Pool, grossesse et eau de javel!

Traitement

Les pages du projet Mail.Ru Children n'autorisent pas les commentaires qui violent les lois de la Fédération de Russie, ainsi que la propagande et les déclarations anti-scientifiques, la publicité, les insultes envers les auteurs des publications, les autres intervenants et les modérateurs. Tous les messages contenant des hyperliens sont également supprimés.

Les comptes d'utilisateurs qui violent systématiquement les règles seront bloqués et tous les messages laissés seront supprimés.

Vous pouvez contacter les éditeurs du projet via le formulaire de commentaires.

Chlore dans la piscine pendant la grossesse

Beaucoup d'entre nous aiment visiter les piscines publiques. Après tout, nager est très bon pour notre santé. Et particulièrement recommandé de nager enceinte. Mais le chlore est-il sans danger dans la piscine pendant la grossesse? Voyons voir.

Le chlore ou l'eau de Javel est utilisé pour purifier l'eau afin de tuer toutes les bactéries pathogènes et prévenir la propagation de la maladie. Mais quel prix payons-nous pour cette purification de l'eau?

Lorsque nous nageons dans la piscine avec de l’eau de javel, nous l’absorbons d’abord par la peau. L'accumulation dans le corps peut entraîner de nombreuses maladies graves. Pour un cancer de l'estomac ou du foie.

En outre, l'eau de Javel commence progressivement à s'évaporer de l'eau, se transformant en un dangereux gaz: le chlore. Le chlore est le gaz toxique le plus dangereux. Lorsque vous sentez une eau de javel, cela signifie la libération de chlore gazeux. En l'inhalant, vous vous empoisonnez avec de petites doses de ce poison.

Discutons maintenant des conséquences si vous nagez pendant la grossesse dans la piscine avec de l’eau de Javel.

Tout d’abord, en flottant dans cette eau, la peau absorbe l’eau de javel et une partie de celle-ci pénètre dans le fœtus.

Deuxièmement, en inhalant du chlore, vous vous empoisonnez et endommagez le fœtus. Oui, ce ne sont pas des doses mortelles de poison. Mais si vous allez souvent à la piscine et respirez de petites doses de chlore, le corps commencera à les accumuler, ce qui affectera négativement la femme enceinte et le fœtus.

Certains scientifiques ont indiqué que des produits chimiques ménagers contenant du chlore pendant la grossesse pourraient apparaître plus tard chez les enfants en raison d'allergies, d'asthme ou d'autres maladies respiratoires.

Non seulement pendant la grossesse, mais il est également préférable que les personnes et les enfants choisissent des piscines utilisant d'autres méthodes de purification de l'eau.

Je tiens également à dire que l'eau de Javel dans les piscines est utilisée depuis longtemps, depuis plusieurs décennies, mais aucune réaction négative n'a été observée auparavant. Cela s'explique par le fait que ses effets ne sont pas immédiatement visibles, que le corps les accumule progressivement, puis que les conséquences apparaissent.

De plus, si notre corps est en bonne santé et possède une forte immunité, il est alors capable d’éliminer une certaine quantité de poison. Mais depuis la dernière décennie, l'utilisation de chlore et de chlore dans la vie quotidienne a considérablement augmenté, notre corps ne peut pas non plus supporter cette quantité.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine

En prévision du bébé, le mode de vie de la future mère change radicalement. Ceux qui étaient indifférents à l'effort physique, portaient une attention particulière aux promenades en plein air, et ceux qui menaient autrefois une vie très active et pratiquaient le sport, remplacent les cours de fitness par quelque chose de plus calme, comme marcher avec des pas vigoureux et s'étirer. Un excellent choix serait de nager dans la piscine pendant la grossesse - ce type d’éducation physique, les médecins conseillent généralement à toutes les femmes. Même si vous n’alliez à la piscine que pendant les années scolaires, il est maintenant temps de reprendre les cours. Ne peut pas nager? Ce n'est pas grave, il est tout à fait possible de simplement effectuer une série d'exercices dans l'eau.

Le contenu

  • Piscine de grossesse
  • Les avantages de la natation pour les futures mères
  • Visite anticipée
  • Utilisation tardive
  • L'effet de l'eau chlorée sur le corps du bébé et de la femme enceinte
  • Comment nager
  • Exercices pour les femmes au deuxième trimestre
  • Exercices pour 3 trimestres
  • Comment choisir un maillot de bain
  • Contre-indications
  • Que prendre avec toi

Puis-je aller à la piscine pendant la grossesse

La question de la possibilité de pratiquer des sports d'aqua-aérobic pour les futures mères est souvent résolue de manière positive, mais un certain nombre de points doivent être pris en compte.

Les avantages et les inconvénients de la piscine peuvent être relatifs, car, d’une part, une femme peut avoir des contre-indications individuelles (supposons qu’elle a une réaction allergique à l’agent de blanchiment, qui désinfecte l’eau dans la plupart des complexes sportifs). Deuxièmement, vous devez connaître ces nuances:

  • il est logique d'abandonner les cours au cours des 12 premières semaines;
  • il n'est pas souhaitable de visiter la piscine après 36 semaines;
  • la présence d'éventuelles violations de l'état de santé doit obliger à annuler temporairement cet exercice.

Pour aller à la piscine est autorisée uniquement après avoir obtenu le consentement du gynécologue.

Il n’existe pas de données précises sur l’effet de l’eau chlorée sur le fœtus. Cependant, il est connu que cette substance et ses composés peuvent provoquer des brûlures, peuvent affecter négativement les cellules. Cette remarque concerne principalement les vapeurs de chlore. Si de telles vapeurs pénètrent dans le corps en grande quantité, elles sont empoisonnées et présentent les symptômes suivants:

  • problèmes de respiration;
  • toux
  • mal de tête;
  • étouffement.

Naturellement, le développement d'un tel état est extrêmement rare, car une énorme quantité de cette substance n'est pas nécessaire pour le traitement de l'eau. Et pourtant, la femme «en position» devient extrêmement sensible et il n'est donc pas toujours possible de prédire la réponse du corps à l'eau chlorée.

Pour éviter des conséquences désagréables avec une certitude absolue, vous devez choisir des complexes sportifs modernes, où l'eau est désinfectée par d'autres moyens:

Comment nager enceinte dans la piscine? L'essentiel est d'éviter les surcharges. Nagez dans le style auquel vous êtes habitué et celui que vous aimez. La question de savoir quel style de natation est pertinent pour celles qui, au cours de leur grossesse, ont décidé d'apprendre les bases de la natation. Si vous ne savez pas nager et jusqu'à ce que vous trouviez la force et le désir de maîtriser cet art, prenez un tour ou une planche de natation et déplacez-vous simplement dans l'eau en travaillant avec vos pieds.

Certains entraîneurs conseillent pendant la grossesse de nager surtout à quatre pattes, affirmant qu'il s'agit du type le plus sûr, ne surchargeant pas les muscles et les articulations.

Essayez de suivre les recommandations des médecins:

  • choisissez une piscine avec de l'eau relativement chaude, plus de +22 0;
  • entrer dans l'eau progressivement;
  • ne nagez pas plus de 30 minutes en une visite;
  • ne restez pas en costume de bain humide: immédiatement après la fin du bain, rincez-vous sous la douche et changez de vêtements.

N'entrez pas dans l'eau si vous ne vous sentez pas bien. Il vaut mieux attendre quelques jours, puis reprendre les cours.

