Puis-je manger une maman qui allaite la pastèque: l'opinion des médecins

Accouchement

Quand une femme devient mère, son régime alimentaire change complètement, car sa santé dépend non seulement de la façon dont sa mère mange, mais aussi de celle de son bébé. Et bien sûr, le régime alimentaire d'une femme doit être riche en vitamines et en minéraux, et pour cela, vous devez manger des fruits et des légumes.

Des macro et microéléments utiles sont également présents dans la pastèque. Mais est-il possible de manger de la pastèque pendant l'allaitement? Essayons de répondre à cette question, mais parlons d'abord des avantages que cela apporte à notre corps.

La pastèque, selon de nombreux experts, est un produit diététique précieux, qui séduit également par son goût.

Quelle est la pastèque utile?

La pastèque consiste principalement en eau, ce qui aide à rincer le corps. Autrement dit, avec son aide, vous pouvez facilement nettoyer notre corps du sel, des scories et des toxines qui se sont accumulés au fil des ans et ont influé sur notre bien-être et notre santé en général. Il a également un effet diurétique, ce qui vous permet d'éliminer l'excès de liquide du corps et de nettoyer les reins.

Cependant, son utilisation excessive peut entraîner une charge importante sur les organes internes, il est donc déconseillé de le manger aux personnes souffrant d'insuffisance rénale. Mais pour ceux qui ont des problèmes d'hémoglobine faible (le plus souvent, ils apparaissent chez les femmes après l'accouchement), la pastèque est non seulement possible de manger, mais elle est également nécessaire, car elle contribue à une augmentation du taux d'hémoglobine dans le sang.

En outre, la pastèque contient beaucoup d'éléments nutritifs qui ont besoin du corps des adultes et des enfants. À savoir:

  • acide folique;
  • acide pantothénique;
  • la vitamine C;
  • la vitamine b1;
  • la vitamine B2;
  • le potassium;
  • le fer;
  • magnésium et autres.

Comme vous pouvez le constater, la pastèque est un produit très utile. Cependant, il n'est pas recommandé de le consommer au début ou au milieu de l'été, car les premières variétés sont cultivées avec des nitrates, ce qui peut entraîner un empoisonnement. Par conséquent, si vous souhaitez bénéficier de la pastèque, vous devez l’utiliser à la fin de l’été et mieux encore, au début de l’automne. C'est durant cette période qu'ils mûrissent.

Si vous voulez manger de la pastèque, pesez le pour et le contre, car grâce au lait, les substances saines et nocives de votre nourriture sont transmises au bébé.

Tu peux, fais juste attention?

Lorsqu'on leur demande s'il existe une pastèque pendant l'allaitement, les médecins ne donnent pas de réponse définitive. Sans aucun doute, il est très utile, mais contient en même temps des allergènes qui peuvent déclencher l'apparition d'une diathèse ou d'une dermatite atopique chez un enfant. Il existe également un tel avis parmi les médecins: la pastèque peut perturber l'équilibre hydrique du corps d'une mère allaitante et affecter indirectement la qualité du lait.

Donc, la conclusion sur la nécessité d'utiliser des baies rayées devra faire de même par vous-même. Il y a une pastèque, en principe, c'est possible, puisqu'elle ne figure pas sur la liste des produits interdits aux mères allaitantes, mais très soigneusement. Et il ne doit pas être mélangé avec d'autres produits, tels que le pain, car cela peut entraîner des ballonnements et des coliques chez le nouveau-né.

Mange ou ne mange pas de pastèque, tu décides. Cependant, si vous décidez de les manger, vous devez savoir comment les choisir correctement et comment les entrer dans le régime. Après tout, non seulement votre santé et votre bien-être, mais également l’état du corps de l’enfant en dépendent.

Quelle que soit la tentation d’ajouter la pastèque à d’autres produits préférés, ne

Comment entrer la pastèque dans le régime alimentaire d'une mère allaitante?

La pastèque allaitante, comme tout autre produit, devrait être introduite progressivement dans le régime alimentaire. Commencez par manger un petit morceau de pulpe, de préférence le matin. Nourrissez ensuite le bébé et regardez-le réagir à l'innovation tout au long de la journée.

Si le bébé a une éruption cutanée et si une petite rougeur se forme sur le corps, la mère allaitante devra abandonner la pastèque. Cette allergie peut entraîner le développement d'une diathèse ou d'une dermatite atopique. De plus, si votre bébé a des coliques ou des ballonnements, vous devrez également y renoncer. Cela indique que le système digestif des miettes n'est pas encore capable de répondre normalement à ce produit.

Si un nouveau-né après avoir mangé de la pastèque et allaité votre bébé, la température de votre corps a augmenté, des vomissements se sont développés et des troubles du tractus gastro-intestinal sévères, appelez immédiatement le médecin à la maison ou rendez-vous à l'hôpital vous-même.

Mais si aucune réaction allergique et aucun trouble du tractus gastro-intestinal chez le nouveau-né n'ont été observés tout au long de la journée, la pastèque d'une mère allaitante pourrait bien être mangée. Ce n’est qu’avant qu’il faut vérifier la présence de nitrates. Rendez-le très facile. Coupez un petit morceau de chair de melon d'eau et placez-le dans un verre d'eau propre. S'il devient trouble en quelques minutes, cela signifie qu'il contient des nitrates et qu'il est impossible de le manger.

De plus, n'achetez pas de pastèques incisées, car il n'est pas certain qu'elles aient été coupées avec un couteau propre. Aussi, lors de l'achat doit faire attention à l'intégrité de la peau. Il ne doit pas présenter de fissures ni d'autres dommages par lesquels des bactéries nocives peuvent pénétrer, et sa couleur doit avoir une bande de couleur vert foncé. Lorsque vous tapotez devrait sonner, cela suggère que la baie est bien mûre et peut servir de nourriture.

C'est tout ce qu'une mère qui allaite devrait savoir sur les pastèques «sûres». Mangez bien et restez en bonne santé!

Les avantages et les inconvénients de la pastèque pour les mères allaitantes

En été, toutes les jeunes mères s'inquiètent de savoir si elles peuvent manger de la pastèque pendant l'allaitement. Les médecins n'interdisent pas cette femme qui allaite des baies sucrées, mais vous devez connaître certaines nuances concernant le choix de fruits sains, de dommages et de propriétés bénéfiques de haute qualité.

Avant l'introduction du régime, il est nécessaire de rechercher une réaction allergique chez le bébé. Vous pouvez manger un petit morceau de melon d'eau le matin et contrôler la réaction du corps au nouveau produit.

