Grossesse après hystéroscopie polype de l'endomètre

Traitement

En planifiant soigneusement une grossesse, une femme peut faire face à une variété de problèmes qu’elle n’avait même jamais soupçonnés auparavant.

Après tout, pour vous préparer à la grossesse, vous devez subir un examen approfondi pour réussir tous les tests, mais après tout, il n’est pas toujours possible de concevoir un bébé.

Ensuite, vous devez procéder à une nouvelle inspection pour détecter les problèmes, pour lesquels une grossesse ne se produit pas.

Déjà à la première étape de l'enquête, des raisons complètement différentes peuvent être identifiées. Par exemple, lors du premier examen, divers processus inflammatoires, infections sexuellement transmissibles et bien d’autres peuvent être détectés chez une femme.

En règle générale, presque tout est traité. Ainsi, après le traitement, vous pouvez commencer le processus de conception.

Mais si la grossesse tant attendue ne se produit pas, vous devez demander l'aide d'un médecin. Et alors, des maladies complètement inattendues et les raisons pour lesquelles une femme ne peut pas tomber enceinte peuvent être révélées.

Cela peut être n'importe quoi: de l'incompatibilité individuelle avec un partenaire aux changements hormonaux dans le corps. Très souvent, le polype de l'endomètre est la cause de l'infertilité.

Qu'est ce que c'est

L'endomètre est la couche interne de l'utérus. Le polype de l'endomètre est une telle croissance sur la membrane muqueuse de l'utérus, le plus souvent à un endroit, mais il existe également de multiples formations.

Vous pouvez les trouver après avoir été examinés par un médecin si le polype est si grand qu’il s’étend au-delà de l’utérus. Mais une telle forme négligée est rare, il est donc plutôt difficile de diagnostiquer et de détecter la maladie lors d’un examen de routine.

L'hystérosonographie consiste à injecter une solution saline stérile dans la cavité utérine au moyen d'un cathéter spécial. Cela vous permet de voir clairement le polype, si c'est le cas.

Mais comme cet examen n’est pratiqué que si l’on soupçonne une maladie de l’endomètre, lors du premier examen, lorsqu’une femme subit un examen et planifie une grossesse, elle peut ne pas être détectée.

Étant donné que le polype de l'endomètre donne rarement des anomalies, une femme malade peut ne pas se plaindre.

Parfois, l'hystérosonographie est indiquée uniquement après de nombreuses tentatives infructueuses de conception, après une longue période de traitement chez un médecin pour l'infertilité ou pour d'autres maladies suspectes de l'utérus.

En l'absence de visites chez le médecin, une femme peut rester longtemps dans l'ignorance de la présence de sa maladie. Il arrive parfois que le polype lui-même soit absorbé et que la femme ne découvre jamais qu’elle a un polype de l’endomètre.

Le polype de l'endomètre n'est pas traité par hormonothérapie. Vous pouvez vous en débarrasser de la seule manière possible: enlevez complètement la jambe.

Cela peut être fait en grattant l'utérus. Beaucoup de femmes ont peur de cette procédure et craignent qu'après cela, elles ne pourront pas devenir enceintes. Essayons de le comprendre.

Puisqu'un polype de l'endomètre est une prolifération de tissus n'importe où dans l'utérus, c'est précisément à cause de cela que la grossesse ne se produit souvent pas. Après tout, le fruit est attaché à l’endomètre et la couche doit être saine et lisse.

Si une grossesse survient malgré tout en présence d'un polype dans l'utérus, des fausses couches précoces et tardives sont possibles. Par conséquent, même avec la FIV, le polype est d'abord retiré.

Il est préférable de retirer un polype sous le contrôle de l'hystéroscopie. Si vous faites un curetage de l'utérus, sans mener cette étude, "à l'aveuglette", les risques sont nombreux.

L'hystéroscopie vous permet de déterminer l'emplacement exact du polype et de le retirer avec la jambe. Ensuite, les excroissances supprimées sont soumises à un examen histologique, qui détermine non seulement le type de polype, mais également ses modifications. Ensuite, le traitement est prescrit.

Fondamentalement, ce sont des médicaments hormonaux, qui sont sélectionnés individuellement.

Ici, vous saurez si vous pouvez boire du mezim pendant la grossesse.

Raisons de l'éducation

Personne ne peut nommer la cause sans équivoque de cette maladie. Mais on considère que le rôle le plus important dans l'apparition de formations est d'endommager l'endomètre de l'utérus, par exemple lors d'avortements.

