Acide folique pendant la grossesse

Accouchement

Entre 20 et 100% de la population souffre d'une carence en acide folique. Dans le même temps, ils peuvent même ne pas deviner qu’ils ont un problème similaire et ne savent même pas de quoi il en retourne. La vitamine B9 (également connue sous le nom d'acide folique) est l'une des plus essentielles pour le corps humain. De plus, c'est une vitamine essentielle. Mais le plus souvent, cela ne suffit pas. Surtout chez les enfants et les femmes enceintes.

Une carence en acide folique peut ne pas être perceptible. Mais au fil du temps, une personne perd l'appétit, devient irritable, se fatigue rapidement, puis la diarrhée, les vomissements commencent et, éventuellement, des ulcères apparaissent dans la bouche et les cheveux tombent. Processus métaboliques, formation de globules rouges, travail du tractus gastro-intestinal, systèmes cardiovasculaire, immunitaire et nerveux - la vitamine B9 est impliquée dans de nombreux processus. Une carence sévère en vitamine B9 se termine inévitablement par une anémie mégaloblastique, qui peut être fatale.

Pourquoi le bébé a-t-il besoin d'acide folique?

Chaque organisme à l'état normal de la microflore intestinale peut produire une petite quantité d'acide folique. Cependant, il ne couvre pas les besoins de cette vitamine. Nous devons donc tous veiller à ce que cela vienne avec des complexes alimentaires et vitaminés.

Pendant la grossesse, les besoins en acide folique augmentent considérablement. De la même manière que son importance. Cette vitamine est activement impliquée dans la formation du placenta, sa carence peut donc entraîner une insuffisance placentaire et une interruption prématurée de la grossesse. Avec la vitamine B12, l'acide folique est nécessaire à la division cellulaire, ce qui est particulièrement important pour les tissus qui se divisent activement, c'est-à-dire pendant la formation et la croissance de l'embryon. Il participe à la formation du sang (formation des érythrocytes, des leucocytes et des plaquettes) et est nécessaire à la formation des acides nucléiques (ARN et ADN) impliqués dans la transmission des traits héréditaires.

L'acide folique joue un rôle très important dans la formation du tube neural du fœtus. La carence en vitamine B9 se caractérise par l'apparition de très graves anomalies du fœtus. Les risques de carence en acide folique pendant le développement du fœtus (surtout au début) sont très élevés:

  • l'hydrocéphalie;
  • anencéphalie (manque de cerveau);
  • hernie cérébrale;
  • retard mental et physique;
  • malformations congénitales;
  • défauts de la colonne vertébrale;
  • interruption prématurée de la grossesse;
  • la naissance d'un enfant mort.

Souffrant d'une carence en acide folique et enceinte elle-même. Une carence en vitamine B9 provoque une toxémie, une dépression, des douleurs dans les jambes et une anémie.

Quand l'acide folique est-il nécessaire pendant la grossesse?

L'acide folique est absolument nécessaire pour chaque femme enceinte. C’est la seule vitamine dont on ne nie pas l’importance et la nécessité d’un apport supplémentaire pendant la grossesse, même les plus ardents opposants aux vitamines artificielles.

Tous les processus intervenant avec la participation de l'acide folique à la formation du fœtus, à la ponte de ses organes et à sa santé physique et mentale se produisent au tout début de la grossesse - quand la femme ne le sait même pas. Le 16e jour après la conception, un tube neural commence à se former. Ce processus est particulièrement important et, comme nous l’avons déjà dit, une quantité suffisante de vitamine B9 est nécessaire à son passage normal. Plus important encore, il est entré dans le corps de la future mère au cours des 12 premières semaines de grossesse. Par conséquent, il est idéal de prendre de l'acide folique au stade de la planification de la conception.

Mais même si vous apprenez la grossesse beaucoup plus tard que nous le souhaiterions, ce n’est pas encore trop tard et vous devez prendre de l’acide folique. Le tube neural subit divers changements au cours du premier trimestre.

L'importance de l'acide folique pendant la grossesse et son dosage

Préparations à base de fer, acide folique et ses dérivés, appelés vitamine «B»9”Appelé l'une des principales substances qui peuvent améliorer le déroulement de la grossesse et son issue. La carence en composés foliques peut entraîner des modifications pathologiques de la composition du sang chez la mère et le fœtus, des violations de la formation du placenta et du nouveau réseau vasculaire dans l'utérus, la prématurité et la naissance d'enfants atteints de pathologie développementale sévère.

Est-il nécessaire de boire de l'acide folique pendant la grossesse?

Vitamine «B»9”Contenus dans les produits alimentaires - légumes-feuilles, soja, brocoli, agrumes, pois verts, carottes, bananes, levure, foie, produits de panification, fromages, fromage cottage, viande, œufs, etc. Une grande partie en est produite par la microflore intestinale humaine. Cependant, même avec une nutrition adéquate et l'utilisation d'un grand nombre de ces produits, une carence en vitamines dans le corps est tout à fait possible.

Cela est dû à sa destruction rapide (de 50 à 90%) pendant le stockage des légumes verts et le traitement thermique des aliments, avec l’utilisation dans l’agriculture de moyens qui accélèrent la croissance des animaux, la culture de légumes et de légumes verts dans les serres et les maladies du tractus gastro-intestinal chez l’homme. Il faut également garder à l’esprit que le besoin de vitamine B9”Après la conception augmente considérablement. Dans le même temps, on pense que pour diverses raisons, 60% de la population souffre de carence en vitamines et que son taux quotidien pendant la grossesse est couvert par la nourriture, mais à peine plus de 50%.

Les principales raisons de l'apparition d'une telle carence en substances biologiquement actives sont les suivantes:

  • manque de nourriture;
  • maladies chroniques de l'estomac et / ou des intestins, entraînant une violation de l'absorption de vitamines;
  • les troubles génétiques dans lesquels il n'y a pas dans le corps d'enzymes qui affectent la conversion et l'absorption des folates;
  • prendre certains médicaments, dont les principaux sont les anticonvulsivants individuels, les sulfamides, les contraceptifs oraux, les antiacides, les barbituriques, les salicylates à forte dose, les antituberculeux et certains autres;
  • boire des boissons alcoolisées.

Pourquoi l'acide folique est-il prescrit pendant la grossesse?

Actuellement, le manque de vitimine “B9L’hypovitaminose la plus répandue chez les femmes enceintes. Elle peut se manifester par une faiblesse générale, des vertiges et des maux de tête, de la fatigue, une perte de poids, une anémie, une tendance à la thrombose, une diminution de la résistance aux infections virales des voies respiratoires, un dysfonctionnement du système nerveux central, de l'irritabilité, une dépression, des névroses, une certaine agressivité états, névrite.

L'acide folique revêt une grande importance pour la synthèse des protéines et des acides nucléiques (ADN et ARN), ce qui explique son rôle exceptionnel dans les processus de régénération cellulaire, maintenant la structure normale de tous les tissus et organes, et se traduit par un blocage des transformations en cellules malignes.

L'acide folique en combinaison avec d'autres vitamines

Il joue un rôle particulier dans la croissance et le développement du fœtus. Son contenu normal dans le corps de la femme est particulièrement nécessaire au premier trimestre, lorsque la division cellulaire est intense, les tissus et organes de l'enfant à naître sont fixés et le tissu nerveux embryonnaire, ainsi que les vaisseaux placentaires, se forment particulièrement rapidement.

La carence en vitamines est également caractérisée par un risque élevé de violation de la formation du tube neural du fœtus, dont la ponte débute 2,5 à 4 semaines après la conception, de la formation de ses anomalies du développement du système nerveux central (hydrocéphalie, anencéphalie, hernie cérébrale, moronité, vertèbres non contiguës). lèvres et bouche de loup.

