Piscine de maternité

Pouvoir

Les futures mères pendant la grossesse essaient de surveiller de près leur santé, de manger des aliments sains et de faire de l'exercice - en général, elles entreprennent toute une gamme d'activités ayant un effet bénéfique sur la santé de l'enfant à naître. Si les aliments sont clairs, de nombreuses femmes enceintes ont souvent des doutes à propos de l'exercice. Est-il possible de faire du sport sans nuire à l'enfant et améliorer sa santé? Notre réponse est possible et même nécessaire! Et vous aider avec cela n’a rien à voir avec la natation dans la piscine. Eh bien, que des leçons utiles dans la piscine et s'il existe des contre-indications à ce type d'activité physique pour les femmes enceintes - considérez dans l'article d'aujourd'hui.

Les avantages de la formation en piscine pour les femmes enceintes

Nous savons tous que lorsqu'il est immergé dans l'eau, le corps devient léger et sans poids. Par conséquent, pour les femmes enceintes, en particulier dans les derniers mois de la grossesse, l’immersion dans l’eau aide à soulager légèrement la colonne vertébrale et les muscles de la charge, soulage les maux de dos et réduit la pression sur les articulations. De plus, lorsqu’on résiste au corps avec de l’eau, on procède à un léger et agréable massage des organes externes et internes du bassin ainsi que des muscles de tout le corps de la femme enceinte. En outre, les cours de la piscine sont recommandés pour les femmes confrontées au problème de l'œdème. Il est important de noter que les mères qui visitent régulièrement la piscine pendant la grossesse n'ont pas de problèmes de lactation après l'accouchement, en raison du flux sanguin vers la poitrine et le cœur pendant la natation. Et bien sûr, en raison de la résistance des mouvements dans l'eau, la consommation d'énergie augmente, ce qui permet de conserver un poids optimal et de ne pas s'améliorer.

Un avantage énorme pour le corps d'une femme enceinte apporte la plongée, car lorsque vous retenez votre souffle, votre bébé active toutes ses réserves et s'habitue au manque d'oxygène. Ceci est très utile pendant l'accouchement et le travail, lorsque l'oxygène ne circule pas dans le bébé.

Ce n'est un secret pour personne que les cours dans la piscine sont une excellente solution pour tempérer le corps. Par conséquent, les futures mères qui ont choisi le pool sont moins susceptibles de tomber malades et de renforcer leur immunité.

En ce qui concerne la santé psychologique, les cours en piscine contribuent également à la relaxation, à la réduction de la fatigue et des tensions. Restant dans l'eau, une femme enceinte équilibre son état psychologique, élimine ses peurs, en un mot - médite. Les psychologues recommandent de mémoriser les sentiments de légèreté et de paix qui vous visitent dans la piscine et de rappeler cet état pendant le travail et l'accouchement.

Les femmes enceintes peuvent-elles aller à la piscine aux deuxième et troisième trimestres? Quels sont les avantages et quelles sont les contre-indications?

Il ne restera probablement pas aujourd'hui un homme qui contesterait le fait que la natation est très utile pour les femmes enceintes. Mais une chose est d’être d’accord avec des affirmations très abstraites et une autre pour comprendre clairement quels avantages réels les activités sportives peuvent apporter et quels types d’exercices vous devez faire pour obtenir le résultat souhaité.

La grossesse n'est pas une raison pour refuser de faire de l'exercice. Un des moyens les plus sûrs de se déplacer, pour le bien de sa santé et celle du bébé, est de nager dans la piscine. Les experts recommandent d'aller nager au stade de la planification de la grossesse et de poursuivre l'entraînement pendant la période de gestation.

Puis-je aller nager pendant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse?

La grossesse n'est pas une contre-indication à la natation et aux activités aquatiques. Au contraire, avec la bonne approche et le respect de réglementations importantes, la natation apportera beaucoup d'émotions positives et aura un effet bénéfique sur la santé de la future mère et la formation du fœtus.

Le deuxième trimestre (de 13 à 26 semaines d’obstétrique) est considéré comme le plus sûr pour l’activité physique. Le fœtus est déjà fermement attaché à l'utérus, il y a eu une ponte des organes et des systèmes internes, la formation du placenta a commencé. A ce stade, la natation ne peut nuire au bébé sous condition de modération.

Le troisième trimestre (de 27 à 40-41 semaines obstétricales incluses) n’est pas aussi sûr que le deuxième. La natation doit être traitée avec prudence à partir de 36 semaines. À ce stade, la taille de l’estomac est impressionnante et peut entraîner une gêne pendant l’exercice.

Après 36 semaines, le bouchon de mucus peut commencer à se détacher, bloquant le canal cervical et protégeant les organes génitaux internes des infections. Par conséquent, le pool peut constituer un facteur de risque d'infection et des effets négatifs sur la santé du fœtus.

Quelle est l'utilisation de ce sport dans les dernières périodes?

Si, après avoir consulté un médecin, une femme a reçu l'autorisation de suivre des cours en eau, vous pouvez visiter des institutions spécialisées ou l'aquazone dans un club de sport.

Avantages pour la santé des femmes enceintes:

  • Au cours d'une séance d'entraînement, la charge sur différents groupes musculaires alterne, le corset musculaire est renforcé et l'endurance globale augmente.
  • La relaxation et le raffermissement des muscles servent à prévenir les varices et les hémorroïdes, le risque de vergetures post-partum est réduit.
  • Améliore le travail de l'intestin en raison de la motilité accrue.
  • La natation réduit la charge sur la colonne vertébrale, aide à soulager la douleur dans le bas du dos et la ceinture scapulaire.
  • Il optimise les systèmes cardiovasculaire et respiratoire et augmente le volume pulmonaire, ce qui a un effet positif sur le déroulement du travail.
  • Les processus de thermorégulation, l’adaptation au milieu extérieur sont améliorés, le système immunitaire est renforcé.

Avantages pour la grossesse et le fœtus:

  • La respiration intensive favorise la pénétration dans les poumons d'une grande quantité d'oxygène, améliore le flux sanguin vers le fœtus.
  • Les leçons de plongée permettent au bébé de s'adapter au manque d'oxygène qui peut survenir lors de l'accouchement.
  • En cas de previa gluteal placenta, des exercices spéciaux dans la piscine aideront l'enfant à prendre la position correcte dans l'utérus.

Peut-il nuire?

Danger pour la santé d'une femme enceinte:

  • Des techniques de natation incorrectes peuvent nuire à la santé après une séance.
  • Le chlore, utilisé pour désinfecter l'eau, provoque souvent des réactions allergiques. Il est préférable que les futures mères visitent des piscines où l'eau est purifiée non pas au chlore, mais aux ultraviolets, à l'ozone ou aux ultrasons.
  • Dans les piscines où l’hygiène n’est pas suffisamment surveillée, il est possible de contracter une maladie infectieuse ou un champignon.
  • Se baigner dans de l'eau froide (moins de 22 ° C) provoque souvent des crampes dans les membres inférieurs et peut provoquer un rhume et une inflammation des voies urinaires inférieures.

Danger pour la grossesse et le fœtus:

  • Un effort physique intense dans l'eau peut provoquer une augmentation du tonus utérin, la menace d'avortement spontané et une naissance prématurée.
  • Une rétention prolongée de la respiration dans l'eau entraîne une insuffisance excessive d'oxygène chez l'embryon.
  • La natation après la décharge de la membrane muqueuse est une infection des organes génitaux internes et du fœtus.

Contre-indications

Il existe un certain nombre de contre-indications aux séances de natation. En présence de ces indications devront abandonner visiter la piscine et les réservoirs:

  • tout facteur de risque de fausse couche et de naissance prématurée;
  • placenta praevia, y compris le risque de saignement;
  • infections génitales;
  • saignements des organes génitaux;
  • douleur abdominale basse;
  • sensation de malaise - maux de tête, vertiges, essoufflement;
  • toxicose prononcée;
  • l'épilepsie, la prééclampsie;
  • tous les types de maladies infectieuses et pathologies chroniques au stade aigu.