Si des réactions négatives telles que des éruptions cutanées sur la peau, des selles bouleversées et des coliques n'apparaissent pas, la mère qui allaite peut manger de la pastèque.

Les avantages de la pastèque pendant l'allaitement

Pour le développement normal de leurs miettes, une femme qui allaite devrait recevoir une quantité adéquate de minéraux et de vitamines.

La pulpe juteuse de la pastèque contient:

  • calcium et magnésium pour aider le corps de la femme à se remettre de l'accouchement,
  • La vitamine C, qui augmente la résistance de l'immunité aux maladies infectieuses et virales, intervient également dans la transformation des nitrates en composés sans danger et leur élimination de l'organisme,
  • acide folique, participant à la formation des capacités intellectuelles du bébé, empêchant les changements pathologiques dans le tube neural de l'enfant; augmente également la quantité de lait d'allaitement maman,
  • le fer, principal "combattant" souffrant d'anémie chez une femme qui allaite,
  • l'acide panthénolique, responsable de la normalisation du sommeil d'un enfant et d'une jeune mère,
  • La riboflavine, l’acide ascorbique, des antioxydants qui résistent aux changements liés au vieillissement de la femme empêchent le développement de cellules tumorales dans le corps.

Les avantages de boire de la pastèque pendant l'allaitement sont évidents. Selon de nombreuses femmes qui allaitent, la pastèque augmente considérablement la quantité de lait. Une mère qui allaite peut apprécier le goût de la pulpe juteuse, mais il est important de savoir quand s'arrêter et de ne pas s'emballer.

Le risque de la pastèque pendant l'allaitement

Il n’est pas déraisonnable que de nombreuses femmes aient peur de nourrir une pastèque lorsqu’elles sont allaitées. Le fruit sucré est le record de la capacité à accumuler des nitrates. Les composés azotés (nitrates) sont présents dans tous les sols et ne sont pas dangereux. Excès nocif de nitrates chez le fœtus.

  • troubles digestifs chez les nourrissons,
  • vomissements
  • augmenter la flatulence dans les intestins,
  • provoquer une intoxication.

Au premier signe d'empoisonnement du bébé, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance.

Les contre-indications absolues sont:

  • une indigestion
  • maladie rénale grave empêchant l'écoulement normal de l'urine,
  • la présence de pierres et de sable dans les reins.

Afin d’éviter des conséquences négatives sur le corps de l’enfant, il est recommandé d’introduire la baie dans le régime alimentaire au plus tôt 4 mois après l’accouchement.

Précautions à prendre lors du choix d'une pastèque

La règle principale lors du choix d'un fruit est la saisonnalité. Le meilleur moment pour acheter est la fin août. C'est au cours de cette période que la maturation se produit dans des conditions climatiques naturelles sans l'utilisation d'engrais chimiques, accélérant ainsi la maturation.

Achetez les fruits dans les points de vente contrôlés, faites attention au certificat de qualité du vendeur pour les produits.

Préférez les pastèques de taille moyenne pesant environ 5 kg. C'est le poids le plus naturel du fruit mûr. Les très gros melons d'eau sont sursaturés en engrais et en nitrates, nocifs pour la santé d'une femme qui allaite.

Des échantillons trop petits ont été arrachés trop tôt et n'ont pas eu le temps d'accumuler des vitamines et des minéraux utiles.

Passé par: fruits craquelés, léthargiques, entaillés et mous. Évitez les achats empilés sur le sol dans un tas de fruits ou le long des routes.

Si les paramètres externes d’une pastèque semblent être de grande qualité, mais que vous n’aimez pas l’odeur d’une baie ou de quelque chose d’inquiétant intuitivement, renoncez à un tel achat.

Les signes de la pastèque mûre

  1. Forte croûte de couleur vert foncé et rayures noires brillantes le long du fruit. La croûte ne doit pas être endommagée et fissurée.
  2. Queue modérément sèche et tache jaune-orange sur le côté. Ceci indique que la pastèque a mûri dans son environnement naturel et non dans des conditions de serre. La queue trop sèche - un indicateur de long stockage.
  3. La chair doit être de couleur légèrement non uniforme et présenter de fines veines blanches. Coupe lisse et traînées jaunes - un signe de produit de mauvaise qualité, dont l’achat devrait être abandonné.

Conditions d'utilisation pendant l'allaitement

  1. Avant de manger, rincez soigneusement les fruits sous l'eau courante froide.
  2. Ne jamais manger de la pastèque en premier. Laissez l’un des ménages essayer d’abord la friandise et, en l’absence de réactions indésirables, nous pouvons suggérer de manger un petit morceau de la mère qui allaite.
  3. Ne pas manger de pastèque après un repas copieux. Cela entraîne une augmentation de la fermentation dans l'estomac, une augmentation de la formation de gaz dans l'intestin. C'est également assez pesant pour tout le tractus gastro-intestinal, sans parler des conséquences pour le corps de l'enfant non formé.

Opinion du Dr. Komarovsky E.O.

Le pédiatre bien connu Evgeny Komarovsky pense que l’allaitement peut faire entrer une pastèque dans le régime alimentaire.

Evgeny Olegovich conseille:

  • n'achetez que les fruits dont vous êtes absolument sûr,
  • Ne vous impliquez pas dans les premiers pastèques. Cela aidera à empêcher une grande quantité de nitrate de pénétrer dans le corps de la mère qui allaite et à prévenir l’empoisonnement.
  • manger quelques lobules du fruit, mais après l'avoir nourri papa étroitement et cette "expérience a été réussie".

Connaissant toutes les nuances du choix d'un produit de qualité, ses propriétés bénéfiques et ses contre-indications, vous pouvez utiliser en toute sécurité le melon d'eau pendant l'allaitement, mais au plus tôt 4 mois après l'accouchement.

Rappelez-vous que le développement et la santé du petit homme dépendent de votre alimentation. Avant utilisation, vérifiez la réaction du bébé à un nouveau produit, puis dégustez cette merveilleuse baie sucrée en petites portions, saturant le corps de nutriments et de vitamines.

Est-il possible pour une mère qui allaite de manger de la pastèque: tous les «avantages et inconvénients» des baies lors de l'allaitement d'un nouveau-né

Boire de la pastèque pendant l'allaitement peut être bénéfique et nocif. Tout dépendra du fruit lui-même. Une bonne pastèque mûre lors de l'allaitement n'apportera que des avantages, mais si elle échoue, elle peut avoir des conséquences désagréables. Voyons comment distinguer une bonne pastèque d'une mauvaise et comment ne pas nuire à votre santé et à celle de votre bébé.

