Enchevêtrement du cordon

Accouchement

La future maman s’inquiète toujours du fait que la grossesse se déroulerait sans complications, le bébé se développerait de manière planifiée et selon les témoignages. Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’un écart si relatif par rapport à la norme, comme un enchevêtrement avec le cordon ombilical du fœtus, rende la femme enceinte nerveuse. La situation est également aggravée par toutes sortes d'histoires effrayantes de commères sur le danger et le caractère indésirable d'embrouiller un bébé. Oui, en effet, l'enchevêtrement par le cordon ombilical est considéré comme une complication de la grossesse, mais avec la tactique correcte de sa gestion, avec une approche rationnelle pour résoudre le problème qui se pose, l'enchevêtrement n'est pas un facteur aussi terrifiant. La médecine moderne est déjà en mesure de faire presque des miracles: les médecins assurent une gestion optimale de la grossesse en cas d'enchevêtrement et achèvent avec succès le processus d'accouchement sans causer de dommage à la mère et au bébé. Ce qui confirme encore une fois la sagesse populaire sur le fait que le diable n'est pas si méchant qu'il est peint.

Causes du cordon ombilical

Le cordon ombilical, en plus du placenta, constitue le "lien" principal entre la mère et l'enfant. À travers le cordon ombilical, le fœtus reçoit de l'oxygène, tous les nutriments, vitamines et oligo-éléments nécessaires. Le cordon ombilical est complètement formé vers la 14e semaine de grossesse et sa longueur est normalement de 40 à 60 centimètres. Dans ce cas, la longueur du cordon ombilical est déjà déterminée génétiquement, c'est-à-dire que ses indicateurs seront équivalents à ceux du cordon ombilical avec lequel la femme enceinte était autrefois liée à sa mère. Ainsi, l'enchevêtrement avec un cordon ombilical est caractéristique uniquement dans le cas où il est plus long que la normale et atteint plus de 70 centimètres. Mais même dans ce cas, l’enchevêtrement ne se produit pas toujours - son risque augmente en présence d’une activité motrice accrue du fœtus, qui peut être causée par le manque en oxygène testé: en raison d’une hypoxie, le fœtus commence à bouger plus activement pour l'extraction d'une portion supplémentaire d'oxygène).

De plus, la cause de l'enchevêtrement peut être une marée haute. Mais la présence de ces facteurs ne conduit pas toujours à la confusion du bébé. De plus, il arrive parfois que l'enchevêtrement se produise par hasard, sans raison apparente.

Quel est dangereux enlacer le cordon ombilical

Détecter l'enchevêtrement du cordon ombilical est possible à partir de la 17e semaine de grossesse. Mais, si le fait en est néanmoins établi, cela ne signifie pas que l'enchevêtrement se poursuivra jusqu'à la fin de la grossesse: le bébé est tout aussi confus, peut-être constamment en mouvement, de manière indépendante et effrénée. L'enchevêtrement du cordon ombilical peut se produire autour du corps du bébé, des membres, du cou; et même dans ce dernier cas, il n'est pas dangereux pour le fœtus - l'enfant dans l'utérus ne respire pas avec les poumons, l'oxygène y pénètre par le cordon ombilical. Autrement dit, si les vaisseaux qu’il contient ne sont pas clampés, le fœtus reçoit les nutriments au complet. La situation n’est aggravée que dans le cas où, lors de l’enchevêtrement du cordon ombilical, les vaisseaux ont également été bloqués, ce qui a perturbé le flux sanguin. Et cela signifie que l'aspect le plus important dans le cas d'enchevêtrement avec le cordon ombilical devient suivi, le fœtus souffre d'un manque d'oxygène - hypoxie - ou non. En outre, la question de la tension du cordon ombilical est également importante: un décollement prématuré du placenta peut résulter de sa forte tension, qui est hautement indésirable pendant la grossesse. À cet égard, en cas de grossesse avec enchevêtrement, il est procédé à une surveillance constante de l'état du fœtus, qui se produit régulièrement tout au long de la grossesse.

Enchevêtrement du cordon

L'enchevêtrement du cordon est une pathologie caractérisée par la localisation d'une ou plusieurs boucles ombilicales autour du cou ou du corps du fœtus. Cliniquement, de la part de la mère, cette affection ne se manifeste pas du tout, il existe rarement un risque de rupture prématurée du placenta. Lorsqu'un enfant tire sur le cordon ombilical, il existe un risque d'hypoxie intra-utérine, qui s'accompagne d'une détérioration du rythme cardiaque et de l'activité physique. Le diagnostic repose sur des données échographiques, une cardiotocographie et une cartographie Doppler couleur. Le traitement de l'enchevêtrement par le cordon ombilical dépend de l'état de l'enfant et de la mère, principalement des tactiques d'attente.