Restrictions dans la classe

Pour que la natation et les activités nautiques n'apportent que des avantages, il vous faut:

  • ne pas trop refroidir dans la piscine;
  • arrêtez les cours en cas de gêne;
  • ne pas s'engager dans de l'eau dont la température est inférieure à 28 ° C;
  • une séance d’eau ne devrait pas durer plus de 40 minutes;
  • il est interdit de sauter des bornes et des côtés dans l'eau;
  • ne peut pas "accrocher" sur les corps flottants des délimiteurs;
  • vous ne pouvez pas nager à de grandes profondeurs avec des compétences de natation insuffisantes;
  • éviter les changements brusques de température;
  • ne pas faire de mouvements brusques dans l'eau et d'accélération intensive du rythme de l'emploi;
  • ne vous engagez pas l'estomac vide ou surpeuplé;
  • Il est interdit de mettre des chaussures à semelles glissantes dans la piscine.

Exercice

Idéalement, les cours destinés aux femmes enceintes devraient être dispensés par un instructeur qualifié possédant certaines connaissances et compétences pour travailler avec les futures mères. Mais vous pouvez le faire vous-même si vous connaissez le complexe recommandé et les règles pour effectuer chaque exercice. Il est préférable de commencer une session avec un échauffement - marchez lentement au fond de la piscine, étirez vos bras vers l’avant et écartez vos paumes des mains à la surface de l’eau.

Description de l'exercice:

  1. Tenez-vous devant le côté, prenez-le par la main. Asseyez-vous en posant ses pieds sur le mur, puis poussez pour redresser le torse.
  2. Effectuer un vélo d'exercice, en tenant la jante. Vous pouvez simplement faire pivoter ou lever vos jambes dans des directions différentes.
  3. Allongez-vous sur le ventre, agrippez-vous sur le côté et ramenez vos jambes jusqu'à votre ventre.
  4. Allongez-vous sur le dos, étirez vos jambes en avant, écartez vos membres sur les côtés, puis ramenez-les ensemble.
  5. Prenez une position couchée avec les jambes étendues. Pliez les jambes au niveau des genoux et redressez-vous vers le ventre, puis redressez-vous.
  6. Placez une jambe sur le côté en s’accroupissant pour essayer d’obtenir le maximum d’étirement. Ensuite, tendez l'autre jambe.

Le nombre d'approches des exercices décrits ci-dessus est 3-4 fois.

  1. Tournez pour faire face au tableau et tenez le support à deux mains. Placez une balle en caoutchouc entre vos jambes et pressez-la 10 à 20 fois, en contractant et en détendant alternativement les muscles.
  2. Enroulez le ballon avec vos mains et tournez autour de votre axe - 8-10 tours par session.
  3. Allongez-vous sur le dos en plaçant vos bras le long de votre torse. Nagez pendant quelques secondes en travaillant jambes et torse.
  4. Prenez une profonde respiration et accroupissez-vous sous l'eau avec vos mains autour de vos genoux. Retenez votre souffle jusqu'à ce que l'eau elle-même repousse à la surface.
  5. Faites une entrée en profondeur et asseyez-vous sur l'eau dans la pose d'un "astérisque" face cachée. Après quelques secondes, mettez-vous debout et respirez doucement.

La séance d'entraînement se termine par des exercices de détente. Il suffit de mettre un oreiller gonflable sous la tête et de s’allonger sur le dos. Dans cette position, vous pouvez faire de légers mouvements avec vos bras et vos jambes, puis vous détendre autant que possible.

Si la grossesse est bonne et qu'il n'y a pas de contre-indications aux exercices légers, vous pouvez aller nager pour votre plaisir. N'oubliez pas de consulter votre gynécologue.

Vidéo utile

Nous proposons de visionner une vidéo sur les avantages de la natation en piscine pendant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse:

Les femmes enceintes peuvent-elles prendre un bain, aller à la mer et nager dans la piscine: les avantages et les inconvénients

Pendant la grossesse, une femme est responsable non seulement de sa santé, mais également de la vie d'une petite personne non encore née. Par conséquent, les futures mères se posent de nombreuses questions sur ce qui est autorisé dans une position intéressante et ce qui causera un préjudice irréparable au bébé. Sur la question de savoir s'il est possible de se baigner enceinte, il n'y a pas de réponse définitive. D'une part, l'eau est la vie et il est difficile de surestimer ses avantages. Par ailleurs, le bain en attendant un bébé présente un certain nombre de contre-indications et de restrictions.

La baignade et la natation sont des procédures utiles non seulement pendant la grossesse, mais aussi dans la vie quotidienne. Des bains avec diverses herbes aideront à soulager la fatigue, à renforcer le système immunitaire, à améliorer l’état de la peau, des cheveux et des ongles. Nager dans des étangs et des piscines ouverts renforce tous les muscles, tonifie les veines, c'est une charge utile et agréable même pendant la gestation, ce qui aidera à contrôler le poids.

Est-il possible de nager pour les femmes enceintes

Après une dure journée, il est agréable de se détendre et de se détendre en tapant un bain moussant. Selon des critiques, il aide à soulager les spasmes, les tensions dans les muscles, normalise l'état psycho-émotionnel, ce qui est extrêmement nécessaire pour les femmes dans une position en raison de l'arrière-plan émotionnel instable.

Pendant longtemps, on a pensé que de nombreux agents pathogènes vivant dans l'eau pouvaient traverser le vagin jusqu'au fœtus et causer son infection. Il est maintenant prouvé que l'entrée de l'utérus est protégée de manière fiable par un bouchon muqueux et que le bébé lui-même est protégé par un liquide amniotique ou, en d'autres termes, un liquide amniotique.

Les bienfaits des différents types de bains

Les traitements à l'eau améliorent l'humeur, contribuent à l'élimination des toxines, réduisent la douleur. Il est démontré que la femme enceinte couchée dans la salle de bain réduit le tonus de l’utérus et le gonflement. Selon le résultat souhaité, différentes herbes ou minéraux peuvent être ajoutés au bain. Il est utile de savoir quels bains peuvent être pris par les femmes enceintes et lesquels doivent être abandonnés pendant un moment.

  • Bain au sel de mer. Effet bénéfique sur l'état de la peau, des ongles, du système circulatoire, guérit les blessures mineures, a un effet bactéricide. De plus, il est recommandé aux femmes enceintes de prendre un bain de sel pour compenser leur déficit en iode.
  • Bains d'hydrogène sulfuré. Laisser normaliser la pression artérielle, soulager les spasmes et l'inflammation de la région urogénitale, améliorer l'état de la peau. Cependant, ces bains peuvent provoquer de graves réactions allergiques et doivent donc être abandonnés au cours du premier trimestre de la grossesse.
  • Bains de conifères. Utilisé dans les maladies du système nerveux et cardiovasculaire, l'insomnie, pour normaliser le métabolisme. En outre, les futures aiguilles mères sont utiles pour la normalisation de la circulation placentaire et la prévention de l'hypoxie fœtale.
  • Eucalyptus de bain. Lorsqu'il est ajouté à l'eau, il contribue à renforcer le système immunitaire et à faire face aux premiers rhumes. En fin de grossesse, lorsque l'utérus exerce une pression sur les organes internes, la procédure aidera à normaliser la digestion et à soulager la constipation.
  • Bains de camomille. Il a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires, renforce le système immunitaire, soulage les maux de dos, favorise un bon sommeil. Les femmes en position de camomille aideront à faire face à la vaginite, qui sont les compagnons de la grossesse.
  • Bains alcalins. Ils aident à éliminer les toxines du corps, ont un léger effet anti-inflammatoire et antifongique, rendent la peau douce. Cependant, l’addition de soude n’est efficace que lors de procédures à long terme avec de l’eau à une température d’au moins 38 ° C. Les femmes enceintes ne se baignent pas dans l'eau chaude. Cette procédure n'aura donc aucun effet.
  • Bains de radon. Contre-indiqué pendant toutes les périodes de la grossesse.