Manger de la pastèque ou pas? Cette question est posée par de nombreuses mères qui allaitent et se soucient de la santé de leur bébé.

Les bienfaits des baies sucrées

Les micro- et macronutriments, les vitamines, sont des substances importantes pour le corps d'une mère allaitante, qu'elle devrait recevoir en quantité suffisante. Une pastèque contient beaucoup de substances utiles, il est donc même possible de l’utiliser pour les femmes qui allaitent pendant la période de gestation (voir aussi: est-il possible de faire cuire au four avec GV?). Les baies sucrées sont riches en magnésium et en calcium, et sont les "éléments constitutifs" de la restauration du corps de la femme après l'accouchement. Une grande quantité de vitamine C, contenue dans une pulpe juteuse, aidera à préparer une rencontre avec le rhume et les infections, dans un automne pluvieux et pluvieux.

Chaque femme pendant l'allaitement peut être confrontée au problème de l'anémie. Le manque de fer dans le corps est plus que reconstitué par une portion de savoureuse pastèque, qui est riche en cette grande baie. La présence d'acide folique fait également l'éloge de la pastèque. Comme vous le savez, le bébé en avait grandement besoin pendant la période prénatale, mais son importance est désormais tout aussi importante.

Le panthénol, un autre acide de la pastèque, est également très nécessaire pour une mère allaitante et son bébé pendant la période d'allaitement. Il aide à établir le sommeil et permet également d'éliminer les toxines du corps. La pastèque pendant l'allaitement, entre autres choses, augmente la quantité de lait maternel chez une femme qui allaite, ce qui signifie qu'il peut et doit être mangé. Ainsi, les mamans peuvent améliorer l'allaitement, y entrer à petites doses, en tenant compte du fait que le bébé ne sera pas allergique à celle-ci. Les gonflements inutiles, qui ne disparaissent pas après l’accouchement, seront nettoyés plus efficacement à l’aide de ce fruit juteux.

Est-ce que la pastèque a des effets nocifs?

Malgré tous ses avantages et ses joies, la pastèque peut être une source de gros problèmes pour une mère qui allaite. Allergène potentiel, il est catégoriquement contre-indiqué en lactation chez les femmes qui ont eu au moins une réaction négative à cette baie. La diathèse de la pastèque installée chez le bébé doit être guérie le plus rapidement possible. Il est important d'éviter que la maladie ne devienne chronique.

Le problème qui attend peut-être les jeunes momies est de trop manger du fruit sucré. Ayant déjà mangé l’aliment principal, la femme est prise pour le dessert et l’estomac reçoit finalement un excès de charge et, par conséquent, une augmentation de la quantité de gaz. À la suite de cet échec digestif, les problèmes peuvent commencer avec un bébé. Des coliques et des ballonnements attendent le petit karapuz en raison de la consommation excessive d'un bon fruit par la mère. N'oubliez pas le sens des proportions et surveillez attentivement le bien-être de l'enfant après le repas.

Un autre danger guette les amateurs de nitrates sucrés contenus dans le fruit, soumis à une maturation artificielle. Ils peuvent causer une intoxication grave. D'abord, "l'infection" atteindra la femme, puis l'enfant, car les produits chimiques se retrouveront dans le lait maternel.

Contre-indications à l'utilisation de la pastèque seront diverses maladies, par exemple, le diabète sucré mères allaitantes. Une femme atteinte de ce diagnostic doit elle-même comprendre qu’elle n’a aucune douceur de ce genre. Des problèmes rénaux ou pancréatiques constitueront également une contre-indication à l'utilisation d'un dessert juteux. Avant de commencer à manger votre baie d’été préférée, consultez votre médecin.

Choisir une pastèque à droite

Le Dr. Komarovsky conseille de respecter les règles suivantes afin de choisir une bonne pastèque pour une femme qui allaite:

  • La maturation naturelle du fruit a lieu entre fin août et début septembre. Ne sautez pas sur la baie séduisante rencontrée sur le marché en plein été. Très probablement, un tel produit sera nocif pour vous et pour l'enfant.
  • Il est important que la croûte de la pastèque soit solide, sans bosses ni fissures. Ce sont des voies directes d’infection, ce qui est très dangereux pendant la lactation.
  • Ne mangez pas de fruits immatures. Le moindre des problèmes, attend pour vous et le bébé - une défaillance du système digestif. La pastèque mûre est facilement reconnaissable à la "queue" sèche et à la traînée jaune qui se trouve sur le melon.
  • Il est tout à fait normal qu'une mère qui allaite permette d'abord à d'autres membres de la famille de se soigner avec de la pastèque, et seulement après avoir constaté une réaction positive, elle pourra se nourrir seule.
  • Il n'est pas recommandé d'utiliser la baie avant que le bébé ait atteint l'âge de 4 mois. En commençant à introduire la pastèque dans votre alimentation, respectez la règle: la première pièce doit être assez petite, en une journée - le volume peut être légèrement augmenté. Donc, vous vous protégez vous-même et protégez l'enfant des éventuelles réactions négatives.
  • Essayez de vous servir un plat sucré séparément des autres aliments. Il est possible de le compléter avec une tranche de pain blanc. Ne mangez pas trop et rappelez-vous le sens des proportions.

Pastèque avec gv.

Peut-on allaiter la pastèque ou pas? Avant de répondre à cette question, il convient de noter qu’aujourd’hui le régime exact des médecins pour les mères allaitantes n’a pas été établi. Bien sûr, il existe des produits dont l'utilisation pendant la lactation est interdite en raison de son impact négatif sur la santé du bébé et des produits souhaitables et utiles à utiliser pendant cette période. Cependant, même «inoffensif» au premier abord, le produit peut provoquer des allergies alimentaires ou des troubles des selles. Par conséquent, pour introduire dans votre menu de nouveaux produits devrait être avec une extrême prudence.

Pastèque lors de l'allaitement. Les avantages

La pastèque pendant l'allaitement est très utile car elle contient de nombreuses substances précieuses. Donc, il contient une grande quantité d'acide folique, ce qui augmente la sécrétion de lait, améliore la digestion et donne une apparence saine à la peau. L'acide ascorbique, la riboflavine et d'autres antioxydants contenus dans la pastèque résistent au développement de cellules cancéreuses dans le corps et le protègent des troubles liés à l'âge.

