Traitement de la laryngite pendant la grossesse

La santé

Pendant la grossesse, le corps de la femme est soumis à des contraintes, car toutes ses ressources doivent fonctionner de manière renforcée, en satisfaisant les besoins des mamans et de l'enfant qu'elle porte. Tout d'abord, le système immunitaire du corps féminin est affaibli. C’est pourquoi toute négligence - hypothermie, surchauffe, surmenage laryngé, respirer par la bouche avec un air poussiéreux - menace de maladies, ou plus précisément d’un rhume. Mais les problèmes commencent lorsque la maladie s'accompagne de complications. Le plus souvent, il s'agit d'une laryngite (inflammation des muqueuses du larynx).

Voyons ce qui constitue une telle complication et comment y faire face la future mère.

Laryngite: la voie de l'occurrence

La laryngite est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx, ainsi que (dans certains cas) de la trachée supérieure (laryngotrachéite). Le processus inflammatoire peut provoquer une maladie virale ou un effet inhabituel sur le corps de certains irritants: air froid ou chaud, surmenage excessif de la gorge accompagné de cris, poussière dans l'air, fumée de cigarette, infections, allergènes, etc.

La maladie est causée par des dommages mécaniques au larynx. Ce type de malaise est particulièrement dangereux car il est accompagné de complications graves: douleur aiguë, mal de gorge, oropharynx sec, enrouement (jusqu’à une perte de voix), difficulté à respirer et toux terrible provoquée par un gonflement et un rétrécissement de la glotte. Ayant découvert ces symptômes, une femme en position devrait consulter immédiatement un médecin.

Méthodes de traitement de la laryngite pendant la grossesse

Tout d'abord, le traitement de cette maladie doit être sous la surveillance stricte d'un médecin. Dans le cours normal de la maladie, il n’est pas nécessaire de rester en quarantaine à l’hôpital. Cependant, un traitement est nécessaire et peut être effectué à domicile.

Comme il n’est pas recommandé d’utiliser des médicaments pendant la grossesse, le traitement traditionnel de la laryngite est la médecine traditionnelle. Ceux-ci comprennent:

Bains de pieds

De tels bains sont nécessaires pour bien réchauffer les pieds. Ainsi, nos grands-mères se débarrassaient également des rhumes. Cependant, pendant la grossesse, les pieds ne doivent être gonflés que dans de l'eau tiède (40 degrés) avec l'ajout d'une décoction d'herbes, de moutarde (un peu, de sorte qu'il n'y ait pas de forte sensation de brûlure), de sel de mer (ou ordinaire), d'une poignée de poudre de soda.

L'inhalation

Une méthode d'inhalation commune et la plus simple est la pomme de terre (la vapeur, qui en provient bouillie). Mais une méthode aussi primitive peut être remplacée par de l’eau chaude avec l’ajout d’une huile essentielle: pin, épinette, sapin ou eucalyptus. En outre, la décoction d’eau est complétée par diverses herbes médicinales, du sel et du soda. Mais il n'est pas nécessaire de procéder à une procédure d'inhalation sans autorisation médicale: après tout, la maladie peut être accompagnée de fièvre, de vertiges, de nausées. Avec cette évolution clinique de la maladie, l'inhalation peut exacerber la situation. Et, en premier lieu, un tel traitement peut nuire à la santé de l’enfant, qui porte une mère malade.

Guérison gargarisme

Le gargarisme est mieux fait à partir d'infusions de potions médicinales. Pour cela, la sauge, l'écorce de chêne, la camomille, le millepertuis, le calendula, les fruits du fenouil et les racines de Potentilla sont parfaits.

Vous pouvez également utiliser pour le rinçage et la recette, composé de trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme et deux cuillères à soupe de miel. Ces composants doivent être dissous dans un litre d'eau. Ce mélange pour rinçage thérapeutique doit être utilisé quatre fois par jour.

Éliminez la douleur lorsque vous pouvez laryngite et sérum physiologique. Mais cette méthode doit être traitée avec prudence, car il est possible de «gratter» la muqueuse déjà enflammée de l'oropharynx ou de la sursécher.

Il ne faut pas oublier que le gargarisme en cas de laryngite est un point très important sur la voie du rétablissement. Il est donc nécessaire de le traiter avec une attention et une responsabilité particulières, en particulier pour les femmes enceintes. L'eau pour cette procédure doit toujours être chaude et les manipulations doivent être effectuées régulièrement, après avoir mangé.

Compresse pour vaincre la laryngite

La laryngite pendant la grossesse est traditionnellement traitée avec une compresse chauffante avec l’ajout d’une petite quantité d’huile végétale. De plus, le pansement frotté avec du savon ou imbibé d'alcool est populaire. Utilisez également des pommes de terre chaudes ou du sel chauffé.

De telles compresses doivent être appliquées non seulement sur la gorge, mais également sur la poitrine. Le pansement du compresseur doit être constitué d'un tissu résistant (par exemple, une gaze pliée en plusieurs couches), de sorte que le composant chauffé avec lequel la procédure est effectuée ne touche pas la peau du patient et ne provoque pas de brûlures. Après avoir retiré la compresse, le cou doit être enveloppé avec un foulard chaud afin de le garder au chaud.

Mais n'oubliez pas que deux cœurs battent à l'intérieur d'une femme enceinte et que vous ne pouvez pas les mettre en danger! Par conséquent, lorsque la laryngite est nécessaire, l'examen et la consultation des médecins. Une telle mesure de précaution aidera à éviter le malheur et à se débarrasser d'une maladie désagréable sans menacer la santé d'une femme et de son bébé.

Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Afin d'éviter l'apparition d'une laryngite, les femmes enceintes doivent tout d'abord contrôler plus attentivement leur régime alimentaire nutritif. Il doit contenir une grande quantité de vitamines et de minéraux nécessaires au fonctionnement normal du système immunitaire. En outre, la future maman devrait éviter l'hypothermie et sa garde-robe devrait donc porter des vêtements chauds qui doivent être portés pendant la saison froide.

En outre, les médecins recommandent autant que possible pendant la grossesse (et pas seulement) de marcher à l'air libre, de se promener dans des endroits où les concentrations de personnes sont faibles.

Si vous présentez des symptômes de laryngite, n'hésitez pas à consulter un médecin. Une mise en œuvre responsable de toutes ses recommandations vous aidera rapidement et sans complications à faire face à la maladie.

Laryngite pendant la grossesse que pour traiter

Pendant la grossesse, l’immunité de la femme est sérieusement affaiblie car son corps est soumis à une double charge. Par conséquent, en période de procréation, les maladies des voies respiratoires supérieures sont si courantes.

Une de ces maladies est la laryngite pendant la grossesse, qui est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx.

Si vous ne commencez pas un traitement pour cette maladie à temps, les effets négatifs sur la santé pourraient être suffisants.

Raisons

La laryngite pendant la grossesse est généralement le résultat d'un rhume ou d'une hypothermie.

Le développement de cette pathologie contribue à l'inhalation d'air froid par la bouche.

Parfois, la laryngite se développe suite à une charge élevée sur les cordes vocales ou à l’inhalation de grandes quantités de poussière.

