Tachycardie pendant la grossesse: s'agit-il d'une condition dangereuse?

La santé

Le corps de chaque femme pendant la grossesse subit un lourd fardeau, y compris sur le système cardiovasculaire. La future mère est souvent confrontée au phénomène de tachycardie pendant la grossesse.

Une augmentation du nombre de contractions cardiaques causées par un stress supplémentaire sur le cœur et les vaisseaux sanguins est considérée comme normale. Mais parfois, une tachycardie pendant la grossesse peut aller au-delà des limites de la norme et devenir une condition de danger pour la future mère et son bébé.

Qu'est-ce que la tachycardie et quelles sont les raisons de son apparition pendant la grossesse?

La tachycardie est une fréquence cardiaque accélérée supérieure à 80 battements par minute, à condition que la personne soit au repos et que sa température corporelle ne soit pas modifiée. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme pouvant indiquer une pathologie. Chez la femme enceinte, la tachycardie est généralement associée à une augmentation de la charge corporelle.

Chez la future mère, la fréquence cardiaque au repos ne devrait pas différer de la norme généralement acceptée. Pendant l'exercice, il peut augmenter de 10 à 15 coupes par minute.

Les principales causes de tachycardie cardiaque pendant la grossesse:

  • femmes en surpoids, y compris prise de poids importante pendant l'accouchement;
  • l'anémie;
  • fièvre, fièvre;
  • déplacement du cœur à la suite d'une augmentation de l'utérus, d'une pression accrue sur les gros vaisseaux et le diaphragme;
  • les troubles endocriniens, en particulier les maladies de la thyroïde associées à une synthèse accrue des hormones thyroïdiennes;
  • asthme bronchique;
  • pneumonie, bronchite;
  • déshydratation résultant d'une toxémie sévère à la suite de vomissements répétés et d'une perte d'appétit;
  • saignements utérins sur fond de décollement placentaire précoce, de blessures graves et de grossesse extra-utérine;
  • toxicitéinfection, septicémie;
  • réactions pathologiques du corps aux médicaments: par exemple, effets secondaires de certains médicaments, surdose de vitamines;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • légère excitabilité du système nerveux;
  • dépendance (alcoolisme, tabagisme, etc.).

Il existe deux types de tachycardie - sinus et paroxystique. Pour la tachycardie sinusale caractérisée par un rythme correct et une fréquence de contractions supérieure à 100 par minute.

Causes de la tachycardie sinusale chez la femme enceinte:

  • augmentation du métabolisme;
  • augmentation du stress sur le cœur et les vaisseaux sanguins;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • augmentation du stress sur le système nerveux;
  • pression croissante de l'utérus sur le cœur et d'autres organes internes.

La tachycardie sinusale dans la plupart des cas n’est pas dangereuse et est éliminée à l’aide de sédatifs. Si elle est causée par une maladie cardiaque, le manque d'attention du personnel médical peut entraîner une fausse couche et des complications lors de l'accouchement.

La tachycardie paroxystique et la grossesse sont des phénomènes incompatibles. La fréquence cardiaque dépasse dans ce cas 140 par minute.

Symptômes de tachycardie paroxystique:

  • la migraine;
  • baisse de la pression artérielle;
  • vertiges, acouphènes, perte de conscience;
  • faiblesse générale;
  • douleurs à la poitrine;
  • manque d'air;
  • polyurie.

Les attaques de tachycardie paroxystique commencent soudainement et se terminent, peuvent durer de quelques secondes à plusieurs heures, voire parfois plusieurs jours. Cette condition ne doit pas être ignorée par le médecin.

Les symptômes

La plupart des femmes ignorent les symptômes de la tachycardie pendant la grossesse et ne remarquent pas le danger. Bien sûr, les crises cardiaques légères sont presque imperceptibles et ne causent pas de gêne à la future mère, mais si elles deviennent plus fréquentes, deviennent permanentes, vous devez en informer votre médecin.

La tachycardie pendant la grossesse est considérée comme normale. L'augmentation de la fréquence cardiaque résulte d'un volume accru de sang en circulation, grâce auquel le bébé dans l'utérus reçoit suffisamment d'oxygène et de nutriments essentiels à sa croissance et à son développement constants.

Cependant, il existe des symptômes de tachycardie pendant la grossesse, auxquels il est important de faire attention:

  • nausée, vomissement, diarrhée, constipation;
  • vertige, faiblesse grave, perte de conscience;
  • engourdissement de toute partie du corps;
  • douleur dans le coeur ou derrière le sternum;
  • émotivité accrue, nervosité, irritabilité;
  • fatigue constante, somnolence.

La tachycardie est-elle dangereuse?

La tachycardie précoce pendant la grossesse est rarement diagnostiquée. Habituellement, son apparence est associée à un effort physique, à un stress psychoémotionnel, à des troubles hormonaux et à des habitudes néfastes. Si ces causes sont éliminées, la fréquence cardiaque est normalisée.

En cas d'apparition d'attaques constantes de tachycardie en début de grossesse, il est nécessaire de consulter un médecin pour exclure les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que les pathologies de nature chronique.

La tachycardie en fin de grossesse est détectée chez presque toutes les femmes enceintes. La cause de cette affection est la croissance fœtale. En outre, les femmes peuvent avoir de mauvaises habitudes si elles ne les abandonnent pas au début de leur grossesse et si elles prennent des médicaments, ce qui a pour effet secondaire d’accroître la fréquence cardiaque. Cela peut entraîner l'apparition de saignements et le début du travail prématuré.

Diagnostics

Si une tachycardie est détectée, le médecin peut prescrire certains tests et un examen approfondi à la future mère. Grâce à cela, il sera possible de détecter ou d'infirmer la présence d'une pathologie, d'établir sa cause et de choisir une tactique supplémentaire pour aider le patient.

Le diagnostic comprend:

  • tests sanguins et urinaires généraux visant à déterminer le taux d'hémoglobine et de globules rouges;
  • électrocardiographie;
  • sonographie doppler;
  • analyse des hormones thyroïdiennes (glande thyroïde).

En fonction des résultats de l'étude, des conclusions seront tirées et un traitement approprié sera effectué.

Traitement

Le traitement de la tachycardie paroxystique pendant la grossesse est réalisé exclusivement à l'hôpital, avec l'introduction obligatoire de solutions anti-arythmiques par voie intraveineuse, Novocainomide, Procaïnomide et Quinidine.

Que faire de la tachycardie physiologique pendant la grossesse? Le traitement doit commencer par l’établissement d’un régime quotidien, la normalisation du sommeil et du repos, l’abandon des mauvaises habitudes, notamment la consommation excessive de caféine. Habituellement, les émotions positives, un repos correct et un effort physique léger à l'air frais stabilisent le rythme cardiaque, le ramenant à la normale.

Si les attaques ne disparaissent pas, le médecin peut recourir à des préparations à base de magnésium, par exemple le Magne B6. Le magnésium renforce les fibres musculaires du cœur et restaure ses tissus. De plus, dans ce cas, le traitement de la tachycardie pendant la grossesse peut inclure la prise de sédatifs tels que la valériane et l’agripaume.

Prévention

La prévention de la tachycardie pendant la grossesse aide à prévenir son développement ou à réduire la force des symptômes.

Pour cela, vous avez besoin de:

  • éviter les facteurs de stress, moins nerveux;
  • bien manger: une alimentation saine est la garantie d'un métabolisme normal;
  • exercice de physiothérapie, réduisant le risque de prise de poids soudaine;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Tachycardie chez le fœtus

La tachycardie chez le fœtus pendant la grossesse est une cause d'inquiétude chez toutes les femmes enceintes. Pourquoi cette condition se produit? Les raisons sont différentes et beaucoup dépend non seulement de la mère, mais aussi du fœtus.

Causes de tachycardie chez le fœtus pendant la grossesse, causées par la faute de la future mère:

  • hyperthyroïdie (augmentation de la fonction thyroïdienne);
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • maladies respiratoires;
  • perte de sang grave;
  • prendre des médicaments individuels.

Causes de tachycardie chez un enfant pendant la grossesse le concernant:

Comment traiter la tachycardie pendant la grossesse chez le fœtus, le médecin détermine. Dans la plupart des cas, la question se pose de l'introduction de médicaments anti-arythmiques directement dans le cordon ombilical ou la mère par voie intramusculaire.

La tachycardie est une version physiologique de la norme pendant la grossesse qui ne constitue pas une menace pour son port. Une condition dangereuse est lorsque la fréquence cardiaque dépasse 100 battements par minute.