Bien sûr, une inflammation élémentaire de l'endomètre est possible, mais les avortements fréquents sont la cause la plus fréquente de la maladie.

Puis-je tomber enceinte après avoir enlevé un polype?

Après le retrait du polype, la grossesse ne se produit naturellement pas immédiatement. En prenant des médicaments hormonaux après la chirurgie, la grossesse est tout simplement impossible.

Pendant cette période, la femme se trouve au dispensaire, est constamment testée et passe à l'échographie. Les médecins surveillent attentivement l’absence de récurrence - reconstitution d’un polype, c’est pour cela que l’hormonothérapie est prescrite.

Après l'abolition des hormones, la grossesse débute dans un mois ou deux. On pense que l'élimination d'un polype est le meilleur moyen de s'attaquer au problème de l'infertilité dans le contexte de la maladie. Comme le montre la pratique, cette méthode fonctionne réellement.

Comme le polype de l'endomètre à notre époque est une maladie assez commune, il y aura sûrement des amis qui l'ont rencontré et qui sont peut-être déjà guéris. Vous pouvez leur demander de faire une opinion personnelle.

Le curetage de l’utérus aujourd’hui n’est pas une opération terrible et n’entraîne pratiquement aucune complication. Surtout si c'est le seul traitement.

Si le désir de devenir enceinte est grand, vous devriez alors laisser tous les doutes derrière vous et faire comme le médecin

Quand puis-je commencer à planifier une grossesse après l'hystéroscopie

Hystéroscopie - examen de l'utérus avec un outil spécial qui vous permet également d'effectuer toute une gamme de procédures médicales. Cette procédure présente de nombreux avantages par rapport au grattage conventionnel et à la laparoscopie. L'hystéroscopie est réalisée en cas de pathologie de l'utérus, y compris celle pouvant affecter la conception - polypes, adhérences, etc. Quelle est la particularité, est-il possible de tomber enceinte après la procédure et quand?

Lire dans cet article.

L'essence de la procédure d'hystéroscopie

L'hystéroscopie moderne diffère quelque peu des techniques et des outils utilisés il y a 5 ou 10 ans. Le nouvel équipement a une structure flexible et fine, toutes les images sont colorées et affichées sur un écran d’ordinateur, il est possible de supprimer simultanément (cautérisation) des foyers pathologiques et d’autres petites opérations.

L'instrument principal, l'hystéroscope, est un tube doté d'un système optique qui donne une augmentation d'environ 20 fois. C’est celui-ci qui est placé dans la cavité utérine puis des guides sont lancés à travers celle-ci, par exemple, pour effectuer une biopsie ou une résection (retrait) d’une certaine région.

Nous vous recommandons de lire un article sur la planification de la grossesse après le curetage. Vous y apprendrez les causes de la chirurgie, les conséquences et les complications du curetage, la possibilité de conception.

Et voici plus d'informations sur les premiers signes de la grossesse.

La progression de l'hystéroscopie

La femme est placée sur la chaise gynécologique, comme cela se produit habituellement lors de l'examen. Dans la plupart des cas, on utilise une anesthésie intraveineuse générale - l'introduction dans le sang d'une substance agissant comme sédatif et anesthésique. En conséquence, la femme s’endort, ne ressent aucun désagrément, mais reprend vie après que tout soit terminé. Une telle anesthésie est sûre et la plus efficace dans ce cas.

Après cela, la procédure d'hystéroscopie commence. À l'aide de miroirs vaginaux, le col de l'utérus est fixé et l'instrument est inséré. Si nécessaire, le canal cervical est élargi avec des dispositifs spéciaux. L'hystéroscope se déplace progressivement du canal cervical vers la cavité, toutes les parois sont inspectées afin de détecter les foyers pathologiques.

Si nécessaire, un résectoscope traverse le conducteur pour éliminer les polypes, les partitions et même les petits nœuds sous-muqueux. Simultanément, une cautérisation des zones pathologiques est effectuée.

Souvent, après l'hystéroscopie, un curetage diagnostique séparé est effectué, qui ne diffère pas de celui habituel. Le seul avantage est que le médecin sait sur quel mur il y avait une pathologie et avec quelle intensité effectuer la manipulation. Le matériel est envoyé pour un examen histologique.

Problèmes résolus par l'hystéroscopie

En utilisant cette technologie, vous pouvez résoudre de nombreux problèmes liés à l'infertilité, aux troubles hormonaux, etc.