Pour les femmes enceintes, le plus grand danger est la complication d'infections virales. Les microorganismes pathogènes peuvent atteindre d'autres organes ou pénétrer dans le placenta, ce qui nuit au développement du fœtus.

Les conséquences de tels processus sont extrêmement difficiles à prédire. En début de grossesse, la laryngite peut entraîner des malformations congénitales. Plus tard, il peut provoquer une naissance prématurée et, dans des cas particulièrement graves, la mort du fœtus.

Les symptômes

La laryngite pendant la grossesse peut survenir sous forme aiguë ou chronique. Dans le second cas, la maladie est la conséquence d'un processus négligé, lorsque la pathologie aiguë n'a pas été guérie à temps.

Les principaux signes de laryngite chez les femmes enceintes comprennent:

  1. Sensation de sécheresse et de mal de gorge.
  2. Perte de voix
  3. Sécher, aboyer la toux.
  4. Gêne en avalant.

Les symptômes caractéristiques de cette maladie sont accompagnés de fièvre, de rhinite et d'une faiblesse générale. Une toux sèche devient progressivement humide, une petite quantité de sécrétions muqueuses peut apparaître.

Attention! Lire: Traitement de l'angine pendant la grossesse.

Quel est le danger de la laryngite?

Le plus souvent, la laryngite est une manifestation d'une infection virale respiratoire aiguë - rougeole, grippe, scarlatine, coqueluche. Toutes ces maladies sont très dangereuses pour le fœtus, surtout au tout début de la grossesse.

Par conséquent, quand il y a douleur, mal de gorge, enrouement, toux sèche, une femme enceinte devrait certainement consulter un médecin et commencer un traitement.

Si la maladie est accompagnée d'une faiblesse générale, de maux de tête graves et de fièvre, veillez à rester au lit et consultez un médecin.

Procédures de diagnostic

Le tableau clinique de cette maladie vous permet de poser un diagnostic en fonction des symptômes. Si nécessaire, le médecin peut utiliser la laryngoscopie - une méthode de recherche instrumentale, au cours de laquelle il est possible d'évaluer l'état des muqueuses de la gorge.

De plus, les procédures de diagnostic doivent viser à détecter l’infection.

Ceci est fait en utilisant des recherches bactériologiques et sérologiques. Outre l'analyse des sécrétions muqueuses et des expectorations, l'analyse de sang en laboratoire permet la détection de la forme bactérienne de la maladie.

Méthodes de traitement de la laryngite pendant la grossesse

La consommation de drogues pendant la grossesse devrait être limitée, car la plupart d'entre elles peuvent nuire gravement au développement de l'enfant. Que faut-il pour traiter la laryngite pendant la grossesse? Le traitement de cette maladie devrait reposer sur les principes suivants:

  1. Respect du repos au lit.
  2. Conformité au mode vocal.
  3. Sélection individuelle de médicaments.

De nombreux médecins pour le traitement de la laryngite chez les femmes enceintes prescrivent des fonds pour une utilisation locale - inhalation, sprays, solutions de rinçage. Peut aussi être utilisé des remèdes populaires.

Il convient de garder à l'esprit que de nombreuses plantes ont trop d'effet sur le corps des femmes enceintes et ont des effets secondaires graves.

Il est nécessaire de consulter un médecin avant de les utiliser.

Pour éliminer l'infection du corps, buvez beaucoup d'eau. Pour le traitement de la laryngite pendant la grossesse, appliquez des boissons aux fruits, des décoctions d’églantine, du thé au citron, des jus de fruits. Vous pouvez également faire des inhalations avec eucalyptus, calendula, pin, menthe, miel.

Montre rinçures faites sur la base de bouillon de sauge, pissenlit, millepertuis. Pour améliorer l'efficacité de cette procédure, vous devez d'abord nettoyer la gorge du mucus. Pour ce faire, il convient de le rincer avec une solution de soude.

Il est également possible de traiter la laryngite chez la femme enceinte à l’aide d’un rinçage au jus de pomme de terre ou de betterave. Lorsque la toux sèche, utilisez la décoction de Altea ou la racine de réglisse.

Ne pas utiliser dans la seconde moitié de la grossesse Kalina et framboises.

Ces plantes affectent la coagulation du sang et peuvent également stimuler les contractions utérines, pouvant entraîner des naissances prématurées.

Pour prévenir la propagation de l'infection, vous devez suivre certaines règles:

  • surveiller l'hygiène des mains;

Laryngite pendant la grossesse

L'inflammation de la membrane muqueuse du larynx semble toujours inappropriée, en particulier pendant la gestation. La laryngite est-elle dangereuse pendant la grossesse et comment la traiter correctement pour ne pas nuire à votre santé et à celle du bébé à naître?

  • Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Le processus de la maladie dans le larynx peut être causé par une infection virale, une hypothermie, des facteurs environnementaux mécaniques ou négatifs. Une femme enceinte ne devrait pas se soigner pendant la grossesse. Il est plus correct de contacter un spécialiste qui déterminera la cause de la maladie, effectuera les diagnostics nécessaires et prescrira un traitement modéré.

Causes de la laryngite pendant la grossesse

La laryngite pendant la grossesse est le plus souvent causée par un rhume, une hypothermie ou une inhalation d'air froid par la bouche. La charge accrue sur les cordes vocales ou l'inhalation de quantités excessives de poussière contribuent également au développement d'une inflammation du larynx.

Le plus grand danger réside dans les complications possibles des formes virales de la maladie. L'infection peut atteindre les organes voisins, entrer dans le placenta et avoir un effet négatif sur le fœtus. Les conséquences des virus sont difficiles à prédire - des malformations congénitales au début de la grossesse, une naissance prématurée et même la mort d'un bébé dans l'utérus.

Quelles que soient les causes de la laryngite au cours de la grossesse, vous devez consulter un médecin lorsque vous détectez les premiers symptômes de la maladie. La laryngite et la trachéite sont des problèmes fréquents durant la grossesse et qui, sans traitement approprié, entraînent des conséquences graves sous la forme d'une pneumonie, une forme complexe de grippe.

Symptômes de la laryngite pendant la grossesse

La laryngite pendant la grossesse peut être aiguë et chronique. Cette dernière forme est le résultat d'un processus aigu et négligé, alors que le larynx muqueux ne présentait pas d'effets thérapeutiques opportuns.

Les principaux symptômes de la laryngite pendant la grossesse:

  • sécheresse et maux de gorge;
  • toux sèche, nature "aboyante";
  • enrouement ou perte totale de la voix;
  • inconfort en avalant.

La condition douloureuse est soutenue par une faiblesse générale, un nez qui coule, de la fièvre. Une toux sèche se transforme progressivement en une toux grasse et une petite quantité de décharge apparaît.

Laryngite aiguë pendant la grossesse

  • sécheresse, brûlures, égratignures, maux de gorge;
  • toux sèche se transformant en sensation humide (avec une faible expectoration);
  • une voix rugueuse, enrouée ou sa perte;
  • difficulté à respirer en raison du rétrécissement de la glotte dû à un spasme ou à un gonflement;
  • douleur en avalant.