Les principales causes de cette affection sont les maladies du système cardiovasculaire, de la glande thyroïde, les perturbations hormonales et le stress. Si la future mère s’inquiète de la tachycardie, vous devez faire attention aux circonstances qui ont précédé le développement des attaques de battement de coeur, à leur durée et aux symptômes qui y sont associés. Ces faits aideront le médecin à déterminer le type de tachycardie et aideront le patient à éliminer ou à atténuer ce problème de santé.

En cas de convulsions graves accompagnées de vomissements, d’évanouissements, d’un syndrome convulsif, d’une sensation de brûlure à la poitrine, il est nécessaire d’appeler immédiatement une ambulance.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Grossesse avec tachycardie

Pour un travail plus rapide et plus confortable avec le site baby.com
Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Pour ce faire, vous devez télécharger et installer la mise à jour,
depuis le site officiel du navigateur.

Organisations nécessaires sur la carte de votre ville

Pour la première fois de leur vie, de nombreuses femmes apprennent ce qu'est la tachycardie pendant la grossesse. Cela n’est pas surprenant: pendant cette période de la vie, tous les organes et systèmes de la femme travaillent à double charge.
Les raisons du développement de la tachycardie pendant la grossesse sont diverses et mal comprises. Le principal est considéré comme une teneur élevée en hormones dans le corps d’une femme enceinte ayant une activité sympathomimétique, c’est-à-dire augmentation du rythme cardiaque.
En outre, des facteurs importants sont: une augmentation de la charge sur le cœur (travail "à deux", une augmentation du poids de la femme elle-même); augmentation du métabolisme pendant la grossesse et, en conséquence, manque de vitamines et de minéraux dans le corps; anémie et hypotension souvent associées à la grossesse; modifications de l'équilibre hydrique et électrolytique en cas de toxicose grave, de vomissements; modification de la position anatomique du cœur due au déplacement de l'utérus en croissance. Des tachycardies peuvent survenir pendant la grossesse en cas de tabagisme, d'utilisation de produits contenant de la caféine, d'alcool et de certaines drogues (y compris Naphthyzinum «sans danger», notamment).
Une fréquence cardiaque supérieure à 90 battements par minute au repos est prise pour la tachycardie chez les femmes enceintes. En règle générale, ces conditions ne sont pas accompagnées de douleur, ne peuvent que donner un certain inconfort. Passer de telles attaques par leurs propres moyens. Cependant, il y a des crises cardiaques avec une fréquence cardiaque de 120 ou plus. Quand ils peuvent aggraver la santé globale, faiblesse, vertiges, nausées - jusqu'à la perte de conscience. Ces épisodes nécessitent une surveillance médicale obligatoire, un examen et un traitement approprié.
La tachycardie pendant la grossesse ne doit pas être radiée uniquement en cas de modification physiologique. Dans tous les cas, un ECG est montré, si nécessaire - EchoCG, surveillance Holter, étude des hormones thyroïdiennes. Malheureusement, dans une période aussi stressante pour une femme telle que la grossesse, des maladies peuvent apparaître, dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Cela vaut également pour les maladies, les malformations cardiaques. Par conséquent - ne refusez pas de consulter un cardiologue et un examen supplémentaire, si votre médecin le juge nécessaire.
Pour le traitement de la tachycardie pendant la grossesse, si aucune pathologie cardiaque n'a été identifiée, prescrit des sédatifs à base de plantes, des préparations à base de potassium, de magnésium, des suppléments complexes de vitamines et de minéraux. Si nécessaire, correction d'anémie, équilibre hydrique et électrolytique.

Tachycardie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, non seulement l'apparence du corps de la femme change, mais également le travail de certains organes internes. De plus, pendant la grossesse, la charge de tous les organes est doublée. C'est donc précisément lors d'une situation intéressante que la plupart des femmes découvrent une maladie telle que la tachycardie.

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Parlez des causes spécifiques de la tachycardie, malheureusement pas nécessaire. Ils peuvent être très différents, de plus, tous les facteurs ne sont pas complètement compris. Chez les femmes enceintes, principale cause du développement de la tachycardie, les médecins pensent que le taux d'hormones sexuelles est élevé, ce qui entraîne une augmentation du rythme cardiaque. L'augmentation du poids pendant la grossesse, l'accélération du métabolisme, l'anémie et l'hypotension, accompagnée d'une toxicose prononcée, se traduisent par des modifications de l'équilibre hydrique et électrolytique.

En raison du déplacement de l'utérus élargi, il est même possible de modifier l'emplacement anatomique du cœur. Si une femme continue de fumer et de boire de l'alcool pendant sa grossesse, une tachycardie peut également se développer.

Très souvent, la tachycardie atteint son apogée au troisième trimestre de la grossesse. À partir du sixième mois, le nombre de battements de coeur par minute augmente de quinze à vingt fois par minute. Ce phénomène est tout à fait naturel, car avec la croissance du fœtus et l'augmentation de la taille de l'utérus, avec l'augmentation du poids d'une femme enceinte, la charge sur le cœur augmente de manière significative à la fin de la période de mise en charge de l'enfant.

Symptômes de tachycardie pendant la grossesse

Bien sûr, il est nécessaire de parler de tachycardie individuellement pour chaque organisme, mais si elle est prise en général, cette maladie est diagnostiquée chez la femme enceinte si le rythme cardiaque dépasse 90 battements par minute au repos.

De temps en temps, de telles crises de palpitations cardiaques sont normales, sans développement de pathologie du système cardiovasculaire - elles passent par elles-mêmes et ne nécessitent aucune correction. Mais vous devez faire particulièrement attention si la fréquence cardiaque est de 120 battements par minute ou plus. Cela peut aggraver l'état de santé général, la faiblesse, les vertiges et les nausées, voire même entraîner une perte de conscience. Si de tels épisodes se produisent, il est impératif d'être surveillé par un médecin, voire même de prescrire un traitement. Assurer la paix mentale et physique pendant les crises cardiaques.

En plus des palpitations cardiaques, de la faiblesse et des nausées, une femme peut se sentir engourdie dans diverses parties du corps lors d'une attaque de tachycardie. Une douleur thoracique, une anxiété et une forte baisse de force sont également des signes de tachycardie.

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si nous parlons de tachycardie et que nous ne la lions pas à la grossesse, alors le rythme cardiaque rapide est dangereux pour toute personne. Mais lorsqu'une femme attend un enfant, la tachycardie est un phénomène assez courant et vous ne devez donc pas trop vous inquiéter. De nombreux médecins expliquent: les petites attaques de tachycardie apportent au fœtus des nutriments essentiels et suffisamment d'oxygène, car le cœur doit travailler plus fort, accélérer le flux sanguin et activer le mouvement de l'oxygène et des nutriments à travers les vaisseaux.

Appelez votre médecin si la tachycardie provoque des nausées et des vomissements. Cela peut indiquer une maladie cardiaque. La future mère devrait être alertée et avoir de très longs accès qui durent trop longtemps.

Pendant une attaque de tachycardie, ne vous inquiétez pas trop, allongez-vous et détendez-vous. Après quelques minutes, tout passera et le cœur fonctionnera à nouveau normalement. Et après la naissance du bébé, les palpitations cardiaques disparaissent.

Lorsque la tachycardie pendant la grossesse refuse tout médicament. N'oubliez pas qu'il est strictement interdit de prendre des médicaments à votre poste sans consulter un médecin. De plus, les attaques de tachycardie normales pendant la grossesse se produisent rarement et ne durent pas longtemps, l’essentiel est de ne pas paniquer.

Chacune de vos actions doit être coordonnée avec un spécialiste. Pendant la grossesse, n'oubliez pas que le plus important est de préserver la santé du futur bébé et de vous-même.

Tachycardie pendant la grossesse: normal, anomalies, symptômes dangereux

Tachycardie pendant la grossesse - est-ce une anomalie ou une norme, est-ce dangereux? Ces questions sont souvent posées par les femmes. Et il n'y a pas de réponse sans équivoque à eux.

Que devrait-on faire en cas de tachycardie pendant la grossesse, que peuvent faire les femmes enceintes dans ce cas et doivent-elles toujours consulter un médecin? Allons le découvrir!

C'est quoi

La tachycardie s'appelle une augmentation de la fréquence cardiaque. Il ne s'agit pas de la maladie, mais de la manifestation d'une maladie cachée.