Enlèvement des myomes sous-muqueux

Les fibromes de petite taille (jusqu'à 3–4 cm en moyenne) situés dans la couche sous-muqueuse peuvent être enlevés avec un hystéroscope. Cela permet à une femme sans intervention chirurgicale grave de se débarrasser du problème d'infertilité, de règles abondantes, etc.

Élimination de la synéchie intra-utérine

Souvent, les adhérences dans l'utérus, qui se forment après des avortements, des maladies inflammatoires et pour d'autres raisons, apportent à l'avenir de gros problèmes à la femme: douleurs pendant la menstruation, stérilité, etc.

Correction des anomalies utérines

Parfois, la fille ne soupçonne même pas que ses organes génitaux ont un développement anormal, par exemple un septum intra-utérin. Cette pathologie peut causer l'infertilité, une fausse couche, des règles abondantes et douloureuses, entre autres.

En effectuant une hystéroscopie, vous pouvez éliminer ces anomalies sans recourir à des interventions chirurgicales sérieuses, à savoir une chirurgie abdominale ouvrant l'utérus. Cela réduit considérablement la période de rééducation, réduit les pertes de sang et la douleur.

La solution au problème de la pathologie de l'endomètre

Des maladies telles que l'hyperplasie de l'endomètre (atypique, simple et autres), les polypes sont également mieux exposés à l'hystéroscopie. Les avantages de cette méthode par rapport au grattage habituel sont les suivants:

  • L’hystéroscopie vous permet d’évaluer visuellement l’emplacement précis de la formation pathologique, son nombre, etc.
  • La «racine» d'un polype est supprimée par but, ce qui permet de minimiser la probabilité de récurrence d'une pathologie.
  • Il est possible d'enlever simultanément des nœuds, d'identifier et de cautériser les foyers d'endomètre, d'inspecter les bouches des trompes de Fallope (importantes pour l'infertilité), etc.

Voir la vidéo sur la procédure d'hystéroscopie:

Retrait du DIU ou de ses résidus

Si les règles d'utilisation du dispositif intra-utérin (non-respect des conditions, processus inflammatoires, etc.) ou d'installation incorrecte ne sont pas suivies, des problèmes pour son retrait peuvent survenir. En outre, la marine peut changer et apporter de la douleur et de l'inconfort à la femme. L'hystéroscopie est la solution optimale dans ces cas.

Au cours de la procédure, vous pouvez déterminer la cause du changement de position du contraceptif, supprimer ou corriger le lieu. D'autres méthodes ne permettent pas cela.

Détection de la pathologie post-partum

L'hystéroscopie est réalisée après un accouchement de 6 à 15 jours, en cas de suspicion de fixation partielle ou totale du placenta. En effectuant cette manipulation, il est possible d’éviter les saignements mettant en jeu le pronostic vital et le retrait de l’utérus chez une jeune fille.

Identifier les causes du saignement

L'hystéroscopie peut également constituer la méthode de choix pour de nombreux saignements obscurs. Par exemple, avec des saignements persistants sur le fond des contraceptifs oraux ou des spirales.

L'hystéroscopie à la ménopause est la méthode de recherche prédominante dans les cas de frottis incertain, de saignements, etc. Alors, comment peut-il déterminer avec la plus grande précision la cause de l’état pathologique et, si possible, l’éliminer? Le fait est qu’à la ménopause, l’utérus d’une femme s’atrophie (devient très petit) et qu’il est parfois extrêmement difficile de détecter des polypes, une hyperplasie et même une partie d’une tumeur cancéreuse présentant un curetage ordinaire.

Les avantages de l'hystéroscopie par rapport à d'autres méthodes

L'hystéroscopie est largement utilisée dans les cliniques modernes pour le diagnostic et le traitement d'états pathologiques. Cela est dû en grande partie aux avantages de la méthode. Les principaux sont les suivants:

À la fin de la procédure, le curetage habituel est également effectué, dont le matériel est également envoyé au laboratoire.

Pourquoi nommer une hystéroscopie avec laparoscopie

L'hystéroscopie et la laparoscopie sont des méthodes d'investigation et de traitement endoscopiques. En pratique gynécologique, les deux méthodes sont souvent combinées. Il est utilisé pour établir le diagnostic le plus précis et effectuer le traitement le plus radical. Dans la plupart des cas, la laparoscopie est effectuée en premier, puis l'hystéroscopie, mais tout dépend de la situation clinique et de la pathologie proposée.

