Utérus à deux cornes et grossesse: caractéristiques de la gestation et de ce que sera la naissance

Conception

Les anomalies de la structure des organes génitaux se retrouvent chez une femme sur cent. Souvent, ils ne se manifestent cliniquement d'aucune manière jusqu'au moment de la grossesse et de l'accouchement, lorsque les caractéristiques de la structure anatomique sont établies lors de l'examen de la pathologie de la gestation. L'une des anomalies les plus courantes est l'utérus à deux cornes. En même temps, le corps de l'utérus présente des caractéristiques de développement et de structure qui peuvent être reflétées dans le processus de conception et de réalisation. Une grossesse réussie est-elle possible avec l'utérus à deux cornes? Il est important d’établir le diagnostic correct et le temps nécessaire pour suivre un traitement.

Tout défaut associé à la violation de la formation d'organes au cours du développement fœtal. Les 12 premières semaines, lors de la pose et de la différenciation des structures principales, revêtent une importance fondamentale. L'exposition à des facteurs même mineurs au premier abord (alcool, médicaments, réactifs chimiques) peut entraîner de graves modifications de l'anatomie des organes. L'identification de ces caractéristiques avant la planification de la grossesse aidera à éviter les complications désagréables de la gestation.

Pourquoi une anomalie se produit

Après la fécondation, l'œuf commence à se diviser intensément et «alloue» progressivement les cellules à des organes spécifiques. À la huitième ou à la dixième semaine de grossesse, deux canaux de Müller se forment à l'embryon à la place des futurs organes génitaux internes - des brins spéciaux à partir desquels le corps et le col de l'utérus, la partie supérieure du vagin et les trompes de Fallope se forment.

Plus près de la semaine 12, les canaux de Müller, situés à droite et à gauche, se confondent à certains endroits en un seul «tube creux». Après que ces tissus forment normalement un vagin, un col de l'utérus et le corps de l'utérus, les trompes de Fallope sont formées à partir de parties non connectées.

Classification

En fonction du nombre de cellules et du niveau auquel elles ne subissent pas de fusion, il existe différentes options pour la biopsie.

  • Selle (utérus arcuatus). C'est la malformation la plus fréquente et la plus favorable à la grossesse. La fusion ne se produit pas seulement dans le bas de l'utérus, la "selle" est donc formée. L'utérus de selle n'interfère pas avec la conception. Si le placenta n'est pas fixé dans la zone de la "selle", l'exécution se déroule normalement. Mais ce défaut peut provoquer des anomalies du travail directement lors de l'accouchement.
  • Avec un septum à l'intérieur de la cavité (septus utérus, sous -ptptus). En même temps, il n’ya pas de fusion du corps de l’utérus à différentes longueurs, ce qui donne la taille du septum - il peut se propager à tout le corps ou en occuper un ou deux tiers. La conception et la grossesse peuvent se dérouler sans pathologie si la cloison est constituée de tissus mous. La formation d'une cloison dense augmente le risque de fausse couche, de détachement et d'autres complications de la grossesse et de l'accouchement.
  • Deux cornes (utérus bicornis). Lorsque cela se produit, la non-confluence dans tout le corps de l'utérus - deux cavités distinctes sont formées, qui s'ouvrent dans un col et un vagin. Plus rarement, deux canaux cervicaux se forment. La conception peut se produire sans entrave. La grossesse commence à se développer dans la corne droite ou gauche. Il existe une forte probabilité de diverses complications de la gestation et du travail.
  • À une corne (utérus unicornus). Dans le même temps, un seul canal de Muller subit un développement ultérieur, à partir duquel un cornet unique est formé. Le deuxième canal de Muller s’atrophie et reste à l’état embryonnaire. Il peut ou non avoir des messages avec une autre corne et un autre col. La conception peut avoir lieu normalement, une grossesse réussie n'est possible qu'avec la localisation de l'ovule dans une corne à part entière. Si elle entre dans la corne rudimentaire, il se produit un état de "grossesse extra-utérine" - une corne de structure anormale ne peut pas grandir avec le fœtus, ce qui entraîne une rupture de l'utérus et des saignements intra-abdominaux massifs.

Déviations extrêmes possibles dans le développement des organes génitaux internes.

  • Atrésie complète (sous-développement) des conduits mullériens. Dans ce cas, les brins de tissu conjonctif sont déterminés à la place de l'utérus. La femme n'a pas de fonction menstruelle, elle n'est pas capable de concevoir et de mener à bien le bébé, même avec l'utilisation de technologies de procréation assistée.
  • Doublement complet de l'utérus. Il se forme dans le cas où chaque organe de Müller forme un organe reproducteur à part entière. Dans ce cas, la femme est déterminée par deux parties fonctionnelles distinctes du corps, chacune capable de procréer et d'accoucher. Ils peuvent être complètement séparés ou signalés à un certain niveau.

Comment identifier

Souvent, une femme découvre le développement anormal des organes génitaux après une grossesse ratée. Cela est particulièrement vrai des vices non grossiers - l'utérus en forme de selle, un septum incomplet dans la cavité. Il est conseillé de diagnostiquer en utilisant les méthodes suivantes.

  • Échographie. Avec l'aide de l'échographie peut être supposé des défauts, cependant, c'est une méthode imprécise. Certaines anomalies peuvent être détectées par échographie au cours du premier trimestre.
  • Hystérosalpingographie. L’essence de l’étude réside dans l’introduction du contraste dans le col de l’utérus et de l’utérus, qui s’étend ensuite à travers les trompes de Fallope et dans la cavité abdominale. Au fur et à mesure de votre progression, vous devez effectuer plusieurs radiographies, ce qui vous permet de suivre le trajet de l'agent de contraste.
  • Hystéroscopie. C'est l'une des méthodes fiables pour déterminer la pathologie à l'intérieur de l'utérus. En utilisant l'hystéroscopie, vous pouvez non seulement identifier le septum ou la forme de la selle de l'utérus, mais également essayer de corriger le défaut, par exemple, supprimer la structure. Mais l'hystéroscopie n'est pas si informative avec une seule vitesse, surtout si le cornet supplémentaire n'est pas fonctionnel.
  • La laparoscopie. À l'aide de manipulateurs spéciaux et d'une caméra placée dans la cavité abdominale, il est possible d'étudier en détail la structure de l'utérus.

Grossesse avec utérus à deux cornes: pronostic

Le plus souvent, la conception de diverses violations de la structure de l'utérus se fait sans entrave, à l'exception de l'absence complète de la cavité et des trompes de Fallope. Mais une femme peut ne pas savoir que la fécondation a réussi, car il y a une forte probabilité de fausse couche pendant une période de quatre à cinq semaines, quand il n'y a pas de délai de menstruation ou quand il est petit et dans la plage normale du cycle.

La grossesse dans la corne rudimentaire (sous-développée), lorsqu'elle communique peu avec la cavité utérine, est particulièrement dangereuse. L'œuf fœtal continue à se développer et la femme pense que la grossesse se déroule bien. Mais ayant atteint la taille de la cavité, l'ovule provoque la rupture de la corne rudimentaire et une hémorragie massive. Cela est dû au fait que la zone anormale ne peut pas grandir avec l'œuf. Cliniquement, la grossesse dans la corne rudimentaire est très similaire à une grossesse extra-utérine, mais sur une période plus longue (six à huit semaines).

En outre, les caractéristiques de la grossesse dans l'utérus à deux cornes comprennent un risque accru de complications suivantes.

  • Fausses couches spontanées. L'anomalie de la structure de l'utérus s'exprime non seulement dans la modification de l'anatomie de l'organe, mais également dans l'excitabilité accrue du myomètre. Cela provoque des fausses couches spontanées à différents moments, un travail prématuré.
  • Attachement anormal du placenta. La violation de l'anatomie de l'utérus augmente le risque de localisation anormale de la "place des enfants". Le placenta peut souvent être attaché à la partie inférieure de l'utérus de la selle. Forte probabilité de présentation centrale et régionale lorsque le placenta est situé au-dessus du col utérin interne du col utérin. Un tel emplacement anormal conduit à des saignements fréquents, non associés à la menace de fausse couche. Parfois, les saignements sont si abondants que, pour sauver la vie d'une femme, la grossesse est interrompue. En cas de pathologie développementale de l'utérus, le risque de décollement du placenta est élevé, ce qui peut conduire à un avortement oublié aux premiers stades.
  • Saignements de cornes supplémentaires. Lorsqu'il est bipodal, l'ovule peut se développer normalement dans une corne et la seconde subit à ce moment les changements cycliques habituels, comme lors de la menstruation, avec augmentation de l'endomètre et libération périodique de sang ou simplement d'une goutte. À tort, un si petit écoulement dans un utérus à deux cornes pendant la grossesse peut être confondu avec la menace d'une cessation. Cependant, ils ne représentent pas un danger sérieux pour le transport.
  • Défaillance de la fonction cervicale. En cas de développement anormal des organes génitaux chez la femme, le risque d'insuffisance de la fonction de fermeture cervicale est accru. En conséquence, il s'ouvre à l'avance et entraîne une naissance ou une rupture prématurée du liquide amniotique. Il est important de surveiller la dynamique (par échographie et à l'aide d'examens) la consistance et la longueur du col de l'utérus afin de prendre des mesures à temps - pour installer un pessaire ou pour faire une suture circulaire.
  • Le mauvais arrangement de l'enfant. La cavité utérine déformée empêche le fœtus de rester normalement. Cela entraîne une plus grande fréquence des positions fessières et transversales du fœtus, ainsi que des positions irrégulières de la tête (visage, front). Certaines présentations empêchent le succès de l'accouchement. Une césarienne est souvent pratiquée.