Une normale pour une personne en bonne santé dans un état calme est considérée comme un indicateur de 60 à 80 coupures en 60 secondes. Avec la tachycardie, ce chiffre s'élève à 90 contractions. Ces dernières années, ce seuil a été porté à 100 hits.

Formes: sinus, auriculaire et paroxystique

Il existe trois formes de tachycardie:

  • sinus, dans lequel le rythme cardiaque reste le même et le nombre de contractions augmente de plus de 90 battements par minute;
  • atrial, supervertikulyarnaya, supraventriculaire, dans lequel les accidents vasculaires cérébraux augmentent à 140-250, la source est dans les oreillettes;
  • paroxystique, dans lequel le rythme s'accélère à 140-250 contractions, la source du problème est dans le ventricule du coeur.

Causes d'échec chez la femme enceinte, facteurs de risque

Le développement de la tachycardie cardiaque pendant la grossesse contribue à:

  • augmentation du volume sanguin, ce qui entraîne une augmentation compensatoire du rythme cardiaque;
  • changements de fond hormonaux (la production d'œstrogènes est activée), ce qui provoque une excitabilité du myocarde;
  • la taille de l'utérus augmente, limitant la mobilité du diaphragme, augmente la pression abdominale et modifie la position du cœur.

Les facteurs de risque incluent également:

  • surpoids;
  • anémie (anémie);
  • réactions allergiques du corps aux préparations médicinales et vitaminiques;
  • fonction thyroïdienne excessive;
  • asthme bronchique;
  • boire du café, du thé;
  • infections et inflammations du système respiratoire;
  • saignements avec grossesse extra-utérine, traumatisme, décollement placentaire précoce;
  • toxicose, dans laquelle il y a déshydratation et épuisement du corps;
  • une forte augmentation de la température corporelle (un degré augmente la fréquence des contractions de 10 à 12 unités);
  • stress fréquent, anxiété, anxiété;
  • infections, septicémie;
  • mauvaises habitudes - alcoolisme, toxicomanie, dépendance à la nicotine.

Danger pour la mère et le fœtus

La tachycardie est un phénomène fréquent, en particulier au troisième trimestre de la grossesse. Dans les premiers stades de la grossesse, la tachycardie est rarement observée, mais dans les cas tardifs - à partir du sixième mois - l'écart de l'indicateur par rapport à la norme atteint parfois 20 AVC.

Cela est dû au stress subi par le cœur de la mère. Ainsi, le corps doit fournir un flux sanguin supérieur à l'utérus. De ce fait, le fruit reçoit suffisamment d'éléments nutritifs.

Néanmoins, la tachycardie est un phénomène insidieux qui ne peut être ignoré. Après tout, il provoque parfois des affections aggravées, des maladies cardiaques et des vaisseaux sanguins. Il menace la vie de la mère et du fœtus. L'accouchement difficile est également possible.

Symptômes et signes

La tachycardie pendant la grossesse se manifeste par les symptômes suivants:

  • rythme cardiaque rapide;
  • douleur dans le coeur;
  • étourdi;
  • faiblesse, fatigue;
  • changement de régime de miction.

Ces manifestations se produisent de manière autonome ou en combinaison. La situation n'est pas dangereuse si l'attaque dure entre 5 et 10 minutes. Mais malaise à court terme - une raison d'aller chez le médecin.

La tachycardie pathologique chez la femme enceinte est associée à une anémie caractérisée par un taux d'hémoglobine inférieur à 110 g / l, ainsi qu'à une perte de sang.

Diagnostics

Lorsqu'une femme enceinte se plaint de tachycardie, une série d'examens de laboratoire et d'instrument est effectuée:

  • test sanguin (général) pour clarifier le niveau de globules rouges et d'hémoglobine - pour exclure les maladies du sang (leucémie, anémie, etc.);
  • un test sanguin contenant des hormones pour déterminer la fonction thyroïdienne;
  • test d'urine - sur les produits de dégradation de l'adrénaline;
  • électrocardiogramme (ECG), y compris Holter (observation quotidienne) - révèle une pathologie cardiaque;
  • rhéographie - détermine l'état des vaisseaux sanguins, leur tonus, leur élasticité, leur remplissage de sang;
  • échantillons avec une charge - aider à évaluer l'état du myocarde;
  • échocardiogramme ou échographie du coeur pour évaluer l'état du muscle cardiaque, des valves, la présence de défauts, d'autres maladies chroniques.

Le diagnostic différentiel exclut les maladies:

En plus de l'examen de la femme, surveillez l'état du fœtus. Il est utile de faire une échographie du cœur du fœtus pendant la grossesse, ce que vous pouvez lire dans un article séparé.

Que faire pour le traitement

Le traitement dépend du diagnostic.

En règle générale, la tachycardie pendant la grossesse est facile. Si vous ressentez un inconfort, vous devez vous asseoir et vous calmer. Aide à laver à l'eau froide ou une compresse froide sur le visage, en plongeant le visage dans l'eau froide. Vous pouvez vous allonger dans une pièce bien ventilée en prenant la position la plus confortable.

Pour un meilleur bien-être, les médecins vous conseillent de pratiquer des pratiques de détente - yoga, méditation.

Il est également recommandé de consommer suffisamment de liquide. Les situations stressantes doivent être évitées.

Aide à éliminer la manifestation du régime alimentaire. Ainsi, excluez ou minimisez l'utilisation de boissons contenant de la caféine, y compris le café et le thé.

Le régime comprend des aliments riches en magnésium. Une déficience de cet élément affecte également négativement le travail du cœur.

Le médecin peut vous prescrire un sédatif, des médicaments autorisés pendant la grossesse - Magnerot, Persen, Novo-Passit, etc. Ils sont utiles en monothérapie ou en association avec les médicaments à base de hanche et d'aubépine.

Pour éliminer les états déficients, prenez des complexes vitaminiques contenant des vitamines du groupe B. Il est souhaitable que les préparations contiennent également des minéraux:

  • potassium - maintient l'équilibre eau-sel dans le corps;
  • magnésium - régule le travail du muscle cardiaque.

Si, au cours de la grossesse, la femme a pris un excès de poids, ajustez le régime et suivez le régime prescrit par votre médecin.

En cas de tachycardie d'origine pathologique, un traitement approprié est prescrit.

Pronostic et complications possibles

Lorsque la tachycardie due à des modifications naturelles du corps dues à la grossesse, le pronostic est favorable. Habituellement, après l'accouchement, les symptômes disparaissent sans laisser de trace.

Mais en cas de manifestation prolongée de tachycardie et d’absence de réaction de la part de la femme enceinte et du médecin, les complications suivantes sont possibles:

  • développement de l'insuffisance cardiaque;
  • la formation de caillots sanguins entraînant des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques;
  • évanouissement.

Prévention

Une attention particulière à la grossesse réduit le risque de complications. La prévention de la tachycardie comprend les étapes suivantes:

  • surveillance du poids corporel et de ses modifications;
  • activité physique, formation créée pour cette catégorie de femmes;
  • une alimentation saine, contenant suffisamment de vitamines et de minéraux dont la mère et l'enfant ont besoin;
  • situation morale et psychologique favorable, absence de conflit, situations désagréables;
  • éviter les dépendances néfastes - l'alcool, le tabagisme, ainsi que la caféine, qui stimule le système nerveux.

Mais aux premiers symptômes alarmants, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Après tout, le corps de chaque personne est individuel. Il est impossible de deviner quel sera le scénario dans chaque cas particulier.

Palpitations cardiaques (tachycardie) pendant la grossesse: cette affection est-elle dangereuse? Quand et comment traiter?

Les sons cardiaques normaux sont rythmés, clairs, avec une fréquence de 60 à 90 battements par minute. Pendant l'exercice, la fréquence cardiaque augmente considérablement. Et comment cela devrait-il être pendant la grossesse? Avec l'augmentation de la période de gestation, le travail du cœur devient plus intense et la fréquence des contractions peut augmenter. Quand la tachycardie pendant la grossesse ne devrait pas susciter d'inquiétude et qu'elle est le signe d'une maladie grave?

Dans la plupart des cas, les femmes elles-mêmes commencent à faire attention aux battements de cœur fréquents. À cela, on peut ajouter des symptômes tels que la faiblesse, des vertiges et même une perte de conscience. Les épisodes de tachycardie peuvent être associés à un effort physique (par exemple, au cinquième étage), au stress et peuvent survenir soudainement au repos (paroxysmes). De plus, le rythme cardiaque est parfois constamment élevé. Derrière chaque cas peuvent se cacher de nombreuses maladies, qui ne peuvent être comprises que par un spécialiste.

