Grossesse avec hyperplasie de l'endomètre

Conception

L'endomètre est la membrane muqueuse tapissant la cavité interne de l'utérus.

Le rôle de la muqueuse utérine pendant la grossesse:
C'est un endomètre fonctionnel qui sécurise et développe plus avant un ovule fécondé dans l'utérus. Le succès ou l'échec (interruption volontaire) de la grossesse au premier trimestre dépend en grande partie de son état.

Implantation d'un œuf fécondé dans l'endomètre

L'endomètre est très sensible aux effets des stéroïdes sexuels. Il réagit aux moindres fluctuations du fond hormonal d'une femme. Le déséquilibre endocrinien provoque un certain nombre de changements douloureux, y compris l'hyperplasie.

Parmi les maladies gynécologiques, cette pathologie occupe la 2e place après les maladies infectieuses des organes génitaux féminins. L’impossibilité d’une grossesse avec hyperplasie de l’endomètre est une question brûlante dans la pratique obstétricale et gynécologique moderne.

L'une des conditions essentielles au développement de l'hyperplasie est le déséquilibre hormonal, plus précisément l'estrogène.

L'œstrogène est une formation excessive ou un effet accru sur l'endomètre de l'œstrogène avec un manque de progestérone.

Endomètre et hormones sexuelles féminines

Sous l'influence de l'œstrogène, la couche fonctionnelle détruite de la muqueuse utérine est restaurée après la menstruation.

Le volume principal d'œstrogène est produit par l'unité folliculaire de l'ovaire. Après la libération de l'œuf par le follicule mature (ovulation), la synthèse d'œstrogènes diminue fortement et le follicule rompu est régénéré dans le corps jaune de l'ovaire.

  • La progestérone est une hormone antagoniste des œstrogènes.
    Il empêche la prolifération des cellules de l'endomètre, inhibe la croissance des glandes utérines et les traduit en phase de sécrétion.

La progestérone est produite par le corps jaune de l'ovaire.

À partir du milieu du cycle menstruel après l’ovulation, la production d’œstrogènes diminue fortement et la progestérone augmente.

La progestérone n'est pas appelée accidentellement "hormone de grossesse". Sous son influence, l'endomètre atteint l'état nécessaire à l'implantation et au développement d'un ovule fécondé: les glandes utérines sécrètent un secret spécifique, le stroma de l'endomètre est relâché, grossi, rempli de nourriture (vaisseaux sanguins). Le tonus de l'utérus est réduit. La richesse en progestérone contribue à la fixation fiable de l'ovule et au déroulement normal de la grossesse.

De toute évidence, une carence en progestérone

  • premièrement: cela menace la grossesse;
  • deuxièmement, elle entraîne une reproduction anormale des cellules de l'endomètre, une croissance proliférative, une déformation et un dysfonctionnement des glandes utérines, c'est-à-dire une hyperplasie de la muqueuse utérine.

Avec l'hyperplasie de l'endomètre, il existe une pénurie absolue de progestérone ou un effet insuffisant de cette hormone sur l'endomètre.

Sans surprise, fausses couches et infertilité - symptômes cliniques hyperplasie de l'endomètre. Cette maladie se manifeste aussi:

  • violation du cycle menstruel,
  • sécrétions sanglantes non cycliques,
  • saignements utérins.
Retour à la table des matières

Causes de l'hyperplasie de l'endomètre

L'hyperplasie de la muqueuse utérine est un processus pathologique complexe. Cela concerne non seulement les organes génitaux, mais également tout le corps d'une femme.

La «dégradation» du statut hormonal «œstrogènes / progestérone» survient dans de nombreuses maladies:

  • Perturbation du cycle menstruel: anovulation, insuffisance du corps jaune, raccourcissement de la phase lutéale du cycle.
  • Tumeurs ovariennes produisant des œstrogènes.
  • Syndrome des ovaires polykystiques.
  • Échange de troubles neuroendocriniens:
    - pathologie du système hypothalamo-hypophysaire;
    - maladie de la thyroïde;
    - maladie surrénalienne;
    - l'obésité;
    - diabète;
    - maladie du foie;
    - l'hypertension.
  • Facteurs locaux qui augmentent la sensibilité de l’endomètre à l’œstrogène:
    - inflammation, infection;
    - lésion mécanique de la membrane muqueuse de l'utérus (avortement, etc.).
  • Diminution de l'immunité.
  • Le stress.
  • Maladies utérines: myomes, endométriose, etc.

Tout sur les symptômes, les formes et le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre, lisez en détail ici:
Traitement de l'hyperplasie de l'endomètre

Puis-je tomber enceinte avec une hyperplasie de l'endomètre?

L'examen des femmes souffrant d'infertilité dans 70% des cas a révélé une hyperplasie diffuse de l'endomètre, dans 11% des cas.

Hyperplasie glandulaire simple de l'endomètre avec grossesse dans la plupart des cas sans traitement est incompatible.

L'hyperplasie endométriale atypique est une affection précancéreuse dangereuse qui nécessite un traitement agressif. Dans des conditions de traitement continu ou de traitement chirurgical radical de cette forme d'hyperplasie, la grossesse est impossible.

Stérilité endocrinienne pour hyperplasie de l'endomètre

L'anovulation est la cause principale de l'hyperplasie de l'endomètre chez les femmes jeunes.

Il existe deux mécanismes principaux d'anovulation:

  • atrésie du follicule,
  • la persistance du follicule.
Pourquoi ne pas la grossesse avec atrésie du follicule?

L'atrésie folliculaire est un processus pathologique de développement inverse et de mort du follicule dominant dans l'ovaire. L'ovule dans le follicule anormal ne mûrit pas, il meurt. Pas d'ovulation - pas de conception.

Pourquoi la grossesse est-elle impossible avec la persistance du follicule?

La persistance du follicule est un développement pathologique lent du follicule, entraînant une perturbation du cycle ovarien. L'ovule dans le follicule persistant se développe normalement et atteint sa pleine maturité. Mais pour diverses raisons, elle est sa ne laisse pas, c'est-à-dire que l'ovulation ne se produit pas.

Le follicule anormal continue à produire des œstrogènes tout au long du cycle menstruel anovulatoire. À la fin, le cycle se termine par un saignement utérin - la conception est impossible.

C’est pourquoi, sur le fond de l’anovulation, l’œstrogène, l’hyperplasie de l’endomètre et l’infertilité se développent.

Les deux variantes du cycle anovulatoire ont en commun le manque de formation d’un corps jaune à part entière, ce qui signifie une déficience en progestérone. Ce problème élimine dans la plupart des cas le traitement hormonal substitutif.

Infertilité utérine avec hyperplasie de l'endomètre

Processus hyperplasiques de l'endomètre - la cause de 5% des formes d'infertilité utérine.

Chez 90% des femmes atteintes d'hyperplasie de l'endomètre, l'immunité locale est altérée et la sensibilité de l'endomètre aux hormones est altérée. L'effet local faible de la progestérone n'affecte pas la transition de l'endomètre de celui en croissance vers celui de la sécrétion. La muqueuse altérée "immature" de l'utérus est incapable de "recevoir" l'ovule.

Diagnostic de l'hyperplasie de l'endomètre

Quelles sont les principales recherches menées par une femme chez qui on soupçonne une hyperplasie de l'endomètre et des problèmes d'infertilité?

L'épaisseur de l'endomètre est évaluée par la taille antéropostérieure de M-Echo. Les indicateurs de normes changent en fonction des phases du cycle menstruel.