On observe souvent une anémie chez les femmes qui allaitent. Elles ont donc besoin d’apporter des micronutriments tels que le magnésium, le calcium, le potassium et le fer avec de la nourriture, qui doit être notée comme étant contenue dans la pastèque. En outre, la pastèque nettoie les reins et élimine les toxines du corps. L'acide panthénolique dans la pastèque est également très utile pour les jeunes mères, car il aide à éliminer les toxines du corps, à normaliser la digestion et à améliorer le sommeil.

Vous pouvez donc inclure une pastèque dans votre alimentation. Lors de l'allaitement, la pastèque doit être introduite progressivement dans le régime. L'important est de choisir ce délicatesse correctement, sinon cela pourrait nuire à la santé de la mère et du bébé.

Pastèque pendant l'allaitement. Conséquences possibles

Bien sûr, lorsque vous décidez d'utiliser une pastèque lorsque vous allaitez, vous devez prendre en compte certains risques qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé de la mère et de l'enfant.

Premièrement, il faut se rappeler que la pastèque, comme en principe, et tout autre produit, peut provoquer une réaction allergique. Deuxièmement, en raison de cette délicatesse, un sentiment d’inconfort et de surpopulation peut apparaître, car il contient près de 80% d’eau. En association avec d'autres produits, la pastèque peut provoquer des douleurs et la formation de gaz chez la mère et le bébé.

Il est largement admis que si une femme inclut une pastèque dans son régime alimentaire pendant l'allaitement, la valeur nutritionnelle du lait diminue. Cela ne se produit qu'en cas d'abus de ce produit, mais s'il est consommé avec modération, le lait sera alors nutritif.

Enfin, troisièmement, la pastèque peut provoquer une grave intoxication alimentaire. Le fait est qu’aujourd’hui, il arrive que des pastèques soient pompées avec des nitrates pour accélérer le processus de maturation. Nausées, vertiges, vomissements sont autant de symptômes d'intoxication alimentaire qui apparaissent quelques heures après les repas.

Quand vous pouvez allaiter la pastèque

Lors de l'allaitement, la pastèque peut être introduite progressivement dans votre alimentation au plus tôt après 3 mois d'allaitement. Pendant les trois premiers mois, vous devez suivre un régime strict pour que le bébé apprenne à absorber les nutriments contenus dans le lait maternel et à les absorber pleinement. Et dès le quatrième mois, vous pouvez reconstituer progressivement votre régime alimentaire avec de nouveaux produits - pour le 1er produit dans 4-5 jours. Ainsi, si un enfant a une éruption cutanée allergique ou des maux de ventre, vous déterminerez immédiatement quel produit a provoqué une telle réaction et l'éliminerez du régime.

Pastèque lors de l'allaitement. Recommandations pour la sélection et l'utilisation

Pour utiliser la pastèque ne nuit pas à la mère, ni plus encore au bébé, vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs:

  • La saison des pastèques commence à la mi-août. Il est préférable de les acheter au milieu de la saison (septembre), pas plus tôt, car les goodies importés au début peuvent être pleins de nitrates. La pastèque naturellement mûre a une couleur vive - des rayures vert clair ou jaune alternent avec des rayures vert foncé. S'il est presque monophonique, le risque d'intoxication est élevé. Un autre signe de la présence de produits chimiques dans la pastèque - la léthargie et la douceur.

Vérifiez la présence de produits chimiques dans les baies comme suit: mettez un morceau de pulpe pendant une heure ou deux dans un verre d'eau. Si l'eau est devenue trouble, comme si du lait y avait été ajouté, il est préférable de refuser d'utiliser cette pastèque, mais si l'eau est propre, la pastèque est saine;

  • N'achetez pas de pastèques dans des bacs situés à proximité de la route, les pastèques gisant sur le sol. Les fruits présentant des crevasses, même les plus petites, doivent également être évités. En aucun cas, n'achetez pas de pastèques coupées, peu importe où elles sont vendues - sur le marché ou dans les supermarchés;
  • Si vous souhaitez manger une pastèque pendant l'allaitement, il est préférable de commencer par le tester sur un membre de la famille. Si leur état de santé ne s'est pas détérioré, une mère allaitante peut manger une pastèque;
  • La première fois, mangez une petite tranche. Si l'enfant ne présente pas de coliques ni d'éruptions cutanées dans les 24 heures, le montant peut être augmenté.

En résumé, il est prudent de dire que vous pouvez manger de la pastèque pour les mères qui allaitent. Lorsque vous allaitez la pastèque, vérifiez d’abord l’essentiel, utilisez-la en quantité raisonnable et au plus tôt à partir du 4ème mois de lactation. Suivez les recommandations spécifiées dans l'article - ne risquez pas votre santé, car la santé du bébé dépend de la nutrition de la mère qui allaite pour 70%.

Allaitement Pastèque et Melon

En été, un grand nombre d'adultes et d'enfants se régalent de baies de melon sucrées et juteuses. Bien sûr, la pastèque et le melon apportent d’énormes avantages, mais les mères qui allaitent craignent souvent de les manger, craignant de nuire à la santé de leur fils ou de leur fille nouveau-nés.

Dans cet article, nous tenterons de déterminer s’il est possible de manger de la pastèque et du melon lorsqu’on allaite, et comment utiliser correctement ces baies pour ne pas causer le moindre mal.

Est-il possible de manger des pastèques et des melons pendant la lactation?

Selon la plupart des médecins, il est tout simplement nécessaire de manger des melons et des gourdes pendant l'allaitement, car ils contiennent une quantité énorme de vitamines et d'oligo-éléments essentiels. En particulier, la pulpe de melon d'eau contient beaucoup d'acide folique et de fer, de sorte que cette baie contribue à augmenter le niveau d'hémoglobine dans le sang d'une mère allaitante. La composition du melon, en plus des éléments ci-dessus, comprend en outre des minéraux importants tels que le sodium, le phosphore, le potassium et le magnésium, ainsi que les vitamines A, B, E, PP, etc.

En outre, les gourdes contiennent une grande quantité d’eau et leur utilisation a donc un effet positif sur la lactation. En même temps, dans certains cas, manger de la pastèque et du melon pendant l’allaitement peut être dangereux, aussi les jeunes mères doivent-elles faire très attention.

Ainsi, ces fruits juteux et sucrés ont un effet diurétique prononcé qui, avec une consommation excessive, peut nuire au corps de la femme. En outre, n'oubliez pas que la plupart des melons et des pastèques sont cultivés à l'aide de nitrates et d'autres produits chimiques nocifs ayant un impact très négatif sur le tractus gastro-intestinal et d'autres organes internes du bébé.