Complications de l'accouchement

Les complications de la grossesse avec la biopsie utérine sont caractéristiques, mais aussi le déroulement pathologique de la naissance elle-même. Dans les périodes ultérieures, il est impossible de suspecter des anomalies dans la structure des organes génitaux, si elles n'ont pas été identifiées auparavant. Les complications suivantes du travail sont possibles.

  • Anomalie du travail. Normalement, les contractions utérines rythmiques commencent à droite, moins souvent au coin gauche de l'utérus et un gradient descendant provoque des contractions. En violation de l'anatomie des fibres musculaires de l'utérus sont souvent réduits en isolation, ce qui provoque une discoordination du travail, des contractions faibles et des tentatives. Cela augmente l'incidence du travail obstrué.
  • Travail prolongé. L'obstruction mécanique sous la forme d'un septum contribue souvent à un travail pathologique prolongé.
  • Saignement. L'anatomie perturbée de l'utérus entraîne des violations de sa réduction après l'accouchement. Et c’est là le premier facteur de développement de saignements utérins graves, menaçant parfois la vie d’une femme.
  • Pathologie de la fixation du placenta. En cas de malformation de l'utérus, l'attachement partiel ou dense du placenta est plus fréquent. Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à un retrait complet de l'organe, car la «place des enfants» se développe littéralement dans le myomètre.
  • Forte probabilité de pauses sérieuses. Accouchement pathologique, écoulement précoce de l'eau, élasticité réduite des tissus - tout cela augmente le risque de ruptures graves du col de l'utérus, du vagin et même du corps de l'utérus.

Que faire lors de la détection de défauts

La tactique de la conduite de la femme avec les défauts du développement des organes génitaux dépend du moment où ils ont été trouvés.

Avant la conception

Si des anomalies sont détectées avant la grossesse, un examen complet doit être effectué pour clarifier le type de défaut. Pour ce faire, procédez comme suit:

  • échographie détaillée des organes pelviens;
  • l'hystéroscopie;
  • hystérosalpingographie;
  • si nécessaire, laparoscopie.

Si des anomalies peuvent être supprimées à l'aide de méthodes relativement simples, par exemple pour exciser la partition, vous devez le faire avant de planifier une grossesse. La corne supplémentaire doit également être retirée. La question de la nécessité de connecter les cavités en cas de duplexage incomplet doit être abordée individuellement.
Si la FIV est prévue, la nécessité d'une correction chirurgicale du système de reproduction est également évaluée individuellement.

Pendant la gestation

Si une grossesse a eu lieu, par exemple, avec un utérus à deux cornes avec septum complet ou partiel et que la gestation se déroule sans perturbation significative, il n'y a aucune raison d'interruption. Habituellement, les femmes portent en toute sécurité et à la fin du troisième trimestre, un accouchement est donné. Si une césarienne est pratiquée, il est indiqué, si nécessaire, de procéder à une dissection du septum ou à la correction d’autres défauts.

Dans le cas d'un utérus à deux cornes pendant la grossesse, le reste du traitement consiste à maintenir la gestation, l'hospitalisation à un moment critique pour prévenir le risque d'interruption, ainsi que pour traiter les complications éventuelles.

Par conséquent, l'utérus à deux cornes et la grossesse sont deux concepts compatibles. Seules certaines anomalies du développement sont accompagnées de l'exclusion complète de la possibilité de conception et de portage. Mais il convient de rappeler que le risque de complications de la grossesse avec de tels défauts est plusieurs fois plus élevé. Par conséquent, les femmes ont besoin d'un suivi plus attentif et d'une hospitalisation fréquente.

Utérus à deux cornes et grossesse: s'excluent-ils?

Les médecins ne se concentrent pas uniquement sur le fait que chaque femme a planifié sa grossesse à l’avance. En vous préparant à cette étape, vous pourrez tout apprendre sur votre santé, éliminer les pathologies et guérir les maladies existantes, augmentant ainsi les chances de succès de la conception et de la procréation. Mais, dans la plupart des cas, les femmes consultent un médecin car elles sont déjà en situation et rencontrent pour la première fois un diagnostic qu'elles ne connaissaient pas auparavant. La combinaison de l'utérus à deux cornes et de la grossesse n'est pas rare.

La duplicité de l'organe reproducteur est un trouble congénital du développement de l'utérus, qui se forme chez la femme au cours du développement intra-utérin au cours du premier trimestre. Normalement, cet organe se développe dans un certain ordre: initialement, il se compose de deux cavités séparées, puis la cloison existante disparaît pour ne laisser qu'une seule cavité. En raison de l’impact de facteurs défavorables, la séparation peut ne pas se produire intégralement, à la base du diagnostic de l’utérus à deux cornes.

Selon le degré de séparation de l'organe reproducteur, la biopsie de l'utérus est classée dans les types suivants:

  1. Selle utérus. Le moindre degré d'anomalie, qui n'entraîne pratiquement pas le doublement de l'organe. L'utérus en forme de selle ressemble à un cœur ou à un creux semblable à une selle. En savoir plus sur l'utérus de selle →
  2. Doublage incomplet. L'organe reproducteur est divisé en deux parties, mais cette ouverture est petite, elle est localisée exclusivement au sommet de l'organe.
  3. Doublement total. La forme la plus grave de l'utérus à deux cornes. L'organe est divisé en deux parties au moyen du septum congénital restant. La séparation est rarement égale, dans la plupart des cas, une corne est inférieure ou supérieure à l'autre. Ce type est considéré comme une anomalie rudimentaire.

Une grossesse est-elle possible?

Les problèmes de conception lorsque l'utérus dvurkosti se produisent assez rarement. Le plus souvent, une femme peut tomber enceinte, mais le déroulement de cette grossesse dépend de nombreux facteurs, notamment le degré de division de l'utérus.

Par exemple, avec la forme de selle de l'organe de reproduction, la grossesse se déroule généralement facilement, sans complications. Dans d'autres cas, la probabilité d'un déroulement pathologique de la grossesse augmente, de sorte que les femmes ayant un utérus à deux cornes nécessitent un suivi médical attentif.

Malheureusement, si des problèmes de conception surviennent à l’avenir pour de nombreuses femmes, la grossesse et l’utérus à deux cornes deviennent des concepts qui s’excluent mutuellement. Cela est dû au fait qu'au fur et à mesure que le fœtus grandit, une forme irrégulière de l'organe ne peut pas s'adapter à ses changements. La situation se termine par une fausse couche. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin pour la normalisation de la structure de l'organe et ensuite seulement pour planifier la grossesse.

Caractéristiques du déroulement de la grossesse avec l'utérus à deux cornes

Avec le début de la grossesse, les femmes avec l'utérus à deux cornes devraient consulter un médecin pour une observation plus approfondie. Le gynécologue doit diagnostiquer la gravité du trouble de la structure utérine et prédire comment il affectera le développement du fœtus. Il y a beaucoup de nuances dans ce cas, et chacune d’elles apporte ses propres ajustements à la grossesse et à l’accouchement. Heureusement, dans la plupart des cas, le diagnostic de la future mère n’interfère pas avec le cours de la grossesse.

Si les deux cornes de l'utérus sont bien développées et ont des tailles similaires, l'embryon peut s'attacher à l'une d'elles et commencer son développement sans déviations. Si la taille des cornes est très différente, c’est-à-dire qu’une corne utérine est sous-développée et est considérée comme un rudiment, le développement d’un embryon sera impossible. Tôt ou tard, une telle grossesse sera interrompue par le type de grossesse extra-utérine.

Le plus dangereux est le premier trimestre, lorsque l'embryon est implanté et commence son développement avec des conséquences ultérieures possibles.

Grossesse multiple

Les grossesses multiples ne font pas exception pour les femmes atteintes de dvukhronogosti utérus. De plus, ce phénomène se produit chez elles encore plus souvent que chez les femmes présentant la forme normale de l'organe de reproduction. Mais les médecins considèrent les cas de grossesses multiples avec un utérus à deux cornes comme le plus grand risque, car une fausse couche peut survenir à tout moment.

Dans 90% des cas, une grossesse multiple avec un utérus à deux cornes se termine avant 30 semaines de gestation, soit beaucoup plus tôt que la naissance prévue. Dans ce cas, l'accouchement peut également être une complication grave et dangereuse pour la femme et ses enfants. Le principal est la rupture de l'utérus.

Si une femme est diagnostiquée avec un double utérus de l'utérus et qu'elle tombe enceinte de deux bébés ou plus, il est important de garder à l'esprit que la charge de son corps sera énorme. Par conséquent, si la grossesse est connue, vous devez vous inscrire dès que possible et surveiller votre état de santé. Dans ce cas, les chances d'une issue heureuse seront beaucoup plus grandes.