Les avantages de nager pendant la grossesse dans la piscine

Nous savons donc à quoi penser avant de céder au pouvoir de l’élément eau, quelles mesures de sécurité appliquer. Parlons maintenant de ce qui vaut la peine de visiter la piscine.

Connaissant l'utilité de la piscine pour les femmes enceintes, vous irez avec plaisir acheter un abonnement.

Nager dans la piscine est utile parce que:

  • la circulation sanguine augmente, ce qui améliore le métabolisme;
  • le travail des valves veineuses s'améliore (en conséquence, le risque de varices diminue);
  • entraînement du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • améliore le fonctionnement du système respiratoire.

De plus, la natation soulage parfaitement la colonne vertébrale. L'augmentation du poids déplace le centre de gravité, la colonne vertébrale est soumise à une pression énorme et, pendant le séjour, le poids de l'eau ne se fait pas sentir. Les articulations et les muscles sont également déchargés - en général, le bien-être de la femme s’améliore.

Combien pouvez-vous nager? La meilleure option est deux ou trois fois par semaine. Dans les pauses, le corps repose, reconstruit. Les cours intensifs quotidiens ne lui seront probablement pas utiles maintenant.

Il y a une autre nuance concernant le fait que la piscine est utile pour les futures mamans. Il est considéré par les médecins comme anti-stress. La mère est immergée dans le même élément d’eau, dans lequel se trouve son futur enfant - cela l’aide à ressentir l’unité avec le bébé, à syntoniser une «vague» avec lui.

Piscine en début de grossesse

Malgré les énormes effets positifs de la natation et de l'aquagym pour les femmes "en position", il convient de surveiller la piscine pendant le premier trimestre de la grossesse. Les avantages et inconvénients sont les suivants:

  • la femme tolère plus facilement la toxicose;
  • le corps est trempé, préparé à une double charge - tout cela est en faveur de la piscine.

Les moments qui devraient être alarmants: au cours du premier trimestre, le corps de la mère ne perçoit toujours pas le fœtus comme faisant partie de lui-même, ce qui augmente le risque de fausse couche. Toute action active peut provoquer un avortement spontané. De plus, il y a un fait: un liège qui bloque le col de l'utérus, empêche les bactéries de pénétrer dans l'utérus et maintient le fœtus à l'intérieur, est toujours en cours de formation. Cela signifie que le futur enfant est toujours sans défense. Peut-être est-il judicieux de nager dans votre propre piscine à la campagne et de reporter les visites à la piscine publique un peu plus tard.

Piscine de fin de grossesse

Au troisième trimestre, il est possible d'aller dans la piscine pour femmes enceintes sans crainte, mais seulement jusqu'au moment où la naissance se fait sentir. Cela signifie que, par exemple, à partir du 7ème mois, vous pouvez assister aux cours plusieurs fois par semaine, mais après 36 semaines, remplacez les cours par une simple promenade et une visite au complexe aquatique moins souvent, en vous limitant à une leçon. Cela est dû au fait que le liège peut déjà légèrement s'écarter, de sorte qu'il est plus facile de contracter une infection chez le bébé.

Mais dans la piscine d'eau de mer, vous pouvez nager librement. Si la piscine est chaude, l'eau est chauffée - bien. Cela annule les effets du stress dû aux différences de température.

Un autre petit avertissement pour celles qui sont sur le point de devenir mères: à un stade tardif, des convulsions surviennent souvent. Ils peuvent se produire dans l'eau, surtout si la température de l'eau est basse. Ensuite, vous devez plonger votre tête sous l’eau, saisir votre main avec le pouce du pied blessé et la tirer avec force vers vous. Il est conseillé d'être rapidement hors de l'eau: il faut également tirer la jambe plus fort, malgré la douleur. Cramp rapidement passer.

Eau de Javel pour la grossesse et la piscine

Les femmes enceintes peuvent-elles entrer dans le bassin de javel au premier trimestre? Selon les prescriptions des médecins, il est préférable d’attendre le deuxième trimestre.

Au deuxième trimestre, l'eau de Javel causera des dommages si minimes au bébé qu'il ne faut plus craindre aucune conséquence: il est protégé de manière fiable à l'intérieur de sa «maison». Dans les dernières périodes, visitez la piscine à l’eau de mer ou à l’eau épurée par des méthodes modernes: dans ce cas, les avantages seront bien plus importants.

Comment nager enceinte dans la piscine

La règle générale est la suivante: ne nagez pas à la limite de leurs capacités. Il est peu probable qu'il y ait une réponse exacte à la question de savoir nager dans la piscine pendant la grossesse. Chaque femme choisit un style qui lui convient et des exercices qui lui permettent d’améliorer son bien-être.

Il sera correct de surveiller votre état, la température de l’eau, d’aller à la piscine seulement après avoir obtenu l’autorisation du médecin. Vous pouvez nager sur le dos et l'abdomen: l'eau facilite le travail. Est-il possible de plonger? Si vous pouvez le faire, alors pourquoi pas? Mais dans ce cas, bien sûr, il est préférable de choisir des piscines avec de l'eau de mer ou de l'eau minérale, s'il en existe dans votre ville.

Exercices en piscine pour femmes enceintes (2 trimestres)

Vous pouvez effectuer des exercices pour les femmes enceintes dans la piscine, si vous n'allez pas nager. Prenez des précautions: veillez à porter un chapeau et des chaussons en caoutchouc lorsque vous allez à l'eau.

Plongez dans l'eau jusqu'à la poitrine.

Commencez à effectuer une torsion: en tenant le côté, tournez délicatement le corps dans différentes directions.

Puis effectuez des squats, debout sur le côté, tournés pour lui faire face et prendre une position stable. L'accent est mis sur les pieds dans le mur de la piscine.

Un autre exercice: couché sur le ventre, tenant sur le côté, ramenez vos genoux contre votre poitrine autant que vous le pouvez.

Exercices pour les femmes enceintes dans la piscine (troisième trimestre)

Les exercices dans la piscine pendant la grossesse au troisième trimestre devraient préparer une femme au prochain accouchement.

L'accent est mis principalement sur les exercices qui aident à contrôler la respiration, cette compétence étant très importante pendant le processus de travail. En outre, nous devons essayer de renforcer les muscles des jambes et de la presse, dans la mesure du possible. Ceux qui savent nager peuvent simplement plonger et nager sous l’eau le plus longtemps possible.

Ceux qui ne savent pas comment peuvent essayer ce qui suit:

  • croisez les bras sur la poitrine, retenez votre respiration et plongez dans l'eau (asseyez-vous); dès que vous sentez que c'est devenu difficile, sortez à la surface;
  • mettre un cerceau spécial sous les omoplates, abaisser les jambes vers le bas; soulevez vos jambes vers votre poitrine, tout en essayant de maintenir vos jambes dans cette position de 2 à 4 respirations; abaissez lentement les jambes en arrière;
  • Nous nous levons sur le côté et levons et baissons nos jambes.

En gros, tout exercice sera utile, à moins qu’il ne provoque des sensations désagréables. Par conséquent, l’essentiel pour une femme est de surveiller le bien-être et, à la moindre détérioration de celui-ci, de quitter la piscine.

Maillot de bain femme enceinte pour la piscine

Il est important de choisir un maillot de bain qui convient le mieux à l'aquagym et à la natation dans votre position particulière.

