Traitement de la laryngite pendant la grossesse

Les douleurs

Pendant la grossesse, le corps de la femme est soumis à des contraintes, car toutes ses ressources doivent fonctionner de manière renforcée, en satisfaisant les besoins des mamans et de l'enfant qu'elle porte. Tout d'abord, le système immunitaire du corps féminin est affaibli. C’est pourquoi toute négligence - hypothermie, surchauffe, surmenage laryngé, respirer par la bouche avec un air poussiéreux - menace de maladies, ou plus précisément d’un rhume. Mais les problèmes commencent lorsque la maladie s'accompagne de complications. Le plus souvent, il s'agit d'une laryngite (inflammation des muqueuses du larynx).

Voyons ce qui constitue une telle complication et comment y faire face la future mère.

Laryngite: la voie de l'occurrence

La laryngite est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx, ainsi que (dans certains cas) de la trachée supérieure (laryngotrachéite). Le processus inflammatoire peut provoquer une maladie virale ou un effet inhabituel sur le corps de certains irritants: air froid ou chaud, surmenage excessif de la gorge accompagné de cris, poussière dans l'air, fumée de cigarette, infections, allergènes, etc.

La maladie est causée par des dommages mécaniques au larynx. Ce type de malaise est particulièrement dangereux car il est accompagné de complications graves: douleur aiguë, mal de gorge, oropharynx sec, enrouement (jusqu’à une perte de voix), difficulté à respirer et toux terrible provoquée par un gonflement et un rétrécissement de la glotte. Ayant découvert ces symptômes, une femme en position devrait consulter immédiatement un médecin.

Méthodes de traitement de la laryngite pendant la grossesse

Tout d'abord, le traitement de cette maladie doit être sous la surveillance stricte d'un médecin. Dans le cours normal de la maladie, il n’est pas nécessaire de rester en quarantaine à l’hôpital. Cependant, un traitement est nécessaire et peut être effectué à domicile.

Comme il n’est pas recommandé d’utiliser des médicaments pendant la grossesse, le traitement traditionnel de la laryngite est la médecine traditionnelle. Ceux-ci comprennent:

Bains de pieds

De tels bains sont nécessaires pour bien réchauffer les pieds. Ainsi, nos grands-mères se débarrassaient également des rhumes. Cependant, pendant la grossesse, les pieds ne doivent être gonflés que dans de l'eau tiède (40 degrés) avec l'ajout d'une décoction d'herbes, de moutarde (un peu, de sorte qu'il n'y ait pas de forte sensation de brûlure), de sel de mer (ou ordinaire), d'une poignée de poudre de soda.

L'inhalation

Une méthode d'inhalation commune et la plus simple est la pomme de terre (la vapeur, qui en provient bouillie). Mais une méthode aussi primitive peut être remplacée par de l’eau chaude avec l’ajout d’une huile essentielle: pin, épinette, sapin ou eucalyptus. En outre, la décoction d’eau est complétée par diverses herbes médicinales, du sel et du soda. Mais il n'est pas nécessaire de procéder à une procédure d'inhalation sans autorisation médicale: après tout, la maladie peut être accompagnée de fièvre, de vertiges, de nausées. Avec cette évolution clinique de la maladie, l'inhalation peut exacerber la situation. Et, en premier lieu, un tel traitement peut nuire à la santé de l’enfant, qui porte une mère malade.

Guérison gargarisme

Le gargarisme est mieux fait à partir d'infusions de potions médicinales. Pour cela, la sauge, l'écorce de chêne, la camomille, le millepertuis, le calendula, les fruits du fenouil et les racines de Potentilla sont parfaits.

Vous pouvez également utiliser pour le rinçage et la recette, composé de trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme et deux cuillères à soupe de miel. Ces composants doivent être dissous dans un litre d'eau. Ce mélange pour rinçage thérapeutique doit être utilisé quatre fois par jour.

Éliminez la douleur lorsque vous pouvez laryngite et sérum physiologique. Mais cette méthode doit être traitée avec prudence, car il est possible de «gratter» la muqueuse déjà enflammée de l'oropharynx ou de la sursécher.

Il ne faut pas oublier que le gargarisme en cas de laryngite est un point très important sur la voie du rétablissement. Il est donc nécessaire de le traiter avec une attention et une responsabilité particulières, en particulier pour les femmes enceintes. L'eau pour cette procédure doit toujours être chaude et les manipulations doivent être effectuées régulièrement, après avoir mangé.

Compresse pour vaincre la laryngite

La laryngite pendant la grossesse est traditionnellement traitée avec une compresse chauffante avec l’ajout d’une petite quantité d’huile végétale. De plus, le pansement frotté avec du savon ou imbibé d'alcool est populaire. Utilisez également des pommes de terre chaudes ou du sel chauffé.

De telles compresses doivent être appliquées non seulement sur la gorge, mais également sur la poitrine. Le pansement du compresseur doit être constitué d'un tissu résistant (par exemple, une gaze pliée en plusieurs couches), de sorte que le composant chauffé avec lequel la procédure est effectuée ne touche pas la peau du patient et ne provoque pas de brûlures. Après avoir retiré la compresse, le cou doit être enveloppé avec un foulard chaud afin de le garder au chaud.

Mais n'oubliez pas que deux cœurs battent à l'intérieur d'une femme enceinte et que vous ne pouvez pas les mettre en danger! Par conséquent, lorsque la laryngite est nécessaire, l'examen et la consultation des médecins. Une telle mesure de précaution aidera à éviter le malheur et à se débarrasser d'une maladie désagréable sans menacer la santé d'une femme et de son bébé.

Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Afin d'éviter l'apparition d'une laryngite, les femmes enceintes doivent tout d'abord contrôler plus attentivement leur régime alimentaire nutritif. Il doit contenir une grande quantité de vitamines et de minéraux nécessaires au fonctionnement normal du système immunitaire. En outre, la future maman devrait éviter l'hypothermie et sa garde-robe devrait donc porter des vêtements chauds qui doivent être portés pendant la saison froide.

En outre, les médecins recommandent autant que possible pendant la grossesse (et pas seulement) de marcher à l'air libre, de se promener dans des endroits où les concentrations de personnes sont faibles.

Si vous présentez des symptômes de laryngite, n'hésitez pas à consulter un médecin. Une mise en œuvre responsable de toutes ses recommandations vous aidera rapidement et sans complications à faire face à la maladie.

JMedic.ru

Ces statistiques médicales suggèrent que la laryngite est plus fréquente pendant la grossesse que toute autre maladie des organes ORL, et que la future mère a besoin de savoir quoi traiter. Sinon, à première vue, des douleurs «inoffensives» dans la gorge peuvent se transformer en conséquences dangereuses pour la femme enceinte et le fœtus.

Causes et symptômes de l'inflammation du larynx chez la femme enceinte

Les femmes enceintes souffrent de laryngite pour les mêmes raisons que tout le monde, à savoir:

  • infection virale, bactérienne ou fongique;
  • effort excessif des cordes vocales avec un cri, chant fort, autre;
  • les allergies;
  • fumer;
  • inhalation d'air poussiéreux ou pollué.

Parfois, le larynx de la future mère devient enflammé à cause de la soi-disant rhinite des femmes enceintes, lorsque la respiration nasale est difficile et que toute la charge tombe sur la gorge.