La laryngite aiguë renversée au cours de la grossesse se caractérise par une forte rougeur de la membrane muqueuse du larynx et un gonflement des plis du vestibule. Les vaisseaux dilatés enflammés peuvent saigner, entraînant la formation de taches écarlates sur la muqueuse.

Une forme isolée d'un processus inflammatoire aigu est décrite par une forte rougeur et une infiltration de la membrane muqueuse dans la zone épiglottique.

La laryngite aiguë peut recouvrir la muqueuse trachéale, ce qui provoque une forte toux accompagnée de crachats abondants (laryngotrachéite).

Processus aigu caractérisé par des maux de tête, une augmentation insignifiante de la température corporelle.

Laryngite chronique pendant la grossesse

La maladie inflammatoire chronique du larynx se développe dans le contexte de:

  • processus aigus fréquents et non traités;
  • la présence de lésions chroniques dans les voies respiratoires supérieures et inférieures;
  • maladies inflammatoires antérieures du larynx;
  • irritants professionnels (poussière, charge vocale, air sec, etc.);
  • la température baisse;
  • inhalation de fumée de tabac.

L’apparition d’un processus chronique est fortement influencée par la microflore de la membrane muqueuse du larynx. La laryngite chronique pendant la grossesse peut se manifester pour la première fois sous l'influence de modifications métaboliques et endocriniennes du corps de la femme.

La maladie chronique est divisée en formes catarrhale, hypertrophique et atrophique. Les symptômes de la maladie sont les mêmes que dans la laryngite aiguë.

Le processus catarrhal est caractérisé par des troubles circulatoires locaux, un épaississement des cordes vocales, des modifications des tissus du larynx. La forme hypertrophique de la laryngite se caractérise par l'apparition de nodules, de mucus visqueux et un dysfonctionnement des glandes du larynx muqueux. Le type de maladie atrophique conduit à un amincissement important de la membrane muqueuse et du mucus visqueux forme des croûtes sèches qui provoquent un inconfort grave.

Conséquences de la laryngite pendant la grossesse

Les infections accompagnées de substances utiles traversent facilement le placenta et se développent. Par conséquent, la forme virale de la laryngite est la plus dangereuse, elle peut entraîner une infection du fœtus et même une fausse couche.

La cause de la maladie est plus souvent le virus de la grippe, transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air dans des lieux très fréquentés. Une future mère peut également être infectée par des porteurs de la coqueluche, de la scarlatine et de la rougeole.

Les conséquences de la laryngite pendant la grossesse dépendent de la gravité de la maladie, de l’immunité de la femme enceinte ainsi que de la rapidité et de l’efficacité du traitement prescrit. La laryngite en début de grossesse peut causer des malformations congénitales et tardivement - un travail prématuré et une augmentation des saignements à la naissance.

Laryngite pendant l'allaitement

L'allaitement est la meilleure nutrition qui renforce le corps et les défenses du bébé. S'il y a une nuisance telle qu'une laryngite pendant l'allaitement, vous ne devriez pas arrêter de vous nourrir.

La difficulté du traitement réside dans l'impossibilité de prendre la majorité des médicaments qui pénètrent dans le corps du nourrisson lors de l'alimentation. Par conséquent, vous devriez avoir recours aux recettes de la médecine traditionnelle. Maman d'allaitement montre fréquemment des boissons non chaudes. Faire face aux symptômes de la laryngite et augmenter la lactation aidera à réchauffer le lait avec du miel (1 er.) Et du beurre (1 ch.). Supprimer l'inconfort de la membrane muqueuse, ainsi que pour normaliser le travail de l'intestin chez un enfant peut perfusion de fenouil. Prenez un verre d'eau bouillante au 1er. Herbes de fenouil, insister assez 15 minutes. Prenez deux fois par jour pour un demi-verre.

Le traitement de la laryngite au cours de la lactation sans préjudice du goût du lait maternel peut être constitué de tisanes à base de feuilles de framboise, de mûres, de fraises, de fleurs de camomille, de ficelle, de réglisse et de citron. Les bouillons antimicrobiens boivent une ou deux fois par jour.

Laryngite chez une femme qui allaite

Avec le lait maternel, le bébé reçoit les médicaments pris par la mère. L’effet indésirable des médicaments sur l’enfant est déterminé par le degré de toxicité, le dosage, l’effet sur les organes en développement du bébé, la sensibilité individuelle de l’enfant, la possibilité de développer des réactions allergiques.

La liste des médicaments autorisés pendant l'allaitement est plutôt restreinte. La réception des médicaments par les mères allaitantes n’est effectuée qu’avec l’autorisation du médecin. Le schéma thérapeutique permet l’alternance de l’alimentation et de la consommation de drogues. En outre, il est nécessaire d'exclure pour l'alimentation le temps de la concentration maximale du médicament dans le sang, qui correspondra à sa plus forte teneur en lait maternel. Les effets secondaires disponibles du médicament peuvent survenir chez le bébé.

Bien sûr, il est préférable de surmonter la laryngite chez une femme qui allaite avec des méthodes plus douces. Un bon effet est obtenu en rinçant avec la décoction de sauge, en buvant beaucoup de tisanes chaudes au miel et au citron. Excellent résultat dans le traitement des maux de gorge montre la décoction de sauge dans le lait. Un verre de lait et 1er.l. les matières premières sèches sont portées à ébullition, tourmentées pendant dix minutes à feu doux, filtrées et à nouveau portées à ébullition.

Diagnostic de la laryngite pendant la grossesse

Le tableau clinique de la laryngite pendant la grossesse permet de différencier la maladie en fonction des symptômes. Si nécessaire, le médecin utilise une méthode de recherche instrumentale - la laryngoscopie, qui permet d’utiliser des miroirs spéciaux pour évaluer l’état de la muqueuse et des cordes vocales.

Le diagnostic de la laryngite pendant la grossesse peut être orienté vers la détection de l'infection. Ceci est rendu possible par des études sérologiques et bactériologiques. En plus de l'analyse des expectorations ou du mucus du larynx, la forme bactéricide de la laryngite est déterminée par un examen sanguin en laboratoire du sang dans lequel la teneur en ESR sera augmentée.

Traitement de la laryngite chez la femme enceinte

La laryngite pendant la grossesse est souvent traitée à la maison, mais le médecin doit toujours être consulté afin d'éviter les complications, de préserver sa santé et la santé du bébé. Certains cas de la maladie nécessitent un traitement à l'hôpital, en raison de l'observation de l'évolution de la grossesse et du développement normal du fœtus.

Le traitement de la laryngite chez la femme enceinte est un traitement doux avec une augmentation du volume d'eau tiède (bouillon de hanches, thé à la lime, framboises, citron, miel, jus). Soulager la condition facilite le nettoyage quotidien et la ventilation de la pièce. Il est important pour une femme enceinte atteinte de laryngite de garder le mode voix: parler moins, ne pas élever la voix ou rester complètement silencieuse. L'importance de l'adhérence au repos au lit et d'une bonne nutrition.

