Poires pendant la grossesse

La santé

Chaque future mère veut que la ration quotidienne soit saine et sans danger en termes d'allergènes et de calories. Par conséquent, de nombreuses questions chez les femmes enceintes se posent aux dépens de certains fruits et poires en particulier. Y at-il des risques dans leur utilisation, restrictions? Quelle est l'utilisation de ces fruits pendant la grossesse? Demandons aux nutritionnistes et aux gynécologues.

Bienfaits des poires sur la santé

Une fois en Chine, la poire était considérée comme un symbole de longévité. Le fruit du poirier est riche en substances actives. Ils contiennent du glucose, du fructose et du saccharose, des vitamines A, B1, B2, B9, PP, C, E, ainsi que du carotène, des catéchines, des pectines, du fer, du manganèse, de l'iode, du cuivre, du potassium, du molybdène, du calcium et des tanins.

Comme les poires contiennent plus de fructose que de glucose, il est utile pour perturber le pancréas. C’est pourquoi les poires et les boissons qu’elles contiennent sont un bon élément du régime alimentaire de l’obésité et du diabète.

La teneur en poire à la vitamine B9 (acide folique) "a dépassé" le cassis.

Point important! Les gens et la médecine officielle recommandent de ne pas manger de fruits à jeun. Ne leur conseillez pas de boire de l'eau.

La poire aide à éliminer les métaux lourds et les toxines du corps. Ses huiles essentielles peuvent renforcer l’immunité, prévenir les maladies infectieuses et combattre la dépression.

Les bienfaits des poires pendant la grossesse

En général, les poires, quand il s'agit de nourrir les femmes enceintes, sont suffisamment sûres. Ils ont peu de calories et beaucoup de nutriments qui sont importants pour les femmes enceintes. Les variétés les plus utiles sont Bosc et Red Bartlett, Anjou et Comis à l’état mature. Il convient de noter que les poires importées ne sont pas toujours biologiques. À cet égard, il est recommandé de retirer la peau du fruit avant utilisation.

Il est recommandé d’utiliser les poires pour les maladies du rein chez les femmes enceintes. Ils rafraîchissent le corps, aident à réduire la température corporelle.

Selon des études, 100 grammes de poires contiennent 12 microgrammes de vitamine B9 (acide folique), indispensable aux femmes enceintes pour prévenir les malformations fœtales. L'acide folique est très important au cours du premier trimestre de la grossesse.

Les poires sont également une bonne source de vitamine C (acide ascorbique). Une poire contient environ 7 mg d'acide ascorbique, soit 11% des besoins quotidiens de l'organisme. La vitamine C en tant qu'antioxydant est un assistant dans la lutte contre les infections particulièrement dangereuses pendant la grossesse. Les nutritionnistes conseillent de manger des poires avec des aliments riches en fer: riz, légumineuses et foie pour aider à absorber l'élément qui protège contre l'anémie.

La carence en fer est fréquente pendant la grossesse, raison pour laquelle la présence d'acide ascorbique dans le régime alimentaire de la future mère est si importante.

Le potassium dans la composition des poires contribue au maintien du fonctionnement normal du cœur, le calcium assure la formation saine du système squelettique du futur bébé et maintient le bon état des dents gravides.

Les poires contiennent beaucoup de fibres, ce qui aide à faire face à la constipation, caractéristique de la grossesse. Il convient de noter que les médicaments que les médecins attribuent souvent pour compenser une carence en fer, provoquent simplement la constipation. Par conséquent, il est important de manger des légumes et des fruits à structure fibreuse.

Il est recommandé d’utiliser les poires d’origine locale avec la peau pour améliorer la digestion. Une poire moyenne contient 4 à 5 grammes de fibres alimentaires.

Les femmes enceintes s'inquiètent souvent de la prise de poids, en particulier au troisième trimestre. Mais les poires ne devraient pas causer une telle peur, car elles ne sont pas riches en calories. Une poire contient environ 100 kilocalories et beaucoup de glucides simples, qui fournissent au corps de la future mère une énergie saine.

Les poires pour les femmes enceintes peuvent et devraient être incluses dans le régime dans des limites raisonnables. Deux ou trois fruits par jour suffiront pour reconstituer le corps en vitamines et en fibres. Vous ne pouvez pas manger de poires la nuit. Un médecin répondra à toutes les questions des femmes enceintes concernant ces fruits.

Quels sont les poires utiles pendant la grossesse?

Beaucoup de femmes enceintes, se léchant sur les rayons de fruits des supermarchés modernes, qui éclatent littéralement avec la variété de poires de différentes formes et couleurs, se demandent: "Est-il possible de manger des poires pendant la grossesse?"

Photo: Depositphotos Auteur: BestPhotoStudio

En général, les poires, en ce qui concerne la nutrition des femmes enceintes, sont des fruits relativement sains. Ils ont peu de calories et de nombreux nutriments précieux qui sont particulièrement importants pour les femmes enceintes.

Tous les types de poires conviennent, mais sont particulièrement utiles: Bosc, Red Bartlett (poires rouges), Anjou, Comis et toutes les variétés locales à l’état mature.

Considérez que les poires importées sont loin d’être toujours biologiques; il est donc préférable d’enlever la pelure des fruits avant de les manger.

Acide folique irremplaçable pendant la grossesse

Selon des études américaines, 100 g de poires contiennent environ 12 mcg d'acide folique, ce qui est très utile pour les femmes enceintes. Les médecins insistent pour que les femmes enceintes aient le plus grand nombre possible d'aliments sains contenant cet acide dans leur alimentation Malheureusement, ces produits ne sont pas si nombreux, alors les poires sont celles que le médecin a prescrites.

L'acide folique est extrêmement important au cours du premier trimestre de la grossesse lorsqu'il empêche les violations de la formation, de la croissance et du développement du système nerveux fœtal.

Une source décente de vitamine C

Les poires sont une excellente source de vitamine C. Seule une poire contient environ 7 mg d'acide ascorbique, soit 11% de l'apport quotidien recommandé aux femmes enceintes.

La vitamine C aide le corps à lutter contre diverses infections particulièrement dangereuses pendant la grossesse.

Mangez des poires le même jour avec des aliments riches en fer, tels que du riz, des légumineuses et de la viande, pour aider votre corps à absorber cet oligo-élément protecteur de l'anémie.

La carence en fer est assez fréquente chez les femmes enceintes, aussi un apport suffisant en vitamine C devient-il encore plus important.

La fibre naturelle est un autre avantage des poires

Les poires ont beaucoup de fibres pour aider à réduire la constipation - un phénomène courant pendant la grossesse. En cette période importante pour les femmes, les médecins prescrivent toutes sortes de complexes vitaminiques contenant du fer. Malheureusement, ces vitamines peuvent également causer la constipation, il est donc nécessaire de diversifier le régime alimentaire avec des légumes et des fruits à structure fibreuse.

Les poires locales sont de préférence consommées avec la peau pour améliorer la digestion. Une poire de taille moyenne contient 4,5 g de fibres alimentaires, dont 1,8 g de pectine, ce qui favorise une meilleure digestion des aliments.

