Constipation au premier trimestre de la grossesse

Conception

Le début de la grossesse est souvent éclipsé par la constipation. En 1 trimestre, en raison de l'augmentation de la progestérone responsable du développement du fœtus, il y a un retard dans les selles. Les changements hormonaux affectent la motilité intestinale, la contractilité de l'utérus. Comment faire face au problème, s'il est possible d'appliquer des remèdes populaires - l'article dira.

Causes de constipation au premier trimestre

Le corps d'une femme s'adapte indépendamment à la nouvelle étape de la vie. Les hormones responsables de la fixation de l'ovule, activées, entraînent un relâchement des muscles lisses des muscles, de sorte que rien ne puisse empêcher la vie future de naître.

  1. La progestérone joue un rôle important dans la conception. Souvent, cela devient la cause première du retard des selles au début de la grossesse. Dès les premières semaines, le niveau de l'hormone augmente, l'utérus se calme, l'œuf fœtal est attaché. En même temps, les muscles lisses des intestins se relâchent, comme en témoigne son travail. Il y a constipation pendant la grossesse en 1 trimestre, et cette condition peut durer plusieurs semaines, mois, toute la période de gestation du bébé.
  2. La deuxième cause de la constipation est un mode de vie sédentaire. L’état du péristaltisme intestinal dépend de la nutrition, du style de vie de la future mère. Si, après avoir appris la grossesse, une femme commence à se protéger: pour bouger moins, pour marcher, il y a un retard sur la chaise. Les médecins des premières semaines sont invités à prévenir la violation de la défécation ajuster le menu, mener une vie active, s'il n'y a pas de risque de fausse couche.
  3. L'acceptation des oligo-éléments et des minéraux affecte la motilité intestinale. Le fer et le calcium provoquent la constipation pendant la grossesse.

Il est important de distinguer la constipation de la rétention des selles sans danger, qui survient souvent chez une femme enceinte. Pathologique est un processus qui prend plus de trois jours. Si, le quatrième jour, l'acte de défécation n'a pas lieu, consultez votre gynécologue traitant.

Selon les recensions des femmes, la constipation survient plus souvent au cours des cinquième et huitième semaines de grossesse.

Comment faire face à la constipation au premier trimestre

Les trois premiers mois de la grossesse sont plus favorables au traitement. Mais cela doit être effectué correctement, sous la surveillance étroite du médecin traitant. Il existe plusieurs moyens de lutter contre la constipation pendant la grossesse. Moyens populaires de la médecine traditionnelle. Les femmes sont assurées de sa sécurité complète.

Les pharmacies offrent un vaste choix de médicaments qui éliminent la constipation au cours du premier trimestre de la grossesse. Lorsque les selles sont retardées de plus de cinq jours, le lavement est utilisé pour l'impuissance de la médecine conservatrice.

Médicaments contre la constipation chez les femmes enceintes au premier trimestre

La violation de la défécation est accompagnée de certains signes. Chaque femme doit connaître les symptômes afin de faire attention à la pathologie à temps. L'absence de chaise pendant 2-3 jours est la norme, si le phénomène ne se produit pas constamment.

Les médecins prescrivent des médicaments en cas de grossesse:

  • retard des selles de plus de cinq jours;
  • nutrition réglementée, la gymnastique n'apporte pas de résultat positif;
  • plaintes de douleur dans le bas-ventre.

Les médicaments ne sont pris que sur le témoignage. Beaucoup ne sauvent pas la cause de la défécation avec facultés affaiblies pendant la grossesse, n'éliminent que les symptômes.

Initialement, diverses méthodes conservatrices sont utilisées pour éliminer la rétention des selles. Quand ils ne sont pas efficaces, des médicaments sont prescrits.

Laxatifs

Les sirops, pilules qui ont un effet laxatif, sont populaires. Ils contiennent du lactulose, une substance sans danger pour le bébé et la future mère.

Convient pour soulager les symptômes de la constipation. Ils n'agissent pas instantanément. L'effet vient sur 1-3 jours. La posologie est déterminée uniquement par un médecin. L'action est basée sur le ramollissement des matières fécales.

Les femmes enceintes sont autorisées à utiliser:

La plupart des laxatifs ont un effet probiotique: ils remplissent la microflore intestinale de bactéries bénéfiques. Mais aucun médicament n'est complètement sûr pendant la grossesse. L'utilisation fréquente et non contrôlée de laxatifs entraîne des effets indésirables:

  • les médicaments interfèrent avec l'absorption des vitamines et des micro-éléments bénéfiques;
  • La flatulence se produit;
  • la diarrhée apparaît;
  • douleur dans l'abdomen.

Bougies rectales

Suppositoires aimés par les femmes à cause de l'action instantanée. Il est nécessaire d’introduire une bougie dans l’anus, attendez 10 à 20 minutes pour vous débarrasser du retard dans le fauteuil. Mais peu de gens savent que les suppositoires rectaux ont un effet irritant sur les intestins.

En conséquence, une femme enceinte a des douleurs dans le bas de l'abdomen, ce qui nuit à la santé du fœtus.

Lorsque vous utilisez des drogues d'action instantanée, suivez les instructions:

  • vous ne pouvez pas vous débarrasser de la constipation uniquement à l'aide de bougies;
  • Il n'est pas recommandé d'insérer plus d'un suppositoire par jour.
  • injectez une bougie 15 à 20 minutes après le petit-déjeuner;
  • En présence de processus inflammatoires dans les intestins, les fissures, les hémorroïdes, les préparations ne sont pas recommandées.

Si vous ne traitez la constipation que par des bougies, vous développez une dépendance. En conséquence, l'intestin refusera de faire son travail.

Il est strictement interdit aux femmes enceintes d’utiliser des laxatifs simples à base de plantes lorsque les selles sont retardées. Ils provoquent souvent une fausse couche.

Les comprimés contenant du foin nuisent au développement du système cardiovasculaire. Des études ont montré que les maladies cardiaques résultaient de l’utilisation de tels médicaments.

Premier lavement trimestriel

L'assouplissement est une méthode efficace pour aider à résoudre le problème. Seule la constipation disparaît pendant un moment. Enema n'est pas capable de prévenir la cause des selles retardées pendant la grossesse. Il au moyen d'irritation des intestins efface les matières fécales. La procédure stimule le péristaltisme intestinal, conduit à la tonicité des muscles lisses, qui se reflète dans l'utérus.

Au début de la période, il est également dangereux de traiter une défécation avec facultés affaiblies par un lavement, comme lors des étapes suivantes. Par conséquent, les médecins prescrivent un lavement dans des cas extrêmement rares.

Pour le lavement a des indications:

  • retard des selles de plus de cinq jours;
  • il est possible de faire un lavement en l'absence d'un effet positif de la médecine conservatrice;
  • intoxication du corps due à l'accumulation de matières fécales.

La contre-indication au lavement pendant la grossesse est:

  • exacerbation de maladies chroniques;
  • antécédents de femmes enceintes ayant fait une fausse couche;
  • la présence d'insuffisance rénale hépatique;
  • hypertension de degré III;
  • hypertonie de l'utérus (menace de fausse couche pendant la grossesse en cours);
  • prolapsus vaginal.