Enfin, la pulpe de melon est un allergène assez puissant et devient souvent la cause d'une intolérance individuelle. Pour l'éviter, il faut être très prudent en entrant dans le régime alimentaire du melon ou de la pastèque pendant la lactation, en surveillant attentivement la réaction des miettes et en notant tous les changements survenant dans son corps.

Ainsi, dans les 3 premiers mois suivant la naissance du bébé, il est recommandé de ne pas manger de melons et, après cette période, d'essayer de manger un petit morceau de fruit mûr. S’il n’ya pas de réaction négative du côté du corps de l’enfant, la jeune mère peut augmenter la portion quotidienne de pastèque ou de pulpe de melon à 150-200 grammes.

Est-il possible de manger de la pastèque pendant l'allaitement: tous les avantages et les inconvénients

En août, tous les Russes associent exclusivement à l’apparition dans les rayons de tous les magasins et marchés de baies mûres et savoureuses - la pastèque. Presque toutes les personnes aiment se régaler de ce produit, mais après avoir donné naissance à une femme, de nombreuses interdictions en matière de nutrition sont imposées. Après tout, tout ce que maman va manger pendant l'allaitement passera dans le lait maternel jusqu'au bébé. Inutile de dire qu'à la fin de l'été, toutes les mères ont une question: est-il possible d'utiliser la pastèque pour allaiter?

Avantages indéniables des baies

Beaucoup pensent que la pastèque est un produit totalement inutile: en plus d'une grande quantité de sucre et d'eau, elle ne contient rien. Cependant, tout le monde se trompe. La pastèque - un entrepôt de toutes sortes de vitamines et d’oligo-éléments, particulièrement nécessaire pour une femme après l’accouchement et pendant l’alimentation du nouveau-né.

Par exemple, le sucre contenu dans cette baie n’est pas du tout ce que nous l’imaginons habituellement, il se compose de saccharose, de fructose et de glucose, ces sucres ne fermentent pas dans l’intestin et ne provoquent donc pas la formation de gaz. Si l'enfant souffre souvent de coliques intestinales, la mère de la pastèque est autorisée à manger.
La pulpe de melon d'eau contient les substances bénéfiques suivantes:

  • les pectines qui aident le système digestif;
  • fer, pour se débarrasser de l'anémie, une mère qui allaite a juste besoin de manger des aliments riches en cette microcellule;
  • L'acide folique, qui est également un excellent moyen de lutter contre l'anémie chez les femmes après l'accouchement, a en outre un effet positif sur le système nerveux. La mère qui allaite peut manger de la pastèque pour se calmer après une journée bien remplie et se détendre;
  • l'acide panthénolique, qui aide pendant la période d'allaitement à rétablir un sommeil normal;
  • La vitamine A, qui donne à la femme qui allaite un teint en bonne santé;
  • La vitamine C, dans la pulpe de la pastèque, en contient une quantité énorme et, si vous utilisez la baie régulièrement, vous pourrez vous ressourcer et vous protéger de diverses infections.
  • le produit contient également de la bêta-carotine, un antioxydant très puissant, dans un kilogramme de pulpe qui constitue la quatrième partie des besoins quotidiens. Si une mère mange une pastèque au moins plusieurs fois par semaine pendant l'allaitement, cela contribuera à l'élimination des toxines et des toxines du corps;
  • entre autres, il contient des oligo-éléments tels que le potassium, le magnésium, le phosphore, le calcium, tout ce qui est nécessaire à une femme après l'accouchement.

Et 27 kcal pour 100 grammes de produit ne permettront pas à maman, qui surveille sa silhouette, de prendre du poids.

Quel mal une mère allaitante et son bébé peuvent-ils avoir?

Une femme qui allaite peut utiliser ce produit, mais il convient de rappeler qu’elle n’a pas besoin de s’impliquer. En outre, il existe des cas d'intoxication de la pastèque, des troubles gastro-intestinaux et des réactions allergiques. Et la mère pendant l’allaitement du nouveau-né doit soigneusement aborder la question de son régime alimentaire.

Souvent, la baie contient une grande quantité de nitrates, bourrés de pastèques par des fabricants peu scrupuleux, de sorte que leurs produits arrivent au comptoir le plus rapidement possible.

Par conséquent, la femme qui allaite ne doit manger ce produit pas avant la fin du mois d’août ou le début du mois de septembre, lorsque vous pouvez être sûr que la friandise à rayures a mûri naturellement.

Il est également important de se rappeler qu'un excès de nitrates pénètre dans le lait maternel et, par conséquent, chez le bébé, ce qui peut nuire au corps du nourrisson. Si, après que la femme a mangé quelques morceaux, si elle-même ou l'enfant ne se sentait pas bien, vous pouvez juger de l'empoisonnement. Les symptômes suivants l'indiqueront:

  • violation de la chaise;
  • augmentation de la température;
  • nausée ou vomissement.

Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Bien que la pastèque soit extrêmement utile pour les femmes après l’accouchement et pendant l’allaitement, c’est un produit plutôt allergique. Naturellement, si maman est légèrement allergique aux baies, il vaut mieux ne pas l'utiliser du tout pendant l'allaitement. Il est également nécessaire de surveiller de près la réaction du corps du bébé au produit. En cas de diathèse, vous devez immédiatement cesser de le manger, même à faible dose.

La pastèque ne peut toujours pas être mangée par les femmes souffrant de certaines maladies:

  • le diabète;
  • maladie de calculs biliaires;
  • maladies du système urinaire;
  • pancréatite aiguë ou chronique.

Pour éviter des dommages - nous choisissons le droit

Considérez tous les cas dans lesquels une femme pendant l'allaitement peut avoir une friandise à rayures:

  • la baie ne mûrit naturellement que vers la fin de la période estivale, vous ne devriez donc pas vous efforcer de la manger avant août - septembre;
  • En particulier après l'accouchement, une femme doit éviter diverses infections. En achetant ce produit, vous devez vous assurer que la peau ne subit aucun dommage, susceptible de provoquer une infection ou des micro-organismes dangereux.
  • si la baie est immature, il est préférable d’en abandonner l’utilisation, afin de ne pas provoquer de troubles intestinaux chez la mère ou le bébé;
  • il est préférable de commencer à utiliser la pastèque pas plus tôt que les miettes tournent 4 mois;
  • la pastèque devrait être un plat séparé, ne la mangez pas après un déjeuner ou un dîner copieux.

Qu'en est-il des melons?

Le melon apparaît sur les étagères en même temps que la pastèque et est également un mets délicat. De plus, il est beaucoup plus utile que le produit ci-dessus, il contient 3 fois plus de vitamines et de minéraux.