Normes d'épaisseur de l'endomètre à différents jours du cycle

Signes d'échographie de l'hyperplasie de l'endomètre:

  • Augmentez les valeurs de M-Echo.
  • L'hétérogénéité de la structure, la rugosité des bords de l'endomètre.
  • La présence d'inclusions à écho positif et / ou à écho négatif dans l'endomètre.
Hystéroscopie avec curetage diagnostique de la muqueuse utérine. Hystéroscopie pour l'hyperplasie de l'endomètre

L'hystéroscopie est un examen visuel de la cavité utérine à l'aide d'un équipement spécial. Cette procédure confirme ou exclut le diagnostic d'hyperplasie de l'endomètre. Sous son contrôle, le curetage de la muqueuse utérine est effectué - l'ablation chirurgicale de l'endomètre altéré.

Analyse histologique de spécimens de l'endomètre. Biopsie de Pipel pour l'hyperplasie de l'endomètre

Finale Le diagnostic et la forme de l'hyperplasie de l'endomètre, ainsi que le traitement individuel du patient, sont déterminés après histologie - examens du tissu endométrial prélevé au microscope.

Parfois, des échantillons de tissus de l'utérus ne sont pas obtenus par grattage, mais à l'aide d'une curette à pipe (biopsie). Cette méthode est moins traumatisante, mais moins informative. Il est utilisé chez les femmes nullipares ou pour contrôler l'efficacité du traitement de l'hyperplasie.

Grossesse après hyperplasie de l'endomètre

Le traitement de l'hyperplasie glandulaire (glandulaire-kystique) typique chez la femme en âge de procréer est le plus souvent effectué avec progestérone, progestatif ou COC.

  • Les progestatifs sont des drogues naturelles ou synthétiques ayant l'action de la progestérone.

Par exemple: Duphaston 20 mg, Utrogestan 200 mg, Norcolut 5 mg, etc. La durée du traitement est de 6 mois.

  • KOK - contraceptifs oraux combinés.

Pour le traitement, utilisez des médicaments à base d'hormones estrogènes et progestatives à faible dose. Le cours de traitement pendant 6 mois.

Tous les médicaments sont pris individuellement sous la supervision d'un médecin.

Pour un traitement efficace de l'hyperplasie de l'endomètre et des grossesses ultérieures, il est important que la patiente normalise son mode de vie: éliminez les mauvaises habitudes (notamment le tabagisme), maigrissez, bougez plus, traitez les maladies chroniques.

Hyperplasie de la grossesse et de l'endomètre

L'hyperplasie endométriale de l'utérus est une prolifération pathologique de l'endomètre. L'endomètre est la membrane interne (muqueuse) de l'utérus. Cette partie de l'utérus est sujette à des changements cycliques au cours du cycle menstruel. Sous l’effet des hormones, l’endomètre se développe normalement, change de structure en prévision d’un ovule fécondé, puis, si la conception n’est pas survenue, diminue progressivement et quitte l’utérus avec les sécrétions menstruelles. Après cela, un nouveau cycle de modifications de l'endomètre commence.

L'hyperplasie de l'endomètre de l'utérus est de plusieurs types:

  • hyperplasie glandulaire
  • hyperplasie kystique glandulaire
  • hyperplasie endométriale atypique (adénomatose ou hyperplasie adénomateuse)
  • hyperplasie focale de l'endomètre - polypes de l'endomètre

L'hyperplasie de l'endomètre survient souvent sans symptômes et est détectée au cours d'un examen gynécologique préventif avec échographie. Récemment, les maladies gynécologiques asymptomatiques, y compris les maladies sexuellement transmissibles, sont très courantes. Les sécrétions pathologiques du tractus génital lors de telles maladies ne sont pas toujours notées. Sans l'aide des diagnostics de laboratoire, il est difficile de les distinguer des sécrétions normales. En cas de maladie cachée des femmes, il n’ya pas de douleurs abdominales, de saignements menstruels ni d’autres symptômes. Par conséquent, chaque femme au moins deux fois par an nécessite un examen préventif par un gynécologue.

Symptômes de l'hyperplasie de l'endomètre de l'utérus

L'hyperplasie endométriale de l'utérus est souvent asymptomatique, mais se manifeste parfois par des saignements utérins anormaux et anormaux. Elles surviennent souvent après un retard de la menstruation, moins souvent - dans le contexte d'un cycle régulier. Souvent, le diagnostic d'hyperplasie de l'endomètre est exposé pour la première fois lorsqu'une femme commence à faire l'objet d'un dépistage de l'infertilité.

L’absence de grossesse dans l’hyperplasie de l’endomètre est due à deux facteurs:

  • absence d'ovulation due à des troubles hormonaux sur fond d'hyperplasie de l'endomètre
  • l'impossibilité d'implantation de l'embryon dans la muqueuse malade de l'utérus

Dans de tels cas, le traitement de l'infertilité en stimulant l'ovulation, en soutenant la phase lutéale du cycle, en utilisant un traitement anti-inflammatoire et même une FIV échouera jusqu'à ce que la principale cause d'infertilité soit identifiée et éliminée - l'hyperplasie de l'endomètre.

Les causes de l'hyperplasie de l'endomètre sont multiples.

Tout d’abord, il s’agit des troubles hormonaux, de la pathologie des glucides, des lipides et d’autres types de métabolisme, des maladies gynécologiques, de la chirurgie des appendices et de l’utérus. L'hyperplasie de l'endomètre est souvent observée chez les femmes souffrant d'hyperestrogénisme, de myome utérin, de mastopathie, d'endométriose, de maladie ovarienne polykystique, d'altération du métabolisme des graisses (perturbation de la synthèse des œstrogènes dans le tissu adipeux), d'hypertension, d'hyperglycémie et de maladies du foie perturbées.

Diagnostic de l'hyperplasie de l'endomètre de l'utérus

  • prévention et traitement de l'infertilité
  • prévention du cancer de l'endomètre

Différents types d'hyperplasie de l'endomètre diffèrent par leur schéma histologique, c'est-à-dire structure microscopique des zones de croissance de la muqueuse obtenue par biopsie:

  • hyperplasie glandulaire et glandulaire-kystique sont presque identiques dans leurs manifestations, la deuxième forme est plus prononcée
  • Les polypes de l'endomètre sont une hyperplasie focale limitée de l'endomètre.
  • en cas d'hyperplasie atypique, il se produit une réorganisation structurelle de la membrane muqueuse, une croissance plus prononcée des glandes endométriales, considérée comme une maladie précancéreuse de l'endomètre
  • L'hyperplasie glandulaire de l'endomètre, quelle qu'elle soit, qui réapparaît après le curetage et résiste à l'hormonothérapie, est très dangereuse.

Pour le diagnostic de l'hyperplasie de l'endomètre à l'aide de diverses méthodes:

  1. Le plus commun est une échographie pelvienne. L’échographie de l’utérus permet souvent de diagnostiquer avec précision les polypes de l’endomètre, ainsi que de constater un épaississement de la muqueuse utérine. Malheureusement, la précision de la méthode ne dépasse pas 60%.
  2. L'échohystérosalpingographie (Echo-HSG) vise principalement à étudier la perméabilité des trompes de Fallope, mais vous pouvez voir clairement les caractéristiques de l'utérus, caractéristiques de l'hyperplasie et des polypes de l'endomètre.
  3. L'aspiration ou la biopsie de la muqueuse utérine est réalisée dans la seconde moitié du cycle. Le gynécologue (le plus souvent sous contrôle échographique) insère un instrument spécial dans l'utérus et capture le moins de tissu possible, lequel est ensuite examiné au microscope. Cependant, la précision de la méthode peut en souffrir car la biopsie sera faite au mauvais endroit, dans lequel se trouve un centre d’hyperplasie.
  4. La méthode la plus informative pour le diagnostic de l'hyperplasie de l'endomètre est l'hystéroscopie - l'introduction d'un système optique dans la cavité utérine, sous le contrôle duquel une biopsie est réalisée. En outre, l'hystéroscopie vous permet d'évaluer visuellement l'état des parois de l'utérus.