L'augmentation de la température est considérée comme une fonction protectrice du corps et l'utilisation d'antipyrétique n'est recommandée qu'à des valeurs très élevées sur le thermomètre.

L'inhalation de camomille, de boutons de pin, de calendula et d'eucalyptus aidera à se débarrasser de la toux douloureuse. La décoction de racine d'Althea a des propriétés anti-oedémateuses, anti-inflammatoires et immunocorrectives.

Les préparations pour les écoulements d'expectorations (racine de réglisse, synupret, etc.), ainsi que les pulvérisations populaires, sont sélectionnées individuellement par le médecin traitant. En choisissant un remède contre la toux, il faut garder à l'esprit que la codéine, l'éthyl morphine - est interdite pendant la grossesse.

L'utilisation de viburnum et de framboise en fin de grossesse n'est pas souhaitable en raison de la possibilité de stimuler l'activité contractile de l'utérus et les modifications de la coagulation du sang.

Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Forte immunité - la meilleure prévention de la laryngite pendant la grossesse. Une alimentation équilibrée avec une quantité adéquate de vitamines, du sport et un bon repos favorise la défense de l'organisme.

La future mère doit surveiller attentivement son état de santé, s'habiller en fonction des conditions météorologiques, éviter les lieux fréquentés par un grand nombre de personnes. Vous devriez faire des promenades quotidiennes et respirer un air pur. Les dangers potentiels incluent les pièces poussiéreuses, l'inhalation d'air froid par la bouche et la surcharge des ligaments.

Si vous ne parvenez pas à éviter la laryngite pendant la grossesse, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et suivre toutes les instructions médicales.

La laryngite est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse du larynx. Son exacerbation survient assez souvent pendant la grossesse. La laryngite se développe pendant la grossesse pour les mêmes raisons que d'habitude, mais l'immunité affaiblie des femmes revêt également une grande importance.

Quelle est la laryngite dangereuse pendant la grossesse

La maladie dans la période de porter un enfant est dangereuse pour un enfant et une femme enceinte avec ses complications dans le cas où la laryngite est infectieuse. Le danger est que l'infection puisse se propager rapidement aux autres organes voisins ou pénétrer dans le placenta, infectant le fœtus.

En l'absence de traitement approprié, les effets de la laryngite virale peuvent être différents, parfois même dans le contexte de l'évolution de la maladie, l'enfant développe des pathologies graves qui sont dangereuses non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie du bébé. En cas de laryngite au cours de la première moitié de la grossesse, des anomalies congénitales du développement de l'enfant peuvent être observées. En fin de grossesse, la maladie ne devient pas plus sûre, car l'infection peut provoquer une naissance prématurée.

Comment se manifeste la maladie?

La laryngite pendant la grossesse se manifeste par tous les symptômes caractéristiques de cette maladie. Une femme enceinte peut observer de tels processus désagréables:

  • sensation de sécheresse et maux de gorge;
  • douleur en avalant;
  • enrouement;
  • toux avec une petite quantité de crachats.

En règle générale, la maladie commence par une toux sèche, qui finit par devenir humide. Dans chaque cas, les symptômes de la laryngite peuvent différer en fonction des caractéristiques du corps de la femme enceinte, de la forme et du stade de développement du processus inflammatoire.

Caractéristiques du traitement de la maladie pendant la grossesse

Dans le processus de traitement de la laryngite pendant la grossesse, vous devriez essayer d’utiliser le moins possible de médicaments systémiques. On sait que les médicaments ont des propriétés pour pénétrer dans le sang, après quoi leur pénétration à travers le placenta devient inévitable. Pour cette raison, le traitement de la maladie chez la femme enceinte est principalement effectué localement. À des fins thérapeutiques, les sprays anti-inflammatoires et antibactériens qui irriguent la muqueuse laryngée sont largement utilisés. Il est conseillé de pratiquer des procédures physiothérapeutiques par inhalation, gargarisme et sans danger. Les principales mesures thérapeutiques consistent en les actions suivantes:

  • mode doux pour le larynx;
  • boire beaucoup d'eau;
  • alimentation équilibrée.

S'il existe un tel symptôme de laryngite, comme une toux, des médicaments à base de racine de réglisse et des préparations de thermopsis aideront à améliorer le processus de décharge des expectorations. Pendant la période de traitement de la laryngite chez la femme enceinte, il sera bénéfique d’utiliser des boissons qui favorisent l’élimination de l’infection du corps. Vous pouvez faire du bouillon hanches, thé à la framboise ou au citron vert, thé au citron.

Améliorer les conditions d'une femme enceinte et accélérer le processus de récupération par inhalation de vapeur, qui utilise le miel, la menthe, les boutons de pin, l'eucalyptus et le calendula. Ces composants peuvent être utilisés séparément, mais pour une action thérapeutique renforcée, il est préférable de les mélanger.

Les maux de gorge peuvent être rincés avec de la décoction ou des infusions de pissenlit, de sauge, de millepertuis ou de camomille. L'utilisation de ces fonds ne sera bénéfique qu'après le nettoyage préalable de la gorge du mucus. Pour ce faire, rincez-le avec une solution de soude. Si vous vous familiarisez avec les méthodes de la médecine traditionnelle, le traitement de la laryngite chez les femmes enceintes et les enfants consiste généralement à rincer le larynx avec du jus de betterave ou de pomme de terre.

Pour éviter le développement de la laryngite pendant l'accouchement, vous devez suivre ces actions préventives:

  1. Évitez de trop refroidir le corps et de soulager la poussée laryngée.
  2. Exclure le séjour d'une femme enceinte dans des endroits poussiéreux.
  3. Prenez des mesures sécuritaires pour améliorer l’immunité, en particulier lors des épidémies de rhume.

Une femme enceinte doit comprendre que l’automédication pendant la grossesse est strictement interdite et que, pour la mise en place d’un traitement sûr et efficace, vous devez vous rendre au bureau de l’otolaryngologiste.

Si vous avez des questions à poser au médecin, veuillez les poser sur la page de consultation. Pour ce faire, cliquez sur le bouton:

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements qui affaiblissent le système immunitaire. En raison de la charge accrue sur le corps, une femme risque de tomber malade. La cause la plus fréquente de la maladie d'une femme enceinte est l'exacerbation d'une maladie chronique ou d'une maladie respiratoire. La laryngite pendant la grossesse peut survenir à la suite d’une autre maladie du système respiratoire, qui touche le larynx muqueux.

Symptômes et causes de la laryngite

La survenue de la maladie est indiquée par une augmentation significative de la température corporelle et une détérioration du bien-être général. La laryngite est généralement localisée à l'arrière du larynx ou dans l'épiglotte, ce qui provoque une douleur lors de la déglutition. La respiration devient difficile, la voix sifflante et le gonflement de la glotte. Une prise de sang chez une femme enceinte atteinte de laryngite révélera la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Dans la laryngite aiguë, il y a une toux sèche, un mal de gorge. À mesure que la maladie progresse, les expectorations commencent à tousser et la voix peut disparaître pendant un moment. Sous réserve de toutes les recommandations du médecin, la durée de la laryngite ne dépasse pas 10 jours. L'hypothermie, une infection virale ou bactérienne peut entraîner une laryngite pendant la grossesse. Cette maladie est aussi une conséquence de:

  • blessures et brûlures de la gorge;
  • séjour fréquent dans une pièce poussiéreuse;
  • réactions allergiques;
  • maladies nasopharyngées chroniques;
  • inhalation fréquente d'air sec et chaud.