Enchevêtrement du cordon

L'enchevêtrement du cordon ombilical est une condition particulière en obstétrique, accompagnée de l'enroulement du cordon ombilical autour du corps, des jambes ou du cou du fœtus. Cette affection fait référence à la pathologie de la grossesse, car elle peut déclencher des conséquences graves - décollement prématuré du placenta, mauvaise position et mauvaise présentation, hypoxie ou asphyxie fœtale. Le cordon ombilical est un cordon de tissu conjonctif à l'intérieur duquel passent la veine et deux artères. Il établit le lien entre le placenta et le fœtus. L'enchevêtrement par le cordon ombilical est diagnostiqué chez environ 4 à 5 femmes pendant la gestation à différentes périodes de la gestation. Les boucles sont principalement situées autour du cou du fœtus.

Des complications liées à l'enchevêtrement avec le cordon ombilical, survenues au cours du processus de gestation ou d'accouchement et survenues chez environ 10% des femmes enceintes. L'enchevêtrement constitue une menace si le cordon ombilical est trop court (moins de 40 cm), ce qui entraîne un risque élevé de décollement prématuré du placenta. Avec un long cordon ombilical (à partir de 70 cm), l'enchevêtrement est également dangereux car il est possible d'organiser plusieurs boucles autour des parties anatomiques de l'enfant, ainsi que la formation de nœuds, qui, une fois resserrés, sont susceptibles de provoquer une asphyxie fœtale.

Causes du cordon ombilical

L'enchevêtrement du cordon ombilical se développe à différents stades de la grossesse et peut être déclenché par plusieurs facteurs. L'hypoxie fœtale est l'un des plus importants. Dans ce cas, en raison du manque d'oxygène, l'enfant commence à faire des mouvements chaotiques actifs, à la suite de quoi il s'enchevêtre dans les boucles du cordon ombilical. L'enchevêtrement avec le cordon ombilical est souvent diagnostiqué avec une longueur de plus de 70 cm dans laquelle des boucles sont formées dans lesquelles l'enfant se glisse indépendamment. L'enchevêtrement du cordon ombilical peut également être associé à un facteur génétique, il devrait donc également être pris en compte.

Il est souvent associé au cordon ombilical sur le fond du polyhydramnios. Avec une telle pathologie obstétricale dans la cavité utérine, il y a suffisamment d'espace pour les mouvements du fœtus, ce qui le rend empêtré dans des boucles. Avec un manque d'espace, l'enchevêtrement avec le cordon ombilical se développe dans le contexte de faible activité de l'enfant. Il est prouvé que dans une telle situation, le cordon a tendance à former indépendamment des boucles, qui sont ensuite situées autour du corps ou du cou de l'enfant. Toute pathologie extragénitale de la mère qui a provoqué une hypoxie fœtale et, par conséquent, une augmentation de son activité physique peut également être la cause d'un enchevêtrement par le cordon ombilical. Le risque de pathologie augmente dans le contexte de l'anémie ferriprive chez la femme enceinte.

L'enchevêtrement du fœtus par le cordon ombilical est plus souvent observé chez les femmes exposées à des facteurs négatifs pendant la grossesse (mauvaises conditions environnementales, conditions de production néfastes). Souvent, l'enchevêtrement du cordon ombilical se développe si le patient est sujet à de mauvaises habitudes - tabagisme, toxicomanie, dépendance à l'alcool. Le stress systématique, le stress émotionnel, l'augmentation de la concentration d'adrénaline dans le sang de la future mère augmentent également le risque de cette pathologie. Un apport insuffisant de nutriments dans les aliments, une alimentation déséquilibrée est un facteur prédisposant pouvant provoquer un enchevêtrement du cordon.

Symptômes du cordon

L'enchevêtrement du cordon ombilical est divisé en plusieurs types, en tenant compte de certains facteurs importants. Les prévisions de grossesse et le plan d'accouchement en dépendent. En fonction du nombre de boucles présentes, on distingue les formes d'enchevêtrement du cordon ombilical suivantes:

  • simple - il y a une boucle, localisée autour des parties anatomiques du fœtus;
  • multiple - révèle deux ou plusieurs boucles.

Si le cordon ombilical est multiple, ses variantes sont isolées: isolées (toutes les boucles sont situées autour d'une région anatomique) et combinées (dans ce cas, les boucles sont localisées dans plusieurs zones anatomiques, par exemple sur le cou et le corps du fœtus). Faites également la distinction entre un enchevêtrement du cordon serré et lâche Ce dernier est diagnostiqué chez 90% des patients avec un tel diagnostic et a un pronostic favorable. Avec un enchevêtrement serré du cordon, il existe un risque énorme de surpression des vaisseaux sanguins et de cessation de la circulation sanguine, ce qui provoque une hypoxie aiguë et une asphyxie du fœtus.