La muqueuse laryngée enflammée et hyperémique chez la femme enceinte se manifeste par les symptômes suivants:

  • enrouement;
  • maux de gorge et maux de gorge;
  • toux
  • la température;
  • mal de tête, fatigue, autres signes de détérioration générale.

Risque de maladie

La laryngite pendant la grossesse n'est pas nécessairement difficile. Mais il faut le traiter immédiatement et intégralement. Pour nuire à la future mère, la santé et le développement normal du fœtus peuvent:

  1. Virus Dans la plupart des cas, l'inflammation du larynx est provoquée par le virus. Cet organisme pathogène a la capacité de surmonter la barrière placentaire, provoquant une pathologie du développement du fœtus aux premiers stades, son retard de développement tout au long de la grossesse. La médecine a également des cas où, en raison d'une laryngite chez la femme enceinte, la grossesse a pris fin avec une interruption ou un accouchement prématuré.
  2. Complications. Si le traitement de l'inflammation du larynx n'est pas pris à temps, il peut "tomber" et provoquer une trachéite, une bronchite ou une pneumonie. Il est également possible que se développe une infection bactérienne, qui doit être traitée sans faute avec des antibiotiques.
  3. La température Malgré le fait que la laryngite pendant la grossesse est rarement accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés, même une telle augmentation peut entraîner une détresse fœtale.

Caractéristiques du traitement de l'inflammation laryngée chez les femmes enceintes

Il ne serait pas superflu de rappeler une fois encore que dès les premiers symptômes d'inflammation du larynx, la future mère est obligée de consulter un médecin.

Si pendant la laryngite chez la femme enceinte il y a une élévation de température de 1-1,5 degrés, son état de santé est généralement satisfaisant, le traitement de la maladie peut avoir lieu à la maison. Il sera conseillé au patient de consulter son médecin tous les trois ou quatre jours pour suivre l'évolution de la maladie et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Pendant la maladie, la future mère doit adhérer à un certain régime:

  • éviter les efforts physiques;
  • autant que possible, mentez davantage;
  • boire beaucoup de liquide chaud sous forme de thé léger, de boissons aux fruits, de jus de fruits, de décoctions d'herbes pour lesquelles elle n'a pas d'allergies, de lait et d'eau minérale alcaline non gazeuse (pour éviter un œdème, un régime est négocié avec le médecin);
  • être dans une zone ventilée avec de l'air humide.

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend la prise de médicaments pour en éliminer les causes, les remèdes symptomatiques et les remèdes réparateurs.

Médicaments antiviraux

Si une femme enceinte observe les premiers signes d’ARVI, elle doit suivre un traitement antiviral, la laryngite peut alors ne pas se produire du tout.

Si une inflammation du larynx se manifeste encore, il peut être traité avec les médicaments suivants:

Anti-inflammatoires et antihistaminiques

En règle générale, le traitement de l'inflammation du larynx implique la prise d'antihistaminiques. Mais la plupart d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans les cas extrêmes, Zyrtec, Claritin ou Tsetrizin sont prescrits aux futures mères. Dans ce cas, le médecin évalue le rapport avantages / bénéfices pour les femmes et risque pour le fœtus.

Peut-être l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires locaux - pulvérisations Ingalipt et Miramistin, comprimés ou pastilles absorbables Lisobact, Efizol ou Faringosept.

Antitussifs et expectorants

Dans les premiers jours de la laryngite, une femme enceinte est tourmentée par une toux paroxystique improductive. Aux premiers stades, seule une consommation abondante ou une inhalation aidera à l'adoucir. À partir du deuxième trimestre, le traitement avec le médicament antitussif Sinekod est autorisé.

Une fois la toux hydratée, la future mère devra boire un expectorant à base de racine Altea ou de thermopsis.

L'inhalation

Pour exercer un effet local sur la microflore pathogène, humidifier et calmer la muqueuse laryngée enflammée de la future mère sera facilité par l'inhalation d'un nébuliseur à base de Dekasan, de solution saline ou d'eau de Borjomi.

Remèdes populaires pour l'inflammation du larynx

Il est logique de traiter la laryngite pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser l'un des éléments ci-dessous, une femme devrait consulter un médecin.

  1. Thé au gingembre et au citron pour humidifier la muqueuse laryngée.
  2. Lait avec du miel et Borjomi à liquéfier et éliminer les crachats.
  3. Jus de radis noir avec du miel comme expectorant.
  4. Décoction de camomille ou de sauge pour se gargariser.
  5. Inhalation de vapeur avec une décoction de camomille, menthe et huile de camphre.

Si le traitement suivi dans les 5 à 10 jours n’a pas permis de récupérer, la future mère le poursuivra à l’hôpital.

Afin de prévenir l'inflammation du larynx et d'autres maladies du système respiratoire, il est important que les femmes enceintes prennent des mesures préventives.

Laryngite pendant la grossesse

La laryngite est une maladie dans laquelle le processus inflammatoire se développe dans le larynx. Pendant la grossesse, la laryngite survient le plus souvent dans le contexte de la grippe et d'autres maladies virales aiguës. Comment cette pathologie se manifeste-t-elle chez les futures mères?

Causes de la laryngite

Dans la plupart des cas, la laryngite résulte d'une infection humaine causée par une bactérie pathogène. Ceux-ci peuvent être des virus de la grippe, des bacilles hémophilus, Klebsiella, des pneumocoques et autres microorganismes pouvant causer des maladies respiratoires. La rougeole, la scarlatine et d'autres infections sont plus courantes chez les enfants et pratiquement non observées pendant la grossesse.

La source d'infection dans la laryngite est une personne malade. Les futures mères devraient être particulièrement prudentes en automne et en hiver et éviter de visiter des endroits surpeuplés. Dans les magasins, à la poste et à la clinique, les femmes enceintes attendent des virus dangereux susceptibles de provoquer le développement de la laryngite. Toute personne qui tousse et qui éternue peut infecter une femme et causer de graves problèmes au cours de cette période cruciale.

Facteurs provoquant l'apparition de la laryngite:

  • réduction des défenses corporelles (y compris pendant la grossesse);
  • l'hypothermie;
  • long séjour dans la salle poussiéreuse;
  • exercice dans un air frais et givré;
  • boissons froides;
  • tension excessive des cordes vocales (grands cris, chants);
  • fumer

Séparément, il convient de mentionner la laryngite allergique - une forme particulière de la maladie. Divers produits chimiques qui sont tombés sur la muqueuse laryngée peuvent provoquer cette pathologie. La laryngite allergique se produit également lors de la consommation de chocolat, d'agrumes et d'autres produits similaires. Le plus souvent, cette maladie survient chez les femmes prédisposées à la formation d'une réaction allergique.

Symptômes de la laryngite

L'inflammation du larynx présente un certain nombre de signes qui le distinguent d'autres maladies respiratoires:

  • enrouement et enrouement de la voix jusqu'à sa disparition complète;
  • se gratter et se gratter la gorge;
  • douleur en avalant;
  • une toux sèche et douloureuse avec des aboiements;
  • difficulté à respirer.

Les manifestations locales de la laryngite combinées avec une légère augmentation de la température corporelle. La fièvre ne dure généralement pas plus de trois jours et la température corporelle ne dépasse pas 38 ° C. La maladie est accompagnée de faiblesse générale, de somnolence et de fatigue. En début de grossesse, la laryngite peut entraîner une augmentation des nausées et d'autres manifestations de la toxémie.