Contre-indications

Malgré tous les avantages des procédures d’eau, il existe des cas où elles sont strictement contre-indiquées. Les paragraphes suivants décrivent quand et pourquoi vous ne devriez pas prendre un bain pour femme enceinte.

  • Avec la menace d'une fausse couche. L'eau, particulièrement chaude, contribue à l'engorgement du sang dans l'utérus, qui le tonifie également en cas de menace d'accouchement prématuré et de fausse couche.
  • En cas de fuite de liquide amniotique. La même chose avec la décharge de bouchon de mucus. En même temps que le fœtus devient vulnérable aux bactéries, il existe un risque d’infection. Dans ce cas, il vaut mieux donner une âme chaleureuse.
  • En cas de malaise. Il vaut mieux ne pas risquer et simplement se détendre.

Règles de base

Pour que le bain apporte uniquement le bénéfice de la future mère et du bébé, vous devez respecter les restrictions suivantes.

  • Température de l'eau La température ne devrait pas dépasser 37 ° C et la durée de la procédure, pas plus d'un quart d'heure. L'eau chaude contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins et peut provoquer une fausse couche.
  • Position du corps dans la salle de bain. Il est préférable de maintenir les épaules et les bras au-dessus de la surface de l'eau afin d'éviter une surchauffe et une augmentation de la pression.
  • Choisissez le bon type de natation. Les bains minéraux aux herbes pour femmes enceintes doivent être utilisés avec prudence. Certains composants peuvent provoquer des réactions allergiques graves et nuire à la femme et à l’enfant.

Nager en eau libre

La grossesse n'étant pas une maladie, une femme ne doit pas se priver du plaisir de nager par une chaude journée d'été. Cependant, avant de vous rendre à la plage, vous devriez consulter votre gynécologue pour des contre-indications. Heureusement, il y en a peu:

  • menace de fausse couche;
  • insuffisance placentaire;
  • maladies infectieuses.

Dans tous les autres cas, une femme enceinte peut se détendre au bord de la mer, nager dans une rivière ou dans un lac.

Sur la mer

Si le médecin a donné son accord, vous ne devriez pas différer une sortie en mer à cause de votre grossesse. L'eau de mer est riche en micro-éléments qui pénètrent dans la peau et ont un effet bénéfique sur l'organisme de la future mère et du futur bébé. Ils renforcent le système immunitaire, protègent contre le rhume. Cependant, les facteurs associés peuvent nuire à une femme dans une position. Pour l'éviter, les précautions suivantes doivent être observées.

  • Choisissez la meilleure période pour voyager. C'est le 2ème trimestre de la grossesse. Derrière une toxicose douloureuse, mais l’estomac est encore petit, la mère est assez mobile.
  • Ne pas aller à la plage pendant les heures d'activité solaire. Il est préférable de nager dans la mer le matin avant 10h00 ou le soir après 17h00. Vous devriez essayer de garder l'ombre, pour éviter la surchauffe.
  • La mer doit être calme et le fond sablonneux. Cela aidera à éviter les blessures et le stress en nageant.
  • Choisissez une protection solaire. Il est impératif d'appliquer un écran solaire sur les zones exposées du corps, n'oubliez pas de le mettre à jour après chaque bain.

Sur la rivière ou sur le lac

Le repos au bord de la rivière ou du lac ne nécessite généralement pas de longs voyages et, par temps chaud, il est utile qu'une femme enceinte passe du temps dans un étang frais. Cependant, vous devez choisir avec soin un lieu de repos. Il est nocif pour une femme enceinte de rester au soleil longtemps, il est donc préférable de rester sous un dais. Pour éviter une surchauffe, la durée des traitements à l'eau doit être réduite à 15 minutes. La baignade ne vaut que si l'eau est propre et claire.

Cours dans la piscine

Récemment, la natation et l'aquagym sont de plus en plus populaires chez les femmes enceintes. En raison de la redistribution de la gravité, le dos se décharge, tous les muscles se détendent. En outre, des exercices spéciaux dans l'eau sont indiqués dans la mauvaise position de l'enfant, l'hypoxie fœtale.

Les femmes qui nagent régulièrement dans la piscine, donnent naissance plus facilement et se mettent en forme plus rapidement. Cependant, l'eau chlorée peut provoquer des réactions allergiques et assécher les muqueuses. Par conséquent, il convient de choisir des piscines dans lesquelles des méthodes de nettoyage modernes sont utilisées, par exemple l’ozonation.

Ainsi, les femmes enceintes en bonne santé peuvent prendre un bain dans le bain au début, au milieu et à la fin de la gestation. Il n'est pas interdit de nager dans les étangs et les piscines ouverts. Ces types de loisirs apportent des émotions positives et de la bonne humeur à la femme, favorisent la relaxation musculaire et soulagent les spasmes. Cependant, pour ne pas nuire au bébé, il est toujours préférable de consulter un médecin.

Nager pendant la grossesse: règles de sécurité souvent oubliées

En été, les traitements à l'eau sont non seulement agréables, mais également utiles pour la future mère. La natation reste donc l'un des efforts physiques les plus bénins et les plus agréables, en particulier pendant la grossesse. Cependant, pour qu'une femme enceinte puisse entrer hardiment dans l'élément eau, il est nécessaire de prendre en compte certaines règles et nuances.

Elena Kurbatova
Thérapeute, Voronej

Qu'est-ce qui est utile à la natation pour les femmes enceintes? L'un des moments les plus importants est que le corps devient plus léger dans l'eau et que le poids de la future mère, qui augmente progressivement avec la croissance et le développement du bébé, n'est pratiquement pas ressenti. En effet, la densité de l'eau est supérieure à celle de l'air (en particulier de l'eau salée). L'eau pousse donc les corps moins denses et le corps humain est dans un état de semi-lourdeur. Cela provoque des signaux peu familiers pour entrer dans le cortex cérébral à partir du système musculo-squelettique, du cœur, des poumons et d'autres organes. Par conséquent, les réponses du cerveau sont modifiées: la profondeur de la respiration augmente, le système cardiovasculaire, les biorythmes, l'amélioration du sommeil, le métabolisme est activé, etc. Par conséquent, la natation pendant la grossesse est considérée comme le meilleur "remède" contre l'insomnie et la tension nerveuse excessive.

Un tel exercice pendant la grossesse ne provoque pas de commotions du corps, ce qui peut être dangereux dans une position intéressante. Vous pouvez, par exemple, même courir ou sauter dans l'eau sans nuire au bébé. Il n'y a pas d'effet prononcé sur la colonne vertébrale, les articulations, les ligaments; les muscles se détendent, en particulier les muscles du dos, qui supportent une charge importante pendant la grossesse.

La résistance à l'eau lors des mouvements joue le rôle de massage, augmentant le flux sanguin dans tous les organes et systèmes, activant les processus métaboliques, apportant de l'oxygène et des nutriments à la mère et au bébé. Grâce à cet effet, les valves veineuses des jambes s'améliorent (prévention des varices et des hémorroïdes) et, en conséquence, le flux de sang est normalisé. Tout cela empêche l'apparition d'œdèmes, qui accompagnent souvent la grossesse.

Pendant la natation pendant la grossesse, le système respiratoire et le système cardiovasculaire sont améliorés et entraînés car, pour inspirer et expirer, il est nécessaire de vaincre la résistance de l'eau, ce qui renforce progressivement les muscles respiratoires. Cet effet est également sur les muscles du dos et de l'abdomen.

Si vous pratiquez régulièrement la natation pendant la grossesse, le système nerveux central commence à réguler plus complètement l’activité cardiaque: le volume cardiaque de l’accident vasculaire cérébral augmente, le tonus vasculaire artériel se normalise, ce qui permet à la pression artérielle de baisser, d’augmenter et de se normaliser.