Sur la question des calories de poire

Les femmes enceintes ne doivent pas s'inquiéter des calories en excès. Bien que dans le cas d'un gain de poids trop rapide, les poires peuvent aussi aider. Ils ont peu de calories (environ 1 kcal dans une poire), mais beaucoup de glucides simples (glucose et fructose) qui fournissent au corps d'une femme enceinte une énergie saine.

Les poires pendant la grossesse, à de rares exceptions près, peuvent et doivent être consommées.

Les femmes enceintes peuvent-elles manger des poires

La poire est très populaire dans le monde entier. Ce fruit est abordable et savoureux, et contient en outre de nombreuses substances utiles parfaitement absorbées par le corps. La grossesse est une période où une femme prête beaucoup d'attention à son régime alimentaire. Chaque produit est étudié de près: s'il sera utile et ne causera pas de tort au futur bébé. Laissez-nous examiner plus en détail ce qui est utile poire pour les femmes enceintes.

Propriétés utiles

Poire - l'un des délices les plus utiles. La médecine traditionnelle et traditionnelle sont unies dans le fait que ce fruit sera utile dans diverses maladies.

  • Ils contiennent beaucoup de vitamine B9, également appelée acide folique. Cette substance est nécessaire au déroulement normal de la grossesse et à la formation du système nerveux du bébé; elle est souvent prescrite par les médecins, en particulier au cours du premier trimestre, mais elle sera utile pendant la grossesse.
  • La vitamine C est nécessaire pour maintenir un système immunitaire affaibli et contribue également à accélérer la formation de tissu conjonctif. À partir de ce fruit, vous pouvez obtenir environ 10% des besoins quotidiens en cette substance.
  • La vitamine E est également importante pour que la future maman reste particulièrement sensible aux hormones normales. Il est préférable d'absorber de la nourriture.
  • Une grande quantité de potassium et de magnésium, qui aide le système cardiovasculaire à fonctionner normalement et participe à la régulation de l'équilibre eau-sel. C’est grâce à ces oligo-éléments que l’on pense que les poires pendant la grossesse aident à traiter les œdèmes.
  • Ces fruits sucrés contiennent beaucoup de calcium, qui intervient dans la formation du tissu osseux du fœtus et dans le maintien du squelette de la mère. C'est une bonne prévention de nombreuses maladies, telles que l'ostéoporose.
  • Ces fruits contiennent beaucoup de fer, ils peuvent donc aider à atténuer les vertiges et la perte de force qui sont souvent observés chez les femmes enceintes. Cette maladie entraîne une anémie, une hypoxie et un développement retardé du fœtus, mais seuls quelques fruits sucrés par jour peuvent améliorer la situation.
  • Le glutathion, un antioxydant, est une autre substance utile. Cette substance contribue à l’amélioration globale du bien-être des femmes, stabilise la pression artérielle et normalise le métabolisme. Le glutathion élimine les toxines du corps et en fait l'une des principales causes de toxicose.

Observez la mesure

Une règle courante, mais importante, consiste à bien laver le fruit avant de le boire. Leur chemin vers votre table pourrait ne pas être proche, et pour une femme enceinte, il est particulièrement important de ne pas contracter d'infections. Les poires sont délicieuses, considérées comme hypoallergéniques, elles sont également peu caloriques et abordables. C’est une excellente source de nutriments, mais comme tous les aliments, les poires pendant la grossesse doivent être consommées avec modération.

Contre-indications et dommages

En fait, il n’existe pas de contre-indication spécifique pour les poires - en quantité modérée, presque tout le monde le peut. Pour éviter de nuire aux fruits sucrés, il est fortement déconseillé de les manger à jeun, surtout le soir.

Les poires sont riches en fibres qui, pendant la grossesse, peuvent être bénéfiques et nocives. Le fait est qu'un excès de cette substance bénéfique entraîne souvent des ballonnements.

Les gaz exercent une pression sur l'utérus, ce qui peut l'amener à un état de ton, ce qui est dangereux pour l'embryon à tout moment. Un grand nombre de poires peut entraîner une indigestion et une détérioration générale de la santé.

Bien sûr, il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement ces fruits utiles, il suffit de les limiter à une ou deux choses par jour.

Règles de sélection et d'achat

Pour que les poires soient saines et savoureuses, elles doivent être choisies correctement. Bien sûr, il est préférable que les fruits soient récoltés dans leur propre chalet d’été.

Mais s'il n'y a pas une telle possibilité, il est préférable d'acheter des produits nationaux et non étrangers. Les fruits importés sont beaux en apparence, mais ils contiennent souvent non seulement quelques substances utiles, mais également une quantité accrue de substances nocives - les nitrates, moyens spéciaux de maintien sur la route - qui ont tous un effet négatif sur le goût et la qualité des fruits.

S'il n'y a pas d'autre choix, il est préférable d'enlever la peau des poires étrangères et de ne manger que de la pulpe.

Un bon fruit a une odeur caractéristique forte et très agréable. Au toucher, le fruit ne doit pas être trop mou. S'il y a du grain sur le fruit, cela signifie qu'il mûrit naturellement sur l'arbre. Il existe environ 3000 variétés de poires dans le monde, il est donc insensé de déterminer leur qualité par couleur. Ils peuvent être verts, jaunes, avec un "blush" rouge et sans. L'essentiel est que la peau ne présente pas de taches sombres, surtout dans la queue - elle parle d'ignorance

Stockage de fruits à la maison

Plusieurs règles préservent leur goût et leurs propriétés bénéfiques. Les fruits mûrs se détériorent très rapidement.

Gardez-les au réfrigérateur plus de trois ou quatre jours. Si certains fruits commencent à pourrir, il est préférable de les utiliser ou de les enlever immédiatement, sinon les autres gâteront beaucoup plus rapidement.

Que peut-on faire, où ajouter et quoi combiner

Manger des poires mieux mûres et fraîches. C'est à ce stade de la poire la plus grande concentration d'éléments nutritifs. Si vous ne pouvez pas acheter de fruits frais maintenant, vous pouvez manger séché. C'est une excellente collation diététique, en particulier pour ceux qui veulent constamment mâcher quelque chose, et prendre du poids n'est pas souhaitable.

Vous pouvez ajouter des fruits sucrés aux salades et aux desserts, les décorer avec des pâtisseries. Étonnamment, la douceur du fruit souligne bien le goût de la viande cuite au four ou cuite à la vapeur - il suffit d'ajouter quelques morceaux au plat principal.

Mais du fruit sous forme de confiture est préférable de refuser. Après un traitement prolongé à des températures élevées, la poire peut perdre ses propriétés bénéfiques pendant la grossesse et est également mélangée à une grande quantité de sucre nocif.

L'énorme quantité de substances utiles et l'absence presque complète de contre-indications font des poires un excellent délice pour la future mère.

Les fruits sucrés et juteux ne causeront pas d'allergies au bébé ni à la mère, mais ils donneront la force de supporter un enfant fort et en bonne santé. Mais ne vous laissez pas trop emporter, rappelez-vous que même de tels fruits sains doivent être consommés avec modération. Bon appétit!

