Endométriose et grossesse. Grossesse avec endométriose de l'utérus

Conception

L'endométriose est un processus pathologique dont l'essence réside dans la croissance bénigne des tissus, qui est morphologiquement et fonctionnellement similaire à l'endomètre (c'est la membrane muqueuse interne de la cavité utérine). La maladie provoque sa croissance en dehors de l'utérus (dans les ovaires, la vessie, les intestins, les poumons). L'endométriose est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes en âge de procréer. Il est dangereux dans la mesure où il inhibe le travail des ovaires (ce qui signifie l'absence d'ovulation) et provoque l'apparition de kystes, de tumeurs. Par conséquent, l'endométriose et la grossesse constituent une combinaison plutôt dangereuse.

Causes de l'endométriose

Malheureusement, la médecine moderne en toute confiance pour nommer les raisons du développement de cette maladie ne peut pas. Mais les facteurs de risque sont connus avec précision:

  • dépendance génétique;
  • troubles menstruels;
  • les filles et les femmes nullipares qui ont eu un accouchement sont à risque;
  • avortements fréquents, curetage diagnostique de l'utérus;
  • déséquilibre hormonal;
  • utilisation à long terme de contraceptifs intra-utérins.

Également considérés comme des facteurs de risque pour la dysménorrhée, le sexe et le sport pendant la menstruation, l'utilisation constante de tampons. Tout cela complique la libre circulation du sang de l'utérus pendant la menstruation et peut provoquer son entrée dans les trompes de Fallope, la cavité abdominale, ce qui contribue au développement du processus pathologique.

Symptômes de l'endométriose

Assez souvent, la maladie est asymptomatique et n'est déterminée que par échographie ou lors d'une laparoscopie. La plupart des femmes ne réalisent même pas que leurs douleurs non systématiques au bas de l'abdomen ou leur fatigue rapide peuvent en quelque sorte affecter la santé du système reproducteur. Mais il y a des symptômes qui ne peuvent pas être ignorés. C'est:

  • douleur chronique au bas-ventre;
  • douleur pendant l'ovulation, les rapports sexuels;
  • miction douloureuse pendant la menstruation;
  • problèmes intestinaux et défécation douloureuse;
  • saignements;
  • faiblesse chronique;
  • problèmes de conception.

Les principaux symptômes cliniques de la maladie sont les suivants: douleur pelvienne, troubles menstruels, infertilité, dysfonctionnement des organes pelviens.

Stades de développement de l'endométriose

Ce processus se déroule dans un contexte de déséquilibres hormonaux, immunologiques ou dans le cas d’une propension génétique à une maladie. La fréquence de l'endométriose chez les femmes en âge de procréer atteint 59%, contre 27% chez les femmes opérées.

Les stades de développement de la maladie dépendent de la profondeur des dommages causés aux tissus sains. L'American Fertility Society a développé sa propre classification de la forme externe de l'endomètre, selon laquelle cette maladie a 4 étapes:

  • minimum (estimé à 1-5 points);
  • facile (6-15 points);
  • modéré (16-40 points);
  • lourd (plus de 40 points).

Diagnostic de l'endométriose

Comment traiter l'endométriose? Pour commencer, il nous faut: un diagnostic et une analyse approfondie du tableau clinique, un examen gynécologique bimanuel (palpation des organes internes du pelvis).

  1. Examen gynécologique bimanuel. Cette méthode de recherche aidera le médecin à évaluer la taille de l'utérus, sa densité, sa forme, à identifier les phoques dans la région rétrocervicale et à détecter la présence de tumeurs.
  2. Colposcopie et cervicoscopie. Ces procédures clarifieront l'emplacement et la forme de l'endométriose de la partie vaginale du col de l'utérus et de la membrane muqueuse du canal cervical (dans ce cas, un examen supplémentaire sera effectué à l'aide d'un fibrogystéroscope).
  3. Échographie. L'échographie est une méthode de dépistage optimale et largement disponible pour examiner les femmes présentant différents stades de l'endométriose.
  4. Méthode de tomographie informatisée en spirale. Cela vous permettra de déterminer avec précision la nature du processus pathologique, sa localisation, la relation avec d'autres organes. Cela aidera également à clarifier l'état des organes pelviens, la présence de tumeurs.
  5. Hystéroscopie. À l'aide d'un hystéroscope (système optique), vous pouvez inspecter les parois de l'utérus et évaluer l'état du patient. La méthode aidera le médecin à identifier et à évaluer les modifications du relief de l'utérus, la présence de cicatrices et de cryptes.
  6. La laparoscopie. Avec cela, vous pouvez évaluer l'état des tissus et le degré de leurs dommages. Par une petite incision dans l'abdomen, le médecin insère un dispositif spécial doté d'un puissant système optique qui permet d'inspecter tous les organes de la cavité abdominale, de l'utérus et de diagnostiquer les processus pathologiques.

Endométriose et conception

Endométriose et la grossesse au cours de cette maladie ont été étudiés par les médecins pendant une longue période. Selon des études de l'American Fertility Society, les données de la laparoscopie indiquent que 20 à 50% des cas d'infertilité sont enregistrés chez les femmes atteintes d'endométriose.

Bien que l'endométriose soit considérée comme l'une des causes des problèmes de conception, une grossesse spontanée est possible même avec un stade sévère de la maladie. Bien que la maladie provoque habituellement des modifications anatomiques de la membrane muqueuse de l'utérus ou d'autres organes du petit pelvis, elles entraînent souvent des lésions des trompes de Fallope, des adhérences, un manque d'ovulation et la formation de kystes. En outre, l'endométriose a tendance à rechuter, ce qui nuit au système reproducteur et à la conception.

La grossesse avec l'endométriose de l'utérus: quel est le danger et comment l'éviter

Tomber enceinte pendant l'endométriose est possible, bien que les chances de succès ne soient pas très grandes. Après le traitement, la période la plus favorable pour la conception dure un an. Passé ce délai, le risque de récidive augmente. La grossesse après l’endométriose est très réelle, mais la future mère doit surveiller son état de santé et consulter régulièrement son médecin.

Le fait est que l'endométriose provoque une violation de la circulation sanguine dans les parois de la muqueuse utérine, un manque de progestérone, qui empêche l'embryon de se fixer normalement. Par conséquent, il existe une possibilité de fausse couche dans les premiers stades. Un placenta non affecté par l'endométriose se formera plus tard et le danger diminuera. La prise de médicaments contenant de la progestérone et une surveillance attentive du médecin vous épargneront beaucoup de problèmes pendant l’endométriose pendant la grossesse.

Traitement des maladies de la grossesse: un mythe ou une vérité?

Si cette pathologie vous a été diagnostiquée et que vous ne le pouvez pas, mais que vous souhaitez tomber enceinte, plus vite vous consulterez un médecin, mieux ce sera. Le traitement de l'endométriose avec grossesse, contrairement à la croyance populaire, est impossible. Bien entendu, le contexte hormonal de la future mère est en train de changer et, en raison de la production accrue d'oestrogènes et de progestérone, les foyers d'endométriose sont susceptibles d'être supprimés. Mais, malheureusement, la récupération complète de la parole ne peut pas aller. L'endométriose et la grossesse sont incompatibles dans plus de la moitié des cas.

Tactiques de traitement de l'endométriose avant et après la grossesse

Malheureusement, il n'y a pas encore de stratégie de traitement standardisée. Le gynécologue en situation d’endométriose et de grossesse développe un schéma individuel d’examen et de traitement, en se concentrant sur le stade et la localisation de la lésion, les manifestations cliniques, la tolérance aux médicaments hormonaux.