Les gynécologues ne conseillent pas de faire un lavement. Cela peut être une urgence, un dernier recours dans le traitement de la constipation.

Si vous ne pouvez pas traiter le problème de manière naturelle ou médicale, il est préférable d'utiliser le médicament Microlax pour la procédure. Il ne nécessite pas d'appareils spéciaux, il est sans danger pour le bébé et la mère. Contient 5 ml de fluide thérapeutique.

Il ne faut pas expérimenter avec les méthodes traditionnelles de lavement à base d’herbe, le sel en raison des effets néfastes.

Remèdes populaires (ce que vous pouvez)

La médecine traditionnelle est populaire chez les femmes enceintes pour des raisons de sécurité. Les médecins parlent du mythe de la phytothérapie bénéfique à cette époque. Les herbes peuvent causer de graves dommages à la future mère et au fœtus. Le traitement traditionnel de la rétention des selles pendant l'attente d'un bébé implique la consommation de boissons spéciales et de mélanges à base de produits laxatifs. Combattre la constipation avec des médicaments à base de plantes pendant la grossesse est contre-indiqué.

Les recettes efficaces permises aux futures mères sont les suivantes.

Les femmes enceintes peuvent boire du jus de betteraves et de carottes fraîchement pressé avant le petit-déjeuner, à raison de 1 c. À thé. Les légumes ont un puissant effet laxatif. Le traitement doit être interrompu au moment de la défécation. Boire du jus de betterave plus d'une semaine n'est pas la peine d'éliminer l'effet secondaire - la diarrhée.

Décoction de pruneaux

Il a un effet bénéfique sur la motilité intestinale.

Pour cuisiner, vous aurez besoin de:

  • pruneaux - 100 grammes, séchés;
  • Hercules - 100 grammes;
  • betteraves - 100 grammes.
  1. mettre tous les ingrédients dans la casserole;
  2. le feu devrait être petit;
  3. laisser mijoter après avoir bouilli pas plus de 15 minutes;
  4. filtrer le bouillon, visiter dans la vaisselle en émail.

Appliquer dans la quantité de 1 tasse la nuit.

Mélange utile "Vitamine"

Pour cuisiner, vous aurez besoin de:

  • pruneaux - 100 grammes;
  • abricots secs - 100 grammes;
  • miel - 2 c.
  1. Mélange de fruits secs.
  2. Twist dans un hachoir à viande.
  3. Ajouter du miel
  4. Remuer.

Boire 1 cuillère à café par jour avec 0,5 verre d'eau.

Il est impossible de traiter la constipation avec des remèdes populaires sans consulter un médecin. Quels remèdes pour la constipation dans les premiers stades d'utilisation, discutez avec le médecin.

Quoi ne pas faire avec la constipation chez les femmes enceintes

Vous devez savoir quoi faire avec la constipation à un stade précoce pour prévenir un problème à un stade précoce de son développement. Tout d'abord, une femme doit comprendre que pour consulter, choisir une méthode de traitement est nécessaire en collaboration avec un médecin. Le médecin, en se concentrant sur l'historique, l'état de la femme, déterminera la méthode de traitement.

La liste ci-dessous aidera à éviter les erreurs dans le traitement des selles retardées.

  1. Ne mangez pas d'aliments avec un effet fixant. Ceux-ci comprennent: les légumineuses, les agrumes, les fruits aigres, les produits à base de farine, le thé fort et le café.
  2. Ne pas blesser quand on est constipé. Lorsque la tension de l'utérus entre en tonalité. Cela a un effet négatif sur le fœtus, le bien-être de la femme. La contrainte est également déconseillée en raison d'éventuelles hémorroïdes. Cela se produit souvent pendant la grossesse.
  3. Il est strictement interdit de se soigner soi-même. Dans une période aussi cruciale, discutez de toutes les questions avec votre médecin.

Souviens toi! Traitez la constipation à temps. L'inaction et l'inopportunité entraînent de graves complications et problèmes. La constipation est une accumulation dangereuse d’excréments. Après quelques jours, cela provoque une intoxication du corps, qui nuit au développement du fœtus et à la santé de la femme enceinte.

Constipation pendant la grossesse: dangereux pour la mère et le bébé

La perturbation de l'intestin pendant la grossesse est un phénomène courant, qui commence souvent à tourmenter une femme au cours du premier trimestre.

Les causes, les conséquences et la prévention de la constipation peuvent être différentes, mais chaque femme enceinte devrait en être consciente afin d'apprendre à contrôler le travail de cet organisme et à prévenir les frustrations.

La constipation accompagne souvent la grossesse, après l'accouchement, la plupart des femmes cessent d'en faire l'expérience. Mais vous ne pouvez pas prendre un tabouret irrégulier simplement à la suite d'une grossesse, il convient de le traiter, de le prévenir et de surveiller son alimentation.

Causes de constipation pendant la grossesse

La constipation peut survenir chez une femme avant qu'elle découvre sa position intéressante. Les anomalies intestinales peuvent avoir plusieurs causes:

  • une augmentation du taux de progestérone est l’une des causes les plus courantes, ce qui entraîne un relâchement des intestins et un travail inadéquat, la nourriture avance plus lentement, la femme enceinte ressent une sensation de lourdeur et même des douleurs abdominales basses;

  • la croissance de l'utérus affecte le travail du tractus gastro-intestinal, à partir du deuxième trimestre, il commence à faire pression sur les intestins, son travail ralentit, la constipation commence;

  • un mode de vie sédentaire est une autre raison qui interfère avec le fonctionnement normal du tube digestif;

  • prendre des médicaments contenant du calcium et du fer, souvent prescrits par un gynécologue;

  • limiter la consommation d'alcool pour éviter l'œdème provoque la constipation, car dans l'intestin une quantité insuffisante de liquide, il y a des selles sèches;

  • manque d'aliments riches en fibres;

  • anxiété, stress et anxiété pour une raison qui cause la constipation. Cela est dû à un état émotionnel instable.
  • La constipation est-elle dangereuse pendant la grossesse?

    La constipation pendant la grossesse est extrêmement dangereuse car elle affecte non seulement le corps de la mère, mais peut également toucher le fœtus.

    Les produits toxiques pour la décomposition des aliments restent dans le corps, absorbés par ses parois et peuvent affecter la santé de la mère et du fœtus. Dans le côlon pendant la constipation, il peut y avoir environ 36 types de substances nocives.

    Une microflore intestinale incorrecte de la mère peut provoquer des maladies héréditaires de cet organe chez un enfant.

    La tension et la flatulence peuvent causer le tonus utérin

    La douleur et la lourdeur pendant la constipation provoquent un inconfort constant pour une femme enceinte. Cela conduit au stress et à l'anxiété.

    Pourquoi l'estomac fait-il souvent mal dans les premières semaines de grossesse? Vous avez demandé - nous répondons!

    Quel genre de sport pouvez-vous faire enceinte? Cet article concerne les sports pour les femmes enceintes.