Classification

La tachycardie est constatée si la fréquence cardiaque atteint 90 ou plus par minute. Il peut être permanent et transitoire (paraxysmal). Dans ce dernier cas, les paroxysmes peuvent durer une minute, deux ou plusieurs jours. La tachycardie n'est pas une maladie distincte, mais un symptôme caractéristique de nombreux maux. Le mécanisme de la tachycardie est similaire dans tous les cas.

Pour que le muscle cardiaque commence à se contracter, une impulsion est nécessaire. Normalement, il est généré dans les oreillettes à une fréquence de 60 à 90 par minute. Avec la tachycardie, ce processus est perturbé - la formation d'une impulsion nerveuse. Selon l'origine des signaux, le cœur se contracte et il existe différents types de tachycardie.

  • Sinus. Normalement, les impulsions sont générées à partir d'un nœud sinusal situé dans le ventricule gauche. Ceci est clairement visible lors de l'enregistrement d'ECG, le rythme sinusal étant sa première caractéristique. Si le nombre d'impulsions provenant de cet endroit augmente, le cœur est souvent réduit et une tachycardie se produit. C'est la norme absolue pour de nombreux États, par exemple lors d'efforts physiques, d'haltérophilie et de peur. Si la fréquence des impulsions du nœud sinusal dépasse 90, il est de coutume de parler de tachycardie sinusale. Les raisons en sont, dans la plupart des cas, non cardiaques.
  • Auriculaire paroxystique. Dans ce cas, une impulsion est générée dans une partie de l'oreillette, mais pas dans le nœud sinusal. Il a un cours favorable.
  • Ventriculaire paroxystique. Se produit lorsque la localisation de l'excitation dans les ventricules. Il a une évolution plus défavorable et un tableau clinique prononcé par rapport aux autres. Souvent associé à une maladie cardiaque grave ou à une maladie du muscle cardiaque.
  • Paroxystique du composé AV. L'impulsion générée se produit dans la région du noeud AV - aux limites des oreillettes et des ventricules.

Tous les types de tachycardies peuvent être différenciés par ECG. Leur tableau clinique est approximativement le même.

Pourquoi

La tachycardie auriculaire du coeur pendant la grossesse est le plus souvent due à une déficience fonctionnelle. Par exemple, avec une production excessive d'hormones thyroïdiennes, de la fatigue et du manque de sommeil. Ventriculaire dans la plupart des cas se produisent sur le fond de graves changements destructeurs dans le myocarde - myocardite, complications post-infarctus, malformations cardiaques. Les principales causes d’augmentation du rythme cardiaque pendant la grossesse peuvent être identifiées.

  • Maladies chroniques. Tout d’abord, il s’agit d’une pathologie cardiovasculaire - myocardite, insuffisance cardiaque, état après une chirurgie cardiaque, malformations cardiaques. En outre, la pathologie du système respiratoire (asthme bronchique, fibrose pulmonaire pulmonaire, emphysème) associée à une charge accrue pendant la grossesse peut provoquer une tachycardie.
  • Maladies endocriniennes. Le plus souvent, les troubles du rythme sont associés à des problèmes de travail de la glande thyroïde. Dans l'hypothyroïdie, une diminution de l'hyperthyroïdie se produit, une augmentation de la fréquence cardiaque. De plus, ces symptômes peuvent donner des ganglions séparés, des tumeurs malignes ou des troubles fonctionnels dans la thyroïdite auto-immune.
  • Maladies infectieuses. Dans ce cas, la tachycardie sinusale pendant la grossesse est due à une intoxication, à une température élevée (une augmentation de 1 ° C provoquant une augmentation du rythme cardiaque de 10 à 15 unités), à une déshydratation. Si les poumons et les bronches sont impliqués, la tachycardie est compensatoire en réponse à un manque temporaire d'oxygène.
  • L'anémie Plus de la moitié des femmes enceintes subissent une hémoglobine réduite pendant la gestation. Dans des conditions d'anémie, les tissus reçoivent moins d'oxygène, et une tachycardie et une respiration rapide surviennent pour compenser l'hypoxie.
  • Saignement Le décollement placentaire ou d'autres saignements entraînent une augmentation du rythme cardiaque, dont le nombre reflète directement le degré de perte de sang.
  • Toxicose Une tachycardie sinusale se produit également lors de vomissements modérés et graves chez une femme enceinte sur fond de déshydratation et de changements métaboliques. S'il y a des malformations cardiaques ou une prédisposition à la maladie cardiaque, d'autres espèces peuvent être trouvées.
  • Haute pression. L'hypertension artérielle ou prééclampsie est caractérisée par une augmentation parallèle du rythme cardiaque avec une augmentation de la pression artérielle. Avec la normalisation des indicateurs de pression, le pouls diminue également.
  • En surpoids. Les femmes enceintes, qui ont initialement un excès de poids, sont plus susceptibles de subir des épisodes de tachycardie sur fond de stress accru sur le cœur pendant la grossesse.
  • Le tabagisme Chez les fumeurs réguliers, le volume des poumons est réduit. En outre, le corps est dans des conditions d'hypoxie chronique. Afin de compenser ces conditions, la fréquence cardiaque augmente.
  • Médicaments. De nombreux médicaments affectent le rythme cardiaque. Par exemple, une augmentation sérieuse du pouls se produit sur «Ginipral» dans les pilules ou les injections, pour éviter cela, dans le même temps, il est prescrit un médicament pour réduire la fréquence cardiaque (par exemple, «Verapamil»).
  • Le stress. Les femmes émotionnellement labiles remarqueront plus souvent une tachycardie en raison de la plus grande sensibilité de leur système nerveux végétatif. En réponse au stress (négatif ou positif), la production d'adrénaline augmente, ce qui augmente directement le rythme cardiaque.

Quelles sont les plaintes

Avec la forme constante de tachycardie, une femme enceinte peut ne pas remarquer de changement dans son état de santé. Dans les paroxysmes, il est indiqué "battements de cœur fréquents et soudains", et si une extrasystole (un autre type de perturbation du rythme du rythme) se joint à la tachycardie, les sensations sont décrites comme étant "un cœur en baisse, des bulles". Parallèlement ou séparément, les symptômes suivants de tachycardie au cours de la grossesse au début et à la fin de la période peuvent être préoccupants:

  • réduction de la pression;
  • pouls parfois supérieur à 140-160 battements par minute;
  • vertige et assombrissement des yeux;
  • mal de tête;
  • faiblesse, léthargie - constamment ou au moment du paroxysme;
  • nausée et même envie de vomir;
  • tremblant partout;
  • transpiration accrue des paumes des mains;
  • se sentir anxieux;
  • douleur dans le coeur;
  • engourdissement des bras, des jambes;
  • augmentation de la pression peut être fixée;
  • la diurèse augmente.

Pour chaque état individuel, en plus des symptômes principaux, d'autres peuvent survenir, par exemple la température - pendant l'infection, la déshydratation - en cas d'intoxication.

Diagnostics d'état

Pour clarifier la cause de la tachycardie, un examen par un médecin généraliste et souvent par un spécialiste étroit (cardiologue, endocrinologue, spécialiste des maladies infectieuses) est nécessaire. Pour confirmer la tachycardie et déterminer son type, procédez comme suit.

  • Enregistrement ECG. Un cardiogramme régulier donnera des informations complètes avec une forme constante de tachycardie. Faites-le rapidement et facilement, il vous permet d'éliminer les maladies graves (par exemple, l'ischémie et la crise cardiaque).
  • Hm Surveillance Holter - enregistrement ECG 24 heures sur 24. Pour cette enceinte, définissez un appareil spécial pour l'enregistrement des données. Leur analyse permet de détecter des épisodes de tachycardie, même à court terme, ainsi que des arythmies.

En outre, pour le diagnostic peuvent être utilisés les études suivantes.

  • ECHO-KG (échographie du coeur). Aide à identifier les défauts, altération de la fonction contractile du muscle cardiaque, la vitesse du flux sanguin.
  • Analyse pour les hormones. Le plus souvent, il est nécessaire d'étudier le fonctionnement de la glande thyroïde avec la définition de T3, T4, TSH. Il est utile d'effectuer une échographie du corps.
  • Analyses générales. Ils aident à éliminer les maladies infectieuses, l'anémie.