Les cas principaux où ces deux méthodes sont combinées:

  • Lorsque l'infertilité, en particulier des causes non spécifiées. Dans le même temps, une étude sur la perméabilité des trompes de Fallope.
  • Avec l'endométriose à coaguler (cautérisation) le nombre maximal de lésions.
  • Lorsque polykystique, souvent combiné à l'infertilité.
  • Avec le myome utérin et une pathologie de l'endomètre simultanée, ainsi que dans certaines autres situations.

Quand planifier une grossesse après l'hystéroscopie

L'hystéroscopie est souvent réalisée avec l'infertilité. Et dans ce cas, la question se pose de savoir quand on peut commencer à planifier une grossesse. Tout dépend de la quantité de traitement:

  • Laparoscopie diagnostique, au cours de laquelle aucun curetage anormal n'a été retiré. Dans ce cas, vous pouvez planifier une grossesse immédiatement après la prochaine menstruation (à ne pas confondre avec un frottis après la procédure).
  • Si le curetage de l'utérus et du canal cervical a été réalisé, il est conseillé de penser à la grossesse après deux ou trois règles.
  • Dans le cas où l’élimination des fibromes, des cavités de la cavité ou de la synéchie était réalisée, le médecin fixait l’heure individuellement. Mais pour une guérison complète, il faut au moins 4 à 6 mois, parfois davantage.
  • Si des foyers d'endométrioïde sont brûlés, dans la plupart des cas, un traitement hormonal est prescrit pendant 3 à 6 mois, après quoi vous pouvez commencer à planifier votre grossesse.

Mais il faut comprendre que seul le médecin peut déterminer le moment où vous pouvez devenir enceinte sans craindre pour vous-même et le futur bébé. Il peut déterminer, en fonction du volume de l'intervention, combien de temps durera la restauration complète de l'endomètre (auquel l'embryon sera ensuite attaché) et du myomètre (s'il y a eu un retrait du noeud, par exemple).

Après la procédure, une femme peut avoir un frottis associé à la manipulation à l'intérieur de l'utérus. "Propre" mensuellement ira comme prévu, si pas effectué des opérations supplémentaires. Dans le cas où la procédure a été complétée par un curetage de l'utérus, la menstruation ne sera pas antérieure à un mois. À partir de là, vous devriez commencer à planifier votre grossesse.

Puis-je tomber enceinte immédiatement après l'hystéroscopie

Vous pouvez tomber enceinte rapidement après une hystéroscopie, surtout si elle a été réalisée au cours de la deuxième phase du cycle. En effet, la procédure n'affecte pas le processus d'ovulation. La question est - quel succès portera. Après tout, la formation correcte du chorion (dans le futur placenta, la place des enfants) nécessite un endomètre complet. Et cela augmente au cours du cycle; après le grattage, le rétablissement complet prend encore plus de temps.

Par conséquent, il est conseillé aux femmes de se protéger pendant un certain temps, même si une hystéroscopie a été réalisée pour l'infertilité. Cela est dû au fait que dans le cas d'une conception rapide, le risque de fausse couche, l'apparition du décollement de l'ovule, la fin de la grossesse et d'autres complications sont beaucoup plus élevés.

Nous vous recommandons de lire l'article sur les tests de génétique lors de la planification d'une grossesse. Vous y apprendrez les indications de l’étude, les types d’analyses et leur interprétation.

Et voici plus sur la planification de la grossesse avec les ovaires polykystiques.

L'hystéroscopie est une méthode moderne, abordable et sans danger pour le diagnostic et le traitement des maladies gynécologiques associées à la pathologie de l'utérus et du canal cervical. Cette technologie offre de nombreuses possibilités d'effectuer des opérations en préservant l'utérus en tant qu'organe de reproduction chez la femme. Mais il doit également être effectué selon des indications strictes, en tenant compte de toutes les recommandations du médecin.

La grossesse après l'hystéroscopie - le moment optimal pour la conception

En pratique gynécologique, l'hystéroscopie est une méthode de diagnostic fréquemment utilisée. Il est également utilisé pour traiter certaines maladies gynécologiques, y compris la stérilité. Cependant, cette procédure est très traumatisante et endommage la muqueuse utérine, nécessaire à la fixation de l'ovule. Après quelle heure, il est possible de planifier une grossesse après une hystéroscopie, afin qu’elle se développe et se déroule sans pathologie.

Qu'est-ce que l'hystéroscopie?

L'hystéroscopie est un type d'examen endoscopique utilisé en gynécologie. À l'aide d'un appareil spécial (hystéroscope), le médecin examine la cavité utérine et, si nécessaire, effectue certaines procédures thérapeutiques.