Le maillot de bain pour femmes enceintes de la piscine doit répondre aux exigences suivantes:

  • être cousu à partir d'un tissu dense, à la fois "respirant", par exemple en microfibre;
  • resserrez légèrement le ventre pour que la future mère soit plus facile à «porter»;
  • Rien à appuyer ou à presser.

Les couleurs peuvent être quelconques, mais rappelez-vous qu’un grand dessin va vous agrandir visuellement, et vous aurez certainement ajouté quelques kilos.

Vous pouvez acheter un maillot de bain tankin à taille haute. Ensuite, il peut être porté après l'accouchement pour ramasser d'autres maillots de bain.

Contre-indications à la piscine pendant la grossesse

Le médecin peut ne pas autoriser à nager dans la piscine si vous avez:

Dans de telles situations, nager dans la piscine peut être dangereux. Les leçons de natation seront nuisibles. Le gynécologue s'opposera également aux séances dans les cas où la future mère a tendance à avoir des allergies ou n'est pas encore guérie d'un rhume.

Quoi prendre pour visiter la piscine

Avant de suivre des cours d'aquagym pour les femmes enceintes, vous devrez obtenir un certificat du médecin indiquant qu'il n'y a pas de peau ou d'autres maladies.

Pour les cours de natation et de gymnastique, vous aurez besoin de:

  • chapeau;
  • pantoufles en caoutchouc;
  • maillot de bain;
  • changer de vêtements;
  • cercle spécial (si vous ne pouvez pas nager);
  • sèche-cheveux pour sécher rapidement les cheveux.

La forme pendant la grossesse est possible sous des formes strictement limitées, telles que le yoga ou la natation.

Vérifiez auprès de votre médecin combien de temps vous pouvez pratiquer, quels exercices de respiration et d'étirement conviennent le mieux et achetez un abonnement. Laissez les leçons de natation vous donner (ainsi qu'à votre bébé) vigueur et santé!

Est-il possible d'utiliser avec la grossesse avec du chlore? et nager dans la piscine?

Est-il possible d'utiliser du chlore pendant la grossesse... et de nager dans la piscine?

Chef du laboratoire de recherche en hygiène de l'approvisionnement en eau potable, Institut d'écologie humaine et d'hygiène de l'environnement. A.N. Sysina RAMS, MD.

Nous rencontrons du chlore à presque toutes les étapes: premièrement, lorsque nous utilisons de l’eau du robinet chlorée; deuxièmement, visiter les piscines; troisièmement, lors de l'utilisation d'eau de Javel pour le linge et certains produits de nettoyage.

Que dit la science?

La chloration de l'eau du robinet est utilisée depuis 1904. Conformément aux exigences hygiéniques modernes, le chlore doit être présent dans l'eau du robinet fournie par le système central d'approvisionnement en eau. Le chlore détruit réellement de nombreuses bactéries et son eau a sauvé des épidémies d’infections aussi dangereuses que le choléra. Mais il y a quelques décennies, les scientifiques ont remarqué que le chlore pouvait réagir avec d'autres substances contenues dans l'eau.

Il s'est avéré que les composés résultants présentent un grave danger pour notre corps. Au milieu des années 70 du XXe siècle, les chimistes américains ont identifié plus de 300 composés résultant de la chloration. La relation entre la chloration de l'eau de boisson et le risque de développer un cancer a été identifiée. Le chlore est un allergène très puissant, particulièrement important pour les personnes souffrant d’allergies et de maladies de la peau et des voies respiratoires.

De plus, le chlore, en tant qu'élément plus actif, déplace l'iode du corps, affaiblissant ainsi l'état fonctionnel de la glande thyroïde. Il a également été observé qu’avec une ingestion systématique dans le corps, par exemple avec de l’eau du robinet, des composés organochlorés peuvent aggraver des maladies chroniques des reins et du foie, une toxicose de la grossesse et, chez l’enfant, la diathèse.

Comment vous protéger et protéger votre enfant à naître d'une exposition au chlore?

1. Pour nettoyer l'eau du robinet, utilisez des filtres avec des cassettes remplaçables et d'autres purificateurs d'eau domestiques. Lorsque l'eau traverse un absorbant, de nombreuses substances y sont dissoutes, notamment le chlore et ses composés. Vous pouvez également utiliser la méthode de décantation de l'eau, mais seul le chlore lui-même s'évapore, mais ses composés restent dans l'eau. Non seulement pour boire, mais aussi pour cuisiner, il est préférable d'utiliser de l'eau potable conditionnée de la catégorie de la plus haute qualité, qui ne contient pas de composés chlorés et d'autres xénobiotiques1 (note en bas de page).

Cette eau est physiologiquement intéressante en termes de contenu des principaux macro et microéléments, y compris de fluor et d'iode, ce qui est extrêmement important pour la prévention des caries et des troubles dus à la carence en iode.

2. Beaucoup de femmes dans la "position intéressante" visitent les piscines. Bien sûr, nager pendant la grossesse est très utile. Mais on sait que les normes de chloration en piscine ne sont pas toujours suivies. Par conséquent, si possible, choisissez une piscine dans laquelle d’autres méthodes de désinfection de l’eau sont utilisées, par exemple l’irradiation ultraviolette. Vous pouvez faire confiance à vos sentiments subjectifs et, après eux, choisir une piscine où «ils ne déplacent pas de javel». Dans tous les cas, vous pouvez nager dans la piscine, mais après avoir visité la piscine chlorée, prenez une douche.

3. De nombreux produits de nettoyage et de désinfection sont à base de chlore. Très souvent, la teneur en chlore n'y est pas indiquée - les fabricants peuvent se limiter à mentionner non pas des composants individuels, mais des groupes de substances. Par conséquent, des précautions doivent être prises lors de l’utilisation de tous les désinfectants sans exception. Une seule inhalation accidentelle des vapeurs de ces produits ne nuira pas au fœtus, elle ne pourra qu'irriter les voies respiratoires de la femme. Cependant, l'inhalation régulière de vapeurs contenant du chlore peut nuire à la santé de l'enfant.

Pendant la grossesse, n'utilisez pas de détergents à odeur piquante sans équipement de protection, ni respirateur, ni masque;

au lieu des distributeurs de ballons aérosols, il est préférable d’utiliser des pistolets de pulvérisation manuels pour le type de pulvérisateurs à main;

si l'étiquette contient un avertissement concernant la toxicité de la substance, ne l'utilisez pas;

jamais, même si vous n'êtes pas enceinte, n'utilisez pas simultanément des détergents à base d'ammoniac et de chlore, car ces substances, une fois mélangées, dégagent des vapeurs très toxiques;

porter des gants de caoutchouc pendant le nettoyage et bien aérer la zone;

si possible, transférez toutes les procédures «chimiques» à vos parents et amis.

Eau de Javel pour la grossesse et la piscine

La natation est un excellent moyen de garder votre corps en forme sans surcharger les organes et systèmes vitaux. Au cours du voyage, presque tous les groupes musculaires sont impliqués, ce qui permet d'obtenir un effet général de guérison et de tonification à la suite d'une procédure à l'eau. Adultes et enfants, personnes âgées, femmes enceintes, peu d’entre nous peuvent résister à la tentation de plonger dans la mer d’azur ou la rivière aux eaux cristallines. Malheureusement, tout le monde n’a pas accès toute l’année aux sources d’eau naturelles. La plupart d’entre nous doivent donc se contenter de piscines intérieures.