Il n'y a pas de contre-indications, il y a de petites restrictions - est-il possible pour les femmes enceintes de manger des poires

Le choix des aliments revêt une importance particulière dès les premières semaines de grossesse. L'augmentation de l'apport en nutriments provenant des aliments empêche leur carence, caractéristique de cette période. Les produits qui favorisent l'absorption des substances actives et purifient le corps des toxines sont tout aussi importants. La poire a toutes ces qualités.

Fruit - une source de nombreux nutriments, avec un minimum de contre-indications. Poire sera utile tout au long de la grossesse, aidera à prévenir les complications, fournira au corps de la mère et au fœtus les substances nécessaires.

Quel genre de fruit est-ce?

Poirier - fruits d'arbres et arbustes de la famille Pink. C'est l'une des cultures les plus anciennes, dont les premières informations appartiennent à l'ère préhistorique. De nos jours, la culture de la poire a une valeur de production pour de nombreux pays. Les principaux fournisseurs du produit sur le marché russe sont l’Argentine, la Chine, les États-Unis, les pays d’Europe et l’Afrique du Sud.

A cette époque, un grand nombre de variétés et hybrides, se différenciant par leurs caractéristiques biologiques et leur goût. Les fruits de différentes variétés de poires combinent une composition chimique similaire.

Cependant, certaines variétés peuvent accumuler une plus grande quantité de substances actives, se différencient par la structure utile de la pulpe et le goût.

Les variétés de poires les plus utiles:

La saison de récolte des poires dépend de la région de croissance de la culture, située dans différents hémisphères et latitudes. Par conséquent, dans les magasins toute l'année vendre des fruits frais.

La saison de maturation des poires dans les arrière-cours de la Russie commence en août et dure jusqu'en octobre. Les fruits de ces cultures ne sont pas moins utiles et respectueux de l'environnement.

Composition et utilisation

Voici des données sur les éléments nutritifs contenus dans une poire en quantité significative pour une personne.

Valeur nutritionnelle par 100 g:

  • Glucides - 15,23 g;
  • Protéines - 0,36 g;
  • Graisse - 0,14 g;
  • Eau - 83.96.

Les glucides des fruits sont divisés en fibres alimentaires (3.1) et en sucres faciles à digérer (9,75 g).

Valeur énergétique - 57 kcal.

  • acide ascorbique (C) - 4,3 mg;
  • choline (B4) - 5,1 mg;
  • tocophérol (E) - 0,12 mg;
  • phylloquinone (K) - 4,4 µg;
  • acide folique (B9) - 0,029 mg.

Les poires contiennent des pectines, des flavanols, des glycosides, des anthocyanines (dans les fruits rouges), des caroténoïdes, des acides organiques (cinnamique, malique, citrique, férulique).

Macro et oligo-éléments:

  • potassium - 116 mg;
  • calcium - 9 mg;
  • magnésium - 7 mg;
  • phosphore - 12 mg;
  • fer - 0,18 mg;
  • cuivre - 0,082 mg.

Source de la composition chimique de la base de données USDA sur les éléments nutritifs.

Propriétés utiles des poires pour les femmes enceintes

Les obstétriciens et les nutritionnistes recommandent une poire pour l'alimentation quotidienne des femmes enceintes tous les trimestres. En plus d'un goût agréable, les fruits ont des propriétés thérapeutiques et préventives.

Les poires aux fibres alimentaires comprennent les fibres, les pectines et la lignine. Dans l'ensemble, ces substances stimulent le péristaltisme et le tonus intestinal, absorbent les produits de décomposition des aliments, empêchent la putréfaction et excrètent les acides biliaires du corps. L'action des fibres alimentaires accélère l'absorption des nutriments contenus dans les aliments.

La poire est précieuse pour ses propriétés antioxydantes. Cela est dû à la teneur élevée en composés phénoliques qui neutralisent les effets des radicaux libres sur les cellules saines. L'action des radicaux libres augmente le risque de transformation maligne des cellules, affecte les organes et les systèmes de la personne.

Consommation régulière de fruits - prévention de la dépression de l'immunité, du cancer et des maladies cardiaques, de la fonction cérébrale réduite. Toutes ces maladies et troubles peuvent nuire au développement du fœtus.

Les vitamines et les sels minéraux soutiennent le tonus général du corps de la mère, stimulent le système immunitaire et aident à combattre les infections, participent à la formation de tous les organes et systèmes du fœtus.

Contre-indications et dommages

La poire est un fruit relativement sûr, ne cause pratiquement pas d'allergie et a une liste minimale d'effets secondaires.

  • intolérance individuelle;
  • maladies ulcéreuses du tube digestif;
  • forme aiguë de gastrite;
  • flatulences chroniques.

Dans différents trimestres de grossesse

Tous les nutriments et les substances actives du produit sont importants pendant tous les trimestres de la grossesse. Cependant, en fonction de la période ou de la nature du cours de la grossesse, la consommation de certains d'entre eux revêt une importance particulière.

Le premier

Pendant cette période, les propriétés antioxydantes des poires aident à faire face à la toxémie et à la perte d'appétit. Les fruits frais et les boissons à base de poires éliminent les toxines et les métaux lourds, régulent les processus de digestion et préviennent le développement de la constipation.

Ceci est particulièrement important pour les femmes vivant dans des régions défavorisées sur le plan écologique et des villes polluées.

Un apport accru en acide folique est nécessaire tout au long de la grossesse. Il est nécessaire à l'établissement et au développement du système nerveux du fœtus, à la prévention de l'anémie mégaloblastique chez la mère.

La poire est une source de choline dont la carence affecte l’intelligence de l’enfant pendant cette période. Cette substance fait partie de la gaine de myéline des fibres nerveuses et participe à la formation des centres du cerveau responsables de la mémoire et de la capacité d'apprentissage.

Les vitamines C et E ont un effet antimutagène. Ils aident à faire face aux infections causées par des virus contenant de l'ADN. La vitamine K régule la coagulation du sang, elle est importante pour les saignements cachés et manifestes.

Les autres nutriments sont tout aussi importants. Ils régulent l'équilibre immunitaire entre la mère et le fœtus, soutiennent le métabolisme, participent à la formation du placenta, à la pose d'organes et de systèmes de l'embryon.

La seconde

Pendant cette période, le corps augmente le volume de sang en circulation, ce qui nécessite une augmentation de la consommation de fer chaque jour. Une partie du taux requis (20 mg) garantira la consommation de poires.

Les médecins conseillent d'utiliser le fruit en une journée avec des produits contenant du fer. Les fibres alimentaires, les vitamines C et le groupe B du fruit accélèrent l'absorption de l'élément. Cela aidera à éviter les complications graves - anémie et prééclampsie.

En retard

Au troisième trimestre, la croissance active des organes et des systèmes du fœtus se poursuit, le poids corporel de la mère augmente rapidement. L'hypertension, les battements cardiaques irréguliers, la constipation et l'enflure deviennent des complications fréquentes plus tard.