L'image étant transmise à l'écran, plusieurs spécialistes peuvent surveiller la manipulation en même temps. La procédure est douloureuse et doit donc être réalisée sous anesthésie générale.

Indications pour

L'hystéroscopie est utilisée pour diagnostiquer et traiter de nombreuses maladies du système reproducteur.

  • Saignements utérins anormaux pouvant être associés à des processus hyperplasiques.
  • Noeuds myomatous dans l'utérus.
  • La présence de synechiae dans l'utérus après des processus inflammatoires, des opérations.
  • Diagnostic des polypes de l'endomètre et du cancer.
  • La présence de septa intra-utérins, entraînant une infertilité.
  • Pathologie du développement de l'utérus et de ses appendices.
  • La présence d'un ovule décédé ou de ses restes dans l'utérus - après un avortement ou un avortement manqué.
  • Corps étranger dans l'utérus.
  • L'impossibilité d'extraire le dispositif intra-utérin en raison de son incrémentation aux parois de l'utérus.
  • Diagnostic d'infertilité utérine.
  • Manipulations thérapeutiques dans les processus hyperplasiques de l'endomètre.

Il y a beaucoup d'indications pour l'hystéroscopie, cette procédure est donc effectuée assez souvent. Bien que, lors de l'hystéroscopie, un traitement contre l'infertilité soit effectué, la manipulation elle-même est traumatisante. Après cela, il faut du temps pour restaurer l’endomètre qui fonctionne normalement, qui sera capable de recevoir l’ovule et de le fixer fermement.

Que peut aider la procédure

L'infertilité peut survenir pour plusieurs raisons. Ils peuvent être hormonaux - s’il n’ya pas suffisamment d’hormones dans le corps de la femme pour maintenir la grossesse et préserver l’ovule. L'infertilité peut aussi être causée par des facteurs utérins:

  • anomalies de la structure de l'utérus lui-même - infantile, à deux cornes, présence de cloisons dans sa cavité;
  • obstruction des trompes de Fallope - à cause d'adhérences, d'un bouchage de leur cavité ou de l'entrée de la trompe;
  • la présence d'adhérences dans la cavité de l'utérus lui-même - l'ovule ne peut pas y pénétrer et se fixer à l'endomètre;
  • changements hyperplasiques de l'endomètre - à une telle membrane muqueuse, l'ovule ne peut pas se fixer.

L'hystéroscopie peut aider à éliminer ces obstacles à la grossesse. Avec un utérus infantile ou à deux cornes, la procédure ne peut qu’aider à établir le diagnostic, mais le traitement n’est pas possible ici. S'il y a des partitions, elles peuvent être détruites à l'aide d'un hystéroscope. Il en va de même pour les processus adhésifs: toutes les synéchies, même les plus denses, sont susceptibles d'être détruites et éliminées pendant cette procédure.

Vous pouvez nettoyer la cavité des trompes de Fallope. La pneumohystéroscopie est utilisée pour éliminer leur fusion - lorsque les trompes de Fallope sont gonflées à l'air et que les adhérences sont rompues. Avec l'hyperplasie de l'endomètre, le curetage complet de la cavité utérine est réalisé avec le retrait de toute la membrane muqueuse. Après cela, on prescrit à la femme un traitement hormonal pour restaurer son endomètre normal.

Beaucoup de femmes à qui la procédure a été prescrite disent qu'elle les a aidées à tomber enceintes. Bien qu'avant cela, d'autres méthodes de traitement de l'infertilité étaient inefficaces.

Complications et conséquences

Cette procédure fait référence à des interventions chirurgicales. Sa mise en œuvre se heurte à l'apparition d'un certain nombre de complications. Ils peuvent dépendre des chirurgiens et du corps de la femme. Quelles sont les complications possibles de l'hystéroscopie?

  • perforation de la paroi utérine;
  • le développement de saignements utérins - dans certains cas, il n'est pas possible de l'arrêter et l'utérus doit être retiré;
  • la pénétration de la flore microbienne et le développement de processus suppuratifs;
  • une muqueuse traumatisée peut entraîner la formation d’adhésions.

Les conséquences sont assez rares. Pour leur prévention, les activités suivantes sont réalisées:

  • utilisation de médicaments antibactériens pendant et immédiatement après la procédure;
  • surveillance visuelle de la procédure;
  • la présence d'un anesthésiste et d'un chirurgien en cas de saignement ou de perforation de la paroi utérine;
  • traitement hormonal et résorbable pour prévenir les adhérences et restaurer la muqueuse normale.