En outre, une carence en vitamines s'accompagne également de:

  • le développement de la gestose;
  • décollement prématuré du placenta;
  • avortements spontanés;
  • fausse couche;
  • mort fœtale et autres complications.

Combien et combien de temps pendant la grossesse est-il nécessaire de boire de l'acide folique afin d'éviter ses complications éventuelles.

Instructions pour l'utilisation de l'acide folique pendant la grossesse

Il est disponible sous forme de comprimés à l'état pur ou en association avec de l'acide ascorbique ou de la cyanocobalamine (vitamine B).12") À des dosages de 400-1000 mcg dans des préparations sous différents noms - Foliber, Askofol, Folacin, Mamifol et autres. De plus, des complexes vitaminiques et des suppléments biologiques contenant cette vitamine sont produits. Les comprimés peuvent être pris indépendamment du repas sans mâcher. Ils ont besoin de boire avec de l'eau pure.

Quand commencer à boire de la vitamine “B”9"?

L’acceptation de l’acide folique en début de grossesse, voire mieux au stade de la planification, aide à prévenir l’apparition de toutes les complications énumérées ci-dessus. Biodisponibilité des dérivés synthétiques de la vitamine B9”Plus élevé que les folates naturels.

L’Organisation mondiale de la santé a recommandé l’administration de fer et de vitamine B9”A toutes les femmes enceintes. En fonction des antécédents obstétricaux de la femme enceinte, de la présence de certaines maladies, la posologie de l'acide folique est déterminée par le gynécologue-obstétricien. Par exemple, il a été constaté que sa réception au premier trimestre de 70% empêche les malformations fœtales du système nerveux.

Combien de temps la gestation prend-elle de l'acide folique?

L'admission est recommandée comme prévention obligatoire dès le début de la grossesse, puis pendant 12 semaines (premier trimestre). Après cette période, le médicament peut être annulé s’il n’ya aucun signe de carence et si la femme ne veut pas continuer à le prendre au cours du deuxième trimestre de la grossesse et jusqu’à la naissance du bébé. Il est jugé souhaitable de commencer à le prendre au stade de la planification de la grossesse (1 à 3 mois avant la conception), de continuer à le prendre jusqu'à la naissance du bébé et même jusqu'à la fin de l'allaitement.

Dosage

  • Pendant la période de planification de la grossesse, il est recommandé de prendre 400 mg du médicament par jour.
  • La dose quotidienne d'acide folique au cours du premier trimestre devrait être comprise entre 600 et 800 mg.
  • À partir de la 13e semaine jusqu'à la naissance, la posologie quotidienne recommandée est de 800 mcg.
  • Pendant la période d'allaitement - de 400 à 600 microgrammes.

Si nécessaire, les doses quotidiennes du gynécologue peuvent être augmentées plusieurs fois:

  • Si une femme enceinte a un diabète sucré ou un syndrome convulsif (épilepsie), la posologie est augmentée à 1 000 mcg (1 mg).
  • En cas d'antécédents de fausses couches spontanées avec les malformations énumérées ci-dessus (anomalies du développement du tube neural) ou la naissance d'enfants ayant les mêmes malformations, retard mental, troubles neuropsychiatriques, la dose quotidienne est augmentée à 4 000 mcg (4 mg).

À la discrétion du médecin, des doses allant jusqu'à 0,8 à 4 mg peuvent également être augmentées si la femme enceinte prend des médicaments qui réduisent l'absorption de la vitamine dans le sang: cytostatiques, anticonvulsivants, antituberculeux, antipaludiques et sulfanilamides (Biseptol), ainsi que de l'alcool et de l'alcool. En outre, la prise de médicaments contraceptifs oraux et de corticostéroïdes, de fortes doses de salicylates, l’utilisation de boissons alcoolisées, de thé et de café forts sont également pris en compte.

Contre-indications et surdose

L'utilisation du médicament est contre-indiquée si disponible:

  • allergie à l'acide folique;
  • asthme bronchique;
  • une tumeur maligne dans l'histoire avec le plus proche parent;
  • carence en vitamine B12";
  • anémie pernicieuse;
  • pyélonéphrite chronique.

Un excès d'acide folique se manifeste:

  • amertume et goût métallique dans la bouche;
  • symptômes dyspeptiques tels que perte d'appétit, nausée, vomissements, inconfort et ballonnements, diarrhée, etc.
  • irritabilité non motivée et excitabilité prononcée;
  • violation du sommeil;
  • dysfonctionnement rénal, carence en zinc et en vitamine B12”Dans les tests sanguins.

Une surdose d’acide folique pendant la grossesse est peu probable, car il s’agit d’une substance hydrosoluble qui n’est absorbée que par le corps en quantité suffisante. Son excès est partiellement déposé par le foie, l'excédent restant est éliminé par les reins.

En règle générale, une surdose du médicament avec son effet toxique sur le corps de la femme et / ou sur le fœtus est probablement possible avec des doses quotidiennes supérieures à 15 mg, ainsi que dans les cas de graves troubles rénaux et hépatiques. Dans presque tous les cas, la consommation de préparations de la vitamine en question est caractérisée par l’absence d’effets secondaires graves.

Puis-je boire de l'acide folique pendant la grossesse?

Acide folique avant et pendant la grossesse

L'acide folique ou vitamine B9 est une substance nécessaire à la formation de l'ADN et au développement normal du système nerveux de votre enfant à naître. Si vous prenez de l'acide folique un mois avant la grossesse, ainsi que pendant les 12 premières semaines de grossesse, vous pouvez réduire de 50 à 70% le risque d'avoir un bébé présentant des anomalies du développement de la moelle épinière et du cerveau. Toutes les femmes enceintes, ainsi que celles qui envisagent une grossesse, il est recommandé de prendre de l'acide folique régulièrement.

De combien d'acide folique les femmes enceintes ont-elles besoin?

Les experts recommandent de prendre au moins 400 microgrammes d'acide folique par jour pendant 1 à 3 mois avant la conception et les 12 premières semaines de grossesse.

Si vous prenez des multivitamines pour les femmes enceintes, assurez-vous qu’elles contiennent suffisamment d’acide folique.

Dans certaines sources, vous pouvez trouver des informations selon lesquelles une femme enceinte doit prendre entre 600 et 800 µg d’acide folique par jour. Les avis des experts peuvent différer; par conséquent, il est préférable de discuter de la posologie de l'acide folique en plus de votre médecin.

Quels aliments contiennent de l'acide folique?

L'acide folique se trouve dans les lentilles, les épinards, le chou blanc, le brocoli, les agrumes, les jus d'agrumes, les fraises, le kiwi et certains autres aliments.

Les comprimés d'acide folique peuvent-ils être remplacés par des produits naturels?

Des études ont montré que les comprimés d’acide folique artificiel sont bien mieux absorbés que l’acide folique, obtenu avec de la nourriture. C'est pourquoi, même si vous mangez beaucoup d'aliments riches en acide folique, ce n'est pas une raison pour refuser de prendre des comprimés de vitamines.

Est-il possible de surdoser de l'acide folique?

La surdose accidentelle d’acide folique est pratiquement éliminée. Cela est dû au fait que l'acide folique est une vitamine hydrosoluble qui, en cas d'excès dans l'organisme, est simplement excrétée dans l'urine.

Cependant, des cas ont été décrits dans lesquels une utilisation prolongée (pendant plusieurs mois) d'acide folique à une dose de plus de 15 000 mcg (37 fois plus que les besoins quotidiens d'une femme enceinte) avait entraîné des lésions du système nerveux.

