Mer et grossesse: quand, où et que vaut-il?

Les douleurs

Un voyage à la mer pour de nombreux Russes est déjà devenu une tradition annuelle. Mais à un moment donné, il est prévu que la famille se reconstitue.

Femme enceinte confuse: que faire? Abandonner le repos si désiré et si familier, ou encore aller à la mer?

Mais il arrive aussi qu'une femme ne soit pas en vacances depuis très longtemps, mais c'est à ce moment-là que, finalement, l'opportunité de changer la situation est apparue, elle a appris qu'elle se trouvait dans une situation inhabituelle. Et si l'hôtel est déjà pré-réservé? Que faire?

Tout d’abord, vous devez comprendre ce qui suit:

  • l'état de grossesse n'est pas douloureux par définition. Et en soi, cela ne peut pas être une contre-indication à un tel voyage;

  • plus favorable pour voyager deuxième trimestre de la grossesse;

  • La modération est la principale condition pour ne pas nuire à la future mère et au bébé;

  • Cependant, il y a un certain nombre de circonstances dans lesquelles vous devrez vous abstenir de voyager.
  • La plupart des femmes russes voyagent avec succès, visitent des centres de villégiature et nagent dans la mer, non seulement sans le moindre mal, mais aussi au profit du futur bébé.

    Néanmoins, lorsqu'une femme enceinte quitte ses lieux habituels et se rend à la mer pour de nouvelles émotions et impressions, elle acquiert sans aucun doute une énorme charge de positif, ce qui compense une probabilité légèrement accrue de survenue de difficultés en cours de grossesse.

    Dois-je aller à la mer enceinte?

    Quel pays choisir?

    Avant de décider de voyager, la future mère devrait consulter le médecin de la clinique prénatale et peser soigneusement les avantages et les inconvénients.

    Si le médecin ne signale aucune anomalie dans l'état de la femme et du fœtus, vous pouvez commencer à préparer le voyage.

    Tout d'abord, vous devez explorer toutes les stations et choisir l'itinéraire le plus optimal. La sélection doit être déterminée par les critères suivants:

    1. Une saison dans laquelle une femme va se rendre à la mer.
    2. L’éloignement du pays de villégiature du lieu de résidence permanente.
    3. Zones de climat différentiel et fuseaux horaires.
    4. La durée du voyage et le mode de transport, qui devra être obtenu.
    5. Terme gestation.

    Dans ce cas, une femme a encore beaucoup de choix. Mais dans tous les cas, vous ne pouvez pas choisir un repos "sauvage".

    La future mère ne devrait se reposer que dans des conditions agréables, où il est possible à tout moment de demander de l'aide médicale.

    La Turquie, la Grèce et Chypre conviennent également aux futures mères, même si en été il fait très chaud. Mais avec les précautions nécessaires, la future mère pourra s'y sentir très à l'aise.

    Une excellente occasion de se détendre sur la mer sans quitter la Russie, c'est la péninsule de Crimée. Contrairement aux stations balnéaires du Caucase, l'air de Crimée est moins saturé d'humidité, ce qui facilite le transfert du temps chaud.

    Parmi les futures mères, on peut citer les amoureux de l’exotisme, préférant se reposer dans des pays qui présentent des caractéristiques distinctives significatives par rapport à la Russie.

    Ces caractéristiques incluent généralement un climat spécifique, des animaux et des plantes étranges, ainsi que des coutumes locales exclusives. République dominicaine, Cuba, la Thaïlande, le Mexique, les Maldives - ce sont les stations les plus appréciées des amateurs d’exotisme.

    Cependant, c’est là que la future mère devrait réfléchir particulièrement bien et peser les risques éventuels. Le danger pour le cours normal de la grossesse peut se dissimuler pendant un long vol, un changement brusque du climat et de la température de l'air, ainsi qu'un contact possible avec des infections locales.

    Pour être juste, nous notons que dans les villes de villégiature de ces pays, toutes les mesures ont été prises il y a longtemps pour que des maladies spécifiques ne menacent pas les touristes et que même aucun vaccin prophylactique ne soit nécessaire pour entrer dans ces pays.

    Cependant, la probabilité d'infection ne peut être totalement exclue et, bien que les vaccinations contre l'hépatite, le tétanos, la fièvre typhoïde, la poliomyélite et l'encéphalite japonaise ne soient pas obligatoires, elles sont recommandées par l'OMS lors de leur entrée dans ces pays. Et cela suggère que le risque d'infection, bien que faible, est présent.

    Les maladies transférées, ainsi que les vaccins contre eux, administrés pendant la grossesse, peuvent causer un préjudice irréparable au fœtus.

    Il est peut-être préférable de ne pas voyager dans ces pays en état de grossesse.

    Contre-indications médicales

    Il existe un certain nombre de contre-indications absolues et relatives à voyager en état de grossesse.

    Les contre-indications absolues sont les complications de la grossesse qui constituent une menace évidente pour le fœtus ou la santé de la future mère, en présence desquelles la femme doit être sous surveillance médicale constante jusqu'à son placement à l'hôpital.

    Ceux-ci incluent les suivants:

  • augmentation du tonus utérin;
  • la menace de fausse couche ou de naissance prématurée;
  • placenta praevia;
  • pression artérielle élevée ou basse;
  • anémie 2 ou 3 degrés;
  • la présence de maladies infectieuses;
  • toxicose précoce ou prééclampsie (toxicose tardive) au dernier trimestre;
  • tumeur génitale;
  • prédisposition aux maladies allergiques;
  • saignements de l'appareil génital.
  • Les contre-indications relatives sont les conditions de grossesse dans lesquelles le risque de complications est légèrement accru pendant le voyage, mais au moment de l'inspection avant le voyage, l'état de la femme est stable et ne nécessite ni traitement ni surveillance attentive:

    1. Grossesses multiples pendant les périodes d'occurrence potentielle de la menace de sa terminaison. Avec une grossesse multiple normale, vous pouvez voyager de 12 à 28 semaines.

  • Une cicatrice sur l'utérus après une césarienne en fin de grossesse. Avec une cicatrice riche et aucune complication, vous pouvez voyager jusqu'à la 30e semaine.

  • Anémie 1 degré à 12 et après 35 semaines. Fait intéressant, dans l'intervalle de 12 à 35 semaines en l'absence d'autres pathologies, le repos à la mer en bénéficiera même.

  • La présence de maladies chroniques. Aux premier et troisième trimestres de la grossesse, les femmes enceintes atteintes de maladies chroniques ne peuvent pas voyager, mais le deuxième trimestre est précisément la période pendant laquelle même les maladies chroniques peuvent être traitées dans les stations balnéaires.

  • Antécédents de fausses couches, de grossesses après terme, de nourrissons de poids faible ou élevé à la naissance, de stérilité ou de mortinatalité. Ces données peuvent constituer des restrictions de déplacement à la discrétion du médecin traitant.
  • Conseils et recommandations des médecins

    En acceptant le voyage de sa patiente, le médecin, l’observant à la clinique prénatale, donnera les instructions nécessaires pour se protéger de la survenue de complications à un moment où elle sera loin de chez elle.