Quand pouvez-vous planifier une grossesse

Alors, quand pouvez-vous tomber enceinte après une hystéroscopie? Cette question inquiète toutes les femmes ayant subi une telle procédure.

Si les adhérences étaient retirées, le curetage de l'endomètre était éliminé - la grossesse ne pouvait pas arriver rapidement. Il devient possible de tomber enceinte seulement après la formation d'un endomètre complet. Après combien cela se produit - dépend du corps de la femme. En moyenne, dans le contexte de l'hormonothérapie, l'endomètre se développe en six mois. Si, après la procédure, les adhérences se sont reformées, le délai est prolongé de quelques mois jusqu'à leur nouvelle élimination.

Essayer de tomber enceinte rapidement après une telle procédure n'en vaut pas la peine. Il est nécessaire d’attendre un rétablissement complet et de bien préparer la grossesse afin qu’elle se déroule de manière physiologique et ne soit compliquée par rien.

Polype endométrial et grossesse

Le polype de l'endomètre est une formation bénigne à l'intérieur de l'utérus, plus précisément une croissance locale du type «doigt» du segment de l'endomètre.

Les polypes peuvent se développer chez les femmes de tout âge. Cependant, jusqu'à 85% des cas surviennent à la maturité de la période de reproduction et de la périménopause. La grossesse est-elle compatible avec un polype dans l'utérus? Puis-je tomber enceinte après avoir retiré le polype de l'endomètre? Nous répondrons à ces questions et à d'autres qui préoccupent nos lecteurs.

Que sont les polypes dans l'utérus?

En savoir plus sur le polype placentaire ici.
À propos de l'hyperplasie polypeuse focale de l'endomètre, à lire ici.

Un véritable polype de l'endomètre, contrairement à l'hyperplasie glandulaire polypeuse de l'endomètre, provient de la couche basale de l'utérus muqueux. Au début, il est situé sur une large base. En cours de croissance, il forme une jambe musculo-squelettique. Les habitats préférés des vrais polypes sont le fond et les coins du corps de l'utérus.

Comment les polypes se développent dans l'utérus

Causes des polypes de l'endomètre

Les tissus des vrais polypes du corps de l'utérus ne répondent pas à l'action des hormones sexuelles. Par conséquent, les raisons de leur croissance continue ne sont pas entièrement comprises.

Qu'est-ce qui contribue au développement des polypes de l'endomètre:

  • Violation du fond hormonal: manque de progestérone avec un excès d’œstrogènes.
  • Blessures mécaniques de l'endomètre (avortement, usure prolongée du dispositif intra-utérin).
  • Exchange-maladies endocriniennes: surpoids, obésité, diabète.
  • L'hypertension.

Les polypes endométriaux causent souvent la stérilité et augmentent le risque de développer une oncopathologie.

Espèce de polype endométrial

  • Les polypes recouverts d'une couche fonctionnelle de la membrane muqueuse ne se retrouvent que chez les patients en âge de procréer. Le risque de malignité de ces polypes est négligeable.
  • Polypes glandulaires (glandulaires-kystiques) et glandulaires-fibreux - très rarement malignes (0,5 à 1,0%)
  • Polypes fibreux - ne dégénèrent jamais en cancer. Trouvé principalement chez les femmes âgées.
  • Les polypes adénomateux sont une condition précancéreuse.

Le risque de dégénérescence des polypes adénomateux dans le cancer atteint 13 à 40%. Traitez-les de la même manière que l'hyperplasie endométriale atypique.

Qu'est-ce qu'un polype dangereux dans l'utérus?

Conditions dangereuses associées aux polypes de l'endomètre:

  • Infertilité
  • Saignements utérins.
  • Renaissance dans le cancer.

Les polypes de l'endomètre sont une cause fréquente d'infertilité, mais pas la seule. Lors de l'examen des patientes souffrant de règles abondantes, de saignements intermenstruels et de l'absence de la grossesse souhaitée, des polypes de l'endomètre sont détectés dans 25% des cas.

Les symptômes d'un polype dans l'utérus

Les manifestations de la maladie dépendent de la taille et du nombre de polypes: si elle est simple et petite, une évolution asymptomatique est possible.

Les signes de gros polypes ou infectés:

  • Violations du cycle menstruel, hyperpolyménorrhée, saignements utérins.
  • Beli
  • Ecoulement sanglant acyclique, parfois purulent de l'utérus.
  • Gêne et crampes abdominales.
Retour à la table des matières

Puis-je tomber enceinte avec un polype dans l'utérus?