Traitement de l'hyperplasie de l'endomètre

Le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre consiste en premier lieu à enlever une partie de la muqueuse pathologique. Effectuer un curetage sous le contrôle de l'hystéroscopie, puis un examen histologique de la muqueuse. Après le retrait de la lésion, un traitement hormonal est prescrit. Selon les symptômes, des médicaments estrogènes-progestatifs (sous forme de contraceptifs oraux), des gestagènes purs ou des agonistes de la GnRH sont utilisés. Le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre est effectué strictement individuellement pendant au moins trois mois (rarement plus de six mois d'utilisation continue de préparations hormonales). Le résultat du traitement est confirmé par des biopsies répétées de l'endomètre.

En fonction du type d'hyperplasie de l'endomètre, de la sévérité du processus ainsi que de l'efficacité du traitement, nous pouvons évaluer le pronostic de la grossesse à venir!

Hyperplasie de l'endomètre et grossesse: y a-t-il une chance?

Ainsi, une femme qui rêve d'un enfant reçoit un diagnostic: l'hyperplasie de l'endomètre. Immédiatement, de nombreuses questions se posent, dont la principale est la coexistence de l'hyperplasie de l'endomètre et de la grossesse. Viennent ensuite de nombreuses expériences connexes:

  • Vais-je tomber enceinte?
  • Comment ce diagnostic affectera-t-il l'enfant?
  • Est-il possible de la guérir?
  • La grossesse surviendra-t-elle après une hyperplasie de l'endomètre?

Si une femme reçoit un tel diagnostic après l'accouchement, la question suivante se pose: un tel diagnostic est-il compatible avec l'allaitement? Les réponses à ces questions sont données dans l'article.

Chances de conception

L'hyperplasie endométriale de l'utérus est un épaississement anormal de la couche endométriale, processus bénin. Sont à risque:

  • adolescents à la puberté;
  • les femmes pendant la ménopause;
  • les femmes, peu importe la période de la vie, qui vivent dans une mauvaise écologie.

La réponse à la question de savoir si vous pouvez devenir enceinte avec une hyperplasie de l'endomètre de l'utérus dépend de la forme de la maladie. Il existe quatre formes principales:

  1. Ferrugineux. Ce formulaire est le plus sûr. Quand il est observé seulement un léger épaississement de la couche endométriale. L'hyperplasie glandulaire simple de l'endomètre est incompatible avec la grossesse.
  2. Forme kystique glandulaire. Ce sous-type de la maladie est le plus prononcé. Sous cette forme, l'endomètre se dilate pour former des kystes.
  3. Forme focale. Avec ce type de maladie, l'endomètre développe des foyers.
  4. Hyperplasie de l'endomètre atypique. Le type de maladie le plus dangereux au cours duquel la structure des tissus cellulaires de la couche glandulaire se modifie. Cette forme conduit souvent au cancer de l'utérus.

Auparavant, on pensait que l'hyperplasie est une phrase condamnant une vie sans enfant. Cependant, la médecine évolue. Après avoir déterminé la forme de la gravité de la maladie et le déroulement du traitement, la grossesse a réussi.

Bien entendu, une telle maladie empêche une femme de tomber enceinte, car elle est associée à des troubles hormonaux et empêche l’ovule d’entrer dans la phase d’ovulation. Par exemple, en raison d'une perturbation hormonale, l'hyperplasie glandulaire endométriale et la grossesse sont incompatibles. Par conséquent, que la grossesse vienne avec une forme glandulaire, la réponse est non.

En fait, les trois premières formes de la maladie ne constituent pas un grave danger pour la santé de la femme. Bien sûr, dans le cas où le traitement a commencé à l'heure. Avec une forme atypique, les choses sont plus sérieuses.

Forme focale et grossesse compatible. C'est la seule possibilité lorsque vous pouvez devenir enceinte avec une hyperplasie de l'endomètre.

Caractéristiques de la grossesse avec forme focale

Il y a des cas de ceux qui sont enceintes avec une forme focale. Pourtant, ces cas sont rares. Les femmes qui tombent enceintes de cette maladie nécessitent une surveillance constante de la part des médecins.

Quand un ovule est fécondé et attaché à l'utérus, la grossesse commence. Cependant, il existe des risques pendant la grossesse et l'hyperplasie

  • fausses couches dans la période initiale;
  • anomalies fœtales;
  • le risque de croissance de la malignité, dû à une augmentation des hormones chez une femme enceinte;

Dans de rares cas, la grossesse peut réguler la progestérone, ce qui entraînera une régression de la maladie.

Traitement de pathologie

Après avoir traité l'hyperplasie sous toutes ses formes, une femme peut commencer à planifier une grossesse en toute sécurité. Tout d'abord, les médecins utilisent des méthodes de traitement conservateur:

  • d'abord arrêter le saignement, le cas échéant;
  • puis prescrire un traitement hormonal;
  • après fixer le statut hormonal;
  • après avoir mis l'équilibre hormonal dans l'ordre peut devenir enceinte. Mais la femme est inscrite pour 5 autres années.

Si ces méthodes ont échoué, alors recourir à un traitement chirurgical. Passez à gratter l'hyperplasie. L'image est schématisée.

Le traitement peut également être effectué à l'aide de méthodes traditionnelles. Les plus populaires sont:

  • thérapie de sangsue;
  • traitement du bore utérus;
  • homéopathie.

Ne pas se soigner soi-même! Toutes les méthodes populaires doivent être discutées avec votre médecin afin d’éviter les complications.

Grossesse après traitement

Est-il possible de tomber enceinte après curetage de l'hyperplasie de l'endomètre? Une fois le traitement terminé, le problème de la grossesse disparaît tout seul. Habituellement, après l'élimination de l'hyperplasie, la conception n'interfère plus et la femme tombe naturellement enceinte. Cependant, il y a des complications. Si une femme ne peut pas devenir enceinte après un traitement, on propose deux solutions au problème:

  1. FIV ou conception in vitro. Dans ce cas, fertilisez l'œuf dans une éprouvette et asseyez-vous dans l'utérus. L'embryon se développe naturellement et une femme donne naissance à un bébé en bonne santé (voir FIV après hyperplasie de l'endomètre).
  2. ICSI est l'une des options pour la FIV. La différence est qu’un spermatozoïde est introduit dans le cytoplasme, pas un embryon. Le développement n'est pas menacé.

Ainsi, après le traitement, une femme est en mesure de donner naissance à un enfant en bonne santé et la grossesse se déroule dans le calme. Cependant, après l'accouchement, une rechute survient souvent.

Hyperplasie de l'endomètre pendant l'allaitement

La maladie affecte-t-elle le bébé si la mère allaite? Non Cependant, il ne vaut pas la peine de retarder le traitement.