Pendant la période de procréation, de nombreux médicaments sont contre-indiqués pour les femmes, ce qui peut nuire au développement et à la santé du fœtus. Par conséquent, il n’est pas sûr d’auto-traiter une laryngite. Toutes les méthodes et options de traitement de la maladie doivent être approuvées et prescrites par le médecin, après un examen préliminaire et une série de tests. En outre, le processus d'inspection augmente la probabilité de détecter une autre maladie, ce qui provoque souvent l'apparition d'une laryngite et en est le précurseur.

Le traitement médicamenteux de la laryngite est prescrit après avoir évalué le degré de risque et l'impact possible du médicament sur l'enfant. De nombreux remèdes sont contre-indiqués chez les femmes enceintes atteintes de laryngite pendant exactement un trimestre, mais sont autorisés ultérieurement.

Une femme enceinte devrait commencer à traiter la laryngite en respectant certaines règles:

  • repos au lit;
  • mode vocal;
  • médicaments prescrits par un médecin.

Une augmentation de la température corporelle pendant la maladie est un signe clair que le corps lutte seul avec la maladie. Si la température a légèrement augmenté et ne menace pas la santé de la mère et de l'enfant, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments antipyrétiques.

En l'absence de contre-indications individuelles, une femme devrait consommer au moins 2 litres par jour. Ceux-ci peuvent être des jus de fruits ou du thé infusé à partir d'herbes médicinales approuvées. Pendant la grossesse, le traitement par la médecine traditionnelle peut être dangereux pour la future mère et son bébé. Par conséquent, il est préférable de s’abstenir de procéder à divers types de procédures sans en avoir préalablement discuté avec votre médecin.

L'inhalation de vapeur provenant d'une décoction de boutons de pin, de calendula, de menthe poivrée, de camomille ou d'eucalyptus est très utile. Si la laryngite chez la femme enceinte est accompagnée d'une toux sèche, on prescrit des médicaments ne contenant pas de chlorhydrate d'éthyl morphine ni de codéine. Des médicaments anti-œdème et anti-inflammatoires sont également prescrits. Ils peuvent parfois être remplacés par la décoction de la racine d'Althea, qui est également un bon immunostimulant.

Les médicaments suivants sont prescrits au médecin pour la libération des expectorations: racine de réglisse, synupret, mélanges de thermopsis ou d’ipéca. Certains de ces médicaments peuvent augmenter la toxicose en début de grossesse.

Laryngite pendant la grossesse, les femmes doivent nécessairement être traitées. Même la manifestation de la maladie sous forme bénigne peut provoquer le développement de malformations congénitales chez le fœtus ou provoquer une naissance prématurée. Par conséquent, le traitement doit être administré par un médecin.

Auteur de l'article: Viktor VeretskyLiked l'article? Partagez-le dans le social. réseaux: notez cet article:

Est-ce dangereux pour les femmes enceintes atteintes de laryngite?

Les infections reçues par l’enfant au stade de développement intra-utérin contribuent de manière assez significative aux statistiques sur l’incapacité, le développement anormal et la mortalité des enfants. En particulier, la laryngite pendant la grossesse est souvent la cause du développement de pathologies graves et de défauts chez l’enfant. La maladie est déclenchée par des virus pathogènes qui pénètrent dans l'organisme par voie transplacentaire.

Contenu de l'article

Le fait est que le risque de développer des maladies infectieuses chez les femmes au cours des premières semaines de gestation est considérablement accru. Ceci est associé à une diminution de la résistance de l'organisme aux effets négatifs des microbes et des virus opportunistes. L'immunosuppression est un processus naturel qui empêche le rejet d'embryons en début de grossesse. C'est pour cette raison que l'organisme de la future mère est le plus vulnérable aux lésions infectieuses. En outre, les modifications hormonales sont des catalyseurs de modifications pathologiques de la condition de la femme, pouvant conduire au développement de maladies respiratoires et, par conséquent, à des complications.

Périodes critiques

Selon les résultats de nombreuses études, la défense immunitaire de l'organisme dès le début de la grossesse est fortement réduite. Bien que ce processus soit naturel, une diminution de la réactivité augmente considérablement le risque de développer des maladies respiratoires. Pourquoi est-ce que cela se passe?

Le corps d'une femme, un placenta non formé et un embryon libèrent dans le sang des substances spéciales qui inhibent la réponse immunitaire. Pour cette raison, le corps "ne remarque pas" la présence dans le corps de tissus étrangers, c'est-à-dire fœtus, le rejet et la fausse couche dans les premiers stades de la gestation ne se produisent donc pas. Cependant, des modifications immunologiques complexes entraînent des conséquences négatives.

Une réactivité réduite expose le corps à des virus, champignons, protozoaires et microbes pathogènes. C’est pourquoi, tout au long de la grossesse, les femmes souffrent souvent d’infections virales respiratoires aiguës, de grippe, de laryngite, etc. Les médecins distinguent plusieurs périodes critiques où le corps est le plus susceptible aux infections:

  • 6-8 semaines de grossesse - le corps s'adapte aux changements hormonaux et aux modifications de l'état immunologique; par conséquent, beaucoup de femmes enceintes de cette période ont un rhume;
  • 20-28 semaines de gestation - en raison de la formation active du fœtus, les forces de réserve du corps de la future mère sont épuisées; Une anémie ferriprive et une hypovitaminose sont diagnostiquées chez de nombreuses femmes, ce qui ne fait qu'augmenter le risque de développer une maladie respiratoire.

La laryngite pendant la grossesse se développe chez environ 10% des femmes enceintes à la suite d’autres maladies. Très souvent, l'inflammation du larynx est précédée d'un rhume ou d'une grippe. Si le temps n'arrête pas l'inflammation et les manifestations de la maladie, cela peut entraîner un développement anormal du fœtus.

Agents causant des infections intra-utérines

La laryngite est appelée lésion des cordes vocales et de la membrane muqueuse des microbes ou virus pathogènes du larynx. Les virus sont les plus dangereux pour le fœtus, car ils surmontent assez facilement la barrière placentaire et pénètrent dans le corps de l’enfant à naître. En règle générale, la laryngite chez la femme enceinte est provoquée par le virus de la grippe, les adénovirus ou les rhinovirus.

Il faut comprendre que dans 97% des cas, la laryngite se développe dans le contexte de la grippe et des ARVI. À première vue, il peut sembler que les maladies sont sans danger, mais elles provoquent des complications. En raison d'une diminution de la défense immunitaire du corps, le rhume banal se transforme assez rapidement en laryngite, laryngotrachéite, trachéobronchite, etc. Ces maladies constituent une menace non seulement pour la femme, mais également pour le fœtus.