Habituellement, le traitement conservateur est utilisé chez les patients en âge de procréer sous la forme asymptomatique de la maladie, l'infertilité. Dans les cas particulièrement graves (lorsque les méthodes chirurgicales et médicales ne permettent pas de résoudre le problème), les foyers de lésions de l'endomètre sont traités chirurgicalement.

Si les symptômes de la maladie ne causent pas d’inconfort et qu’ils ne progressent pas, le médecin vous indiquera très probablement que vous devez être surveillé régulièrement et ne pas prendre de mesures drastiques. Surtout depuis que l'endométriose passe habituellement après la ménopause. Si quelque chose vous dérange, mais que le problème de votre incapacité à concevoir ne soit pas pertinent, le médecin élaborera un schéma individuel de traitement médicamenteux pour vous.

Méthodes de traitement de l'endométriose

L'un des obstacles à la maternité et à la santé peut être l'endométriose. Le traitement de cette maladie est effectué en utilisant les méthodes suivantes.

  1. Laparoscopie (chirurgie). Comment traiter l'endométriose? La laparoscopie implique la destruction des adhérences et des ganglions de l'endomètre, des lésions tissulaires, qui réduisent la perméabilité des trompes de Fallope. Le pourcentage d'efficacité de la procédure atteint 84%, en particulier dans le cas d'une forme bénigne de la maladie.
  2. Traitement de la toxicomanie. La pharmacothérapie provoque une absence d'ovulation et peut affecter négativement l'embryon. Elle est donc inappropriée pour les femmes qui souhaitent tomber enceinte (à l'exception de l'hormone gonadotrophine qui améliore l'ovulation).

Le plus souvent, les contraceptifs oraux combinés (médicaments à base de progestérone) sont recommandés. Le mécanisme d'action des médicaments est que leurs composants provoquent la suppression de la fonction ovarienne, l'absence d'ovulation et la menstruation. Les tissus touchés par l'endométriose arrêtent les saignements, ce qui empêche la formation d'adhérences, de kystes et d'inflammations. Le côté négatif - la présence d'effets secondaires.

Si toutes les méthodes sont épuisées et qu'il n'y a pas de grossesse, il existe une alternative: il s'agit de technologies de procréation assistée.

Bien que l'endométriose provoque dans près de 50% des cas une stérilité, il ne s'agit toutefois pas d'une phrase. Avec un traitement opportun et qualifié, le taux de réussite est assez élevé. En outre, il existe une alternative aux technologies de procréation assistée par traitement classiques. L'assistance médicale et la confiance en soi aideront à vaincre la maladie. Rappelez-vous qu'une grossesse avec l'endométriose est possible!

La grossesse avec l'endométriose: nuances et difficultés

Pendant la grossesse, le corps de la femme est confronté à de graves changements. Le principal lien d’une telle restructuration est un changement du fond hormonal, qui a pour conséquence de modifier le mode de fonctionnement de l’organisme dans son ensemble. Les changements peuvent déclencher ou aggraver des processus pathologiques qui ne se sont pas manifestés auparavant. C'est pourquoi la grossesse avec l'endométriose suscite tant de questions et d'inquiétudes.

Malheureusement, pas une seule femme en âge de procréer n'est assurée contre les maladies des organes de la reproduction. L'endométriose génitale et d'autres types de cette maladie appartiennent à la catégorie des maladies qui peuvent compliquer l'apparition et le déroulement de la grossesse.

Qu'est-ce que l'endométriose?

La maladie se caractérise par une prolifération pathologique de tissus, semblable à la membrane muqueuse de l'utérus. Cette pathologie est hormonodépendante. L'intensité du développement de la maladie dépend donc de l'état du fond hormonal de la femme. En termes de prévalence, l'endométriose survient chez 35 à 40% des femmes en âge de procréer.

Le processus est basé sur l'apparition de fragments cellulaires qui ressemblent à l'endomètre, mais ils ne sont pas capables de remplir sa fonction. La gravité des symptômes dépend de la localisation du processus pathologique.

Étendue et type de maladie

Il existe une classification unique de l'endométriose, qui est construite en fonction de la localisation du processus pathologique. Il existe de telles formes d'endométriose:

  • Forme génitale. La localisation du processus pathologique est les organes génitaux internes de la femme.
  • Forme extragénitale. Sous cette forme, le processus pathologique est localisé en dehors du système reproducteur.

La forme génitale de la maladie est divisée en les types suivants:

  • Vue extra-péritonéale. Ce type de pathologie est caractérisé par une localisation dans le vagin, dans la région des organes génitaux externes, dans le septum rectovaginal et dans la partie vaginale du col de l'utérus.
  • Vue péritonéale. L'endométriose comprend les trompes de Fallope, les ovaires et le péritoine pelvien.
  • Vue intérieure Dans ce type de maladie, le processus pathologique se développe dans la couche musculaire de l'utérus (myomètre).

Au début du processus pathologique, les foyers d'endométriose peuvent présenter une localisation mixte. Avec une localisation mixte, l'endométriose interne de l'utérus et la grossesse sont incompatibles.

En fonction de l'intensité du processus pathologique, il existe 4 degrés de gravité de la maladie:

  1. Caractérisé par la formation de foyers superficiels et uniques d'endométriose.
  2. Les foyers pathologiques se propagent dans la paroi utérine et deviennent multiples.
  3. Au troisième degré de la maladie, on observe la formation de foyers de croissance tissulaire multiples et profonds. Plusieurs kystes peuvent apparaître sur les ovaires.
  4. Elle se caractérise par la formation de foyers profonds et multiples d’endométriose. Sur les ovaires, des adhérences denses et de gros kystes d'endométrioïde se forment. Les tissus pathologiques peuvent se développer dans la paroi du rectum et du vagin.

En raison de l'endométriose, des adhérences se développent souvent, conduisant à la stérilité. L'endométriose chronique de l'utérus et la grossesse ne peuvent être associées que dans une moindre mesure.

Causes de l'endométriose

Dans la plupart des cas, cette maladie se développe dans un contexte de prédisposition génétique. Les femmes à risque de morbidité sont confrontées à une menstruation rétrograde. Lorsque, pendant la menstruation, des particules de l'endomètre rejeté pénètrent dans la cavité abdominale, elles sont attachées à un certain endroit et continuent de fonctionner.

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque d’endométriose:

  • prédisposition génétique;
  • réduction des défenses corporelles;
  • caractéristiques anatomiques de la structure des trompes de Fallope;
  • interventions chirurgicales sur les organes reproducteurs (avortement, césarienne);
  • procédure de cautérisation de l'érosion cervicale.

Les symptômes

La maladie peut être accompagnée de divers symptômes. La pathologie est souvent asymptomatique. La détection de l'endométriose se produit souvent lors d'examens spécialisés chez le gynécologue. La détection tardive de la pathologie entraîne l'incompatibilité de l'endométriose interne et de la grossesse, même avec le traitement commencé.