L'enchevêtrement du fœtus par le cordon ombilical ne se manifeste pas par des symptômes pathologiques chez la mère. Une femme ne ressent pas d'inconfort, mais elle peut remarquer une activité motrice accrue du fœtus. Ces manifestations sont caractéristiques de l'hypoxie intra-utérine. Avec l'auscultation, le rythme cardiaque du fœtus peut augmenter. La détection de l'enchevêtrement par le cordon ombilical jusqu'à 32 semaines avec une probabilité élevée se termine par un démêlage indépendant de l'enfant;

Diagnostic du cordon ombilical

Il est possible de diagnostiquer l'enchevêtrement par le cordon ombilical lors d'une échographie planifiée pendant la grossesse à partir de la 14e semaine de gestation, lorsque le placenta et le cordon sont complètement formés. En cours de balayage, le médecin spécialiste du diagnostic par ultrasons détermine la présence de boucles et leur localisation. Il est important de comprendre que l'enchevêtrement avec le cordon ombilical ne menace pas toujours les complications graves pour le fœtus. Au début, il est facile à confondre et à démêler, car il a de petites dimensions et qu'il y a suffisamment d'espace dans l'utérus pour le mouvement. Lorsque la pathologie est détectée, un mappage Doppler couleur est attribué. Il vous permet de voir la multiplicité des enchevêtrements du cordon et la direction du flux sanguin dans les artères et les veines. En présence de 2 ou plusieurs boucles, une observation minutieuse et une étude détaillée du type d'enchevêtrement sont nécessaires. Pour cela, un examen échographique en trois dimensions est utilisé. Cela permet d'examiner en détail la localisation du cordon ombilical et de distinguer l'enchevêtrement du vrai nœud.

La doplerométrie est effectuée pour évaluer l'état du fœtus lors de l'enchevêtrement par le cordon ombilical. Avec son aide, un spécialiste voit l’intensité du flux sanguin dans les vaisseaux et révèle un apport insuffisant en oxygène et attire l’attention sur l’activité motrice. La cardiotocographie permet d’évaluer le fonctionnement du système cardiovasculaire de l’enfant, son activité et d’identifier les signes d’hypoxie présents. Un signe caractéristique de la carence en oxygène, déterminé par la surveillance cardiaque, est une diminution de la fréquence cardiaque au cours du mouvement. Pendant le CTG pendant l'enchevêtrement avec le cordon ombilical, faites également attention au tonus de l'utérus.

Traitement de l'enchevêtrement du cordon

Un traitement spécial enchevêtrant le cordon ombilical n'est pas fourni. Lorsqu'une telle condition pathologique est détectée, la femme doit être prête à consulter le gynécologue plus souvent et à ne pas refuser de prendre d'autres mesures de diagnostic. Pendant l'enchevêtrement du cordon ombilical jusqu'à la détection précoce des symptômes de manque d'oxygène du fœtus, un suivi cardiotocographique du fœtus est présenté chaque semaine. L'hospitalisation pendant l'enchevêtrement du cordon ombilical du fœtus est justifiée s'il existe des signes d'hypoxie aiguë et une altération de la circulation utéro-placentaire.

En emmêlant le cordon ombilical, le patient doit éliminer complètement les soucis et les tensions. Les surtensions émotionnelles contribuent à une augmentation de la synthèse d'adrénaline, ce qui affecte négativement l'état du fœtus et contribue à une insuffisance du flux sanguin utéroplacentaire. L'enchevêtrement du cordon ombilical implique également le respect d'un régime alimentaire équilibré. Il est nécessaire de manger des aliments enrichis plus utiles. Lors de l'enfilage du cordon ombilical, il est recommandé d'éviter l'exposition à des facteurs environnementaux négatifs, notamment le tabagisme passif, le fait de rester dans des locaux enfumés, de travailler dans des industries dangereuses.

Le traitement médicamenteux de l'enchevêtrement du cordon n'est pas systématiquement prescrit. Dans certains cas, le médecin peut recommander de prendre des médicaments qui améliorent le flux sanguin utéro-placentaire, complexes de vitamines. Le mode de délivrance dépend du type d'enchevêtrement du cordon, ainsi que de l'état de la mère et du fœtus. L'option la plus favorable est un enchevêtrement de cordon isolé isolé en vrac. Dans ce cas, les accouchements physiologiques sont indiqués avec un médecin de garde ou un médecin personnel. Il n'y a pas besoin d'hospitalisation préalable.

En cas de naissance naturelle lors de l'enroulement du cordon ombilical, il est important de surveiller attentivement l'état de la mère et du fœtus. Toutes les 30 minutes, le médecin doit surveiller la fréquence cardiaque de l'enfant à l'aide d'une surveillance cardiaque et, en cas de ralentissement de la fréquence cardiaque, accélérer le processus d'accouchement. Lorsqu'un fœtus naît avec un cordon autour du cou, la boucle est retirée dès que la tête passe dans le canal utérin. En cas d'enchevêtrement étroit dans le cordon ombilical et de signes d'hypoxie, une césarienne d'urgence est indiquée quelle que soit la durée de l'embryogenèse. Dans ce cas, le développement d'une hypoxie et même d'une mort fœtale intra-utérine est possible.