La plupart des comprimés et des multivitamines destinés aux femmes enceintes contiennent une dose de 800 à 1 000 µg d’acide folique (2 fois la norme quotidienne). La prise régulière de ces vitamines ne peut pas conduire à une surdose. Si vous avez accidentellement pris plus d'un comprimé d'acide folique par jour, cela ne fait pas peur et ne fera pas de mal à votre enfant à naître.

Pourquoi le médecin m'a-t-il donné une grande dose d'acide folique?

Le médecin peut vous prescrire une dose plus élevée d’acide folique dans les cas suivants:

  • Si par le passé vous avez déjà donné naissance à un enfant présentant des anomalies du système nerveux
  • Si vous êtes en surpoids
  • Si vous prenez des médicaments pour l'épilepsie (anticonvulsivants)
  • Si une analyse de sang révèle une anémie associée à une carence en acide folique dans l'organisme.

Dans de tels cas, la dose d'acide folique peut atteindre 4 000 à 5 000 µg (au lieu des 400 µg prescrits) par jour. Le surdosage dans ce cas est pratiquement exclu.

Acide folique pendant la grossesse - nous choisissons la posologie, comment boire?

Le bon développement de l'enfant pendant la période prénatale est en grande partie déterminé par les mesures prises par sa mère lors de la planification de la grossesse.

L'acide folique, source de vitamine B9, est une substance essentielle et vitale pendant la grossesse et pendant un certain temps avant qu'il ne se produise.

L'acide folique est nécessaire pour toute personne, mais plus particulièrement pour les femmes et à des doses plus élevées. Quelle est cette substance précieuse et quel rôle joue-t-elle pendant la grossesse?

Fonctions de l'acide folique avant et pendant la grossesse

Avec l'acide folique, le tube neural du fœtus en développement est correctement formé.

L'acide folique est de la vitamine B9, capable de se dissoudre dans l'eau, participe directement et activement au processus d'augmentation du nombre et de la formation de cellules et effectue la synthèse de l'ADN.

La ponte et le développement des structures les plus importantes du corps du futur enfant sont effectués de manière intensive dans les premières semaines après la conception, moment où la grossesse est encore inconnue. Par conséquent, il est très important de commencer à utiliser de l'acide folique avant la conception, afin de fournir les meilleures conditions pour la formation et le développement du petit homme.

L'acceptation de l'acide folique est obligatoire avec un risque élevé d'altération du développement du tube neural du fœtus - le risque est présent si une femme enceinte souffre de diabète chronique ou d'épilepsie, ainsi que de pathologies et de maladies congénitales chez ses proches.

Dans d'autres cas, il ne s'agit pas d'une mesure obligatoire, mais il est néanmoins fortement recommandé de prendre de l'acide folique à toutes les femmes qui attendent un bébé.

Discuter des bougies clotrimazole pendant la grossesse - cela vaut-il la peine d'être pris?

Parlez-nous du bas placenta pendant la grossesse, que faut-il rechercher?

Vous en apprendrez plus sur le compte-gouttes de magnésie ici, vous discuterez des avantages et des inconvénients.

Posologie de l'acide folique pendant la grossesse - comment prendre?

Fait intéressant, un excès d'acide folique ayant des conséquences négatives pour le corps humain ne peut tout simplement pas l'être. La substance est totalement non toxique et, en cas de concentration excessive, quitte le corps par elle-même.

Cependant, pour les femmes enceintes, bien sûr, il existe des doses recommandées de comprimés de fol. Ainsi, le besoin quotidien minimal d'une femme «en position» dans l'acide folique est de 400 µg.

La posologie optimale en l'absence d'une carence prononcée en vitamine B9 est de 800-1000 mcg. Le nombre de comprimés par jour est calculé en fonction de la concentration de la substance active dans ceux-ci - généralement 100 mg ou 1 mg chacun.

Mais la posologie des comprimés d’acide folique chez les femmes présentant un déficit en vitamine B9 est considérablement augmentée - les médecins prescrivent une moyenne de 5 mg.

Toutefois, dans chaque cas, la posologie requise est déterminée par un spécialiste, en fonction de l’état du corps de la femme enceinte à partir de tests et d'observations, et il n'est pas toujours nécessaire de se concentrer sur les valeurs moyennes.

Lors de la prise de vitamines complexes pour les femmes enceintes, il n’est pas nécessaire de prendre l’acide folique séparément, s’il n’ya pas d’indication. La vitamine B9 se trouve dans presque toutes les multivitamines prescrites pendant la grossesse, mais sous une forme légèrement différente.

La meilleure solution pour reconstituer le corps d'acide folique si important pendant la grossesse sera une combinaison de nutrition appropriée et de prise de pilules de fol. Il ne faut pas espérer certains médicaments et, parallèlement, même une consommation régulière d'aliments riches en acide folique ne permet pas toujours de fournir à la femme enceinte et à son futur bébé la bonne quantité d'acide folique.

Par conséquent, même les opposants à un médicament pendant la grossesse ne contestent pas la nécessité de prendre des comprimés de folacine dans l'intérêt du développement correct et sans danger de l'enfant.

Carence en acide folique pendant la grossesse: effets possibles

Pourquoi l'acide folique est important lors de la planification de la grossesse

L'acide folique est une vitamine très importante pour le développement sain de l'enfant. Si vous envisagez une grossesse ou s'il est possible que vous deveniez enceinte, vous devez vous assurer que votre apport en acide folique est suffisant. Des études montrent que la prise d'acide folique lors de la planification d'une grossesse peut réduire le risque de naissance d'un bébé atteint d'une anomalie congénitale appelée anomalie du développement du tube neural. Parallèlement, entre 1 et 4 enfants sur 1 000 nouveau-nés nés en Russie présentent des anomalies du tube neural.

Qu'est-ce que l'acide folique?

L'acide folique est l'une des vitamines B et est connu sous le nom de vitamine B9. Elle joue un rôle important dans le régime alimentaire de chaque personne, car la vitamine B9 est responsable de la croissance et du développement des cellules. Cependant, l'acide folique devient encore plus important pour les femmes avant et pendant les premiers stades de la grossesse. Les experts estiment que les femmes qui envisagent une grossesse devraient prendre 400 microgrammes (µg) d'acide folique par jour.

Pourquoi la prise d'acide folique lors de la planification d'une grossesse et pendant la grossesse est-elle si importante?

L’acide folique est un outil essentiel pour favoriser le développement sain du cerveau et de la moelle épinière du nourrisson. Après la conception, même avant même que vous ne soyez au courant de votre grossesse, le cerveau et la moelle épinière de votre bébé sont déjà repliés. La présence d’une quantité suffisante d’acide folique dans le sang en ce point important aide à assurer le développement correct du fœtus. Beaucoup de femmes ne comprennent pas que la prise d'acide folique peut aider à éviter certaines conséquences très graves.

Lors de la planification de la grossesse, l’acide folique aide à prévenir les anomalies congénitales graves qui affectent le cerveau et la moelle épinière du fœtus. Il s'agit notamment d'anomalies du tube neural telles que le spina bifida et l'anencéphalie. Les défauts du tube neural se forment pendant une période de 25 à 29 jours après la grossesse.

En raison du fait que ces défauts se forment si tôt, vous devez commencer à prendre des vitamines contenant de l'acide folique avant de devenir enceinte. La prise d'acide folique lors de la planification d'une grossesse doit commencer avant même que vous n'ayez plus recours au contrôle des naissances.

Le spina bifida entraîne une invalidité permanente. La plupart des personnes atteintes de spina bifida deviennent des personnes en fauteuil roulant. L'anencéphalie (lorsque le cerveau et le crâne ne sont pas complètement formés) est presque toujours fatale.