Malgré cela, un certain nombre de symptômes caractéristiques peuvent signaler la présence d’un processus pathologique:

  • Douleur dans la région pelvienne. Ce symptôme survient chez 25% des femmes atteintes d'endométriose. Le syndrome douloureux est local ou diffus. Une douleur accrue survient pendant la menstruation.
  • Menstruation douloureuse (dysménorrhée). Ce symptôme est le plus commun avec la croissance de l'endomètre. La fréquence de son apparition est de 50–60%.
  • Douleur lors de la défécation et de la miction.
  • Sensations douloureuses pendant l'intimité. Une douleur intense pendant les rapports sexuels se développe avec la localisation des foyers de la maladie dans la région vaginale.
  • Menstruations prolongées et abondantes (ménorragie).
  • Diminution des taux d'hémoglobine dans la ménorragie.
  • Infertilité Ce symptôme agit comme une complication grave de l'endométriose. La cause de l'infertilité est des adhérences.

Les signes caractéristiques de la grossesse dans l'endométriose restent inchangés.

Endométriose et grossesse compatibles?

La plupart des femmes se demandent: est-il possible d'avoir une grossesse en endométriose si la maladie ne court pas? Également intéressé par la question des causes de difficulté à concevoir un enfant.

Ce problème se produit pour plusieurs raisons:

  • Violation du processus de maturation des œufs. La raison en est une défaillance des ovaires.
  • Perturbation du processus de fixation d'un œuf fécondé. Dans ce cas, un avortement spontané (fausse couche) peut survenir.
  • Troubles endocriniens Le déséquilibre hormonal exacerbe la prolifération des tissus endométriosiques.

Malgré ces facteurs, il est encore possible de planifier une grossesse avec l'endométriose. Si une femme a un ovule qui a fécondé et s'est fixé au mur de l'utérus, a mûri en toute sécurité, alors la femme a une grande chance de porter le bébé. En ce qui concerne la compatibilité de l'endométriose du col utérin et de la grossesse, il est important de prendre en compte la gravité de la maladie.

L'endométriose rétrocervicale chronique et la grossesse ne sont pas toujours compatibles.

L'interruption artificielle de la grossesse entraînera une détérioration de l'état général. Si la grossesse est survenue, il est recommandé de la maintenir.

L'endométriose génitale de grade 3 et la grossesse sont incompatibles en raison de la gravité des modifications pathologiques.

Quelle est l'endométriose dangereuse pendant la grossesse

Sur la façon dont l'effet de l'endométriose sur la grossesse dans chaque cas, peut dire en détail le médecin traitant. La prolifération des tissus de l'endomètre augmente le risque d'avortement spontané, de fausse couche.

Dans ce cas, la femme peut développer des saignements utérins sévères. Avant de planifier une grossesse, il est recommandé à la femme de subir un examen approfondi et de consulter un médecin spécialiste. L'endométriose externe génitale et la grossesse sont tout à fait compatibles.

Si nous parlons de complications, alors l'avortement raté et l'endométriose sont des satellites fréquents. En savoir plus sur la congélation de grossesse →

Diagnostics

Le principal lien dans le diagnostic d’une maladie est l’analyse des plaintes d’une femme. Le package de diagnostic pour l'endométriose comprend les études suivantes:

  • Examen vaginal. C'est la méthode la plus informative.
  • Echographie du système reproducteur. La méthode permet d'établir l'emplacement exact du processus pathologique.
  • Technique de colposcopie.
  • Analyse des marqueurs tumoraux.
  • Diagnostic laparoscopique. Cette technique est utilisée dans des cas extrêmes, lorsque toutes les méthodes ci-dessus n'étaient pas informatives.

Traitement

Le choix des tactiques de traitement dépend de facteurs tels que la gravité de la maladie, l'âge de la femme, l'emplacement du processus pathologique et le désir de planifier une grossesse.

Un traitement conservateur de la pathologie est recommandé en cas d'évolution asymptomatique de la maladie, ainsi que de la nécessité de préserver la fonction de procréation.

Le traitement conservateur de l'endométriose comprend les médicaments suivants:

  • Progestatifs - Duphaston, Utrozhestan;
  • Médicaments hormonaux combinés - Nononlon, Marvelon;
  • Agonistes des hormones à libération gonadotrope:
  • Substances antigonadotropes.

Le médicament à base d'hormone répandu Vizanna avec l'endométriose et la grossesse est autorisé à recevoir uniquement avec le consentement du médecin traitant.

De plus, on prescrit aux femmes des complexes multivitaminiques et des immunostimulants. Électrophorèse souvent utilisée pour l'endométriose pendant la grossesse, à condition qu'il n'y ait pas de contre-indications.

La grossesse intervient après le traitement de l'endométriose par des méthodes conservatrices dans les délais les plus brefs.

En cas d'évolution modérée et sévère de la maladie, une intervention chirurgicale est indiquée, qui consiste à éliminer les foyers de croissance du tissu endométrial. L'intervention chirurgicale est le plus souvent effectuée à l'aide de techniques laparoscopiques. La grossesse survient après une laparoscopie avec endométriose avec une probabilité de 45 à 50%.

Si une femme a plus de 40 ans, en cas d'évolution grave de la maladie, la question de l'ablation de l'utérus avec appendices est prise en compte. La probabilité de grossesse après le retrait de l'endométriose dépend de l'ampleur de la chirurgie.

Prévention

Plus tôt une femme demandait un avis médical, plus l'aide d'un médecin spécialiste serait efficace. Il est strictement interdit de recourir à l'auto-traitement, car de telles expériences peuvent aggraver la situation clinique.

La prévention de l'endométriose comprend un certain nombre de mesures:

  • Observation régulière de femmes se plaignant de règles douloureuses.
  • Traitement en temps opportun des maladies des organes reproducteurs.
  • Examen régulier des femmes subissant des avortements, des fausses couches et des césariennes.
  • L'utilisation d'une contraception contenant des hormones.

Caractéristiques du travail dans l'endométriose

En association avec une endométriose chronique et la grossesse, une approche spéciale de l'accouchement est recommandée. Le passage de l'enfant dans le canal génital peut provoquer des saignements utérins. Quelques jours avant l'accouchement prévu, la femme effectue une échographie pour évaluer l'état de l'utérus et du placenta.

Souvent, les femmes avec un diagnostic similaire subissent une césarienne. Cela évite les complications graves. Au cours de l'opération, des médecins spécialistes empêchent les particules de l'endomètre de pénétrer dans la cavité abdominale.

Bien que l'endométriose soit une maladie grave, son apparition n'est pas une phrase pour une femme en âge de procréer. L'endométriose génitale 1 degré et la grossesse sont tout à fait compatibles. Mais l'endométriose de grade 2 et la grossesse peuvent causer des difficultés. Grâce à la détection rapide de la pathologie et au traitement approprié, une femme a toutes les chances de concevoir et de porter un bébé avec succès.

Auteur: Ilona Ganshina, obstétricienne-gynécologue,
spécifiquement pour Mama66.ru

Grossesse avec endométriose utérine - est-il possible de supporter et de donner naissance à un bébé en bonne santé

L'endométriose est l'une des maladies féminines de la région génitale. C'est le nom de la prolifération de l'endomètre (membrane muqueuse), un tissu qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus.

Vraisemblablement, la pathologie se développe lorsque les cycles hormonaux et menstruels échouent. Une muqueuse anormale germe à différents endroits: vessie, intestins, poumons, yeux, ovaires.

Pendant les règles, l'endomètre saigne, mais le sang reste dans les tissus, appuie sur les terminaisons nerveuses et provoque des accès de douleur aiguë.

Dans la moitié des cas, cette maladie provoque la stérilité. Cependant, une grossesse avec endométriose de l'utérus est possible et améliore souvent l'état de la patiente.