C'est important! Les infections virales aux premiers stades de la gestation peuvent provoquer un développement anormal du SNC chez le fœtus.

Complications possibles

Qu'est-ce qu'une laryngite dangereuse pendant la grossesse? Il convient de noter que même les infections virales ne provoquent pas toujours de terribles complications ni des conséquences négatives pour le développement intra-utérin du fœtus. La difficulté réside dans le fait que pour le traitement des femmes enceintes, vous ne pouvez utiliser qu'un nombre limité de médicaments, car la plupart d'entre eux ont un effet toxique. C'est pourquoi le temps d'arrêter l'infection n'est pas toujours possible.

Les signes de laryngite chez la femme enceinte et les complications probables pour le fœtus sont largement déterminés par la période de gestation:

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse?

Environ 70% des enfants nés avec un diagnostic de paralysie cérébrale contractent la maladie dans l'utérus. Cela est principalement dû au fait que les femmes enceintes, lorsque les symptômes d'une maladie, y compris la laryngite, apparaissent, prennent des médicaments sans contrôle, sont vendues dans des pharmacies sans ordonnance ou tentent de guérir la gorge avec des herbes. N'allez pas chez le médecin et écoutez les conseils d'amies, de voisins, de "guérisseurs traditionnels", qui mettent en danger la santé de l'enfant à naître.

Quel traitement de la laryngite est sans danger pour les femmes enceintes: médicaments et recettes populaires

Si vous avez mal à la gorge, il y a des signes de laryngite: une toux aboyante, une voix rauque, un murmure silencieux, trouvez l'occasion de consulter le médecin le plus tôt possible, même à des dizaines de kilomètres de lui. Ne vous soignez pas, cela conduira à une intoxication fœtale. En outre, si une mère suffoque, qui peut se former en raison d'un œdème laryngé en raison de médicaments inacceptables, l'enfant peut contracter une hypoxie, qui devient par la suite la cause de la démence.

Moyen de traitement moderne et sûr

Aujourd'hui, dans la plupart des cas, les médicaments recommandent une méthode efficace et commode pour traiter l'administration du médicament contre la laryngite directement dans les foyers inflammatoires à l'aide d'un nébuliseur. De plus, le gargarisme avec des antiseptiques naturels et dérivés revêt une grande importance pour la régénération des cellules muqueuses.

Pas moins avec succès en cours de traitement de la laryngite et des sprays anti-inflammatoires. L'oto-rhino-laryngologiste ou le thérapeute a la prérogative de choisir des médicaments pour les femmes enceintes, car seul un spécialiste peut évaluer le rapport bénéfice / risque du médicament afin de traiter correctement la future mère. Quoi et comment peuvent être utilisés sans souci pour la santé et le développement du fœtus.

Thérapie par nébuliseur et laryngite

L’essence de la méthode réside dans la plus petite pulvérisation de médicaments utilisant un apport d’air aérosol compresseur directement sur le site de l’inflammation dans la région des cordes vocales du larynx. La liste des fonds d'inhalation recommandés:

  1. Eau minérale: Narzan, Essentuki, Borjomi (sans gaz) 2 à 5 séances par jour, 3 ml. Autorisé dans n'importe quel trimestre.
  2. Saline 3 ml. 3-4 fois par jour est sûr toute la période de la grossesse.
  3. Lasolvan, Ambrobene dans un rapport 1: 1 avec une solution saline, le volume total de liquide pour une inhalation est de 4 ml. 1-2 fois par jour. C'est impossible dans le 1er, cela n'est possible que sur prescription d'un médecin en 2 et 3 trimestres.
  4. Phyto Sirop Contre La Toux. Emballage dilué avec une solution saline (15 ml), inhalation par jour jusqu'à 4 fois tous les trimestres.
  5. Mukaltin, Pertussin pour inhalation, dilué avec une solution saline selon les instructions à tout moment de la grossesse.
  6. Tonsilgon N, un moyen de l'homéopathie peut être dans tous les trimestres, dilué avec une solution saline à parts égales. Inhalation jusqu'à 4 fois par jour pendant 3 ml.
  7. Pulmicort Nébuleuse non diluée, à utiliser sur ordonnance tous les trimestres. Utilisez uniquement dans le nébuliseur à compresseur.
  8. Cromohexal. Pour la procédure, 1 flacon de 20 mg à 4 fois par jour. Autorisé dans tous les trimestres.

Le traitement de la laryngite avec des antibiotiques pendant la grossesse est prescrit très rarement, uniquement en cas de maladie grave causée par une bactérie pathogène.

Autres médicaments autorisés pendant la grossesse pour le traitement de la laryngite

  • Grippferon et Viferon pour renforcer la défense immunitaire du corps;
  • comprimés, pastilles et pastilles résorbables Lizobakt, Dr. Mom, Faringosept, Tantum Verde;
  • Spray pour la gorge Tantum Verde, Dr. Mom, Hexoral, Chlorophyllipt;
  • Gargarismes avec des solutions de peroxyde d'hydrogène, solution de furaciline;
  • Si la température d'une femme enceinte atteinte de laryngite dépasse 38 degrés, le médecin peut autoriser Nurofen ou le paracétamol.

Comment accélérer le traitement: règles de comportement en cas de maladie

Pour une femme enceinte atteinte de laryngite, un repos au lit et un silence total sont nécessaires, le chuchotement peut faire plus de mal que de parler. Parce qu'il provoque une tension accrue dans les cordes vocales.

De plus, pour que le traitement de la laryngite aiguë réussisse, la maladie n’est pas devenue chronique, il faut observer les prescriptions suivantes:

  • Exclure des produits diététiques et des plats à la texture rugueuse et dure. Et aussi tout est épicé, aigre, amer, trop sucré ou salé, irritant les muqueuses;
  • Les boissons et les aliments ne doivent pas être très chauds ou froids;
  • Si le médecin le permet, en l'absence d'une tendance à l'œdème, vous devez consommer plus de boissons chaudes - jus, compotes, thé;
  • Ajoutez au régime des aliments et des jus de légumes, riches en vitamines naturelles, excluez du menu les aliments lourds et gras;
  • Augmenter l'humidité dans la pièce et ouvrir l'accès à l'air frais;
  • Vous ne pouvez pas marcher, si le temps est mauvais - froid, humide, vent violent.

Pendant la grossesse, il est très important de protéger les femmes du stress et, si la future mère est atteinte de laryngite, ne tolérez en aucun cas les situations qui la gênent.

Aucun traitement des cordes vocales avec une laryngite ne sera d'aucune aide lorsqu'une femme enceinte a la gorge serrée par le ressentiment ou si elle pleure amèrement.