    Les conseils du médecin se résument généralement comme suit:

  • abandonner les activités excessives et le stress (ne pas grimper dans les montagnes, ne pas faire de vélo, ne pas nager avec un aqualung);

  • se renseigner à l'avance sur la disponibilité du centre médical le plus proche et sur la possibilité d'appeler une salle d'urgence pendant ses vacances;

  • respecter le régime alimentaire - manger régulièrement, ne pas manger des aliments inconnus, les fruits et légumes doivent être lavés;

  • ne buvez pas d'eau brute;

  • ne pas bronzer au soleil;

  • nager uniquement dans des zones désignées, de préférence des piscines d'eau de mer clôturées;

  • obtenir une assurance médicale.
  • Les avantages de rester en mer

    Le repos à la mer pour une femme enceinte n’est, heureusement, pas seulement un risque permanent et des limitations. Avec la bonne attitude face à leur santé, les vacances à la mer ont un effet bénéfique sur la condition de la future mère et du futur bébé.

    L’air près de la mer est beaucoup plus utile que l’air de la ville, car il est plus saturé en oxygène et en ozone et ne contient pas d’impuretés nocives. Deux à trois semaines passées au bord de la mer par la future mère sont bénéfiques pour la santé, améliorent le bien-être et rendent la grossesse plus confortable.

    Nager dans l'eau de mer et nager sans charges est un excellent exercice pour la future mère.

    L'hydromassage naturel améliore la microcirculation du sang et de la lymphe dans la peau et les tissus sous-cutanés, ce qui contribue à la prévention et à l'élimination de l'œdème, en améliorant l'apport sanguin aux organes internes, y compris au placenta, ce qui augmente finalement la saturation en oxygène des tissus du fœtus.

    Les bains d'air et l'air frais ont un effet positif tangible sur la santé. Même sans bronzer au soleil, une femme recevra une quantité suffisante de rayons ultraviolets, ce qui contribuera à la production de vitamine D.

    La vitamine D est nécessaire à la bonne formation du système squelettique fœtal. Par conséquent, rester à l'extérieur par temps ensoleillé est un moyen de prévenir le rachitisme chez le fœtus.

    Ce que vous devez absolument prendre avec vous pour vous reposer

    En plus des bagages habituels, chaque femme enceinte qui se rend à la mer devrait avoir avec elle:

  • Carte d'échange de la clinique prénatale, contenant les résultats des analyses, les prescriptions et les recommandations du médecin.

  • Politique de OMS et politique de VHI (si disponible).

  • Trousse de premiers soins contenant les médicaments prescrits par un médecin, ainsi que ceux éventuellement nécessaires.

  • Boire de l'eau et la quantité nécessaire de produits familiers.
  • Comment se comporter en mer

    Pour que la future mère puisse se détendre complètement et se ressourcer d’énergie positive dès la naissance, elle doit suivre certaines règles de comportement en vacances.

    La condition principale est de ne pas surcharger votre corps et de ne pas prendre part à des événements dangereux. En nageant dans la mer, ne nagez pas loin de la côte, mais il est préférable de nager dans des endroits où vous pouvez toujours vous mettre à fond.

    Ne montez pas dans les montagnes, car une baisse de la pression atmosphérique peut entraîner une modification de la pression à l'intérieur de l'utérus et provoquer une fausse couche.

    Toutes les promenades doivent avoir lieu sur un terrain plat. Le meilleur moment pour marcher est le matin jusqu'à 11 heures et le soir, après 17 heures.

    Pendant les périodes d'activité solaire maximale, il convient d'éviter les promenades, car les femmes enceintes sont plus susceptibles que les autres de surchauffer et de subir un coup de chaleur.

    Si une femme enceinte visite le parc aquatique, vous ne devez pas utiliser les attractions. Suffisamment de natation régulière et d'exercices simples dans l'eau.

    Entouré par un grand nombre de vacanciers, vous devriez éviter les endroits enfumés. Il est strictement interdit de consommer des boissons alcoolisées de tout degré et de goûter à des plats exotiques inhabituels. Du café, aussi, devrait s'abstenir.

    Résumons

    Pour vous reposer dans une position intéressante, l’essentiel est de renforcer votre santé et de vous ressourcer en émotions positives afin que la naissance soit aisée et que la période ultérieure de prise en charge du nouveau-né, qui nécessite autant de force morale et physique, soit aussi facile que possible.

    Avec une approche responsable de leur santé et le choix d'un lieu de repos, c'est tout à fait réalisable.

    Donc, l'ordre des actions de la future mère, qui va utilement et volontiers passer ses vacances, devrait être comme suit:

  • Consultez le médecin de la clinique prénatale pour identifier les éventuelles contre-indications au voyage. S'il n'y a pas de contre-indications, le médecin doit donner des conseils pour maintenir la santé et le bien-être pendant le repos.

  • En tenant compte des recommandations du médecin, choisissez un pays et un lieu de repos, permettant, le cas échéant, de recevoir des soins médicaux d'urgence qualifiés.

  • Résoudre le problème du transport afin que la route soit la moins longue et la plus confortable.

  • Examinez attentivement les informations sur les nuisances et les avantages pour la future mère et l'enfant pendant leur séjour en mer.

  • Rassemblez tout ce dont vous avez besoin et mettez en ordre les documents.
  • En effet, en plus du comportement correct et du respect de toutes les recommandations médicales, une condition très importante pour un repos correct est l'équilibre intérieur et l'absence complète de pensées négatives.

    La grossesse et la mer

    Si votre grossesse tombe en été, c’est une excellente occasion de vous détendre sur la mer. Après tout, rien ne donne à une femme d’émotions plus positives que des vacances à la plage avec un être cher. Cependant, un tel passe-temps dans votre État présente certaines particularités. Si vous en tenez compte, un repos complet en mer, pour vous et votre futur bébé, est pleinement assuré.

    Cependant, lors de la collecte en mer, assurez-vous de consulter un médecin qui vous guide pendant la grossesse. Vous pouvez avoir de graves contre-indications médicales pour un tel voyage. Ce peut être:

    • placenta praevia. Le fait est que si le placenta est bas, alors, même une petite charge peut augmenter le risque de saignement. Un tel problème est déterminé par échographie.
    • la menace d'interruption de grossesse. Dans ce cas, vous devez vous conformer au repos au lit.
    • toxicose de la seconde moitié de la grossesse. Avec ce problème, un gonflement apparaît sur les jambes, les bras, le visage, la pression artérielle peut augmenter et la présence de protéines dans l'urine est également détectée.
    • exacerbation des allergies, diverses maladies chroniques. Ensuite, vous ne pourrez pas vous éloigner de la ville, car vous aurez peut-être besoin d’une assistance médicale à tout moment.