Le fait que les enfants et les adultes se rendent à la piscine est un exercice très utile - sans aucun doute. Qu'en est-il des femmes enceintes dont le système immunitaire travaille avec parcimonie? Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine si elle contient de l'eau chlorée? Et comment vous protéger d'une infection pouvant être dans l'eau?

Baignade dans la piscine pendant la grossesse: feu vert optimiste.

Sans aucun doute, la question de savoir si les femmes enceintes peuvent nager dans la piscine, près de la moitié des futures mamans sont déterminées, déterminées à préparer leur corps à l’accouchement. Cependant, il y a des femmes qui s'inscrivent simplement dans une piscine pour visiter l'aquagym ou la nage libre, en se basant sur les faits suivants:

  • Pendant les cours dans la piscine, les femmes enceintes sont sous le contrôle du personnel médical;
  • Comparée aux sources naturelles, l’eau de la piscine est beaucoup plus propre;
  • Les cours dans l'eau soulagent parfaitement les tensions émotionnelles et détendent les muscles;
  • Avec le même degré de stress sur les muscles, il est beaucoup plus facile de faire des exercices dans l'eau que sur la terre ferme;
  • L'exécution régulière de certains exercices contribue à la préparation du corps pour le travail à venir;
  • Maintenir le souffle sous l'eau (pendant quelques secondes!) Est une excellente prévention de l'hypoxie fœtale;
  • Natation - capacité à maintenir le tonus musculaire, même dans les cas où d'autres types d'activité physique sont strictement interdits (varices, hernie intervertébrale, maladies du système cardiovasculaire et des articulations);
  • Nager dans la piscine pendant la grossesse aidera à éviter de prendre du poids supplémentaire.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine? Contre-indications

Bien que de nombreuses femmes enceintes puissent nager dans la piscine, il existe un certain nombre de contre-indications aux procédures d’approvisionnement en eau. Encore une fois, dans certaines situations, tout dépend de l'humeur et du bien-être général de la femme enceinte.

Ainsi, les femmes enceintes ne doivent pas nager dans la piscine quand:

  • Toxicose sévère;
  • Saignement de l'appareil génital;
  • Tirant le bas-ventre;
  • Grossesse compliquée (élévation de la température, menace d'accouchement prématuré, prééclampsie, etc.);
  • Maladies infectieuses aiguës.

Quoi qu'il en soit, la question de savoir s'il est possible de nager dans la piscine pendant la grossesse est tranchée par le médecin traitant. Il est également important d’écouter vos sentiments lorsque vous allez à la piscine, car se sentir mal après les cours est une raison pour annuler les traitements à l’eau.

Les femmes enceintes peuvent-elles s’engager dans une piscine avec de l’eau chlorée?

L'odeur d '«eau de javel», familière depuis l'enfance et présente dans presque toutes les piscines, indique que l'eau a été désinfectée. En effet, il est beaucoup plus agréable de nager dans la piscine, sachant que les bactéries n’ont aucune chance de survie. Même en tenant compte de ce fait, les avis d'experts sur la chloration de l'eau sont loin d'être ambigus.

Des scientifiques américains ont établi un lien entre une visite à la piscine et une alopécie. Il s'est avéré que l'eau de Javel n'a pas d'effet raffermissant mais plutôt destructeur sur les follicules pileux, contribuant à leur mort. L'étude portait sur deux groupes de femmes: les visites à la piscine avec de l'eau chlorée et celles qui préféraient nager dans des sources d'eau naturelles pendant 2 ans. À la suite d'observations, il a été découvert qu'une longue visite régulière à la piscine, destinée à la désinfection de l'eau de Javel, pouvait entraîner la perte de jusqu'à 30% des cheveux.

À leur tour, les scientifiques belges ont constaté que les vapeurs de chlore situées au-dessus de la surface de l’eau de la piscine avaient des effets néfastes sur le système respiratoire humain, équivalents aux effets de la fumée de tabac. Certains experts estiment que la baignade hebdomadaire dans la piscine pendant la grossesse augmente le risque de développer des maladies allergiques chez l'enfant à l'avenir. Le nombre de spécialistes réfutant ces informations étant assez important, il est inutile de prendre cette recherche trop au sérieux.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine? Précautions

Non seulement il faut savoir s’il est possible de nager dans la piscine pendant la grossesse, mais il faut aussi se préparer à sa visite. Tout d'abord, il concerne les règles de comportement dans l'eau.

Pas de mouvements brusques. Très probablement, il n’est pas nécessaire d’expliquer que sauter dans l’eau à partir d’un tremplin n’est pas l’option la plus appropriée pour les propriétaires de ventre bombé. Il convient de rappeler que nager dans la piscine pendant la grossesse n’est possible que lorsque la profondeur de l’eau ne dépasse pas le niveau de la poitrine. Aux dernières étapes de la grossesse, le centre de gravité de la future mère est quelque peu biaisé, ce qui signifie qu’il est assez facile de perdre l’équilibre dans l’eau et de tomber.

Protection contre l'infection. Pour se protéger de l’infection, les obstétriciens-gynécologues recommandent d’utiliser les femmes enceintes avec un tampon lorsqu’ils se baignent dans la piscine. De manière si simple, vous pouvez vous protéger de diverses conséquences désagréables, telles que la violation de la microflore du vagin, la colpite, la vulvovaginite, etc.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine? Cette question nécessite une évaluation de tous les avantages et inconvénients, car lorsqu’une décision est prise, il est nécessaire de prendre en compte non seulement votre propre intérêt, mais également de penser à l’enfant futur, qui dépend entièrement de vous.

Piscine de grossesse

Pour beaucoup de femmes de celles qui se préparent à devenir mères, la question de la possibilité d'inclure des exercices prénatals dans l'eau, la natation et l'utilité d'une piscine à cet égard peut être incluse dans le nombre d'activités spéciales. risques qui peuvent accompagner sa visite.

Aujourd'hui, avec raison, on peut soutenir que le manque d'activité physique de la future mère peut entraîner une augmentation de la probabilité d'avortement spontané, une augmentation de la gravité de la toxicose et une faible activité professionnelle. Ainsi, la condition particulière d'une femme qui porte un enfant ne doit en aucun cas être une raison pour refuser de suivre ce qui est vieux comme le monde, sans toutefois perdre sa pertinence dans le principe bien connu actuel selon lequel le mouvement est la vie! Et rester dans le milieu aquatique est le mieux adapté pour les femmes enceintes à exercer. Premièrement, dans l’eau, le corps est pratiquement sans poids, lorsqu’il fait des exercices d’aquagym pour étirer les muscles, ce qui est important pour les ligaments affaiblis pendant cette période difficile pour une femme au cours de sa vie. D'autre part, l'eau a une certaine résistance à chaque mouvement, ce qui signifie que lors de chaque exercice, une tension musculaire légèrement plus intense est requise par rapport aux activités de plein air normales. En conséquence, le corps de la femme enceinte atteint un meilleur état général de forme et de formation, ce qui contribue à l'acquisition de grandes réserves par les systèmes respiratoire et cardiovasculaire.

La piscine pendant la grossesse est donc un facteur très positif dans la préparation du corps féminin à l'accouchement, ce qui peut permettre un accouchement plus facile et moins douloureux, dans lequel la possibilité d'une périnéotomie ou la nécessité d'une périnéotomie sont minimisées.