Recettes des médecins populaires, sans danger pour le traitement des femmes enceintes

Avant d'utiliser des rinçages ou des décoctions d'herbes médicinales pour le rinçage ou pour boire, rappelez-vous si vous avez déjà eu une allergie aux ingrédients à base de plantes. En outre, pour la première fois, ne tentez jamais de boire une boisson avec une plante ou une racine inconnue, la réaction à un nouveau composant de la laryngite, en particulier pendant la grossesse, peut compliquer le traitement de manière imprévisible. Quelles recettes sont plus efficaces:

  1. Infusion de camomille. Vous pouvez traiter les gargarismes de la gorge, préparés comme suit - versez 500 ml d’eau bouillante 2 c. l (sans sommet) inflorescences. Faire tremper sous le couvercle pendant 15 minutes, filtrer. Rincer jusqu'à 5 fois par jour, ne pas avaler.
  2. Une autre option est l'inhalation thermique - bouillir pendant 5 minutes. camomille (1 c. à soupe) dans 300 ml d’eau, laissez refroidir à 45 degrés, inclinez la tête au-dessus de la casserole, couvrez d’une serviette, inspirez pendant 5 à 7 minutes. Jusqu'à 4 fois par jour.
  3. La racine d'Althea est utilisée pour le rinçage et l'inhalation de la même manière, mais 2 fois par jour.
  4. La sauge ou l'eucalyptus, avec l'autorisation du médecin, peut être utilisé pour irriguer la gorge pendant la grossesse. Les herbes ont des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires puissantes. Comment traiter le larynx: 1 cuillère à soupe. l matières premières végétales à bouillir avec de l'eau bouillante, laisser refroidir dans la pièce pendant 15 minutes, filtrer. Le rinçage par jour est effectué jusqu'à 4 fois.
  5. Sel de mer Comment traiter la laryngite - ½ c. dissoudre dans 150 ml d'eau tiède (37 degrés), rincer jusqu'à 4 fois par jour.

Il y a beaucoup d'ordonnances pour la médecine traditionnelle, mais toujours, surtout pendant la grossesse, la laryngite ne peut être traitée sans surveillance médicale. Il est d’autant plus inacceptable de choisir des drogues pour vous-même, c’est dangereux pour la mère et le futur enfant.

JMedic.ru

Ces statistiques médicales suggèrent que la laryngite est plus fréquente pendant la grossesse que toute autre maladie des organes ORL, et que la future mère a besoin de savoir quoi traiter. Sinon, à première vue, des douleurs «inoffensives» dans la gorge peuvent se transformer en conséquences dangereuses pour la femme enceinte et le fœtus.

Causes et symptômes de l'inflammation du larynx chez la femme enceinte

Les femmes enceintes souffrent de laryngite pour les mêmes raisons que tout le monde, à savoir:

  • infection virale, bactérienne ou fongique;
  • effort excessif des cordes vocales avec un cri, chant fort, autre;
  • les allergies;
  • fumer;
  • inhalation d'air poussiéreux ou pollué.

Parfois, le larynx de la future mère devient enflammé à cause de la soi-disant rhinite des femmes enceintes, lorsque la respiration nasale est difficile et que toute la charge tombe sur la gorge.

La muqueuse laryngée enflammée et hyperémique chez la femme enceinte se manifeste par les symptômes suivants:

  • enrouement;
  • maux de gorge et maux de gorge;
  • toux
  • la température;
  • mal de tête, fatigue, autres signes de détérioration générale.

Risque de maladie

La laryngite pendant la grossesse n'est pas nécessairement difficile. Mais il faut le traiter immédiatement et intégralement. Pour nuire à la future mère, la santé et le développement normal du fœtus peuvent:

  1. Virus Dans la plupart des cas, l'inflammation du larynx est provoquée par le virus. Cet organisme pathogène a la capacité de surmonter la barrière placentaire, provoquant une pathologie du développement du fœtus aux premiers stades, son retard de développement tout au long de la grossesse. La médecine a également des cas où, en raison d'une laryngite chez la femme enceinte, la grossesse a pris fin avec une interruption ou un accouchement prématuré.
  2. Complications. Si le traitement de l'inflammation du larynx n'est pas pris à temps, il peut "tomber" et provoquer une trachéite, une bronchite ou une pneumonie. Il est également possible que se développe une infection bactérienne, qui doit être traitée sans faute avec des antibiotiques.
  3. La température Malgré le fait que la laryngite pendant la grossesse est rarement accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés, même une telle augmentation peut entraîner une détresse fœtale.

Caractéristiques du traitement de l'inflammation laryngée chez les femmes enceintes

Il ne serait pas superflu de rappeler une fois encore que dès les premiers symptômes d'inflammation du larynx, la future mère est obligée de consulter un médecin.

Si pendant la laryngite chez la femme enceinte il y a une élévation de température de 1-1,5 degrés, son état de santé est généralement satisfaisant, le traitement de la maladie peut avoir lieu à la maison. Il sera conseillé au patient de consulter son médecin tous les trois ou quatre jours pour suivre l'évolution de la maladie et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Pendant la maladie, la future mère doit adhérer à un certain régime:

  • éviter les efforts physiques;
  • autant que possible, mentez davantage;
  • boire beaucoup de liquide chaud sous forme de thé léger, de boissons aux fruits, de jus de fruits, de décoctions d'herbes pour lesquelles elle n'a pas d'allergies, de lait et d'eau minérale alcaline non gazeuse (pour éviter un œdème, un régime est négocié avec le médecin);
  • être dans une zone ventilée avec de l'air humide.

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend la prise de médicaments pour en éliminer les causes, les remèdes symptomatiques et les remèdes réparateurs.

Médicaments antiviraux

Si une femme enceinte observe les premiers signes d’ARVI, elle doit suivre un traitement antiviral, la laryngite peut alors ne pas se produire du tout.

Si une inflammation du larynx se manifeste encore, il peut être traité avec les médicaments suivants:

Anti-inflammatoires et antihistaminiques

En règle générale, le traitement de l'inflammation du larynx implique la prise d'antihistaminiques. Mais la plupart d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans les cas extrêmes, Zyrtec, Claritin ou Tsetrizin sont prescrits aux futures mères. Dans ce cas, le médecin évalue le rapport avantages / bénéfices pour les femmes et risque pour le fœtus.

Peut-être l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires locaux - pulvérisations Ingalipt et Miramistin, comprimés ou pastilles absorbables Lisobact, Efizol ou Faringosept.

Antitussifs et expectorants

Dans les premiers jours de la laryngite, une femme enceinte est tourmentée par une toux paroxystique improductive. Aux premiers stades, seule une consommation abondante ou une inhalation aidera à l'adoucir. À partir du deuxième trimestre, le traitement avec le médicament antitussif Sinekod est autorisé.

Une fois la toux hydratée, la future mère devra boire un expectorant à base de racine Altea ou de thermopsis.

L'inhalation

Pour exercer un effet local sur la microflore pathogène, humidifier et calmer la muqueuse laryngée enflammée de la future mère sera facilité par l'inhalation d'un nébuliseur à base de Dekasan, de solution saline ou d'eau de Borjomi.

Remèdes populaires pour l'inflammation du larynx

Il est logique de traiter la laryngite pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser l'un des éléments ci-dessous, une femme devrait consulter un médecin.

  1. Thé au gingembre et au citron pour humidifier la muqueuse laryngée.
  2. Lait avec du miel et Borjomi à liquéfier et éliminer les crachats.
  3. Jus de radis noir avec du miel comme expectorant.
  4. Décoction de camomille ou de sauge pour se gargariser.
  5. Inhalation de vapeur avec une décoction de camomille, menthe et huile de camphre.