La natation sur une femme enceinte a également un excellent effet de durcissement: la résistance du corps aux effets de conditions environnementales défavorables (principalement au froid et à de fortes variations de température) augmente. L'eau a donc une température plus basse que le corps humain, irritant les récepteurs du froid. Par conséquent, une plongée régulière dans l'eau améliorera la régulation de la chaleur, augmentera la résistance au froid et les changements de température, réduisant ainsi la sensibilité au froid, ce qui affectera positivement la santé de la mère. et bébé.

Natation pendant la grossesse: souci du détail

Pour aller nager, une femme enceinte doit faire attention à certains points:

  • Ne nagez pas enceinte trop souvent (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et plus de 30 minutes, cela peut entraîner une fatigue de la future mère.
  • Après le bain, il est déconseillé de rester longtemps en maillot de bain humide: un environnement chaud et humide, contenant probablement des agents pathogènes, contribue à l'exacerbation de la candidose ou de la cystite.
  • Après avoir décidé de nager, il est nécessaire de rappeler qu’il est nécessaire de pénétrer progressivement dans l’eau, ce processus devrait prendre environ 5 à 7 minutes, afin de ne pas provoquer d’hypothermie ni de convulsions. Il est également indésirable d'aller dans l'eau immédiatement après un long séjour au soleil. Il est recommandé de refroidir à l'ombre afin d'éviter toute différence de température prononcée.
  • Il n'est pas souhaitable qu'une future mère se baigne dans des réservoirs contenant de l'eau stagnante: le risque d'infection de l'urètre est élevé avec l'apparition ou l'exacerbation d'une cystite, du muguet, de l'apparition d'autres maladies. De plus, il n'est pas souhaitable de visiter la piscine avec un grand nombre de personnes et un nettoyage de très grande qualité. Cela peut également entraîner ou aggraver de nombreuses maladies urogénitales (muguet, cystite, chlamydia, etc.) et des allergies. De plus, avec une forte densité de femmes enceintes, il sera inconfortable de nager ou de le pousser accidentellement. Par conséquent, il est préférable de choisir des piscines dans lesquelles des cours sont spécialement organisés pour les femmes enceintes ou de se rendre au général le matin lorsque l’eau est plus propre et moins fréquentée. Il convient de noter que l'eau est désinfectée. Il est préférable que ce soit des méthodes modernes sans utilisation de chlore (ozonation, ionisation) avec un changement d’eau régulier.
  • Lorsque vous vous reposez et que vous vous baignez pendant la grossesse dans des eaux naturelles, il est souhaitable de choisir un terrain familier (sans reliefs inconnus et dangereux du fond, des trous, des tourbillons, des cailloux, des courants rapides ou froids).
  • Lors de la baignade pendant la grossesse dans la piscine, il est nécessaire de faire attention à la présence de mains courantes spéciales le long de la jante, de manière à ce qu’elle soit confortable à tenir dans l’eau (lors d’exercices d’aquagym ou si la femme enceinte est fatiguée). Afin de ne pas glisser, la future mère devrait être dans la piscine avec des pantoufles de natation caoutchoutées spéciales, qui gardent bien la jambe et ne glissent pas.
  • Ne nagez pas dans l'eau froide. La température de l'eau ne doit pas être inférieure à 22 ° C
  • Avant de vous baigner, en particulier avant d’assister aux cours dans la piscine, vous devriez consulter un obstétricien-gynécologue qui observe la grossesse.
  • De plus, vous ne devriez pas nager si vous vous sentez mal.

Nager pendant la grossesse: prudence, convulsions!

Les convulsions pendant la grossesse sont des contractions musculaires douloureuses involontaires. Ils surviennent assez souvent chez les femmes enceintes et en nageant. Dans la plupart des cas, il s'agit des muscles du mollet. La douleur aiguë dans le spasme musculaire contracté dure généralement quelques minutes, puis la tension diminue, la douleur diminue, elle devient douloureuse, mais la gêne peut durer plusieurs jours. De telles convulsions, même si elles sont peu prononcées, sont très dangereuses car, en cas de panique, la femme enceinte peut perdre le contrôle de son corps et les conséquences peuvent ne pas être les plus favorables.

Premiers soins pour les convulsions chez les femmes enceintes

  • Tout d’abord, vous devez vous calmer, car la panique peut même augmenter les spasmes musculaires.
  • Essayez de sortir de l'eau le plus tôt possible, car sur terre, il est beaucoup plus facile d'éliminer la crampe. Appelez quelqu'un pour vous aider si vous ne pouvez pas sortir seul.
  • Si un spasme musculaire se produit, par exemple, loin de la côte (cela s'applique aux étendues d'eau naturelles), ne retournez pas fébrilement. Ainsi, vous pouvez rapidement vous fatiguer et la crampe ne sera pas moindre. Il est nécessaire d’essayer de relaxer et de respirer profondément et lentement (une respiration rapide et nerveuse peut aggraver l’apport en oxygène du bébé ou entraîner une contraction excessive des muscles de l’utérus, ainsi qu’augmenter la circulation sanguine dans le spasme et rendre la relaxation plus difficile).
  • Il existe deux façons de se débarrasser des crampes dans l’eau: allongez-vous sur le dos, respirez à fond pour pouvoir flotter sur l’eau. Ensuite, tirant le genou vers la poitrine en tenant le pied, vous devriez le tirer brusquement vers vous. Il est souhaitable de maintenir la jambe dans cette position le plus longtemps possible - si possible, jusqu’à disparition de la crampe, respirez à nouveau profondément et essayez d’étirer le muscle autant que possible (cependant, cela convient mieux aux femmes enceintes dont le ventre n’est pas très gros et aux manipulations faciles). La deuxième option convient à presque tout le monde: vous devez prendre une profonde respiration, plonger votre tête dans l’eau, prendre la position du flotteur, saisir le gros orteil de la jambe opposée avec la main opposée, tirer l’orteil vers vous, tout en souhaitant tenter de redresser votre jambe au niveau du genou.
  • Sur la rive, le muscle contracté doit également être étroitement tendu, puis malaxé. Pour ce faire, saisissez les orteils, tirez-les radicalement vers vous (éloignez le talon de vous) et, malgré la douleur, essayez de maintenir le pied dans cette position. Dans le même temps, il est nécessaire de masser fortement le muscle tendu. De plus, de la glace peut être appliquée après le retrait du spasme pour réduire la douleur (de 10 à 15 minutes).
  • Si la jambe n'est pas à l'étroit ou si la future mère pense qu'elle est sur le point de réduire le muscle et qu'elle peut atteindre librement le bas, vous pouvez alors vous tenir debout sur vos jambes.
  • Après avoir vaincu les crampes dans l’eau, il est conseillé de boire de l’eau: cela normalise l’équilibre eau-sel dans le corps et réduit les douleurs dans la jambe après la crampe, tout en empêchant les crampes subséquentes (c'est-à-dire le risque de récurrence des convulsions après avoir éliminé les crampes déjà présents). Pour prévenir l'apparition de crampes musculaires soudaines, il est conseillé de prendre des préparations de magnésium en association avec de la vitamine B6: cela améliore les impulsions neuromusculaires dans les muscles et les normalise en conséquence. Cependant, avant de prendre il est nécessaire de consulter un médecin, en observant la future mère.

Pourquoi les convulsions surviennent-elles chez les femmes enceintes?

Le plus souvent, les convulsions chez les femmes enceintes se développent pour les raisons suivantes:

  • surmenage, stress physique prolongé pendant la natation, charge intense ou abrupte prolongée sur les muscles des jambes pendant la natation (surtout pour les muscles non entraînés et mal entraînés, par exemple, après une forte répulsion des jambes du côté de la piscine ou du fond);
  • déshydratation du corps (par exemple, en cas de toxicose précoce, lorsque des vomissements abondants entraînent une perte de fluides corporels et, conjointement, des sels de potassium, de calcium et de sodium, un déséquilibre de leur équilibre entraînant une contraction et un relâchement des muscles);
  • blessures antérieures des muscles et des ligaments;
  • rétrécissement des vaisseaux sanguins dû aux effets des basses températures lorsque vous nagez dans l'eau froide ou que vous entrez dans l'eau après une exposition prolongée au soleil (un refroidissement brutal provoque un spasme aigu des vaisseaux sanguins). La circulation sanguine dans les muscles des jambes est perturbée, leur innervation et leurs crampes se produisent;
  • plus souvent, en eau froide, les muscles de ces futures mères atteintes de maladies chroniques de la colonne vertébrale, car des facteurs prédisposant déjà à la survenue de crises convulsives (dues à des modifications dystrophiques des vertèbres, à la présence de hernies, de protrusions, etc.) ils répondent, et dans l'eau froide cela peut être aggravé);
  • carence dans le corps de certains oligo-éléments (en particulier le calcium) qui interviennent dans le processus de contractions musculaires normales.