Le melon comprend des oligo-éléments tels que l'iode, le cuivre, le chlore, le soufre, le cobalt et le zinc. Cependant, pour son avantage, vous pouvez payer un prix considérable: après tout, il est reconnu comme l'allergène le plus puissant.

Après son utilisation, l'enfant peut avoir une réaction allergique dangereuse. Il est donc préférable de différer l'introduction des melons dans le régime de la mère.

En résumé, on peut dire qu’il est utile d’utiliser de la pastèque ou du melon pendant l’allaitement, mais il convient de rappeler l’intolérance individuelle de ces produits de la part de la mère ou du bébé. De plus, n'oubliez pas de les inspecter attentivement avant de les acheter. Ainsi, la pastèque pendant l'allaitement aidera une femme à se ressourcer en énergie, à reconstituer ses réserves de vitamines et de minéraux nécessaires et à créer de nombreuses émotions positives grâce à son goût éclatant.

Une femme qui allaite devrait-elle se limiter à la pastèque?

Chaque mère qui allaite pense à son régime alimentaire, car la santé de son bébé en dépend directement. Et quand vient la saison des fruits, je veux diversifier mon alimentation avec eux, surtout les jours chauds. La pastèque juteuse au sucre est appréciée par beaucoup, mais est-ce vraiment utile pour la lactation, une pastèque peut-elle être une mère allaitante et ce fruit n'est-il pas capable de nuire?

Quelle est la pastèque utile?

Avant de discuter de la possibilité de mélanger la pastèque lorsque vous allaitez, vous devez prendre en compte ce qui est généralement utile dans cette baie.

Tout le monde sait que ce gros fruit a un effet diurétique. Cette propriété aide à nettoyer le corps des toxines accumulées et stimule l'efficacité du foie et des reins.

L'acide folique, présent en grandes quantités dans ce produit, est nécessaire au fonctionnement normal et au fonctionnement des organes vitaux. L'acceptation de l'acide folique est obligatoire et prescrite à toutes les femmes enceintes au cours des trois premiers mois.

La pastèque est indispensable à l'allaitement, car elle aide à compenser la carence en fer, qui est extrêmement importante le premier mois après la naissance, et sa structure aqueuse augmente la production de lait maternel, abaisse le cholestérol et aide au traitement de la gastrite chronique.

En plus du fer, ces grosses baies contiennent également d'autres éléments bénéfiques et des vitamines, telles que les vitamines C, B1 et B6, le potassium et le magnésium.

Plus de cette baie en présence de citrulline dans sa composition, ce qui est important lors de l'allaitement d'un nouveau-né. L'action de cette substance vise à renforcer les systèmes immunitaire et cardiovasculaire.

Parmi les recettes de la médecine traditionnelle, vous pouvez également trouver des conseils d'utilisation de la pastèque. Seulement pas sa chair et la peau. Ceux qui s'inquiètent des céphalées lancinantes doivent appliquer des croûtes sur les tempes. Un remède très inoffensif, car de nombreux médicaments sont interdits pendant l'allaitement.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Quand la pastèque est-elle contre-indiquée?

En fait, il n'y a pas tellement de contre-indications à l'utilisation de fruits juteux. Abandonner l'utilisation de la pastèque aura des mères allaitantes qui souffrent:

  • selles avec facultés affaiblies;
  • urolithiase;
  • colite ulcéreuse;
  • pyélonéphrite;
  • problèmes d'élimination des fluides du corps.

En l'absence de ces contre-indications, vous pouvez manger de la pastèque en toute sécurité. Tous les experts, y compris le pédiatre bien connu, le Dr Komarovsky, sont du même avis.

Pastèque d'allaitement

En général, les médecins n'interdisent pas les pastèques pendant l'allaitement. Afin de ne pas nuire ni à vous-même, ni plus encore à l'enfant, il suffit de suivre quelques recommandations simples.

  1. Seul le fruit qui a été cultivé à sa saison peut être bénéfique. Dans ce cas, c'est août-septembre. Ce qui paraissait auparavant sur les étagères a grandi sous l’influence d’une masse d’engrais et d’accélérateurs de croissance. Quoi que l'on puisse dire, ce sont des produits chimiques qui peuvent nuire à un bébé, même à la plus petite dose.
  2. Achetez le produit doit être dans le magasin et non pas auprès des vendeurs en bordure de route. Tous les métaux lourds contenus dans les gaz d'échappement pénètrent facilement dans le fœtus, malgré sa croûte dense. Ce fruit est dangereux de manger une femme qui allaite.
  3. Si la pastèque contient des nitrates, cela affectera son apparence. Vous devriez acheter des baies vives de couleur vert foncé riche, la présence de rayures jaunes et jaune-vert est autorisée. De plus, vous pouvez vérifier et réduire en pâte. Un excès de produits chimiques peut se traduire par des traînées jaunes dans le centre rouge. Cependant, leur absence ne garantit pas la qualité. La qualité du produit devant vous est également facile à découvrir. Pour ce faire, de l'eau propre est versée dans un verre, où un morceau de melon d'eau est placé. Le liquide qui s'est couvert en quelques heures indiquera la présence de nitrates, c'est-à-dire Un tel traitement sera contre-indiqué chez une femme qui allaite.
  4. Il faut se rappeler que la partie la plus sûre et la plus savoureuse d’une pastèque est son milieu. Si quelque chose est nocif et se trouve dans la baie, ces substances vont s'accumuler plus près de sa croûte.
  5. Si vous frappez sur une pastèque mûre, le son résonnera parfaitement. Et lorsque vous pressez, le fruit fini craque de façon tentante, mais pour de telles procédures, il est préférable d’utiliser la force brute des hommes et de ne pas effectuer vous-même des manipulations de pouvoir.
  6. La baie que vous aimez doit être entière, sans fissures ni coupures. Tout dommage à la croûte ouvre la voie à des germes et des bactéries, et manger une telle pastèque n’est pas sans danger.
  7. Il est également préférable de ne pas acheter de pastèques en tranches. Lors de l'allaitement, vous ne pouvez pas ressentir de symptômes désagréables d'intoxication légère, mais vous pouvez nuire considérablement au bébé.

Introduction de la pastèque dans l'alimentation

Le fait que le fruit acheté ait passé toutes les vérifications ne signifie pas que cette pastèque peut être utilisée sans mesure. Pour des raisons de fiabilité, il est nécessaire de commencer à entrer dans une pastèque pendant l'allaitement avec de petites portions afin de déterminer si cela ne fera pas de mal à l'enfant.