    Effets de la constipation

    Si on observe régulièrement une constipation pendant la grossesse, il est peu probable que les conséquences soient évitées.

    La constipation peut causer des hémorroïdes, qui ne sont pas faciles à soigner, surtout pendant la grossesse. La conséquence peut être une augmentation du tonus utérin, une menace de fausse couche ou une naissance prématurée.

    Traitement et prévention de la constipation

    Dès que les problèmes avec le fauteuil commencent, une femme enceinte devrait immédiatement informer le médecin qui mène la grossesse. S'il n'y a pas de maladies concomitantes et que la situation n'est pas critique, le médecin vous recommandera la prévention et une nutrition gratuite, mais le traitement dépend de la durée de la grossesse.

    Traitement et prévention de la constipation au premier trimestre

    Aux premières étapes, les principales causes de constipation sont une augmentation rapide du niveau de l’hormone progestérone dans le corps de la femme et des problèmes de nutrition, parfois une déshydratation due à la toxicose. En aucun cas, vous ne pouvez vous lancer dans l'automédication et des laxatifs choisis par vous-même, cela pourrait provoquer une fausse couche ou causer des malformations fœtales.

    Les médecins recommandent de ne pas provoquer de constipation ni de prévention. Même pendant la toxicose du matin, vous pouvez boire un verre d'eau fraîche. L'envie d'aller aux toilettes se manifeste généralement après 10 à 15 minutes. Un autre excellent moyen de se débarrasser de la constipation est de manger beaucoup de fruits secs et d’aliments contenant des fibres.

    Même en cas de forte toxicose, vous pouvez prendre l'un des remèdes populaires contre la constipation que vous pouvez boire pendant la grossesse:

    • la nuit dans un verre de lait tiède, diluer 10-15 grammes. miel et boire avant le coucher;

  • ajouter des pommes séchées ou des cerises au thé;

  • boire une infusion d'anis, ortie, rose de chien, camomille, feuilles de fraise. Une cuillerée à soupe de cette collection ajoute 1 tasse d’eau bouillante, insistez 1,5 heure, utilisez 0,5 tasse 2 fois par jour après les repas.
  • Traitement et prévention de la constipation aux deuxième et troisième trimestres

    Pendant cette période, le fœtus commence à grandir et se développe rapidement, l'utérus prend de plus en plus de place dans le corps, il commence à exercer une pression sur les intestins. La plupart des femmes à ce moment-là commencent à souffrir de constipation. Si ce n'est pas régulier, mais apparaît parfois, alors une nutrition et une prévention appropriées aideront.

    Pour éviter la constipation, vous devez manger et boire beaucoup de liquides par jour (environ 1,5 à 2 litres en moyenne). Dans le régime alimentaire quotidien doit inclure les premiers plats, et le reste, vous devez boire beaucoup de liquides.

    À partir du deuxième trimestre, il est nécessaire de manger des aliments riches en fibres: abricots secs, amandes, gruau, son de blé.

    En outre, une femme enceinte doit observer strictement les règles suivantes:

    • si l'état le permet, si le fœtus n'est pas menacé, vous devez vous livrer à une activité physique modérée.

  • ne consommez que de petites portions au moins 5 fois par jour, l'intervalle entre les réceptions ne doit pas dépasser 4 heures;

  • éliminez du régime tous les aliments nocifs, rappelez-vous que les asperges et les gelées non seulement ne soulagent pas la constipation, mais les provoquent parfois;

  • si le médecin prescrit un régime alimentaire spécial, il ne devrait pas contenir de produits allergiques et correspondre aux capacités motrices individuelles de la femme enceinte.
  • Si le régime alimentaire ne vous aide pas, le médecin vous prescrit des médicaments, il ne faut les boire que dans des cas extrêmes et à des doses minimales.

    Habituellement, le médecin recommande de traiter la constipation à l'aide de «Duphalac» ou «Tranzipeg», parfois de suppositoires à la glycérine, et il est préférable d'oublier les lavements, car ils peuvent entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée.

    Au troisième trimestre, le fœtus continue de croître rapidement, l'utérus serre de manière significative d'autres organes, y compris les intestins, ce qui rend le travail difficile. Une constipation sévère provoque des douleurs, une lourdeur, des flatulences et peut provoquer un travail prématuré.

    À partir de la 38e semaine et avant l'accouchement, la constipation peut causer une douleur intense en raison du fait que le fœtus se prépare pour l'accouchement et que sa tête s'enfonce dans le bassin et serre le rectum. Soulager la condition dans les dernières semaines de la grossesse aidera à corriger les exercices et le régime alimentaire, dans les cas graves, vous pouvez prendre le médicament, mais seulement sur ordonnance du médecin.

    Est-il possible de prendre des bains chauds pendant la grossesse? Recommandations d'experts dans cet article.

    "Bioparox" pendant la grossesse: instructions, avis, prix. Informations utiles sur le médicament.

    Constipation pendant la grossesse

    La constipation est l'absence de vidange ou une vidange insuffisante du rectum lors d'un acte de défécation, ce qui entraîne un retard dans les masses fécales.

    La constipation n'est pas simplement une condition désagréable, elle est nocive pour le corps de la future mère. Mais pour traiter ce problème, il est important de choisir des médicaments dont l'utilisation est autorisée pendant la grossesse.

    On peut parler de constipation dans le cas où il y a moins de trois actes de défécation au cours de la semaine, avec peu de selles dures «rocheuses». Lorsqu’un acte de défécation entraîne une tension importante, des sensations désagréables et même douloureuses sont ressenties.

    Causes de constipation

    Il y a 3 causes principales de constipation:

    • violations et? /? ou dommages au gros intestin, empêchant le passage normal des masses fécales à travers les intestins;
    • troubles de la motilité intestinale; c'est-à-dire que, pour une raison ou une autre, les muscles lisses de l'intestin se contractent plus lentement que la normale et, en conséquence, la progression des selles est ralentie et s'accumule dans le gros intestin;
    • violation du régime et boire ou boire; en mangeant des aliments contenant peu d'humidité, et en réduisant l'utilisation de selles liquides, qui deviennent solides, ce qui contribue également à la violation de son excrétion du corps.

    Pendant la grossesse, en particulier aux premier et troisième trimestres, de nombreuses mères enceintes sont inquiètes de cette situation désagréable. Au cours du premier trimestre, la constipation se développe sous l’effet de la progestérone (la principale hormone qui soutient la grossesse) sur le muscle lisse du tractus gastro-intestinal.

    En raison de cet effet, les muscles de l'intestin se contractent plus lentement - les masses fécales sont retenues et s'accumulent dans celui-ci. En même temps, l'eau est absorbée par les selles (c'est-à-dire que l'eau des selles est absorbée par l'intestin dans le corps), les selles se déshydratent et deviennent plus dures. Ainsi, la constipation se développe au cours du premier trimestre de la grossesse. Habituellement, cet état cesse de perturber seul la femme enceinte de 12 à 16 ans, la semaine de la grossesse, lorsque l’effet global de la progestérone sur le corps s’affaiblit.