Règles et règlements d'utilisation

Les poires ne consomment pas plus de 500 grammes par jour. Ce sont 3-4 fruits. Dépasser ce taux peut entraîner des diarrhées, des ballonnements et la formation de gaz.

Les poires fraîches ne peuvent pas être lavées avec des boissons, consommées avec des produits carnés lourds et l'estomac vide. Cela peut provoquer des troubles du tube digestif.

La pelure du fruit contient 3 à 4 fois plus de composés phénoliques et de fibres alimentaires. Par conséquent, il est plus avantageux d’utiliser le fruit sous une forme non purifiée.

Salades

La poire va bien avec tous les fruits, certains légumes et la viande de volaille. Par conséquent, les options de cuisson des salades sont nombreuses. Voici des recettes sélectionnées pour les salades aux propriétés thérapeutiques et prophylactiques.

  • poire - 1 pc;
  • roquette - 100 g;
  • fromage de chèvre - 50 g;
  • graines de tournesol - 2 c.
  • canneberges fraîches (1 c. à soupe.) ou séchées (2 c. à soupe.).

Pour la vinaigrette salade mixte huile d'olive 2 c. l., sauce de soja 2 c. l et le miel 1 c. Les feuilles de roquette peuvent être remplacées par de la laitue frisée et ajouter du persil.

La salade est utile pour augmenter les taux d'hémoglobine et stimuler le système immunitaire.

  • poire - 1 pc;
  • Apple - 1 pc.
  • banane - ½ pcs;
  • noix de Grenoble - 3 pièces

Pour la vinaigrette, utilisez du yogourt naturel ou du kéfir faible en gras. La salade est utile pour la constipation et la perte de force.

Boissons

Pour une absorption normale et un bénéfice accru, les boissons à base de poire sont consommées à 30 minutes d'intervalle du repas principal.

Compote

  • poires - 1 kg;
  • sucre - 200 g;
  • eau - 2 l.

Pour la préparation de la compote, choisissez des fruits denses. Les poires sont lavées, débarrassées des graines et coupées en cubes. Les fruits sont placés dans un pot en émail, versé dans de l'eau et incendiés. Après avoir fait bouillir de l'eau, ajoutez du sucre. Cuire la boisson pendant 15 minutes.

Cocktail

  • poire - 1 pc;
  • pomme - ½ pièce;
  • banane - ½ pcs;
  • menthe - 3 brindilles;
  • persil - 5 brins.
  • jus de poire - 100 ml.

Les ingrédients sont mélangés pour obtenir une consistance lisse. Le cocktail a des propriétés antibactériennes, sédatives et antioxydantes. Il sera utile dans la panne, les infections, les troubles du sommeil et la névrose.

Dans cette recette, les poires sont associées au sarrasin, qui se distingue par une teneur élevée en fer, en iode et en acide folique.

  • poire - 1 pc;
  • sarrasin - 2 c. l.
  • eau - 100 ml.

Cuire les céréales pendant 20 minutes, ajouter les fruits pelés et hachés. Le mélange est broyé dans un mélangeur jusqu'à l'obtention d'une consistance uniforme.

Comment choisir un fruit de qualité lors de l'achat?

En priorité des poires apportées de plantations proches du lieu de réalisation. Ces fruits ne sont pas traités avec des substances qui augmentent la durée de conservation et améliorent l'apparence. Collection de saison et mise en œuvre en Russie d'août à décembre.

Lors de l'achat, il est important de noter que les poires sont des produits dont la durée de conservation est minimale. Pendant la congélation et le traitement thermique, ils perdent presque toutes les propriétés utiles. La durée de conservation maximale à la maison est de 10 jours.

  • odeur douce agréable;
  • densité de pression moyenne;
  • peler sans traces de dégâts;
  • tige de fruits forte et non séchée.

Ne pas acheter des fruits avec une odeur de vin prononcée, avec des traces de moisissure et de pourriture, avec des taches noires.

Les propriétés bénéfiques exprimées d'une poire sont le nettoyage du corps et une augmentation de l'absorption des nutriments. En combinant une poire avec d'autres aliments, vous obtiendrez des résultats optimaux: évitez les complications et donnez naissance à un enfant en bonne santé. Et les médecins et nutritionnistes peuvent aider à élaborer un régime alimentaire équilibré, thérapeutique et préventif.

Quels sont les poires utiles pendant la grossesse?

Pendant la période d’attente du bébé, les besoins de la femme en vitamines et en minéraux augmentent de 1,5 à 2 fois, car le fœtus prend tout le nécessaire dans le sang de la mère. Important pour son développement et la santé de la substance qu'une femme enceinte reçoit de la nourriture. C'est pourquoi la nourriture doit être variée et équilibrée. Les fruits constituent la principale source d'ingrédients bénéfiques. Les poires disponibles sous nos latitudes ne sont en aucun cas inférieures aux agrumes et autres fruits exotiques pour leur valeur nutritionnelle. Ils constitueront un excellent supplément de vitamines pour la future mère.

Valeur nutritive de poire

L'avantage des fruits par rapport aux autres aliments est que toutes les substances bénéfiques qu'ils contiennent sont presque complètement absorbées. La pulpe juteuse de poires pendant la grossesse est capable de fournir des vitamines et des minéraux importants pour la santé de la femme et le développement intra-utérin du bébé:

  1. La vitamine C est nécessaire au maintien de l’immunité, affaiblie au début de la grossesse. Participe à la formation du tissu conjonctif, notamment du cartilage.
  2. La rutine et la vitamine C renforcent les parois des vaisseaux sanguins et ont un effet bénéfique sur le développement des systèmes cardiovasculaire et circulatoire.
  3. La vitamine B9 (acide folique) est nécessaire au cours du premier trimestre pour le développement du système nerveux de l'embryon, qui survient presque immédiatement après la conception.
  4. La vitamine E (tocophérol) est prescrite avec des médicaments à base d'acide folique pour maintenir l'équilibre hormonal et préserver la grossesse. Bien absorbés par la nourriture, les poires pendant la grossesse deviendront une source supplémentaire de tocophérol.
  5. Le potassium et le magnésium contenus dans les poires assurent le fonctionnement normal du muscle cardiaque et régulent l'équilibre eau-sel. Lors de la prescription de médicaments diurétiques (par exemple, si la gestose est menacée), les poires empêchent la perte de minéraux.
  6. Le calcium est important pour la formation du tissu osseux fœtal et la prévention de l'ostéoporose chez les femmes.
  7. Le fer dans les poires contient plus que dans les pommes. En cas de panne, d’étourdissements et d’autres symptômes de l’anémie, une paire de poires par jour peut reconstituer les réserves en fer, ce qui entraîne une hypoxie et, par conséquent, un retard de croissance intra-utérine.

Poires pendant la grossesse: une source d'acide folique et de potassium

Le fruit de poire est utile et aimé par beaucoup. Et ce n'est pas par hasard. Les poires sont parfumées, moyennement sucrées, remplies de jus, de substances utiles et d'humeur estivale.

Toutes les femmes enceintes se soucient de leur menu, choisissent soigneusement les produits et surveillent la qualité de la nourriture consommée. Où prendre sa place poire - dans la boîte honoraire d'aliments sains ou à la périphérie d'une nutrition adéquate?