La laryngite se produit assez souvent sur le fond de la pharyngite et de la rhinite. L'inflammation du pharynx entraîne une rougeur de la membrane muqueuse et l'apparition de douleurs aux amygdales. La rhinite se manifeste par un écoulement abondant du nez et des éternuements. La conjonctivite est notée chez certaines femmes enceintes, accompagnée d'un rezmy dans les yeux et de larmoiement.

Dans la plupart des cas, la laryngite se déroule en toute sécurité et, après 5 à 7 jours, la future mère constate une amélioration significative. La voix est restaurée, la température baisse, l'appétit apparaît. Les complications sur le fond de la laryngite sont assez rares.

Qu'est-ce qui menace la femme enceinte laryngite?

En cas de traitement tardif chez le médecin, le processus inflammatoire se déplace vers la muqueuse trachéale. Une trachéite se développe accompagnée d'une toux sèche et douloureuse et d'une douleur à la poitrine. De plus, des agents infectieux pénètrent dans les bronches, atteignant les branches les plus éloignées. Une toux sèche se transforme en une humide, il y a des expectorations purulentes abondantes. A ce stade, le traitement d'une femme enceinte ne doit être effectué qu'à l'hôpital.

La pneumonie en tant que complication de la laryngite est assez rare. En règle générale, la pneumonie survient chez les femmes dont l'immunité est fortement réduite, de même que l'apparition d'une résistance aux antibiotiques. La pneumonie se caractérise par une température corporelle élevée, des frissons et une forte toux avec beaucoup d'expectorations. Si elle n’est pas traitée, la pneumonie chez la femme enceinte peut se terminer très tristement.

Grossesse avec laryngite

Dans la plupart des cas, l'inflammation du larynx n'a pas d'effet prononcé sur l'état du fœtus. Une laryngite dangereuse ne peut apparaître qu’à un stade précoce, lorsque le risque d’infection de l’embryon est élevé. L'inflammation du larynx, différée de 2 à 4 semaines de grossesse, peut provoquer une fausse couche spontanée. Souvent, une femme à un moment si court ne sait même pas qu'elle est enceinte et seule une menstruation abondante et douloureuse parle de dysfonctionnements dans le corps.

La laryngite, qui se produit toutes les 4 à 12 semaines, peut entraîner une infection du fœtus et la formation de multiples défauts. A cette époque, tous les organes et tissus importants de l'embryon sont pondus et le moindre impact au cours de cette période provoque diverses maladies. Dans le même temps, aucun spécialiste ne peut affirmer avec certitude si l'enfant sera infecté. Pour clarifier l'état du fœtus et la présence de malformations, vous pouvez utiliser une échographie à 12 et 22 semaines.

Diagnostic de la laryngite

Pour déterminer la maladie, aucune astuce particulière n'est requise. Il suffit que le médecin examine la gorge du patient pour poser un diagnostic. La membrane muqueuse oedémateuse du larynx, les rougeurs et l’apparition de taches rouges (foyers d’hémorragie) indiquent clairement le développement d’une pharyngite. Souvent, le processus inflammatoire recouvre la membrane muqueuse du pharynx et des amygdales, ce qui sera également observé lors de l'inspection.

En cas de laryngite prolongée, le médecin peut proposer à une femme de faire des analyses de sang et d'urine. Ces tests simples vous permettent d'évaluer l'activité du processus inflammatoire et de décider d'un traitement ultérieur. Si la pathologie du fœtus est suspectée, une échographie et un CTG sont effectués (après 34 semaines).

Traitement de la laryngite

Dans la très grande majorité des cas, la laryngite est une maladie virale; par conséquent, le traitement antibactérien n'est pas prescrit. L’utilisation d’antibiotiques peut être justifiée par un traitement prolongé de la maladie, ainsi que lors du passage du processus inflammatoire à la trachée et aux bronches. Dans ce cas, les médicaments prescrits sont prescrits pendant la grossesse (céphalosporines, macrolides ou certaines pénicillines).

L'irrigation de la gorge avec des préparations antiseptiques est d'une grande importance dans le traitement de la laryngite. Au début, l'utilisation de Miramistin et de Tantum Verde est approuvée. Ces médicaments ne nuisent pas au développement du fœtus et peuvent donc être utilisés en toute sécurité pendant le premier trimestre de la grossesse.

Au début, au lieu des préparations chimiques habituelles, il est recommandé d'utiliser des préparations à base de plantes. Camomille, calendula, sauge - tous ces outils peuvent être achetés dans toutes les pharmacies. Les herbes sont brassées avec de l’eau bouillante, infusée pendant une demi-heure, après quoi elles peuvent être utilisées tout au long de la journée. Vous pouvez vous gargariser avec des infusions aux herbes toutes les 4 heures. La décoction à base de plantes cuite doit être conservée dans un thermos ou diluée avec de l’eau chaude avant utilisation.

Dans la seconde moitié de la grossesse, Hexoral et quelques autres sprays antiseptiques sont ajoutés au traitement. La pulvérisation du médicament se fait avec un distributeur, ce qui permet au médicament de pénétrer dans la membrane muqueuse de la gorge et du larynx. L'effet du traitement se produit généralement le premier jour. Le cours de thérapie dure de 5 à 10 jours.

La laryngite chez les futures mères est souvent accompagnée d'une toux sèche et douloureuse. Des médicaments mucalitiques sont prescrits pour faciliter la décharge des expectorations. Au cours du premier trimestre, Mukaltin et Stodal sont autorisés. Après 14 semaines, vous pouvez utiliser "Bromhexin", "Gadelix" et d'autres moyens qui n'affectent pas la condition du fœtus. Avant d'utiliser un expectorant, vous devriez consulter votre médecin.

L'humidification de l'air est particulièrement importante dans le traitement de la laryngite. Plus il est facile de respirer à l'intérieur, plus la femme enceinte récupère rapidement. L'air sec et chaud aggrave l'état de la future mère, provoquant de nouveaux épisodes de toux. Et au contraire, l'aération et l'humidification fréquentes de la pièce facilitent l'écoulement des expectorations et contribuent au rétablissement rapide de la muqueuse laryngée.

Une boisson chaude et des vitamines contribueront à accélérer le rétablissement. Les boissons aux fruits de baies, les compotes de fruits, le thé au miel et au citron - toutes ces boissons réduisent l'intoxication et contribuent à augmenter les défenses de l'organisme. L'essentiel est que les boissons ne soient pas trop chaudes et ne brûlent pas la muqueuse du larynx déjà endommagée.

Tout au long de la maladie, il est recommandé aux femmes enceintes de parler le moins possible. Dans ce cas, sachez que parler à voix basse n’est pas moins nuisible. Toute tension dans les cordes vocales pendant la laryngite rend difficile leur restauration et allonge le temps de récupération. Une future mère souffrant d'une inflammation du larynx devrait rester silencieuse autant que possible tout au long du traitement.

Accouchement avec laryngite

Dans la plupart des cas, la naissance d'un enfant atteint de laryngite se produit naturellement. La césarienne peut être réalisée avec une intoxication grave, ainsi que le passage de l'inflammation à la trachée et aux bronches. Une mère en couches peut nourrir son bébé avec du lait maternel en portant un masque de protection jetable. Le masque doit être changé toutes les 4 heures.