Ne mangez le deuxième morceau qu'après vous être assuré que le premier ne causait pas de gêne à l'enfant. Vous ne devez pas continuer à expérimenter ce produit pendant l'allaitement si votre bébé est apparu:

Dans ce cas, il est nécessaire de s’abstenir de l’utilisation de cette friandise. Il est possible de commencer à manger de la pastèque seulement après que le bébé ait au moins 4 mois. À ce stade, le ventre du bébé deviendra plus fort et ne réagira plus aussi activement aux diverses innovations.

En l'absence de telles manifestations, les portions peuvent être augmentées progressivement. Cela est également nécessaire dans des limites raisonnables: pas plus de quatre pièces à la fois et quelques fois par semaine.

Il n'est pas recommandé d'utiliser de la pastèque avec du pain noir. Ce mélange peut entraîner des ballonnements de la mère qui allaite et du bébé.

Ne pas trop manger la pastèque pendant l'allaitement. Pourquoi pas Ce n'est même pas dans les réactions allergiques ou les troubles digestifs. Un excès de liquide de pastèque peut perturber l'équilibre hydrique du corps, ce qui affectera non pas la quantité, mais la qualité du lait maternel. La pastèque trop consommée pendant l'allaitement rendra le lait moins nutritif.

Melon d'eau jaune

Depuis quelque temps, en plus des pastèques rouges habituelles, on trouve leurs équivalents jaunes dans les magasins. Les femmes qui allaitent peuvent-elles avoir ces fruits ou pas?

Il n'y a rien d'exotique dans ce fruit. Les pastèques jaunes ont été cultivées en croisant des fruits rouges ordinaires avec des pastèques jaunes sauvages.

En général, les variétés de pastèques plus de mille. Ils diffèrent principalement par la forme et la taille, mais seuls quatre types ont été trouvés dans la couleur de la pâte:

  • rouge traditionnel;
  • nous est déjà familier jaune;
  • orange;
  • blanc

Tous sont comestibles et n'ont pas de différences de composition aussi radicales.

La chair jaune est assez juteuse et a un goût agréable. Contrairement au frère rouge, il laisse un arrière-goût agréable dans la bouche pendant longtemps.

La pastèque de couleur jaune d'origine contient moins de sucre, moins sucrée et moins de noyaux. Certaines variétés jaunes ne sont pas du tout sucrées. La quantité de sucre dépendra de la zone et des conditions climatiques dans lesquelles les baies ont été cultivées. Tous les pastèques jaunes n'ont pas besoin de retirer les os, il existe des variétés à graines blanches et molles faciles à manger avec une chair juteuse.

Mais sa confiture ne peut pas être cuite, car sa croûte est très dure et dure.

S'il est assez difficile de trouver un fruit ordinaire à chair rouge de petite taille et s'il est impossible d'allaiter beaucoup les mères, ce problème ne se posera pas avec le jaune. Son poids varie de deux ans et demi à huit kilogrammes. Pour cette propriété et l'a appelé bébé.

Par la présence d'éléments nutritifs dans la composition du garçon jaune n'est pas très différent du rouge. Il contient du potassium, du fer, du magnésium, du calcium, des vitamines C et A. Par conséquent, ils sont également utiles pendant l'allaitement. Cependant, la pastèque jaune manque de lycopène, le puissant antioxydant contenu dans les fruits rouges. Par conséquent, la couleur des baies est différente, car c'est le lycopène qui colore les fruits et les légumes dans les tons rouges.

D'autre part, le fruit jaune renforce la santé des yeux et la vue en raison de la présence de bêta-carotène en eux. Par conséquent, il est également possible de manger de la pastèque jaune à une mère qui allaite.

Quelle que soit la couleur de la pulpe, les pastèques sont utilisées non seulement comme plat indépendant, mais font également partie de plats variés. Ils sont inclus dans diverses salades et sauces de fruits, ajoutés aux cocktails et aux smoothies. Certains préfèrent les fruits marinés. Mais il vaut mieux laisser de telles variations pour plus tard. Une mère qui allaite est toujours en meilleure santé et plus en sécurité pour manger des baies fraîches.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Puis-je manger de la pastèque pendant HB

La pastèque est une baie délicieuse, qui désaltère parfaitement la soif lors des chaleurs estivales, et apporte de grands avantages sous forme de vitamines et de macronutriments. Une fille enceinte peut en manger beaucoup, bien sûr, en observant la mesure. L'acide folique dans la pastèque est vital pour la croissance d'un fruit. La pastèque constituera donc une source supplémentaire de cette substance bénéfique au cours du premier trimestre. Mais est-il possible de manger de la pastèque pendant l'allaitement? C’est une question très importante et intéressante que nous allons essayer de traiter tout de suite.

Pastèque d'allaitement

Il est logique de supposer que la pastèque aura un effet bénéfique sur la lactation, car elle contient 90% d'eau. Et après l’accouchement, c’est généralement une trouvaille - la pastèque a un excellent effet anti-inflammatoire et diurétique, même antipyrétique. Il semblerait, manger et être en bonne santé.

Mais toutes ces qualités peuvent être rayées à la fois si vous achetez une pastèque hors saison, même quelques semaines avant la période de maturation potentielle. Le problème, c’est qu’elle absorbe toutes sortes de nitrates à une vitesse incroyable, ce qui permet de travailler le sol et les semis eux-mêmes pour une maturation précoce. Après avoir mangé un tel cas, une jeune mère aura au moins un mal d'estomac et un dysfonctionnement du système digestif.

Mais le plus gênant est que les nitrates peuvent facilement pénétrer dans le lait maternel. Le corps d'un enfant de moins d'un an n'est clairement pas en mesure de faire face à une telle charge sur les organes. Par conséquent, si vous décidez de manger une pastèque, veillez à vous procurer un produit naturel qui devrait vous faire confiance à l’extérieur - pas de fissures, ni de bosses. Et plus encore, n'achetez pas les pastèques coupées.

Comment vérifier l'utilité de la pastèque

Vérifiez la baie pour la présence de nitrates (produits chimiques) à la maison, après un peu d'expérience. Prenez un verre, versez-y de l’eau du robinet. Couper une tranche de melon d'eau, avec la peau verte et la pulpe. Jeter un morceau dans un verre d'eau, remuer. L'eau est-elle devenue boueuse, opaque? Donc, cette pastèque n'en vaut pas la peine. La pastèque naturelle n’affecte pas l’état de l’eau, elle restera transparente et propre.