Prendre la bonne dose d'acide folique au bon moment signifie réduire le risque d'anomalies du tube neural jusqu'à 72%.

Quand commencer à prendre de l'acide folique

Les femmes qui envisagent une grossesse devraient idéalement commencer à prendre de l'acide folique au moins trois mois avant la conception et continuer ainsi jusqu'à la 12e semaine de grossesse.

Il faut se rappeler que près de la moitié des grossesses en Russie peuvent être considérées comme non planifiées. Il est donc important que les femmes aient suffisamment d'acide folique dans leur corps, au cas où. Les médecins recommandent à toutes les femmes susceptibles de devenir enceintes de prendre 400 microgrammes (µg) d'acide folique chaque jour (éventuellement dans le cadre d'une multivitamine).

Et si je suis déjà enceinte?

L'acceptation de l'acide folique pendant la grossesse doit commencer sans délai, si vos règles ont moins de 12 semaines, puis prendre de l'acide folique au moins jusqu'à la fin de la 12e semaine de grossesse.

Quelle quantité d'acide folique devrais-je prendre?

Pour la plupart des femmes, l'apport quotidien recommandé en acide folique est de 400 microgrammes (mcg) sous forme de comprimé unique ou de formulation multivitaminique.

Certaines femmes courent un risque accru de souffrir de malformations du tube neural - elles devront prendre des doses plus élevées d’acide folique à 5 mg. Cette dose est disponible uniquement sur ordonnance d'un médecin. Vous devez donc consulter votre médecin avant de devenir enceinte si:

  • vous ou votre partenaire êtes spina-bifida, avez déjà eu des problèmes de grossesse ou avez des antécédents familiaux d'anomalies du tube neural
  • vous avez du diabète
  • vous avez la maladie coeliaque

Comment être sûr d'avoir suffisamment d'acide folique?

Toutes les femmes doivent prendre des vitamines contenant de l’acide folique avant de devenir enceintes. Vous pouvez obtenir de l'acide folique en mangeant certains aliments. Bien sûr, il est difficile d’obtenir suffisamment d’acide folique dans votre alimentation. Lors de la planification d'une grossesse, il est plus fiable d'obtenir de l'acide folique à partir de vitamines contenant de l'acide folique.

Exemples d'aliments contenant une grande quantité d'acide folique:

  • grains, tels que le pain de grains entiers.
  • légumes vert foncé tels que les épinards et le brocoli.
  • viande, comme le foie.
  • haricots tels que les lentilles et les haricots.

Recommandations pour recevoir de l'acide folique

Les recommandations actuelles, basées sur les recherches et les essais cliniques en cours, soulignent les avantages prophylactiques et positifs de l'augmentation des taux d'acide folique au moins trois mois avant la conception. Une augmentation de l'acide folique peut réduire considérablement les anomalies congénitales, telles que les anomalies du tube neural (telles que le spina bifida), et éventuellement d'autres anomalies congénitales, telles que les cardiopathies congénitales, les problèmes urinaires, les anomalies de la bouche et des membres, et certains problèmes pédiatriques. écrevisses.

L'acide folique aide à la production et au maintien de nouvelles cellules, ce qui est important au début du développement embryonnaire, le fœtus, lorsque la division et la croissance cellulaires sont rapides.

En particulier, les directives cliniques déterminent:

  • Les femmes qui ne courent pas de risques pour la santé liés à une grossesse planifiée ont besoin de prendre quotidiennement des multivitamines contenant de l'acide folique (0,4 à 1,0 mg) pendant au moins deux à trois mois avant la conception, pendant la grossesse et après l'accouchement (4). - 6 semaines et tant que l'allaitement se poursuit.
  • Les femmes dont l'état de santé est altéré ou qui présentent des problèmes de santé spécifiques, tels que le diabète sucré insulino-dépendant, l'obésité ou ayant déjà eu un enfant dans une famille présentant une anomalie du tube neural, devront commencer à consommer des aliments riches en acide folique et à prendre quotidiennement des multivitamines contenant 5 mg d'acide folique. au moins trois mois avant la conception et continuer jusqu'à 10 à 12 semaines après la conception. À partir de 12 semaines après la conception et pendant la grossesse et de quatre à six semaines après la naissance de l'enfant (ou tant que l'allaitement se poursuit), des multivitamines contenant de l'acide folique (0,4 à 1,0 mg) sont nécessaires.
  • Il est conseillé à toutes les femmes qui envisagent d'avoir des enfants de commencer à prendre de l'acide folique au moins trois mois avant de devenir enceintes.
  • Les femmes prenant une multivitamine acide folique ne doivent pas prendre plus d'une dose quotidienne de vitamine A.

Il est conseillé aux femmes en âge de procréer de suivre un régime alimentaire sain en plus de prendre de l'acide folique et des multivitamines. Les aliments qui constituent de bonnes sources d'acide folique sont les céréales enrichies, les épinards, les lentilles, les pois, les asperges, le brocoli, les pois, les choux de Bruxelles, le maïs et les oranges. En dépit des recommandations diététiques, il est peu probable que seul un régime puisse fournir les niveaux d'acide folique recommandés pour ceux qui envisagent d'avoir des enfants.

Les professionnels de la santé, tels que médecins, gynécologues, obstétriciens, sages-femmes et responsables de la santé publique devraient intensifier leurs efforts pour sensibiliser les femmes au fait que l'acide folique est un élément essentiel de la santé d'un bébé à naître lors de la planification de sa grossesse.

Existe-t-il des tests pour détecter les anomalies du tube neural?

Toutes les femmes peuvent subir un test sanguin ou une échographie pour vérifier si le fœtus présente des anomalies du tube neural après une période de 3 à 6 mois de grossesse. Une échographie prend une photo du bébé alors qu'il est encore dans l'utérus.

Discutez avec votre médecin du test que vous devez réussir pour détecter les anomalies du tube neural afin de ne pas nuire à votre bébé. Discutez avec votre médecin de la manière dont vous devriez prendre de l'acide folique pendant la grossesse.

Auteur de l'article: Mark Klintsevich, "La médecine à Moscou" ©

Clause de non-responsabilité: Les informations fournies dans cet article sur l'acide folique sont uniquement destinées à informer le lecteur. Il ne peut remplacer les conseils d'un professionnel de la santé.

Institutions médicales pour ce problème

Acide folique pendant la grossesse

Entre 20 et 100% de la population souffre d'une carence en acide folique. Dans le même temps, ils peuvent même ne pas deviner qu’ils ont un problème similaire et ne savent même pas de quoi il en retourne. La vitamine B9 (également connue sous le nom d'acide folique) est l'une des plus essentielles pour le corps humain. De plus, c'est une vitamine essentielle. Mais le plus souvent, cela ne suffit pas. Surtout chez les enfants et les femmes enceintes.

Une carence en acide folique peut ne pas être perceptible. Mais au fil du temps, une personne perd l'appétit, devient irritable, se fatigue rapidement, puis la diarrhée, les vomissements commencent et, éventuellement, des ulcères apparaissent dans la bouche et les cheveux tombent. Processus d'échange, formation de globules rouges, travail du tractus gastro-intestinal, systèmes cardiovasculaire, immunitaire et nerveux - la vitamine B9 est impliquée dans de nombreux processus. Une carence sévère en vitamine B9 se termine inévitablement par une anémie mégaloblastique, qui peut être fatale.

Pourquoi le bébé a-t-il besoin d'acide folique?