La prévention de la laryngite est conforme à des règles simples. Les femmes enceintes ne doivent pas boire de boissons fraîches, relâcher les cordes vocales et se rendre dans des endroits fréquentés par de nombreuses personnes. Le respect de ces recommandations évitera le développement de la maladie et toutes les complications de la laryngite pendant la grossesse.

Laryngite pendant la grossesse que pour traiter

Pendant la grossesse, l’immunité de la femme est sérieusement affaiblie car son corps est soumis à une double charge. Par conséquent, en période de procréation, les maladies des voies respiratoires supérieures sont si courantes.

Une de ces maladies est la laryngite pendant la grossesse, qui est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx.

Si vous ne commencez pas un traitement pour cette maladie à temps, les effets négatifs sur la santé pourraient être suffisants.

Raisons

La laryngite pendant la grossesse est généralement le résultat d'un rhume ou d'une hypothermie.

Le développement de cette pathologie contribue à l'inhalation d'air froid par la bouche.

Parfois, la laryngite se développe suite à une charge élevée sur les cordes vocales ou à l’inhalation de grandes quantités de poussière.

Pour les femmes enceintes, le plus grand danger est la complication d'infections virales. Les microorganismes pathogènes peuvent atteindre d'autres organes ou pénétrer dans le placenta, ce qui nuit au développement du fœtus.

Les conséquences de tels processus sont extrêmement difficiles à prédire. En début de grossesse, la laryngite peut entraîner des malformations congénitales. Plus tard, il peut provoquer une naissance prématurée et, dans des cas particulièrement graves, la mort du fœtus.

Les symptômes

La laryngite pendant la grossesse peut survenir sous forme aiguë ou chronique. Dans le second cas, la maladie est la conséquence d'un processus négligé, lorsque la pathologie aiguë n'a pas été guérie à temps.

Les principaux signes de laryngite chez les femmes enceintes comprennent:

  1. Sensation de sécheresse et de mal de gorge.
  2. Perte de voix
  3. Sécher, aboyer la toux.
  4. Gêne en avalant.

Les symptômes caractéristiques de cette maladie sont accompagnés de fièvre, de rhinite et d'une faiblesse générale. Une toux sèche devient progressivement humide, une petite quantité de sécrétions muqueuses peut apparaître.

Attention! Lire: Traitement de l'angine pendant la grossesse.

Quel est le danger de la laryngite?

Le plus souvent, la laryngite est une manifestation d'une infection virale respiratoire aiguë - rougeole, grippe, scarlatine, coqueluche. Toutes ces maladies sont très dangereuses pour le fœtus, surtout au tout début de la grossesse.

Par conséquent, quand il y a douleur, mal de gorge, enrouement, toux sèche, une femme enceinte devrait certainement consulter un médecin et commencer un traitement.

Si la maladie est accompagnée d'une faiblesse générale, de maux de tête graves et de fièvre, veillez à rester au lit et consultez un médecin.

Procédures de diagnostic

Le tableau clinique de cette maladie vous permet de poser un diagnostic en fonction des symptômes. Si nécessaire, le médecin peut utiliser la laryngoscopie - une méthode de recherche instrumentale, au cours de laquelle il est possible d'évaluer l'état des muqueuses de la gorge.

De plus, les procédures de diagnostic doivent viser à détecter l’infection.

Ceci est fait en utilisant des recherches bactériologiques et sérologiques. Outre l'analyse des sécrétions muqueuses et des expectorations, l'analyse de sang en laboratoire permet la détection de la forme bactérienne de la maladie.

Méthodes de traitement de la laryngite pendant la grossesse

La consommation de drogues pendant la grossesse devrait être limitée, car la plupart d'entre elles peuvent nuire gravement au développement de l'enfant. Que faut-il pour traiter la laryngite pendant la grossesse? Le traitement de cette maladie devrait reposer sur les principes suivants:

  1. Respect du repos au lit.
  2. Conformité au mode vocal.
  3. Sélection individuelle de médicaments.

De nombreux médecins pour le traitement de la laryngite chez les femmes enceintes prescrivent des fonds pour une utilisation locale - inhalation, sprays, solutions de rinçage. Peut aussi être utilisé des remèdes populaires.

Il convient de garder à l'esprit que de nombreuses plantes ont trop d'effet sur le corps des femmes enceintes et ont des effets secondaires graves.

Il est nécessaire de consulter un médecin avant de les utiliser.

Pour éliminer l'infection du corps, buvez beaucoup d'eau. Pour le traitement de la laryngite pendant la grossesse, appliquez des boissons aux fruits, des décoctions d’églantine, du thé au citron, des jus de fruits. Vous pouvez également faire des inhalations avec eucalyptus, calendula, pin, menthe, miel.

Montre rinçures faites sur la base de bouillon de sauge, pissenlit, millepertuis. Pour améliorer l'efficacité de cette procédure, vous devez d'abord nettoyer la gorge du mucus. Pour ce faire, il convient de le rincer avec une solution de soude.

Il est également possible de traiter la laryngite chez la femme enceinte à l’aide d’un rinçage au jus de pomme de terre ou de betterave. Lorsque la toux sèche, utilisez la décoction de Altea ou la racine de réglisse.

Ne pas utiliser dans la seconde moitié de la grossesse Kalina et framboises.

Ces plantes affectent la coagulation du sang et peuvent également stimuler les contractions utérines, pouvant entraîner des naissances prématurées.

Pour prévenir la propagation de l'infection, vous devez suivre certaines règles:

  • surveiller l'hygiène des mains;

Laryngite pendant la grossesse

L'inflammation de la membrane muqueuse du larynx semble toujours inappropriée, en particulier pendant la gestation. La laryngite est-elle dangereuse pendant la grossesse et comment la traiter correctement pour ne pas nuire à votre santé et à celle du bébé à naître?

  • Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Le processus de la maladie dans le larynx peut être causé par une infection virale, une hypothermie, des facteurs environnementaux mécaniques ou négatifs. Une femme enceinte ne devrait pas se soigner pendant la grossesse. Il est plus correct de contacter un spécialiste qui déterminera la cause de la maladie, effectuera les diagnostics nécessaires et prescrira un traitement modéré.

Causes de la laryngite pendant la grossesse

La laryngite pendant la grossesse est le plus souvent causée par un rhume, une hypothermie ou une inhalation d'air froid par la bouche. La charge accrue sur les cordes vocales ou l'inhalation de quantités excessives de poussière contribuent également au développement d'une inflammation du larynx.

Le plus grand danger réside dans les complications possibles des formes virales de la maladie. L'infection peut atteindre les organes voisins, entrer dans le placenta et avoir un effet négatif sur le fœtus. Les conséquences des virus sont difficiles à prédire - des malformations congénitales au début de la grossesse, une naissance prématurée et même la mort d'un bébé dans l'utérus.

Quelles que soient les causes de la laryngite au cours de la grossesse, vous devez consulter un médecin lorsque vous détectez les premiers symptômes de la maladie. La laryngite et la trachéite sont des problèmes fréquents durant la grossesse et qui, sans traitement approprié, entraînent des conséquences graves sous la forme d'une pneumonie, une forme complexe de grippe.