    Au troisième trimestre de la grossesse, le mécanisme de la constipation réside dans le fait que l’utérus grossier et lourd de la grossesse exerce une pression prononcée sur les organes pelviens, y compris le gros intestin. Pour cette raison, la promotion de masses fécales sur elle est difficile, développe la constipation.

    Constipation pendant la grossesse

    La constipation est un danger pour le corps, en particulier pour la femme enceinte. Le fait est que les selles s'attardent dans le rectum et qu'elles libèrent des substances toxiques (dangereuses pour le corps) qui sont absorbées par la paroi du côlon et pénètrent dans le sang. La charge sur le foie, qui fonctionne sous une charge accrue, augmente, assurant la neutralisation et l'élimination de ces substances toxiques du corps. En conséquence de cela, d'autres processus métaboliques ralentissent. Cela se manifeste par une fatigue accrue, une détérioration de l'état de la peau, un bien-être général, une irritabilité.

    La présence prolongée de matières fécales dans l'intestin entraîne une irritation et une inflammation de la membrane muqueuse.

    Pour les femmes enceintes, la constipation est particulièrement dangereuse car l'accumulation de matières fécales dans l'intestin, lorsque vous tentez de pousser pendant la défécation, augmente la pression dans le bassin et tout cela peut entraîner une augmentation du tonus de l'utérus, c'est-à-dire le développement d'avortements menacés ou de naissances prématurées..

    Sans drogue

    Pendant la grossesse, il est très important d’accorder toute l’attention voulue à la prévention de la constipation et à l’adoption en temps utile de mesures visant à soulager les selles lors de cette affection.

    La prévention de la constipation est principalement conforme au régime d'alcool et à certaines règles de nutrition.

    Pour que les selles aient une consistance relativement molle (ce qui facilite le vidage de l'intestin), il est nécessaire de consommer une quantité suffisante de liquide par jour. Les règles simples ne mangent pas un chien sec et boivent au moins 2 litres de liquide par jour pour éviter les retards dans les selles.

    En outre, il est recommandé de ne pas consommer d'aliments qui contribuent au développement de la constipation, à savoir cuisson au four, riz, thé fort et café, poires, coings, viande grasse, chocolat. Mais les produits laitiers, les produits contenant des fibres et des fibres alimentaires grossières, les fruits secs, en particulier les abricots et les pruneaux secs, les huiles végétales, constituent en revanche une excellente prévention de la constipation. Ils doivent également être consommés si la constipation est déjà survenue.

    Les médicaments

    Cependant, si les mesures ci-dessus ne peuvent pas prévenir la constipation, vous devriez demander l'aide de laxatifs. Cependant, bien que les médicaments énumérés ci-dessous soient relativement sûrs pour les femmes enceintes et n’entraînent pas d’effets secondaires graves, il convient d’appréhender leur utilisation, dans les cas extrêmes et uniquement sous la surveillance d’un médecin, car une utilisation prolongée et non contrôlée de laxatifs peut En cas de dépendance, les intestins peuvent «désapprendre» avec le temps pour fonctionner de manière autonome et vous devrez prendre des médicaments régulièrement pour les selles normales.

    Selon le mécanisme d'action, il existe 2 groupes principaux de laxatifs:

    Moyens qui augmentent le volume du contenu intestinal. Au fil du temps, ces médicaments nécessitent une quantité accrue de liquide, améliorent la motilité intestinale et liquéfient les selles.

    Laxatifs à base de plantes

    Chou marin, agar-agar, graines de lin, cosses de psyllium. Ces outils sont sans danger pour les femmes enceintes à toutes les époques; une contre-indication à leur réception n’est que l’intolérance individuelle.

    Produits à base de lactulose

    DYUFALAK - Le laxatif le plus connu et le plus sûr pour les femmes enceintes. Le lactulose constitue le principal ingrédient actif de ce médicament (il s'agit d'un disaccharide synthétique obtenu à partir de lactosérum). En raison de changements dans la réaction du milieu et de la pression des liquides dans l'intestin, le volume du contenu intestinal augmente progressivement, ce qui entraîne une motilité accrue (activité contractile) du gros intestin. Les contre-indications d'utilisation sont l'intolérance individuelle aux composants des préparations et l'obstruction intestinale aiguë (lorsque pour une raison ou une autre, la lumière de l'intestin se rétrécit ou se chevauche).

    Produits salés

    SEL DE KARLOVAR, SEL DE GLUBER. En modifiant la pression hydrostatique (cette pression causée par la force de gravité agissant sur le fluide), ces fonds fournissent un flux supplémentaire de fluide dans l'intestin, ce qui entraîne un ramollissement des matières fécales et une amélioration de la motilité intestinale. Ces outils n’ont pratiquement aucune contre-indication ni effet secondaire, puisqu’ils sont sécuritaires par eux-mêmes et n’agissent que dans la lumière de l’intestin, ne sont pas absorbés par le corps et n’ont pas d’effet sur le fonctionnement des organes internes. Il est à noter que pour obtenir l'effet laxatif de l'agent, il faut augmenter le volume du contenu intestinal pendant assez longtemps (environ 2 semaines). Par conséquent, ils conviennent mieux aux femmes enceintes souffrant de constipation chronique.

    Lubrifiant et adoucissant

    Moyens lubrifiant et adoucissant la membrane muqueuse du rectum.

    HUILE DE VASELINE, HUILE D'AMANDES: lors de la lubrification des dernières sections du rectum, ces huiles fournissent une sortie plus douce des matières fécales vers l'extérieur.

    La seule contre-indication à utiliser est l'intolérance individuelle de ces fonds. Vous pouvez utiliser ces fonds dès le premier trimestre de la grossesse.
    BOUGIES DE GLYCÉRINE RECTALE - ont un effet légèrement ramollissant et irritant, qui facilite la vidange de l'intestin et stimule sa motilité. Vous pouvez utiliser ces médicaments dès le premier trimestre de la grossesse. Contre-indications à l'utilisation d'une intolérance individuelle à la drogue, fissures anales, hémorroïdes.

    Il existe un autre groupe de médicaments qui, sans être laxatifs, devraient être inclus dans le traitement principal et la prévention de la constipation. Ce sont des eubiotiques.

    Les éubiotiques sont des préparations de la microflore normale de l'intestin (contenant des bifidobactéries et des lactobacilles), qui offrent un environnement favorable à une digestion adéquate. Ces bactéries empêchent également la reproduction de micro-organismes pathogènes, ce qui peut conduire au développement d'une dysbactériose. La dysbactériose peut causer divers troubles digestifs, notamment la constipation. C'est pourquoi les eubiotiques jouent un rôle important dans le traitement de la constipation et la normalisation des processus digestifs. Les préparations BIFIFORM, BIFIDUMBACTERIN, LINEX sont sans danger pour les femmes enceintes, peu importe le stade de la grossesse, et, à partir des contre-indications, seule une intolérance individuelle à ces médicaments.