Les degrés et les types d'endométriose de l'utérus

En médecine, il existe 4 degrés de la maladie:

  • L'endomètre se développe à un ou deux endroits des couches superficielles de l'utérus.
  • Il y a un foyer dans les tissus profonds.
  • Nombreuses lésions dans les couches profondes de l'organe reproducteur, adhérences intestinales mineures, kystes sur les ovaires.
  • Gros kystes ovariens, fusion des organes internes.
  • génital - affecte le système reproducteur;
  • extragénital - d’autres organes humains sont impliqués dans le processus pathologique.

Génital est divisé en:

  • interne (adénomyose) - le processus a lieu dans l'utérus, affectant ses couches profondes;
  • externe - affecte le col de l'utérus, les ovaires, le vagin.

Bien que la maladie soit connue de longue date, on ne sait toujours pas si la grossesse traite l’endométriose. Un fait fiable est l'amélioration de la santé pendant la période d'attente de l'enfant.

À ce stade, les fluctuations cycliques des hormones féminines et masculines (œstrogènes et progestérone) s’arrêtent, les muqueuses restent dans une position stable.

Causes de développement

Les causes de la pathologie ne sont toujours pas bien comprises. La croissance des cellules muqueuses est influencée par le cycle menstruel.

En ce moment, l'équilibre des hormones change.

Au début du cycle, l'œstrogène, l'hormone féminine, prédomine, sous l'influence duquel le tissu muqueux se développe rapidement et s'épaissit progressivement.

À partir de la seconde moitié du cycle, le corps est sujet à la progestérone. La croissance cellulaire s'arrête, les vaisseaux se dilatent.

Il existe certaines hypothèses sur ce qui cause la maladie:

  • les cellules de l'endomètre pénètrent dans d'autres organes avec le flux sanguin pendant les opérations, les blessures et les menstruations;
  • transformé à partir de cellules épithéliales utérines;
  • l'endomètre se développe à partir d'un tissu germinal non impliqué;
  • rétrécissement anormal du canal cervical.

Certains facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire - infectieuses, vénériennes, bactériennes;
  • un grand nombre d'avortements;
  • utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • maladies du système endocrinien;
  • déséquilibre hormonal;
  • l'obésité;
  • situations stressantes;
  • chirurgie sur les organes du système reproducteur.

Les symptômes

Avant un examen physique de routine, une femme ne soupçonne généralement pas la présence de la maladie. Mais certains signes indiquent une pathologie possible.

  • menstruations abondantes et prolongées;
  • périodes douloureuses;
  • le repérage est noté au début et à la fin du mois;
  • repérer au milieu du cycle;
  • le cycle n'a pas de début ni de fin prononcé;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • douleur dans la région pelvienne, qui augmente avant la menstruation;
  • douleur pendant la miction et la défécation;
  • syndrome prémenstruel prononcé;
  • l'anémie, qui se manifeste par une faiblesse, une somnolence, des vertiges;
  • l'apparition d'adhérences dans les organes pelviens.

Les femmes ressentent souvent des douleurs au bas du dos et à l’abdomen avant les règles, ce qui donne au rectum, aux organes génitaux et à la cuisse.

Symptômes graves observés dans les cas de maladie grave.

Est-ce que l'endométriose et la grossesse sont compatibles?

La maladie affecte négativement la possibilité de conception, réduisant les chances de moitié. On sait de manière fiable pourquoi l’endométriose ne provoque pas de grossesse.

Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • manque d'ovulation - la menstruation a lieu en même temps, mais cela est dû au rejet des tissus pathologiques. L'ovulation ne se produit pas car l'ovule ne peut ni sortir de l'ovaire ni passer par les trompes de Fallope;
  • dans l'adénomyose, l'ovule est fécondé, mais sa fixation est difficile. Souvent, avec une pathologie similaire, une grossesse extra-utérine se produit.
  • un excès d'hormones féminines œstrogène et estradiol inhibe le fonctionnement du corps jaune.

Cependant, la possibilité de conception demeure et dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si la santé globale est bonne, l'ovulation et la conception réussie se produisent.

Si une femme réussit à tomber enceinte avec l'endométriose, il est nécessaire qu'elle soit surveillée par des spécialistes dès les premiers jours afin d'éviter une interruption spontanée.

Avant la conception, il est nécessaire de subir un examen médical, de consulter un gynécologue et de suivre un traitement. En outre, le médecin vous expliquera comment la grossesse se déroule de manière générale et à quoi s'attendre dans un cas particulier.

Habituellement, la conception élimine les symptômes de la maladie, car pendant cette période, il se produit des changements hormonaux qui empêchent la croissance anormale.

L'état du patient s'améliore et une rémission stable s'installe.

La compatibilité dépend du degré de la maladie:

  • Lorsque la forme rétrocervicale entravait la possibilité de concevoir et de porter en toute sécurité.
  • En cas de troisième et quatrième degré génital, la conception et la gestation sont impossibles en raison de modifications pathologiques des organes internes.

Souvent, une femme découvre la maladie pendant sa grossesse et ignore ce qu'est l'endométriose. Elle devrait suivre les recommandations du médecin et suivre strictement les instructions médicales. Dans ce cas, l'enfant naîtra sans complications.

Quelle est l'endométriose dangereuse de l'utérus pendant la grossesse

Avec l'endométriose, la planification de la grossesse est essentielle. Cela vous aidera à tomber enceinte avec succès, à éviter les complications de santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé à temps.

Pour une livraison sûre, une césarienne peut être recommandée.

Diagnostics

Pour le diagnostic utilisé des méthodes conventionnelles:

  • enquête auprès des patients;
  • inspection visuelle du vagin;
  • Échographie des organes génitaux internes;
  • colposcopie;
  • contrôle des marqueurs tumoraux;
  • laparoscopie.

Traitement

Étant donné que l'endométriose affecte négativement la conception, il est démontré qu'il est soumis à un traitement.

La maladie ne peut pas être complètement guérie, mais il est tout à fait possible de parvenir à une rémission stable en ayant recours à une assistance médicale. Traiter les méthodes conservatrices et chirurgicales.

Le traitement conservateur est effectué à la fois symptomatique et hormonal. Attribuer des immunomodulateurs et des agents thérapeutiques anti-inflammatoires.

Le traitement chirurgical est réalisé par laparoscopie. Grâce à des incisions minimes, les foyers de tissus pathologiquement envahis sont éliminés et les adhérences sont éliminées. Après la laparoscopie, les chances de grossesse sont doublées.

Le traitement n'élimine pas les causes de la pathologie, mais contribue à améliorer la santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé.

Prévention

La principale question qui se pose aux femmes est de savoir comment maintenir une grossesse avec l'endométriose, car tous les dangers se résument à une seule menace: la perte d'un enfant.

Les mesures préventives comprennent:

  • contrôles réguliers chez le gynécologue;
  • observation par un médecin pendant la période postopératoire (avortement, césarienne);
  • traitement rapide des maladies inflammatoires gynécologiques et vénériennes;
  • refus d'utiliser le dispositif intra-utérin.

Caractéristiques du travail dans l'endométriose de l'utérus

Même si le déroulement de la grossesse avec l'endométriose n'a pas été violé, l'accouchement dans ce cas nécessite l'attention attentive des médecins.