La réponse n'est pas aussi évidente que cela puisse paraître. Par conséquent, considérez la poire de tous les côtés et donnez un verdict juste.

Informations générales

Les poires sont communes dans notre pays depuis longtemps. En honneur, un poirier sauvage poussait dans les bois. À partir de ses fruits, les inventeurs traditionnels ont cuit des tartes au four, des compotes et des bouillons cuits, mis en place une infusion de poire parfumée, des morceaux récoltés pour l’hiver, séchés, séchés et même moulus en farine.

De nos jours, les poires ne sont que légèrement inférieures à la pomme en popularité. Il y a une quantité incroyable de desserts. Les poires servent à confectionner des confitures, des confitures et des confitures, à faire des charges pour le yogourt et le lait caillé, à découper en purée pour bébé, à manger fraîches et parfois au vinaigre.

Comment se passe une grossesse à basse pression? En savoir plus maintenant!

Vous trouverez dans cet article des laxatifs sans danger pendant la grossesse.

Poires pendant la grossesse

Les avantages

Les femmes enceintes aiment les poires pour une bonne raison. L'acide folique, nécessaire pendant l'attente d'un enfant, contient 12 µg pour 100 grammes de produit dans des fruits de poirier.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, les poires complètent à merveille le petit-déjeuner ou le thé de l'après-midi de la future mère. De plus, le corps de la femme enceinte réagit rarement aux poires en présentant des nausées et d'autres phénomènes désagréables.

Dans la poire, une teneur décente en acide ascorbique, qui aide à absorber complètement le fer. Les poires sont riches en potassium et sans cet oligo-élément, le cœur ne peut pas fonctionner normalement car le cœur d'une femme enceinte pompe beaucoup plus de sang à la minute que dans un état normal.

Le potassium prévient également le gonflement, favorise le renouvellement cellulaire et assure le bon fonctionnement du système nerveux. Les poires ont des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes.

Un autre avantage incontestable des poires est qu'elles améliorent l'humeur des femmes enceintes, aident à soulager l'anxiété et le stress émotionnel.

La saturation des poires en fibres peut devenir pendant la grossesse un facteur de qualité et de gêne. Les fibres augmentent la motilité intestinale et sont à l'origine de la formation excessive de gaz (en particulier en association avec des laxatifs végétaux doux).

Il faut également se méfier de l'indigestion, surtout si vous mangez plus de cinq fruits par jour.

Des indications

Les femmes enceintes devraient inclure les poires dans leur régime si l'indice d'hémoglobine laisse à désirer.

Si une femme est sujette à la constipation, la poire sera également très utile, elle vous aidera avec délicatesse et rapidité. Les poires de cette qualité, cultivées dans les jardins locaux, sont particulièrement bonnes. Elles ont une peau plus épaisse et une teneur plus élevée en fibres.

Au premier trimestre, lorsque de nombreuses femmes enceintes se plaignent d’une perte d’appétit, la consommation de jus de poire au petit-déjeuner contribuera à son augmentation. Dans le jus beaucoup de glucose et de fructose, agissant sur l'appétit, comme une toile rouge sur le taureau espagnol.

Et s'il faisait encore froid, un verre de nectar de poire ou de compote refroidirait rapidement le corps et ferait baisser la température.

Contre-indications

Contre-indications pour manger des poires n'existe presque pas. Mais rappelez-vous que vous ne devriez pas manger de poires avec l'estomac vide, vous pourriez avoir des problèmes d'acidité excessive de l'estomac.

Essayez de ne pas mélanger les poires avec des produits carnés - il existe un tel point dans les règles de l'alimentation séparée.

Qu'est-ce qui cause les coliques dans le bas-ventre pendant la grossesse? La réponse à la question, regardez dans cet article.

La hauteur du bas de l'utérus par semaine: tout ce que vous vouliez savoir est ici.

Façons d'utiliser

Combien de façons existe-t-il de préparer ces beaux fruits! Des gâteaux inhabituels à la poire à la conservation classique.

Les poires séchées sont une excellente idée de collation pendant le travail intellectuel. Les poires cuites dans un sirop léger sont un thé délicieux et riche en calories qui n’augmente pas les kilogrammes et procure une sensation de satiété avant le dîner.

La compote de poires se rafraîchira par un chaud après-midi d'été et le fromage cottage allégé, parsemé d'une cuillerée de confiture de poires, peut être un dessert préféré pendant les neuf mois.

Précautions de sécurité

Choisissez des fruits mûrs, mous, mais pas trop mûrs. Les poires dures peuvent vous décevoir lorsqu'elles mûrissent. Si les poires sont retirées trop tôt des branches, elles n'auront probablement pas un arôme agréable et perdront toutes les vitamines, même dans les rayons des supermarchés.

Ne mangez pas de poires non lavées, leur chemin vers notre table est très tortueux et pas toujours stérile. Et surtout, suivez la mesure: deux ou trois petites poires suffiraient à donner à une femme enceinte le besoin de vitamines et d’oligo-éléments.

Les poires fraîches au menu d'une femme enceinte sont les bienvenues. Mangez ces fruits en toute sécurité et développez une réaction allergique. Les allergies aux poires domestiques sont extrêmement rares.

Essayez de ne pas abuser des poires soumises à une exposition prolongée à la chaleur - il y a trop peu de substances utiles dans la confiture, mais une teneur en sucre énorme.

Ne vous exposez pas à des risques pressants en achetant des fruits d'origine inconnue sur le marché. Soyez en bonne santé et heureux en attendant votre bébé!

Cet article vous expliquera comment une amygdalite purulente est traitée pendant la grossesse.

Poires pendant la grossesse

En prévision du bébé, de nombreuses femmes préfèrent les fruits et les légumes locaux. Cette tactique est justifiée car les allergies et autres réactions indésirables se produisent rarement sur des produits familiers du corps. Parmi tous les fruits qui poussent dans les pays à climat tempéré, la poire mérite une attention particulière. Ce fruit profitera-t-il à une femme enceinte et à son bébé?

La composition

Les poiriers font partie des fruits les plus anciens cultivés par l'homme. La Chine est considérée comme le berceau de la poire. La mention de fruits sucrés se retrouve également en Perse et dans la Grèce antique. Actuellement, plus de mille variétés de poires sont cultivées dans le monde.

La composition de la poire comprend les ingrédients bénéfiques suivants:

  • les vitamines A, B, C, E, P;
  • éléments minéraux: fer, iode, magnésium, manganèse, potassium, sodium, zinc, fluor, molybdène, phosphore;
  • tanins;
  • des pectines;
  • acides organiques;
  • la cellulose.

Les fruits d'une poire ont trouvé des applications non seulement en cuisine, mais également en cosmétologie. Différents moyens de la médecine traditionnelle sont préparés à partir de la pulpe de poire.

Propriétés utiles

La poire est un produit hypocalorique: seulement 42 kcal pour 100 g de fruits. Même avec une utilisation fréquente, les fruits mûrs ne nuisent pas à la silhouette et ne causent pas de gain de poids rapide pendant la grossesse. En revanche, les poires séchées sont très caloriques (270 kcal pour 100 g). Les femmes en surpoids et les pathologies métaboliques ne doivent pas s'embarrasser de poires séchées pendant la grossesse.