Piscine lors de la planification de la grossesse

Arrêter d'aller à la piscine lors de la planification d'une grossesse et plus tard, pendant la gestation, si une femme mène une vie active et pratique régulièrement un sport, en particulier la natation, il n'y a souvent aucun besoin urgent. L'exception à cette règle peut concerner principalement les cas où une femme présente des contre-indications catégoriques. Et pour le reste, en ce qui concerne l'effort physique, il est recommandé de réduire uniquement leur intensité, d'abandonner les exercices de musculation et les exercices axés sur les muscles abdominaux. Dans la piscine, cependant, vous devriez vous engager dans une gymnastique spéciale, qui est pratiquée en groupe pour les femmes enceintes. Ces exercices constituent une excellente préparation aux charges auxquelles sont exposés les muscles rachidiens, pelviens et abdominaux pendant la grossesse. Des complexes spéciaux d'aquagym pour la gymnastique récréative ont été mis au point en tenant compte de l'état du corps féminin au cours des différentes périodes de la grossesse.

L'aquagym, la natation et la plongée contribuent à améliorer le bien-être général et à améliorer le tonus de tout le corps. Visiter la piscine deux ou trois fois par semaine aide à atteindre un poids optimal et à le contrôler, ce qui est un avantage considérable lors de la planification d'un enfant. La natation provoque également une augmentation de la couche endométriale, ce qui est un autre facteur positif pour augmenter les chances de réussite de la conception, en raison du fait qu'il y a une augmentation de la circulation sanguine dans la région pelvienne.

Il faut toutefois faire attention au fait qu’au moment de choisir un lieu de baignade et d’autres exercices physiques dans l’eau, la préférence doit être donnée à la piscine couverte. Étant donné que les plans d'eau ouverts ne sont souvent pas fiables en termes de propreté et de sécurité infectieuse. Après tout, il est tout à fait inapproprié de continuer à consacrer du temps et de l’énergie à la guérison d’une maladie imprévue, en remettant à plus tard un tel moment d’accueil, quand une femme peut ressentir la naissance d’une nouvelle vie en elle-même.

La piscine lors de la planification de la grossesse, sur la base de cela, nécessite une approche pondérée délibérée et globale, et une consultation préalable avec le médecin traitant. Si toutes les conditions nécessaires sont réunies, les chances de succès de la conception, de la sécurité et de la naissance d'un enfant en bonne santé augmentent.

Contre-indications à la piscine pendant la grossesse

Les contre-indications à la piscine pendant la grossesse consistent principalement en la menace de l'avortement spontané. La question de l'opportunité de visiter le groupe d'une femme «en position» doit être tranchée lors de la consultation d'un spécialiste, sous la surveillance médicale de laquelle elle se trouve en période de gestation.

Cette possibilité est notamment exclue en raison de la présence de tout écoulement abondant ou, par exemple, avec le placenta praevia.

Une solution raisonnable serait d'abandonner le bassin aux femmes qui ont augmenté le tonus utérin.

Il n'est pas souhaitable d'aller au bassin avec des formes aiguës d'infections sexuellement transmissibles et, en outre, s'il existe d'autres maladies au stade d'exacerbation. Parmi ces derniers, on peut citer en particulier l’exacerbation de la tuberculose.

L'appendicite chronique inclut également la natation, la plongée et l'aquagym dans la piscine comme inacceptables pendant la grossesse.

Au cours de la période de transport d'un enfant de la piscine, il devrait être abandonné aux femmes souffrant de n'importe quel nombre de maladies du sang systémiques.

Sous la piscine d'interdiction tombe lorsque des saignements utérins, éclampsie pré-éclampsie chez les femmes enceintes.

L’inadmissibilité du stress physique pendant la natation et les exercices dans l’eau est due à des pathologies obstétricales, à des symptômes inhérents à la prééclampsie, et caractérise également le phénomène de toxicose précoce ou très sévère, accompagné de vomissements incessants.

Une autre contre-indication concerne les cas de fausse couche habituelle, qui se sont déjà produits lors de chaque grossesse précédente.

Et, bien sûr, l’un des principaux signaux d’alarme, appelant la future mère à abandonner la piscine, est la survenue de ses accès douloureux systématiques après une séance de classe.

Contre-indications à la piscine pendant la grossesse, étant donné tout ce qui précède, bien sûr, sont l'endroit à être. Cependant, si une femme qui se prépare à devenir mère ne souffre d'aucune de ces maladies et que tous les phénomènes négatifs ne se produisent pas, on peut dire avec certitude que l'activité physique dans l'eau sera plus bénéfique qu'elle ne causera de préjudice.

Piscine en début de grossesse

Selon de nombreuses personnes, le bassin en début de grossesse est sans aucun doute un facteur positif. Bien que de façon miraculeuse, les exercices de natation et de gymnastique aquatique ne peuvent évidemment pas affecter immédiatement le meilleur déroulement de la grossesse, mais ils ont au moins un effet bénéfique sur l’état général et le ton du corps de la femme qui se prépare à devenir mère. Par conséquent, il est souvent conseillé aux visites à la piscine de commencer littéralement dans les premières semaines afin de commencer les activités préparatoires à l'accouchement le plus tôt possible.

Ainsi, après avoir établi lors de la consultation avec le médecin traitant qu'il n'y a plus d'obstacles sérieux à cela, l'accès à la piscine est totalement gratuit.

Souvent, les futures mères peuvent être préoccupées par la possibilité de contracter facilement une maladie désagréable en étant dans une piscine publique. Après tout, la quantité limitée d'eau dans laquelle sont immergées un grand nombre de personnes très différentes semble être l'environnement idéal pour le développement et la reproduction de diverses infections et bactéries pathogènes. A cette occasion, vous devez immédiatement dire que ces alarmes sont principalement non fondées. De nombreuses piscines modernes sont équipées de systèmes de traitement de l'eau performants et performants, utilisant des moyens spéciaux sans présence de chlore.

Afin de commencer à pratiquer dans la piscine, vous devez absolument vous inscrire à un groupe spécial pour femmes enceintes sous la direction d'un instructeur expérimenté.

La piscine dans les premiers stades de la grossesse, d’une part, est un moyen formidable pour une femme de se maintenir dans une forme physique optimale et, d’autre part, elle est considérée comme un facteur psychologique important. Lors du processus de communication au sein d'un groupe avec des futures mères similaires, tous les problèmes et toutes les angoisses d'une femme se retrouvent à l'arrière-plan, elle acquiert une attitude positive et la certitude que de telles activités ne profitent qu'à son bébé.

Piscine de fin de grossesse

L'objectif principal de la piscine en fin de grossesse est de ne pas améliorer sensiblement l'état physique général ni de donner à la silhouette une élégance particulière des lignes. L’essence même de la piscine, de la natation et de la gymnastique aquatique - en aquagym pendant cette période est de rester en forme avec le moins de changements possible par rapport à celui qui a précédé la conception et le développement du fœtus.

Et, sur cette base, les cours destinés aux futures mères ne prévoient pas de charges intenses. Il est recommandé de se limiter à marcher et à faire du jogging dans l'eau avec une hauteur de genou élevée et à l'accompagner d'un balancement des bras et des jambes.

Un aspect important est la nécessité d'effectuer des exercices d'étirement. Sous l'influence de l'eau chaude dans la piscine, les ligaments acquièrent une plus grande élasticité, ce qui est d'une importance considérable pour le processus d'accouchement. Et après la future naissance du bébé, cela contribue à la restauration de la silhouette en moins de temps.