Lorsque le cordon ombilical est empêtré à plusieurs reprises, le travail physiologique est contre-indiqué, car l'enfant manque déjà d'oxygène. Lors des contractions et des tentatives, les vaisseaux sanguins se rétrécissent considérablement, ce qui entraîne un manque encore plus grand d’oxygène et le développement de l’asphyxie. Un enchevêtrement étroit du cordon ombilical peut également entraîner un décollement prématuré du placenta. Afin de prévenir cette complication pendant le travail, l’hospitalisation planifiée est réalisée à 37 semaines, suivie d’un accouchement par césarienne.

Pronostic et prévention de l'enchevêtrement avec le cordon ombilical

À l'enchevêtrement par le cordon ombilical, les prévisions sont généralement favorables. Dans la plupart des cas, il est possible d’allonger la grossesse jusqu’à 38 semaines et de donner naissance à un bébé en bonne santé. L'essentiel est de suivre les instructions de l'obstétricien-gynécologue. La prévention de l'enchevêtrement par le cordon ombilical implique l'élimination des facteurs de causalité. Le patient doit éliminer le stress, les influences négatives de l’environnement externe, les risques professionnels et les mauvaises habitudes. Il est également important de fournir une alimentation équilibrée, enrichie en vitamines, des promenades régulières dans les airs.

Une thérapie par l'exercice spécifique pour les femmes enceintes, qui peut être prescrite par un spécialiste, aidera à prévenir l'enchevêtrement avec le cordon ombilical. La gymnastique respiratoire a un effet positif sur le fœtus. De tels exercices enchevêtrés par le cordon ombilical permettront de compenser le manque en oxygène. La prévention de l'enchevêtrement du cordon ombilical consiste également en un diagnostic et un traitement rapides de l'anémie ferriprive, dont souffrent souvent les femmes enceintes. Pour éviter une pathologie obstétrique, une femme doit suivre les recommandations du médecin et réussir tous les tests prescrits.

Est-il dangereux d'enrouler le cordon ombilical autour du cou du fœtus et en quoi cela affecte-t-il l'accouchement?

Pendant la grossesse, le bébé est lié à sa mère par un lien spécial. Au niveau biologique, une telle connexion est établie via le cordon ombilical. Cet article explique à quel point il est dangereux d’enchevêtrer le cordon autour du cou du fœtus, car cela affecte la livraison.

Qu'est ce que c'est

Le cordon ombilical est un organe très important qui ne se forme dans le corps que chez la femme enceinte. En apparence, le cordon ombilical ressemble à une chaîne torsadée de gris-bleu. La longueur du cordon ombilical est différente. Dans certains cas, il peut être assez long, ce qui peut contribuer à la formation de diverses pathologies pendant la grossesse.

L'une de ces conditions pathologiques est l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus. Dans ce cas, la boucle ombilicale est située directement sur le cou de l'enfant.

L'enchevêtrement du cordon est un diagnostic qui peut effrayer toutes les femmes enceintes. Beaucoup de femmes se souviennent: lorsque les médecins ont posé ce type de diagnostic pendant la grossesse, ils ont vécu une véritable frayeur pour la vie de leur bébé. Vous pouvez comprendre cette réaction.

L'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus est une pathologie assez dangereuse, qui nécessite une surveillance médicale attentive, ainsi que la recherche de la tactique appropriée à utiliser pour la gestion de la grossesse, et plus tard - la méthode de naissance correcte.

Les causes

Le développement de l'enchevêtrement du cordon ombilical du cou du fœtus se produit pour diverses raisons. Les médecins identifient plusieurs raisons pouvant conduire au développement de cette pathologie pendant la grossesse:

  • La génétique. La mise en boucle du cordon ombilical du cou d’un enfant peut être due à des facteurs génétiques. Certains scientifiques pensent que la longueur du cordon ombilical est un facteur héréditaire. La longueur moyenne du cordon ombilical est d’environ 40 à 60 cm et, dans certains cas, son allongement est atteint (jusqu’à 75 à 80 cm ou plus). Dans une telle situation, le risque d'enchevêtrement est assez élevé.
  • Stress et effets traumatiques. Les scientifiques ont révélé un fait intéressant: chez les femmes enceintes souvent nerveuses et confrontées à diverses occasions au cours de leur grossesse, le risque de développer cette pathologie est plutôt élevé. Ils croient que la cause en est une augmentation du niveau de stress de certaines hormones, dont l'adrénaline.