Quelle est la tachycardie dangereuse pendant la grossesse

Quiconque a déjà rencontré de tels paroxysmes ou dont le rythme cardiaque est élevé est préoccupé par la dangerosité de la tachycardie pendant la grossesse pour la femme et le fœtus. Une perturbation du rythme, surtout occasionnelle, peut avoir les conséquences suivantes:

  • risque de complications thromboemboliques - pendant la grossesse et l'accouchement;
  • le risque de violations - insuffisance placentaire, hypoxie, retard de croissance du fœtus.

Pour surveiller l’état prénatal du bébé tout au long de la grossesse (de 22 à 26 semaines), un CTG est régulièrement enregistré. Selon le programme reçu, qui enregistre les contractions du cœur du fœtus, il est possible de déterminer le mode de compensation de la condition.

Que faire et quand traiter

Si vous suspectez une attaque de tachycardie pendant la grossesse, contactez votre médecin ou un spécialiste. Après avoir établi la cause, une tactique de référence sera choisie - traitement ou simplement observation. Les premiers secours en cas de crise sont les suivants.

  • Allongez-vous horizontalement. Cela assurera la circulation sanguine dans le cerveau, ce qui aidera à ne pas perdre conscience.
  • Calme-toi. Il devrait être axé sur les émotions positives et les pensées agréables. Si vous avez sous la main, buvez de la valériane ou du "Valocordin". Vous ne devez pas prendre d'autres médicaments vous-même (par exemple, la glycine, qui est populaire auprès des carottes).
  • Respirez. Prendre une profonde respiration et retenir sa respiration pendant trois à cinq secondes provoquera par réflexe un changement de l’endroit où une impulsion nerveuse se forme dans le cœur.
  • Appliquez une compresse. Une compresse froide sur le réflexe du visage aide à soulager une attaque de tachycardie.

Dans de nombreux cas, les épisodes de tachycardie ne nécessitent pas de traitement médical. Toutefois, si nécessaire, appliquez les groupes de médicaments suivants.

  • Médicament sédatif. Ceux-ci peuvent être des plantes médicinales (aubépine, Magvit, magnésium B6, Novopassit, Persen) ou des traitements plus sérieux tels que le diazépam et l’étizitsine.
  • Affectant la fréquence cardiaque. Les médicaments qui normalisent la fréquence cardiaque incluent "Verapamil", "Atenolol", "Metoprolol". Moins utilisé couramment "Novokainamid", "Quinidine."

Comment accoucher

Les femmes dans la situation sont préoccupées par la question, si un rythme cardiaque rapide (tachycardie) est détecté pendant la grossesse, est-ce une contre-indication à un accouchement naturel. La question de la livraison est discutée individuellement dans chaque cas. Les examens des praticiens confirment qu'il ne sert à rien de toujours pencher en faveur d'une césarienne. Dans la plupart des cas, l’accouchement naturel est pratiqué, mais dans des hôpitaux prestigieux, où une femme peut à tout moment fournir une assistance hautement qualifiée.

Rarement, la tachycardie est une indication pour un accouchement jusqu’à 37 semaines. Ce sont généralement des formes compliquées, par exemple dans le contexte des vices, du diabète.

Est-ce que les méthodes populaires

Dans certains cas, vous pouvez utiliser des remèdes populaires disponibles à la maison.

  • Hawthorn avec églantier et canneberges. À parts égales, prenez des fruits secs ou frais, déposez-les en couches, versez le sucre. Versez le contenant obtenu avec de la vodka ou de l'alcool et laissez-le infuser pendant sept à dix jours. Prenez deux ou trois cuillères à soupe matin et soir.
  • Herbe de céleri avec des carottes et des betteraves. Presser le jus de légumes frais et mélanger en quantités égales. Accepter matin et soir sur un demi verre.
  • Abricots secs aux noix, au miel et au citron. Mélanger tous les ingrédients en parts égales et broyer dans un mélangeur. Prenez une cuillère à soupe deux ou trois fois par jour. Cuire pas beaucoup plus qu'un jour ou deux et conserver au réfrigérateur.

Prévention

Dans certains cas, des épisodes de tachycardie peuvent être évités par des moyens simples. Ce qui suit est recommandé pour cela:

  • arrêter de fumer à partir du premier trimestre;
  • remplacer les boissons au café par du thé;
  • avoir un sommeil complet et se reposer même dans les premiers stades;
  • utiliser des pratiques de respiration pour calmer et contrôler ses émotions;
  • marcher régulièrement à l'air frais;
  • prendre des préparations de magnésium à partir du 2e trimestre à des fins prophylactiques;
  • être examiné et traité avant la grossesse.

La tachycardie pendant la grossesse n’est pas toujours dangereuse pour la mère et l’enfant et, avant de paniquer, vous devez en découvrir la cause. À cette fin, un examen détaillé. Le traitement de la tachycardie pendant la grossesse doit être effectué par un spécialiste. Seul ce dernier sera en mesure de déterminer les indications du traitement médicamenteux et de conseiller le mode d’accouchement plus proche des 3 trimestres, en fonction de la situation clinique.

Tachycardie pendant la grossesse: causes, traitement

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Les causes de cet état ne sont pas entièrement comprises: il y en a probablement beaucoup, et divers facteurs peuvent les affecter. Néanmoins, les principales causes de tachycardie chez les femmes enceintes sont les suivantes:

  • "saut" hormonal fort qui affecte l'augmentation du pouls;
  • gain de poids;
  • réponse individuelle à la drogue;
  • violation de l'équilibre hydrique et électrolytique avec forte toxicose;
  • déplacement du coeur dû à une augmentation de l'utérus dans les derniers stades;
  • l'anémie;
  • insuffisance cardiaque;
  • pression réduite;
  • pathologie thyroïdienne;
  • asthme bronchique;
  • saignements abondants;
  • température corporelle élevée;
  • stress fréquent, anxiété, agitation;
  • activité physique;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabac).

Signes et diagnostic de tachycardie pendant la grossesse

Parlant du diagnostic de tachycardie, il convient de prendre en compte les caractéristiques individuelles du corps de chaque future maman. Quelqu'un se sent bien même avec la "force brute", et pour quelqu'un, même au moindre excitation, le cœur "saute". Cependant, certains symptômes signalent une menace potentielle pour la santé de la mère et du bébé. "Battre l'alarme" est nécessaire si:

  • il y a un excès de rythme cardiaque sans effort physique (plus de 90 battements par minute);
  • il y a souvent une panne, une somnolence;
  • vertiges, parties engourdies du corps, bruit dans les oreilles;
  • il y a des évanouissements accompagnés de nausées, de sueurs et d'indigestion;
  • la douleur se propage à la région du coeur;
  • condition aggravée par une anxiété accrue et une irritabilité.

Les palpitations cardiaques sont un «compagnon» normal de la grossesse, et de telles crises ne devraient pas provoquer de panique chez la future maman. Toutefois, si l’un des symptômes énumérés y est ajouté, et même pendant une longue période, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible afin d’exclure les complications graves de la grossesse.

Le diagnostic de la tachycardie est:

  • consultations de médecins (gynécologues, cardiologues, endocrinologues, etc.);
  • réalisation d'un électrocardiogramme et d'une échographie Doppler pour surveiller la fréquence cardiaque;
  • le comportement de l'échocardiogramme et de l'échographie pour déterminer le travail du cœur et des vaisseaux sanguins et identifier les pathologies.

Un examen complet aidera le médecin à identifier les causes profondes de la tachycardie et à donner les recommandations nécessaires pour améliorer l'état de la femme enceinte.

Vidéo sur le travail du coeur pendant la grossesse

Vous pouvez découvrir à quel point le travail normal du cœur dans le corps de la femme est important dans la vidéo:

Que faire en cas de crise de tachycardie pendant la grossesse

Lors d'une crise de tachycardie, une femme enceinte ne doit en aucun cas s'affoler. Tout d’abord, vous devriez essayer de vous calmer et effectuer quelques actions simples:

  • il est commode de s'asseoir ou de s'allonger, de fermer les yeux et de se détendre;
  • prenez une profonde respiration, retenez votre respiration pendant un moment et expirez lentement;
  • si possible, appliquez une compresse froide sur votre front ou nettoyez simplement votre visage avec de l'eau froide;
  • montez dans les airs ou ouvrez une fenêtre.

Il existe également des médicaments à base de plantes (Volokardin, Corvalol), qui normalisent le rythme cardiaque, mais vous ne devez pas les prendre sans la recommandation d'un médecin.

Traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Si les crises de palpitations cardiaques sont causées par certaines maladies, un médicament est prescrit:

  • normalisation du travail du système nerveux (Persen, Novo-Assit);
  • "Niveler" la fréquence cardiaque et avoir une action antiarythmique (Flekanil, Verapamil);
  • restauration des tissus du muscle cardiaque (Panangin).

Ces médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance, dans le cadre d'une posologie et d'un régime strictement prescrits.

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si l'augmentation de la fréquence cardiaque inquiète occasionnellement la future maman et qu'elle passe après l'exclusion des raisons de sa survenue (excitation, effort physique), elle n'a rien de terrible. Dans le cas où les attaques durent longtemps, se produisent fréquemment et aggravent considérablement l’état général de la femme enceinte, vous devez immédiatement consulter un médecin pour en connaître les raisons.

La tachycardie causée par une maladie cardiaque est dangereuse pour la vie et la santé de la future mère et du bébé, car elle comporte de nombreux risques, non seulement du développement du fœtus pendant la gestation, mais également des complications lors de l'accouchement. C'est pourquoi il est si important de commencer le traitement à temps pour pouvoir mettre au monde un bébé en bonne santé tout en préservant sa santé.

Prévention de la tachycardie pendant la grossesse

Pour soulager la charge sur le corps en attendant les miettes,
la future maman devrait, dès sa première grossesse (et même mieux avant la conception), lui inculquer les «bonnes habitudes» qui consistent à:

  • une alimentation saine: le rejet des matières grasses, épicées, salées et fumées au profit des légumes frais, des fruits, des céréales et de la viande maigre "cuite à la vapeur";
  • boissons utiles: tisane, jus, eau pure non gazeuse et refus du café, du "chimozy" et du soda doux;
  • tranquillité d'esprit totale: éliminez les situations stressantes avec surmenage nerveux et concentrez-vous sur la seule tâche importante dans une période de temps donnée - supporter et donner naissance à un bébé en bonne santé!

Tachycardie pendant la grossesse

La tachycardie au cours de la grossesse est une accélération du rythme cardiaque, qui provoque une gêne et une condition douloureuse chez la future mère. Examiner les principales causes de cette pathologie chez la femme enceinte, les méthodes de diagnostic, le traitement et le pronostic de récupération.

Le rythme cardiaque normal se situe entre 60 et 90 contractions, mais si ce chiffre dépasse la norme, on parle alors de tachycardie. La grossesse est un moment crucial dans la vie d'une femme. Et ce n’est pas surprenant, car à ce moment le corps est soumis à un stress accru. Le double travail est effectué par le système cardiovasculaire, qui est l'organe le plus important du corps. Une défaillance de ce système entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque, ce qui est très courant pendant la période de portage d'un bébé.

La tachycardie pendant la grossesse est une affection pathologique qui cause de l'anxiété chez la femme, mais le plus dangereux est qu'elle affecte le développement complet du fœtus. Les palpitations cardiaques doivent être traitées, car ce symptôme peut entraîner un travail prématuré ou une fausse couche. Un diagnostic opportun et un traitement approprié sont la clé d’un accouchement calme, du bonheur d’une mère et de la santé de son enfant.

Code CIM-10

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Les raisons sont variées et dépendent de nombreux facteurs. Considérez les principales causes de palpitations cardiaques chez les femmes enceintes:

  • Surpoids et obésité.
  • L'anémie
  • Réactions allergiques aux préparations vitaminées pour femmes enceintes et divers médicaments.
  • Maladies de la glande thyroïde, qui s'accompagnent d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes.
  • Asthme bronchique.
  • Lésions infectieuses et inflammatoires des poumons et d’autres organes respiratoires.
  • Changements de position du cœur dus à la croissance de l'utérus et à la pression réflexe sur les vaisseaux, au déplacement des organes abdominaux et à la pression sur le diaphragme.
  • Saignements importants pendant la grossesse extra-utérine, blessures diverses et décollement prématuré du placenta.
  • Déshydratation et épuisement du corps dus à la toxicose, accompagnés de vomissements répétés.
  • Une forte augmentation de la température corporelle (la fréquence cardiaque augmente de 10 à 12 battements à chaque degré de température).
  • Excitabilité accrue du système nerveux, anxiété, stress fréquent.
  • Maladies du coeur et du système cardiovasculaire (insuffisance cardiaque, crise cardiaque).
  • Infections, sepsis, blessures.
  • Mauvaises habitudes et surdose de drogues.

Les causes de la tachycardie pendant la grossesse ne sont pas entièrement comprises. Le taux principal d’augmentation du rythme cardiaque est le taux élevé d’hormones surrénaliennes, qui augmente le pouls. Au repos, une femme enceinte n’a pas de rythme cardiaque rapide et son rythme cardiaque n’excède pas la norme. Mais pendant l'exercice, ce chiffre augmente de 10 à 20 coupes.

Symptômes de tachycardie pendant la grossesse

Symptômes de tachycardie pendant la grossesse, de nombreuses femmes les ignorent et les considèrent comme sans danger. À première vue, les crises légères ne constituent pas une menace, mais si cette affection est fréquente et présente un caractère à long terme, il est alors nécessaire de consulter un médecin. Les palpitations cardiaques lors de l'accouchement sont considérées comme la norme physiologique. En raison d'une augmentation de la fréquence cardiaque, le volume de sang distillé augmente, de sorte que l'enfant à naître reçoit l'oxygène et les nutriments nécessaires au plein développement. Avec l'aide d'un tel mécanisme, le bébé grandit et se développe normalement dans le ventre de la mère, même pendant les dernières périodes de la gestation.

Mais il existe un certain nombre de symptômes qui devraient inquiéter la future mère. Considérez les principaux signes de tachycardie pendant la grossesse:

  • Nausées et vomissements, troubles du tractus gastro-intestinal (diarrhée, constipation).
  • Vertiges, évanouissements.
  • Engourdissement de toutes les parties du corps.
  • Douleur dans la poitrine et dans la région du coeur.
  • Anxiété accrue, irritabilité, nervosité.
  • Fatigue fréquente, malaise général, somnolence.

Tachycardie sinusale pendant la grossesse

C'est un rythme sinusal avec une fréquence cardiaque de plus de 100 battements par minute. Le nœud sinusal est situé dans la paroi de l'oreillette droite. Très souvent, cette forme de tachyarythmie supraventriculaire est un signe de désordres métaboliques, de maladies ou d’effets secondaires de médicaments. La grossesse fait également référence aux facteurs qui provoquent cette pathologie.

Ce type de tachyrcardie est pathologique et physiologique. La première découle des pathologies du nœud sinusal et la seconde est une réponse adaptative. La symptomatologie dépend de la présence de maladies concomitantes du système cardiovasculaire. Si une femme a laissé un dysfonctionnement ventriculaire ou une maladie cardiaque, elle provoquera une tachyarythmie supraventriculaire, une douleur thoracique, un essoufflement et des palpitations cardiaques pendant la grossesse.

Les principales causes et facteurs de la tachycardie sinusale au cours de la grossesse:

  • Double charge sur le système cardiovasculaire.
  • Maladies pathologiques du cœur et du système cardiovasculaire.
  • La restructuration des organes et des systèmes du corps de la mère due à l'influence des hormones et du développement du fœtus.
  • Augmentation du métabolisme
  • Augmentation de la charge sur le système nerveux.
  • Pressage du cœur et d'autres organes en raison de la croissance du fœtus.
  • Fonctionnement intensif des organes vitaux de la mère, assurant le développement du fœtus.

Des palpitations cardiaques plus prononcées peuvent se manifester au cours du dernier trimestre, car pendant cette période, le fœtus est presque formé et les processus de l'activité vitale sont assez intensifs. Une femme peut avoir des nausées, des vomissements, des douleurs thoraciques et d’autres symptômes. Le danger est une augmentation de la fréquence cardiaque régulière, qui s'accompagne de crises prolongées.

Si la tachycardie n'est pas causée par des pathologies organiques du cœur, elle peut être éliminée à l'aide de médicaments sédatifs. Si le traitement n'est pas administré à temps, une femme enceinte peut développer un trouble du sommeil, une anxiété et des propriétés protectrices du système immunitaire sont réduites. Les palpitations cardiaques peuvent se transformer en arythmie persistante, entraînant des pertes de charge.

Tachycardie en début de grossesse

La tachycardie en début de grossesse survient très rarement et, en règle générale, apparaît en raison de divers facteurs provoquants. Effort physique, anxiété, mauvaises habitudes, changements hormonaux - référez-vous aux facteurs qui causent les palpitations cardiaques. Si la tachycardie est apparue depuis les premières semaines de la grossesse et est permanente, la pathologie peut alors être provoquée par des maladies chroniques ou des lésions du système cardiovasculaire.