    Constipation pendant la grossesse - que faire? Médicaments et remèdes populaires pour le traitement

    Le premier épisode de constipation se manifeste en début de grossesse, même au cours du premier trimestre. Les violations de la chaise peuvent accompagner une femme pendant toute la période où elle porte un bébé. Par conséquent, la constipation pendant la grossesse est un sujet embêtant et brûlant.

    Tout d’abord, nous comprendrons ce qu’est vraiment la constipation, comment elle affecte la santé d’une femme, d’un enfant et quoi faire?

    Le contenu

    • Qu'est-ce que la constipation?
    • Pourquoi cela se produit-il?
    • Qu'est-ce qui est dangereux pendant la grossesse?
    • Comment cela affecte-t-il le fœtus?
    • Comment se débarrasser de la constipation pendant la grossesse?
    • Que peut être enceinte de constipation?
    • Traitement
    • Régime alimentaire
    • Remèdes populaires pour le traitement

    Qu'est-ce que la constipation chez la femme enceinte?

    Selon les statistiques, la constipation réelle pendant la grossesse survient dans 11 à 38% des cas. Selon d'autres auteurs, jusqu'à 60%. Selon l'auto-évaluation des futures mères, les troubles des selles sont beaucoup plus fréquents.

    Si l'acte de défécation est effectué 1 fois en 3 jours - il ne s'agit pas d'une constipation, mais d'une réaction physiologique à la grossesse. Pour prendre la bonne décision face à la difficulté de l'acte de défécation, vous devez contacter le médecin et déterminer s'il convient de traiter ou non ce que vous appelez la constipation.

    Les critères de diagnostic de la constipation sont les suivants:

    • forcer;
    • le tabouret est fragmenté, sec et rugueux;
    • sensation d'obstruction pendant les selles;
    • la nécessité de techniques manuelles pour évacuer le fauteuil;
    • moins de 3 selles par semaine avec la libération d'une petite quantité de selles (jusqu'à 35 g par jour).

    On considère qu'un état pathologique se produit lorsque 2 symptômes ou plus surviennent dans 25% des selles.

    Pourquoi la constipation survient-elle pendant la grossesse?

    Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'intestin pendant la grossesse refuse de travailler comme d'habitude. Le premier d'entre eux est le plus significatif, le reste survient lorsqu'il est exposé à des facteurs externes.

    Causes de constipation pendant la grossesse:

    • Hormonal. Le principal brouhaha du premier trimestre de la grossesse est la progestérone. Et tout ce qu'une femme ressent en début de grossesse: dépression ou augmentation de l'appétit, faiblesse, somnolence, bouffées vasomotrices est un effet de la progestérone. Y compris la progestérone affecte les cellules musculaires lisses de l'utérus. Cela les détend pour maintenir la grossesse et l'œuf fécondé a pu rester dans l'utérus.

    De même, la progestérone affecte les cellules musculaires lisses intestinales. Ainsi, il ralentit la motilité - évacuation du contenu intestinal, les ondes péristaltiques (mouvements ondulants) deviennent faibles et rares. Cela perturbe le passage des masses fécales, ce qui devrait conduire à un tabouret normal chez tout le monde. La constipation peut être le premier signe de grossesse avec des mictions fréquentes.

    • Mécanique. Aux deuxième et troisième trimestres, l'utérus en croissance serre les organes internes, y compris les anses du gros intestin, violant ainsi l'évacuation des masses fécales.
    • Les femmes enceintes développent souvent une gastrite et des brûlures d'estomac au début. Les antiacides et l'oméprazole, administrés aux femmes présentant ces symptômes, contribuent au développement de la constipation.
    • Les femmes enceintes développent également une anémie et prennent des suppléments de fer. Les suppléments de fer provoquent la constipation.

    Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse pendant la grossesse?

    Tout d'abord, la qualité de vie des femmes enceintes se dégrade. Aux deuxième et troisième trimestres, le risque de survenue d'hémorroïdes se développe (il est donc impossible de pousser).

    La constipation pendant la grossesse est un facteur de risque:

    • violations de la biocénose de l'environnement vaginal;
    • développement de dysbiose intestinale;
    • augmente le risque d'infection dans la voie ascendante pendant l'accouchement (introduction d'une flore pathologique dans le canal de naissance);
    • écoulement intempestif de liquide amniotique;
    • développement de complications septiques purulentes après l'accouchement.

    Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse pendant la grossesse pour un enfant?

    Il s'avère qu'une violation du mode habituel de vidange de l'intestin n'a pas d'impact négatif critique sur le bébé. Autrefois, on pensait que la constipation pendant la grossesse provoquait une intoxication fœtale. Mais des études ont été menées pour réfuter cette hypothèse. Les substances toxiques pour la constipation, bien sûr, sont absorbées par le côlon, mais pendant la grossesse, les reins travaillent plus activement et éliminent les substances toxiques plus rapidement.

    En début de grossesse, les femmes doivent souvent aller aux toilettes. Il n'y a toujours pas de pression mécanique de l'utérus et du fœtus hypertrophiés sur les reins et la vessie, mais l'activité des visites aux toilettes augmente considérablement. Dès la 8e semaine de grossesse, les reins sont filtrés 1,5 fois plus vite. Au troisième trimestre, la situation est similaire: les reins travaillent très activement pour que l'enfant ne reçoive pas de substances toxiques.

    Constipation pendant la grossesse: que faire?

    Pendant la grossesse, la constipation est principalement régulée par le régime alimentaire. Recommandations dans ce cas, comme avec la nutrition pour un mode de vie sain. Le menu doit être saturé de protéines végétales, de graisses et de fibres. Les fruits et les légumes sont des compagnons essentiels du régime alimentaire des femmes enceintes. Le maximum exclu les graisses transgéniques et raffinées, les sandwichs, les sandwichs, les fast foods, les saucisses, les aliments frits, les sushis, les pizzas, les pâtisseries.

    Assurez-vous de laisser le pain blanc, remplacez-le par du grain, du pain de seigle avec du son. Un excellent remède contre la constipation: salades contenant des betteraves, du son et des pruneaux. N'oubliez pas que pour aller aux toilettes, vous avez besoin de quelque chose à manger. Si une femme s'autorise un jour de jeûne, les masses fécales ne seront en principe pas formées; cela s'applique également à la nutrition, dans laquelle il n'y a pas de fibres alimentaires.

    Que peut être enceinte de constipation

    Dans certains cas, vous pouvez utiliser pour traiter la constipation chez les femmes enceintes. Ils peuvent être achetés dans les pharmacies ou les magasins d'aliments naturels. Mais avant de les prendre, vous devez consulter un médecin. L'ajout de fibres sous forme de son ou de blé à la ration permet de respecter scrupuleusement le régime de consommation d'alcool et de faciliter son introduction.

    Si, avant l'apparition de la constipation, vous ne preniez pas de fibres, vous pouvez commencer à ajouter du son à de l'eau ou du kéfir et 1 cuillère à thé 2 fois par jour, en augmentant progressivement la dose sur 14 jours. Le fait est que la prise d'un son à des fins médicales peut exacerber la situation et provoquer une constipation grave. Il est préférable de prendre le son pendant une demi-heure avant les repas, en le dissolvant dans de l’eau (s’il n’ya pas de brûlures d’estomac). Pour les brûlures d'estomac, ils ne sont pas recommandés.