Il est également important d'utiliser les muscles de l'intérieur des cuisses lors des exercices. À cette fin, les opérations suivantes peuvent être effectuées. En tenant les mains sur le rail dans le mur de la piscine, les pieds posés sur le mur, ils lèvent les jambes en les écartant le plus possible. Nous ne devrions pas nous précipiter sur le tissu eu l'occasion de s'installer dans cet état. Ensuite, vous devez essayer d’écarter les jambes encore plus large, comme si vous étiez assis sur le grand écart.

Comme nous pouvons le constater, la piscine en fin de grossesse aide à préserver la forme physique de la femme, qui devrait bientôt devenir mère, et à préparer son corps à la résolution du problème lors de l'accouchement.

Nager pendant la grossesse dans la piscine

Nager pendant la grossesse dans la piscine peut être considéré comme l’une des méthodes les plus efficaces pour aider à préparer une femme au processus d’accouchement.

Tout d'abord, tout dans l'eau devient plus facile. Et étant dans le milieu aquatique, une femme d'humeur positive face aux joies futures de la maternité ne peut pleinement en recevoir qu'un seul positif. Il ne pèse pas son propre poids, volumineux, modifié par le corps de la grossesse. Elle peut sentir une plume pendant un moment! L'eau de la manière la plus remarquable aide à surmonter le stress, à se débarrasser des angoisses et des soucis.

La natation implique que le corps de la femme enceinte adopte une position horizontale dans ce processus, ce qui réduit la charge sur les systèmes de la colonne vertébrale, des os et des muscles. Elle est associée à un bon niveau d'activité physique, conduit au développement de l'endurance et aide à renforcer les muscles pectoraux. On suppose que l'activation de la circulation sanguine dans les muscles thoraciques détermine directement la meilleure production de lait maternel.

La plongée, qui peut accompagner la natation, n’est pas moins importante.

Plongeant tête baissée dans l'eau, la future mère acquiert une précieuse expérience de la rétention de souffle, qui sera utile lors des tentatives d'accouchement. Et le petit homme en elle va apprendre à se passer d'oxygène pendant un moment. Après tout, à la fin de l'accouchement, il ne pourra plus en recevoir plus de sa mère car le cordon ombilical qui les relie sera coupé.

Comme le montre la pratique, un enfant qui s'est adapté au phénomène de cette hypoxie temporaire a plus de chances d'avancer vers la sortie dans le canal utérin et montre la meilleure capacité d'adaptation au monde après la naissance.

Nager pendant la grossesse dans la piscine contribue à une bonne préparation des femmes à la naissance, tant physique que psychologique, et joue en outre un rôle positif dans le développement de l'enfant.

Piscine pendant la grossesse

Une visite à la piscine pendant la grossesse n’est possible que si la future mère n’a aucune contre-indication directe. Parmi celles-ci, les principales sont: risque accru d'avortement spontané ou de résolution prématurée lors d'un accouchement, présence de lésions cutanées, sévérité de la toxicose, etc. L'étape suivante est le choix de l'institution qui répond à tous les critères nécessaires. La piscine doit être propre et avoir des marches sûres et confortables pour entrer dans l'eau. En outre, il est nécessaire de pourvoir le poste de gynécologue à plein temps au personnel de cette réserve.

Pendant son séjour dans la piscine, une femme enceinte doit suivre strictement certaines règles de sécurité. Tout d'abord, il est nécessaire d'apprendre à répartir uniformément l'activité physique, car un surmenage excessif entraîne une dégradation du bien-être général de la femme.

Les exercices physiques dans l'eau doivent être accompagnés d'exercices de respiration qui, dans le complexe, contribuent à améliorer la santé et servent de préparation merveilleuse au processus d'accouchement.

En ce qui concerne la natation dans la piscine, nous notons que porter ses styles pour une femme qui se prépare à devenir mère est totalement inacceptable. Il est nécessaire de nager calmement, sans faire des efforts déraisonnables et, bien entendu, de ne pas vous fixer de référence pour le championnat des courses de nage ultra-longue. Devrait être limité à de courtes distances.

Pour éviter les chutes sur les dalles mouillées et très glissantes de la piscine et pour éviter tout risque de blessure, il est recommandé de ne marcher que le long des sentiers. Et afin de minimiser le risque de contracter une infection fongique des pieds, la marche aux pieds nus n’est pas souhaitable, des pantoufles doivent être portées.

Une visite à la piscine pendant la grossesse nécessite une surveillance constante de la santé de la future mère. La chloration en piscine est sans aucun doute un facteur positif en termes de désinfection de l’eau. Par contre, la poudre décolorante provoque souvent le développement de dermatites et de toutes sortes d’allergies sur la peau. L'odeur de chlore est également susceptible de provoquer une augmentation des symptômes de toxicose, ce qui est particulièrement caractéristique du début de la grossesse. Pour cette raison, la consultation préalable obligatoire avec un gynécologue est d’une importance capitale.

Eau de Javel pour la grossesse et la piscine

Les avantages de la natation et de l'activité physique dans l'eau pendant la grossesse sont évidents. C'est une mesure préventive merveilleuse contre les maladies du système cardiovasculaire. Il ne fait également aucun doute que leurs effets bénéfiques sur le système musculo-squelettique. L'ensemble des exercices spéciaux d'aqua-aérobic sert de mesures préparatoires uniques et efficaces pour que la naissance se déroule de manière naturelle, car à l'approche de la naissance, elle aide l'enfant à acquérir la position correcte dans l'utérus.

Cependant, la visite d'une femme enceinte à la piscine est associée à un certain nombre d'aspects défavorables. La grossesse et l’eau de javel font partie de celles-ci, qui suscitent souvent des inquiétudes et suscitent l’insécurité chez les femmes enceintes.

La poudre de blanchiment, ou l'eau de Javel, est utilisée pour tuer toutes les bactéries pathogènes présentes dans l'eau et empêcher la propagation de la maladie. La chloration de l'eau dans les piscines est une pratique courante de la désinfection depuis plus de dix ans et les conséquences négatives de son utilisation n'ont jamais été généralisées. Ceci, cependant, ne devrait pas être une raison pour considérer ce remède complètement inoffensif. Au contraire, la perfidie de l’eau de Javel réside justement dans le fait que son effet destructeur ne commence à s’actualiser que lorsqu’il s’accumule dans le corps humain.

Lorsqu’une femme enceinte nage dans une eau contenant du chlore, l’eau de javel est absorbée par la peau et, dans tous les cas, du corps de la mère est transférée en une certaine quantité à l’enfant. Au cours du processus d'évaporation progressive du chlore, du chlore gazeux est libéré et lorsqu'il est inhalé (et s'il y a une odeur de chlore, cela signifie qu'il est présent dans l'air) provoque un empoisonnement de la femme enceinte et du fœtus. À petites doses, ce gaz ne représente pas un danger significatif, mais avec le temps, son effet cumulatif peut avoir un effet négatif.

Des chercheurs belges soutiennent que si une femme porte un enfant au moins une fois par semaine, elle se rend dans une piscine couverte contenant de l'eau javellisée. On peut comparer les dommages causés au fœtus par rapport au fait de fumer régulièrement pour le corps d'un adulte. De plus, l'opinion a été exprimée que l'enfant est plus à risque de développer des allergies et l'asthme à cause des effets de l'eau de Javel. Selon d'autres experts dans le domaine des maladies pulmonaires, ce lien n'est pas évident.