La pastèque pendant l'allaitement peut résoudre le problème de l'anémie, car elle contient beaucoup de fer. Il est nécessaire de prendre note des mères ayant un faible taux d'hémoglobine dans le sang.

Mais il y en a un autre MAIS. La pastèque a une chair rouge juteuse. Les produits aux couleurs vives, dans la plupart des couleurs rouge et orange, présentent un risque élevé de réaction allergique. Un bébé avec du lait maternel recevra des substances allergènes, et si leur taux est dépassé - une allergie est garantie.

Une réaction allergique aiguë est dangereuse car elle se caractérise par une détérioration nette, presque instantanée de l’état de l’enfant, des rougeurs et des éruptions cutanées. Soit l’allergène peut s’accumuler progressivement dans le corps, et quand il en contient une quantité limitée, alors seulement une réaction peut se produire. Nous avons lu sur les allergies.

Comment choisir une pastèque? - Choisissez une pastèque mûre, savoureuse et douce

Mémo: choisissez une pastèque

S'il y a des allergies dans la famille, si un membre de la famille a de l'asthme, éloignez la pastèque pendant l'allaitement. Vous pouvez commencer à l'utiliser trois à quatre mois après l'accouchement, lorsque la lactation est établie chez la mère et que le bébé s'est familiarisé avec de nombreux produits sous forme de lait. Essayez d’entrer dans le régime alimentaire de la mère un petit morceau de melon d’eau par jour, maximum deux à trois skibas.

Prenez soin de vous et ne consommez que des aliments sains!

Est-il possible de pastèque dans le premier mois d'allaitement? A quoi servent-ils et que doivent craindre la mère et l'enfant?

La liste des produits interdits aux femmes qui allaitent comprend nécessairement une pastèque. Après tout, les mères sont sérieusement intimidées par les nitrates contenus dans cette baie, un estomac dérangé chez un enfant. Mais ces craintes sont-elles justifiées? Cet article décrit en détail si la pastèque peut être nourrie au sein. Considéré quelle est l'utilisation et ce qui devrait être méfiant de la mère et de l'enfant.

Puis-je avoir une mère qui allaite?

Le régime strict que suit la mère au cours du premier mois du nouveau-né n’est pas accidentel. Le tube digestif du bébé n'est pas parfait et ne contient pas la quantité appropriée d'enzymes pour digérer une variété d'aliments.

C’est pourquoi, dans les 30 premiers jours suivant la naissance, vous ne devriez pas essayer de pastèque, car il existe une forte probabilité de distension abdominale du bébé et d’autres conséquences désagréables.

A partir de quel jour après la naissance pour entrer dans le régime du nouveau-né?

Lorsque le bébé a deux ou trois mois, la mère peut introduire progressivement la pastèque dans son alimentation. Le meilleur de tout, si une femme essaie la baie quand le bébé atteint l'âge de 4 mois, car on pense que pendant cette période, le bébé avait des coliques et le système digestif était formé.

Les avantages

Le développement normal de l'enfant implique la présence de vitamines et de minéraux en quantité suffisante. La chair de pastèque juteuse contient:

  • Le magnésium et le calcium, qui aident le corps féminin à se remettre de l'accouchement.
  • Vitamine C. Elle renforce l'immunité, participe à la transformation des nitrates et à leur élimination de l'organisme.
  • Acide folique Elle participe à la formation de l'intelligence de l'enfant, augmente la quantité de lait chez la mère.
  • Iron - le principal combattant contre l'anémie.
  • L'acide panthénolique, responsable du sommeil normal de l'enfant et de la mère.
  • La riboflavine, acide ascorbique - s'oppose aux changements liés à l'âge, prévient le développement du cancer.

Une femme peut tester la pastèque de manière indépendante. Vous devez prendre un verre d'eau, couper un morceau de melon d'eau avec la peau et la pulpe, le jeter avec un verre d'eau, remuer. L'eau est-elle devenue opaque et boueuse? Cela signifie qu’il est préférable de ne pas manger une telle pastèque, puisqu'un produit naturel n’affectera en aucun cas l’état de l’eau: il doit rester propre et transparent.

Ainsi, les avantages de boire de la pastèque sont évidents, mais vous devez suivre les recommandations du médecin.

Qu'est-ce qui est dangereux?

Le fruit sucré est un détenteur de record pour l'accumulation de nitrates. Ils peuvent causer un enfant:

  1. vomissements;
  2. empoisonnement;
  3. troubles digestifs;
  4. augmentation de la formation de gaz.

La chair de la pastèque a une couleur rouge vif et tous les produits de couleur rouge sont interdits pour la première fois en HB.

Vous ne pouvez pas manger de melon d'eau, si une femme a une maladie grave du rein, la présence de sable ou de pierres en eux.

Sélection et stockage

Le critère le plus important lors du choix d'une pastèque - la saisonnalité. Il est préférable d'acheter une baie juteuse à la fin du mois d'août, car c'est à ce moment qu'elle mûrit dans des conditions naturelles.

Les achats doivent être effectués à des points vérifiés, le vendeur doit demander un certificat de qualité. Ne faites pas d’achat près de la route.

En ce qui concerne la taille, il est préférable de choisir un fruit moyen, environ 5 kg. Les gros pastèques sont nocifs pour une femme qui allaite, car ils contiennent beaucoup de nitrates. Les très petites pastèques n'ont pas eu le temps de se nourrir de vitamines et de micro-éléments. Des fruits fêlés, lents, mous ou incisés contournent le côté.

Une pastèque mûre devrait avoir une queue sèche et une tache jaune sur le côté.

Recommandations d'utilisation pendant l'allaitement

Lorsque le bébé atteint l'âge recommandé, une mère peut ajouter une pastèque à son alimentation afin de diversifier son alimentation et de saturer le corps en vitamines. Au début, vous ne pouvez pas manger plus de 1-2 tranches par jour. Progressivement, ce taux peut être augmenté si le bébé ne présente aucune réaction négative.

Vous pouvez également suivre les recommandations suivantes: ne mangez pas la baie après un repas dense, car cela pourrait provoquer une fermentation dans l'estomac et des gaz dans l'intestin.

Conclusion

Ainsi, lors de l’allaitement maternel au cours du premier mois de la vie d’un enfant, il n’ya pas de pastèque, car cela a de nombreuses conséquences. Plus tard, il sera possible de s’offrir cette friandise sans nuire au bébé. La mère doit donc le remplacer par un autre fruit qui n’est ni dangereux ni bénéfique pour l’enfant.