    Heureusement, si tout cela est terminé, vous pouvez vous retrouver en toute sécurité pour une excursion à la mer. Le meilleur moment pour les vacances est le deuxième trimestre de la grossesse. Pendant cette période, une femme qui porte un enfant se sent plus à l'aise, car les nausées matinales et la fatigue constante disparaissent.

    Les médecins recommandent des endroits où se reposer. Par conséquent, en choisissant des vacances à la mer, tenez compte des points suivants:

    Dans la seconde moitié de la grossesse, vous ne pouvez pas changer radicalement le climat. Choisissez donc un complexe situé dans la zone climatique où vous habitez.

    La température de l'air ne doit pas dépasser 30 à 35 degrés. Par conséquent, si possible, il est recommandé de se rendre dans les stations balnéaires des États baltes, de la Croatie et de la Turquie, plutôt que de rester au Mexique ou aux Émirats arabes unis.

    Gardez de l'exotique. Lorsque vous vous rendez en Afrique ou en Inde «en position», vous risquez de contracter une maladie infectieuse. Considérez également le fait que pendant la grossesse, il est indésirable de vacciner contre toute infection, car dans ce cas, toute vaccination peut nuire au futur bébé. Déterminez si la santé de l'enfant vaut la réalisation de vos rêves.

    Mais assez sur les interdictions et contre-indications. Faisons mieux de l'agréable. En général, le climat maritime est très utile pour la future mère. Détend particulièrement bien les muscles, tonifie le système nerveux et contribue au stress lors de la baignade dans l'eau de mer. Après tout, il est saturé de sels et d’oligo-éléments qui améliorent la santé du corps. De plus, en nageant, vous ne sentirez pas le poids de votre corps, ce qui vous aidera à mieux vous détendre. Ne pas oublier les avantages de la natation en général. Après tout, il s’agit d’un excellent entraînement des systèmes respiratoire et musculaire du corps; l’essentiel est de ne pas en faire trop et d’éviter de lourdes charges.

    En ce qui concerne les bains de soleil, vous devez être très prudent, car vous êtes enceinte. Rappelez-vous que:

    • long séjour au soleil contribue au développement de saignements utérins;
    • vous pouvez facilement surchauffer et vous évanouir;
    • après avoir pris un bain de soleil, vous pouvez développer des varices dans les jambes;
    • le soleil contribue également à l'apparition de la pigmentation.

    En route, essayez de prendre en compte toutes les nuances du repos futur. Surtout, n'oubliez pas d'emmener votre bien-aimé avec vous, car ce seront vos dernières vacances ensemble, la prochaine fois que vous irez à la mer, au moins trois d'entre nous.

    Repos en mer et grossesse, nous estimons les risques

    Le succès d’un voyage à la mer «dans une position intéressante» dépend entièrement de plusieurs facteurs: bien-être, choix judicieux de la destination et du moyen de transport, attention aux besoins de votre corps et, plus important encore, attitude positive. Aujourd'hui, Passion.ru expliquera comment prendre en compte tous ces facteurs et passer du temps en mer sans risque pour vous et le futur bébé. N'oubliez pas que vous méritez vos vacances et que vous en avez besoin maintenant presque plus que jamais!

    Tout voyage de la future mère devrait commencer dans le bureau d'un obstétricien-gynécologue. Après un examen approfondi, le médecin vous délivrera un certificat indiquant la durée de la grossesse et l'absence de contre-indications au vol et au trajet en train. En outre, le médecin notera le caractère indésirable de l'examen radiologique.

    «Si la future mère se sent bien, elle peut voyager en toute sécurité jusqu'à la 38e semaine de grossesse. Mais il y a un certain nombre de conditions dans lesquelles il n'est pas recommandé de partir loin de chez soi, quelle que soit l'heure - a déclaré Elena Mikheeva, obstétricienne-gynécologue du centre de médecine familiale. - Ces affections comprennent une toxicose prononcée, une hypoxie, des saignements vaginaux, une hypertension artérielle, un diabète, des fausses couches et des antécédents de naissance prématurée. Il vaut mieux ne pas risquer dans le cas d'un placenta bas - en vol, quand il y a une chute de pression, il y a une possibilité de son détachement ».

    Les meilleurs endroits pour se détendre pendant la grossesse

    La future mère est désirable de se reposer dans des endroits soumis aux conditions climatiques habituelles, mais pas nécessairement. Si la grossesse se déroule sans encombre et que les médecins ne s'y opposent pas, vous pouvez faire un voyage plus exotique - sur la côte ou à la montagne.

    «Le climat marin a un effet bénéfique sur la santé», déclare Elena Mikheeva. - Et pourtant, il est plus sage d'éviter les pays où la température diurne dépasse 40 degrés. L'air de montagne active le corps, mais il faut se rappeler que plus la hauteur est grande, moins il y a d'oxygène. Cela peut affecter gravement l'état de la future mère et du bébé. "

    Le repos en montagne ne devrait pas durer plus de 7 jours. Exercice à ce moment minimiser.

    Lors de la planification des vacances, approchez soigneusement le choix du complexe. Faites attention aux pays européens avec un climat méditerranéen doux et une industrie touristique développée - Espagne, Grèce, Chypre, Bulgarie. Mais avec des voyages en Thaïlande, Maurice, Cuba et Goa, il vaut mieux attendre. Le service dans ces pays est différent de l'Europe et le vol est trop long et fastidieux pour la future mère. En outre, le danger est représenté par de grands changements climatiques, une cuisine inhabituelle, une flore et une faune exotiques.

    La Bulgarie, station balnéaire de la Riviera située au nord de Varna, est un bon endroit pour les vacances d'une future mère. Riviera est situé dans un endroit pittoresque au bord de la mer, entouré d'un magnifique parc et possède sa propre plage. L'avantage des vacances en Bulgarie sont aussi des prix bas. Les meilleurs mois pour ce voyage sont les mois de juillet et août, lorsque la mer se réchauffe bien.

    Repos en mer et grossesse, nous estimons les risques

    Les stations espagnoles de Blanes, Lloret de Mar et Tossa de Maar offrent un séjour confortable et peu coûteux. Une option intéressante pourrait être l’Andalousie - la côte d’Almeria. Cette région est relativement récemment devenue une station balnéaire, tous les hôtels d’Andalousie sont donc nouveaux. Voici les réserves naturelles uniques, en particulier le parc Cabo de Gata, célèbre pour ses falaises volcaniques et ses magnifiques flamants roses.

    En Croatie et au Monténégro, le climat le plus doux en Europe est une nature méditerranéenne et écologiquement pure. Certes, il y a peu d'hôtels avec leurs propres plages, dont la plupart sont rocheuses ou caillouteuses. Mais la mer est chaude et claire, et le temps est presque toujours magnifique.

    Les îles grecques et Chypre sont les destinations touristiques les plus populaires. Pour les loisirs "dans une position intéressante", les îles de Crète et de Kos sont les mieux adaptées, de même que la péninsule de Chalcidique. Ici, la chaleur est plus facilement tolérée, car l'humidité de l'air est basse. A Chypre, il n'y a pas de forte chaleur. Beaucoup de verdure et des plages infinies de sable fin et doré. Les endroits les plus populaires sont Limassol et Larnaca.