Complications possibles

La liste des complications possibles pendant la grossesse sont les conditions pathologiques suivantes:

  • hypertonie de l'utérus;
  • avortement spontané à tout moment;
  • la menace d'un déclenchement prématuré du travail dans la seconde moitié de la grossesse;
  • risque accru de présentation inappropriée du fœtus (généralement la fesse);
  • probabilité accrue de fixation anormale du placenta - présentation basse, partielle ou complète;
  • décollement prématuré du placenta;
  • insuffisance cervicale (le col de l’utérus ne peut pas contenir le fœtus au bon moment et commence à se dévoiler à l’avance).

La grossesse dans le contexte de l'utérus à deux cornes nécessite une attention sérieuse de la part des médecins, il en va de même pour le choix de l'accouchement. Tout d'abord, il est nécessaire de prendre en compte le fait que 90% des femmes présentant une double hystérologie sont sujettes à un travail prématuré, même avec un utérus en forme de selle - le degré de bifurcation le plus facile, rarement une grossesse pouvant durer jusqu'à 38-40 semaines. Par conséquent, une femme doit être hospitalisée à l'avance pour suivre l'évolution de sa grossesse et la prolonger autant que possible en précisant la probabilité d'accouchement naturel.

L'accouchement dans un utérus à deux cornes est généralement compliqué par une discoordination et une faiblesse du processus de travail, car la structure anormale de l'organe empêche le développement du travail normal. Augmente également le risque de blessure tant pour la mère en travail que pour son bébé. Tout cela conduit à penser que la plupart des médecins choisissent la césarienne programmée comme méthode d'accouchement.

Le risque de complications reste élevé dans la période post-partum. En raison de la structure pathologique, l'utérus est incapable de se contracter normalement après la naissance de l'enfant. L'involution de l'utérus ralentit, ce qui peut entraîner le développement de complications infectieuses et inflammatoires, le plus souvent sous la forme d'une endométrite post-partum.

En outre, le flux de lochies et de sang sortant de la cavité de l'utérus à deux cornes est souvent perturbé, ce qui entraîne une accumulation de sécrétions et la formation d'un hématomètre, ce qui nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Utérus à deux cornes - une pathologie grave. Beaucoup de femmes atteintes de ce trouble qui ont donné naissance à des enfants en bonne santé insistent sur la nécessité d'une surveillance médicale et de la mise en œuvre de toutes les recommandations prescrites par un spécialiste. Dans ce cas, les chances de porter avec succès un bébé augmentent considérablement.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Qu'est-ce que vous devez savoir pendant la grossesse avec l'utérus à deux cornes?

L'utérus à deux cornes est une malformation congénitale d'un organe. Dans ce cas, l'utérus dans sa cavité a un septum, ce qui contribue au fait que le corps ressemble à une casquette de bouffon. Ces deux cornes peuvent avoir la même taille et différer. De plus, selon le degré, un cornet peut fonctionner et le second peut ne pas être fonctionnel. Les causes de ce phénomène ne sont pas entièrement comprises. Bien sûr, dans la vie de chaque fille, la question de la grossesse se pose tôt ou tard. Avec un utérus à deux cornes, une stérilité complète peut être observée. Pourtant, dans la plupart des cas, une femme parvient à tomber enceinte. C’est là que les inquiétudes commencent: tout ira-t-il bien pour le bébé et la fille aux deux cornes de l’organe se donnera-t-elle naissance? Voyons voir.

Une grossesse est-elle possible?

Si vous prenez le problème du côté théorique, alors l'organe dvurosti n'est pas une contre-indication à la grossesse. Une femme peut être engendrée un enfant. Mais une telle grossesse sera différente de l'habituelle. Une consultation et une adhésion spéciales sont requises. Selon le type de l'utérus à deux cornes, il sera clair si une grossesse peut survenir. Quels types de cette pathologie?

  • Complète Le corps est divisé en exactement deux parties par une partition. Extérieurement, il peut sembler que la femme a deux utérus. Les cornes sont éloignées. Avec une telle conception bipodale peut se produire. Le fruit se développe dans l'une ou l'autre partie du corps. Les médecins peuvent souvent poser un tel diagnostic à une femme «grossesse avec localisation du fœtus dans la partie droite (gauche) de l’utérus». L'accouchement aura lieu normalement.
  • Incomplet. Le corps est divisé en parties seulement au sommet. En apparence, il n'est pas très déformé. Cette pathologie ne présente pratiquement aucun danger pour le développement normal de l'enfant.
  • Selle. Extérieurement, l'utérus ressemble à une selle. En bas, il y a une scission due au septum. Dans ce cas, la grossesse peut également survenir si l'œuf fécondé se sépare suffisamment du septum. Des recommandations supplémentaires seront données par le médecin.

Dans le cas où l'un des organes n'est pas fonctionnel et que l'ovule y est attaché, cette situation est considérée comme une grossesse extra-utérine. Le germe est enlevé chirurgicalement.

Grossesse dans l'utérus à deux cornes

Ainsi, avec un utérus à deux cornes, il est possible de concevoir un enfant. Mais une telle grossesse comporte un certain nombre de dangers. Quel genre

Conséquences pour la grossesse

Une grossesse de ce type présente plusieurs caractéristiques. Qu'est-ce que cela affecte? Plus la distance entre les cornes est grande, plus le processus sera difficile. Pourquoi Parce que dans ce cas, l'œuf fécondé est attaché assez bas. Par conséquent, le fœtus a peu de place pour la croissance et le mouvement. Il existe donc un risque d'accouchement prématuré ou de fausse couche dans les premières semaines.

  • écoulement précoce du liquide amniotique;
  • décollement précoce du placenta;
  • réduire le flux sanguin de la mère à l'enfant;
  • mauvaise position du fœtus.

Cependant, il existe deux des conséquences les plus graves et les plus graves pour une femme enceinte présentant une telle pathologie.

  1. Saignement La cause principale de ce phénomène est la faible attache du fœtus à l’endomètre. Des écoulements sanguins, accompagnés de douleurs abdominales douloureuses - sont le principal signe d'interruption de la grossesse. Lorsque bipodale, ce phénomène se produit à 6-8 semaines de gestation. Environ 40% des femmes qui ont un utérus à deux cornes se plaignent de saignements pendant la grossesse. Si ce phénomène est observé à la 32e semaine, cela signifie que le décollement placentaire précoce a commencé. Dans tous les cas, la femme est mise à l'hôpital pour sauver le bébé.
  2. Fading Child dans l'utérus. Malheureusement, la mort du fœtus dans l'utérus avec l'utérus à deux cornes est fréquente. Cela se produit généralement si l'œuf n'est pas fixé à l'endomètre, mais au septum. À ce réarrangement, il n'y a pas de vaisseaux sanguins nécessaires au développement du fœtus. L'enfant ne reçoit pas tous les éléments nécessaires et se fige. De plus, la cloison ne fournit pas assez d'espace pour la croissance du bébé. La grossesse dans ce cas n'atteint pas la naissance.

Fait intéressant, avant la grossesse, une femme peut ne pas connaître la pathologie existante. Parfois, l’idée d’un organe à deux cornes de la femme peut être poussée par une menstruation lourde et douloureuse. Mais s'il y a des difficultés de conception ou des problèmes pendant la grossesse, comme décrit ci-dessus, la probabilité de pathologie utérine augmente considérablement.

Pour prévenir les complications, il est important d'être constamment sous la supervision d'un gynécologue.

Caractéristiques de la grossesse et de la conception

Y at-il une différence dans la corne de l’utérus qui vient s’attacher à l’ovule? L'essentiel est que l'œuf soit attaché là où il y a plus de nutrition. Plus l'orgue est gros, plus il y a de problèmes, mais chacun a une chance de supporter et d'accoucher.

Et si les jumeaux? Oui, les femmes ayant un utérus à deux cornes risquent une grossesse multiple. Il est intéressant de noter qu’il se développe beaucoup plus souvent chez les femmes atteintes d’une telle pathologie que chez les femmes en bonne santé. Ceci, bien sûr, est un risque énorme. Dans le cas de l'utérus jumeau ne peut pas supporter la charge et il y a un risque de rupture de cet organe. De plus, avec un utérus à deux cornes et des grossesses multiples, un travail prématuré survient généralement. Dans ce cas, l'activité générique peut être attendue d'ici la 30e semaine.

Pour que la conception se produise précisément dans la partie du corps où il y a plus de nutrition, il est nécessaire:

  1. D'après les résultats de l'enquête, sachez quel côté est le plus fonctionnel.
  2. Pendant les rapports sexuels, utilisez des astuces pour que l'œuf aille dans la direction nécessaire. Ce fait n’est pas confirmé scientifiquement, mais de manière empirique, certaines femmes utilisent certaines poses qui envoient le sperme dans la bonne direction.

Si une femme veut vraiment concevoir, mais en raison de la pathologie grave de l'utérus à deux cornes, il n'y a aucune possibilité, les médecins proposent de corriger la situation à l'aide d'une intervention chirurgicale. Appliquez deux types d'opérations:

  • La méthode de Strassmann;
  • Méthode de Thompson.