Symptômes de la laryngite pendant la grossesse

La laryngite pendant la grossesse peut être aiguë et chronique. Cette dernière forme est le résultat d'un processus aigu et négligé, alors que le larynx muqueux ne présentait pas d'effets thérapeutiques opportuns.

Les principaux symptômes de la laryngite pendant la grossesse:

  • sécheresse et maux de gorge;
  • toux sèche, nature "aboyante";
  • enrouement ou perte totale de la voix;
  • inconfort en avalant.

La condition douloureuse est soutenue par une faiblesse générale, un nez qui coule, de la fièvre. Une toux sèche se transforme progressivement en une toux grasse et une petite quantité de décharge apparaît.

Laryngite aiguë pendant la grossesse

  • sécheresse, brûlures, égratignures, maux de gorge;
  • toux sèche se transformant en sensation humide (avec une faible expectoration);
  • une voix rugueuse, enrouée ou sa perte;
  • difficulté à respirer en raison du rétrécissement de la glotte dû à un spasme ou à un gonflement;
  • douleur en avalant.

La laryngite aiguë renversée au cours de la grossesse se caractérise par une forte rougeur de la membrane muqueuse du larynx et un gonflement des plis du vestibule. Les vaisseaux dilatés enflammés peuvent saigner, entraînant la formation de taches écarlates sur la muqueuse.

Une forme isolée d'un processus inflammatoire aigu est décrite par une forte rougeur et une infiltration de la membrane muqueuse dans la zone épiglottique.

La laryngite aiguë peut recouvrir la muqueuse trachéale, ce qui provoque une forte toux accompagnée de crachats abondants (laryngotrachéite).

Processus aigu caractérisé par des maux de tête, une augmentation insignifiante de la température corporelle.

Laryngite chronique pendant la grossesse

La maladie inflammatoire chronique du larynx se développe dans le contexte de:

  • processus aigus fréquents et non traités;
  • la présence de lésions chroniques dans les voies respiratoires supérieures et inférieures;
  • maladies inflammatoires antérieures du larynx;
  • irritants professionnels (poussière, charge vocale, air sec, etc.);
  • la température baisse;
  • inhalation de fumée de tabac.

L’apparition d’un processus chronique est fortement influencée par la microflore de la membrane muqueuse du larynx. La laryngite chronique pendant la grossesse peut se manifester pour la première fois sous l'influence de modifications métaboliques et endocriniennes du corps de la femme.

La maladie chronique est divisée en formes catarrhale, hypertrophique et atrophique. Les symptômes de la maladie sont les mêmes que dans la laryngite aiguë.

Le processus catarrhal est caractérisé par des troubles circulatoires locaux, un épaississement des cordes vocales, des modifications des tissus du larynx. La forme hypertrophique de la laryngite se caractérise par l'apparition de nodules, de mucus visqueux et un dysfonctionnement des glandes du larynx muqueux. Le type de maladie atrophique conduit à un amincissement important de la membrane muqueuse et du mucus visqueux forme des croûtes sèches qui provoquent un inconfort grave.

Conséquences de la laryngite pendant la grossesse

Les infections accompagnées de substances utiles traversent facilement le placenta et se développent. Par conséquent, la forme virale de la laryngite est la plus dangereuse, elle peut entraîner une infection du fœtus et même une fausse couche.

La cause de la maladie est plus souvent le virus de la grippe, transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air dans des lieux très fréquentés. Une future mère peut également être infectée par des porteurs de la coqueluche, de la scarlatine et de la rougeole.

Les conséquences de la laryngite pendant la grossesse dépendent de la gravité de la maladie, de l’immunité de la femme enceinte ainsi que de la rapidité et de l’efficacité du traitement prescrit. La laryngite en début de grossesse peut causer des malformations congénitales et tardivement - un travail prématuré et une augmentation des saignements à la naissance.

Laryngite pendant l'allaitement

L'allaitement est la meilleure nutrition qui renforce le corps et les défenses du bébé. S'il y a une nuisance telle qu'une laryngite pendant l'allaitement, vous ne devriez pas arrêter de vous nourrir.

La difficulté du traitement réside dans l'impossibilité de prendre la majorité des médicaments qui pénètrent dans le corps du nourrisson lors de l'alimentation. Par conséquent, vous devriez avoir recours aux recettes de la médecine traditionnelle. Maman d'allaitement montre fréquemment des boissons non chaudes. Faire face aux symptômes de la laryngite et augmenter la lactation aidera à réchauffer le lait avec du miel (1 er.) Et du beurre (1 ch.). Supprimer l'inconfort de la membrane muqueuse, ainsi que pour normaliser le travail de l'intestin chez un enfant peut perfusion de fenouil. Prenez un verre d'eau bouillante au 1er. Herbes de fenouil, insister assez 15 minutes. Prenez deux fois par jour pour un demi-verre.

Le traitement de la laryngite au cours de la lactation sans préjudice du goût du lait maternel peut être constitué de tisanes à base de feuilles de framboise, de mûres, de fraises, de fleurs de camomille, de ficelle, de réglisse et de citron. Les bouillons antimicrobiens boivent une ou deux fois par jour.

Laryngite chez une femme qui allaite

Avec le lait maternel, le bébé reçoit les médicaments pris par la mère. L’effet indésirable des médicaments sur l’enfant est déterminé par le degré de toxicité, le dosage, l’effet sur les organes en développement du bébé, la sensibilité individuelle de l’enfant, la possibilité de développer des réactions allergiques.

La liste des médicaments autorisés pendant l'allaitement est plutôt restreinte. La réception des médicaments par les mères allaitantes n’est effectuée qu’avec l’autorisation du médecin. Le schéma thérapeutique permet l’alternance de l’alimentation et de la consommation de drogues. En outre, il est nécessaire d'exclure pour l'alimentation le temps de la concentration maximale du médicament dans le sang, qui correspondra à sa plus forte teneur en lait maternel. Les effets secondaires disponibles du médicament peuvent survenir chez le bébé.

Bien sûr, il est préférable de surmonter la laryngite chez une femme qui allaite avec des méthodes plus douces. Un bon effet est obtenu en rinçant avec la décoction de sauge, en buvant beaucoup de tisanes chaudes au miel et au citron. Excellent résultat dans le traitement des maux de gorge montre la décoction de sauge dans le lait. Un verre de lait et 1er.l. les matières premières sèches sont portées à ébullition, tourmentées pendant dix minutes à feu doux, filtrées et à nouveau portées à ébullition.

Diagnostic de la laryngite pendant la grossesse

Le tableau clinique de la laryngite pendant la grossesse permet de différencier la maladie en fonction des symptômes. Si nécessaire, le médecin utilise une méthode de recherche instrumentale - la laryngoscopie, qui permet d’utiliser des miroirs spéciaux pour évaluer l’état de la muqueuse et des cordes vocales.

Le diagnostic de la laryngite pendant la grossesse peut être orienté vers la détection de l'infection. Ceci est rendu possible par des études sérologiques et bactériologiques. En plus de l'analyse des expectorations ou du mucus du larynx, la forme bactéricide de la laryngite est déterminée par un examen sanguin en laboratoire du sang dans lequel la teneur en ESR sera augmentée.

Traitement de la laryngite chez la femme enceinte

La laryngite pendant la grossesse est souvent traitée à la maison, mais le médecin doit toujours être consulté afin d'éviter les complications, de préserver sa santé et la santé du bébé. Certains cas de la maladie nécessitent un traitement à l'hôpital, en raison de l'observation de l'évolution de la grossesse et du développement normal du fœtus.