    Les stations balnéaires de la côte sud de la Crimée, comme Anapa, Yalta et Gelendzhik, constituent une bonne alternative aux pays d'outre-mer. Il est tout à fait possible d'y arriver en train ou en voiture. Outre les hôtels et le secteur privé à votre service, de nombreux complexes hôteliers et motels.

    Voyage pendant la grossesse: choisissez le transport

    Bulgarie ou Espagne, Grèce ou Crimée - quelle que soit votre destination, vous devez vous y rendre d'une manière ou d'une autre. Le choix du véhicule dépend en grande partie de votre âge gestationnel.

    Avion

    Repos en mer et grossesse, nous estimons les risques

    La future mère sera embarquée dans l'avion avant la 36ème semaine avec une seule grossesse et jusqu'à la 32ème semaine dans le cas d'une grossesse multiple. Plus récemment, les médecins ont vivement recommandé à leurs services de s’abstenir de voyager par avion au cours du premier trimestre. On croyait que le rayonnement solaire pourrait nuire à la formation du fœtus. Mais des études récentes n'ont pas confirmé cette hypothèse. La radiation affecte en quelque sorte une personne, mais à condition qu’elle vole souvent - au moins 2 à 3 fois par semaine.

    La durée du vol ne doit pas dépasser 4 heures. L'air dans la cabine est caractérisé par une quantité réduite d'oxygène. "Si le vol a lieu pendant une longue période, la femme enceinte peut commencer à avoir des vertiges, ce qui aggrave l'état général", prévient Elena Mikheeva. "Un bébé peut également souffrir d'un manque d'oxygène et de nutriments."

    Portez des bas de compression avant le vol pour prévenir la thrombose. À la hauteur du sang, le sang s'épaissit, surtout chez les femmes enceintes. Les bas de compression favorisent la circulation sanguine en maintenant une circulation sanguine normale dans les veines. Il est recommandé de retirer les bas quelque temps après l’atterrissage.

    Afin de ne pas laisser couler les muscles et ne pas faire stagner le sang, marchez toutes les heures pendant 5 à 10 minutes dans la cabine. Vous pouvez faire de la gymnastique simple, assis sur une chaise. Bougez vos pieds dans différentes directions, pliez vos genoux et redressez-vous.

    Placez la ceinture de sécurité sous le ventre, au-dessus du bassin, afin de ne pas exercer de pression excessive sur le fœtus.

    L'air dans la cabine est assez sec. Pour éviter la déshydratation, buvez de l'eau sans gaz (au moins 1,5 litre). Le thé et les jus ne conviennent pas - le thé a un effet diurétique et déshydrate le corps encore plus, les jus sont plus susceptibles de constituer un aliment que de boire.

    Le train

    Repos en mer et grossesse, nous estimons les risques

    Dans le cas d'une grossesse unique, vous pouvez utiliser les services des compagnies de chemin de fer jusqu'à la 38e semaine et pour une grossesse multiple - jusqu'à la 35e semaine. Idéalement, le voyage ne devrait pas durer plus de 12 heures, dans les cas extrêmes, plus d'une journée.

    Le reste des précautions sont les mêmes que pendant le vol. N'oubliez pas de vous déplacer toutes les heures pendant 5 à 10 minutes, de faire des exercices simples et de boire suffisamment d'eau. Pour les varices sévères, utilisez des bas de compression.

    Transport automobile

    Les médecins n'ont rien contre ce véhicule, mais ils recommandent aux femmes enceintes de la 28e semaine de grossesse de ne s'asseoir que sur le siège passager arrière et de porter une ceinture sous-abdominale.

    Cependant, la route n'est pas si simple. Par exemple, des scientifiques américains estiment que le "fourrage" des voitures est très nocif, en particulier pour les femmes enceintes. «Les salons de l'automobile contiennent un véritable« cocktail »toxique: environ 275 produits chimiques sont concentrés dans un espace confiné», déclare Jeff Girhart, responsable de la recherche au centre environnemental à but non lucratif du Michigan. "Parmi les toxines, le brome et les retardateurs de flamme bromés, le chlore et le plomb sont les plus courants."

    De l’antimoine et d’autres métaux lourds sont également présents à l’intérieur de la voiture. Une inhalation prolongée peut causer des problèmes de santé: dysfonctionnement de la thyroïde, diminution de l’attention et réaction allergique. Les plus fortes concentrations de ces substances se trouvent sur le volant, le tableau de bord, les accoudoirs et les sièges. Malheureusement, la réglementation du niveau d'émissions toxiques par les constructeurs automobiles n'est pas encore réalisée.

    Mer et grossesse: "pour" et "contre"

    Toute mère enceinte, en attendant un voyage à la mer, est préoccupée par sa santé et plus encore par celle du futur bébé. Sans aucun doute, les femmes enceintes sont des émotions positives très utiles, riches en vacances à la mer, mais avant de prendre une décision finale, vous devez peser avec soin tous les avantages et les inconvénients.

    Influence de l'eau de mer

    L'eau de mer a un effet très bénéfique sur le corps humain. En plus du sel de table, il est riche en sels de potassium, de calcium et de magnésium, dont nous avons tant besoin. Aussi dans l'eau de mer contient des ions de cuivre et de fer. Mais ses "composants" les plus précieux pour le corps de la future mère sont l'iode et le sélénium. Beaucoup de gens savent que l'iode a un effet positif sur le développement des capacités mentales de l'enfant à naître et du sélénium sur le déroulement normal de la grossesse.

    En outre, l'eau de mer, en raison de sa forte teneur en sels, irrite la peau, ce qui provoque la dilatation de petits vaisseaux. De ce fait, une respiration cutanée efficace se développe lorsque le corps libère du dioxyde de carbone et absorbe de l'oxygène à l'aide de cellules cutanées. Cela conduit à un métabolisme amélioré, à une normalisation de la pression artérielle, à une baisse du taux de sucre dans le sang et au soulagement de l'enflure.

    Influence de l'air marin

    Rester sur la mer, c'est non seulement se baigner, mais aussi l'air marin avec lequel vous allez vous donner et à donner à votre futur bébé. L’air marin est riche en ions chargés négativement, qui affectent favorablement la pression sanguine, les processus redox et le volume sanguin en circulation.

    Comme la plupart des stations balnéaires célèbres sont situées dans une zone de climat chaud, il y a toujours beaucoup de jours ensoleillés. Le soleil et la mer ont également un effet positif sur le corps d'une femme enceinte. Il existe même un terme comme héliothérapie - exposition du corps humain à la lumière du soleil à des fins thérapeutiques et prophylactiques.