L'hyperplasie de l'endomètre au cours de la lactation est principalement due aux changements hormonaux au cours de l'accouchement. De plus, les maladies associées se manifestent:

Une autre raison importante est l'absence de menstruation après l'accouchement (aménorrhée).

Caractéristiques de la pathologie pendant l'allaitement

  • repérer dans la période où la menstruation n'a pas encore eu lieu;
  • après retards, saignements abondants;
  • échec de cycle;
  • faiblesse chronique et fatigue;
  • fonction immunitaire réduite du corps.

Si des symptômes apparaissent, consultez un médecin. Dans le cas contraire, vous pouvez avoir des complications telles que la transformation de l'hyperplasie en une forme atypique, le développement de tumeurs malignes, la stérilité.

Traitement

Pendant la période d'alimentation, le traitement de l'hyperplasie peut se dérouler favorablement. Il n’est pas nécessaire de le reporter, le médecin choisira un régime qui n’affecte pas l’enfant. Le médecin choisira l'une des méthodes de traitement pendant l'allaitement:

  • des médicaments;
  • intervention chirurgicale;
  • mixte

Une femme est traitée avec des médicaments pendant six mois. S'il y a une rechute après cela, le médecin prescrit une intervention chirurgicale:

  • chirurgie au laser;
  • la cryodestruction;
  • grattage

Dans des cas très extrêmes et négligés, l'ablation de l'utérus est prescrite.

Après le traitement, une femme pendant l'allaitement doit respecter les règles suivantes:

  • mode de vie sain;
  • examens chez le médecin;
  • augmenter l'immunité;
  • éviter le stress;
  • réponse rapide à tout écart de bien-être.

Avec de telles actions, la santé de la femme et de l'enfant n'est pas en danger.

La grossesse est-elle compatible avec l'hyperplasie de l'endomètre, ce que vous devez savoir avant de concevoir?

L'hyperplasie de l'endomètre et la grossesse sont considérées comme des concepts mutuellement exclusifs. Cependant, les femmes qui planifient ont toujours l'espoir d'une conception réussie. Les cas cliniques de la maladie confirment une fois de plus qu'il est possible de tomber enceinte avec une hyperplasie de l'endomètre, mais que le processus de gestation présente un risque élevé de difficultés.

Hyperplasie - qu'est-ce que c'est?

L'équilibre des hormones sexuelles féminines détermine la fonction menstruelle et reproductive de l'utérus. Immédiatement après la fin des menstruations, l'endomètre commence à s'accumuler sous l'influence des œstrogènes - la couche muqueuse qui constitue le sol de l'ovule fécondé.

Au moment de l'ovulation, il atteint l'épaisseur idéale pour l'implantation. C'est ainsi que se déroulent les processus naturels interdépendants dans le corps d'une femme en bonne santé. Sous l'influence de certains facteurs, la muqueuse peut s'épaissir de manière excessive, ce qui se manifeste par un syndrome hyperplasique.

L'hyperplasie de l'endomètre est une maladie gynécologique accompagnée d'une modification de la partie glandulaire et d'un stroma de la muqueuse utérine. La pathologie est caractérisée par une croissance excessive et un épaississement de la couche interne de l'organe reproducteur par rapport à l'état normal.

Une grossesse est-elle possible avec une hyperplasie de l'endomètre?

Pour que la conception soit réussie, les couches qui constituent l’utérus doivent être saines et remplir correctement leur fonction. Lorsque la structure de l'un d'eux est brisée, la conception pose des difficultés.

Puisque les causes de l'hyperplasie sont le plus souvent réduites à des maladies hormonales et infectieuses-inflammatoires, il n'y a pratiquement aucune chance d'implantation dans cette pathologie. Le facteur déterminant dans la possibilité de devenir enceinte avec une couche anormalement épaisse de l'endomètre devient le type du processus pathologique:

Une légère croissance uniforme de la couche muqueuse, incompatible avec la conception.

Dans la formation de stroma kystique en croissance, la grossesse est impossible.

L'épaississement se produit dans certaines zones, l'implantation n'est pas exclue.

La forme la plus dangereuse, conduisant souvent à la malignité du mucus.

L'hyperplasie focale est la plus susceptible de tomber enceinte. Avec elle, l'épaississement se produit par foyers avec préservation de l'épaisseur naturelle de l'endomètre dans certaines zones.

C'est en eux que se réalise l'implantation de l'ovule. Dans d'autres formes de la maladie, la conception est impossible car l'épaississement de la couche muqueuse se produit sur toute la surface interne de l'organe génital.

Risques pour les femmes et les enfants à naître

Une grossesse avec hyperplasie de l'endomètre pendant toute la durée est gravement menacée. En raison du fait qu'une grande quantité d'œstrogène est produite dans cette maladie, la progestérone est supprimée.

Ce dernier est responsable du maintien de la grossesse et met en garde l'hypertonus utérin. L'implantation qui survient avec cette pathologie peut être interrompue à tout moment.

En cas d'hyperplasie lors de la conception, la femme doit immédiatement consulter un médecin pour des rendez-vous individuels. La plupart des patients ont besoin d'un traitement de conservation et d'entretien à la progestérone.

En raison de la croissance focale du mucus dans le placenta formé par le deuxième trimestre, des troubles circulatoires et des processus métaboliques se produisent. Il en résulte une hypoxie qui affecte négativement le cerveau du fœtus. Au cours du processus de formation des organes et des systèmes de l’embryon, des troubles irréversibles peuvent menacer les anomalies congénitales.

Impact de la grossesse sur la maladie

L'hyperplasie de l'endomètre et la grossesse sont des états interrégulateurs. Exactement, comme une croissance excessive de la muqueuse utérine peut affecter le déroulement de la gestation, la conception affecte donc la pathologie. Il est impossible de prédire à l'avance l'issue de la situation.

En estimant l'état individuel de la femme, le gynécologue peut recommander l'interruption de grossesse à l'hyperplasie. La décision finale appartient toujours au patient, mais les femmes doivent être conscientes des conséquences.

La conception est dangereuse car elle peut traduire la maladie en une forme maligne. Sous l'influence de changements hormonaux, les foyers glandulaires se développent pour former des cellules atypiques. Dans cette situation, les femmes enceintes risquent la mort. Vous devez donc écouter les recommandations du gynécologue.

Cependant, il existe un très grand nombre de cas cliniques officiellement confirmés dans lesquels la gestation a un effet positif sur la maladie. La gestation et la poursuite de la lactation, en préservant la production d'œstrogènes par les ovaires, ont établi un fond hormonal naturel.

Épaisseur de l'endomètre pour la conception

Si une hyperplasie de l'endomètre est détectée chez une patiente, s'il est possible de devenir enceinte, le médecin répondra. Il est impossible de généraliser les femmes en donnant une réponse exacte à cette question. Le taux de croissance de la muqueuse est tout aussi important.

Pour une conception réussie, l'épaisseur de la couche muqueuse doit être de 16-18 mm. Cette valeur est déterminée environ une semaine après l'ovulation. Au moment de la libération de l'œuf, l'épaisseur du «sol» de l'ovule est d'environ 13 mm.

Avec forme diffuse et focale, augmentation de l'endomètre jusqu'à 20 mm. La forme atypique est caractérisée par une épaisseur de la couche muqueuse de 30 mm. Les polypes et les kystes se manifestent par l'épaississement de couches individuelles allant jusqu'à 60 mm.

Une augmentation de l'épaisseur de la muqueuse accompagnée d'une modification visuelle de l'échogénicité est un symptôme échographique du cancer de l'endomètre.