On trouve très souvent des polypes asymétriques de l'endomètre en âge de procréer. Par conséquent, le problème de la grossesse avec un polype dans l'utérus est extrêmement important.

Dans des cas exceptionnels, vous pouvez tomber enceinte d'un polype dans l'utérus. Mais le plus souvent, cette pathologie est accompagnée d'infertilité. Causes d'infertilité associées à un polype de l'endomètre:

  • Obstruction mécanique de la fécondation - la localisation de polypes dans la bouche des trompes de Fallope interfère avec le mouvement du sperme vers l'ovule.
  • Inflammation chronique dans l'utérus - en présence d'un polype, ce processus est toujours présent dans une certaine mesure. L'inflammation contribue au développement d'un dysfonctionnement de l'endomètre. L'implantation d'un oeuf fécondé devient impossible.
  • Troubles hormonaux - l’endométrite chronique à long terme forme indirectement une hypofonction ovarienne secondaire, l’anovulation. Cela conduit à l'hyperestrogénie et au déséquilibre hormonal.
  • Violation de la contractilité du myomètre - en essayant de se débarrasser du néoplasme (polype), les fibres du muscle utérus se contractent périodiquement. Le ton de l'utérus augmente. Le risque d'avortement spontané augmente.
Retour à la table des matières

Grossesse avec un polype de l'endomètre - qu'est-ce qui est dangereux?

Les polypes sont souvent asymptomatiques et la femme ignore leur existence. Bien que la conception et l'implantation de l'ovule avec un polype dans l'utérus ne soit pas rare, il s'agit toujours d'une grossesse à haut risque.

La complication la plus courante de la grossesse qui se produit à l’arrière-plan d’un polype de l’endomètre est une fausse couche spontanée. Quel danger présente le polype de l’endomètre en cas de grossesse froncée?

  • Avortement spontané (fausse couche) suivi d'un saignement utérin.
  • Décollement, décollement partiel du placenta - se produit dans le cas de la fixation du placenta à l'emplacement du polype.
  • Hypoxie, développement anormal du fœtus - résultat du décollement partiel du placenta.
  • Infection d'un polype - crée une menace pour le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement.

La grossesse contre un polype est dangereuse pour la santé de la mère et du fœtus. C'est pourquoi, avant de planifier une grossesse, chaque femme doit être examinée par un gynécologue.

Méthodes de diagnostic des polypes de l'endomètre

1.Echographie vaginale - échographie de l'utérus à l'aide d'un capteur vaginal - la principale méthode de dépistage pour le diagnostic de polypes de l'endomètre.

Dates:
Si vous suspectez un polype de l'endomètre, il est préférable de procéder à une échographie dans la première moitié du cycle menstruel, après la fin de la menstruation.

Signes échographiques du polype utérin:

  • Le balayage par ultrasons détecte dans l’utérus une formation ovale de haute densité d’écho avec des contours nets et uniformes.
  • La formation pathologique est précisément limitée à partir des parois de l'utérus.

Les polypes endométriaux ne déforment pas la cavité utérine, contrairement aux fibromes sous-muqueux

2. Examiner l'hystéroscopie - avec une précision de 100% confirme la présence d'un polype dans l'utérus.

Avant la procédure, le patient fait une anesthésie générale. Ensuite, un dispositif optique, un hystéroscope, est inséré dans la cavité utérine à travers le vagin et le canal cervical. La méthode permet de déterminer la localisation, la taille et la forme du polype, d'évaluer l'état de l'endomètre environnant et de choisir la tactique du traitement ultérieur.

3. Examen histologique - étude du tissu d'une tumeur prélevée de l'utérus au microscope. Ceci est une étape finale obligatoire du diagnostic. Il vous permet de confirmer un diagnostic absolument fiable et une forme morphologique, un type de polype de l'endomètre.

Et si un polype dans l'utérus apparaît après la grossesse?

Dans ce cas, vous devez vous rendre régulièrement à la clinique prénatale et suivre scrupuleusement toutes les recommandations de l'obstétricien-gynécologue.

Si un polype est infecté, on prescrit à la patiente un traitement médicamenteux antibactérien et anti-inflammatoire, qui est autorisé à ce stade de la grossesse.

Le traitement radical (élimination chirurgicale) du polype est effectué après l'accouchement.