Le traitement de la laryngite chez la femme enceinte est un traitement doux avec une augmentation du volume d'eau tiède (bouillon de hanches, thé à la lime, framboises, citron, miel, jus). Soulager la condition facilite le nettoyage quotidien et la ventilation de la pièce. Il est important pour une femme enceinte atteinte de laryngite de garder le mode voix: parler moins, ne pas élever la voix ou rester complètement silencieuse. L'importance de l'adhérence au repos au lit et d'une bonne nutrition.

L'augmentation de la température est considérée comme une fonction protectrice du corps et l'utilisation d'antipyrétique n'est recommandée qu'à des valeurs très élevées sur le thermomètre.

L'inhalation de camomille, de boutons de pin, de calendula et d'eucalyptus aidera à se débarrasser de la toux douloureuse. La décoction de racine d'Althea a des propriétés anti-oedémateuses, anti-inflammatoires et immunocorrectives.

Les préparations pour les écoulements d'expectorations (racine de réglisse, synupret, etc.), ainsi que les pulvérisations populaires, sont sélectionnées individuellement par le médecin traitant. En choisissant un remède contre la toux, il faut garder à l'esprit que la codéine, l'éthyl morphine - est interdite pendant la grossesse.

L'utilisation de viburnum et de framboise en fin de grossesse n'est pas souhaitable en raison de la possibilité de stimuler l'activité contractile de l'utérus et les modifications de la coagulation du sang.

Prévention de la laryngite pendant la grossesse

Forte immunité - la meilleure prévention de la laryngite pendant la grossesse. Une alimentation équilibrée avec une quantité adéquate de vitamines, du sport et un bon repos favorise la défense de l'organisme.

La future mère doit surveiller attentivement son état de santé, s'habiller en fonction des conditions météorologiques, éviter les lieux fréquentés par un grand nombre de personnes. Vous devriez faire des promenades quotidiennes et respirer un air pur. Les dangers potentiels incluent les pièces poussiéreuses, l'inhalation d'air froid par la bouche et la surcharge des ligaments.

Si vous ne parvenez pas à éviter la laryngite pendant la grossesse, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et suivre toutes les instructions médicales.

La laryngite est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse du larynx. Son exacerbation survient assez souvent pendant la grossesse. La laryngite se développe pendant la grossesse pour les mêmes raisons que d'habitude, mais l'immunité affaiblie des femmes revêt également une grande importance.

Quelle est la laryngite dangereuse pendant la grossesse

La maladie dans la période de porter un enfant est dangereuse pour un enfant et une femme enceinte avec ses complications dans le cas où la laryngite est infectieuse. Le danger est que l'infection puisse se propager rapidement aux autres organes voisins ou pénétrer dans le placenta, infectant le fœtus.

En l'absence de traitement approprié, les effets de la laryngite virale peuvent être différents, parfois même dans le contexte de l'évolution de la maladie, l'enfant développe des pathologies graves qui sont dangereuses non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie du bébé. En cas de laryngite au cours de la première moitié de la grossesse, des anomalies congénitales du développement de l'enfant peuvent être observées. En fin de grossesse, la maladie ne devient pas plus sûre, car l'infection peut provoquer une naissance prématurée.

Comment se manifeste la maladie?

La laryngite pendant la grossesse se manifeste par tous les symptômes caractéristiques de cette maladie. Une femme enceinte peut observer de tels processus désagréables:

  • sensation de sécheresse et maux de gorge;
  • douleur en avalant;
  • enrouement;
  • toux avec une petite quantité de crachats.

En règle générale, la maladie commence par une toux sèche, qui finit par devenir humide. Dans chaque cas, les symptômes de la laryngite peuvent différer en fonction des caractéristiques du corps de la femme enceinte, de la forme et du stade de développement du processus inflammatoire.

Caractéristiques du traitement de la maladie pendant la grossesse

Dans le processus de traitement de la laryngite pendant la grossesse, vous devriez essayer d’utiliser le moins possible de médicaments systémiques. On sait que les médicaments ont des propriétés pour pénétrer dans le sang, après quoi leur pénétration à travers le placenta devient inévitable. Pour cette raison, le traitement de la maladie chez la femme enceinte est principalement effectué localement. À des fins thérapeutiques, les sprays anti-inflammatoires et antibactériens qui irriguent la muqueuse laryngée sont largement utilisés. Il est conseillé de pratiquer des procédures physiothérapeutiques par inhalation, gargarisme et sans danger. Les principales mesures thérapeutiques consistent en les actions suivantes:

  • mode doux pour le larynx;
  • boire beaucoup d'eau;
  • alimentation équilibrée.

S'il existe un tel symptôme de laryngite, comme une toux, des médicaments à base de racine de réglisse et des préparations de thermopsis aideront à améliorer le processus de décharge des expectorations. Pendant la période de traitement de la laryngite chez la femme enceinte, il sera bénéfique d’utiliser des boissons qui favorisent l’élimination de l’infection du corps. Vous pouvez faire du bouillon hanches, thé à la framboise ou au citron vert, thé au citron.

Améliorer les conditions d'une femme enceinte et accélérer le processus de récupération par inhalation de vapeur, qui utilise le miel, la menthe, les boutons de pin, l'eucalyptus et le calendula. Ces composants peuvent être utilisés séparément, mais pour une action thérapeutique renforcée, il est préférable de les mélanger.

Les maux de gorge peuvent être rincés avec de la décoction ou des infusions de pissenlit, de sauge, de millepertuis ou de camomille. L'utilisation de ces fonds ne sera bénéfique qu'après le nettoyage préalable de la gorge du mucus. Pour ce faire, rincez-le avec une solution de soude. Si vous vous familiarisez avec les méthodes de la médecine traditionnelle, le traitement de la laryngite chez les femmes enceintes et les enfants consiste généralement à rincer le larynx avec du jus de betterave ou de pomme de terre.

Pour éviter le développement de la laryngite pendant l'accouchement, vous devez suivre ces actions préventives:

  1. Évitez de trop refroidir le corps et de soulager la poussée laryngée.
  2. Exclure le séjour d'une femme enceinte dans des endroits poussiéreux.
  3. Prenez des mesures sécuritaires pour améliorer l’immunité, en particulier lors des épidémies de rhume.

Une femme enceinte doit comprendre que l’automédication pendant la grossesse est strictement interdite et que, pour la mise en place d’un traitement sûr et efficace, vous devez vous rendre au bureau de l’otolaryngologiste.

Si vous avez des questions à poser au médecin, veuillez les poser sur la page de consultation. Pour ce faire, cliquez sur le bouton:

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements qui affaiblissent le système immunitaire. En raison de la charge accrue sur le corps, une femme risque de tomber malade. La cause la plus fréquente de la maladie d'une femme enceinte est l'exacerbation d'une maladie chronique ou d'une maladie respiratoire. La laryngite pendant la grossesse peut survenir à la suite d’une autre maladie du système respiratoire, qui touche le larynx muqueux.