Dangers possibles de livraison:

  • accouchement prématuré;
  • hémorragie avant ou pendant l'accouchement;
  • prééclampsie - prééclampsie sévère;
  • réduire les chances de survie d'un bébé prématuré;
  • augmenter le risque d'anomalies congénitales de l'enfant;
  • Une césarienne peut être nécessaire.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose de l'utérus

Les femmes se demandent souvent si l'endométriose affecte la conception. L'infertilité devient une complication fréquente. Cependant, environ la moitié des femmes en âge de procréer ont la capacité de concevoir.

La muqueuse, caractérisée par des modifications pathologiques, ne contribue pas à l'implantation normale de l'embryon.

Même si l'œuf fécondé est capable de se consolider, d'autres saignements et fausses couches sont possibles.

Est-ce que l'endométriose et la grossesse peuvent se poursuivre?

De nombreuses maladies du système génito-urinaire affectent la capacité de reproduction des femmes. L'endométriose n'est pas une exception, ce qui affecte directement la possibilité de conception. Cependant, il est préférable de ne pas planifier de réapprovisionnement pendant cette période. Pourquoi est-il indésirable que l'endométriose et la grossesse se déroulent ensemble? Comment une telle situation peut-elle menacer le fœtus et la future mère?

Conception pendant la maladie

Dans l'endométriose, les cellules de l'endomètre se divisent activement, ses zones épaissies se forment. La maladie peut se développer de différentes manières - parfois elle a un caractère focal, et dans d’autres cas, elle est commune sur toute la surface interne de l’utérus. En fonction de son développement, le degré de probabilité de grossesse avec un tel diagnostic change également.

En principe, la conception avec l'endométriose est possible. Cependant, il convient de garder à l'esprit que l'embryon ne s'attachera pas directement à la zone envahie envahie. Par conséquent, s’il existe des foyers uniques, la grossesse a presque toujours lieu. Si toute la cavité est affectée, peu importe où l'embryon se fixe, il sera rejeté.

Est-il possible de tomber enceinte si la maladie est localisée dans les trompes de Fallope? C'est l'option la plus improbable, car les foyers de croissance peuvent fermer complètement la lumière du tube, empêchant ainsi le sperme de pénétrer dans l'ovule. En outre, avec cette évolution de la maladie, il y a une forte probabilité de développer une grossesse tubaire extra-utérine en raison de la violation de la perméabilité des trompes.

Il est important de se rappeler qu'avec cette maladie, il est très probable que de nouveaux processus infectieux et inflammatoires s'ajoutent, ce qui peut également affecter le risque de conception.

Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus lorsqu'il est focalisé et peu développé? Ce n'est également pas toujours possible. Tout d'abord, en raison du fait que ce problème n'est que le symptôme d'un dysfonctionnement plus grave - une défaillance hormonale, dans laquelle la teneur en hormones sexuelles féminines dans le corps a considérablement augmenté. Le déséquilibre hormonal peut également être la raison pour laquelle la conception ne se produit pas.

Grossesse après traitement

La grossesse après le traitement de l'endométriose est possible. Le traitement est effectué le plus souvent à l'aide de médicaments hormonaux - contraceptifs oraux combinés. Ils ont un effet contraceptif, car pendant ce traitement, la conception ne se produira pas. Mais dès que la thérapie avec de tels médicaments prend fin, le corps récupère et la grossesse après l'endométriose survient.

Le deuxième type de médicament utilisé en thérapie est l'agoniste de la gonadolibérine. Ils provoquent une ménopause médicale artificielle temporaire. La conception ne viendra pas pendant cette période. Mais après l'abolition de ces médicaments, le corps récupère assez rapidement et vous pouvez planifier le transport dans six mois.

C'est la date limite standard pour la planification de polonion. Comme pour tout type de traitement, l'endomètre a besoin de temps pour récupérer. C'est plus dangereux avec la défaite des trompes de Fallope. Même après le traitement, ils peuvent avoir des adhérences qui doivent être coupées chirurgicalement.

En outre, la méthode de traitement affecte également la probabilité de conception ultérieure. Après traitement chirurgical (si nécessaire), cette probabilité diminue. Mais les cas où le traitement hormonal est inefficace sont assez rares.

Traitement au stade de la planification

Bien qu'il soit possible de tomber enceinte avec l'endométriose, les médecins ne le recommandent pas. Dans le cas normal, il est nécessaire de suivre un traitement hormonal ou de subir une intervention chirurgicale, d'attendre que l'état du corps redevienne normal et de commencer à planifier une grossesse avec endométriose. Une exception peut être un seul - âge de procréer plus âgé et le rapprochement de la ménopause. Dans ce cas, le temps consacré à la guérison de la maladie peut devenir décisif et, une fois celle-ci expirée, la ménopause se produira.

Dans ce cas, on recommande à la patiente la procédure de fécondation in vitro si elle ne peut pas devenir enceinte seule. De plus, si la conception est le fruit du hasard, le patient a le choix de sauver l'enfant ou non.

La récupération complète et la récupération du corps prend de six mois à un an pour le nombre maximum de patients (de 15 à 55% selon diverses sources). Si une grossesse n'a pas eu lieu dans un an ou deux, il est nécessaire de contacter un spécialiste de la reproduction.

Comment tomber enceinte avec l'endométriose? En fait, l'infertilité est diagnostiquée chez un peu plus de 40% des patients. Les 60% restants peuvent tomber enceintes très facilement. Mais si la conception ne survient pas avant plus de deux ans (avec ou sans endométriose), il est alors conseillé au patient de contacter des spécialistes de la procréation. Dans ce cas, la désignation d'une procédure de fécondation in vitro est nécessaire.

Cependant, avec le diagnostic de l'endométriose, la FIV n'est pas non plus réalisée immédiatement. La procédure est précédée d'une longue préparation. Le traitement hormonal dure plus de six mois. Après cela, également avec l'utilisation d'hormones, la superovulation est stimulée et l'embryon est transplanté. Tout au long de la grossesse, une femme reçoit une hormonothérapie spéciale destinée à maintenir le fœtus et la mère.

Impact de la grossesse sur la maladie

L'endométriose est une maladie hormono-dépendante, comme mentionné ci-dessous. Au début de la grossesse, un ajustement hormonal actif a lieu. À une date ultérieure, il est toujours présent, mais moins actif. Parce qu'un tel processus ne peut pas affecter le développement de la maladie. Et l'influence est toujours purement négative.

Cela est dû au fait que la croissance des tissus se produit avec un excès d'oestrogène, une hormone sexuelle féminine. À savoir, il augmente de manière significative dans le corps dans les premiers stades. Les niveaux de progestérone changent également. En conséquence, il se produit presque toujours une activation des processus de prolifération pathologique des tissus de l'endomètre après la conception. De plus, même à l'état de santé, à certains stades de la gestation, l'endomètre s'épaissit, ce qui est encore plus perceptible en présence de cette pathologie.

Impact de la maladie sur la grossesse

Comment l'endométriose affecte-t-elle la grossesse? L'endométriose aiguë ou chronique et la grossesse ne se combinent pas bien. En général, il est interdit de devenir enceinte avec un tel diagnostic. Parce qu'il existe un certain nombre de risques graves, tant pour la santé de la mère que pour le fœtus. Ils sont associés à l'état de l'endomètre pendant cette période. Les effets indésirables suivants sont possibles au cours de cette période:

  • Il existe une menace d'avortement spontané dans les premiers stades en raison du risque possible de rejet du fœtus;
  • La probabilité de naissance prématurée au cours des 1-2 trimestres de gestation;
  • Apport sanguin insuffisant au placenta;
  • Mauvais placenta praevia;
  • Geler la grossesse à tout moment;
  • Endométriose pendant la grossesse est une condition pour la césarienne, puisque l'élasticité du col est parfois réduite;
  • Il existe des cas de rupture des parois de l'utérus en cours de développement fœtal.