La tachycardie au cours du premier trimestre devrait être une source de préoccupation, car elle peut indiquer des processus pathologiques dans le corps. Considérez les cas de battement de coeur rapide qui nécessitent des soins médicaux:

  • Lors d'une attaque, l'état de santé se détériore, l'anxiété et la douleur apparaissent.
  • Des nausées et des vertiges apparaissent.
  • Si, lors d'attaques, le cœur manque des battements, il indique une tachycardie paroxystique, qui nécessite des soins médicaux immédiats.

Afin d’éliminer une légère attaque de tachycardie en début de grossesse, vous devez vous détendre autant que possible. Il est recommandé à une femme de prendre une position confortable, de s’allonger ou de s’asseoir, de fermer les yeux pendant quelques minutes, d’inhaler et d’exhaler lentement. Très souvent, un rythme cardiaque rapide en début de grossesse est dû à un ajustement hormonal du corps de la mère. Dans ce cas, pour le traitement des crises convulsives, une femme se voit prescrire des sédatifs à base de plantes, qui vous permettent de rester calmes et de ne pas ressentir d'inconfort dû aux processus naturels du corps.

Tachycardie en fin de grossesse

La tachycardie en fin de grossesse apparaît chez chaque femme. La croissance et l'augmentation de la taille du fœtus sont la principale cause des palpitations cardiaques. Au cours du dernier trimestre, le bas de l'utérus en croissance peut déplacer le cœur, ce qui entraîne une violation de son rythme et une augmentation du rythme cardiaque. Dans ce cas, les palpitations cardiaques sont un processus tout à fait naturel qu'il ne faut pas craindre.

  • La tachycardie peut survenir en raison des mauvaises habitudes de la future mère, par exemple fumer et boire des boissons contenant de la caféine.
  • Une attention particulière devrait être accordée à la prise de médicaments au cours des derniers mois de la grossesse. Le fait est que de nombreux médicaments entraînent une augmentation du rythme cardiaque, pouvant entraîner des saignements et une naissance prématurée. Par exemple, les gouttes bien connues de la rhinite Naphthyzinum peuvent provoquer une attaque de tachycardie chez une femme enceinte.

On considère comme dangereux les palpitations cardiaques, dans lesquelles la fréquence cardiaque dépasse 100 battements par minute dans un état calme. Une femme ressent une douleur au cœur et un malaise. Pour le traitement utilisant une thérapie relaxante et des préparations sans danger avec des ingrédients à base de plantes.

Tachycardie paroxystique pendant la grossesse

Est une condition pathologique dans laquelle les battements de coeur sont au niveau de 140-200 battements par minute. La durée de l'attaque peut aller de quelques secondes à plusieurs heures, voire plusieurs jours. La pathologie découle de l'apparition d'un foyer d'excitation dans l'une des parties conductrices du cœur, généré par des impulsions électriques. Une lésion peut apparaître dans les ventricules ou les cellules du système de conduction auriculaire. Sur cette base, la tachycardie peut être ventriculaire ou auriculaire.

La tachycardie paroxystique dépend de la source de la lésion. Le paroxysme commence de manière inattendue et passe également de manière inattendue. Les principaux symptômes de la tachycardie paroxystique pendant la grossesse:

  • Des palpitations cardiaques de 140-220 battements par minute sur fond de faiblesse et de malaise général.
  • Vertiges, acouphènes, évanouissements.
  • Symptômes neurologiques des attaques paroxystiques.
  • Diminution de la pression artérielle et de la faiblesse dans ce contexte.
  • Inconfort et douleur à la poitrine, sensation de constriction du cœur.
  • Transpiration, nausée, flatulence et autres manifestations de dysfonctionnement autonome.
  • Après une attaque, une femme peut présenter une augmentation de la formation d'urine, c'est-à-dire une polyurie. L'urine a une faible densité et une couleur claire ou transparente.

Lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devriez consulter un médecin ou appeler une ambulance. La tachycardie ventriculaire paroxystique se produit en raison de pathologies du système cardiovasculaire, telles que la myocardite, l'infarctus du myocarde ou l'intoxication provoquée par des médicaments. Cette condition est dangereuse pour la femme et son enfant à naître.

Avec la tachycardie atoxique paroxystique, une fréquence cardiaque rapide n'est pas le seul symptôme. La cause de la pathologie est le manque d'oxygène du muscle cardiaque, des troubles endocriniens et d'autres troubles. La femme a des sensations douloureuses au niveau de la poitrine. Dans certains cas, il y a une sensation de manque d'air, des frissons, une miction abondante, une sensation de manque d'air.

Le traitement nécessite des soins médicaux spécialisés. En règle générale, pendant la période de gestation, le traitement est effectué avec les préparations les plus sûres, mais après l'accouchement, une intervention chirurgicale est possible.

Tachycardie pendant la grossesse

Les attaques de tachycardie pendant la grossesse peuvent survenir à la fois dans les premiers mois de la période de gestation et au cours du dernier trimestre. Les attaques sont accompagnées de symptômes caractéristiques: augmentation paroxystique de la fréquence cardiaque, douleurs à la poitrine, faiblesse générale, vertiges et manque d'air.

Les attaques apparaissent à cause du stress, du surmenage ou du manque de sommeil. Les faibles taux de sucre dans le sang, l'hyperactivité de la thyroïde, l'hypertension et la myocardite font également partie des causes des palpitations cardiaques.

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer l’apparition d’une attaque de tachycardie et la symptomatologie permet de détecter et d’éliminer le rythme cardiaque rapide dans le temps.

  • Si des tremblements apparaissent en présence d'une attaque, la cause de la pathologie peut être le stress, l'utilisation de médicaments ou le mauvais choix de médicaments.
  • Si, après des attaques chez une femme enceinte, son poids diminue, cela peut être dû à la restructuration hormonale du corps ou à un traitement avec l'utilisation de médicaments hormonaux.
  • Une augmentation de la fréquence cardiaque, accompagnée d'une transpiration accrue, est due à une consommation excessive de caféine. En cas d'excitabilité nerveuse, la femme enceinte doit réduire son effort physique, éviter le stress et les situations nerveuses.

L'attaque est caractérisée par une fréquence cardiaque supérieure à 120-150 battements par minute. Pour éliminer la pathologie, vous devez utiliser des techniques spéciales:

  • Prenez une profonde respiration et retenez votre respiration pendant quelques secondes, puis expirez lentement. La respiration profonde aide à normaliser le pouls rapide.
  • Prenez une position confortable, allongez-vous ou asseyez-vous, essayez de vous détendre le plus possible.
  • Dans certains cas, une forte toux ou des vomissements artificiels aident à arrêter l'attaque.
  • Prendre des sédatifs tels que Corvalol et Valocordin aide à éliminer les palpitations cardiaques.
  • Une compresse froide pour le visage aide à soulager une augmentation de la fréquence cardiaque. Si possible, il est recommandé de baisser le visage dans de l'eau glacée pendant 1 à 2 secondes pour normaliser le pouls.

Tachycardie sévère pendant la grossesse

Une tachycardie sévère au cours de la grossesse est un signe de processus pathologiques graves dans le corps de la femme. Les palpitations cardiaques graves provoquent des vertiges, des nausées, une faiblesse, des évanouissements et d'autres symptômes désagréables et même douloureux.

Cette pathologie nécessite des soins médicaux, car l'absence de traitement adéquat peut avoir des conséquences graves. Les palpitations cardiaques augmentent le risque de complications pendant le processus de travail. En raison de l'augmentation constante de la fréquence cardiaque, un travail prématuré peut se développer. Si de fortes agressions accompagnent une femme dès les premiers jours de sa grossesse, cela peut entraîner une fausse couche ou le développement de pathologies chez l'enfant à naître.

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si la tachycardie pendant la grossesse est dangereuse est une question qui intéresse beaucoup de femmes enceintes, confrontées à une accélération du rythme cardiaque au moment le plus important pour chaque femme. L'augmentation de la fréquence cardiaque altère considérablement la qualité de vie, provoque des symptômes néfastes et sans traitement nécessaire, elle ne passe pas sans laisser de trace et après la grossesse. La pathologie peut être due à des maladies chroniques exacerbées. La tachycardie associée à des maladies du système cardiovasculaire est particulièrement dangereuse, car elle peut constituer une menace pour la vie de l'enfant mais aussi de la femme. Les palpitations cardiaques augmentent le risque de complications lors de l'accouchement et de la gestation.