Pendant la chirurgie, la forme normale de l'utérus est rétablie en éliminant le septum. Ensuite, les risques associés à la pathologie sont réduits de 90 à 25%. Après la restauration de la conception se produit sans problèmes.

Des accouchements indépendants sont-ils possibles dans l'utérus à deux cornes?

La réponse est simple: oui, ils sont possibles. Mais encore une fois, avec la biopathie d'organe, il y a un certain nombre de caractéristiques.

Premièrement, les femmes atteintes de cette pathologie portent très rarement un enfant avant la période souhaitée. La naissance prématurée est un phénomène standard. Les eaux partent très tôt et le travail commence.

Deuxièmement, l'activité naturelle du travail se fait très lentement. Les médecins utilisent des méthodes supplémentaires pour stimuler le travail. Sans stimulation, il existe un risque de traumatisme à la naissance chez la mère et l'enfant.

Troisièmement, après l'accouchement dans un utérus à deux cornes, on observe une récupération sévère après l'accouchement. Les muscles utérins sont très faiblement réduits. Il existe un risque de stase sanguine dans le corps et de processus inflammatoires.

Si le médecin offre à une femme une césarienne, ne l'abandonnez pas. Avec un utérus à deux cornes, c’est une excellente option pour avoir un bébé sans conséquences. Cette option est également excellente si le fœtus n’est pas correctement positionné avec un utérus à deux cornes.

Est-il nécessaire d'interrompre une grossesse avec un utérus à deux cornes?

L'indication médicale de l'interruption de grossesse avec un organe à deux cornes est la conception survenue dans le cor non fonctionnel. Dans ce cas, l'effet de la grossesse extra-utérine se produit. Ensuite, les médecins interrompent la grossesse pour sauver la vie de la mère.

Quelle est la situation avec l'interruption de grossesse pour des raisons non médicales? Il est important de se rappeler que la grossesse avec l'utérus dvurkosti est difficile et qu'elle a des conséquences particulières. De plus, très souvent, cela ne se termine pas avec l'accouchement. Il y a un avortement spontané ou un accouchement précoce rapide. Par conséquent, les médecins recommandent de sauver l'enfant, surtout s'il s'agit d'une première grossesse. Une deuxième chance peut ne pas être.

Ainsi, avec un utérus à deux cornes, la grossesse se déroule souvent sans problème. Après la conception, une femme nécessite des soins et des recherches spécifiques. Si vous ne pouvez toujours pas tomber enceinte, il est nécessaire de demander une intervention chirurgicale pour corriger le défaut.

Grossesse dans l'utérus à deux cornes

Pour un travail plus rapide et plus confortable avec le site baby.com
Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Pour ce faire, vous devez télécharger et installer la mise à jour,
depuis le site officiel du navigateur.

Organisations nécessaires sur la carte de votre ville

Si vous avez un utérus à deux cornes et que la grossesse est en cours et qu'elle s'est terminée sans encombre, vous ignorez peut-être son existence.
Cela arrive dans la plupart des cas. Cependant, un nombre suffisamment grand de cas d'infertilité et de fausse couche est dû à une telle caractéristique anatomique.
L’utérus à deux cornes est un développement anormal de l’utérus, associé à une violation de l’embryogenèse, c’est-à-dire une violation du processus de pose des organes génitaux.
Normalement, le processus de développement prénatal de l'utérus passe d'une phase de formation de bivalves à un organe normal avec une cavité. Le degré de bipodalité peut être différent: - utérus en forme de selle; deux jambes incomplètes; doublement total.
Cela dépend du niveau de séparation de l'utérus sur les cornes. L'anomalie la moins prononcée dans le cas de l'utérus de la selle. Lorsque l'utérus est complètement biporné, deux cornes distinctes s'emboîtent au niveau du col de l'utérus. Cela dépend du degré de bipodalisme dans quelle mesure cela affectera la fonction de reproduction d'une femme.
Des problèmes de conception ne surviennent généralement pas. Le sort de la grossesse dépend de nombreux facteurs, à commencer par le lieu d'implantation de l'ovule.
Habituellement, cette pathologie s'accompagne de modifications des systèmes génito-urinaires et endocriniens, qui peuvent également rendre la grossesse difficile.
Avec le développement de la grossesse, des fausses couches ou une naissance prématurée sont possibles en raison d'une insuffisance de la circulation placentaire, du placenta previa, de la compression du fœtus en croissance par le septum utérin, de l'insolvabilité des muscles cervicaux.
Les femmes atteintes de l’utérus à deux cornes accouchent le plus souvent par césarienne, car Une telle structure de l'utérus peut être à l'origine d'une discoordination du travail et des lésions à la naissance de la mère et de l'enfant. Un utérus à deux cornes et une grossesse avec des signes fiables d'interruption au moment où le fœtus est déjà viable (26 à 28 semaines) constituent une indication pour une césarienne d'urgence.
Il est possible de penser qu'une femme a un utérus à deux cornes avec dysménorrhée, infertilité et fausses couches répétées. Dans le diagnostic par ultrasons, hystéroscopie, hystérosalpingographie, laparoscopie. Si nécessaire, une correction chirurgicale du biarisme a lieu par chirurgie endoscopique pour restaurer la structure anatomique de l'utérus.
Tout cela n'est pas un axiome. Une chose devrait être la loi pour les femmes chez qui l'utérus à deux cornes et la grossesse est déjà venu - l'observation constante du médecin et l'appel à lui avec le moindre changement dans l'état.
Le niveau actuel des dispositifs médicaux et des examens vous permet de surveiller de près le déroulement de cette grossesse et de prendre des mesures rapides pour le préserver.

Utérus à deux cornes et grossesse

Quand une femme tombe soudainement enceinte, elle en apprend beaucoup sur elle-même. Surtout à propos de votre santé: pendant cette période, de telles plaies peuvent survenir que vous ne soupçonniez même pas. C'est pourquoi, idéalement, la grossesse doit être planifiée et soigneusement préparée. Un examen complet vous permet d'identifier et d'éliminer de nombreux problèmes de santé possibles. Et si vous ne pouvez toujours pas tomber enceinte, vous devez absolument être examinée. Après tout, la cause d'une fausse couche peut être, par exemple, l'utérus à deux cornes.

Qu'est-ce que l'utérus à deux cornes?

Parmi toutes les anomalies congénitales de l'utérus, la bipodologie est la plus courante. Mais en général, il n'est diagnostiqué que chez 0,1 à 0,5% des femmes. Dans cet état, l'utérus a une forme irrégulière. Sa cavité est divisée en deux parties et, en fonction du degré de cette division, il existe différents types de bipodalisme:

  • à pleine duplicité, l'utérus est divisé en deux cavités, reliées entre elles par une petite cloison;
  • utérus incomplet à deux cornes dans une moindre mesure, divisé entre les cavités;
  • l'utérus à deux cornes de la selle présente le moins de ramifications possible. Il a seulement une petite dépression dans la partie supérieure en forme de selle, c'est pourquoi son nom.

Comment se renseigner sur le bipied

Souvent, on soupçonne l'utérus duodénal lorsqu'une femme ne peut pas devenir enceinte ou que des fausses couches se produisent tout le temps: un enfant avec un utérus à deux cornes peut être difficile à supporter. Si l'on ajoute à cela de forts saignements utérins, la probabilité que la femme présente cette pathologie augmente. En outre, la dysménorrhée peut être un signe de biopsie utérine.

Identifier la pathologie permet des méthodes d'examen modernes. Cette échographie, laparoscopie, hystéroscopie, hystérosalpingographie.

Quels sont les risques si l'utérus est à deux pattes

Plus le clivage de l'utérus est élevé, plus les risques et les difficultés auxquels une femme peut s'attendre sur le chemin de la maternité sont grands. L'utérus à deux cornes laisse présager des difficultés pour porter un bébé, en particulier - la menace d'interruption d'une telle grossesse. Le plus souvent, cela se produit au cours du premier trimestre. Si la grossesse peut être préservée, la mère et le bébé devront courir des risques lors de l'accouchement. En particulier, il y a un risque élevé de blessure pendant l'accouchement (à la fois pour la mère et pour l'enfant), de faiblesse du travail, d'ouverture de saignement.

Lorsque l'utérus à deux cornes présente diverses violations et complications de la grossesse: placenta previa, sa localisation est trop basse, circulation sanguine placentaire altérée, compression et localisation incorrecte du fœtus et insuffisance cervicale. La situation est souvent compliquée par les modifications des systèmes urogénital et endocrinien qui accompagnent cette pathologie. En fait, tout cela dans un complexe et conduit à une fausse couche.

Que faire

Si la menace réelle d'interruption de grossesse dans l'utérus à deux cornes survient pendant une période où l'enfant est déjà capable de vivre en dehors de l'utérus (à partir de 26-28 semaines de grossesse), une césarienne est réalisée pour sauver sa vie. Même si la grossesse peut être effectuée jusqu'au bout, mais que cette pathologie est révélée chez la femme, l'accouchement peut être effectué de manière chirurgicale en raison des risques élevés. Par conséquent, une femme enceinte avec un utérus à deux cornes doit absolument être sous surveillance médicale étroite. Une telle femme devrait se lier d'amitié avec son gynécologue, car elle devra souvent lui rendre visite. Et avec le moindre changement d’état de santé ou la moindre suspicion, consultez un médecin. La médecine moderne a atteint un niveau suffisant pour pouvoir maintenir une grossesse avec bipodalité.