Préparation à la grossesse: conseils du médecin et prescriptions de la médecine traditionnelle

Les gynécologues recommandent vivement d’examiner le processus de préparation à la conception. Lors du diagnostic échographique, une hyperplasie peut être détectée chez une femme.

En règle générale, la maladie s'accompagne de menstruations prolongées, de saignements soudains, d'irrégularités menstruelles et de douleurs abdominales, mais peut survenir sans manifestation clinique.

La pathologie identifiée doit d'abord être guérie, puis procéder à la planification. En thérapie, des médicaments hormonaux, des anti-inflammatoires, une nutrition spéciale et une activité physique sont organisés. Si nécessaire, un traitement chirurgical est effectué. Après traitement, les chances de succès de la conception augmentent.

La médecine alternative propose des recettes distinctes adaptées aux femmes atteintes d'hyperplasie au cours de la période de planification:

  • L'acceptation des phytohormones contenant du bore dans l'utérus régule l'équilibre entre l'œstrogène et la progestérone;
  • Le bouillon de douche de chélidoine a un effet anti-inflammatoire, mais avant d’effectuer les manipulations, il est nécessaire d’exclure les maladies infectieuses du vagin;
  • L'utilisation d'ortie normalise la circulation sanguine, contribue à raccourcir et à réduire le nombre de règles.
La sauge est souvent utilisée dans le traitement alternatif des maladies gynécologiques. Cependant, avec l'hyperplasie, il est contre-indiqué de prendre, car l'herbe contribue au niveau d'oestrogène.

L'efficacité du traitement de l'endomètre pathologiquement envahi sera d'autant plus élevée que la maladie existante sera connue rapidement.

Est-il possible de concevoir avec l'hyperplasie de l'endomètre

Les hormones régissent le système reproducteur féminin. Par conséquent, toute déviation de leur équilibre naturel dans le corps entraînera des maladies excluant la grossesse. L'hyperplasie de la grossesse et de l'endomètre va interférer. Une pathologie dangereuse ne permettra pas la conception, elle violera le timing du cycle menstruel. Et l'une de ses formes "accompagne" le cancer. Pour ne pas "rater" l'évolution de la maladie chez les femmes qui rêvent de conception, il est important de subir un examen gynécologique régulier.

Quelle est cette pathologie

L'endomètre est la couche recouvrant l'utérus. Il prend une part mensuelle dans l'ovulation. Une augmentation progressive de la taille de ses tissus conjonctifs se produit jusqu'à un jour significatif de la fusion possible de cellules germinales mâles et femelles. De tels changements sont nécessaires pour que l'œuf fécondé puisse se fixer fermement dans l'utérus et poursuivre son développement dans les tissus de l'endomètre. Si la couche interne de l'utérus est trop mince, la conception déjà réalisée sera interrompue, ce qui provoquera une fausse couche spontanée.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles l'infertilité est causée par la croissance de l'endomètre. Une telle déviation est associée à des perturbations du fond hormonal de la femme auquel la couche mère réagit de manière aiguë. Le manque de progestérone associé à un excès d’œstrogènes empêche l’endomètre de se développer sous sa forme cyclique naturelle. Il grandit constamment, de sorte que la femme n'ovule pas.

L'hyperplasie de l'endomètre est une forte prolifération pathologique de la muqueuse utérine d'un personnage bénin. Elle s'accompagne de violations des caractéristiques structurelles et des capacités fonctionnelles des tissus.

L'hyperplasie endométriale de l'utérus est dangereuse car, à cause de cela, le cycle menstruel "se perd", de nombreux saignements utérins commencent en dehors des cycles. Cependant, les kystes les plus dangereux et les polypes de l'endomètre, qui sont à l'origine du développement de tumeurs malignes.

Il est difficile de déterminer la véritable cause de la "querelle" des progestérones et des œstrogènes. Cependant, les médecins pensent que ce processus est influencé par de tels facteurs:

  • Tumeur ovarienne;
  • Kystes sur les ovaires;
  • Troubles neuroendocriniens;
  • Pathologie thyroïdienne;
  • Le diabète sucré;
  • Dysfonctionnement des glandes surrénales et du foie;
  • L'hypertension;
  • Fibromes utérins;
  • L'obésité.

Il convient de noter les facteurs de provocation graves qui affectent le déséquilibre hormonal d'une femme:

  • Processus inflammatoires et infectieux;
  • Chirurgie de l'utérus (curetage, avortement et autres lésions mécaniques de la membrane muqueuse);
  • Protection immunitaire réduite;
  • Stress prolongé fréquent.

L'hyperplasie de l'endomètre est une pathologie redoutable qui se classe au deuxième rang des maladies de l'appareil reproducteur. Elle devient une cause fréquente d'infertilité féminine.

Hyperplasie de l'endomètre: est-il possible de tomber enceinte

La planification d'une grossesse pour les femmes atteintes de pathologie de la croissance endométriale a été documentée - une tâche ingrate. L'absence d'ovulation régulière causée par des perturbations hormonales, des troubles structurels de la couche muqueuse de l'utérus ne permet pas la conception.

Il convient de noter que dans certains cas, une grossesse avec hyperplasie de l'endomètre est possible. Cependant, cela ne durera pas longtemps. Une telle conception aboutit à une fausse couche spontanée ou à des violations graves du développement du fœtus.

Considérons les formes de la maladie, qui diffèrent par la variante histologique, et la probabilité de conception avec elles.

Avec strophe glandulaire kystique et glandulaire

La forme glandulaire est un processus bénin d'altération de la muqueuse utérine. Caractérisé par une violation de la localisation des glandes dans le stroma, qui deviennent sinueuses. Développe sous forme aiguë et chronique.

La présence de modifications kystiques dans la couche épaississante de l'endomètre indique des troubles prononcés dans lesquels les glandes dilatées sont kystiques. En raison de telles transformations, l'ovulation est absente chez une femme. Autrement dit, parler de grossesse avec une hyperplasie nerveuse de l'endomètre n'a pas de sens. La conception est impossible.

Forme atypique

Cette forme pathologique est plus compliquée. Lorsque l'hyperplasie atypique glandes se développent encore plus rapidement. Cependant, la santé des femmes est plus dangereuse que leurs modifications structurelles, qui provoquent le développement de tumeurs malignes. L'infertilité est un compagnon fidèle de la maladie.

La division de l'hyperplasie en formes se fait également par sa localisation.

Avec forme focale

L'hyperplasie focale est caractérisée par la localisation de cellules endométriales "affectées" dans une partie spécifique de l'utérus. Son développement est fixé dans les polypes, une couche constante de l'endomètre, les kystes.

Dans 5% des cas rapportés, l'hyperplasie muqueuse ressemble à la formation d'un polype de l'endomètre (certaines parties de la muqueuse se développent avec le stroma sous-jacent). Si, dans les formes glandulaires, le composant glandulaire est fixé comme composant principal, alors dans les polypes fibreux, il y a plus de tissu conjonctif.

Forme diffuse

La couche modifiée affecte toute la surface de la muqueuse utérine. La couche augmente uniformément. Dans le même temps, la prolifération des cellules endométriales se développe parallèlement au volume de la membrane muqueuse.

Traitement

Le diagnostic d'hyperplasie de l'endomètre n'est pas une phrase. Si la pathologie est détectée à temps et que le traitement est choisi correctement, les chances de la femme de devenir mère sont alors rétablies.