    Une consommation adéquate de liquides sous forme de compotes de fruits séchés (prunes, pruneaux, abricots, abricots secs) et d'eau potable (non minérale et non gazéifiée) permet de lutter contre la constipation pendant la grossesse.

    Pendant la grossesse, boire moins d'un litre par jour est impossible, même si une femme a un œdème. Parce qu'un apport insuffisant en fluide incite le corps à «stocker» de l'eau pour l'avenir. Pour les femmes enceintes, 1,5 litre par jour est la norme. Si une femme boit ce volume de manière fractionnée et progressive, cela n'affectera pas la formation d'œdème. En l'absence de syndrome d'œdème, vous devez boire jusqu'à 2 litres d'eau. Oedème composé consommant du sel (cornichons, viandes fumées) et des glucides simples (sucre, gâteaux, sucreries). En tandem, le sel et le sucre provoquent sans ambiguïté une rétention hydrique dans les tissus.

    S'il n'y a pas de contre-indications obstétricales, une augmentation de l'activité motrice aidera à faire face à la constipation pendant la grossesse.

    Il y a une eau minérale assez spécifique à vendre - Donat Sodium. Il peut recommander au médecin de se débarrasser rapidement du contenu intestinal stagnant. Il a un effet laxatif prononcé. Mais il faut faire attention avec elle. L'effet d'une teneur élevée en ions magnésium sur le fœtus n'est pas bien compris. Donc, si vous ne lui faites pas peur, vous pouvez l’utiliser occasionnellement pendant le port de l’enfant pour normaliser la chaise.

    Traitement de la constipation pendant la grossesse

    L'objectif des médicaments contre la constipation chez la femme enceinte est la normalisation de la consistance des selles et non la réalisation des selles quotidiennes. Il faut se rappeler et comprendre. La réception des laxatifs doit être auxiliaire et épisodique. L'argousier, suppositoires à la glycérine destinés aux femmes enceintes atteintes de constipation, peut être utilisé conformément aux prescriptions d'un médecin, car tout laxatif (comprimés, poudres, tisanes, microclysters) peut provoquer une augmentation de la motilité, non seulement des muscles lisses de l'intestin, mais également de l'utérus.

    Pour un traitement planifié, des médicaments à base de lactulose, tels que Duphalac, peuvent être prescrits. Son effet est basé sur l'action probiotique. Le sirop augmente la formation d'acide lactique par les bactéries lactiques qui vivent dans les intestins. L'acide accélère le péristaltisme et favorise la vidange. Avec dysbiose sur le fond du médicament peut provoquer des ballonnements dans les trois premiers jours. La flatulence disparaît d'elle-même et la chaise n'apparaît pas immédiatement. Pour que le médicament prenne quelques jours. Si le médicament provoque des ballonnements pendant plus de 2-3 jours, il doit être abandonné.

    Le médicament Forlax ne peut être utilisé que sur ordonnance d'un médecin et respecte scrupuleusement les recommandations énoncées dans les instructions. Ses molécules forment des composés forts avec l'eau et retiennent les liquides dans la lumière intestinale, augmentant ainsi le volume des masses fécales. La pression des selles assure le péristaltisme et la vidange. Les molécules de médicament sont extraites de la lumière intestinale pour la liaison. Le mode de consommation est donc extrêmement important si on vous prescrit la constipation avec ce médicament.

    Recommandations diététiques pour la constipation chez les femmes enceintes souffrant de brûlures d'estomac

    1. Le matin, vous devez prendre votre petit-déjeuner.

    Dès que le corps se «réveille», des hormones sont activées, ce qui permet au corps de faire de l'activité physique. Quand une personne sort du lit, un réflexe orthostatique est déclenché - le travail des organes internes, y compris le tractus gastro-intestinal, est activé. Il existe un autre réflexe: lorsque la nourriture ou l'eau pénètre dans l'estomac, le tractus gastro-intestinal inférieur commence à fonctionner plus activement.

    Il est souhaitable que ces deux réflexes soient déclenchés le matin. Par conséquent, le petit déjeuner ne peut pas être manqué et reporté pendant une longue période. Les petits déjeuners doivent contenir des glucides complexes, ils commutent le métabolisme nocturne vers le jour et aident à vider les intestins.

    1. L'augmentation de la taille de l'utérus exerce un effet de compression sur l'estomac. Par conséquent, les aliments doivent être pris 5 à 6 fois par jour en petites portions afin d'éviter tout remplissage excessif de l'estomac et d'éviter tout reflux du contenu gastrique dans l'œsophage.
    2. Pour la même raison, il ne faut pas se baisser ni prendre une position horizontale après avoir mangé.
    3. Assurez-vous de disposer d'une quantité suffisante de liquide (1,5 à 2 litres par jour).
    4. Prenez des fibres tendres dans les aliments: carottes cuites, chou-fleur, potiron, betteraves, courgettes, pruneaux trempés pour la nuit et abricots secs.
    5. Rappelez-vous que le fromage cottage (un aliment très important pour les femmes enceintes) peut à lui seul causer la constipation. Par conséquent, il doit être mangé avec des charges: citrouille cuite ou bouillie, imbibée de pruneaux, d’abricots secs, de pomme minable et de carottes. Vous obtenez donc le calcium nécessaire et réduisez à "non" sa capacité à inhiber le travail de l'intestin.
    6. Exclure des produits alimentaires qui augmentent la formation de gaz. Le premier ennemi d'une femme enceinte souffrant de constipation est l'eau gazeuse et les boissons gazeuses sucrées. Légumineuses, jus de raisin et de pomme, légumes riches en huiles essentielles - radis, radis, ail, oignons provoquent des flatulences.
    7. Les produits contenant de la caféine sont contre-indiqués: café, thé, chocolat. Non seulement ils ralentissent le péristaltisme, ils provoquent également des brûlures d'estomac.

    Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

    Le meilleur remède populaire contre la constipation pendant la grossesse est la betterave bouillie. Vous pourrez en faire une salade simple et faible en calories.

    Recette: Deux betteraves de la taille d'un poing pour faire bouillir, refroidir et peler. Pour frotter une râpe fine, ajoutez de l'aneth ou du persil finement haché, un peu d'oignon (si vous le souhaitez), deux cuillères à soupe de yogourt ou de yogourt d'une journée, cuits vous-même à partir de l'entrée. Vous pouvez saler légèrement et ajouter des noix hachées, des pruneaux à la vapeur à votre goût. Mélangez et toute la salade est prête!

    Une autre recette populaire. Une poignée de prunes ou de pruneaux séchés (non fumés) la nuit, versez de l'eau bouillie bouillante (0,5 litre). Dans la matinée, l'estomac vide, boire le liquide qui s'est formé après la perfusion. Et les fruits eux-mêmes peuvent être consommés après le petit-déjeuner ou ajoutés au fromage cottage.