Ne désespérez pas, même si l'utérus à deux cornes est devenu un obstacle à la possibilité de tomber enceinte. Les méthodes médicales modernes permettent d'éliminer cette injustice naturelle. La cavité fendue de l'utérus à deux cornes peut être corrigée par une intervention chirurgicale.

Mais dans la plupart des cas, s’il n’ya pas de facteurs de risque supplémentaires, la femme porte et met au monde un bébé, sans même se douter qu’elle a un utérus à deux cornes. En effet, même avec une telle pathologie, la grossesse et l’accouchement peuvent se dérouler normalement. Par conséquent, vous ne devez jamais abandonner dans une telle situation. La biopsie de l'utérus n'est pas un obstacle à la maternité. Que rien ne puisse empêcher votre bonheur!

Est-il possible d'accoucher dans un utérus à deux cornes? Réponses du docteur

Le corps humain est un mystère et excite l'esprit des scientifiques tout au long de l'existence humaine. Le corps de la femme en tant que source de nouvelle vie est particulièrement intéressant. Bien que les principes de base de la structure soient les mêmes pour toutes les personnes, chaque organisme est unique et possède ses propres caractéristiques. Selon leur nature, les experts disent qu'il y a un développement anormal. Dans un cas, le tissu ou l'organe peut être modifié, dans l'autre, absent ou doublé. L’utérus à deux cornes appartient à la dernière variante de déviation par rapport à la norme de développement.

Cette caractéristique de la structure est considérée comme la plus fréquente parmi les anomalies utérines, mais elle est généralement assez rare chez 0,1% à 0,5% des femmes. Mais les femmes ayant reçu un diagnostic d'utérus à deux cornes comprennent-elles qu'un tel développement n'est pas une phrase de leur fonction de reproduction? Est-ce que cela réduit leur anxiété? Probablement pas. Chacune d'entre elles est préoccupée par la question de savoir si une grossesse est possible avec un utérus à deux cornes, comment elle se déroule et quelles caractéristiques a-t-elle? Quel est l'utérus à deux cornes chez les femmes

Tout cela dans l'ordre.

Quel est l'utérus à deux cornes chez la femme?

Ce n'est pas un secret pour personne que la formation et le développement initial de tous les systèmes et organes d'une personne ont lieu même dans le ventre de la mère. Ainsi, les organes génitaux féminins sont pondus après environ 7 à 14 semaines de développement fœtal, en raison de la fusion des canaux de Muller, l’utérus est formé. Si ce processus s'écarte quelque peu du rythme normal, il existe de nombreux cas de développement anormal dans lesquels l'utérus ne se développe pas correctement.

À cet égard, l'utérus à deux cornes (Latin utérus bicornis) est un type de violation du développement intra-utérin du système de reproduction de la jeune fille, qui se manifeste par la division de la cavité utérine en deux parties, se fondant en un seul vagin.

Types d'utérus à deux cornes et leurs caractéristiques

Aujourd'hui, la gynécologie distingue 3 types de dualisme utérin, chacun ayant ses propres caractéristiques et une certaine influence sur la possibilité de devenir mère. Ainsi, l'utérus à deux cornes peut être complet, incomplet et en forme de selle (ou arqué). Chaque espèce est décrite plus en détail dans le tableau ci-dessous. (Pour regarder depuis un téléphone portable, tournez-le en position horizontale pour un affichage complet du tableau)

Causes de développement anormal

Aucune des raisons spécifiques qui conduisent à la formation de cette pathologie développementale particulière n'est pas mise en évidence dans la littérature.

Cependant, il existe des facteurs dont l'impact au cours du premier trimestre de la grossesse peut entraîner des anomalies du système de reproduction du fœtus:

  • Intoxication: utilisation par la mère, pendant la grossesse, d'agents nocifs et agressifs tels que le tabac, l'alcool, les drogues, les médicaments puissants et tout autre médicament sans ordonnance médicale.
  • Circonstances stressantes et / ou stress chronique.
  • Manque aigu de nutrition et d’avitaminose.
  • Certaines maladies du système endocrinien (thyrotoxicose, diabète sucré) et du système cardiovasculaire (maladie cardiaque).
  • Maladies infectieuses telles que la rougeole, la rubéole, la toxoplasmose, la grippe et également les infections sexuellement transmissibles (syphilis et autres).
  • Problèmes de nutrition fœtale et de privation chronique d'oxygène.
  • Toxicose aiguë pendant la grossesse.
  • Facteur génétique, qui souvent n'est pas considéré en raison de l'ignorance.

En raison de l'impact de ces facteurs au cours des premières semaines de grossesse, il existe de nombreux cas de développement anormal du système sexuel mais également du système urinaire du bébé. Par conséquent, il est extrêmement important que la future mère porte toute l’attention qu’elle mérite pour sa santé, qu’elle soit surveillée par un médecin et s’occupe du futur enfant.

Les dangers de l'utérus à deux cornes et ses symptômes

Est-ce un utérus à deux cornes, quels dangers cette anomalie comporte-t-elle et quelles conséquences peut-elle entraîner?

La première est que ce diagnostic peut entraîner une infertilité et une incapacité à supporter un bébé, c'est-à-dire une fausse couche. Cependant, ce n'est pas toujours le cas, tout dépend du degré de développement des cornes ou des cornes de l'utérus. Plus le septum de l'utérus est prononcé, plus le risque de perdre un enfant est élevé.

Deuxièmement, cette caractéristique provoque souvent des saignements utérins spontanés anormaux.

Et bien que l'utérus à deux cornes devienne la cause de l'infertilité dans environ la moitié des cas, son identification n'est pas aussi évidente qu'il y paraît. Avec un examen gynécologique de routine, on le trouve extrêmement rarement. Le plus souvent, une femme découvre une telle structure dans l’un des trois cas suivants:

  • diagnostics liés au problème de l'infertilité ou des fausses couches;
  • diagnostic approfondi au stade de la planification de la grossesse;
  • directement pendant la grossesse.

En relation avec ce qui précède, une femme peut même ne pas soupçonner sa maladie. Cependant, il y a encore des signes sur lesquels on peut suspecter que quelque chose ne va pas:

Du côté de la gynécologie:

  • saignements utérins;
  • douleur dans le bas de l'abdomen comme pendant les menstruations;
  • algoménorrhée;

Du côté de la fonction de reproduction:

  • fausses couches (surtout au premier trimestre de la grossesse);
  • accouchement prématuré;
  • infertilité;
  • avortement raté;

Du côté du placenta:

  • anomalies de localisation;
  • détachement prématuré;
  • saignement placentaire;

Du côté du foetus:

  • présentation pelvienne;
  • position latérale ou oblique;
  • manque d'oxygène et carences nutritionnelles en général;

Du côté de l'activité de travail:

  • insuffisance cervicale;
  • accouchement prématuré;
  • violation de la fonction contractile des muscles de l'utérus;
  • hémorragie postpartum.

Il faut se rappeler que ces symptômes n'apparaissent pas du tout et pas toujours, de même que le fait que l'utérus à deux cornes et la grossesse sont possibles et assez souvent réussis. Si un ou plusieurs symptômes ont été observés, vous devez immédiatement faire appel à un gynécologue pour les activités de diagnostic.

Diagnostic de la ductilité utérine

Il découle de tout ce qui précède que le diagnostic de l'utérus à deux cornes avec les méthodes d'examen gynécologiques habituelles est inefficace et que des méthodes de recherche supplémentaires sont nécessaires. Après un examen approfondi, le médecin peut tirer une conclusion, diagnostiquer un «utérus à deux cornes» et s'appuyer sur la tactique consistant à poursuivre le traitement.

La gynécologie moderne dispose d’un large éventail de capacités de diagnostic. Par conséquent, l’examen gynécologique implique l’utilisation de:

  • sondage de l'utérus et échographie du petit bassin à l'aide de capteurs;
  • hystérosalpingographie conventionnelle et par ultrasons;
  • IRM
  • l'hystéroscopie;
  • laparoscopie.

Pour le diagnostic final de la malformation de l'utérus, l'hystéro-et la laparoscopie sont effectuées simultanément. Ceci est fait pour exclure le diagnostic: le septum intra-utérin, dont l'image est très similaire à l'utérus à deux cornes.

Traitement des anomalies

L'utérus à deux cornes étant une anomalie du développement de l'organe et non une maladie au sens large du terme, le traitement de cette affection est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale selon les indications. Dans ce dernier cas, la forme complète de l'utérus à deux cornes révélé lors de l'examen est un facteur d'infertilité après exclusion de toutes les autres causes possibles d'altération de la reproduction. Selon les experts, le principal indicateur de métroplastie est la répétition de fausses couches ou de naissances prématurées (plus de 2 à 3 fois).

Le principal moyen d'éliminer rapidement l'utérus à deux cornes est l'opération de Strassmann, qui consiste en une dissection transversale de l'utérus au cours d'une chirurgie laparotomique suivie d'une excision du septum et de l'imposition d'une suture longitudinale sur l'utérus.