Des modifications de la quantité d'hormones dans le sang peuvent améliorer l'activité motrice du fœtus et entraîner certains troubles fonctionnels. Dans certains cas, cela contribue à l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du bébé.

  • Changement de la quantité de liquide amniotique. Pour l'existence et le développement intra-utérin complet de l'enfant nécessite un environnement aquatique. Si le liquide amniotique est suffisant, le bébé se sent bien. En même temps, son activité motrice n’interfère pas. Si le liquide amniotique grossit pour une raison quelconque dans l'utérus, il peut contribuer à la formation de nombreuses pathologies. L’un d’eux boucle le cordon ombilical autour du cou du bébé.
  • Facteurs environnementaux. Certains scientifiques pensent que les conditions climatiques peuvent également entraîner l’enchevêtrement du cordon ombilical du cou de l’enfant au cours de son développement intra-utérin. Les chercheurs ont noté qu'un changement climatique brutal pourrait entraîner la formation de cette pathologie pendant la grossesse. Le changement climatique pendant la grossesse contribue le plus souvent au développement de cette pathologie chez les femmes souffrant de maladies chroniques. Pendant la grossesse, dans une autre ville où les conditions climatiques sont très différentes, le corps de la future mère est perçu comme un stress important. Dans une telle situation, le risque d'enchevêtrement du cordon ombilical fœtal augmente considérablement.

On pense que la surchauffe et le refroidissement excessif du corps d'une femme enceinte peuvent contribuer à cette situation.

  • Le tabagisme Certains médecins notent que chez les femmes qui fument, l'enchevêtrement avec le cordon ombilical est plus fréquent. Cela peut être facilité par la pénétration dans la circulation sanguine de nicotine et d'autres produits chimiques que l'on trouve en grande quantité dans les cigarettes. Ils ont un effet néfaste sur le développement prénatal du bébé et contribuent à l'apparition de diverses maladies.
  • Alcool L'utilisation de boissons alcoolisées est une autre habitude néfaste pouvant entraîner l'enchevêtrement du cordon ombilical. L'éthanol qu'ils contiennent a un effet négatif sur les vaisseaux sanguins du cordon ombilical. Un tel impact entraîne la survenue de divers troubles chez le fœtus, y compris un facteur possible dans le développement d’un enchevêtrement du cordon ombilical du cou de l’enfant.
  • Exercice intensif. Les obstétriciens et les gynécologues notent que l'exercice physique actif peut également entraîner un enchevêtrement. Les femmes enceintes qui ont un long cordon ombilical et certaines autres caractéristiques identifiées pendant la grossesse doivent faire extrêmement attention en faisant du sport. La possibilité de visiter un gymnase ou une piscine dans cette situation doit être discutée avec votre médecin. Dans certains cas, un enchevêtrement avec le cordon ombilical du cou de bébé peut être une contre-indication au sport et à la forme physique.

Les médecins recommandent aux femmes enceintes qui ont constaté un enchevêtrement de passer plus de temps à l'extérieur. Il vaut mieux marcher à un rythme modéré. Des exercices de respiration spéciaux peuvent également contribuer à améliorer le bien-être général. Vous pouvez les exécuter pendant toute la période de la grossesse.

Que pourrait être?

Les boucles ombilicales peuvent être enroulées de différentes manières autour du cou du fœtus. Les médecins distinguent plusieurs variantes cliniques de cette pathologie. Tout dépend du nombre de fois que la boucle du cordon s'enroule autour du cou de l'enfant. Les médecins distinguent un enchevêtrement un, deux et trois.

Si, pour une raison quelconque, le cordon ombilical est enveloppé avec ses boucles plus de trois fois, cet enchevêtrement peut alors être considéré comme multiple. Chacune des options cliniques a ses propres caractéristiques de développement.

Single

Dans cette version de la pathologie, la boucle du cordon est enroulée une seule fois autour du cou de l’enfant. Cette variante de la pathologie est présente chez 20-25% des femmes enceintes. Habituellement, les futures mères sont confrontées à un enchevêtrement intimidant. Cela signifie que la boucle du cordon ombilical entoure étroitement le cou du fœtus et ne le serre pas. Le pronostic de la poursuite du développement de la grossesse avec ce type de pathologie est le plus favorable.

Un enchevêtrement unique serré est considéré comme moins favorable. Dans ce cas, la boucle du cordon ombilical située autour du cou peut entraîner une compression de la colonne cervicale. Dans une telle situation, un enfant peut avoir des complications très dangereuses.

Double

Dans cette variante de la pathologie, la boucle ombilicale se boucle 2 fois autour du cou du fœtus. Les médecins peuvent déterminer cette pathologie à différents stades de la grossesse. Avec une détection précoce, le pronostic est généralement assez favorable. S'il y a une quantité suffisante de liquide amniotique dans l'utérus et que l'activité motrice du fœtus n'est pas perturbée, il peut toujours être "démêlé" avant le début du travail.