Symptômes et causes de la laryngite

La survenue de la maladie est indiquée par une augmentation significative de la température corporelle et une détérioration du bien-être général. La laryngite est généralement localisée à l'arrière du larynx ou dans l'épiglotte, ce qui provoque une douleur lors de la déglutition. La respiration devient difficile, la voix sifflante et le gonflement de la glotte. Une prise de sang chez une femme enceinte atteinte de laryngite révélera la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Dans la laryngite aiguë, il y a une toux sèche, un mal de gorge. À mesure que la maladie progresse, les expectorations commencent à tousser et la voix peut disparaître pendant un moment. Sous réserve de toutes les recommandations du médecin, la durée de la laryngite ne dépasse pas 10 jours. L'hypothermie, une infection virale ou bactérienne peut entraîner une laryngite pendant la grossesse. Cette maladie est aussi une conséquence de:

  • blessures et brûlures de la gorge;
  • séjour fréquent dans une pièce poussiéreuse;
  • réactions allergiques;
  • maladies nasopharyngées chroniques;
  • inhalation fréquente d'air sec et chaud.

Pendant la période de procréation, de nombreux médicaments sont contre-indiqués pour les femmes, ce qui peut nuire au développement et à la santé du fœtus. Par conséquent, il n’est pas sûr d’auto-traiter une laryngite. Toutes les méthodes et options de traitement de la maladie doivent être approuvées et prescrites par le médecin, après un examen préliminaire et une série de tests. En outre, le processus d'inspection augmente la probabilité de détecter une autre maladie, ce qui provoque souvent l'apparition d'une laryngite et en est le précurseur.

Le traitement médicamenteux de la laryngite est prescrit après avoir évalué le degré de risque et l'impact possible du médicament sur l'enfant. De nombreux remèdes sont contre-indiqués chez les femmes enceintes atteintes de laryngite pendant exactement un trimestre, mais sont autorisés ultérieurement.

Une femme enceinte devrait commencer à traiter la laryngite en respectant certaines règles:

  • repos au lit;
  • mode vocal;
  • médicaments prescrits par un médecin.

Une augmentation de la température corporelle pendant la maladie est un signe clair que le corps lutte seul avec la maladie. Si la température a légèrement augmenté et ne menace pas la santé de la mère et de l'enfant, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments antipyrétiques.

En l'absence de contre-indications individuelles, une femme devrait consommer au moins 2 litres par jour. Ceux-ci peuvent être des jus de fruits ou du thé infusé à partir d'herbes médicinales approuvées. Pendant la grossesse, le traitement par la médecine traditionnelle peut être dangereux pour la future mère et son bébé. Par conséquent, il est préférable de s’abstenir de procéder à divers types de procédures sans en avoir préalablement discuté avec votre médecin.

L'inhalation de vapeur provenant d'une décoction de boutons de pin, de calendula, de menthe poivrée, de camomille ou d'eucalyptus est très utile. Si la laryngite chez la femme enceinte est accompagnée d'une toux sèche, on prescrit des médicaments ne contenant pas de chlorhydrate d'éthyl morphine ni de codéine. Des médicaments anti-œdème et anti-inflammatoires sont également prescrits. Ils peuvent parfois être remplacés par la décoction de la racine d'Althea, qui est également un bon immunostimulant.

Les médicaments suivants sont prescrits au médecin pour la libération des expectorations: racine de réglisse, synupret, mélanges de thermopsis ou d’ipéca. Certains de ces médicaments peuvent augmenter la toxicose en début de grossesse.

Laryngite pendant la grossesse, les femmes doivent nécessairement être traitées. Même la manifestation de la maladie sous forme bénigne peut provoquer le développement de malformations congénitales chez le fœtus ou provoquer une naissance prématurée. Par conséquent, le traitement doit être administré par un médecin.

Auteur de l'article: Viktor VeretskyLiked l'article? Partagez-le dans le social. réseaux: notez cet article:

Méthodes de traitement de la laryngite chez la femme enceinte

Contenu de l'article

Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être accompagné de la réception de moyens sans danger n’affectant pas le développement du fœtus. Et ces fonds, en passant, ne sont pas tellement. Selon les statistiques, environ 63% des femmes enceintes atteintes du SRAS développent une inflammation du larynx.

En raison d'une résistance corporelle réduite, l'infection progresse rapidement et affecte les parties supérieure et inférieure du système respiratoire. Dans le traitement de la laryngite, vous ne pouvez utiliser que les médicaments qui ne peuvent pas être absorbés dans le sang, qui surmontent la barrière placentaire et qui influencent le processus naturel du développement du fœtus.

Caractéristiques du traitement

Pendant la période de gestation, c'est-à-dire Portant un enfant, les experts recommandent de réduire au minimum la consommation de drogues. La plupart d'entre eux contiennent des composants susceptibles de nuire au développement du fœtus et de provoquer une pathologie. Lorsque la laryngite refuse complètement le traitement médicamenteux, cela ne peut pas, car l’infection peut nuire à la santé de l’enfant à naître, plus encore que la drogue.

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse? Pour réduire la probabilité que des composants du médicament pénètrent dans la circulation systémique, il est conseillé d’utiliser des médicaments topiques lors du traitement de l’inflammation dans le larynx. À des fins thérapeutiques, des médicaments antiviraux, cicatrisants, antipyrétiques et antihistaminiques peuvent être utilisés.

Pour accélérer la récupération, il est recommandé:

  • respecter le repos au lit;
  • refuser de manger des plats épicés et chauds;
  • consommez suffisamment de boissons alcalines;
  • se gargariser régulièrement et prendre des inhalations;
  • minimiser les conversations qui créent une charge sur l'appareil vocal.

Dans le contexte d’une diminution de la protection immunitaire, l’infection progresse très rapidement, ce qui entraîne le développement de pathologies plus graves - laryngotrachéite, pneumonie, bronchite aiguë.

Comme beaucoup d'autres maladies respiratoires, la laryngite constitue une menace potentielle non seulement pour la future mère, mais également pour le bébé. Les agents pathogènes émettent des substances toxiques qui empoisonnent le corps de la femme.

Une intoxication grave peut provoquer des anomalies dans le développement du fœtus, en particulier du système cardiovasculaire et nerveux. Par conséquent, aux premiers symptômes de la laryngite, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre un traitement médicamenteux recommandé.

Médicaments antiviraux

En règle générale, la laryngite chez la femme enceinte se développe dans le contexte d'un rhume ou d'une grippe. Pour éliminer l'infection du système respiratoire, il est nécessaire de prendre des antiviraux. Au cours du premier trimestre de la grossesse, vous ne pouvez utiliser que certains types de médicaments qui ne conduisent pas au développement pathologique du fœtus.

Les moyens les plus sûrs d'aider à détruire les virus dans le larynx et d'autres parties des voies respiratoires sont les suivants:

  • "Otsillocoktsinum" - augmente la défense immunitaire et détruit la majorité des agents pathogènes des maladies virales;
  • "Viferon" - stimule la production d'interféron, ce qui augmente l'activité dans le corps des cellules de défense;
  • "Anaferon" - empêche la reproduction des virus et supprime l'inflammation des lésions.

La posologie et la fréquence des médicaments antiviraux dépendent de la durée de la grossesse et sont déterminées par le médecin traitant.

Les moyens ci-dessus sont disponibles sous forme de suppositoires et de comprimés. Pendant la grossesse, il est recommandé d'utiliser des médicaments sous forme de suppositoires rectaux, car ils n'irritent pas la muqueuse gastrique et ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires. Les médicaments antiviraux peuvent être associés à la prise d’autres médicaments sans crainte de réactions allergiques.