Quoi qu’il en soit, une combinaison comme la grossesse et l’eau de javel contient au moins une menace de sécheresse et d’irritation, de réactions allergiques de la peau de la mère et, chez le bébé, d’autres prédispositions aux allergies, au développement de l’asthme et d’autres maladies respiration Par conséquent, il est préférable d’opter pour les piscines dans lesquelles l’eau est purifiée d’une autre manière, sans utiliser de javellisant. Le bénéfice d’aujourd’hui peut être trouvé suffisant pour choisir le plus approprié.

Avis sur la piscine pendant la grossesse

  • Valentine

Il me semble que beaucoup de filles, à cause de leur état de grossesse, deviennent tout simplement trop méfiantes. Ils veulent aller nager dans la piscine et commencer à chercher, apprendre, tout ce qui est nécessaire et non nécessaire. De tous les côtés, ils voient toutes sortes d’influences sur les infections, les infections. Encore différents commentaires sur la piscine pendant la grossesse ne sont pas les meilleurs. Et chargeons tout cela de son traitement. le docteur que je veux dit, mais j'ai peur. Mais est-ce vraiment impossible et mieux non? Ce médecin et réassuré inutilement, ça arrive. Bien que peut-être rien ne l’empêche.

Je suis allée à la piscine tout le temps que j'étais enceinte. Très satisfait et le recommande à tout le monde! Aucune de ces infections n'est pas zaimela. Mais l’état de santé est différent de la baignade, je n’ai pas pris beaucoup de poids à cause de la natation et l’accouchement a également été léger. IMHO bénéficier de la piscine est certainement plus que mal. Et l'enfant est généralement en sécurité, il y a un embouteillage et tout est fermé en toute sécurité. Ni l'eau de Javel, ni aucune infection ne peut en aucun cas.

Le corps d'une femme enceinte dans l'eau est presque sans poids, la charge sur le système musculo-squelettique est également réduite pour les veines. Cela m'a aidé avec ma prédisposition. Un

En plus des avantages pour la mère, également pour le bébé avant la naissance de la piscine est également utile. Même la plongée, dit-on, est utile pour le bébé, car pendant le délai de respiration de la mère, il apprend à se passer d'oxygène pendant un certain temps. Ceci est en train de lui donner naissance peut être utile.

À propos de l'eau de Javel, je peux dire que c'est dans toutes les piscines, qui ne diraient pas cela. Une amie a travaillé dans un club d’élite, alors elle m’a dit que, même s’il est supposé disposer d’un système spécial de purification de l’eau ozonant, il ne contient pas d’eau de Javel. Ils avaient même un certificat confirmant cela. Et l'eau de Javel est partout, seule sa quantité peut être différente. Dans les piscines pour groupes de femmes enceintes et pour les mamans avec des bébés, l'eau est juste un peu moins chlorée. Mais cela reste suffisant pour la désinfection.

Je n'ai que les meilleurs commentaires sur la piscine pendant la grossesse! De nombreux amis sont également très satisfaits et ont travaillé en groupes pour les femmes enceintes. Et je ne me suis pas encore débrouillé, j’ai imaginé quelque chose comme les leçons de la respiration pendant l’accouchement et une sorte de plongée dans l’eau pour les pré-retraités. Il s'est avéré que l'aquagym pour les femmes enceintes est une charge qui ne le trouvera pas! Pour un personnage, c'est excellent - cela aide à rester dans son poids, même si l'estomac entre en croissance.

Les femmes enceintes peuvent-elles aller à la piscine?

Il n'y a pas si longtemps, lorsqu'on leur a demandé si les femmes enceintes pouvaient aller à la piscine, la réponse des médecins était toujours uniquement négative. Cependant, si cela n’est pas strictement interdit, il faut assumer la responsabilité de nager et les éventuels problèmes de santé de la future mère. Cependant, depuis plusieurs décennies, non seulement il est interdit aux femmes enceintes de se rendre à la piscine, mais vice-versa, elles le recommandent! Qu'est-ce qui a changé? Et pourquoi la natation et la formation aquatique sont-elles importantes pour les femmes enceintes? Essayons de le comprendre.

Qu'est-ce qui est utile pour aller à la piscine pour les femmes enceintes?

Aller à la piscine pendant la grossesse devrait être au moins afin de décharger votre colonne vertébrale. Dans l’eau, la gravité est moindre et, par conséquent, la charge du bébé qui se développe à l’intérieur de vous et le gain de poids ne sont pratiquement pas ressentis. De plus, rester dans la piscine soulage les maux de dos, apporte de la légèreté à l’ensemble du corps, calme le système nerveux et procure une sensation d’harmonie. Eh bien, si vous ne vous promenez pas seulement dans l’eau le long de l’eau, mais que vous nagez également, les avantages de visiter la piscine augmenteront plusieurs fois.

Les avantages de nager pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine? Cette question est posée par presque chaque future maman qui est sur le point d'acheter un abonnement. Cela est dû au fait que la natation est un effort physique assez intense pour le corps. Mais chaque femme qui occupe une position intéressante craint pour la santé de son futur bébé et ne veut pas lui nuire. Mais nous nous empressons de dissiper toutes les peurs. Nager pendant la grossesse est non seulement possible mais nécessaire! Et voici pourquoi:

  • Pendant le voyage, vous "déchargez" votre colonne vertébrale. Et cela signifie que l'ostéochondrose et plus encore les maux de dos ne vous menacent pas.
  • Pour effectuer des mouvements dans l'eau, votre corps dépense plus d'énergie que lors d'un entraînement à terre. C’est pourquoi toutes les futures mamans qui prennent du poids rapidement, les gynécologues recommandent d’aller dans des classes spéciales réservées aux femmes enceintes.
  • La natation a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire. Cela améliore la circulation sanguine et lymphatique, réduit la pression artérielle, renforce les vaisseaux sanguins et les muscles cardiaques. Ainsi, les varices et l’hypertension pendant la grossesse ne menacent pas les mères qui visitent constamment la piscine.
  • Favorise le mouvement dans l'eau et le retrait de l'excès de liquide des tissus. Et ceci, comme vous le comprenez, empêche la survenue d'un œdème.
  • Nager dans la piscine (en particulier la plongée) aide à se préparer à l'accouchement et à bien respirer. Dans ce cas, le bébé, qui est encore dans le ventre, s'habitue à un léger manque d'oxygène et devient plus résistant. Ceci est important, car pendant l'accouchement (et en particulier pendant le travail), l'oxygène pour le fœtus est disponible en quantités plus petites.
  • Flottante, la future mère est dans le même élément que son bébé à naître. Et cela signifie que l'harmonie et l'unité avec son bébé dans la piscine sont aussi élevées que possible, ce qui a un effet bénéfique sur l'équilibre mental de la femme enceinte.

Enfin, nager dans la piscine est un excellent moyen de renforcer le système immunitaire. Après tout, ce n’est un secret pour personne que ce type d’exercice est à la base du durcissement. En général, vous devez nager pendant la grossesse! Cependant, avant d'aller à la piscine, il ne fait pas de mal de consulter votre médecin. Malheureusement, toutes les femmes enceintes ne bénéficient pas d'un passe-temps aussi agréable et enrichissant.