Si les médecins déterminent la boucle de torsion du cordon ombilical autour du cou du fœtus après 37 à 38 semaines de gestation, cette affection persiste en règle générale jusqu'à la naissance. À ce stade, le bébé est déjà assez gros et bouge beaucoup moins. Cela est dû au fait que chaque jour qui passe, l’enfant devient plus "encombré" dans l’utérus chaque jour qui passe.

Triple

Cette option est relativement rare dans la pratique obstétricale. L'enchevêtrement du cordon triple peut également entraîner le développement d'un certain nombre de complications (ou peut se dérouler de manière relativement normale).

Un pronostic favorable dans le développement de cette pathologie peut être dans le cas où les boucles ombilicales ne se pincent pas beaucoup. S'ils se serrent très fort, dans une telle situation, l'enfant peut développer une hypoxie intra-utérine. Dans ce cas, une intervention urgente des médecins et le choix de la tactique appropriée pour la poursuite de la gestion de la grossesse sont nécessaires.

Comment suspecter?

Malheureusement, aucun signe clinique direct n'indique la présence de cette pathologie pendant la grossesse. On ne peut suspecter la présence d'enchevêtrement dans les boucles ombilicales du cou du fœtus que si certaines complications de la grossesse ont déjà commencé à apparaître. Dans la plupart des cas, cette pathologie est détectée par hasard - lors d'une échographie de routine.

Si la future mère est diagnostiquée avec un enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus, elle devrait alors être suffisamment attentive à son état général, ainsi qu’au bien-être de son bébé. L'un des signes pouvant indiquer que le bébé a mal à l'utérus est une modification de son activité physique. Particulièrement bien manifesté chez le fœtus après 28 à 31 semaines de grossesse. À ce stade, le bébé a un rythme circadien (quotidien). Cela contribue au fait que l'enfant est généralement plus actif le jour et se repose généralement la nuit.

Si la future mère commençait à remarquer que son bébé commençait à bouger beaucoup moins ou à «s'activer» trop la nuit, elle devrait alors absolument consulter son obstétricien-gynécologue.

Le médecin procédera à l'examen nécessaire, qui permettra de comprendre clairement ce que ressent le bébé si des complications du déroulement de la grossesse se sont développées.

Diagnostics

La méthode diagnostique de base permettant de détecter cette pathologie est l’échographie. Avant l'avènement des techniques d'échographie, les médecins ne pouvaient pas déterminer l'enchevêtrement. Cela a souvent contribué au fait qu'une femme enceinte présentant cette pathologie présentait certaines complications lors de l'accouchement naturel. À l’heure actuelle, les échographistes réussissent très bien à détecter les signes de bouclage autour du cordon ombilical du cou du fœtus.

L'échographie est une étude fondamentale, mais pas la seule, réalisée lors de l'établissement du diagnostic d'enchevêtrement. Pour évaluer l'état du fœtus, les médecins doivent également recourir à d'autres tests de diagnostic. L'une d'entre elles est une étude doppler.

Grâce à cela, il est possible d'évaluer le flux sanguin à travers les vaisseaux qui se trouvent dans le cordon ombilical. Cela permet aux médecins d'éliminer les complications dangereuses pendant la grossesse, notamment l'identification de l'hypoxie intra-utérine. Pour évaluer la dynamique du bien-être d'un bébé dans l'utérus, les médecins peuvent effectuer une dopplerographie à plusieurs reprises. Cela leur permet de suivre les éventuelles pathologies et complications pouvant survenir avant l'accouchement.

La cardiotocographie est une autre méthode de diagnostic permettant d’évaluer l’état général du fœtus. Cette méthode simple et indolore permet aux médecins de déterminer le travail du cœur d’un enfant ainsi que son activité physique. Si tout est normal, aucun changement significatif de ces indicateurs ne se produit. Si le bébé développe une hypoxie intra-utérine, cela peut être déterminé indirectement sur le cardiotogramme.

L’avantage incontestable de cette méthode est la possibilité de la détention multiple. La future mère, qui a eu un enchevêtrement du cordon ombilical, peut se voir prescrire une cardiotocographie plusieurs fois avant le début du travail. Cette observation dynamique permet aux médecins d’identifier rapidement les complications dangereuses et, si nécessaire, de changer de tactique de grossesse.

Conséquences pour le fœtus

Afin de comprendre en quoi le danger de développement de diverses complications dans cette pathologie réside, il est nécessaire de toucher à quelques caractéristiques biologiques. Il est important de se rappeler que pendant la vie intra-utérine, le fœtus reçoit de l'oxygène non par la trachée et par ses propres voies respiratoires, mais sous la forme dissoute - par le sang. Dans cette situation, l’oxygène pénètre dans le corps de l’enfant par le système des artères sanguines situées dans le cordon ombilical.