Le médecin sera en mesure de choisir le bon traitement après un examen approfondi qui révélera le stade de la maladie et sa forme. À cette fin, un examen histologique des spécimens de l'endomètre est effectué. L'objectif principal du diagnostic est de comprendre et d'éliminer le facteur qui a provoqué les changements hormonaux pathologiques. Après avoir reçu les données nécessaires au cours de l’étude, le médecin prescrit un schéma thérapeutique individuel.

Si la pathologie est au stade initial de son développement, ils sont traités avec des médicaments à base d'hormones. Leur tâche consiste à équilibrer le ratio œstrogène et progestérone dans le corps d'une femme.

Pendant le traitement, le médecin prescrit les médicaments suivants:

  • Contraceptifs oraux ou hormones;
  • Drogues du groupe des gestagènes (Duphaston);
  • Complexes de vitamines;
  • Préparations de fer.

N'oubliez pas que la sélection indépendante de médicaments et de leur dosage n'est pas autorisée! La sélection des médicaments et la détermination des spécificités de leur admission ne doivent être effectuées que par le médecin traitant. Il prend en compte de nombreux facteurs: l'âge, l'état de santé d'une femme et son poids, la présence d'autres maladies.

Si le traitement conservateur a échoué ou si la maladie est négligée, l'hystéroscopie est utilisée avec curetage de la couche «supplémentaire» de l'endomètre. Une telle opération est sans danger. Cela vous permet de sauver la capacité de reproduction des femmes.

Dans la plupart des cas, le traitement dure au moins six mois. Il faudra tout autant de temps pour rétablir l'équilibre hormonal, le cycle menstruel et le processus d'ovulation.

Puis-je tomber enceinte après avoir traité l'hyperplasie

Si toutes les recommandations du médecin sont suivies, une grossesse réussie sera une récompense pour une femme pour un traitement de longue durée. Cependant, une telle conception est préférable de planifier. Une grossesse après traitement par des hormones est prévue un mois après l’annulation des médicaments «graves». Après la chirurgie, la période de rééducation est plus longue, environ six mois.

Pour augmenter les chances de grossesse après une hyperplasie de l'endomètre, une femme doit suivre ces règles:

  • Subir des examens gynécologiques préventifs;
  • Tout saignement vaginal ou tout écoulement inhabituel devrait constituer un motif d'attention médicale immédiate;
  • Contrôler le poids;
  • Évitez les chocs émotionnels et le stress;
  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Équilibre nutrition.

Après un cours complet de médecine et de récupération, un nouveau diagnostic est effectué. Avec son aide, le succès de la thérapie est déterminé.

FIV avec hyperplasie

Si, après un traitement prolongé, la conception tant attendue ne se produit pas, les médecins recommandent à la femme de recourir à la fécondation in vitro. Cependant, cela ne signifie pas qu'il est possible d'utiliser une «grossesse en tube à essai» sans traiter la pathologie.

L'hyperplasie de l'endomètre et la FIV sont les mêmes concepts incompatibles que cette maladie et cette conception naturelle. Après tout, des modifications des tissus de l'endomètre ne permettront pas de "sélectionner" les ovules requis, car l'ovulation ne se produit pas pendant la pathologie. Même si un miracle se produit, le zygote préparé ne pourra pas «s'accrocher» à la couche de l'utérus afin de poursuivre son développement.

Cependant, après avoir retiré la couche utérine "extra" et dangereuse, ramenant l'équilibre hormonal à la normale, la femme a toutes les chances de devenir une mère heureuse.

Hyperplasie de l’endomètre et grossesse: un traitement avant la conception est nécessaire!

L'hyperplasie de l'endomètre est une maladie caractérisée par une couche épaissie et envahissante de cancer de l'endomètre.

Contrairement aux rumeurs qui répandent la rumeur populaire, il ne s'agit pas d'oncologie.

L'hyperplasie est de plusieurs types et seule une partie d'entre eux peut potentiellement devenir maligne.

Quelle est l'hyperplasie de l'endomètre

Selon les statistiques, l'hyperplasie de l'endomètre est retrouvée chez 5% des patientes gynécologiques.

Ces dernières années, le nombre de femmes diagnostiquées avec cette pathologie a augmenté.

Causes de la maladie

Cette maladie a un caractère hormonal. Cela commence en raison d'une augmentation de l'hormone œstrogène dans le sang.

Cette pathologie est appelée hyperestrogénique et les causes suivantes en sont la cause:

  • changements d'âge - la quantité d'oestrogène avant la ménopause dans le corps d'une femme varie;

  • excès d'œstrogènes avec déficit en progestérone;

  • violations de médicaments hormonaux;

  • inflammation du système reproducteur;

  • dysfonctionnement du cortex surrénalien;

  • l'avortement et le curetage de l'utérus dans l'histoire;

  • tumeur ovarienne produisant des hormones.
  • Les maladies concomitantes sont l'obésité, le diabète, ainsi que l'hypertension, les maladies du sein et la pathologie thyroïdienne.

    Les symptômes

    Contrairement au flux menstruel, elles n’ont aucune régularité. En outre, ils diffèrent de la menstruation par leur modération, ils sont barbouillant.

    Les saignements de rupture qui accompagnent les caillots sanguins se produisent également, mais cela est probablement caractéristique de la période de l'adolescence - le moment où le cycle vient de commencer.

    Il est prudent de dire que le moment est venu pour un médecin si:

    • il y a des saignements utérins de nature incompréhensible;
    • mensuel abondant et long;
    • le cycle menstruel n'est pas régulier.

    Si, après une longue absence de menstruations, se produisent des saignements utérins soudains, il s'agit d'un signe certain d'hyperplasie de l'endomètre, surtout s'il s'agit d'une femme ménopausée.

    Signes de

    Certains signes externes associés aux symptômes principaux peuvent indiquer une maladie. Symptômes de l'hyperplasie:

  • léthargie, faiblesse, fatigue;
  • mal de tête;
  • des vertiges;
  • pâleur de la peau;
  • douleur abdominale à la veille de la menstruation.
  • Bien entendu, il est impossible de parler d'hyperplasie uniquement pour ces raisons, mais s'il existe un dysfonctionnement du cycle et des saignements utérins en même temps, il s'agit probablement d'une hyperplasie.

    Diagnostic de la maladie

    Les principales méthodes de diagnostic de l'hyperplasie de l'endomètre de l'utérus aujourd'hui:

    • échographie transvaginale;
    • hydrosonographie;
    • l'hystéroscopie;
    • histologie.

    Le médecin diagnostique la maladie selon le schéma suivant:

    1. Entend les plaintes des patients.

  • Examine l’histoire de la vie - qu’il s’agisse d’une maladie du foie, d’hypertension, de glucides et de troubles du métabolisme des graisses.

  • Examine l’histoire gynécologique - la nature du cycle menstruel, la présence de saignements utérins, la mastopathie, les fibromes, l’infertilité.

  • Effectue un examen gynécologique.

  • Effectue des études bactériologiques et bactérioscopiques.

  • Conduit un cycle d'études hormonales.

  • L'histologie du grattage complet de la muqueuse est réalisée. Tenu à la veille de la menstruation ou dans les premières heures de la menstruation.

  • Avant le curetage et après le curetage, une hystéroscopie est effectuée, ce qui permet de contrôler l'opération.

  • L'échographie transvaginale vous permet d'évaluer la forme, les contours ainsi que la structure interne de la cavité utérine.