Chaque organisme à l'état normal de la microflore intestinale peut produire une petite quantité d'acide folique. Cependant, il ne couvre pas les besoins de cette vitamine. Nous devons donc tous veiller à ce que cela vienne avec des complexes alimentaires et vitaminés.

Pendant la grossesse, les besoins en acide folique augmentent considérablement. De la même manière que son importance. Cette vitamine est activement impliquée dans la formation du placenta, sa carence peut donc entraîner une insuffisance placentaire et une interruption prématurée de la grossesse. Avec la vitamine B12, l'acide folique est nécessaire à la division cellulaire, ce qui est particulièrement important pour les tissus qui se divisent activement, c'est-à-dire pendant la formation et la croissance de l'embryon. Il participe à la formation du sang (formation des érythrocytes, des leucocytes et des plaquettes) et est nécessaire à la formation des acides nucléiques (ARN et ADN) impliqués dans la transmission des traits héréditaires.

L'acide folique joue un rôle très important dans la formation du tube neural du fœtus. La carence en vitamine B9 se caractérise par l'apparition de très graves anomalies du fœtus. Les risques de carence en acide folique pendant le développement du fœtus (surtout au début) sont très élevés:

  • l'hydrocéphalie;
  • retard mental et physique;
  • malformations congénitales;
  • interruption prématurée de la grossesse;
  • la naissance d'un enfant mort.

Souffrant d'une carence en acide folique et enceinte elle-même. Une carence en vitamine B9 provoque une toxémie, une dépression, des douleurs dans les jambes et une anémie.

Quand l'acide folique est-il nécessaire pendant la grossesse?

L'acide folique est absolument nécessaire pour chaque femme enceinte. C’est la seule vitamine dont on ne nie pas l’importance et la nécessité d’un apport supplémentaire pendant la grossesse, même les plus ardents opposants aux vitamines artificielles.

Tous les processus intervenant avec la participation de l'acide folique à la formation du fœtus, à la ponte de ses organes et à sa santé physique et mentale se produisent au tout début de la grossesse - quand la femme ne le sait même pas. Le 16e jour après la conception, un tube neural commence à se former. Ce processus est particulièrement important et, comme nous l’avons déjà dit, une quantité suffisante de vitamine B9 est nécessaire à son passage normal. Plus important encore, il est entré dans le corps de la future mère au cours des 12 premières semaines de grossesse. Par conséquent, il est idéal de prendre de l'acide folique au stade de la planification de la conception.

Mais même si vous apprenez la grossesse beaucoup plus tard que nous le souhaiterions, ce n’est pas encore trop tard et vous devez prendre de l’acide folique. Le tube neural subit divers changements au cours du premier trimestre.

Lire aussi Folacine pendant la grossesse

Sources d'acide folique pour les femmes enceintes

«Folium» en latin signifie «feuille». Donc, l'acide folique parle pour lui-même. La majeure partie de la vitamine B9 se trouve dans la farine complète et les légumes verts à feuilles: épinards, persil, laitue, oignons, asperges, choux de Bruxelles, brocolis, ainsi que pois, avocats, agrumes et jus de fruits, melons, citrouille, abricots, abricots, haricots, levure. Par conséquent, les végétariens, en règle générale, n'en manquent pas. Cependant, si vous consommez peu de plantes (surtout en hiver), vous devez prendre un supplément de vitamines. De source animale, le plus riche est le foie. Beaucoup moins de B9 dans la viande, le poisson et le fromage.

Si la santé d'une femme enceinte est en ordre et qu'il n'est pas nécessaire de prendre de l'acide folique à fortes doses, la quantité de complexes vitaminiques pour la femme enceinte est suffisante pour le développement normal et le déroulement de la grossesse. Si on vous le prescrit en outre, vous devez toujours tenir compte de sa teneur en vitamines et en prendre la posologie en conséquence.

Dose quotidienne de vitamine B9 pendant la grossesse

Un adulte a besoin de 200 µg d’acide folique par jour pour un fonctionnement normal. Mais pendant la grossesse, la nécessité d’y être doublé - jusqu’à 400 microgrammes. Et selon certaines données peuvent être 800 microgrammes. Beaucoup de femmes sont déconcertées par le nombre élevé, à leur avis. Mais il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Une surdose d’acide folique ne peut survenir que si une personne prend des centaines de fois la dose du médicament, soit environ 25 à 30 comprimés par jour. Dans d'autres cas, l'excès d'acide folique est simplement éliminé du corps sans aucune conséquence.

Une dose prophylactique importante est nécessaire lorsqu'une femme enceinte présente une carence en acide folique, ainsi que pour certains problèmes de santé et une prédisposition à leur apparition:

  • s'il existe des facteurs qui augmentent l'apport en acide folique ou en accélèrent l'excrétion;
  • si le risque d'anomalies du tube neural est élevé (chez les femmes atteintes d'épilepsie, atteintes de diabète);
  • s'il y a des malformations chez les parents;
  • des problèmes avec le tractus gastro-intestinal;
  • vomissements chez les femmes enceintes.

En présence d'au moins l'une de ces circonstances, la dose d'acide folique doit être augmentée à 2-3 comprimés par jour. Les comprimés doivent être pris par voie orale après les repas.

Surdosage d'acide folique pendant la grossesse

Beaucoup de femmes sont déconcertées par le nombre élevé, à leur avis. Mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter, assurent les médecins. Une surdose d’acide folique ne peut survenir que si une personne prend des centaines de fois la dose du médicament, soit environ 25 à 30 comprimés par jour. Dans d'autres cas, l'excès d'acide folique est simplement éliminé du corps sans aucune conséquence.

Néanmoins, une expérience scientifique a été menée en Norvège et a permis d'établir le fait suivant: chez les femmes dont le plasma sanguin présentait une augmentation du taux d'acide folique, les enfants étaient sujets à des maladies induites par l'asthme une fois et demie plus souvent. Voici les doses spécifiques auxquelles il existe une surabondance de vitamine B9 pendant la grossesse, malheureusement, ce n’est pas appelé.

Si vous craignez un surdosage, consultez un autre médecin. Mais, comme nous l'avons déjà mentionné, une légère surdose est sans danger.

Acide folique pendant la grossesse: boire ou ne pas boire?

Malheureusement, pour la majorité absolue des personnes, une substance telle que l'acide folique est associée à la grossesse. Ce sont surtout les femmes qui se souviennent d'elle et seulement lorsqu'elles sont déjà entrées dans cette période cruciale de leur vie.

Cette approche élimine complètement l'énorme potentiel de l'acide folique pour améliorer la santé de l'enfant à naître. Même s’il serait utile d’accorder une attention particulière à la faisabilité et à la méthode de son utilisation, ce qui améliorera considérablement la qualité de la santé des générations futures.

Qu'est-ce que l'acide folique?

En 1926, on a appris que la consommation de plats à base de foie permettait de traiter l’anémie mégaloblastique chez les femmes enceintes. Et en 1941, a réussi à identifier la substance qui a provoqué cet effet.

Ce nom est devenu le plus utilisé, en dépit du fait que l’acide folique est aussi de la vitamine B9, de l’acide ptéroylglutamique, de la folamine et un certain nombre d’autres termes tout aussi complexes.

L'acide folique appartient au groupe des vitamines B. Il participe au métabolisme des acides aminés, responsables de la synthèse des protéines dans le corps. Sans lui, la formation d'ADN et d'ARN, la membrane muqueuse du système digestif est perturbée et la fonction de la moelle osseuse (le système hématopoïétique du corps) inhibée.

Ce sont les processus les plus rapides dans le corps, qui incluent également le développement d'embryons. L'éventail des fonctions de l'acide folique est extrêmement diversifié et en constante expansion.