Une fois l'opération réussie, la femme est placée sous stérilet (dispositif intra-utérin) pendant une période de 6 à 8 mois, car une grossesse précoce après l'opération Strassmann peut se terminer par une tragédie - une rupture de l'utérus.

Bien que l’opération bien pratiquée de Strassmann augmente considérablement les chances de réussite de la grossesse puis de l’accouchement (dans 63% des cas, la fertilité de la femme est totalement rétablie), il convient de rappeler que le risque de rupture de la paroi utérine reste élevé, avec la formation d'adhérences. Il est important de suivre toutes les recommandations du gynécologue et de procéder à toutes les mesures diagnostiques et thérapeutiques nécessaires en conséquence. Le processus de récupération et la maternité ultérieure dépendent en grande partie de la femme elle-même.

Par conséquent, une grossesse avec un utérus à deux cornes nécessite une attention particulière de la part des médecins et de la future maman.

Dvorogost utérus et grossesse: les principaux risques

Toute déviation de l'organe par rapport au fonctionnement normal constitue toujours un risque et une menace pour la santé. Dans le cas de l'utérus, les taux sont doublement plus élevés. La possibilité d'un utérus cornéen et d'une grossesse n'est pas mutuellement exclusive. En aucun cas, il y a des cas fréquents de grossesse réussie et d'accouchement réussi avec cette anomalie.

Les pièges existent toujours et se présentent comme suit:

  • «Il n’ya guère de place pour moi, je n’ai aucun endroit où me retourner», ou un volume insuffisant de la cavité intra-utérine pour une croissance et un développement normaux du fœtus;
  • un embryon peut choisir accidentellement la «mauvaise maison» et s'attacher à un septum non vasculaire et, par conséquent, perdre de la nutrition et de l'oxygène;
  • La grossesse avec un utérus à deux cornes est souvent accompagnée d'une violation de la fonction obstructive de l'utérus, ce qui provoque la menace d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée.

Si l'utérus à deux cornes et la grossesse ont eu lieu, les experts préfèrent ne pas s'immiscer dans le processus de portage inutile des miettes, mais bien l'observer de près. Comme à tout moment et à tout moment avec une telle pathologie, 2 complications graves sont possibles:

  • Saignement dont la cause devient souvent la présentation placentaire (se produit dans 40 à 45% des cas). Cela suggère que l'embryon a décidé de ne pas se fixer à l'arrière ou sur le côté de l'utérus, mais «plus près de la sortie», à l'endomètre de la partie inférieure de l'utérus.

Des saignements précoces, ainsi que des saignements, suggèrent que, lors de la formation et de la croissance du placenta, il bloquait la bouche de l'utérus. Accompagné d'une douleur dans le bas de l'abdomen, ce symptôme est un signe avant-coureur de l'avortement, qui survient dans 30 à 35% des cas de grossesse avec un utérus à deux cornes.

Avec des saignements tardifs après 30 semaines de grossesse, nous parlons déjà du détachement du placenta.

  • Gel de la grossesse. Dans les cas où l'embryon n'est pas fixé à une paroi de l'utérus, mais à un septum sans vaisseaux, il ne peut ni se nourrir ni se développer. En conséquence, son développement s'arrête et l'embryon meurt.

    La grossesse peut également être gelée dans le cas où l'attachement de l'embryon a lieu à proximité immédiate du septum. Cela va simplement interférer avec la croissance et le développement normaux, ce qui conduira également à la mort de l'embryon.

    Grossesse avec utérus arqué (en forme de selle) à deux cornes

    L'option la plus favorable pour la grossesse dans l'utérus à deux cornes est considérée comme se produisant dans l'utérus de type arqué ou en forme de selle, car dans ce cas, il n'y a pas de séparation en tant que telle, il y a une petite crête dans la zone inférieure. Mais ici aussi, il y a beaucoup de complications possibles. Les dangers sont les mêmes que dans les autres types d’utérus à deux cornes, ils apparaissent seulement un peu moins fréquemment. Les complications et les menaces les plus caractéristiques pendant la grossesse d'un utérus à deux cornes à tête de selle sont les suivantes:

    • Naissance prématurée, souvent bien avant la date limite du plan. Ceci est observé chez 15 à 25% des femmes enceintes atteintes de ce type de pathologie. En conséquence, le nombre de morbidité et de mortalité périnatales chez les nouveau-nés augmente.
    • Position fœtale incorrecte. Avec ce type d'utérus, il est fort probable que le fœtus sera localisé transversalement ou obliquement, ce qui est une indication directe de la réalisation d'une chirurgie pouvant être opérée, par césarienne. Si la naissance était une voie naturelle, la période de convalescence de la femme est très longue, car un tel utérus est fortement réduit et saignera longtemps.

    Deux cornes - deux enfants

    Le corps humain est mystérieux et imprévisible. Il semblerait que lorsque l'utérus à deux cornes et la grossesse sont improbables, pour ne rien dire de plus. Oui, pas du tout. Et une grossesse avec un utérus à deux cornes peut non seulement survenir, mais aussi se révéler multiple.

    Il existe des cas de grossesse chez des jumeaux présentant une bifurcation complète de l'utérus, c'est-à-dire lorsque la scission du septum atteint le canal cervical et forme deux cavités utérines. Dans ce cas, la grossesse de chaque follicule fécondé se développe le plus souvent dans différentes cornes. Cela se produit extrêmement rarement: selon les statistiques, une grossesse jumelle avec un utérus à deux cornes représente 1 cas par million.

    Du point de vue de l’obstétrique et de la gynécologie, cette grossesse est classée comme risque extrême de fausse couche ou de rupture utérine. Dans 90 à 95% des cas, une telle grossesse se termine par une naissance prématurée entre 32 et 34 semaines de gestation.

    En résumé

    Indépendamment de la "façon" dont l'utérus est à deux cornes et de la grossesse déjà formée, le risque est très grand. À cette occasion, vous trouverez de nombreuses informations dans des publications spécialisées. La grossesse et l'utérus à deux cornes sont activement discutés dans les forums.

    Il est important de se rappeler que, quelle que soit l'expérience d'autres femmes présentant une caractéristique similaire de l'organisme et quels que soient les livres écrits, chaque cas est spécial et nécessite une approche individuelle, prenant en compte les paramètres d'un organisme particulier.

    Comment l'utérus à deux cornes affecte-t-il la grossesse, la vie intime et l'état général d'une femme?

    Les anomalies du développement des organes génitaux féminins sont un phénomène peu fréquent, mais nullement unique, dans la pratique gynécologique moderne. Parfois, cette caractéristique de la structure n’affecte pas le fonctionnement du système reproducteur et constitue un diagnostic aléatoire. Mais très souvent, les malformations provoquent diverses plaintes, ce qui conduit les patients à consulter un médecin.

    Les plus courantes sont diverses anomalies de l'utérus. Selon les statistiques médicales, ils sont présents dans près de 5% de la population féminine. Et dans ¼ des cas (environ 0,5-1% des patients), l’utérus dit à deux cornes est diagnostiqué. Que cela soit mauvais dépend de la gravité du défaut et de l'utilité fonctionnelle des parois de l'organe anormalement développé. Très souvent, il existe des situations dans lesquelles la présence de deux jambes devient un diagnostic aléatoire et n’a pas d’effet négatif évident sur le bien-être de la femme et sa santé en matière de procréation.

    Que veut dire l'utérus à deux cornes?

    L'utérus à deux cornes est appelé une malformation, accompagnée d'un doublage du corps du corps avec une séparation incomplète des cavités formées. La pathologie fait référence aux anomalies du canal mullérien (paramesonéphalique). C'est le nom de la formation temporaire de paires qui donne lieu à un utérus, une trompe de Fallope et un vagin chez les embryons féminins.

    En règle générale, le conduit de Muller est constitué de 2 moitiés accrétées dans la partie distale. Lorsque le processus de fusion de ses divisions inférieures est violé ou le sous-développement d'une partie, le fœtus développe divers défauts de l'utérus. Il peut s’agir d’un septum, d’une forme de selle, d’une pièce, d’une double face ou d’un doublage complet. Ces anomalies sont parfois associées à des malformations du col utérin et du vagin. Des troubles concomitants de la formation des reins et des voies urinaires sont également possibles.

    À quoi ressemble un utérus à deux cornes?

    Dans cette pathologie, un organe anormalement développé ressemble par sa forme à une calotte de clown à 2 moitiés (cornes) divergentes sur les côtés. Ils ont formé des cavités internes qui communiquent entre eux dans la partie distale ou s'ouvrent dans le canal cervical. La gravité de la divergence des cornes peut être différente, en fonction du degré de développement de leurs parois médiales et de la longueur du septum utérin interne.

    Un tel dédoublement de l'utérus ne s'accompagne généralement pas d'une violation de la formation de ses tissus. Par conséquent, les parois du corps, malgré la forme anormale, ont dans la plupart des cas des couches développées et fonctionnellement complètes. Mais il existe également des formes asymétriques, lorsque l’une des cornes n’atteint pas un développement suffisant ou est complètement traitée.