L'inhalation

L'inhalation est le moyen le plus rapide de "livrer" des médicaments directement aux foyers d'inflammation. Afin de ne pas nuire au fœtus, mais pour arrêter l'inflammation du larynx, il est préférable d'utiliser des solutions alcalines comme médicaments. Ils normalisent le niveau de pH dans les muqueuses et créent des conditions défavorables à la reproduction d'agents infectieux.

Pour la procédure peut être utilisé aérosol et inhalation de vapeur. Les plus sûrs sont les inhalations par aérosol, qui sont effectuées à l'aide de nébuliseurs. Pour réduire l'inflammation et le gonflement de l'hypopharynx, vous pouvez utiliser:

  • "Ambrobene" - aide à éliminer la toux des aboiements, stimule la séparation des expectorations des parois des muqueuses;
  • "Rotokan" - soulage l'inflammation et le gonflement du larynx;
  • "Malavit" - soulage la douleur et les poches des muqueuses;
  • "Dexaméthasone" - supprime les manifestations allergiques et l'inflammation des voies respiratoires;
  • "Furacilin" - détruit les microbes et élimine l'inflammation purulente du larynx.

L'inhalation ne doit pas être pratiquée l'estomac plein, car cela peut provoquer des nausées et des vomissements.

L'inhalation a une action anti-œdème, cicatrisante et antitussive prononcée. Par conséquent, les procédures de physiothérapie doivent être répétées au moins 4 à 5 fois par jour pendant une semaine.

Gargarisme

Si la laryngite est une complication de la grippe, des infections virales respiratoires aiguës, du rhume ou des maux de gorge, il est préférable d’utiliser un rinçage pour la traiter. L'irrigation de l'hypopharynx avec des médicaments contribue à renforcer l'immunité locale, à prévenir le développement de virus et de microbes et, bien sûr, à accélérer le processus de guérison. Contrairement aux médicaments systémiques, lors du lavage des amygdales et de la gorge, les médicaments ne sont pratiquement pas absorbés par la circulation systémique et ne nuisent donc pas au développement du fœtus.

Pendant la période de gestation, il est préférable d'utiliser comme médicaments pour laver la gorge du patient:

  • "Miramistin" - désinfecte la membrane muqueuse et stimule la régénération des tissus enflammés;
  • "Chlorophyllipt" - détruit les microbes et les champignons, élimine le pus des foyers d'inflammation;
  • "Chlorhexidine" - restaure la muqueuse des voies respiratoires et renforce l'immunité locale.

Afin de ne pas brûler la membrane muqueuse, il est nécessaire d'utiliser des solutions à une température ne dépassant pas 37 ° C pour l'irrigation de la gorge.

En plus des antiseptiques pharmaceutiques, le rinçage peut être effectué avec une décoction à base de plantes. Le thym, la mélisse, la camomille, le calendula, la sauge et le millepertuis ont un effet anti-inflammatoire et cicatrisant prononcé.

Gouttes contre la toux

La laryngite est toujours accompagnée d'une toux spasmodique, qui peut augmenter pendant le sommeil et au réveil. En cas de toux, les muscles abdominaux sont surchargés, ce qui peut nuire au développement du fœtus. Pour arrêter la toux non-productive, il est recommandé d'utiliser des antitussifs à base de dextrométhorphane. Il n'a pas d'effet toxique et peut donc être utilisé par les femmes enceintes dans le traitement de la laryngite.

Les antitussifs les plus sûrs et les plus efficaces comprennent:

C'est important! Vous ne pouvez pas utiliser de médicaments à base de dextrométhorphane au cours du premier trimestre de la grossesse.

Environ 3 à 4 jours après les lésions du larynx dans les voies respiratoires commencent à se produire. Pour accélérer son élimination, il est nécessaire d'utiliser des médicaments expectorants. Pendant la période de gestation, il est conseillé d'utiliser des médicaments à base de plantes. Leurs ingrédients actifs ne surmontent pas la barrière placentaire et ne nuisent donc pas au fœtus:

Il convient de noter que les antitussifs ne peuvent être utilisés que pendant 2-3 jours. Après la période spécifiée, les expectorations commencent à s'accumuler dans les organes respiratoires. Si vous continuez à prendre des médicaments qui arrêtent la réaction de toux, cela conduira à la stagnation du mucus dans les bronches et, par voie de conséquence, à leur inflammation.

Sprays pour la gorge

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser de sprays pour la gorge contenant de l'alcool. Ils accélèrent la circulation sanguine et la pression artérielle, ce qui peut entraîner une détérioration du bien-être des femmes. Les médicaments les plus sûrs sont basés sur la phytothérapie. Ils affectent doucement la membrane muqueuse, accélérant le processus de récupération.

Pour éliminer les foyers d’inflammation dans la gorge et le larynx, vous pouvez utiliser les aérosols suivants:

N'utilisez pas de médicaments sous forme de spray pour les femmes souffrant d'asthme bronchique, car ils peuvent provoquer des bronchospasmes.

La composition de médicaments comprend des composants qui ont un effet réparateur (cicatrisation), anti-inflammatoire et anti-œdème. Avec leur aide, il est possible d'éliminer la douleur et l'inconfort en avalant. Cependant, il convient de noter que l’usage de drogues ne peut pas dépasser 5 à 7 jours. Les composants actifs des fonds ont tendance à s'accumuler dans les tissus. Le surdosage peut provoquer des réactions allergiques - nausée, urticaire, gonflement de la gorge muqueuse.

Pastilles à sucer

Les pastilles à sucer sont les médicaments les plus sûrs pouvant être utilisés pour traiter la laryngite chez la femme enceinte. Les pastilles et les pastilles à plusieurs composants contiennent des substances qui ont une action désinfectante, analgésique et anti-inflammatoire. Il est nécessaire de les utiliser au moins 4 fois par jour pour soulager la douleur et éliminer les poches dans l'hypopharynx.

Lorsqu'elles portent un enfant, les femmes peuvent utiliser les types de pastilles suivants:

Pour renforcer l'effet des pastilles, il est recommandé de se rincer la gorge avec une solution saline avant de les utiliser. Cela aidera à éliminer jusqu'à 70% des agents pathogènes dans les muqueuses et les expectorations visqueuses, ce qui peut empêcher l'absorption des principes actifs des médicaments dans les tissus affectés.

Antipyrétiques

Une forte fièvre est un compagnon constant de la laryngite aiguë, ce qui peut nuire au développement intra-utérin du fœtus. Au cours des premiers mois de la grossesse, il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments antipyrétiques (médicaments antipyrétiques), car ils sont absorbés dans le sang et peuvent être nocifs pour le fœtus. Mais ignorer l'hyperthermie entraîne de graves conséquences, notamment une fausse couche et la disparition progressive de la grossesse. Comment réduire la température dans ce cas?

Pour normaliser la température, les experts recommandent d'utiliser uniquement du paracétamol. Tout médicament anti-inflammatoire non stéroïdien, tel que l'ibuprofène, le Nurofen et même le Panadol, peut provoquer des réactions indésirables. En plus de "Paracetamol" pour rétablir le régime de température en utilisant des remèdes populaires. Un effet antipyrétique prononcé du thé au citron, du lait au miel et de la décoction de citron vert.