L'hypovitaminose est la plus dangereuse et la plus répandue chez les jeunes enfants et les femmes en prévision d'un bébé.

Est-il nécessaire d'utiliser le curantil en début de grossesse? Demandez au médecin!

Lisez à propos des avantages de la naissance verticale dans cet article.

De nombreux facteurs entraînent un apport insuffisant, une absorption réduite ou une augmentation de l'apport en acide folique. Ils ne concernent pas seulement ces groupes de personnes. Ceux-ci comprennent:

  • prise de certains médicaments (anticonvulsivant, contraceptif, méthotrexate, sulfamides);
  • une mauvaise nutrition, dans laquelle il y a peu d'aliments contenant de l'acide folique;
  • les maladies du système digestif (en particulier l'intestin grêle), les maladies infectieuses et oncologiques;
  • abus d'alcool régulier, thé fort;
  • besoin accru d’acide folique pendant la grossesse et l’allaitement.

Les femmes enceintes augmentent les risques de toxicose, dépression, anémie, avortements spontanés, décollements placentaires, mortinaissances, malformations congénitales graves du fœtus, souvent incompatibles avec la vie (développement altéré du système nerveux central du fœtus, notamment du cerveau et de la moelle épinière) handicap de l'enfant.

Les enfants plus âgés et les adultes développent une anémie macrocytaire, une névrite, une perte de mémoire, un poids corporel insuffisant, une altération des processus physiologiques de la moelle osseuse, du tractus gastro-intestinal et de la peau. En outre, la probabilité de développer une athérosclérose et des maladies associées (angine de poitrine, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque) et une thromboembolie augmente.

Un excès d'acide folique dans le corps est assez difficile à atteindre. Même un excès répété de la dose quotidienne passe sans conséquences.

Comme pour toute autre vitamine, des réactions allergiques sont possibles.

Avec l'utilisation prolongée de fortes doses du médicament peut diminuer le niveau de cyanocobalamine avec le développement ultérieur de l'anémie, des troubles digestifs, augmenter l'excitabilité du système nerveux, ce qui dans le pire des cas se manifeste sous la forme d'un syndrome convulsif.

Comment commencer à planifier une grossesse après la laparoscopie? Recommandations spécialistes - dans cet article.

Qu'est-ce qu'une toux dangereuse pendant la grossesse? Nous apprenons de cet article.

Instructions d'utilisation

Indications d'utilisation

L'acceptation de l'acide folique est indiquée en cas de carence en vitamines présumée et apparente, qui est possible dans les cas de malnutrition, de dépendance à l'alcool, d'ablation de l'estomac et de diverses maladies du système digestif (y compris le foie), d'hémodialyse prolongée.

L'utilisation d'acide folique pendant la grossesse et l'allaitement, l'utilisation de médicaments (certains anticonvulsivants, analgésiques, sulfanilamide et contraceptifs, méthotrexate, érythropoïétine) sont particulièrement indiquées.

Contre-indications

Il y a beaucoup moins de contre-indications, notamment l'hypersensibilité à la vitamine A et l'anémie due à une carence en vitamine B12, car elle masque ses manifestations neurologiques.

Les effets secondaires sont également peu nombreux: érythème, éruption cutanée et démangeaisons cutanées, faiblesse générale, fièvre, bronchospasme.

Posologie et durée du médicament pendant la grossesse

Chez les femmes enceintes pour lesquelles aucune complication liée à une carence en acide folique n'a été observée auparavant, une dose quotidienne de 400 µg de vitamines est recommandée.

En cas d'antécédents aggravés de malformations fœtales liées au folium, la dose est augmentée à 800-4000 mcg par jour (0,8-4 mg). Les mêmes doses sont prescrites lors de la prise de médicaments antagonistes de l’acide folique.

Pendant la période d'allaitement, prenez 300 µg de vitamine par jour.

Le système nerveux central du fœtus se formant entre 16 et 28 jours après la conception, il convient de prendre de l'acide folique au stade de la planification de la conception (au moins 3 mois avant) et tout au long de la grossesse et de l'allaitement. Cela réduit le risque d'anomalies du tube neural de 70%.

Duphalac pour les nouveau-nés: instructions, avis, prix - dans cet article.

Caractéristiques du médicament et des analogues de l'acide folique

500 à 600 µg de vitamines pénètrent dans le corps avec les aliments, mais 50 à 90% sont détruits par le processus de cuisson. Surtout beaucoup d'acide folique dans les fruits et les légumes de couleur verte saturée, le foie, les œufs, les légumineuses, les noix, les céréales, les produits laitiers.

L'acide folique est également synthétisé par la microflore intestinale. Après être entré dans le corps, il est rapidement transporté dans tous les tissus et dans le foie et le liquide céphalo-rachidien, il est également capable de s'accumuler. La teneur normale en vitamines dans le plasma sanguin est de 6 à 25 ng / l et supérieure à 100 ng / l dans les érythrocytes.

L'acide folique peut interagir avec de nombreux médicaments, ce qui nécessite la consultation obligatoire d'un médecin et la prescription individuelle de doses, la fréquence et la durée du traitement.

La sous-estimation de l'acide folique est évidente. Mais avec la priorité accrue accordée à un mode de vie sain dans le système de valeurs humaines, il occupera son juste créneau et sera en mesure de démontrer pleinement ses merveilleuses capacités.

À propos de l'acide folique. L'émission "Live is great!"

Quel devrait être un gain de poids normal pendant la grossesse? Vous pouvez trouver - ici.

Sur les ruptures du périnée pendant l'accouchement, parlez dans cet article.

Acide folique pendant la grossesse: que faut-il et faut-il boire?

L'acide folique est peut-être la vitamine la plus "populaire" parmi les femmes et les hommes qui rêvent de devenir parents. À propos de cela, pour lequel il est nommé pendant la grossesse, cet article le dira.

Bref sur la vitamine

La vitamine B9, mieux connue sous le nom d'acide folique, est considérée comme l'une des vitamines les plus importantes pour l'homme. Dans le corps, il est produit par la microflore intestinale, mais en très petites quantités.

C'est pourquoi la majeure partie de l'acide folique devrait provenir des aliments et, si cela ne suffit pas, à l'aide de médicaments. Le rôle de la vitamine B9 est difficile à surestimer car il:

  • participe activement à la régulation des fonctions des organes hématopoïétiques;
  • a un effet positif sur le fonctionnement du foie et des intestins;
  • soutient le système immunitaire;
  • participe aux processus de récupération du corps;
  • favorise la formation et le fonctionnement normal des globules blancs;
  • impliqué dans la biosynthèse des protéines;
  • a un effet positif sur le cerveau;
  • contribue à l'absorption des autres vitamines du groupe B;
  • uniformise le teint, aidant à éliminer les taches pigmentaires.

L'acide folique est non moins important lors de la planification et de la grossesse, car il contribue à la formation complète et appropriée de nouvelles cellules dans le corps de la future mère, permet d'éviter les naissances prématurées et contribue à vaincre rapidement la dépression postpartum.

Comment la conception affecte-t-elle?

Les conjoints qui planifient une grossesse, les médecins recommandent de commencer une consommation commune d'acide folique.

La vitamine B9 influence non seulement le corps de la femme pendant la grossesse, mais contribue également à la conception la plus «qualitative» possible et à la formation de tous les organes et systèmes du fœtus sans pathologies.

En outre, la vitamine B9 revêt une importance particulière dans le processus de formation de l'ADN et de l'ARN impliqué dans la transmission de données héréditaires.