Les légères palpitations cardiaques ne sont pas dangereuses. Mais si les crises se produisent très souvent et sont de longue durée, il est nécessaire de consulter un cardiologue et un obstétricien-gynécologue. Avec une augmentation du rythme cardiaque avec un pouls supérieur à 120 battements par minute, la femme développe des nausées, des vertiges, des affections générales, des évanouissements et de fortes douleurs thoraciques.

Diagnostic de la tachycardie pendant la grossesse

Le diagnostic de la tachycardie au cours de la grossesse est une procédure obligatoire permettant aux médecins de déterminer le type de pathologie et de choisir le traitement nécessaire. Considérez les procédures de diagnostic de base pour les palpitations cardiaques chez une femme enceinte:

  • Consultation avec un gynécologue et tests de laboratoire - le médecin aide à déterminer la présence d'une grossesse, son calendrier et sa pathologie gynécologique. Pour les analyses prendre de l'urine et du sang, il vous permet de déterminer le niveau de globules rouges et d'hémoglobine. Il est obligatoire d'étudier le niveau d'hormones thyroïdiennes.
  • Électrocardiogramme et dopplerographie - sont effectués pour étudier le rythme cardiaque, permettent d'identifier la tachyarythmie supraventriculaire.
  • EchoCG ou échographie du coeur - détermine le travail du système cardiovasculaire, des valves cardiaques, révèle les malformations cardiaques et autres maladies pathologiques de nature chronique.
  • Consultation avec des spécialistes alliés - il est obligatoire de consulter un cardiologue (pour exclure les cardiopathies congénitales et acquises), un endocrinologue et d'autres médecins.

Selon les résultats du diagnostic, le médecin est le traitement le plus efficace et le plus sûr qui permettra d’éliminer l’augmentation du rythme cardiaque, mais n’affectera pas le déroulement de la grossesse et le développement du fœtus. Lors du choix d'une thérapie, le médecin prend en compte les causes des palpitations, l'âge de la femme, la durée de la grossesse, la présence de maladies concomitantes. Dans la plupart des cas, le rythme cardiaque rapide ne nécessite pas de traitement spécial, il suffit d'éliminer les causes qui l'ont provoqué.

Qui contacter?

Que faire avec la tachycardie pendant la grossesse?

Que faire en cas de tachycardie pendant la grossesse est un problème urgent pour beaucoup de femmes enceintes qui ont ressenti un malaise dû à des palpitations cardiaques. En règle générale, cela se produit lorsqu'une femme commence à s'inquiéter. Mais assez pour se détendre et le rythme cardiaque revient à la normale. Dans ce cas, une augmentation de la fréquence cardiaque n'est pas une menace. Cela s'applique également aux palpitations cardiaques causées par une activité physique accrue.

Danger d'attaques de tachycardie qui ne s'arrêtent pas longtemps. Dans ce cas, la femme devrait consulter un médecin pour diagnostiquer la maladie. Le médecin recueille des informations sur la femme enceinte et détermine les causes de la pathologie. L’embonpoint est l’un des facteurs importants de la tachycardie au cours de la gestation. Cela est dû au fait que pendant la grossesse, une femme prend très rapidement du poids, ce qui est l’une des causes de la tachycardie.

Les palpitations cardiaques peuvent être causées par les mauvaises habitudes de la future mère. Une femme devrait arrêter de fumer, de la caféine, de l'alcool et des drogues. Si la pathologie est causée par des maladies des poumons ou du système cardiovasculaire, les médecins prescrivent des médicaments. Des médicaments antiarythmiques, des bêta-bloquants et des bloqueurs des canaux calciques sont prescrits à la femme. Le traitement dépend de nombreux facteurs concomitants. La prise de tout médicament n’est donc nécessaire qu’avec l’autorisation du médecin. Il est strictement interdit de se soigner soi-même, car cela entraînerait de graves problèmes de santé et mettrait en danger la grossesse et la santé du futur bébé.

Traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Le traitement dépend des causes de l’augmentation du rythme cardiaque et du type de tachycardie. Dans la plupart des cas, les symptômes désagréables disparaissent d'eux-mêmes. Pour cela, une femme a besoin de se détendre, dormir, arrêter nerveuse. Mais parfois, un traitement médicamenteux est également nécessaire.

L'anxiété devrait provoquer des palpitations cardiaques, qui sont apparues sans raison apparente. Le traitement principal vise à éliminer la cause de la pathologie, à améliorer le bien-être de la femme et à prévenir la récurrence de la tachycardie. Si la cause ne peut pas être établie, diverses méthodes sont utilisées pour le traitement, permettant ainsi de rétablir le rythme cardiaque normal.

  • Avec une pathologie au premier trimestre, la femme doit assurer son confort et son repos complet. Le plus souvent, en début de grossesse, une augmentation de la fréquence cardiaque apparaît en raison d'une augmentation des niveaux hormonaux. Pour le traitement utilisant des sédatifs naturels (valériane, agripaume) et des moyens de renforcer le cœur et le système immunitaire (aubépine, dogrose).
  • Si la pathologie survient au deuxième trimestre, le traitement ne diffère pas de celui de la tachycardie au cours des premiers mois de la période de gestation.
  • Au troisième trimestre, les palpitations cardiaques atteignent leur maximum, ce qui s'explique par la croissance et le développement de l'enfant. Pour le traitement utilisant divers sédatifs, vitamines et minéraux.

Avant de prendre tout médicament pendant la grossesse, vous devriez consulter votre médecin et lire attentivement les instructions relatives à ce médicament.

Comprimés de tachycardie pendant la grossesse

Les comprimés de tachycardie pendant la grossesse aident à rétablir un rythme cardiaque normal, à prévenir les convulsions et à contrôler votre rythme cardiaque. Le choix des pilules dépend du type de tachycardie, de la présence de maladies associées chez la femme enceinte, de la durée de la grossesse et de son évolution générale, des effets indésirables du médicament sélectionné et de la réponse de la patiente au traitement administré.

Les médicaments sont fabriqués à base d'herbes et de plantes. Les médicaments peuvent avoir une origine synthétique, par exemple: Diazépam, Phenobatbital. Les comprimés sont prescrits pour le traitement des palpitations, dystonie végétative-vasculaire. Les médicaments les plus efficaces et les plus sûrs de ce groupe sont: Agripaume, Valériane (comprimés et forme liquide), Magne B6, Concor, Hawthorn Forte, Novo Passit, Etzizin, Magneorot et Persen. Les médicaments réduisent la fréquence des attaques de tachycardie et permettent de normaliser le travail du système nerveux.

Une large gamme de médicaments qui ne peuvent être utilisés que sous les recommandations d'un médecin. L'automédication est dangereuse car tout médicament utilisé pendant la grossesse peut entraîner des effets indésirables non contrôlés. Les médicaments les plus courants dans ce groupe sont l'adénosine, le vérapamil, le propranolol et le Flekanil. Les comprimés normalisent la fréquence cardiaque.

Puisque le traitement de la tachycardie pendant la grossesse dépend de son type, envisagez le traitement de différents types de palpitations cardiaques:

  • Tachycardie causée par diverses maladies

Avec la tachycardie ventriculaire, un traitement urgent est effectué. En cas d'attaque soudaine, la femme doit sortir au grand air, prendre une pilule de Validol ou de Valocordin (ces médicaments sont considérés comme sûrs pour éliminer les attaques). Une fois la femme hospitalisée, les médecins lui injectent de la quinidine, de la novocaïnomide et d'autres médicaments de ce groupe. Sous contrôle médical prescrit des médicaments antiarythmiques. Si une tachycardie paroxystique a été diagnostiquée chez une femme enceinte, les médicaments antiarythmiques sont administrés par voie intraveineuse.

Pour le traitement de ce type de tachycardie, les médicaments ne sont pratiquement pas utilisés, car la thérapie principale est un repos complet. Marcher au grand air, bien manger, bien dormir, l'absence de mauvaises habitudes et d'émotions positives aident à calmer le rythme cardiaque accéléré. Si les crises se produisent très souvent, on prescrit à la femme enceinte des préparations à base de magnésium pour restaurer les tissus du muscle cardiaque. L'efficacité a le médicament Panangin, qui contient du magnésium et du potassium. Pour normaliser le pouls, vous pouvez utiliser Valériana, Corvalol, Motherwort et d'autres préparations à base de plantes sans danger pour la future mère.