    Les rayons infrarouges et ultraviolets, riches en lumière solaire, dus à une pénétration de 1 mm sous la peau, auront les effets suivants sur la santé du corps de la femme enceinte:

    • augmente la production de vitamine D, qui servira de prévention prénatale du rachitisme chez le fœtus
    • métabolisme normal
    • les microbes sont tués (les services hospitaliers sont connus pour "quartz" avec les rayons UV)
    • l'immunité augmente

    L'air marin et le soleil sont particulièrement utiles pour les mères enceintes enceintes, ainsi que pour les autres catégories de femmes enceintes à l'abri du soleil (résidents des districts du Nord, étudiants, etc.).

    Combien de temps pouvez-vous aller en mer?

    Il découle de ce qui précède que la mer a un effet bénéfique sur le déroulement de la grossesse. Mais avant de vous rendre dans un lieu de repos, vous devez vous familiariser avec les principales recommandations et avertissements des médecins:

    1. Vous ne pouvez planifier un voyage en mer que pour les femmes enceintes dont la grossesse se déroule sans complications. Sinon, de telles vacances peuvent nuire à leur santé.

    2. Les femmes dont la période de gestation est inférieure à 12 semaines ou supérieure à 34 semaines ne sont pas recommandées de partir en vacances à la mer. Dans le premier cas, la formation du placenta et des organes vitaux devrait se dérouler dans les conditions les plus agréables. Dans le second cas, il y a un risque de naissance prématurée et l'eau de mer est capable de les accélérer, ce qui provoque un tonus musculaire utérin indésirable pendant cette période.

    3. Pour la période de grossesse, il faut oublier le repos budgétaire "sauvages". Vous devez prendre soin des conditions de vie les plus confortables.

    4. Si la mer est fraîche, il vaut mieux s'abstenir de nager, sinon le tonus des muscles de l'utérus pourrait augmenter. La température de l'eau ne doit pas être inférieure à 22ºC. Vous devez également vous protéger des rayons du soleil, vous protégeant de la surchauffe.

    5. Même avec un très petit ventre, vous devriez oublier toutes sortes d'activités aquatiques. L'avantage maximum pour la future mère apportera la natation courte la plus habituelle. Cela contribuera à renforcer les parois des vaisseaux sanguins, ce qui constitue une prévention idéale des varices, souvent accompagnée d'une grossesse.

    6. En sortant de la mer, il ne faut pas se dépêcher de prendre une douche. Il est nécessaire de laisser les sels marins qui ont recouvert la peau pénétrer dans les pores afin d’avoir un effet bénéfique à la fois sur le corps de la mère et sur celui du fœtus.

    7. Tout en étant dans l'eau, vous devriez écouter vos propres sentiments. Si le corps de la future mère est couvert de chair de poule, il s'agit du premier signe d'hypothermie. Cela signifie que vous devez immédiatement cesser de prendre votre bain. La même chose s'applique à l'apparition de fatigue dans les muscles. Dans les deux cas, vous devriez faire une pause, confortablement assis sur le sable chaud.

    Le repos en mer est contre-indiqué aux femmes enceintes présentant les diagnostics suivants:

    Le problème ici est qu’avec une position basse du placenta, même la plus petite charge peut provoquer des saignements. Cette caractéristique est déterminée par échographie.

    Fausse couche menacée

    Dans ce diagnostic, vous devez vous conformer au repos au lit et aux sorties à la mer et il ne peut y avoir aucune question.

    Toxicose de la seconde moitié de la grossesse

    Ce problème s'accompagne d'œdème, d'apparition de protéines dans les urines, d'une augmentation de la pression artérielle, de sorte que rester dans de nouvelles conditions, ainsi qu'un changement dans la nutrition, peuvent exacerber tous les symptômes négatifs. Dans ce cas, une bonne alternative à une sortie à la mer peut être de prendre des bains avec l’ajout de sel marin.

    Exacerbation des allergies et toutes sortes de maladies chroniques

    Dans ce cas, vous ne pouvez pas être absent du tout, car vous aurez peut-être besoin d’une assistance médicale qualifiée.

    Ceux à qui tout ce «bonheur» est passé peuvent se rassembler en toute sécurité sur la côte. Le meilleur moment pour les vacances est le deuxième trimestre de la grossesse, car la femme de cette période se sent beaucoup plus à l'aise. Et cela signifie que le repos en mer apportera non seulement des avantages pour elle et son enfant à naître, mais aussi beaucoup d'émotions positives et de souvenirs agréables!

    Repos sur la mer et grossesse: les limites de ce qui est permis

    Un voyage à la mer pour de nombreux Russes est déjà devenu une tradition annuelle. Mais à un moment donné, il est prévu que la famille se reconstitue. Femme enceinte confuse: que faire? Abandonner un repos si désiré et si familier, ou encore partir en vacances? La grossesse et la mer - une question qui inquiète beaucoup de femmes qui se préparent à devenir mères. D'une part, il semble que les congés de maternité sur la plage de sable soient une excellente occasion d'améliorer votre santé et de vous reposer. D'autre part, l'inquiétude se pose - si le soleil et l'eau salée vont nuire au bébé à naître. Le voyage tant attendu, l'hôtel est pré-réservé, mais que faire? Tout d’abord, vous devez comprendre ce qui suit: l’état de grossesse n’est pas douloureux par définition. Et en soi, cela ne peut pas être une contre-indication à un tel voyage; plus favorable pour voyager deuxième trimestre de la grossesse; La modération est la principale condition pour ne pas nuire à la future mère et au bébé; Cependant, il y a un certain nombre de circonstances dans lesquelles vous devrez vous abstenir de voyager. La plupart des femmes russes voyagent avec succès, visitent des centres de villégiature et nagent dans la mer, non seulement sans le moindre mal, mais aussi au profit du futur bébé. En suivant toutes les règles de sécurité, vous pouvez minimiser tous les risques possibles. Mais vous ne pouvez pas oublier les risques. Et, donc le pour et le contre, est-il possible de tomber enceinte en mer?

    Avant de décider de voyager, la future mère devrait consulter le médecin de la clinique prénatale et peser soigneusement les avantages et les inconvénients. Si le médecin ne signale aucune anomalie dans l'état de la femme et du fœtus, vous pouvez commencer à préparer le voyage. Tout d'abord, vous devez explorer toutes les stations et choisir l'itinéraire le plus optimal. Si la future mère ne souffre d'aucune maladie chronique et que son état général est excellent, elle peut alors l'envoyer en toute sécurité sur la côte. Mais le gynécologue, qui observe une grossesse, peut interdire à une femme de faire un tel voyage.

    Les raisons de ce problème peuvent être:

    1. La menace d'interruption de grossesse.
    2. Détachement ou placenta praevia.
    3. Toxicose sévère dans la seconde moitié de la grossesse (pré-éclampsie) avec augmentation de la tension artérielle.
    4. Exacerbation de maladies chroniques.
    5. Toutes sortes de réactions allergiques.

    Si toutes les raisons ci-dessus ont heureusement passé la future maman, le reste en mer lui est fourni. Mais n'oubliez pas que l'absence de menace pour la santé et la grossesse ne donne toujours pas le feu rouge au voyage en mer. Il est très important de prendre en compte les particularités de la période de grossesse.