Qui ne sait pas nager?

Il est possible de nager pour les femmes enceintes à n'importe quel stade de la grossesse, mais il existe également des contre-indications à ce type d'exercice physique. Ne nagez pas:

  1. en cas de toxicose sévère lorsque des vomissements fréquents sont perturbés, car cette affection peut entraîner un déséquilibre du potassium et du sodium dans l'organisme et provoquer des convulsions dans l'eau ou une diminution de la pression artérielle dans l'étang et une détérioration du bien-être général en nageant;
  2. si la future mère a déjà eu une fausse couche ou un accouchement prématuré, afin de ne pas provoquer de modifications du tonus utérus, ce qui peut être dangereux pour le déroulement de la grossesse;
  3. exacerbation ou présence de maladies inflammatoires (par exemple, cystite, muguet), d'appareil musculo-squelettique, de maladies cardiovasculaires (par exemple, hypertension avec des augmentations fréquentes de la pression artérielle supérieures à 140/90 mm Hg. pouvant provoquer une pré ou une éclampsie ), avec exacerbation d'ostéochondrose, d'arthrite, etc.;
  4. pour diverses violations du cours de la grossesse: saignements, polyhydramnios, augmentation du tonus de l'utérus (pouvant se manifester par des douleurs crampes pendant ou après la nage, en particulier dans l'eau relativement froide);
  5. si la future mère s’inquiète de crampes fréquentes dans les muscles des jambes, évitez de vous enfoncer trop longtemps dans l’eau, surtout si elle est froide.

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine

En prévision du bébé, le mode de vie de la future mère change radicalement. Ceux qui étaient indifférents à l'effort physique, portaient une attention particulière aux promenades en plein air, et ceux qui menaient autrefois une vie très active et pratiquaient le sport, remplacent les cours de fitness par quelque chose de plus calme, comme marcher avec des pas vigoureux et s'étirer. Un excellent choix serait de nager dans la piscine pendant la grossesse - ce type d’éducation physique, les médecins conseillent généralement à toutes les femmes. Même si vous n’alliez à la piscine que pendant les années scolaires, il est maintenant temps de reprendre les cours. Ne peut pas nager? Ce n'est pas grave, il est tout à fait possible de simplement effectuer une série d'exercices dans l'eau.

Le contenu

  • Piscine de grossesse
  • Les avantages de la natation pour les futures mères
  • Visite anticipée
  • Utilisation tardive
  • L'effet de l'eau chlorée sur le corps du bébé et de la femme enceinte
  • Comment nager
  • Exercices pour les femmes au deuxième trimestre
  • Exercices pour 3 trimestres
  • Comment choisir un maillot de bain
  • Contre-indications
  • Que prendre avec toi

Puis-je aller à la piscine pendant la grossesse

La question de la possibilité de pratiquer des sports d'aqua-aérobic pour les futures mères est souvent résolue de manière positive, mais un certain nombre de points doivent être pris en compte.

Les avantages et les inconvénients de la piscine peuvent être relatifs, car, d’une part, une femme peut avoir des contre-indications individuelles (supposons qu’elle a une réaction allergique à l’agent de blanchiment, qui désinfecte l’eau dans la plupart des complexes sportifs). Deuxièmement, vous devez connaître ces nuances:

  • il est logique d'abandonner les cours au cours des 12 premières semaines;
  • il n'est pas souhaitable de visiter la piscine après 36 semaines;
  • la présence d'éventuelles violations de l'état de santé doit obliger à annuler temporairement cet exercice.

Pour aller à la piscine est autorisée uniquement après avoir obtenu le consentement du gynécologue.

Il n’existe pas de données précises sur l’effet de l’eau chlorée sur le fœtus. Cependant, il est connu que cette substance et ses composés peuvent provoquer des brûlures, peuvent affecter négativement les cellules. Cette remarque concerne principalement les vapeurs de chlore. Si de telles vapeurs pénètrent dans le corps en grande quantité, elles sont empoisonnées et présentent les symptômes suivants:

  • problèmes de respiration;
  • toux
  • mal de tête;
  • étouffement.

Naturellement, le développement d'un tel état est extrêmement rare, car une énorme quantité de cette substance n'est pas nécessaire pour le traitement de l'eau. Et pourtant, la femme «en position» devient extrêmement sensible et il n'est donc pas toujours possible de prédire la réponse du corps à l'eau chlorée.

Pour éviter des conséquences désagréables avec une certitude absolue, vous devez choisir des complexes sportifs modernes, où l'eau est désinfectée par d'autres moyens:

Comment nager enceinte dans la piscine? L'essentiel est d'éviter les surcharges. Nagez dans le style auquel vous êtes habitué et celui que vous aimez. La question de savoir quel style de natation est pertinent pour celles qui, au cours de leur grossesse, ont décidé d'apprendre les bases de la natation. Si vous ne savez pas nager et jusqu'à ce que vous trouviez la force et le désir de maîtriser cet art, prenez un tour ou une planche de natation et déplacez-vous simplement dans l'eau en travaillant avec vos pieds.

Certains entraîneurs conseillent pendant la grossesse de nager surtout à quatre pattes, affirmant qu'il s'agit du type le plus sûr, ne surchargeant pas les muscles et les articulations.

Essayez de suivre les recommandations des médecins:

  • choisissez une piscine avec de l'eau relativement chaude, plus de +22 0;
  • entrer dans l'eau progressivement;
  • ne nagez pas plus de 30 minutes en une visite;
  • ne restez pas en costume de bain humide: immédiatement après la fin du bain, rincez-vous sous la douche et changez de vêtements.

N'entrez pas dans l'eau si vous ne vous sentez pas bien. Il vaut mieux attendre quelques jours, puis reprendre les cours.

Les avantages de nager pendant la grossesse dans la piscine

Nous savons donc à quoi penser avant de céder au pouvoir de l’élément eau, quelles mesures de sécurité appliquer. Parlons maintenant de ce qui vaut la peine de visiter la piscine.

Connaissant l'utilité de la piscine pour les femmes enceintes, vous irez avec plaisir acheter un abonnement.

Nager dans la piscine est utile parce que:

  • la circulation sanguine augmente, ce qui améliore le métabolisme;
  • le travail des valves veineuses s'améliore (en conséquence, le risque de varices diminue);
  • entraînement du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • améliore le fonctionnement du système respiratoire.

De plus, la natation soulage parfaitement la colonne vertébrale. L'augmentation du poids déplace le centre de gravité, la colonne vertébrale est soumise à une pression énorme et, pendant le séjour, le poids de l'eau ne se fait pas sentir. Les articulations et les muscles sont également déchargés - en général, le bien-être de la femme s’améliore.

Combien pouvez-vous nager? La meilleure option est deux ou trois fois par semaine. Dans les pauses, le corps repose, reconstruit. Les cours intensifs quotidiens ne lui seront probablement pas utiles maintenant.

Il y a une autre nuance concernant le fait que la piscine est utile pour les futures mamans. Il est considéré par les médecins comme anti-stress. La mère est immergée dans le même élément d’eau, dans lequel se trouve son futur enfant - cela l’aide à ressentir l’unité avec le bébé, à syntoniser une «vague» avec lui.