Il devient donc clair que la condition principale pour le développement prénatal normal du bébé et son apport complet en oxygène est la localisation des boucles autour du cou pendant un enchevêtrement double ou multiple.

Si les boucles sont bien serrées, cela peut entraîner une forte compression des vaisseaux sanguins dans le cordon ombilical. Dans une telle situation, le fœtus ne reçoit pas suffisamment d'oxygène dissous, ce qui peut contribuer au développement de l'hypoxie intra-utérine - déficit en oxygène de tous les organes et tissus internes.

L'hypoxie intra-utérine prolongée est une condition extrêmement dangereuse. Cela contribue à perturber le fonctionnement de tous les organes internes de l'enfant, y compris les organes vitaux du cœur et du cerveau. Dans une telle situation, certaines pathologies (et même des anomalies de développement) peuvent se développer chez le fœtus.

L'hypoxie intra-utérine peut entraîner un début précoce du travail. Dans cette situation, le bébé peut naître beaucoup plus tôt que prévu. Dans ce cas, l'enfant peut être prématuré et ses poumons ne seront pas prêts pour une respiration autonome.

Une forte compression des vaisseaux sanguins situés à l'intérieur du cordon ombilical peut entraîner une perturbation de l'apport sanguin au placenta. Dans une telle situation, le fonctionnement du placenta est altéré. Dans certains cas, cela peut même entraîner le développement d'un décollement placentaire dans la paroi utérine. Cette pathologie peut être extrêmement dangereuse et provoquer le développement d'un travail prématuré.

Un travail naturel indépendant, compliqué par la présence d'un enchevêtrement serré et répété du cordon ombilical du fœtus, peut être dangereux et entraîner des blessures graves et des blessures graves. En règle générale, dans ce cas, l'enfant présente diverses lésions de la colonne cervicale. La gravité de ces dommages est différente. Pour éviter cela, les médecins tentent toujours de recourir à une césarienne.

Il faut se rappeler que chaque grossesse est unique. Les médecins ne peuvent que prédire l’évolution de certaines complications. La naissance d'un bébé en bonne santé en présence d'un cordon ombilical allongé dépend de nombreux facteurs. Dans un cas, un bébé en bonne santé est né et dans l'autre, un enfant qui a eu une sorte de pathologie lors de la naissance.

Caractéristiques du travail

Le choix des tactiques obstétricales dépend en grande partie de la tension du cordon autour du cou du bébé. Avec un seul enchevêtrement, les médecins peuvent résoudre l'accouchement naturel. Dans ce cas, pendant le travail, l’obstétricien-gynécologue suit toujours l’apparition de la tête. Dès sa naissance, le médecin peut retirer la boucle du cordon ombilical du cou. Dans ce cas, le processus naturel d'accouchement n'est généralement pas violé.

Quelques semaines avant la grossesse, lorsqu’ils détectent un double enchevêtrement dans les boucles ombilicales du cou du fœtus, les médecins choisissent en règle générale une méthode chirurgicale d’aide obstétricale. Dans une telle situation, un accouchement naturel peut être très dangereux. Pendant le travail, les boucles du cordon ombilical peuvent pincer fortement le cou de l’enfant, entraînant ainsi le développement de complications dangereuses (et peut-être même un traumatisme à la naissance).

Lorsque le cordon ombilical du cou du fœtus est trompé trois fois, les médecins ont souvent recours à la césarienne. La méthode chirurgicale de l'obstétrique est également utilisée dans les cas où le déroulement de la grossesse présente d'autres caractéristiques.

Pour savoir comment corriger l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus, voir la vidéo suivante.

L'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus - une écharpe n'est pas à affronter

Pendant la période de développement intra-utérin, l'enfant ne peut pas manger et respirer de manière autonome. Cela dépend complètement de l'organisme maternel. Cette connexion est fournie par les vaisseaux et le placenta. Les changements pathologiques dans ces organes conduisent à une hypoxie et à un développement altéré. Mais parfois, au cours du développement normal pendant la grossesse, au moment de la naissance, un enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou apparaît une ou plusieurs fois. À quel point cette condition est-elle dangereuse et vaut-il la peine d’accorder une césarienne?

Types de pathologie

Le cordon ombilical est constitué de 3 vaisseaux entourés d'une seule coquille. À travers elle, le flux de nutriments, l'échange gazeux et l'élimination des produits métaboliques du fœtus. Coquille - gelée Vartan - comme de la gelée. Il protège les vaisseaux contre l’étirement, la contraction et la torsion. Avec la pathologie du cordon ombilical pendant la grossesse, l'enfant commence à prendre du retard dans son développement et son poids. Mais parfois, la grossesse se déroule normalement jusqu'au moment de l'accouchement.

La détérioration, le développement d'une hypoxie aiguë pendant l'accouchement est possible avec un chevauchement complet ou partiel de sa lumière et une violation du flux sanguin.