    Est-il possible de nager dans la mer pendant la grossesse?

    Dans le cas où une femme enceinte est en parfaite santé et que la mer en mer lui est même montrée, une autre question se pose: est-il possible de nager? Les éléments utiles contenus dans l'eau de mer (iode, potassium, magnésium, algues) ont un effet bénéfique sur le corps de la future mère, la renforcent et la tonifient. Les vagues et les éclaboussures dans la mer servent d’hydromassage léger. Malgré tous ces moments agréables, vous devez vous rappeler la santé de l'enfant à naître et respecter certaines règles:

    • Avant d'entrer dans l'eau pour évaluer sa pureté et la sécurité du fond.
    • Ne nagez pas dans de l'eau trop froide.
    • Ne vous fatiguez pas, ne faites pas de baignades lointaines.
    • Nager dans la mer est également un bain de soleil que les femmes enceintes doivent limiter. Par conséquent, ne restez pas trop longtemps dans l'eau.

    La mer en début de grossesse

    La grossesse précoce et la mer - une combinaison dangereuse. C'est au cours du premier trimestre (de la première à la treizième semaine) que les changements les plus importants se produisent dans le corps d'une femme. En particulier, les organes internes du futur enfant sont formés, des contours nets des membres et de la tête apparaissent. Au début, ce sont les fausses couches ou les anomalies fœtales. Par conséquent, malgré les recommandations des médecins le plus souvent possible pour être à l’air pur et nager, il est conseillé de s’abstenir de se rendre à la mer ou, du moins, de ne pas s’éloigner trop de chez soi. Avec la toxicose précoce, le repos en mer devra être abandonné.

    La mer en fin de grossesse

    La période la plus appropriée pour passer des vacances en mer pendant la grossesse est le deuxième trimestre (14 à 25 semaines). À ce moment, tous les organes internes du futur bébé sont formés et la femme est habituée à son nouvel état et se sent calme et à l'aise. Mais le troisième trimestre (de 25 à 40 par semaine) est une période de grossesse inappropriée pour des vacances à la mer. Les deux plus gros problèmes de cette période sont la possibilité d'une toxicose tardive et le risque d'accouchement prématuré. Si vous vous sentez bien et pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas refuser de vous reposer sur la mer, rappelez-vous que vous devez absolument rentrer chez vous avant la 38e semaine, car c'est à partir de ce moment-là que le travail prématuré peut commencer.

    Est-il possible de prendre un bain de soleil pendant la grossesse?

    Si la grossesse et la mer coïncidaient encore, alors évitez le soleil ouvert ne fonctionnera pas. Étant donné qu'en raison des variations des niveaux hormonaux, les coups de soleil sur la peau d'une femme qui se trouve dans une position meilleure et plus rapide, la tentation d'acquérir la couleur chocolatée de la peau avant l'accouchement augmentent considérablement. Les médecins avertissent - il est très dangereux d'être au soleil à n'importe quel stade de la grossesse. Il se caractérise par une perte de conscience, des varices, des saignements utérins et une pigmentation indésirable. Par conséquent, afin de ne pas nuire à vous-même et à l'enfant à naître, vous devez prendre en compte les points suivants:

    • Ne bronzez qu'à l'ombre: sous un parapluie ou un dais.
    • Ne soyez pas sur la plage de 11 à 16 heures.
    • Ne vous allongez pas sur du sable ou des cailloux chauffés (uniquement sur une chaise longue).
    • Être sur la plage à une température ne dépassant pas 30 degrés.
    • Ne pas bronzer avec un estomac vide ou trop plein.

    La future mère ne devrait se reposer que dans des conditions agréables, où il est possible à tout moment de demander de l'aide médicale. Les changements climatiques brusques pour les femmes dans cette situation ne sont pas recommandés. Par conséquent, les pays les plus appropriés pour une femme russe vivant dans la voie du milieu sont un pays présentant un climat similaire à celui auquel elle est habituée: la Croatie, la France, l'Espagne ou la Bulgarie. La Turquie, la Grèce et Chypre conviennent également aux futures mères, même si en été il fait très chaud. République dominicaine, Cuba, la Thaïlande, le Mexique, les Maldives - ce sont les stations les plus appréciées des amateurs d’exotisme. Cependant, c’est là que la future mère devrait réfléchir particulièrement bien et peser les risques éventuels. Le danger pour le cours normal de la grossesse peut se dissimuler pendant un long vol, un changement brusque du climat et de la température de l'air, ainsi qu'un contact possible avec des infections locales. Pour être juste, nous notons que dans les villes de villégiature de ces pays, toutes les mesures ont été prises il y a longtemps pour que des maladies spécifiques ne menacent pas les touristes et que même aucun vaccin prophylactique ne soit nécessaire pour entrer dans ces pays. Cependant, la probabilité d'infection ne peut être totalement exclue et, bien que les vaccinations contre l'hépatite, le tétanos, la fièvre typhoïde, la poliomyélite et l'encéphalite japonaise ne soient pas obligatoires, elles sont recommandées par l'OMS lors de leur entrée dans ces pays. Et cela suggère que le risque d'infection, bien que faible, est présent.

    Contre-indications médicales

    Il existe un certain nombre de contre-indications absolues et relatives à voyager en état de grossesse. Les contre-indications absolues sont les complications de la grossesse qui constituent une menace évidente pour le fœtus ou la santé de la future mère, en présence desquelles la femme doit être sous surveillance médicale constante jusqu'à son placement à l'hôpital.

    Ceux-ci incluent les suivants:

    1. augmentation du tonus utérin;
    2. la menace de fausse couche ou de naissance prématurée;
    3. placenta praevia;
    4. pression artérielle élevée ou basse;
    5. anémie 2 ou 3 degrés;
    6. la présence de maladies infectieuses;
    7. toxicose précoce ou prééclampsie (toxicose tardive) au dernier trimestre;
    8. tumeur génitale;
    9. prédisposition aux maladies allergiques;
    10. saignements de l'appareil génital.
    11. la présence de maladies chroniques

    Avec une grossesse multiple normale, vous pouvez voyager de 12 à 28 semaines. Une cicatrice sur l'utérus après une césarienne en fin de grossesse. Avec une cicatrice riche et aucune complication, vous pouvez voyager jusqu'à la 30e semaine. Anémie 1 degré à 12 et après 35 semaines. Fait intéressant, dans l'intervalle de 12 à 35 semaines en l'absence d'autres pathologies, le repos à la mer en bénéficiera même.