  • Etude radio-isotopique de la cavité utérine. Avec l'hyperplasie, l'intensité de l'absorption d'un médicament radioactif par les tissus de l'utérus sera plus élevée qu'avec le niveau de l'endomètre normal.
  • Qu'est-ce qu'un diagnostic dangereux?

    L'hyperplasie endométriale est lourde de stérilité. Avec ce diagnostic, la muqueuse utérine est tellement altérée que le fœtus ne peut pas se fixer à sa paroi.

    Pour cette raison, les femmes atteintes d'hyperplasie ne peuvent pas devenir enceintes.

    Mais non seulement l’impossibilité d’accoucher fait de l’hyperplasie une maladie dangereuse. Dans certains cas, le processus hyperplasique peut être la base d’une tumeur maligne.

    En particulier, ce risque augmente chez les femmes de plus de quarante ans présentant un diagnostic d'hyperplasie.

    En outre, s’il n’ya aucun moyen de traiter l’hyperplasie, ces maladies peuvent survenir à l’origine:

    • kyste ovarien;
    • polype du canal cervical;
    • polype utérin;
    • adénomyose;
    • noeud de myome

    Cela est dû au fait que l'hyperplasie de l'endomètre est une maladie de nature hormonale et que les troubles hormonaux sont un catalyseur de nombreuses autres maladies du système reproducteur.

    Traitement et prévention

    En règle générale, le traitement de l'hyperplasie comprend plusieurs étapes:

    1. Arrêtez de saigner, si nécessaire.
    2. L'hormonothérapie, dont le but est de supprimer l'endomètre.
    3. Optimisation du statut hormonal.
    4. Observation clinique 5 ans après le traitement hormonal, 6 ans après les mesures opératoires.

    Si le traitement conservateur n'a pas produit d'effet, une intervention chirurgicale est nécessaire.

    Chez les femmes en âge de procréer, la résection hystéroscopique est plus souvent utilisée; chez la femme ménopausée, dans certains cas, une hystérectomie est réalisée (retrait) si des formes atypiques d'hyperplasie sont impliquées.

    La prévention de l'hyperplasie est une chose très simple qui sera vraie pour la prévention d'autres maladies de l'appareil reproducteur:

    1. Examen gynécologique régulier.
    2. Contrôle du poids
    3. Éviter le stress, surtout chronique.
    4. Contrôle du cycle menstruel.

    La possibilité de grossesse avec hyperplasie de l'endomètre

    Si nous parlons d'hyperplasie glandulaire, la possibilité de conception est presque nulle.

    Le fait est que l'insuffisance hormonale entraîne un manque d'ovulation et que, si une ovulation s'est produite, la muqueuse ne pourra pas accepter le fœtus.

    Avec une conception réussie, il est très difficile de poursuivre le développement du fœtus: des pathologies du développement sont possibles, dans la plupart des cas, une fausse couche se produit.

    Mais après le traitement de l'hyperplasie, une femme peut concevoir naturellement, surtout si le traitement est commencé à temps.

    L'effet de la grossesse sur l'évolution de la maladie

    Si la grossesse survient avec une hyperplasie, il se produit alors avec une forme focale. C'est-à-dire que l'œuf a adhéré et se développe sur la totalité de la partie intacte de la cavité utérine.

    Ces cas sont encore rares et les femmes qui tombent enceintes de cette manière doivent faire l’objet d’une surveillance médicale constante pendant toute la période de gestation.

    Les rumeurs selon lesquelles l'hyperplasie est réduite pendant la grossesse peuvent être qualifiées de discussions denses.

    Elle ne diminuera en aucun cas et, de plus, l'hyperplasie rend la grossesse problématique, nécessitant des soins médicaux particuliers.

    L'hyperplasie de l'endomètre est une maladie grave de l'utérus, qui nécessite un traitement complexe en temps opportun.

    Sinon, une femme peut acquérir un diagnostic ultérieur d '"infertilité" et, dans certains cas, une hyperplasie peut déclencher la formation d'une tumeur maligne.

    La possibilité de grossesse avec hyperplasie de l'endomètre

    L'hyperplasie est une pathologie caractérisée par la croissance active de l'endomètre utérin. Les médecins considèrent cette maladie et l’apparition de la grossesse comme des choses incompatibles. Cela est dû au fait qu'un tel état complique le processus de fécondation de l'œuf et que, dans des situations exceptionnelles, il peut entraîner une infertilité.

    Mais avec la mise en œuvre d'un traitement rationnel et rapide de l'hyperplasie de l'endomètre, une grossesse peut survenir. La probabilité existe également en cas d'hyperplasie focale, mais la présence de cette pathologie nécessite une observation régulière par le médecin traitant.

    Impact sur la conception et la grossesse

    De nombreux médecins sont convaincus que le diagnostic d'hyperplasie de l'endomètre est un obstacle à la conception et à une bonne évolution de la grossesse. Cela est dû au fait que les changements hormonaux qui se sont produits, ainsi que la croissance active de la couche muqueuse, bloquent la possibilité d'ovulation. En outre, le changement de sa structure est considéré comme un obstacle à l’apparition de la grossesse, qui empêche le fœtus de se fixer aux parois de l’organe reproducteur.

    Mais il existe des exceptions dans lesquelles la probabilité de grossesse reste toujours. Cependant, il convient de noter que dans de tels cas, la probabilité d’une évolution favorable de la grossesse est minime. Lorsqu'une femme souffre d'une femme souffrant d'hyperplasie de l'endomètre, on peut observer ce qui suit:

    • troubles du développement embryonnaire;
    • l'apparition de maladies congénitales chez le bébé;
    • fausse couche aux dates initiales.

    En plus de ces effets, les modifications hormonales causées par la conception d'un enfant peuvent augmenter considérablement le risque de transformation d'une maladie bénigne en oncologie. Pour cette raison, lorsque l’hyperplasie est détectée, les médecins recommandent fortement de mettre fin artificiellement à la grossesse, puis de subir un examen complet et une cure de traitement.

    Pour éviter cela, il est nécessaire de s’engager dans la planification. Avec le développement de l'hyperplasie, une femme avant la grossesse doit subir un examen complet et commencer un traitement approprié.

    Signes de pathologies développementales

    Diagnostiquer indépendamment l'hyperplasie de l'endomètre est presque impossible. Cela est dû au fait que cette maladie ne présente pas de symptômes spécifiques. La plupart des femmes se tournent vers le gynécologue avec des plaintes qu'elles ne peuvent pas tomber enceinte, l'infertilité. Cette complication se produit dans le contexte d'une maladie négligée, ses premiers stades peuvent manifester les symptômes suivants:

    • augmentation de la durée de la menstruation;
    • échec du cycle menstruel;
    • l'apparition de périodes abondantes;
    • la présence de petits saignements utérins;
    • douleur intense dans la région abdominale inférieure.

    Si ces symptômes apparaissent, un examen médical urgent est requis. Cela est dû au fait que lorsque la pathologie est détectée à un stade précoce, son traitement est grandement simplifié. Et une thérapie efficace vous permet de maintenir la capacité de concevoir un enfant.

    Avec l'apparition des signes de pathologie ci-dessus, il est nécessaire de faire attention à la présence de facteurs qui provoquent son développement. Les principales causes de la maladie comprennent:

    • hormonothérapie irrationnelle;
    • dysfonctionnement, tumeurs, ovaires polykystiques;
    • troubles du système immunitaire;
    • myome utérin;
    • l'hypertension;
    • maladies des glandes endocrines;
    • l'endométriose;
    • présence de pathologies vénériennes;
    • diabète sucré;
    • la mastopathie;
    • avortements fréquents, raclage;
    • défauts utérins congénitaux;
    • l'obésité;
    • pathologie hépatique;
    • prédisposition génétique.