Traitement des polypes de l'endomètre

2. L'hysterorésectoscopie ou l'hystéroscopie chirurgicale est la suite logique d'une hystéroscopie de contrôle.
Au cours de cette procédure, sous le contrôle visuel constant à l'aide de ciseaux spéciaux, des pincettes, le corps du polype est enlevé (mordu).
- Les grands polypes (plus de 2 cm) sont des pinces polypales torsadées.
- Sur le site de la jambe retirée du polype, une destruction sélective de la couche basale de l'endomètre est requise.
- Ensuite, on effectue un curetage diagnostique séparé de la muqueuse utérine.
- Après l'opération, tous les tissus prélevés de l'utérus sont soumis à un examen histologique - ils sont étudiés au microscope.

D'autres tactiques de traitement des polypes de l'endomètre dépendent du résultat de l'histologie.

  • Après le retrait des polypes fibreux, le patient n'a pas besoin de traitement supplémentaire.
  • Dans le cas des polypes glandulaires, glandulaires-kystiques, glanduleux-fibreux, leur combinaison avec l'hyperplasie typique de l'endomètre consiste à prescrire un traitement hormonal avec des contraceptifs oraux combinés (CEC) ou des gestagènes purs (Duphaston, Utrogestan, etc.), ainsi qu'une correction hormonale.
  • Les polypes adénomateux sont traités avec des préparations d'A-GnRH.
  • Si une endométrite est détectée en même temps qu'un traitement hormonal, un traitement antibactérien et anti-inflammatoire est prescrit.
Retour à la table des matières

Après avoir enlevé un polype, puis-je tomber enceinte?

La question «Puis-je tomber enceinte après avoir enlevé un polype?» Il est sans équivoque difficile de répondre.
Mais!
Si la cause de l'infertilité existante était un polype, alors la grossesse après l'ablation du polype dans l'utérus se produit sans difficulté et se déroule sans complications.

Combien pouvez-vous tomber enceinte après avoir enlevé le polype

La grossesse après l'hystéroscopie du polype de l'endomètre est autorisée:

  • Après avoir terminé un traitement hormonal ou anti-inflammatoire.
  • Après récupération complète de la muqueuse utérine.
  • Après l'apparition d'un cycle menstruel régulier.

Vous pouvez essayer de tomber enceinte 2 à 3 mois après la polypectomie, immédiatement après l’arrêt du traitement.

Polype pendant la grossesse

Pendant la grossesse, en règle générale, ce ne sont pas les polypes de l'endomètre qui saignent, mais les formations polypoïdes bénignes du canal cervical: véritables polypes et pseudopolypes déciduales du canal cervical.

Polypes du canal cervical pendant la grossesse Causes des polypes cervicaux pendant la grossesse:

  • Infections urogénitales (virus, bactéries).
  • Troubles hormonaux.
Les signes d'un polype cervical pendant la grossesse:
  • Taches maculantes.
  • Douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos.

Détecter les polypes du canal cervical pendant la grossesse par colposcopie ou échographie.

Colposcopie. Polypes cervicaux. La colposcopie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Il n'y a pas de données fiables sur le fait que la colposcopie nuit à la santé d'une femme ou d'un futur enfant.

Bien que cette procédure ne nuit pas à la grossesse, elle est effectuée selon des indications strictes.

Traitement d'un polype saignant pendant la grossesse:

  • Assainissement du vagin.
  • Traitement spécifique des infections urogénitales - après 12 semaines de grossesse.
  • Traitement par interféron - dans la seconde moitié de la grossesse.
  • Ablation chirurgicale d'un polype - selon les indications.

Les polypes hémorragiques de l'utérus compliquent toujours le déroulement de la grossesse et peuvent entraîner une fausse couche spontanée ou une naissance prématurée.

Traitement complet des menaces d'avortement dans les polypes cervicaux:

  • La correction hormonale est effectuée par les gestagènes. Utrozhestan nommé 200-300 mg par jour.
  • Médicaments sédatifs et antispasmodiques - sont prescrits pour des indications individuelles.
Indications pour le retrait d'un polype cervical pendant la grossesse:
  • La taille d'un vrai polype est de 1 cm ou plus.
  • La croissance dynamique de toute formation de polypoïde.
  • Saignement
  • Inflammation sévère et modifications nécrotiques du polype.
  • Un frottis de cytologie cervicale a révélé une dyscaryose.

Pendant la grossesse, les vrais polypes cervicaux doivent être éliminés dans 60% des cas, les pseudo-polypes déciduales - dans 36% des cas. La polypectomie est réalisée par voie radiochirurgicale à n'importe quel stade de la grossesse, sous anesthésie locale. L'opération se fait à l'hôpital de jour.