Piscine en début de grossesse

Malgré les énormes effets positifs de la natation et de l'aquagym pour les femmes "en position", il convient de surveiller la piscine pendant le premier trimestre de la grossesse. Les avantages et inconvénients sont les suivants:

  • la femme tolère plus facilement la toxicose;
  • le corps est trempé, préparé à une double charge - tout cela est en faveur de la piscine.

Les moments qui devraient être alarmants: au cours du premier trimestre, le corps de la mère ne perçoit toujours pas le fœtus comme faisant partie de lui-même, ce qui augmente le risque de fausse couche. Toute action active peut provoquer un avortement spontané. De plus, il y a un fait: un liège qui bloque le col de l'utérus, empêche les bactéries de pénétrer dans l'utérus et maintient le fœtus à l'intérieur, est toujours en cours de formation. Cela signifie que le futur enfant est toujours sans défense. Peut-être est-il judicieux de nager dans votre propre piscine à la campagne et de reporter les visites à la piscine publique un peu plus tard.

Piscine de fin de grossesse

Au troisième trimestre, il est possible d'aller dans la piscine pour femmes enceintes sans crainte, mais seulement jusqu'au moment où la naissance se fait sentir. Cela signifie que, par exemple, à partir du 7ème mois, vous pouvez assister aux cours plusieurs fois par semaine, mais après 36 semaines, remplacez les cours par une simple promenade et une visite au complexe aquatique moins souvent, en vous limitant à une leçon. Cela est dû au fait que le liège peut déjà légèrement s'écarter, de sorte qu'il est plus facile de contracter une infection chez le bébé.

Mais dans la piscine d'eau de mer, vous pouvez nager librement. Si la piscine est chaude, l'eau est chauffée - bien. Cela annule les effets du stress dû aux différences de température.

Un autre petit avertissement pour celles qui sont sur le point de devenir mères: à un stade tardif, des convulsions surviennent souvent. Ils peuvent se produire dans l'eau, surtout si la température de l'eau est basse. Ensuite, vous devez plonger votre tête sous l’eau, saisir votre main avec le pouce du pied blessé et la tirer avec force vers vous. Il est conseillé d'être rapidement hors de l'eau: il faut également tirer la jambe plus fort, malgré la douleur. Cramp rapidement passer.

Eau de Javel pour la grossesse et la piscine

Les femmes enceintes peuvent-elles entrer dans le bassin de javel au premier trimestre? Selon les prescriptions des médecins, il est préférable d’attendre le deuxième trimestre.

Au deuxième trimestre, l'eau de Javel causera des dommages si minimes au bébé qu'il ne faut plus craindre aucune conséquence: il est protégé de manière fiable à l'intérieur de sa «maison». Dans les dernières périodes, visitez la piscine à l’eau de mer ou à l’eau épurée par des méthodes modernes: dans ce cas, les avantages seront bien plus importants.

Comment nager enceinte dans la piscine

La règle générale est la suivante: ne nagez pas à la limite de leurs capacités. Il est peu probable qu'il y ait une réponse exacte à la question de savoir nager dans la piscine pendant la grossesse. Chaque femme choisit un style qui lui convient et des exercices qui lui permettent d’améliorer son bien-être.

Il sera correct de surveiller votre état, la température de l’eau, d’aller à la piscine seulement après avoir obtenu l’autorisation du médecin. Vous pouvez nager sur le dos et l'abdomen: l'eau facilite le travail. Est-il possible de plonger? Si vous pouvez le faire, alors pourquoi pas? Mais dans ce cas, bien sûr, il est préférable de choisir des piscines avec de l'eau de mer ou de l'eau minérale, s'il en existe dans votre ville.

Exercices en piscine pour femmes enceintes (2 trimestres)

Vous pouvez effectuer des exercices pour les femmes enceintes dans la piscine, si vous n'allez pas nager. Prenez des précautions: veillez à porter un chapeau et des chaussons en caoutchouc lorsque vous allez à l'eau.

Plongez dans l'eau jusqu'à la poitrine.

Commencez à effectuer une torsion: en tenant le côté, tournez délicatement le corps dans différentes directions.

Puis effectuez des squats, debout sur le côté, tournés pour lui faire face et prendre une position stable. L'accent est mis sur les pieds dans le mur de la piscine.

Un autre exercice: couché sur le ventre, tenant sur le côté, ramenez vos genoux contre votre poitrine autant que vous le pouvez.

Exercices pour les femmes enceintes dans la piscine (troisième trimestre)

Les exercices dans la piscine pendant la grossesse au troisième trimestre devraient préparer une femme au prochain accouchement.

L'accent est mis principalement sur les exercices qui aident à contrôler la respiration, cette compétence étant très importante pendant le processus de travail. En outre, nous devons essayer de renforcer les muscles des jambes et de la presse, dans la mesure du possible. Ceux qui savent nager peuvent simplement plonger et nager sous l’eau le plus longtemps possible.

Ceux qui ne savent pas comment peuvent essayer ce qui suit:

  • croisez les bras sur la poitrine, retenez votre respiration et plongez dans l'eau (asseyez-vous); dès que vous sentez que c'est devenu difficile, sortez à la surface;
  • mettre un cerceau spécial sous les omoplates, abaisser les jambes vers le bas; soulevez vos jambes vers votre poitrine, tout en essayant de maintenir vos jambes dans cette position de 2 à 4 respirations; abaissez lentement les jambes en arrière;
  • Nous nous levons sur le côté et levons et baissons nos jambes.

En gros, tout exercice sera utile, à moins qu’il ne provoque des sensations désagréables. Par conséquent, l’essentiel pour une femme est de surveiller le bien-être et, à la moindre détérioration de celui-ci, de quitter la piscine.

Maillot de bain femme enceinte pour la piscine

Il est important de choisir un maillot de bain qui convient le mieux à l'aquagym et à la natation dans votre position particulière.

Le maillot de bain pour femmes enceintes de la piscine doit répondre aux exigences suivantes:

  • être cousu à partir d'un tissu dense, à la fois "respirant", par exemple en microfibre;
  • resserrez légèrement le ventre pour que la future mère soit plus facile à «porter»;
  • Rien à appuyer ou à presser.

Les couleurs peuvent être quelconques, mais rappelez-vous qu’un grand dessin va vous agrandir visuellement, et vous aurez certainement ajouté quelques kilos.

Vous pouvez acheter un maillot de bain tankin à taille haute. Ensuite, il peut être porté après l'accouchement pour ramasser d'autres maillots de bain.

Contre-indications à la piscine pendant la grossesse

Le médecin peut ne pas autoriser à nager dans la piscine si vous avez:

Dans de telles situations, nager dans la piscine peut être dangereux. Les leçons de natation seront nuisibles. Le gynécologue s'opposera également aux séances dans les cas où la future mère a tendance à avoir des allergies ou n'est pas encore guérie d'un rhume.

Quoi prendre pour visiter la piscine

Avant de suivre des cours d'aquagym pour les femmes enceintes, vous devrez obtenir un certificat du médecin indiquant qu'il n'y a pas de peau ou d'autres maladies.

Pour les cours de natation et de gymnastique, vous aurez besoin de:

  • chapeau;
  • pantoufles en caoutchouc;
  • maillot de bain;
  • changer de vêtements;
  • cercle spécial (si vous ne pouvez pas nager);
  • sèche-cheveux pour sécher rapidement les cheveux.

La forme pendant la grossesse est possible sous des formes strictement limitées, telles que le yoga ou la natation.

Vérifiez auprès de votre médecin combien de temps vous pouvez pratiquer, quels exercices de respiration et d'étirement conviennent le mieux et achetez un abonnement. Laissez les leçons de natation vous donner (ainsi qu'à votre bébé) vigueur et santé!

Nager pendant la grossesse

Contenu:

Être dans le milieu aquatique en combinaison avec l'activité physique a un effet bénéfique sur le corps de la femme, renforce divers groupes musculaires, améliore le bien-être et l'humeur. La natation est la forme d'activité physique la plus appropriée pendant la grossesse. Cette leçon est utile pour presque toutes les femmes enceintes, à quelques exceptions près.