    Plus le nombre de facteurs de risque affectant l'évolution de la maladie chez les femmes est élevé, plus le risque d'hyperplasie est élevé.

    Hyperplasie de l'endomètre: est-il possible de tomber enceinte

    Pendant longtemps, on a pensé qu'il était impossible de devenir enceinte d'hyperplasie. Mais à la suite du développement de la médecine, des techniques ont été développées pour le traitement efficace de cette pathologie. Une fois le traitement terminé, le corps de la femme rétablit complètement la fonction de reproduction, il est donc possible de donner naissance à un bébé en bonne santé.

    Pour augmenter les chances de succès de la grossesse, une femme doit subir un examen médical afin d’identifier la forme de l’hyperplasie, son stade de développement. Sur la base des données de diagnostic obtenues, le médecin prescrira un traitement efficace et conseillera d’exclure tous les facteurs qui provoquent la survenue de cette pathologie.

    Avec forme glandulaire

    L'hyperplasie glandulaire de l'endomètre de l'utérus est un type de pathologie relativement sans danger, caractérisé par un léger épaississement de la couche muqueuse. La décharge utérine est dans ce cas minime. Les médecins disent qu'avec cette maladie, il est impossible de tomber enceinte.

    La même chose s'applique au type glandulaire-kystique. Il se distingue par une symptomatologie vive, l’endomètre commence à se développer, formant des kystes, des polypes qui empêchent la conception.

    Forme atypique

    Ce type de pathologie est considéré comme le plus dangereux. Elle se caractérise par une modification de la structure cellulaire des tissus de la couche glandulaire. Vous ne pouvez pas tomber enceinte avec une forme atypique. De plus, cette forme de maladie se développe souvent en cancer.

    Si le temps ne reconnaît pas la pathologie, elle se heurte non seulement à l'impossibilité de concevoir, mais également à la nécessité d'un traitement anticancéreux, l'ablation de l'utérus. Reconnaître que la pathologie peut être due à l'irrégularité de la menstruation, en changer la nature.

    Avec forme focale

    Cette forme de pathologie est compatible avec la grossesse. Cela est dû au fait que l'endomètre développe des foyers. Mais il convient de considérer que la probabilité de conception est très faible.

    Les femmes atteintes d'hyperplasie focale qui soupçonnent des signes de grossesse doivent s'inscrire auprès d'un gynécologue et être observées régulièrement avec lui, car elles peuvent dans ce cas:

    • la formation d'anomalies fœtales;
    • l'apparition de l'endométriose de l'utérus;
    • dégénérescence de sites altérés en cancer;
    • fausse couche à court terme.

    Vous pouvez suspecter les complications qui en résultent par la propagation de la douleur dans le bas de l'abdomen.

    Dans des cas exceptionnels, la grossesse peut guérir la maladie. Cela se produit lorsque, sous l’influence de la conception, le niveau de progestérone est normalisé.

    Forme diffuse

    L'hyperplasie glandulaire de la forme diffuse de l'endomètre ne permet pas à une femme de tomber enceinte, car elle recouvre presque toute la cavité de l'organe. Même si la possibilité d'ovulation persiste, l'œuf fécondé perd sa capacité de fixation aux parois utérines.

    La complexité de la conception réside également dans le fait que la forme diffuse de la pathologie affecte le cycle menstruel en le rendant irrégulier.

    Avec une telle maladie devrait subir une hystéroscopie - curetage de l'endomètre. Cette procédure vous permettra d’étudier les cellules modifiées et de vous prescrire un traitement efficace. Après quoi, la muqueuse vaginale sera restaurée et la femme aura de nouveau la possibilité d’avoir un bébé.

    Méthode de traitement de la maladie

    Le traitement de l'hyperplasie chez les femmes en âge de procréer consiste à utiliser des méthodes de traitement conservatrices qui vous permettent de maintenir la capacité d'accoucher. Si une femme a des saignements utérins, la première chose que le médecin prescrit est une procédure de curetage de l'utérus.

    On utilise ensuite des agents hormonaux dont l’effet est de faire baisser le taux d’œstrogènes, son effet sur l’endomètre. En moyenne, la durée du traitement est de 6 mois, puis une rééducation est poursuivie pendant six mois. Il est dirigé:

    • normalisation des niveaux hormonaux;
    • récupération du cycle menstruel;
    • normalisation des processus d'ovulation;
    • renouvellement de la fonction de reproduction.

    Si le traitement conservateur ne montre pas son efficacité, la femme doit subir une intervention chirurgicale. Le plus souvent, cela se fait avec les formes courantes de pathologie. L'intervention chirurgicale consiste à utiliser une résection hystéroscopique. Cette méthode de thérapie vous permet de maintenir la capacité de donner naissance à des enfants.

    Si l'hyperplasie est compliquée par la présence de comorbidités (ovaire polykystique, tumeurs), le médecin peut vous prescrire une opération plus grave. Il s'agit d'une résection de l'utérus, des ovaires, privant une femme de la fonction de reproduction. C'est pourquoi il est très important de diagnostiquer la pathologie à un stade précoce et de commencer son traitement à temps.

    Grossesse après traitement de l'hyperplasie

    Lorsque vous effectuez un traitement compétent et opportun, la fonction de reproduction peut être restaurée. Dans le même temps, la probabilité d'avoir un bébé en parfaite santé est élevée. Si, toutefois, les problèmes de fécondation de l'oeuf persistent, la femme peut donner naissance à un enfant en utilisant l'une des méthodes suivantes:

    • Fécondation in vitro par FIV;
    • l'utilisation d'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes dans le cytoplasme de l'œuf.

    Ces procédures augmentent les chances de succès de la conception même après la guérison d'une forme grave d'hyperplasie.

    Il convient de considérer qu'après le traitement, une grossesse doit être planifiée. Il est possible de déterminer la période de conception possible à partir des méthodes utilisées dans le processus de traitement.

    Si une femme boit des hormones, en normalisant les niveaux de progestérone et d'œstrogène, la conception peut être planifiée 4 semaines après son annulation et le cycle menstruel rétabli. Si la thérapie implique une intervention chirurgicale, vous devrez suivre un cours de réadaptation complet d’une durée minimale de 6 mois.

    Pour augmenter les chances de succès de la grossesse, une femme doit observer plusieurs règles:

    • assurez-vous de visiter le bureau de gynécologie deux fois par an;
    • lors de la détection de sécrétions perturbantes, de démangeaisons, de brûlures, de saignements, d’échec du cycle menstruel, consultez immédiatement un médecin;
    • dans tous les cas, pour empêcher l'augmentation du poids corporel;
    • éviter le stress, les expériences émotionnelles;
    • abandonner complètement les mauvaises habitudes;
    • organiser le bon régime;
    • exercice, caractérisé par un effort physique modéré.

    Si une femme envisage de devenir mère, elle doit suivre toutes les règles ci-dessus, adhérer à la liste complète des recommandations du médecin traitant. En fin de traitement, il est nécessaire de faire appel à un professionnel de la santé pour diagnostiquer à nouveau la présence d'une pathologie, la probabilité de son développement. Cela éliminera tous les risques de complications de la grossesse.