    Les avantages de rester en mer

    Le repos à la mer pour une femme enceinte n’est, heureusement, pas seulement un risque permanent et des limitations. Avec la bonne attitude face à leur santé, les vacances à la mer ont un effet bénéfique sur la condition de la future mère et du futur bébé. L'eau de mer est riche en oligo-éléments et son contact quotidien contribue à saturer la peau et l'ensemble du corps des substances nécessaires à la stimulation du métabolisme. L’air près de la mer est beaucoup plus utile que l’air de la ville, car il est plus saturé en oxygène et en ozone et ne contient pas d’impuretés nocives. Deux à trois semaines passées au bord de la mer par la future mère sont bénéfiques pour la santé, améliorent le bien-être et rendent la grossesse plus confortable. Nager dans l'eau de mer et nager sans charges est un excellent exercice pour la future mère. L'hydromassage naturel améliore la microcirculation du sang et de la lymphe dans la peau et les tissus sous-cutanés, ce qui contribue à la prévention et à l'élimination de l'œdème, en améliorant l'apport sanguin aux organes internes, y compris au placenta, ce qui augmente finalement la saturation en oxygène des tissus du fœtus. Les bains d'air et l'air frais ont un effet positif tangible sur la santé. Même sans bronzer au soleil, une femme recevra une quantité suffisante de rayons ultraviolets, ce qui contribuera à la production de vitamine D. La vitamine D est nécessaire à la formation adéquate des os du fœtus. Rester à l'extérieur par temps ensoleillé est donc un moyen de prévenir le rachitisme chez le bébé à naître.

    Enceinte en mer: est-il possible de nager et de bronzer pendant la grossesse

    Auteur: Anna Rudneva. 23 mai 2016 Catégorie: Maternité.

    Eh bien, dis-moi, qui en été ne veut pas aller à la mer? Imprégnez-vous du sable chaud, plongez dans les lacets des vagues. Je pense qu'il n'y en a pas.

    Alors, les femmes enceintes en mer veulent aussi! Peut-être même plus pointu que les autres, et peut-être en pleine nuit (classiques du genre!). Et si le désir de la future maman est généralement la loi, alors avec l’idée de se précipiter à la mer, une femme enceinte doit faire attention.

    Devrais-je tomber enceinte en mer? Cela ne nuit-il pas à la santé du bébé pendant une semaine sous le chaud soleil? Devrais-je bronzer enceinte? Comment se protéger contre les taches de vieillesse? Est-ce que nager dans l'eau de mer salée sera bénéfique? Combien pouvez-vous nager? La maturité est-elle importante? Les vols sont-ils sûrs pendant la grossesse? Il y a beaucoup de questions, n'est-ce pas? Allons le découvrir ensemble.

    Anna Rudneva, conseillère en obstétrique-gynécologue.

    Le contenu

    • 1. Écoutez l'article (bientôt)
    • 2. Est-il possible de tomber enceinte en mer?
      • 2.1. Ce que les médecins disent: des contre-indications pour se reposer sur la mer
      • 2.2. Où aller à la mer enceinte?
      • 2.3. Route de la mer: risques et conseils
    • 3. Est-il possible de bronzer une femme enceinte?
      • 3.1. Est-il possible de faire bronzer une femme enceinte au soleil?
      • 3.2. Est-il possible de faire bronzer une femme enceinte dans un solarium?
    • 4. Une femme enceinte peut-elle se laver?
      • 4.1. Où puis-je nager enceinte?

    Puis-je tomber enceinte en mer?

    En soi, l'eau de mer est très utile pour les futures mamans. Il contient des ions de cuivre et de fer, est riche en sels bénéfiques, en iode et en sélénium (les deux derniers éléments sont particulièrement importants: l’iode, entre autres, est responsable de la formation des capacités mentales de l’enfant et une carence en sélénium est source de nombreuses complications de la grossesse). L'eau salée provoque une «bonne» irritation de la peau: les capillaires se dilatent, notre peau commence littéralement à respirer, absorbant l'oxygène! En conséquence, le métabolisme dans tout le corps est normalisé, le sucre est réduit, la pression est normalisée.

    Le repos au bord de la mer est une contribution précieuse à l’immunité de la mère et du bébé. Quelques bouffées d’air marin relaxent tout le système nerveux. Cela semblerait un péché de ne pas profiter d'une reprise aussi agréable, mais tout n'est pas si simple!

    Ce que les médecins disent: des contre-indications pour se reposer sur la mer

    Avec le début de la saison des plages, des milliers de femmes enceintes posent la même question à leur médecin: «Une femme enceinte peut-elle être en mer?».

    En tant que spécialiste, je dirai tout de suite qu'il n'y a pas de réponse unique à cette question. Tout dépend du déroulement de votre grossesse, des complications éventuelles, du risque de survenue de celles-ci, etc.

    • placenta praevia (complet et partiel);
    • la menace d'interruption de grossesse;
    • prééclampsie (toxicose tardive);
    • toute maladie chronique au stade aigu;
    • réaction allergique;
    • les pointes de pression;
    • faible taux d'hémoglobine;
    • hypertonie de l'utérus;
    • douleur lancinante dans le bas-ventre, écoulement sanglant;
    • la période de gestation est inférieure à 12 semaines;
    • la période de gestation est supérieure à 30 semaines;
    • si un travail prématuré et des fausses couches ont déjà eu lieu;
    • protéine trouvée dans l'urine.

    Si votre gynécologue a enregistré au moins une des complications énumérées ci-dessus (la décision de voyager avec une femme enceinte en mer doit être approuvée par le médecin!), Il est recommandé de refuser temporairement de voyager à plus de 100 km de la maison. Une des conditions préalables aux loisirs de plein air est la possibilité de se rendre périodiquement chez le médecin pour consulter un médecin et, si nécessaire, de recevoir rapidement une assistance médicale qualifiée.

    Où aller à la mer enceinte?

    Si vous vous sentez bien et que votre médecin au cœur léger vous laisse aller à la mer, il ne vous reste plus qu'à choisir l'endroit idéal pour vous détendre sur la mer des femmes enceintes. Les éléments suivants doivent être ajoutés à vos exigences habituelles:

    • si à l'étranger, alors proche et pas exotique;
    • pas de changement brusque de climat et de fuseaux horaires;
    • pas moins d'une semaine (le corps n'aura que le temps de s'adapter, et il faut déjà partir!);
    • température maximale - 35 ° C, mieux - moins;
    • la possibilité d'un transfert confortable et sûr vers le lieu de repos.

    Route de la mer: risques et conseils

    Voiture, train ou avion?

    Si vous pouvez choisir, privilégiez une voiture avec un conducteur fiable et attentionné. Toutes les deux heures ou plus souvent (en fonction de votre bien-être), faites des arrêts, respirez de l'air, étirez vos jambes pendant 5 à 10 minutes. Il est recommandé de porter un bandage et des bas de compression.

    En deuxième place - le chemin de fer.

    Surtout planifier soigneusement vos vols.