Appeler le: +7 (495) 222-13-94

Contre-indications pour visiter la piscine pendant la grossesse

Heureusement, il n’ya pas beaucoup de contre-indications à la visite à la piscine pendant la grossesse. Cependant, ils le sont et assurez-vous par conséquent qu'ils ne sont pas disponibles avant l'achat d'un abonnement. En aucun cas, ne peut pas aller dans la piscine, si vous avez:

  • hypertonie de l'utérus;
  • pertes vaginales abondantes;
  • la menace d'interruption prématurée de la grossesse;
  • toxicose forte;
  • maladies infectieuses;
  • maladies chroniques au stade aigu.

Vous ne pouvez pas non plus aller à la piscine quand vous ne vous sentez pas bien, même avec un mal de tête. Il est déconseillé de visiter la piscine et les femmes présentant une hypersensibilité à l’eau de javel ainsi qu’une forte toxicose. Cependant, dans ce cas, vous pouvez essayer de trouver une piscine où la solution d’agent de blanchiment n’est pas utilisée pour la purification de l’eau. Cependant, nous parlerons de la sélection de la piscine un peu plus tard.

Maintenant, je voudrais aussi vous rappeler qu'il est également interdit aux nageurs de femmes enceintes qui ont eu une fausse couche spontanée. Malheureusement, l'effort physique et la différence de température de l'eau et de l'air peuvent provoquer une fausse couche menacée. Pour éviter cela, assurez-vous de consulter votre médecin!

Quelle est la meilleure piscine pour les femmes enceintes?

Vous êtes sûrement nombreux à comprendre que toutes les piscines ne sont pas identiques. Cependant, ils diffèrent non seulement par leur taille, la présence de divers simulateurs d'eau, mais également par l'eau elle-même. Ainsi, par exemple, il ne sera pas difficile de trouver une piscine, non seulement avec de l'eau douce, mais aussi avec la mer. Et en même temps, visiter ce dernier ne va pas forcément en ville, située en bord de mer.

L'eau de mer est obtenue par une méthode artificielle - en ajoutant du sel de mer à de l'eau ordinaire. Cependant, cela ne réduit pas, mais augmente même son utilité. Tout d'abord, la purification d'un tel bassin se fait par électrolyse. Et cela signifie que la peau et les muqueuses des organes respiratoires, irritantes et nocives, ne contiennent aucune solution de javel dans la piscine. Deuxièmement, l'eau de mer (même obtenue artificiellement) a un effet bénéfique sur la peau et les terminaisons nerveuses qui s'y trouvent.

En outre, dans une telle piscine, il est plus facile pour les femmes enceintes de faire de l’exercice, car l’eau salée vous poussera à la surface, vous aidant ainsi à effectuer un mouvement ou un autre avec un effort minimal. Le seul inconvénient de ces pools est qu'ils sont encore très peu nombreux et que le prix d'un abonnement pour les femmes enceintes pique souvent. Et donc vous devez chercher d'autres piscines.

La deuxième place dans le classement des meilleures piscines est occupée par des institutions dans lesquelles l’eau est purifiée à l’aide de plantes ozonantes. Après tout, lors du passage dans l’eau, l’ozone non seulement le nettoie et le désinfecte en profondeur, mais le nourrit également d’oxygène. En général, vous ne pouvez espérer qu’un avantage de la visite d’une telle piscine. Cependant, pour une purification de l’eau de haute qualité, l’unité d’ozonation devrait fonctionner presque en permanence. Et cela, comme vous l'avez compris, affecte négativement le coût de l'abonnement.

De plus, la présence dans la piscine de cet équipement moderne ne garantit pas toujours un traitement de l'eau de haute qualité. Et la raison en est pas du tout dans la négligence des employés. Et le problème, c’est que l’ozone est un agent oxydant. Par conséquent, si des pesticides sont présents dans l'eau de source, leur concentration après purification peut être multipliée par dix. Et ceci, comme vous l'avez compris, est déjà dangereux pour la santé de la future mère et pour la santé de son bébé.

Sur le troisième et les emplacements suivants sont des piscines avec de l'eau chlorée. Cependant, toutes ces installations de natation ne sont pas identiques. Dans le monde moderne, non seulement la solution d'eau de Javel, mais d'autres méthodes plus modernes (ultrasons, ultraviolets, impulsions électromagnétiques à haute fréquence, etc.) sont utilisées dans le monde moderne pour réduire la concentration d'eau de Javel dans l'eau et augmenter le degré de purification. Dans ce cas, les abonnements aux piscines combinant des méthodes de désinfection de l’eau sont généralement peu coûteux.

Cependant, vous seul choisissez! N'oubliez pas que toutes les piscines seront bonnes si elles sont conformes aux normes sanitaires. Cependant, non seulement la forme physique de la piscine doit être surveillée. La principale activité qui devrait figurer dans l’institution de votre choix pour la natation est des exercices spécialisés dans la piscine pour femmes enceintes. Et pour diriger ces cours, il faut être un instructeur professionnel. C'est grâce à cette personne que vous vous préparerez à l'accouchement, apprendrez à bien respirer, fortifiez votre corset musculaire, ne dépassez pas le rythme de la prise de poids et bien plus encore.

Par conséquent, lorsque vous choisissez une piscine, assurez-vous de connaître le niveau de professionnalisme de l'instructeur et son expérience professionnelle. Et vous aider dans ce "bouche à oreille". Parlez avec d’autres futures mamans, avec les médecins de la clinique prénatale et avec les femmes qui marchent avec un fauteuil roulant, n’interférez pas avec la propagation de quelques phrases. Croyez-moi, dans ce cas, vous pouvez facilement trouver la meilleure piscine pour vous-même, dans laquelle tous les critères de sélection importants coïncideront:

  1. degré élevé de purification de l'eau;
  2. endroit proche de votre maison;
  3. la présence de cours spéciaux pour femmes enceintes, dont le programme devrait durer 2 fois par semaine pendant 40 à 50 minutes à une heure qui vous convient;
  4. la température de l'eau dans la piscine est d'environ 28-31 degrés;
  5. la disponibilité de mains courantes pratiques pour la descente dans l'eau.

Quoi apporter à la piscine?

Pour visiter la piscine, vous aurez certainement besoin d'un certificat médical de santé. Cependant, en plus, il ne vous fera pas de mal d'en saisir quelques autres et d'autres choses importantes et utiles:

  • maillot de bain confortable (de préférence fermé, surtout si vous allez à la piscine avec de l'eau chlorée);
  • pantoufles en caoutchouc ou en plastique sur un petit talon et toujours avec une semelle rainurée et antidérapante;
  • produits d'hygiène personnelle (savon, gant de toilette, gel douche, shampoing):
  • capuchon en caoutchouc, si vous ne voulez pas mouiller vos cheveux;
  • un sèche-cheveux, même s'ils prenaient un chapeau, cela ne ferait pas de mal de sécher les racines des cheveux;
  • crème nourrissante pour le visage et le corps (l'eau chlorée dessèche la peau);
  • des fruits et une bouteille d'eau ou du thé non sucré.

De plus, après la 30e semaine de grossesse, il ne vous fera aucun mal d’avoir une carte d’échange avec vous. Après tout, l’accouchement peut commencer à tout moment et vous devez donc, si nécessaire, fournir aux médecins toutes les informations concernant votre santé et le développement de votre bébé.

Les filles! Faisons repost.

Grâce à cela, les experts se présentent et donnent des réponses à nos questions!
Et aussi, vous pouvez poser votre question ci-dessous. Tels que vous ou les experts vont répondre.
Spasibki ;-)
Tous les enfants en bonne santé!
Ps. Les garçons sont également concernés! Juste les filles ici plus ;-)