Une quantité suffisante d'acide folique pour les hommes est tout aussi importante, car sa carence peut avoir des conséquences désagréables liées à:

  • une diminution de la motilité des spermatozoïdes et une difficulté dans leur capacité de pénétration;
  • l'apparition de spermatozoïdes défectueux (de qualité médiocre) qui portent les chromosomes initialement incorrects, ce qui peut entraîner de graves pathologies chez le futur bébé;
  • risque accru de concevoir un enfant dont le développement physique ou mental est altéré.

Qu'est-ce qui est prescrit pendant la grossesse?

Selon les statistiques, une déficience en fol est observée chez une femme sur deux dans la position «intéressante».

Le manque de cette vitamine est extrêmement indésirable, car il peut avoir des effets indésirables sous la forme de:

  • perturbations dans la formation du placenta chez la mère;
  • risque accru de décollement placentaire, naissance prématurée, fausse couche;
  • l'émergence de "problèmes de santé" avec la mère et le bébé;
  • pathologies du système nerveux du futur bébé;
  • troubles du système cardiovasculaire;
  • fendre les lèvres chez un enfant («fente labiale»);
  • hypoxie fœtale;
  • troubles de l'appétit d'une femme, provoquant un enfant présentant des carences nutritionnelles si importantes pour son développement;
  • épisodes d'irritabilité et de fatigue chez la femme enceinte, entraînant des manifestations de nervosité et d'anxiété chez le nouveau-né;
  • l'anémie.

Dois-je boire?

Dans la plupart des pays, les gynécologues recommandent l’administration folique à toutes les femmes enceintes dès les premières semaines de procréation, ce qui est dû à la fréquence assez fréquente de carence en vitamine B9 au cours de cette période.

En même temps, chaque future maman doit comprendre que toute drogue, même «la plus facile» et «sans danger» au premier abord, si elle est utilisée de manière incorrecte ou déraisonnable, peut nuire non seulement à sa santé, mais également au développement des bébés.

Ce n’est qu’en tenant compte de l’état de la mère et de l’évolution de la grossesse que nous pourrons recommander le dosage et le schéma posologique optimaux du médicament.

Un médecin hautement qualifié ne prescrira jamais même des vitamines pour la prophylaxie, il est donc important de trouver un tel spécialiste dont l'opinion serait la dernière et la seule véritable autorité pour une femme enceinte.

Et si le médecin prescrit un apport en acide folique, la future maman devra absolument suivre ses recommandations.

Taux journalier

La norme d'acide folique par jour pour les femmes "en position" varie entre 400 µg (0,4 mg) et 800 (08, mg).

La posologie est prescrite en tenant compte de l'état de santé de la femme enceinte et est choisie individuellement par le médecin. Avec une forte carence en vitamine B9, le taux quotidien peut être augmenté jusqu'à 5 mg.

Souvent, pendant la période où ils portent un bébé, les femmes prennent des complexes vitaminiques spécialement conçus pour les femmes enceintes, qui incluent généralement de l'acide folique. Dans ce cas, vous devez vous assurer de le dire au médecin afin qu’il ait la possibilité de déterminer la quantité manquante d’acide folique, en tenant compte de la quantité trouvée dans le complexe de vitamines.

Sources naturelles

Il existe de nombreux aliments riches en acide folique, qui doivent obligatoirement faire partie du régime alimentaire de tous ceux qui protègent leur santé, et en particulier des futures mères.

Acide folique pendant la grossesse

Les futures mamans commencent à s'occuper de leur bébé avant même sa naissance. Une bonne nutrition, de l'air frais, le rejet des habitudes néfastes - tout est fait pour qu'il apparaisse à temps et en bonne santé. Une condition préalable pour cela est de prendre de l'acide folique pendant la grossesse.

Lire dans cet article.

C'est quoi

Un nutriment de liaison sera incomplet sans acide folique ou vitamine B9. Les femmes étaient convaincues qu'il apportait beauté et santé aux cheveux, à la peau et aux ongles. De nombreux produits contiennent des dérivés de cette substance - le folate. Mais pendant la grossesse, ils sont trop peu nombreux. Par conséquent, toutes les futures mamans bénéficient des médicaments à base d'acide folique.

La vitamine B9 artificielle joue un rôle essentiel dans la création des cellules sanguines. Dans le corps, il est également absorbé par la formation de folate. Sa carence signifie la survenue d'une anémie, caractérisée par une pénurie de globules rouges ou par leur non-fonctionnement. Et c’est une raison non seulement pour une mauvaise santé, mais aussi pour de graves problèmes liés aux autres systèmes du corps, qui risquent de manquer d’oxygène, et de nombreux processus métaboliques sont perturbés.

Un autre rôle important du folate est de stimuler la formation de l'ADN et de l'ARN, présents dans toutes les cellules du corps, constituant leur composant principal. Autrement dit, leur division normale et le renouvellement des tissus sans vitamine B9 sont exclus. Par conséquent, il est difficile de surestimer sa valeur pendant la grossesse, en particulier à un stade précoce.

Pourquoi l'acide folique est enceinte

L'acide folique en début de grossesse est impliqué dans de nombreux processus. Le rôle le plus important lui revient dans la formation de l’embryon et des tissus qui en assurent la viabilité. Par conséquent, à ce stade, la substance est très consommée pour:

  • Marquer et développer le système nerveux du nourrisson;
  • Prolifération vasculaire du placenta;
  • Formation d'os et de tissu conjonctif;
  • Développement mental suffisant de l'enfant;
  • Restauration des tissus musculaires dans le corps de la mère et blocage de leur transformation en cancer;
  • Grossesse de grossesse normale.

La quantité la plus importante d'acide folique est nécessaire à la construction du système nerveux fœtal. La division cellulaire se produit avec le doublement des chaînes d'ADN dans le noyau de chacune. Pour qu'il soit complet, tout le monde doit avoir le génome humain complet. Et il est capable de ne fournir que de l'acide folique. Une telle division se produit continuellement non seulement dans le système nerveux, mais dans tous les systèmes du fœtus. Le nombre de cellules dans la première période augmente chaque semaine. Il est possible de garantir la qualité du processus uniquement avec un apport sanguin suffisant à l'embryon et aux tissus environnants.

S'il manque

Tout dysfonctionnement causé par un manque d'acide folique est causé par des défauts irréparables chez le nourrisson, dont les plus probables sont:

  • Défauts du cerveau, en particulier l'absence de certaines de ses actions. Cela oblige la femme à mettre fin à sa grossesse, car un tel nouveau-né serait insoutenable. Il est également possible défaut des os du crâne, dans lequel la gaine du cerveau ou de sa partie au-delà de leurs limites;
  • Des anomalies dans la formation de la colonne vertébrale, lorsque beaucoup de ses composants n'existent tout simplement pas. La moelle épinière reste ouverte en tout ou en partie. La viabilité du nouveau-né dépend du degré de vice. La plupart des bébés meurent, d'autres restent handicapés, ont des difficultés avec le système urinaire et un mouvement indépendant lorsqu'ils grandissent;
  • Sous-développement intellectuel et mental non compensé. Et la raison de cette privation d’oxygène du cerveau due à un manque d’acide folique au stade initial du développement fœtal. En raison de son implication dans la division cellulaire, elle participe à la formation du placenta qui le nourrit.

Chez une femme enceinte au stade initial de la situation, le manque d'acide folique provoque:

  • Une diminution marquée de l’immunité, qui se caractérise par des maladies virales, des problèmes de peau et des muqueuses;
  • Toxicité accrue;
  • Dépression ou nervosité accrue.