    Ce que la future maman devrait prendre en compte avant de monter dans l'avion:

    • la plupart des compagnies aériennes n'imposent aucune restriction aux femmes enceintes, mais lors de l'achat de billets, vérifiez ce point;
    • il est souhaitable d’avoir avec vous une carte d’échange confirmant la période de gestation (pour les périodes de plus de 36 semaines, vous aurez également besoin d’une autorisation écrite du médecin pour effectuer le vol);
    • Les baisses de pression atmosphérique et barométrique dans les avions modernes ne peuvent plus être effrayées
    • si vous n'avez jamais volé auparavant, il est préférable de reporter le premier test aérien aux moments de réactions plus prévisibles de votre corps;
    • Bien sûr, vous ne devriez pas choisir le transport aérien, si vous avez peur de voler dans la panique!
    • lorsque vous achetez des billets, choisissez des sièges dans les allées et plus près des toilettes;
    • Assurez-vous de porter votre ceinture de sécurité, mais assurez-vous que votre ceinture de sécurité est en dessous de votre ventre.

    N'oubliez pas l'assurance maladie! Lorsque vous souscrivez une police d’assurance, précisez si elle inclut les situations liées à la grossesse, au soutien du bébé en cas de naissance prématurée, etc.

    Est-il possible de bronzer une femme enceinte?

    Est-il possible de faire bronzer une femme enceinte au soleil?

    Les bains de soleil sont un antidépresseur efficace. De plus, le soleil renforce notre immunité, augmente notre taux d'hémoglobine, aide à la synthèse de la vitamine D (prévention du rachitisme chez le bébé et de l'ostéoporose post-partum chez la mère). Il est donc possible et nécessaire de faire bronzer une femme enceinte, mais c'est vrai!

    Vous devez savoir comment vous protéger, vous et votre bébé, des risques éventuels d'exposition au soleil.

    • Ne surchauffez pas! Le corps de maman surchauffe - la miette dans l'utérus est surchauffée. Le soleil étouffant, même chez un athlète, peut provoquer des évanouissements. Que peut-on dire d'une femme enceinte dont l'échange de chaleur n'est pas stable!
    • Le soleil active tous les processus du corps: métabolisme, circulation sanguine, battement de coeur, etc. Si vous ressentez un quelconque dysfonctionnement, le bronzage doit être abandonné.
    • Une exposition prolongée au soleil peut provoquer des saignements utérins (baisse de la pression artérielle, affaiblissement du tonus musculaire).
    • Une surchauffe au soleil ralentit le flux sanguin, ce qui contribue au développement des varices.
    • Si votre peau porte déjà une marque de grossesse sous la forme de taches pigmentaires, vous ne devriez pas non plus prendre un bain de soleil - la pigmentation augmentera.

    Comment bronzer une femme enceinte pour se reposer au bord de la mer ne donnait que des émotions positives?

    1. Prenez le soleil à l'ombre (oui, vous pouvez le faire à l'ombre!) Ou cachez-vous sous un parasol toutes les 20 minutes pour éviter une surchauffe.

    2. Assurez-vous d'utiliser un écran solaire.

    4. Visitez la plage à des heures sûres: jusqu'à 10 heures et après 17 heures.

    5. Écoutez votre corps: transpiration et palpitations accrues? Les bains de soleil doivent être arrêtés immédiatement!

    Est-il possible de faire bronzer une femme enceinte dans un solarium?

    À l'heure actuelle, aucune étude officielle sur cette question n'a été menée (souvent dans les salons prétendent le contraire). La plupart des médecins, y compris moi-même, insistent sur le fait qu'il n'est pas utile de bronzer les femmes enceintes dans un lit de bronzage.

    Etes-vous sûr que le salon n'a pas économisé sur les systèmes de ventilation des chambres solarium? (Il arrive parfois que des personnes en parfaite santé s'évanouissent au cours d'une séance de bronzage dans un salon de bronzage en raison d'une surchauffe!) De nombreux lits de bronzage utilisent également des lampes à rayons B prédominants (bronzage rapide et rapide). Un tel bronzage est définitivement nocif. En Europe, l’utilisation de lampes de ce type est officiellement interdite!

    Mes chères mamans! Sur la base de ce qui précède, je ne conseille pas aux femmes enceintes d’aller au solarium, si vous voulez vraiment bronzer un peu (!), Offrez-vous un vrai bronzage, mais veillez à suivre les règles de bronzage pour les femmes enceintes!

    Une femme enceinte peut-elle nager?

    Vous avez sûrement entendu parler de l'aquagym pour les femmes enceintes et de l'accouchement dans l'eau - il semblerait que l'élément eau soit simplement créé pour les femmes enceintes!

    L'eau soulage le stress et la fatigue, donne une sensation de facilité de mouvement déjà oubliée. Les interventions aqueuses constituent une excellente prévention du gonflement et des varices. La natation entraîne la respiration et les muscles abdominaux. Mais tout est dans la piscine, mais est-il possible pour une femme enceinte de nager dans la mer?

    C’est possible, et les recommandations en matière de baignade en mer pour les futures mères sont très similaires aux règles de baignade en mer. les enfants. Et ce n’est pas surprenant, car avec vous dans votre ventre, votre petit est venu visiter la mer. Alors assurons-nous que lui et lui étions à l'aise.

    La première rencontre avec la mer. Charges et route épuisante derrière - vous au bord de la mer. Comment voulez-vous plonger rapidement! Mais vous ne devriez pas faire ceci: laissez votre corps se reposer, habituez-vous à la nouvelle température. Déballez vos sacs, prenez une demi-heure pour dormir.

    En mer - avec un thermomètre. Nous avons déjà parlé des conséquences désagréables d’une surchauffe. La surfusion n'est pas moins dangereuse. Une femme enceinte ne peut nager que lorsque la température de l'eau n'est pas inférieure à 21 ° C.

    La mer est inquiète une fois. Si la mer est agitée, limitez-vous à une promenade le long de la côte ou échouez-vous un peu. Méfiez-vous des grosses vagues qui peuvent vous blesser et même vous assommer.

    Pas pour longtemps, mais souvent. Oui, je ne veux pas sortir avec de l’eau de mer chaude, mais cette fois, le plaisir devra être dosé. Baignez-vous pendant 10-15 minutes à terre et enveloppez-vous avec une serviette.

    Écoute le corps. Peau d'oie, tension musculaire palpable - un signe qu'il est temps de se détendre sur le rivage.

    L'activité est modérée. Des activités de plage actives doivent être abandonnées. Nager dans une respiration calme est idéal. Enceinte en mer devrait oublier les discothèques bruyantes sur la plage. Utilisez les nuits à la mer pour guérir et vous endormir.

    Où puis-je nager enceinte?

    Si vous décidez de nager enceinte dans des eaux naturelles, rappelez-vous que notre peau est une barrière très conditionnelle. À travers la peau du corps dans notre corps peut obtenir différentes substances et micro-organismes. Que préfères-tu dans le réservoir? Ici, vous devriez penser à cette question. Parce que maintenant votre corps est plus vulnérable aux influences extérieures que jamais.

    Je recommande aux femmes enceintes de ne se baigner que dans des réservoirs approuvés par la station d'épidémiologie sanitaire, de préférence avec de l'eau courante plutôt que de l'eau stagnante (lac, étang).

    Reposez-vous au bord de la mer de manière responsable et apportez dès le voyage le meilleur souvenir - une charge de vitalité et de santé pour deux - vous et votre futur bébé!