    Pour certains mammifères, cette forme de l'utérus est normale, mais chez l'homme, il s'agit d'une pathologie. Après tout, normalement cet organe reproducteur a la forme d’un triangle avec une base tournée vers le haut et une seule cavité interne. L'apparition de toute cloison et la scission du bas de l'utérus est un signe d'organogenèse anormale.

    Les causes de la pathologie

    Il n'est pas possible d'identifier de manière fiable les causes de l'apparition de malformations congénitales des canaux de Muller. On pense que l'anomalie de développement de l'utérus est due à une violation de l'organogenèse précoce au cours des 2-3 mois du développement intra-utérin d'un fœtus de femme. La raison de ceci peut être une variété de facteurs défavorables:

    • Substances toxiques d'origine exogène et endogène à effet tératogène. Ceux-ci incluent, entre autres, certains médicaments, la nicotine, l'alcool et les émissions industrielles dans l'environnement.
    • Maladies infectieuses reportées au début de la grossesse.
    • Divers états pathologiques entraînant une hypoxie des tissus de l'embryon en développement.
    • Troubles métaboliques chez une femme enceinte, dus en particulier à une pathologie endocrinienne cliniquement significative.
    • Carences vitaminiques graves et manque important de nutriments essentiels.

    En outre, dans certains cas, la susceptibilité héréditaire aux malformations du système génito-urinaire peut être retracée.

    Options anatomiques de base. Classification

    Il y a plusieurs options de pathologie:

    • Selle utérus à deux cornes, on l’appelle aussi arquée (utérus arcuatus). C'est le type le plus favorable, avec un défaut non prononcé de la structure. Le bas de l'organe au centre présente une dépression et la cavité interne n'est pratiquement pas déformée.
    • Utérus à deux cornes avec septum interne partiel (incomplet) (utérus subptis). La cavité utérine est divisée en 2 moitiés rapportées près du col de l'utérus. La longueur du septum peut être différente. Cette anomalie est due à une réabsorption incomplète de la confluence des canaux de Muller.
    • Utérus à deux cornes avec un septum complet (septis de l'utérus), qui bloque la cavité interne en 2 moitiés isolées et s'étend du bas au pharynx interne.
    • Utérus à double corps (divisé) et col utérin commun (utérus bicollis unicollis). En même temps, deux cavités utérines distinctes s’ouvrent dans le canal cervical commun.
    • Doublement du corps de l'utérus, accompagné d'une atrophie et / ou d'une atrésie d'une corne. Dans le même temps, il est nécessaire de différencier le sous-développement congénital d'une partie d'un organe et la prolifération post-traumatique de sa lumière. La malformation de la cicatrice est le plus souvent causée par un avortement médicamenteux dans un utérus à deux cornes.
    • Utérus à deux cornes avec atrésie de la cavité interne. Cette variante s’explique par l’absence de fusion des canaux mullériens avec blocage simultané de leur lumière. L’organe à la fois a une structure solide ou contient une petite cavité isolée dans la région d’une corne.

    Il est également possible que l'utérus comporte deux cornes et que le col de l'utérus soit doublé (utérus bicollis bicollis). Dans ce cas, les canaux cervicaux peuvent s'isoler mutuellement avec un septum ou s'ouvrir dans le tiers supérieur du vagin indépendamment les uns des autres. De nombreux experts attribuent cette variante de la malformation non à la duplicité, mais au doublement complet de l'organe.

    Des anomalies du corps et du col de l’utérus peuvent être associées à la pathologie de la structure du vagin. Dans de tels cas, un septum vaginal complet ou incomplet ou deux vagins isolés complètement formés sont diagnostiqués.

    Utilisation et classification simplifiée. Selon elle, selle utérus isolée, types de division du corps incomplets et complets.

    Tableau clinique

    Les symptômes de l'utérus à deux cornes ne sont pas spécifiques. Leur présence ne permet pas de suspecter un défaut de développement avant de mener un ensemble d’études. En outre, un nombre suffisamment important de patients ne présente aucune manifestation clinique évidente.

    Les symptômes les plus probables sont les menstruations pathologiques, l'infertilité, le déroulement compliqué de la grossesse.

    Dans la plupart des cas, les malformations des canaux de Müller ne s'accompagnent pas d'anomalies ovariennes et de l'apparition de stigmates externes. Par conséquent, les patients présentant une telle pathologie congénitale ne se caractérisent pas par une ménarche tardive, des troubles endocriniens graves et des anomalies phénotypiques évidentes. La fréquence des troubles hormonaux du cycle ovarien-menstruel est presque la même que chez les femmes ayant des organes génitaux internes normalement développés.

    Tous les mois avec un utérus à deux cornes le plus souvent douloureux et assez abondant. L'allongement de la durée de la menstruation n'est également pas exclu, ce qui s'explique par le volume accru de l'endomètre rejeté et par la difficulté d'évacuer le sang des cornes utérines bien développées.

    En outre, l'utérus anormal agrandi a un effet mécanique plus important sur les organes environnants et les plexus nerveux. Par conséquent, le gonflement physiologique prémenstruel des tissus peut être accompagné de sensations de douleur nettement plus prononcées.

    La douleur de la menstruation (algodysménorrhée) s'explique également par les contractions spastiques assez fortes de l'organe menstruel, nécessaires à la séparation efficace de la couche fonctionnelle de l'endomètre. En outre, un inconfort physique important peut entraîner une stase du sang dans les cornes de Fallope placées horizontalement.

    La qualité de la vie sexuelle dvudorogost n'affecte généralement pas, sauf si elle s'accompagne de défauts dans le développement du vagin. Les femmes peuvent faire l'expérience du désir sexuel, de l'excitation et de la relaxation orgasmique, et le coït dans la plupart des cas ne leur cause pas de sentiments désagréables.

    L'infertilité n'est pas un symptôme obligatoire. L’absence de grossesse en développement n’est pas due à des troubles ovulatoires et endocriniens, mais à une violation de l’implantation de l’ovule ou à son rejet au début de la gestation. Une femme avec un utérus à deux cornes est capable de concevoir naturellement, de supporter et de donner naissance à un enfant en bonne santé. Mais la présence de malformations est un facteur de risque pour le développement de diverses complications pendant la grossesse, l'accouchement et le début du postpartum.

    Grossesse et accouchement avec l'utérus à deux cornes

    La possibilité de tomber enceinte d'un utérus à deux cornes est une question qui dérange les jeunes femmes qui n'ont pas encore accouché. Oui, dans de nombreux cas, la pathologie n'interfère pas avec la conception naturelle, bien que la survenue d'une grossesse dans près de 70% des cas se produise avec des complications ou se termine spontanément.

    Les principales raisons de l'impact négatif de la duplicité sur le processus de port d'un enfant sont les suivantes:

    • volume de cavité réduit (comparé à un utérus développé normalement) disponible pour le développement de l'ovule;
    • augmentation de l'activité contractile du myomètre dans un organe anormalement formé;
    • infériorité anatomique et fonctionnelle de la paroi utérine, en particulier dans la zone de la bifurcation et du septum;
    • anomalies fréquentes d'innervation et d'apport de sang aux parois d'un organe partiellement fourchu;
    • une modification du rapport et de l'angle entre le corps et le col de l'utérus, ce qui augmente considérablement le risque de développer une insuffisance isthmique-cervicale.

    La duplicité peut entraîner une altération de l'implantation d'un ovule normal. Autrement dit, la fécondation a lieu, mais la grossesse n’est pas prolongée. Dans ce cas, l'embryon est retiré de l'utérus lors de la prochaine menstruation, ce qui peut se produire à temps ou avec un léger retard.

    Chez les femmes atteintes d'une telle malformation, une grossesse gelée et un avortement spontané au début de la gestation sont également probables. De plus, cette situation est considérée comme un facteur de risque pour le développement dans l'embryon de diverses anomalies de la structure des organes internes.

    Lorsqu'une femme avec un utérus à deux cornes tombe enceinte, l'œuf fécondé est implanté dans l'une des cornes, généralement du côté de l'ovulation. Dans ce cas, les options les moins favorables sont sa fixation dans la zone de bifurcation des parois, au septum existant ou à proximité du col. La deuxième corne reste libre. L'endomètre à l'intérieur subit tous les changements gestationnels caractéristiques. La grossesse dans la corne droite et la grossesse dans la corne gauche ne sont pas fondamentalement différentes.

    Parfois, une femme ovule en même temps deux œufs dans différents ovaires. Avec leur fécondation et leur implantation réussie, une situation unique se présente: un utérus à deux cornes et des jumeaux avec le développement de chaque fœtus dans une corne séparée. Mais ces enfants sont rarement nés à terme.

    Avec un utérus à deux cornes, une grossesse extra-utérine est également possible. Cela est dû à des troubles structurels et fonctionnels au niveau de la bouche des trompes de Fallope, tout en maintenant leur perméabilité aux spermatozoïdes.

    La prolongation réussie de la grossesse après le premier trimestre ne signifie pas la disparition des risques pour la mère et le fœtus. Plus les parois de l'utérus enceinte s'étirent, plus le risque d'infériorité fonctionnelle et d'insuffisance isthmique-cervicale était grand. Elle menace le développement du travail prématuré, du décollement placentaire précoce, de l'hypoxie rapidement progressive du fœtus avec sa mort intra-utérine. Les saignements pendant la grossesse, l'hypotrophie fœtale due à une insuffisance placentaire, la présentation pelvienne de l'enfant sont également des complications fréquentes.