    Un excellent laxatif contre la constipation pour les femmes enceintes est le résidu sec après cuisson des carottes fraîches. Dans le gâteau, vous pouvez ajouter des abricots cuits à la vapeur, des boulettes - on obtient des bonbons.

    Vous pouvez manger cette friandise pendant la journée. Le gâteau aux carottes peut être utilisé avec succès pour faire des casseroles de lait caillé. Un effet laxatif sera plus prononcé si vous ajoutez un gâteau à la citrouille. Délicieux et va se débarrasser de la sensation de l'intestin surpeuplé à la maison sans l'utilisation de drogues.

    N'oubliez pas les pommes au four, un dessert délicieux et sain.

    N'oubliez pas que tous les remèdes populaires ne peuvent pas être enceintes. Cela est particulièrement vrai pour les herbes: argousier, séné, rhubarbe. Ils ne peuvent pas être utilisés même avec la constipation la plus grave.

    Causes de la constipation au cours des premiers stades de la grossesse et méthodes de traitement

    Immédiatement après la conception du corps d’un enfant, la restructuration de la plupart des organes et systèmes commence. Ce processus se manifeste par divers symptômes, dont la constipation en début de grossesse.

    Les médecins des cliniques prénatales ont signalé des troubles du tractus gastro-intestinal au cours du premier trimestre de la grossesse chez plus de la moitié des patientes. La constipation chez les futures mères ne peut pas être considérée comme une maladie, car elles ont des causes tout à fait physiologiques et sont causées par des changements dans le corps de la mère. Cependant, de tels troubles digestifs peuvent provoquer des troubles graves chez les femmes.

    Lire dans cet article.

    Quelles sont les causes des problèmes avec le travail de l'intestin pendant la grossesse

    Les troubles digestifs chez la future mère ont souvent exprimé un manque de selles pendant plus de trois jours. Ce symptôme est une conséquence des modifications de la physiologie et de la biochimie au cours de la grossesse, ainsi que de diverses erreurs d'alimentation et de mode de vie d'une jeune femme.

    Pour des raisons physiologiques de constipation pendant cette période, les experts incluent:

    • Les changements hormonaux dans le sang d'une femme enceinte. Immédiatement après la fécondation de l'œuf, les glandes endocrines commencent à produire intensément l'hormone progestérone, responsable dans le corps de la femme du succès de la grossesse et de la préparation à l'accouchement. Cette substance a la propriété de détendre les muscles lisses de nombreux organes, y compris le petit et le gros intestins. Un tel effet de l'hormone entraîne une diminution du péristaltisme et provoque un retard de la présidence de la future mère.

    Nous vous recommandons de lire un article sur la diarrhée en début de grossesse. Vous en apprendrez plus sur la diarrhée en tant que signe de grossesse, les causes de la diarrhée chez la femme enceinte, les méthodes de traitement et les conséquences possibles.

    • Pour stabiliser les processus métaboliques dans le corps de la femme au cours du premier trimestre de sa grossesse, les médecins lui recommandent de prendre un complexe spécial de vitamines et d’oligo-éléments, à base de fer et de calcium. Ces substances affectent indirectement le tractus gastro-intestinal d'une femme, provoquant la stagnation du gros intestin, réduisant ainsi sa contractilité musculaire, provoquant ainsi la constipation chez une femme enceinte.
    • Le fait de porter un enfant provoque une modification de l'équilibre hormonal de la future mère. Les hormones réduisent non seulement le travail des intestins, elles ont également un effet négatif sur le système nerveux du patient. Une femme au cours du premier trimestre de sa grossesse est soumise au stress et toute violation du tractus gastro-intestinal peut provoquer une forte irritation. Une défaillance du système nerveux central provoque souvent un retard dans les selles du patient.

    La future maman et ses propres actions conduisent souvent à des troubles de l'activité du système digestif.

    Si une femme souffre de constipation en début de grossesse, cela tient souvent au régime alimentaire et au mode de vie de la patiente:

    • Pour la future mère, il est très important de choisir le bon régime alimentaire dans les premières semaines suivant la conception. Dans l'alimentation quotidienne devrait entrer un grand nombre d'aliments contenant des fibres, ce qui est très important pour la restauration du péristaltisme du gros intestin. Un exemple d'un tel repas peut être les plats à base de betterave pouvant résoudre positivement le problème de la constipation.
    • Beaucoup de futures mères, sous l’influence des conseils de petites amies ou après avoir lu des recommandations sur des sites populaires quasi scientifiques, se limitent vivement aux liquides dès les premiers jours de la grossesse. Donc, ils essaient de faire face à un gonflement possible du visage et des membres, complètement inconscients du mécanisme de leur apparition.

    Le manque de liquide ne provoquera pas seulement la constipation chez une jeune femme. Il en résulte une violation de la composition liquide du sang, son épaississement et diverses conditions pathologiques. Il existe des preuves d'un risque accru de caillots sanguins chez ces patients et de divers troubles du système nerveux central dus à un manque de liquide.

    Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse en début de grossesse?

    Perturbation du tractus gastro-intestinal chez les patients en attente d'un enfant, le plus souvent exprimée dans le retard de la chaise pendant plusieurs jours. Si cette affection dure plus de 3 jours, il est nécessaire de prendre les mesures appropriées, car la constipation peut provoquer divers problèmes pour la future mère:

    • Une femme sera le plus souvent gênée par la lourdeur et les ballonnements dans l'abdomen, ce qui peut provoquer des douleurs abdominales sévères. Étant donné que, dans les deux ou trois premiers mois du développement fœtal, il n'est pas recommandé aux patients d'utiliser un grand nombre des médicaments habituels, il ne sera pas facile de faire face à ces symptômes.
    • La constipation permanente peut augmenter la pression dans la cavité abdominale, ce qui peut déclencher une augmentation du tonus de l'utérus. C'est une menace directe d'un éventuel avortement spontané.
    • Au cours du premier trimestre, tous les organes principaux du fœtus sont établis et une perturbation du travail du tractus gastro-intestinal contribue à la stagnation de l'intestin. Cette situation conduit souvent au fait que les produits de décomposition des aliments pénètrent dans le sang du patient. C'est une menace immédiate pour le fœtus.
    • Le problème de la constipation est mieux résolu dès le début de la grossesse et de ne pas le remettre au début du travail. La microflore pathologique du côlon peut provoquer diverses maladies inflammatoires du canal génital, pouvant nuire à l'accouchement.
    • La perturbation du fonctionnement normal de l'intestin devient souvent la cause du développement d'hémorroïdes chez la femme enceinte. Une femme enceinte a un risque élevé de problèmes d'hémorroïdes, car le processus de portage du fœtus est accompagné d'une stagnation des veines du pelvis et que la constipation ne fait qu'aggraver ce problème.

    Les raisons de la constipation au cours des premières phases de la grossesse se produisent souvent.Même des problèmes psychologiques peuvent être à l’origine d’un tabouret irrégulier. Les médecins de la clinique prénatale peuvent recommander à la femme enceinte toute une gamme de mesures pour lutter contre cette maladie. La base de toutes ces mesures est la prévention de la stagnation intestinale et la stabilisation du tractus gastro-intestinal.