Avant de commencer à visiter la piscine, la future mère devrait consulter un médecin et être examinée pour identifier les éventuelles contre-indications. Si tout est en ordre, vous pouvez souscrire en toute sécurité un abonnement pour la natation.

Les avantages

La natation en tant que forme d'activité physique est utile pour presque toutes les personnes en bonne santé et pour les femmes enceintes - à titre double. Les procédures d'eau dans la piscine affectent le corps et le développement fœtal de la femme de la manière suivante:

  • lorsque la natation renforce les muscles de différentes parties du corps;
  • augmente l'endurance du corps de la femme, ce qui est important pour la préparation d'un futur accouchement;
  • la circulation sanguine est améliorée, la stase sanguine dans les jambes et la région pelvienne est éliminée, ce qui permet d'éviter l'apparition de varices et d'hémorroïdes;
  • tandis que dans l'eau, la charge sur la colonne vertébrale est considérablement réduite, ce qui aide à soulager la douleur dans la région lombaire;
  • l'entraînement du système respiratoire se produit;
  • pendant la natation augmente la probabilité que l'enfant prenne la position correcte dans l'abdomen (mal de tête).

Caractéristiques des cours à différentes périodes de grossesse

Les médecins et les entraîneurs estiment que vous devriez commencer à vous entraîner dans la piscine dès que possible. L'option idéale est de nager avant le début de la grossesse: dans ce cas, le corps sera suffisamment entraîné.

Si la future mère décide de s’inscrire dans la piscine pendant la grossesse, n’hésitez pas, car la natation est utile à n’importe quel stade de la grossesse.

Au cours du premier trimestre, vous pouvez nager 20 minutes par jour tout en visitant la piscine tous les deux jours, c.-à-d. trois à quatre fois par semaine. Par la suite, la durée de la formation en piscine peut être augmentée à 45 minutes, mais vous devez vous concentrer sur votre bien-être. La natation ne devrait être arrêtée que lorsque le terme de l'accouchement approche, surtout lorsque le bouchon muqueux sort et qu'il y a une douleur dans l'abdomen.

Précautions de sécurité

Tout type d'activité physique nécessite le respect de certaines règles de sécurité, et la natation ne fait pas exception. Lors de la pratique dans la piscine, les femmes enceintes sont priés de faire attention à ce qui suit:

  • Nagez mieux dans les piscines, sous réserve du respect des normes sanitaires en matière de qualité de l'eau. Avant de vous baigner dans des réservoirs ouverts, il est nécessaire d'évaluer le niveau de propreté au moins visuellement, et même mieux, de se renseigner sur les résultats d'une enquête effectuée dans une région locale.
  • Les changements de température importants doivent être évités lorsqu'ils sont immergés dans l'eau.
  • Nager doit être lent, il est souhaitable - le style habituel. De nager sur le dos est préférable de refuser.
  • Pour visiter la piscine, achetez des chaussures en caoutchouc antidérapantes pour vous protéger contre les chutes accidentelles sur une surface mouillée.

Nager n'est nécessaire que si vous vous sentez bien. En cas de gêne ou d'inconfort pendant les cours, vous devriez sortir de l'eau.

Contre-indications

Une visite à la piscine est contre-indiquée pour les femmes enceintes dans les cas suivants:

  • avec menace de rupture de grossesse - en cas de probabilité élevée de fausse couche ou de naissance prématurée;
  • si le placenta previa est détecté;
  • en présence de pertes vaginales causées par une infection ou un déséquilibre de la microflore;
  • en cas d’allergie aux composés chlorés utilisés pour la désinfection de l’eau des piscines.

Avant de faire de l'exercice, assurez-vous de signaler votre intention à un médecin qui observe une grossesse, car une femme peut ne pas reconnaître les symptômes pour lesquels la natation peut être contre-indiquée.

Conclusion

Vous pouvez visiter la piscine pendant toute la grossesse, à l’exception des périodes de détérioration temporaire du bien-être ou en cas d’interdiction du médecin. À condition que les précautions nécessaires soient prises, les leçons de natation sont pratiquement sans danger pour la future mère et le bébé.

Les femmes qui choisissent la natation comme principale activité physique pendant la grossesse évitent plus facilement des douleurs importantes pendant le processus d'accouchement et des problèmes tels que des déchirures périnéales, car les groupes de muscles correspondants sont entraînés pendant l'entraînement. Par conséquent, en l'absence de contre-indications et la disponibilité d'opportunités et de lieux de pratique ne doit pas abandonner un sport aussi agréable et utile.

Les femmes enceintes peuvent-elles aller à la piscine?

Il n'y a pas si longtemps, lorsqu'on leur a demandé si les femmes enceintes pouvaient aller à la piscine, la réponse des médecins était toujours uniquement négative. Cependant, si cela n’est pas strictement interdit, il faut assumer la responsabilité de nager et les éventuels problèmes de santé de la future mère. Cependant, depuis plusieurs décennies, non seulement il est interdit aux femmes enceintes de se rendre à la piscine, mais vice-versa, elles le recommandent! Qu'est-ce qui a changé? Et pourquoi la natation et la formation aquatique sont-elles importantes pour les femmes enceintes? Essayons de le comprendre.

Qu'est-ce qui est utile pour aller à la piscine pour les femmes enceintes?

Aller à la piscine pendant la grossesse devrait être au moins afin de décharger votre colonne vertébrale. Dans l’eau, la gravité est moindre et, par conséquent, la charge du bébé qui se développe à l’intérieur de vous et le gain de poids ne sont pratiquement pas ressentis. De plus, rester dans la piscine soulage les maux de dos, apporte de la légèreté à l’ensemble du corps, calme le système nerveux et procure une sensation d’harmonie. Eh bien, si vous ne vous promenez pas seulement dans l’eau le long de l’eau, mais que vous nagez également, les avantages de visiter la piscine augmenteront plusieurs fois.

Les avantages de nager pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent-elles nager dans la piscine? Cette question est posée par presque chaque future maman qui est sur le point d'acheter un abonnement. Cela est dû au fait que la natation est un effort physique assez intense pour le corps. Mais chaque femme qui occupe une position intéressante craint pour la santé de son futur bébé et ne veut pas lui nuire. Mais nous nous empressons de dissiper toutes les peurs. Nager pendant la grossesse est non seulement possible mais nécessaire! Et voici pourquoi:

  • Pendant le voyage, vous "déchargez" votre colonne vertébrale. Et cela signifie que l'ostéochondrose et plus encore les maux de dos ne vous menacent pas.
  • Pour effectuer des mouvements dans l'eau, votre corps dépense plus d'énergie que lors d'un entraînement à terre. C’est pourquoi toutes les futures mamans qui prennent du poids rapidement, les gynécologues recommandent d’aller dans des classes spéciales réservées aux femmes enceintes.
  • La natation a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire. Cela améliore la circulation sanguine et lymphatique, réduit la pression artérielle, renforce les vaisseaux sanguins et les muscles cardiaques. Ainsi, les varices et l’hypertension pendant la grossesse ne menacent pas les mères qui visitent constamment la piscine.
  • Favorise le mouvement dans l'eau et le retrait de l'excès de liquide des tissus. Et ceci, comme vous le comprenez, empêche la survenue d'un œdème.
  • Nager dans la piscine (en particulier la plongée) aide à se préparer à l'accouchement et à bien respirer. Dans ce cas, le bébé, qui est encore dans le ventre, s'habitue à un léger manque d'oxygène et devient plus résistant. Ceci est important, car pendant l'accouchement (et en particulier pendant le travail), l'oxygène pour le fœtus est disponible en quantités plus petites.
  • Flottante, la future mère est dans le même élément que son bébé à naître. Et cela signifie que l'harmonie et l'unité avec son bébé dans la piscine sont aussi élevées que possible, ce qui a un effet bénéfique sur l'équilibre mental de la femme enceinte.