Les poires doivent être dans le régime alimentaire d'une femme au premier trimestre de sa grossesse. Pendant cette période, le corps de la future mère a cruellement besoin des substances suivantes:

  • vitamine A - stimulant la croissance et le développement des tissus embryonnaires;
  • Vitamine B9 (acide folique) - prévention des anomalies du tube neural;
  • vitamine C - augmente les défenses de l'organisme (important au premier trimestre dans le contexte d'immunosuppression physiologique);
  • Vitamine E - maintenir des niveaux hormonaux normaux et prévenir les fausses couches;
  • iode - pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde de la mère et la prévention de l'hypothyroïdie congénitale chez le fœtus;
  • Calcium et phosphore - pour le développement favorable du tissu osseux fœtal.

Le fruit de la poire ne perd pas sa pertinence au cours de la seconde moitié de la grossesse. Pendant cette période, augmente la charge sur tous les organes internes. Le cœur et les vaisseaux sanguins souffrent, le fonctionnement du tube digestif et du système urinaire est perturbé. Diverses méthodes peuvent être utilisées pour aider le corps à s'adapter aux nouvelles conditions d'existence, notamment une alimentation équilibrée. Parmi les autres produits d’août à octobre sur la table de la future mère doivent figurer des poires mûres - une source précieuse de vitamines, d’éléments minéraux, d’acides organiques et de fibres.

Propriétés utiles des poires en fin de grossesse:

  • Stimule l'activité du tube digestif, facilite la digestion des aliments et élimine la constipation.
  • Activer le travail du foie et la production d'enzymes.
  • Créer des conditions pour le pancréas normal.
  • Ils ont un effet antiseptique: aident le corps à se débarrasser des bactéries pathogènes.
  • Stimuler l'excrétion des toxines.
  • Ils ont un effet diurétique: ils soulagent la pathologie des voies urinaires.
  • Éliminer l'enflure.
  • Fournir des conditions favorables au travail du muscle cardiaque et des gros vaisseaux.
  • Interférer avec le développement de l'anémie.
  • Stimuler l'immunité et aider le corps à combattre les infections.
  • Améliorer l'humeur et donner de la force.

Aux derniers stades de la grossesse, non seulement les fruits mûrs, mais aussi le jus de poire seront bénéfiques. Le jus de poire a un effet diurétique et antiseptique, soulage le gonflement et améliore la fonction rénale. Le jus de poire peut être bu pour prévenir de telles conditions pendant la grossesse. À partir de poires mûres, vous pouvez également cuisiner de la compote: buvez chaud ou froid tout au long de la journée.

Précautions de sécurité

Les poires fraîches ne sont pas recommandées pour certaines maladies du tube digestif au stade aigu (gastrite, ulcère peptique). Après avoir apaisé tous les symptômes de la maladie, vous pouvez vous gâter de temps en temps avec des fruits mûrs.

Il est déconseillé d'utiliser des poires à forte toxémie en début de grossesse. Les fruits frais augmentent les nausées et les vomissements, ce qui peut entraîner une déshydratation. Quand toxicosis bénéficiera de poires séchées, séchées et au four. Ce produit n’affecte pas négativement l’état de la future mère et peut constituer une excellente collation au premier trimestre.

Les poires sont un fruit hypoallergénique qui provoque rarement des réactions indésirables chez les femmes enceintes. Les éruptions cutanées apparaissent principalement après la consommation de fruits de mauvaise qualité hors saison. Au printemps et en hiver, les pays à climat tempéré ne cultivent pas de poires. Apparus sur les étagères de fruits peuvent être des produits chimiques transformés pour préserver le goût et prolonger la durée de conservation. Manger de telles poires pendant la grossesse n'est pas recommandé.

Les poires fraîches doivent être consommées une demi-heure après le repas principal. Il est déconseillé de manger des poires sur un estomac vide, ainsi que de préparer leur petit-déjeuner. Vous ne pouvez pas boire d'eau de poires brute - vous pouvez provoquer une indigestion et la diarrhée.

Manière d'utiliser

Toutes les propriétés utiles sont conservées dans les fruits frais. La norme quotidienne pour les femmes enceintes n'est pas développée. Les futures mères doivent se concentrer sur leur bien-être et écouter attentivement les signaux de leur corps. Si des douleurs abdominales, des brûlures d'estomac et de la diarrhée apparaissent, réduisez la proportion de poires dans le régime.

Les fruits mûrs sont un excellent ingrédient pour les salades de fruits, les desserts au lait aigre et les sauces. Les poires sont ajoutées aux produits de boulangerie, utilisées comme garniture pour les tartes. Les poires mûres constituent une excellente charlotte - pour remplacer la tarte aux pommes habituelle. Des tranches de poires sont ajoutées à divers plats de viande pour en améliorer la saveur.

Les poires fraîchement préparées sont séchées, les compotes cuites à l'eau et la confiture pour en faire de la confiture et de la confiture. Avec un traitement technique approprié, les poires ne perdent pratiquement pas leurs propriétés utiles. La conservation de la poire deviendra une source précieuse de vitamines pendant la saison froide, lorsque les légumes et les fruits frais ne sont pas disponibles. Le jus de poire peut également être une excellente source d'oligo-éléments pour une femme enceinte et son bébé.

Est-il possible de manger des poires pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la femme accorde une attention particulière au choix des produits alimentaires, car nombre d’entre eux ne figurent pas dans le menu principal. Ce n’est un secret pour personne que l’alimentation d’une femme enceinte devrait être complétée par les vitamines et les minéraux nécessaires au fonctionnement normal de l’organisme adulte et de l’enfant. Une des meilleures sources de substances biologiques actives est considérée comme une poire - un fruit juteux, savoureux et sain, ce qui permet de faciliter grandement le processus de portage d’un enfant.

Les avantages et les inconvénients de poire pendant la grossesse

Pour comprendre l'utilité d'une poire, vous devez étudier attentivement sa composition chimique unique.

Environ 83% des fruits sont constitués d’eau, le reste étant constitué de:

  • la fibre favorise la digestion;
  • acide ascorbique - renforce le système immunitaire, renforce les fonctions de protection de l'organisme contre les facteurs externes nocifs;
  • potassium - normalise l'activité cérébrale et les nerfs, améliore le fonctionnement du cœur;
  • magnésium - empêche le tonus de l'utérus, a un effet sédatif, participe au métabolisme des sels d'eau;
  • Calcium et phosphore - renforce les os, les muscles et les tissus dentaires, contribue au développement normal du squelette chez l’enfant;
  • fer - prévient le développement de l'anémie, enrichit le sang, contribue à la formation du sang.
De plus, le fruit est saturé d'une grande quantité de vitamine B9 - acide folique, indispensable pendant la grossesse pour favoriser la formation normale du système nerveux du bébé et prévenir le développement de diverses pathologies.