    Regardez la vidéo sur les causes de la constipation:

    Que peut aider la future maman

    Étant donné que la perturbation des intestins, en plus de l'inconfort, constitue une menace immédiate pour la santé de la femme et du futur bébé, il est nécessaire d'agir de manière décisive. Pour le traitement de la constipation ne peut pas être limité uniquement à des médicaments ou à un régime alimentaire. Seule une combinaison d'efforts permettra de résoudre ce problème.

    Recommandations des diététistes

    La nutrition de la future mère est un problème assez grave. D'une part, le patient doit recevoir une quantité suffisante de nutriments, d'autre part, les aliments ne doivent pas provoquer de troubles gastro-intestinaux et contiennent des ingrédients nocifs pour le fœtus.

    Les experts estiment que la mise en œuvre précise des recommandations suivantes est essentielle pour prévenir la constipation chez la future mère.

    • Pour que les intestins soient complètement vidés, la nourriture d’une femme doit contenir une grande quantité de fibres. Les médecins recommandent d'inclure dans l'alimentation un grand nombre de crudités et de fruits frais. La préférence devrait être donnée aux dons de la nature qui ne sont pas capables de provoquer des réactions allergiques chez la future mère. Bien adapté pour les betteraves de régime, pommes, poires, prunes.
    • La viande devrait contenir beaucoup de tissu conjonctif. Les variétés grasses devraient être limitées. Les jeunes veaux, agneaux et volailles se sont avérés excellents pour nourrir les femmes enceintes.
    • Le régime quotidien devrait comprendre une grande quantité d'huile végétale ou d'olive. Ce produit est excellent pour restaurer la fonction intestinale.
    • Dans le régime alimentaire de ces patients, il est souhaitable de préférer la bouillie de gruau et de sarrasin, le pain noir à grains entiers, les fruits secs, en particulier les pruneaux.

    Séparément, il convient de noter l'importance du régime de l'eau pour résoudre le problème. Une femme enceinte devrait consommer au moins 3 litres de liquide par jour. Préférence devrait être donnée aux jus, décoctions de fruits et légumes. Le thé et le café préférés de beaucoup de femmes ne feront qu'exacerber les difficultés de vidange des intestins.

    Méthodes folkloriques

    Les spécialistes en médecine traditionnelle disposent d'un nombre suffisant de plantes médicinales pour résoudre les problèmes gastro-intestinaux des femmes enceintes. Dans la littérature spécialisée, on note un effet positif de la betterave, du pruneau ou du raisin sur le travail de l'intestin chez le patient. Vous pouvez suggérer de prévenir la constipation en utilisant les recettes suivantes de remèdes populaires:

    • 200 grammes de betteraves fraîches moulues sont mélangés à 100 grammes de fruits séchés et à 150 grammes de flocons d'avoine. La masse résultante est versée dans 3 litres d’eau froide et laissée mijoter 60 à 90 minutes. La boisson est refroidie et stockée dans un endroit sombre et frais. 200 grammes de décoction avant de se coucher aideront la future mère à oublier la constipation pendant longtemps.
    • Non dénué d'intérêt pour les femmes enceintes et le mélange médicinal de parties égales d'abricots secs, raisins secs, pruneaux et miel. Ces ingrédients sont soigneusement mélangés avec un mélangeur ou un mélangeur et mis sous une forme spéciale. Le mélange est perfusé pendant 12 heures, après quoi il est recommandé à une femme de manger 50 grammes de cette potion thérapeutique au coucher.

    Médecine traditionnelle

    Si vous utilisez un régime et des recettes traditionnelles, il n’est pas possible d’empêcher une femme de souffrir de constipation en début de grossesse, le traitement de ce problème doit être confié à un médecin. Le fait est qu'après la conception, la majorité des médicaments habituels sont contre-indiqués aux jeunes femmes. Ce que les médecins conseillent:

    • Les plus populaires parmi les gynécologues sont le laxatif «Mukofalk» et «Fayberleks». Ces médicaments sont approuvés pour une utilisation au cours du premier trimestre de la grossesse, car ils n’affectent pas l’utérus.
    • Il est recommandé aux femmes de traiter les suppositoires rectaux à base de vaseline pour traiter les problèmes gastro-intestinaux. Il contribue au relâchement des masses fécales et facilite l'acte de défécation. Les aspects négatifs de ce médicament comprennent le blocage du métabolisme des vitamines dans le corps de la femme.
    • La future mère peut être aidée avec des bougies de constipation contenant de la glycérine, ainsi que divers médicaments, parmi lesquels la papavérine. Ces substances n'affectent pas le tonus de l'utérus et ne constituent pas un danger pour les femmes.

    La résolution du problème de la constipation en début de grossesse nécessite une approche individuelle, dans la mesure où le risque de réactions pathologiques à un traitement médicamenteux chez de telles patientes est très élevé.

    Le meilleur traitement contre la constipation chez la femme enceinte - prévention de leur survenue

    Afin d'éviter des troubles du travail du tube digestif et la nécessité d'un traitement associé à cet état, une femme qui se prépare à devenir mère doit suivre quelques règles simples:

    • Vous ne pouvez pas vous limiter dans un liquide. Le jour où vous devez boire au moins 2 à 3 litres de compote de fruits, de jus, d'eau minérale ou de décoctions médicinales. Avec l'apparition de l'œdème, vous devez surveiller de près le rapport entre le liquide bu et le liquide sélectionné et vous assurer de consulter un médecin.
    • Il est interdit à une femme d'être nerveuse. Le stress va sûrement causer de la constipation chez la future mère.
    • Ces femmes devraient suivre un régime qui l’aidera à développer des spécialistes dans la consultation des femmes. Tous les aliments formant des gaz et constipants doivent être exclus de votre alimentation.
    • La grossesse n’est pas une raison pour que la future maman réduise son activité physique. Cette charge dosée, le fait de marcher à l'air frais et un mode de vie actif aideront à prévenir les troubles du tractus gastro-intestinal pendant la grossesse.

    Nous vous recommandons de lire un article sur les maux d'estomac chez les femmes enceintes. Vous y apprendrez les causes du dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal chez une femme enceinte, le soulagement et le risque de diarrhée pour la mère et le fœtus.

    Ces conseils simples sont utiles à tout le beau sexe. Et si une femme est en début de grossesse, il est tout simplement nécessaire de contrôler soigneusement son état de santé et de prendre soin de sa santé.

    Lire aussi

    Les sentiments qui surviennent en début de grossesse. La grossesse pour une femme en est une. D’une part, c’est la nature qui s’inquiète de la préservation de la grossesse. De l'autre - peut causer de la constipation, des flatulences.

    Les secrets de la qualité du sommeil en début de grossesse.. Constipation pendant la grossesse dans les premiers stades: causes. Maux de tête après l'accouchement: pourquoi cela se produit-il, que traiter.

    Des noix savoureuses, mais parfois dangereuses aux premiers stades de la grossesse: quel type de nourriture pouvez-vous manger?. Ces symptômes désagréables incluent la constipation dans les premiers stades.