Enfin, nager dans la piscine est un excellent moyen de renforcer le système immunitaire. Après tout, ce n’est un secret pour personne que ce type d’exercice est à la base du durcissement. En général, vous devez nager pendant la grossesse! Cependant, avant d'aller à la piscine, il ne fait pas de mal de consulter votre médecin. Malheureusement, toutes les femmes enceintes ne bénéficient pas d'un passe-temps aussi agréable et enrichissant.

Appeler le: +7 (495) 222-13-94

Contre-indications pour visiter la piscine pendant la grossesse

Heureusement, il n’ya pas beaucoup de contre-indications à la visite à la piscine pendant la grossesse. Cependant, ils le sont et assurez-vous par conséquent qu'ils ne sont pas disponibles avant l'achat d'un abonnement. En aucun cas, ne peut pas aller dans la piscine, si vous avez:

  • hypertonie de l'utérus;
  • pertes vaginales abondantes;
  • la menace d'interruption prématurée de la grossesse;
  • toxicose forte;
  • maladies infectieuses;
  • maladies chroniques au stade aigu.

Vous ne pouvez pas non plus aller à la piscine quand vous ne vous sentez pas bien, même avec un mal de tête. Il est déconseillé de visiter la piscine et les femmes présentant une hypersensibilité à l’eau de javel ainsi qu’une forte toxicose. Cependant, dans ce cas, vous pouvez essayer de trouver une piscine où la solution d’agent de blanchiment n’est pas utilisée pour la purification de l’eau. Cependant, nous parlerons de la sélection de la piscine un peu plus tard.

Maintenant, je voudrais aussi vous rappeler qu'il est également interdit aux nageurs de femmes enceintes qui ont eu une fausse couche spontanée. Malheureusement, l'effort physique et la différence de température de l'eau et de l'air peuvent provoquer une fausse couche menacée. Pour éviter cela, assurez-vous de consulter votre médecin!

Quelle est la meilleure piscine pour les femmes enceintes?

Vous êtes sûrement nombreux à comprendre que toutes les piscines ne sont pas identiques. Cependant, ils diffèrent non seulement par leur taille, la présence de divers simulateurs d'eau, mais également par l'eau elle-même. Ainsi, par exemple, il ne sera pas difficile de trouver une piscine, non seulement avec de l'eau douce, mais aussi avec la mer. Et en même temps, visiter ce dernier ne va pas forcément en ville, située en bord de mer.

L'eau de mer est obtenue par une méthode artificielle - en ajoutant du sel de mer à de l'eau ordinaire. Cependant, cela ne réduit pas, mais augmente même son utilité. Tout d'abord, la purification d'un tel bassin se fait par électrolyse. Et cela signifie que la peau et les muqueuses des organes respiratoires, irritantes et nocives, ne contiennent aucune solution de javel dans la piscine. Deuxièmement, l'eau de mer (même obtenue artificiellement) a un effet bénéfique sur la peau et les terminaisons nerveuses qui s'y trouvent.

En outre, dans une telle piscine, il est plus facile pour les femmes enceintes de faire de l’exercice, car l’eau salée vous poussera à la surface, vous aidant ainsi à effectuer un mouvement ou un autre avec un effort minimal. Le seul inconvénient de ces pools est qu'ils sont encore très peu nombreux et que le prix d'un abonnement pour les femmes enceintes pique souvent. Et donc vous devez chercher d'autres piscines.

La deuxième place dans le classement des meilleures piscines est occupée par des institutions dans lesquelles l’eau est purifiée à l’aide de plantes ozonantes. Après tout, lors du passage dans l’eau, l’ozone non seulement le nettoie et le désinfecte en profondeur, mais le nourrit également d’oxygène. En général, vous ne pouvez espérer qu’un avantage de la visite d’une telle piscine. Cependant, pour une purification de l’eau de haute qualité, l’unité d’ozonation devrait fonctionner presque en permanence. Et cela, comme vous l'avez compris, affecte négativement le coût de l'abonnement.

De plus, la présence dans la piscine de cet équipement moderne ne garantit pas toujours un traitement de l'eau de haute qualité. Et la raison en est pas du tout dans la négligence des employés. Et le problème, c’est que l’ozone est un agent oxydant. Par conséquent, si des pesticides sont présents dans l'eau de source, leur concentration après purification peut être multipliée par dix. Et ceci, comme vous l'avez compris, est déjà dangereux pour la santé de la future mère et pour la santé de son bébé.

Sur le troisième et les emplacements suivants sont des piscines avec de l'eau chlorée. Cependant, toutes ces installations de natation ne sont pas identiques. Dans le monde moderne, non seulement la solution d'eau de Javel, mais d'autres méthodes plus modernes (ultrasons, ultraviolets, impulsions électromagnétiques à haute fréquence, etc.) sont utilisées dans le monde moderne pour réduire la concentration d'eau de Javel dans l'eau et augmenter le degré de purification. Dans ce cas, les abonnements aux piscines combinant des méthodes de désinfection de l’eau sont généralement peu coûteux.

Cependant, vous seul choisissez! N'oubliez pas que toutes les piscines seront bonnes si elles sont conformes aux normes sanitaires. Cependant, non seulement la forme physique de la piscine doit être surveillée. La principale activité qui devrait figurer dans l’institution de votre choix pour la natation est des exercices spécialisés dans la piscine pour femmes enceintes. Et pour diriger ces cours, il faut être un instructeur professionnel. C'est grâce à cette personne que vous vous préparerez à l'accouchement, apprendrez à bien respirer, fortifiez votre corset musculaire, ne dépassez pas le rythme de la prise de poids et bien plus encore.

Par conséquent, lorsque vous choisissez une piscine, assurez-vous de connaître le niveau de professionnalisme de l'instructeur et son expérience professionnelle. Et vous aider dans ce "bouche à oreille". Parlez avec d’autres futures mamans, avec les médecins de la clinique prénatale et avec les femmes qui marchent avec un fauteuil roulant, n’interférez pas avec la propagation de quelques phrases. Croyez-moi, dans ce cas, vous pouvez facilement trouver la meilleure piscine pour vous-même, dans laquelle tous les critères de sélection importants coïncideront:

  1. degré élevé de purification de l'eau;
  2. endroit proche de votre maison;
  3. la présence de cours spéciaux pour femmes enceintes, dont le programme devrait durer 2 fois par semaine pendant 40 à 50 minutes à une heure qui vous convient;
  4. la température de l'eau dans la piscine est d'environ 28-31 degrés;
  5. la disponibilité de mains courantes pratiques pour la descente dans l'eau.

Quoi apporter à la piscine?

Pour visiter la piscine, vous aurez certainement besoin d'un certificat médical de santé. Cependant, en plus, il ne vous fera pas de mal d'en saisir quelques autres et d'autres choses importantes et utiles:

  • maillot de bain confortable (de préférence fermé, surtout si vous allez à la piscine avec de l'eau chlorée);
  • pantoufles en caoutchouc ou en plastique sur un petit talon et toujours avec une semelle rainurée et antidérapante;
  • produits d'hygiène personnelle (savon, gant de toilette, gel douche, shampoing):
  • capuchon en caoutchouc, si vous ne voulez pas mouiller vos cheveux;
  • un sèche-cheveux, même s'ils prenaient un chapeau, cela ne ferait pas de mal de sécher les racines des cheveux;
  • crème nourrissante pour le visage et le corps (l'eau chlorée dessèche la peau);
  • des fruits et une bouteille d'eau ou du thé non sucré.

De plus, après la 30e semaine de grossesse, il ne vous fera aucun mal d’avoir une carte d’échange avec vous. Après tout, l’accouchement peut commencer à tout moment et vous devez donc, si nécessaire, fournir aux médecins toutes les informations concernant votre santé et le développement de votre bébé.

Les filles! Faisons repost.

Grâce à cela, les experts se présentent et donnent des réponses à nos questions!
Et aussi, vous pouvez poser votre question ci-dessous. Tels que vous ou les experts vont répondre.
Spasibki ;-)
Tous les enfants en bonne santé!
Ps. Les garçons sont également concernés! Juste les filles ici plus ;-)