Pear est riche en un antioxydant unique - le glutathion - dont la tâche principale est de stabiliser la pression artérielle, de nettoyer le corps des substances nocives et des toxines, de normaliser le métabolisme et d’éliminer les symptômes de toxicose.

Avec une consommation modérée de fruits, ils ne peuvent pratiquement pas nuire à l'organisme. Il est nécessaire de refuser de prendre des poires fraîches lors d'une exacerbation d'un ulcère d'estomac ou d'une gastrite. Dans de tels cas, les fruits peuvent être consommés bouillis, cuits au four ou à la vapeur. Une consommation excessive de fruits peut entraîner une augmentation de la formation de gaz, ce qui peut causer un tonus utérin, ce qui est dangereux pour les femmes, peu importe la période. Un grand nombre de fruits peut causer des maux d'estomac et une détérioration de la santé en général.

La règle principale lors de l'utilisation de ce produit sucré est le strict respect des portions recommandées par le médecin: en l'absence de contre-indications, pas plus de 5 pièces par jour. Il est très important de manger des fruits uniquement en saison, pas de poires en hiver, achetées dans les rayons des magasins.

Est-ce possible au début

Les poires sont considérées comme un produit hypoallergénique hypocalorique qui peut devenir une bonne source de vitamines et de minéraux pour les femmes enceintes au début de la grossesse.

Il contient des vitamines C, B9, E, des minéraux - iode, calcium, phosphore - qui sont simplement nécessaires au cours des trois premiers mois. La consommation régulière de fruits permettra:

  • normaliser la fonction thyroïdienne, équilibrer la production d'hormones;
  • maintenir les niveaux d'hormones naturelles et prévenir le risque de fausse couche;
  • prévenir le développement d'anomalies du tube neural chez le fœtus;
  • stimuler la croissance et le développement naturel de l'embryon.
Lors de la consommation d'une poire, il ne faut pas la boire avec de l'eau car cela pourrait causer des problèmes de fonctionnement du système digestif.

Deuxième trimestre

La réception de ces fruits au deuxième trimestre est également utile. À ce moment, augmente la charge sur tous les organes internes de la femme, en particulier le cœur, le tube digestif, le système urinaire. La consommation de fruits contribuera à améliorer l'état de la femme enceinte et lui donnera l'occasion de:

  • normaliser la circulation sanguine;
  • réduire les poches;
  • augmenter la consommation de fer, protégeant ainsi contre l'anémie et la prééclampsie;
  • maintenir l'utérus dans un état physiologique;
  • Nettoyez soigneusement les intestins.

En retard

Au cours des derniers mois de la grossesse, la consommation de poires sauvera une femme des poches et des problèmes d’appareil digestif. Ses propriétés bénéfiques sont les suivantes:

  • normalise le coeur et le foie;
  • active la production d'enzymes;
  • sert de prévention de l'anémie;
  • facilite la digestion, élimine la constipation;
  • améliore l'humeur, normalise le sommeil, soulage la fatigue;
  • renforce le système immunitaire, augmente la résistance du corps aux facteurs externes.

Le jus de fruit est également bénéfique. Il a un effet diurétique, antiseptique, vous permet de vous débarrasser de l'œdème, d'améliorer le travail des reins, d'éviter les problèmes avec le système urogénital.

Contre-indications et précautions

Bien entendu, le bénéfice maximal de la poire ne peut être obtenu qu’en l’utilisant frais. Cependant, toutes les femmes dans la position «intéressante» ne sont pas autorisées à manger de tels fruits. Les contre-indications sont:

  • exacerbation d'ulcères gastriques, duodénaux ou de gastrite;
  • problèmes pancréatiques;
  • tendance à la flatulence accrue;
  • intolérance individuelle.

De plus, le fruit doit être consommé en observant certaines précautions:

  • ne mangez pas de fruits crus avec un estomac vide et ne les buvez pas avec de l'eau;
  • manger des fruits trente minutes avant le repas principal ou 2 à 3 heures après celui-ci;
  • ne pas combiner avec de la viande;
  • cesser de manger des poires sous forme de confiture, car elle contient une grande quantité de sucre et est pratiquement dépourvue de substances utiles;
  • Ne consommez pas plus de 500 g de fruits par jour, sinon cela pourrait provoquer une diarrhée, des ballonnements et une augmentation de la formation de gaz.
  • Dans la plupart des cas, tout en respectant les normes de consommation, la poire n'a pas d'effet négatif sur l'organisme et constitue une excellente source de substances bénéfiques.

Façons d'utiliser

Si une femme enceinte n'a pas de contre-indications, il est préférable de manger une poire fraîche. Il peut être ajouté aux salades de fruits, mélangé à des produits laitiers, tels que le yogourt, le kéfir ou le fromage cottage. Les fruits sont utilisés comme garniture pour les tartes, les crêpes, dont ils préparent divers desserts, pâtisseries. Ils sont parfaitement combinés avec presque tous les types de fruits, certains légumes, la viande de poulet ou de dinde.

Pour augmenter le taux d'hémoglobine, éliminer les carences en iode et en acide folique, il est recommandé de manger de la purée de poires au sarrasin. Faites bouillir la croupe pendant environ 20 minutes, puis ajoutez les fruits et hachez-les jusqu'à l'obtention d'une consistance uniforme. La poire est un fruit utile et savoureux qui, avec une consommation régulière en quantité modérée et l’absence presque complète de contre-indications, contribuera à éviter les complications lors du portage de l’enfant et facilitera grandement le processus de l’accouchement. Il ne causera aucune complication à la mère et au bébé, pourra saturer le corps en vitamines et minéraux précieux et constituera un agent thérapeutique et prophylactique merveilleux pour de nombreux maux.

Poires pendant la grossesse - les avantages et les inconvénients

Le menu de la future mère devrait toujours inclure des aliments sains et équilibrés, ce qui contribue à une bonne grossesse. Les nutritionnistes recommandent en particulier de consommer des légumes et des fruits, riches en vitamines et en micro-éléments, ainsi que de précieuses fibres pour la digestion.

Pendant la grossesse, les poires peuvent constituer non seulement un dessert délicieux, mais également un plat de guérison qui nourrit le corps avec de l'acide folique et du fer. Il est important de savoir quelles variétés et dans quel volume utiliser, afin que le fruit apporte des bénéfices exclusivement à l'organisme.

La composition chimique de la poire

Dans la Chine ancienne, la poire était considérée comme un symbole de santé et de longévité. De nos jours, les nutritionnistes et les scientifiques apprécient le fruit pour sa composition chimique inhabituelle:

  • Mono - et disaccharides (fructose, glucose, saccharose);
  • Vitamines du groupe PP, B (acide folique, B1, B2), acide ascorbique, PP;
  • Vitamines de beauté - A et E;
  • le carotène;
  • des pectines;
  • les catéchines;
  • huiles essentielles;
  • micro- et macronutriments (iode, fer, calcium, cuivre, manganèse, molybdène, potassium, magnésium et autres);
  • composants de bronzage.

Quels sont les poires utiles pendant la grossesse?