De plus, tous les risques possibles associés au déséquilibre hormonal présent pendant cette période peuvent être ajoutés à cela. Le phénomène le plus commun est l'hypertonicité de l'utérus, avec toutes les conséquences possibles, telles que la menace de fausse couche. Si vous envisagez de porter avec cette maladie, vous devez également prendre en compte le risque élevé de développer la marine.

La probabilité de telles conséquences est très élevée. Si la conception est le fruit du hasard et si la femme ne veut pas subir d'avortement pour endométriose, on lui prescrit un traitement spécial pour préserver le fœtus.

Thérapie pour préserver le fœtus

L'endométriose cervicale et la grossesse étant une mauvaise combinaison, la patiente a besoin d'un traitement médicamenteux pour préserver le fœtus tout au long de la grossesse. L'absence de progestérone augmente le tonus de l'utérus, ce qui augmente également le risque de fausse couche. Par conséquent, un traitement hormonal par la progestérone est en cours. Elle est nommée pour toute la période d'attente de l'enfant ou uniquement pour les premier et deuxième trimestres.

En cas de risque de rupture des parois de l'utérus, une opération est prévue. Elle est réalisée dans la période la plus fructueuse pour le fœtus, à savoir de 16 à 20 semaines de grossesse. En général, avec cette maladie, la future mère devrait toujours être sous la supervision d'un médecin. Dans certains cas, même être hospitalisé.

Endométriose et grossesse

La relation directe entre l'infertilité et l'endométriose n'est toujours pas bien comprise. Par conséquent, la question des possibilités de grossesse avec l'endométriose reste ouverte.

On sait que 50 à 75% des femmes atteintes de diverses formes de cette maladie présentent telle ou telle absence de fonction de reproduction. Quelles sont leurs chances de concevoir et de donner naissance à un bébé en bonne santé?

Qu'est-ce que l'endométriose - une forme de la maladie

L'endométriose est une maladie hormono-dépendante semblable à une tumeur bénigne.

La maladie se développe en raison de la croissance de tissus similaires à l'endomètre en dehors de l'utérus: dans la couche musculaire de l'utérus, sur les ovaires, les trompes de Fallope, le péritoine, les intestins, la vessie, d'autres organes pelviens, des tissus distants...

Toute classification de cette maladie est très conditionnelle. En effet, l'endométriose interne (adénomyose) représente plus de 70% des cas associés à une endométriose extragénitale ou génitale externe. Dans l'endométriose des ovaires, les trompes de Fallope, les lésions endométriosiques de l'intestin, le petit péritoine pelvien sont souvent détectés...

Causes de l'endométriose

Il existe de nombreuses théories sur le développement de cette maladie complexe. Citons le plus populaire:

  • La menstruation rétrograde est une décharge «inversée» de sang menstruel avec des particules de l'endomètre dans la cavité abdominale par les trompes de Fallope.
  • Atteinte à l'intégrité de la zone de transition du myomètre: blessure, inflammation, malformations congénitales.
  • Le transfert de cellules de l'endomètre dans divers organes par les vaisseaux sanguins et lymphatiques.
  • Dérapage mécanique des microparticules de l'endomètre dans les tissus environnants lors d'interventions chirurgicales gynécologiques et d'opérations de l'utérus.

Les cellules endométriosiques situées dans les foyers d'endométriose sont très similaires aux cellules endométriales normales. En se retrouvant hors de la muqueuse utérine, ils se fixent et s'enfoncent profondément dans les tissus «occupés» par eux, ils forment des infiltrats, des nodules, des kystes.

Comme dans l’endomètre habituel, une partie des cellules des foyers d’endométriose est rejetée tous les mois - «menstruées». En réponse à la «micro-hémorragie mensuelle» locale, les tissus frontières s'enflamment, grossissent et s'abîment. Il y a douleur, intoxication.

Peu à peu autour du centre de l'endométriose, des adhérences, des cicatrices se forment. Ces processus affectent la qualité et le mouvement des ovules, l'activité du sperme. Sans surprise, la conception naturelle de l'endométriose est difficile, voire impossible.

L'endométriose est un processus inflammatoire chronique qui conduit au développement de troubles hormonaux et immunitaires locaux, à la croissance d'adhérences, à un dysfonctionnement et à la destruction des organes touchés, à la stérilité.

Symptômes de l'endométriose

  1. Syndrome de douleur pelvienne chronique:
    • tiraillements dans l'abdomen,
    • menstruation douloureuse,
    • rapports sexuels douloureux,
    • douleur ovulatoire au milieu du cycle menstruel
    • maux de dos.
  2. Infertilité:
    • primaire,
    • secondaire.
  3. Perturbation du cycle menstruel:
    • algoménorrhée,
    • avec endométriose de l'utérus: hyperpolyménorrhée, taches brun foncé sur les parties génitales avant et après la menstruation.

La principale plainte des patients atteints d'endométriose est l'infertilité (jusqu'à 80%). Par conséquent, chaque patient avec des échecs de grossesse est vérifié pour l'endométriose.

Diagnostic de l'endométriose

  • Échographie des organes pelviens - la principale méthode de détection primaire des signes de la maladie.
  • IRM - dépasse la précision des ultrasons. Dans l'endométriose de l'utérus, l'IRM clarifie le diagnostic par échographie.
  • GHA - hystérosalpingographie - une méthode d'examen aux rayons X de contraste révélant une endométriose interne (adénomyose), des adhérences intra-utérines, une évaluation de la perméabilité des trompes de Fallope.
  • Hystéroscopie avec biopsie de la partie de la paroi utérine suspectée d'endométriose.
  • Laparoscopie avec biopsie et examen histologique ultérieur de tissus suspectés d'endométriose.

La laparoscopie reste la méthode la plus précise pour détecter l'endométriose génital externe et extragénitale. Cette opération thérapeutique et diagnostique est également prescrite pour les formes limitées d’endométriose de l’utérus: adénomyose nodulaire et adénomyose focale.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose

Un patient sur trois souffre d'endométriose parmi les patients ayant fait une demande d'admission au centre de technologie d'assistance à la procréation (TAR).

Comment exactement l'endométriose de degré léger et modéré empêche le début de la grossesse - explications suffisantes NO

Causes possibles d'une grossesse infructueuse dans l'endométriose:

  1. Obstruction des trompes de Fallope:
    • blocage ou rétrécissement de la lumière des trompes de Fallope avec du tissu endométrioïde germé;
    • adhérences péritubaires - chevauchement de la lumière de la conduite par des adhérences;
    • altération de la conductivité des trompes de Fallope sous l’influence de produits toxiques de l’endométriose.
  2. Diminution du tissu ovarien fonctionnel (réserve ovarienne réduite):
    • en raison de la destruction de l'ovaire par un kyste de l'endométrioïde;
    • en raison de l'excision du tissu ovarien au cours du traitement chirurgical du kyste.
  3. Dysfonctionnement de l'endomètre, implantation de l'embryon implantation dans la muqueuse utérine:
    • en raison d’un déséquilibre local des hormones et de modifications de la composition biochimique de l’endomètre;
    • en raison de la déformation et des dommages à la surface interne de l'utérus par les cryptes et les bouches des voies de l'endomètre.
  4. Déséquilibre hormonal, troubles menstruels dus à une défaillance du système neuroendocrinien de l'hypothalamus - de l'hypophyse - des ovaires:
    • anovulation (3,5%);
    • Syndrome de PNL (2-3%);
    • violation de la sécrétion d'hormones gonadotropes et de la synthèse d'hormones sexuelles dans les ovaires;
    • hyperprolactinémie.
  5. Modifications des propriétés immunitaires et biochimiques du liquide péritonéal:
    • l'inactivation des spermatozoïdes dans la cavité abdominale;
    • "Empoisonnement", réduisant la qualité des oeufs et des embryons par le tissu endométriotique.
  6. Avortement en début de grossesse (fausse couche) en raison de contractions convulsives des muscles de l'utérus.
  7. Pathologie des cellules souches associée au développement de l'endométriose.