Ce qui conduit à une pénurie de substances

Sérieusement, le régime alimentaire d'une femme et ses mauvaises habitudes peuvent affecter la quantité d'acide folique. L'absence ou une petite quantité dans le régime de légumes et de fruits frais, l'excès de sucre, le tabagisme ne contribue pas au remplissage de ses cellules. Dans les aliments transformés thermiquement, la vitamine B9 est pratiquement absente, car elle ne tolère pas les températures élevées et est détruite.

Les médicaments utilisés par les femmes entravent leur absorption:

  • Antibiotiques. Les préparations associées à la flore pathogène détruisent les bactéries bénéfiques dans l'intestin, ce qui empêche l'absorption d'éléments bénéfiques, notamment de la vitamine B9. Les sulfamides ne permettent pas à la muqueuse intestinale de synthétiser de l'acide folique, caractéristique du corps dans la norme;
  • Les médicaments hormonaux, y compris les contraceptifs, réduisent sa concentration;
  • Les médicaments antiépileptiques, car la plupart d’entre eux sont potentiellement toxiques.

Il existe également des caractéristiques génétiques que l'on trouve rarement, mais qui empêchent la formation de folate. Discuter de l'absence dans le corps d'enzymes de liaison pour cela, ce qui provoque des problèmes cardiaques, le développement de tumeurs et des fausses couches. Ensuite, la consommation d'acide folique en grande quantité ne va pas aider. Mais même dans cette situation presque unique, la situation n’est pas sans espoir car il existe des moyens de reconstituer le nombre de folates dans les tissus.

Comment combler le manque de vitamine

Sur la nécessité de l'acide folique dans la grossesse dans les premiers stades, il est souhaitable de savoir avant la conception. Ensuite, la femme aura l’occasion de se préparer à tout ce qui l’attend, c’est-à-dire à son régime alimentaire:

  • Épinards, autres légumes verts frais;
  • Carottes, betteraves;
  • Pain de seigle;
  • Levure alimentaire;
  • Les oeufs;
  • Fromage cottage, fromages;
  • Légumes verts;
  • Foie de boeuf;
  • Agrumes.

Et ne buvez pas d'alcool, le café en grande quantité, ce qui réduit la concentration de B9 dans les tissus du corps. Un autre de ses ennemis fume. Largement en raison de l'impact sur le volume d'acide folique, les experts conseillent vivement de ne pas tomber enceinte immédiatement après l'arrêt de l'utilisation de la pilule anticonceptionnelle et des antibiotiques. Ce sera une bonne prévention de la carence en substance, permettra de restaurer la synthèse de ses intestins. Cette formation durera au moins 3 mois. Mais même avec une nutrition adéquate, le volume d'acide folique obtenu avec elle au début de la grossesse ne suffit pas. Il est nécessaire de continuer à utiliser les produits qui en contiennent, de les compléter avec des préparations appropriées. Et de le faire immédiatement après l’établissement de la grossesse, car le système nerveux de l’embryon se forme très tôt.

Préparations contenant de l'acide folique et règles pour leur administration

L’utilisation de la vitamine B9 synthétisée est obligatoire en raison des besoins croissants du corps de la femme enceinte. Avec tout le désir d'obtenir une quantité suffisante de nourriture ne fonctionnera pas.

La manière de boire de l'acide folique aux premiers stades dépend en grande partie de la présence de maladies chez la femme enceinte. Des affections neurologiques graves et une glycémie élevée dictent la nécessité d’augmenter la dose quotidienne à 1 mg et 4 mg, respectivement. Les maladies du foie et du système urinaire chez la mère sont obligées de réduire la quantité de vitamine et de contrôler la condition de la femme par des spécialistes. Dans de telles circonstances, le dépassement de la quantité sans danger d'une substance peut avoir le même effet négatif qu'une carence.

Chez les femmes en bonne santé, le dosage de l'acide folique en début de grossesse est généralement de 400 à 800 mcg par jour. Cela n'inclut pas le montant que la future maman devrait recevoir avec de la nourriture. Plusieurs produits pharmaceutiques sont utilisés pour reconstituer une substance:

Il existe également de nombreuses préparations de fabricants nationaux et biélorusses, vendues sous le nom général d’Acide Folique. La différence entre eux est seulement dans la quantité de substance dans chaque comprimé. Nous avons déjà évoqué l’importance du dosage de l’acide folique aux stades précoces dans différentes circonstances. Il est donc très important que vous suiviez ceci pour les maladies mentionnées.

Si une femme a un manque de digestibilité génétique de la vitamine B9, il est prescrit des moyens qui contiennent ses dérivés, en particulier la métafoline. C'est un médicament bien connu Fembion, fabriqué en capsules et en comprimés. Avec les caractéristiques mentionnées du corps, la dose d'acide folique en début de grossesse ne peut dépasser un morceau par jour au petit-déjeuner. La tablette contient 400 microgrammes de folate et d’autres vitamines B.

Qui a besoin de doses de choc d'acide folique?

Outre les problèmes de glycémie et de maladies neurologiques déjà mentionnés, une augmentation de la dose de vitamine B9 est nécessaire pour l'organisme des femmes enceintes qui avaient auparavant:

  • Fausse couche;
  • Travail prématuré;
  • Pas le seul avortement manqué;
  • Enfants atteints des malformations décrites précédemment.

Tout ce qui précède est le signe d'un déficit persistant d'une substance dans le corps. Quand il est acide folique pendant la grossesse dans les premiers stades besoin beaucoup plus que les autres femmes. Il est possible de détecter une carence à l’aide d’un test sanguin (la norme est de 3-17 ng / ml). Il devient alors clair que vous devez commencer à reconstituer votre apport en vitamine B9 au moins 12 semaines avant la grossesse envisagée. Les femmes ayant cette histoire sont prescrites:

  • Folacine ayant un volume accru de matière. Il y a un emballage dans lequel 1 comprimé contient 5 mg d'acide folique. Recevoir de la folacine réduit considérablement le risque d'avortement et sa résolution rapide.
  • Folio En plus de la vitamine B9, le médicament est composé d'iode, ce qui n'est pas moins important pour les femmes enceintes souffrant d'un déficit en éléments nutritifs.

Peut endommager l'acide folique

Le risque probable d'une surdose d'acide folique en début de grossesse a été étudié plus d'une fois, mais les résultats sont controversés. On croyait, et certains experts restent convaincus que le dépassement régulier de la quantité acceptée comporte des risques de diabète et d'obésité pour le nouveau-né, ainsi que la probabilité de ses manifestations allergiques et asthmatiques.

Certaines doivent également boire d'autres médicaments au début de la grossesse et plus tard. Par conséquent, le montant des fonds contenant de l'acide folique dans certaines circonstances est choisi par un spécialiste et peut dépasser les valeurs moyennes même en l'absence de déficit. Mais ceux à qui la vitamine B9 est prescrite à des doses prophylactiques ne doivent pas être augmentés sans autorisation. Le corps apprendra exactement ce dont il a besoin. Le reste, s'il ne cause pas de dommages évidents, se transformera en argent jeté au vent et provoquera des symptômes désagréables:

  • Goût de métal dans la bouche et d'amertume;
  • Irritabilité accrue, insomnie;
  • Renforcer les manifestations de la toxicose;
  • Éruption cutanée;
  • Difficulté à respirer à cause d'un bronchospasme.

Porter un enfant n'est pas un travail facile et responsable. Il n'est pas encore né, mais il en faut déjà beaucoup: micro et macro éléments, minéraux, nombreux acides organiques. Folicia pendant la grossesse dans les premiers stades en général peut décider de son destin. Mais en fait, prendre des vitamines et surveiller la santé ne sont pas un si grand sacrifice pour avoir un bébé en bonne santé.

Avant d'utiliser des médicaments, vous devriez consulter un médecin. Il y a des contre-indications.