De nombreux nutritionnistes estiment que les poires sont idéales pour les femmes enceintes, en particulier au cours du premier trimestre. Il n’est pas surprenant que les futures mères soient souvent hantées par un désir inexplicable de manger une poire - la nature veille à la formation et au développement normaux du bébé. Les fruits des arbres contiennent une quantité importante d’acide folique (environ 12 µg pour 100 g de produit), responsable de la formation du tube neural du fœtus et du système nerveux central dans son ensemble, réduisant ainsi le risque de malformations.

La poire contient également les vitamines A et E, responsables du tonus et de l'élasticité vasculaires.

La poire est également surprise par la teneur en acide ascorbique, qui procure une immunité à la mère et au bébé et permet de prévenir les rhumes et d’autres maladies. Un seul fruit contient jusqu'à 7 mg de vitamine C, ce qui assure 10% des besoins quotidiens de la future mère.

Il faut comprendre que la poire n’est pas la principale source d’acide folique et de vitamines, elle ne répond pas complètement aux besoins quotidiens d’une femme enceinte. C'est pourquoi l'utilisation de fruits ne remplace pas la consommation de multivitamines et de minéraux dans des préparations spéciales.

Les pectines sont des composants importants qui lient et éliminent les substances nocives des cellules: métaux lourds, radionucléides, scories, sels, toxines, etc.

Le fructose dans la composition de la poire a un effet positif sur le travail des glandes endocrines, à savoir le pancréas, qui permet à la femme enceinte d’ajuster la digestion et d’éliminer les problèmes d’intestin. Un bon péristaltisme favorise également la fibre végétale.

Les fruits de fibres alimentaires nettoient parfaitement l'intestin des toxines, améliorant sa perméabilité. À ces fins, les poires sont consommées avec la peau. On sait que le fruit moyen contient près de 5 g de fibres végétales. Appliquez le fruit comme laxatif naturel pour vous débarrasser de la constipation. En outre, le fruit a un léger effet diurétique, facilitant la miction de la pyélonéphrite, qui se développe souvent chez la femme enceinte à un stade avancé.

Lorsque la grossesse est très important d'utiliser du fer, ce qui sauvera une femme de la maladie commune - l'anémie. La poire contient suffisamment de fer, ainsi que des oligo-éléments qui contribuent à son absorption. De nombreux médecins recommandent vivement d'introduire des fruits dans le régime si l'hémoglobine est tombée au-dessous de la normale.

Le magnésium, à son tour, maintient l'état physiologique de l'utérus, empêche son hypertonie.

Le potassium stabilise le travail du cœur et l’aide à pomper correctement le sang dans la nouvelle circulation (placentaire).

Le calcium présent dans la poire est responsable de la formation de l'appareil osseux de l'enfant. Il renforce également les dents de la femme, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse, lorsque l’émail est activement épuisé et que les micro-éléments s’écoulent dans la formation des systèmes internes du bébé.

Au cours du premier trimestre, les futures mères se plaignent souvent de toxémie, de nausées, d'intolérance aux odeurs et de perte d'appétit. Normaliser la digestion permettra au nectar de poire, bu 30 minutes avant le petit déjeuner. La même boisson miracle sauvera une femme enceinte du froid qui a commencé - refroidissez le corps, abaissez la température et saturez-le de vitamine C.

Un autre bonus de poire est sa faible teneur en calories. Le fruit contient en moyenne 100 calories, n'affecte donc pas le chiffre de la future mère. Dans le même temps, une seule poire satisfait parfaitement la faim et se nourrit d'énergie grâce à sa teneur élevée en glucides.

Comment utiliser une poire

Une personne ordinaire va au supermarché, prend n'importe quelle sorte de poire au comptoir, la lave à la maison et mange autant qu'elle le veut. Les femmes enceintes ne peuvent se permettre une telle témérité, car l’abus de poires a de lourdes conséquences pour votre bien-être.

En introduisant une poire dans le régime, la future mère devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Les variétés de poires suivantes sont les plus utiles pour la santé de la mère et du bébé: Bartlet rouge, Comis, Anjou, Bosc et autres.
  2. Profitez apporter des fruits crus et mûrs, mangés avec la peau. C’est ainsi que le corps reçoit un maximum de vitamines et de fibres alimentaires et que le risque de flatulence et de diarrhée diminue. Cependant, avec la peau utilisée, seules les poires locales poussent naturellement. Les options importées ou en serre doivent être poncées et assurez-vous de retirer le noyau.
  3. Dans le cas d'un traitement thermique, préférez le traitement à la vapeur ou le rôtissage court. Ainsi dans le fruit reste jusqu'à 90% des composants utiles.
  4. Le taux de consommation de poires pendant la grossesse est de 3 petits morceaux, sinon il pourrait y avoir une diarrhée sévère et des mictions fréquentes.
  5. Pour une absorption maximale de l'acide folique, du fer et d'autres éléments importants, la poire est associée à des produits laitiers fermentés (fromage, fromage cottage), des graisses végétales (olive, huile de lin, huile de sésame), des légumes et des glucides (riz). Mais l'utilisation conjointe de viande et d'abats n'est pas souhaitable.
  6. La poire et la vaisselle ne sont pas lavées à l’eau.
  7. Il est déconseillé de manger des fruits à jeun ou de les combiner avec le repas principal. La pause optimale entre les collations est d'une heure. En outre, les poires ne sont pas consommées la nuit - les fruits sont absorbés rapidement et peuvent provoquer une fermentation.

Harm et contre-indications

Tout produit a des limites d'utilisation, notamment en ce qui concerne la santé d'une femme enceinte.

Que peut-on causer avec les poires nuisibles:

  1. L'abondance de fibres alimentaires, qui peut entraîner une augmentation de la flatulence et de la diarrhée, aggrave les problèmes de digestion existants.
  2. La teneur en huiles essentielles et en acide ascorbique, qui sont considérés comme des allergènes forts.
  3. Les acides organiques contenus dans la composition augmentent l'environnement acide naturel de l'estomac et exacerbent la maladie (ulcère, gastrite, entérocolite, brûlures d'estomac, etc.).
  4. Une concentration élevée de sucres augmente la glycémie et la sécrétion d'insuline.
  5. Une quantité importante d'hydrates de carbone simples est mal absorbée et conduit à un gain de poids, nuisant au bien-être général de la femme enceinte et augmentant le risque de troubles endocriniens.

En raison des effets négatifs des fruits, les nutritionnistes et les gynécologues ont identifié des contre-indications claires à leur utilisation par les femmes enceintes:

  • sensibilité individuelle aux composants, allergie à d'autres fruits ou baies;
  • sucre ou diabète gestationnel;
  • augmentation de l'acidité de l'estomac;
  • troubles digestifs (toxicose sévère ou prééclampsie, diarrhée chronique, brûlures d'estomac, flatulence);
  • maladies des reins et du foie sous forme aiguë;
  • tonus de l'utérus.

En général, la poire est un fruit commun et abordable, ce qui permet de combler une carence en vitamines facile à un prix très raisonnable. Écoutez attentivement les recommandations du médecin, n'abusez pas des fruits, ils ne seront alors que bénéfiques pour vous et votre bébé.