Cependant, l'endométriose, pour des raisons encore inconnues, ne provoque pas toujours la stérilité. Donc:

  • Dans les formes bénignes de la maladie, une gestion en attente est recommandée.
  • Si une grossesse naturelle ne se produit pas dans les 5 ans, vous devez passer au traitement antirétroviral.
Retour à la table des matières

Endométriose externe et grossesse

Dans l'endométriose des trompes de Fallope, les kystes ovariens endométrioïdes (endométriomes), les adhérences abdominales, l'endométriose rétrocervicale, les chances de grossesse spontanée sont augmentées par la chirurgie diagnostique: laparoscopie.

Si la laparoscopie est contre-indiquée, l’intervention chirurgicale est réalisée par accès laparotomique: à travers l’incision abdominale.

Pourquoi commencer un traitement d'infertilité par la chirurgie?

  1. Au cours de la laparoscopie (laparotomie), une révision de la cavité pelvienne est réalisée, les adhérences sont disséquées, excisées, cautérisées et les foyers d'endométriose trouvés, les kystes ovariens de l'endomètre sont enlevés.
  2. Cette opération permet d'évaluer visuellement l'état des organes génitaux de la femme et de déterminer un certain nombre d'indicateurs de l'indice de fécondité (EFA).
Traitement de l'infertilité pour l'endométriose ovarienne

Si l'indice de fertilité dans l'endométriose est faible, il est conseillé au patient après une chirurgie laparoscopique de ne pas perdre de temps et de procéder immédiatement aux procédures d'ART, de FIV, d'ICSI ou de VMI.

Qu'est-ce que la FIV?
La fécondation in vitro est une méthode largement utilisée de technologie de procréation assistée.

L'essence de la méthode: fécondation (insémination) d’œufs extraits artificiellement de l’ovaire par le sperme d’un partenaire spécialement préparé «in vitro», ou plutôt hors du corps de la femme, puis transfert (replantation) d’embryons en développement dans l’utérus.

Qu'est ce que l'ICSI?
La méthode ICSI est l'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. Ceci est une modification moderne de la FIV.

L'essence de la méthode: insémination artificielle d'un oeuf par un seul spermatozoïde, en l'introduisant dans l'oeuf à l'aide de l'aiguille de micromanipulation la plus fine. La procédure est effectuée sous un microscope.

Qu'est-ce que VMI?
L'insémination intra-utérine est la plus ancienne méthode de traitement antirétroviral, qui n'a pas perdu de sa pertinence aujourd'hui.

L'essence de la méthode: introduction artificielle dans l'utérus recevant à l'avance du sperme spécialement traité.

Technologies de procréation assistée pour l'endométriose Retour à la table des matières

Grossesse après laparoscopie endométriose

L’efficacité du traitement chirurgical ménageant les organes de l’infertilité liée à l’endométriose est associée au rétablissement de la perméabilité des trompes et à la réduction de l’inflammation dans la région pelvienne.

La fréquence d'occurrence de grossesse naturelle après traitement laparoscopique de l'endométriose:

Endométriose: la grossesse est possible et même souhaitable.

L'endométriose reste l'une des maladies féminines les plus courantes et les plus sévèrement diagnostiquées. Jusqu'à présent, dans le milieu médical, ils n'ont pas encore abouti à une opinion commune sur les causes qui provoquent cette pathologie. Une telle incertitude effraie également les femmes à qui on a diagnostiqué un diagnostic aussi désagréable lors de la planification d'une grossesse, car l'endométriose peut considérablement compliquer la conception ou même provoquer une infertilité. Il n’est pas surprenant que beaucoup s’intéressent aux signes de la maladie et aux méthodes de traitement.

Qu'est-ce que l'endométriose?

Nous parlons donc de la croissance de l'endomètre (membrane utérine interne) à l'extérieur de l'utérus - là où il n'existe normalement pas. Tout d'abord, le processus pathologique affecte l'utérus lui-même et les organes adjacents: les ovaires, les trompes de Fallope. Parfois, des cellules endométrioïdes se trouvent également dans des organes distants - les poumons ou même la cavité nasale.

Comme l'endomètre est sensible aux hormones, dans les régions reculées recouvertes de cette membrane muqueuse, les mêmes processus se produisent que dans les tissus normaux:

  1. En réponse à la libération d'œstrogènes au début du cycle menstruel, l'endomètre est activement élargi et compacté à la fois dans l'utérus et au-delà.
  2. Dans la seconde moitié du cycle, une autre hormone, la progestérone, agit sur les tissus. Sous son influence, la couche envahissante de l'endomètre commence à s'effondrer et à rejeter - la menstruation se produit. Dans les zones touchées, les cellules ne peuvent pas sortir naturellement, ce qui entraîne des hémorragies et des inflammations.

Répétant de temps en temps, de tels processus conduisent à l'apparition de cicatrices adhésives, de kystes. De tels phoques dans les organes et les tissus du bassin, les ovaires perturbent leur fonctionnement, ce qui pose de graves problèmes de conception et de maintien du fœtus.

La fréquence d'apparition de l'endométriose est à la 3ème place parmi toutes les maladies gynécologiques. Les maladies inflammatoires des organes génitaux et la formation de tumeurs dans le tissu musculaire de l'utérus (fibromes) sont plus courantes. Cependant, l'évolution latente de l'endométriose et la difficulté d'établir un diagnostic précis suggèrent que la maladie est beaucoup plus courante.

Les femmes âgées de 25 à 40 ans sont à risque de contracter cette maladie. L'endométriose est beaucoup moins fréquente chez les filles avant l'établissement du cycle menstruel et elle est extrêmement rare chez les femmes ménopausées.

Pourquoi ça se pose

Les obstétriciens et les gynécologues ne sont pas parvenus à un consensus sur les causes de cette pathologie.

Troubles congénitaux, cautérisation, érosion et autres théories du développement

Le développement de l'endométriose explique plusieurs théories, mais aucune d'entre elles n'est considérée comme absolument prouvée.

  1. La théorie de l'implant la plus commune est considérée. Des études ont montré que les particules de l'endomètre pénètrent dans les organes internes par les trompes de Fallope, le sang étant libéré pendant les règles.
  2. Selon la théorie traumatique, les zones touchées du péritoine sont formées à la suite d'interventions chirurgicales sur l'utérus, telles que:
    • intervention avortée
    • cautérisation des zones érosives de la membrane muqueuse,
    • césarienne.
    • travail traumatique.
  3. La théorie embryonnaire implique que les foyers endométriaux dans les tissus distants sont formés à la suite d'un développement embryonnaire altéré.