Si le traitement suivi dans les 5 à 10 jours n’a pas permis de récupérer, la future mère le poursuivra à l’hôpital.

Afin de prévenir l'inflammation du larynx et d'autres maladies du système respiratoire, il est important que les femmes enceintes prennent des mesures préventives.

Laryngite pendant la grossesse: traitement sûr

Le froid arrive toujours au mauvais moment. Cela est particulièrement désagréable lorsqu'il se développe chez les femmes enceintes, car toutes les forces d'une femme à ce moment-là sont destinées à attendre le bébé et que l'immunité s'affaiblit sensiblement. Qu'est-ce qu'une laryngite dangereuse pendant la grossesse, comment se manifeste-t-elle et comment la traiter correctement? Vous trouverez des réponses à ces questions dans notre article et notre vidéo dans cet article.

Dans cet article, nous examinerons le risque de laryngite pendant la grossesse et le traitement de ses symptômes et de sa cause sous-jacente.

Causes et symptômes de la maladie

Les agents causatifs les plus courants de la laryngite sont les virus. Habituellement, la maladie devient une conséquence du SRAS et est causée par un virus respiratoire syncytial, des virus de la grippe et du virus de la paragrippe, un coronavirus, etc. si cela se produit dans les premiers stades.

Les principaux symptômes de la laryngite pendant la grossesse sont les suivants:

  • chatouilles, inconfort dans la gorge;
  • toux sèche et peu fiable (de nombreux médecins appellent cela une écorce);
  • enrouement, enrouement ou perte totale de la voix, se développant soudainement;
  • mal de gorge en avalant;
  • symptômes d'intoxication: fièvre, faiblesse, faiblesse, manque d'appétit et diminution des performances.

Principes de thérapie

Comment traiter la laryngite chez la femme enceinte?

La plupart des drogues sont interdites pendant la période de portage d'un enfant, car il n'existe aucune donnée fiable sur leur sécurité pour le fœtus. Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être complexe et doit être effectué sous la surveillance d'un médecin qui sera en mesure d'évaluer l'état et de prendre des mesures en cas de risque de complications.

Recommandations générales

Dès les premiers symptômes de la maladie, contactez immédiatement un thérapeute. Après un examen approfondi, le spécialiste vous prescrira un examen supplémentaire (si nécessaire) et un traitement approprié. Les médecins diagnostiquent souvent la laryngite chez une femme enceinte: comment traiter cette maladie dans un complexe, lisez ci-dessous.

Tout d'abord:

  1. Créez des conditions optimales dans la pièce (température 18-22 ° C, humidité minimum 60%, nettoyage et ventilation quotidiens).
  2. Reste plus. Dans les premiers jours de la maladie, lorsque les symptômes d'intoxication sont particulièrement prononcés, essayez d'observer le repos au lit. Si vous travaillez, surtout au début, prenez un congé de maladie.
  3. Sécheresse, mal de gorge - symptômes désagréables provoqués par la laryngite: le traitement pendant la grossesse procure une boisson chaude abondante. Cela soulagera non seulement la douleur mais nettoiera également le corps des toxines et autres substances nocives émises pendant l'inflammation.
  4. Manger varié, mais en même temps, éliminer complètement de l’alimentation les légumes fumés, marinés épicés, les salades coréennes, les aliments grossiers et solides. Le régime alimentaire ne devrait pas être constitué de produits laitiers gras, de légumes et de fruits.
  5. Observez le mode de voix douce. Réduisez le fardeau des cordes vocales enflammées, essayez de vous taire davantage ou parlez à voix basse.

Gargarismes

Est-il possible de faire face à des méthodes familières et familières d'une maladie telle que la laryngite chez une femme enceinte: comment la traiter à l'aide d'un gargarisme et d'une inhalation?

Les médecins n'interdisent pas ces procédures aux femmes enceintes, mais rappellent la nécessité de respecter les règles suivantes:

  1. La solution de soude (1 c. À thé. Soda pour un verre d'eau tiède) est sûre, facile à préparer (vous pouvez le faire vous-même avec les ingrédients les plus simples) et convient à presque tout;
  2. Avant d'utiliser des antiseptiques en pharmacie, assurez-vous de consulter votre médecin. Chacune d'elles a ses propres contre-indications et caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse. Les moyens autorisés pour le rinçage des femmes enceintes sont présentés dans le tableau ci-dessous.
  1. Il est également recommandé aux femmes enceintes de se gargariser avec des décoctions d’herbes ayant des propriétés anti-inflammatoires (camomille, sauge, eucalyptus, fleurs de calendula);
  2. Dans les premiers jours de la maladie, essayez d’effectuer la procédure toutes les 2-3 heures. La durée générale du traitement est généralement de 5 à 7 jours.
  3. Ne pas avaler la solution en se gargarisant. La procédure est conçue pour dégager les voies respiratoires du mucus et des cellules microbiennes accumulées, apaiser la gorge et éliminer les symptômes désagréables de la maladie.

L'inhalation

L'inhalation est l'une des principales méthodes de traitement de la plaie du larynx chez la femme enceinte. La procédure peut être effectuée à l'aide d'un appareil spécial et à l'ancienne méthode éprouvée - la respiration sur vapeur.

En tant que solutions pour inhalation avec laryngite, utilisez:

  • eau minérale alcaline (Borjomi, Essentuki numérotés 4 et 17);
  • solution saline;
  • solutions de bronchodilatateurs (eufilline, théophylline) en cas de spasme grave du larynx.

Faites attention! Les inhalations ne sont pas effectuées dans la période aiguë de la maladie, lorsque le patient a une forte fièvre, une faiblesse et une indisposition. Dans ce cas, différer la procédure de plusieurs jours.

Quels médicaments peuvent être pris pendant la grossesse

Malheureusement, le choix de médicaments pendant la grossesse est limité. Cela est dû à l'insuffisance de données sur l'effet de certains moyens sur le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus.

Le plus souvent, les médecins ne prescrivent que les médicaments dont la sécurité a été scientifiquement confirmée:

  • à haute température - Paracétamol;
  • augmenter l'immunité et mobiliser les propres défenses de l'organisme - Viferon et interféron;
  • pour soulager les pastilles de gorge malodorantes pour sucer (Faringosept, Lizobact) ou les aérosols pour usage extérieur (Ingalipt, Tantum Verde);
  • pour le soulagement de la toux sèche aboiements - Mukaltin, Ambrobene;
  • pour les infections bactériennes graves, antibiotiques pénicillines.

Faites attention! Ne prenez des médicaments que si les instructions prévoient leur utilisation pendant la grossesse.

Il faut se rappeler que le traitement de la laryngite chez les femmes enceintes doit être strictement sous la supervision d'un médecin. Chaque femme devrait être attentive à sa santé, surtout pendant une période aussi importante que celle de porter un enfant. Avec un traitement rapide et complet, la maladie ne constitue pas une menace pour la santé de la future mère et du futur bébé.