    Mais dans de nombreux cas, une femme parvient à communiquer et à donner naissance à un enfant en bonne santé, malgré le fait qu'elle ait un étau.

    Les femmes enceintes présentant une malformation utérine diagnostiquée doivent être surveillées de près par un obstétricien-gynécologue. Dans la plupart des cas, une décision est prise quant à leur hospitalisation prénatale, qui est parfois nécessaire déjà à 26-27 semaines de gestation.

    Si une hypoxie croissante et non corrigible du fœtus est diagnostiquée, il est décidé de procéder à un accouchement d'urgence par césarienne. Dans ce cas, la patiente appartient à un groupe à haut risque de développer des saignements utérins post-partum, des hématomètres et une endométrite.

    Mais l'accouchement naturel est également possible avec l'utérus à deux cornes, même si ce défaut est associé à des anomalies du développement du col de l'utérus et du vagin. La littérature médicale décrit des cas d’auto-accouchement réussi de femmes, même avec le type complet de division de l’organe et de doublement du vagin. Mais, bien entendu, ces naissances s'accompagnent souvent de lésions des tissus des organes génitaux chez les patients et nécessitent généralement une épisiotomie.

    Après l'accouchement, les patientes atteintes d'un utérus à deux cornes nécessitent une attention particulière en raison du risque accru de contraction lente de leurs organes et de développement d'hématomètres.

    Qu'est-ce qu'un utérus dangereux à deux cornes?

    Le bipède ne fait pas référence à des anomalies incompatibles avec la vie, il n’affecte pas la viabilité du fœtus et le développement général de l’enfant après la naissance. Avec des défauts modérément prononcés, une femme peut ne pas être consciente de la présence d'un défaut de développement, surtout si la fonctionnalité de l'organe est préservée. Cependant, l'utérus à deux cornes peut constituer un danger pour la santé de la patiente.

    La situation la plus défavorable est l'atrésie partielle de la lumière d'une corne. Ceci s'accompagne de la formation d'une cavité fermée avec un endomètre fonctionnellement complet. Des modifications cycliques naturelles de la membrane muqueuse avec un rejet régulier de sa couche fonctionnelle entraîneront la formation d'hématomètres. La complication la plus dangereuse de cette affection est la suppuration avec le développement de l'endométrite et la fusion subséquente des parois de l'organe.

    L’hématomètre peut également se produire en raison de la difficulté manifeste à évacuer le sang menstruel d’une corne déformée qui dévie nettement de sa position physiologique. L'infection de tels contenus pathologiques de la cavité utérine est lourde de développement d'un pyomètre, souvent compliqué par l'apparition d'une péritonite et d'une septicémie purulentes.

    Une autre conséquence possible et plutôt dangereuse est la tendance aux saignements utérins. Ceci menace le développement d'une anémie post-hémorragique sévère avec des altérations cliniquement significatives du fonctionnement des organes vitaux.

    Diagnostics

    1. Examen gynécologique. Vous permet de détecter la présence de septum vaginal, de double col de l'utérus et avec un examen bimanuel, le médecin peut déterminer la déformation du plancher utérin (dans le cas de cornes divergentes).
    2. Échographie utilisant des capteurs abdominaux et vaginaux. Dans le même temps, la structure du système reproducteur, mais aussi des voies urinaires est évaluée. L'utérus à deux cornes à l'échographie peut être détecté hors du temps, en fonction des qualifications et des compétences du diagnosticien, de la qualité du matériel utilisé. Les résultats peu fiables sont plus susceptibles si la déformation de la cavité interne est exprimée légèrement. Par conséquent, l'échographie 2D n'est pas une méthode de diagnostic, confirmant ou excluant le diagnostic. La technique 3D est plus informative, bien qu'elle ne puisse pas être utilisée comme étude clé.
    3. Surveiller les rayons X. Donne au médecin une image des contours externes de l'organe, mais ne permet pas de déterminer avec précision le type d'anomalie.
    4. Hystérosalpingographie - détermination des contours de la cavité utérine à l'aide d'une substance radio-opaque injectée par le canal cervical. Mais cette technique ne nous permet pas d’estimer la structure de cornes rudimentaires et traitées, de cavités isolées.
    5. Hystéroscopie - examen de l'utérus avec un endoscope. Vous permet d'évaluer non seulement la forme de la cavité utérine, mais également la structure de l'endomètre, le septum existant, la perméabilité de la bouche des trompes de Fallope.
    6. La laparoscopie est une technique chirurgicale peu invasive qui peut être utilisée pour déterminer l'état de l'utérus et des appendices, ainsi que pour identifier les défauts associés des voies urinaires et des reins. Si nécessaire, la laparoscopie est également utilisée comme technique médicale.
    7. L'IRM est un moyen très informatif de visualiser les structures anatomiques et d'identifier les défauts de développement. Il vous permet de déterminer avec précision la forme de l'utérus, la structure des couches de sa paroi, l'exactitude de la formation d'autres organes.
    8. CT, peut être utilisé comme alternative à l'IRM.

    Hystérosalpingogramme utérus à deux cornes

    Une étude prescrite par un médecin doit viser non seulement à confirmer la présence de malformations des organes génitaux internes de la femme. Les tâches les plus importantes du diagnostic sont la détermination de la fonctionnalité de l'utérus à deux cornes, la possibilité d'une grossesse, la promesse d'un traitement chirurgical pour restaurer la fonction de reproduction.

    Traitement

    Traitement de l'utérus à deux cornes uniquement chirurgical. Elle est réalisée pour la restauration maximale de l'utilité fonctionnelle de l'organe anormal. Et les principales indications de la chirurgie sont l'infertilité, les fausses couches à répétition, les mortinaissances et les autres pathologies associées à la grossesse. Un hématomètre situé dans une cavité isolée d'un cornet est une des rares raisons d'une intervention d'urgence.

    Le type d'opération principal est la métroplastie de l'utérus à deux cornes, visant à créer une seule cavité utérine. À cette fin, une corne rudimentaire peut être retirée et une partition complète ou incomplète doit être excisée. Effectuer souvent un retrait partiel de la paroi utérine dans la zone de bifurcation avec le déplacement ultérieur de la plaie chirurgicale du plan frontal dans le sagittal et la formation d'un nouveau fond.

    De nos jours, on privilégie de plus en plus les techniques mini-invasives. Dans le même temps, les principales manipulations sont effectuées par hystéroscopie ou par laparotomie. Les traitements au laser sont largement utilisés. Ces nouvelles méthodes de traitement peuvent réduire de manière significative les dommages liés à une intervention chirurgicale, réduire le risque de complications postopératoires (y compris une atrésie) et améliorer de manière significative le pronostic de la grossesse sans risque.

    Selon les statistiques médicales, le risque de complications liées à la gestation après une métroplastie réussie est réduit de 70% à 30%. De plus, le traitement chirurgical permet dans de nombreux cas de faire face à l'infertilité.

    Dans le même temps, les technologies de procréation assistée peuvent être utilisées pour augmenter le risque de grossesse chez les femmes opérées ou chez les patientes présentant un défaut légèrement prononcé. Ils sont indiqués si une violation de la perméabilité des trompes de Fallope, un épuisement de la réserve ovarienne des ovaires, une combinaison de facteurs d'infertilité masculine et féminine sont également diagnostiqués.

    Comme il n'est généralement pas possible pour une telle patiente de devenir enceinte naturellement, la FIV avec un utérus à deux cornes présentant une pathologie combinée devient une méthode de traitement presque irremplaçable. Le protocole est sélectionné individuellement.

    Quoi d'autre est important de savoir?

    Les malformations utérines rendent généralement la tâche difficile, mais n'excluent pas le début de la grossesse. Par conséquent, les femmes en âge de procréer présentant une telle pathologie doivent choisir avec soin une méthode de protection. La méthode barrière et la contraception hormonale sont appropriées. Mais est-il possible de mettre une spirale, si l'utérus est à deux cornes, le médecin décide sur une base individuelle.

    La présence de septum de toute gravité et de cornes formées est une contre-indication à une telle contraception. Après tout, la spirale dans ce cas ne peut pas être placée de manière à toucher presque toute la surface de l’endomètre. Et en cas de pathologie du type selle avec une légère déformation de la cavité utérine, la décision est parfois prise d'utiliser des méthodes intra-utérines pour prévenir la grossesse, en particulier si la patiente a des contre-indications à l'utilisation de contraceptifs oraux.

    L'identification du bipodalisme ne signifie pas la présence sans équivoque d'une pathologie héréditaire grave chez une femme. Bien entendu, ces patients ont besoin d'un conseil génétique pour évaluer le risque de développer des anomalies chez les futurs enfants. Mais dans la plupart des cas, il n'est pas possible d'identifier des troubles génétiques déclarés. Après tout, les anomalies de développement du canal de Muller sont le plus souvent causées par l’influence de facteurs indésirables, et non par de graves mutations transmises par héritage.