Cette théorie confirme la détection de la maladie chez les filles qui n'ont pas encore eu de menstruation.

  • Certains experts estiment que les particules de l'endomètre se déplacent dans les vaisseaux sanguins ou lymphatiques.

    Cette théorie explique la détection de lésions pathologiques dans des organes éloignés de l'utérus - les poumons, la cavité nasale et même le tissu oculaire.

    Facteurs de risque

    Les troubles hormonaux jouent un rôle important dans le développement de la pathologie. Ainsi, avec une diminution de la quantité de progestérone dans le corps et une surabondance d’œstrogènes, il se produit une croissance excessive de la muqueuse interne de l’utérus. Les particules de l'endomètre sont introduites avec le sang menstruel dans les organes voisins, formant ainsi les zones touchées.

    Un autre facteur important est la violation de l’immunité. Normalement, le corps est protégé des agents étrangers, y compris des formations qui ne sont pas caractéristiques d'un organe ou d'un tissu particulier. Avec un fonctionnement inadéquat du système de défense, les cellules de l'endomètre prennent racine presque n'importe où.

    En outre, les scientifiques ont identifié un certain nombre de facteurs qui provoquent l’apparition et le développement ultérieur de l’endométriose:

    • apparition précoce de saignements mensuels;
    • prédisposition génétique;
    • maladies gynécologiques;
    • processus inflammatoires dans les organes internes situés près de l'utérus;
    • début tardif de la vie sexuelle;
    • fin du premier accouchement;
    • hypodynamie (faiblesse musculaire);
    • exercice excessif;
    • maladie de la thyroïde;
    • mauvaises habitudes
    • situation écologique défavorable;
    • anomalies de la structure de l'utérus.

    Symptômes typiques et spécifiques

    Le tableau clinique de la maladie est largement dû à la localisation spécifique des foyers pathologiques de l’endomètre et à l’état de santé général de la femme. Dans certains cas, la maladie est asymptomatique, en particulier au stade initial. Dans ce cas, il est possible de détecter l'endométriose uniquement lors d'un examen préventif régulier ou lors d'une consultation par un gynécologue en raison de difficultés pour concevoir un enfant.

    Au fur et à mesure que le processus pathologique se développe, les caractéristiques suivantes apparaissent:

    1. Douleur dans la région pelvienne. Ce symptôme est observé chez 16-24% des patients. Le syndrome douloureux est constamment présent, avec une localisation claire ou, au contraire, un caractère renversé.
    2. Douleur cyclique associée aux menstruations. Se produire chez la moitié des patients. Un syndrome douloureux particulièrement fort est observé au cours des trois premiers jours de la menstruation et est associé à des facteurs tels que:
      • spasmes des vaisseaux utérins;
      • le déversement de sang des lésions touchées dans le péritoine;
      • augmentation de la pression et du débit sanguin vers le kyste.
    3. Sensations désagréables et même douloureuses lors des rapports sexuels. Le plus souvent, ils se manifestent par l'apparition de lésions dans l'épithélium vaginal et sur les ligaments de l'utérus.
    4. Changements dans le cours normal du cycle mensuel:
      • menstruation prolongée et trop "forte";
      • écoulement brun faible avant et après la menstruation;
      • courtes périodes;
      • saignements au milieu du cycle.
    5. Problèmes de conception et de maternité. Ce symptôme survient chez 25 à 40% des patientes. Les causes possibles de l'infertilité sont les suivantes: dysfonctionnement ovarien, faible immunité et altération de l'ovulation.

    Outre les signes caractéristiques de l'endométriose, ces symptômes spécifiques apparaissent parfois comme:

    • saignements dans les selles et l'urine;
    • violation de la défécation;
    • hémoptysie;
    • saignements du nombril;
    • sanglantes larmes.

    Ces signes sont rares (ou extrêmement rares) et dépendent de la localisation des zones touchées par l'endomètre dans le corps de la femme.

    Diagnostic: laparoscopie et autres procédures et analyses

    Si le médecin soupçonne une endométriose chez une femme, il analyse d'abord les plaintes et les données anamnestiques. Le spécialiste s'intéresse à des points aussi importants que:

    • le début du mois et les caractéristiques de leur flux;
    • le moment d'apparition de la douleur, sa localisation;
    • Si les sensations douloureuses augmentent avant la menstruation, pendant les selles;
    • maladies gynécologiques antérieures, chirurgie, traumatisme utérin;
    • si les parents maternels avaient l'endométriose.

    Après avoir posé un diagnostic préliminaire, le médecin procède à un nouvel examen du patient, qui comprend les procédures de diagnostic suivantes:

    1. Examen gynécologique, impliquant la palpation obligatoire du vagin à deux mains. Il est nécessaire de déterminer la taille de l'utérus, ses cervicales, ses ovaires, l'état des ligaments et des appendices utérins. La procédure est non informative, mais elle permet au médecin de faire une hypothèse sur la présence de zones affectées par l'endométriose dans les organes génitaux internes.
    2. Échographie de la région pelvienne, qu'il est conseillé d'effectuer avant la prochaine menstruation. La recherche aide à découvrir:
      • utérus élargi;
      • épaississement pathologique de l'utérus et d'autres organes internes;
      • grands foyers de tissu affecté.
    3. La tomodensitométrie et l'IRM (imagerie par résonance magnétique) sont effectuées pour identifier les zones touchées, leur taille, leur emplacement et la relation avec d'autres organes à proximité.

    Cette méthode est considérée comme très informative - la précision est d’environ 96%.

  • L'endoscopie est une autre procédure de diagnostic fiable et informative. À l'aide d'un tube étroit spécial doté d'une caméra vidéo, qui est introduit dans les cavités des organes internes, il est possible d'obtenir une image claire de la membrane muqueuse et de détecter les coupes de tissus affectées par l'endométriose. Options pour les méthodes de diagnostic endoscopique:
    • hystéroscopie - l'étude de l'utérus;
    • colposcopie - examen de la membrane muqueuse du vagin et du col utérin;
    • laparoscopie - examen de la cavité abdominale;
    • coloscopie - examen du rectum;
    • cystoscopie - l'étude de la vessie.
  • L'hystérosalpingographie implique l'introduction d'un agent de contraste dans la cavité utérine, suivie d'une étude aux rayons X. Avec la croissance de l'endomètre dans les images se trouvent:
    • adhérences intra-utérines;
    • les zones du fluide expérimental déversées dans le péritoine;
    • augmentation de la taille de l'utérus.
  • Test sanguin pour les marqueurs du cancer (CA-125). Avec la croissance de l'endomètre, leur nombre augmente de manière significative, mais de tels résultats n'indiquent pas nécessairement une endométriose. Des niveaux élevés de CA-125 peuvent indiquer un cancer de l'ovaire, une inflammation des appendices.
  • La laparoscopie est la méthode de diagnostic la plus informative. Il s’agit d’une intervention chirurgicale douce qui permet d’examiner le péritoine à l’aide d’une loupe au moyen d’une petite perforation dans la paroi de l’organe. En plus de la détection des foyers de la maladie, la laparoscopie vous permet de retirer un morceau de tissu affecté pour un diagnostic précis.
  • Classification des maladies

    L'endométriose est une maladie qui ne présente qu'une forme chronique, car la phase aiguë de l'évolution de la maladie est pratiquement absente. Classer la maladie le plus souvent en fonction de la localisation des foyers d'endomètre envahi par la végétation.