L'enchevêtrement est l'emplacement du cordon ombilical autour du cou du fœtus sur 360 ° (un tour) ou plus. Dans la CIM-10, il n’existe un code que pour les genres compliqués d’enchevêtrement avec compression (O69.1). Les autres options ne sont pas considérées.

Un seul enchevêtrement se produit dans 22% des genres. Le double enchevêtrement est enregistré moins fréquemment, dans 3% des cas seulement. Le triple et le quadruple représentent respectivement 0,5% et 0,07%.

Allouer un enchevêtrement complet et incomplet, qui est inférieur à 360 °. Full peut être simple et multiple. Le nombre maximal de révolutions enregistré dans la littérature médicale est de 9. L'enchevêtrement complet peut se produire sous la forme d'une torsion réelle ou d'une formation de nœuds incomplète.

Si le cordon ombilical est enroulé autour d'une seule partie du corps, il s'agit d'un enchevêtrement isolé. Si plusieurs sont impliqués - combinés.

Pourquoi le bébé est tordu?

L'emplacement des boucles avant la livraison n'a pas de signification clinique. Plus la période de gestation est courte, plus la mobilité du fœtus est importante. L'enfant tourne librement, change de position de la tête au pelvien. Par conséquent, le cordon ombilical situé sur le cou du fœtus sans enchevêtrement ne doit pas être alarmant. Mais à l'approche du moment de la naissance, l'espace libre dans l'utérus diminue. Un enfant après 36 semaines ne devrait plus changer radicalement de position.

Les causes de l'état pathologique correspondent à trois facteurs principaux:

  1. Beaucoup d'eau. La cavité de l'utérus est trop étirée par une grande quantité d'eau, le fœtus a plus d'espace pour nager, et donc pour la possibilité d'un changement de position.
  2. L'hypoxie. La condition est une conséquence de l'insuffisance placentaire. Les raisons pour lesquelles il y a une violation du fonctionnement du placenta, beaucoup. Il s'agit de la prééclampsie, du diabète, de la pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins chez la mère, d'une infection intra-utérine. En état d'hypoxie, l'enfant peut devenir plus mobile. Certains de ces états sont accompagnés d'un débit d'eau élevé.
  3. Le stress. L'activité physique de la mère et la tension nerveuse entraînent une augmentation de l'hormone de stress - l'adrénaline. Il affecte la condition du fœtus, entraînant une activité accrue.

Un double enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou est observé avec une augmentation de sa longueur. La norme est de 55 à 70 cm. Un cordon mesure plus de 70 cm de long et un autre court - moins de 40 cm. Toutefois, même avec une longueur inférieure à 40 cm, un enchevêtrement peut se produire, mais les symptômes et les conséquences seront différents.

Comment diagnostique-t-on la pathologie?

Pour la première fois, une femme peut entendre parler de l'enchevêtrement entre 31 et 32 ​​semaines de grossesse lors d'une échographie. Mais de telles conclusions ne sont pas sérieuses. Habituellement, au moment de la naissance, les enfants eux-mêmes sont démêlés.

Une attention particulière doit être portée à la localisation des boucles dans le cou, qui a été diagnostiquée à la semaine 38. Le danger peut être double et triple enchevêtrement, ainsi que serré. Lorsque les boucles se resserrent, une hypoxie aiguë se développe. Cela perturbe l'apport en oxygène et en nutriments, ainsi que l'élimination des produits de décomposition.

Si une boucle du cordon ombilical est mal placée sur une échographie, une cartographie Doppler est nécessaire pour déterminer la nature du flux sanguin. À partir de ses résultats, vous pouvez connaître le nombre de boucles, leur emplacement exact et la direction du flux sanguin. Parfois, des nœuds ou d'autres conditions pathologiques sont enregistrés simultanément. Doppler vous permet de déterminer si l'enfant souffre d'hypoxie.

De plus, toutes les femmes enceintes à partir de 27 semaines, quel que soit le diagnostic, procèdent au CTG à chaque apparition chez le médecin. Avec un enchevêtrement serré, ces signes d'hypoxie sont le plus souvent observés:

  • diminution du rythme basal et diminution du rythme cardiaque fœtal;
  • l'apparition d'un grand nombre de décélérations - ralentissement du rythme cardiaque lors des mouvements de l'enfant ou contractions utérines.
  • diminution du nombre d'accélérations - augmente le rythme pendant le mouvement.

Dans le même temps, le score CTG total pour les changements initiaux de l'état fœtal est de 5 à 7 points; 4 points ou moins pour l'état critique selon l'étude (pour plus d'informations sur le déchiffrement des résultats de CTG, voir le lien).

Parfois, un enchevêtrement lâche est une découverte accidentelle lors de l'accouchement. On peut le soupçonner par l'apparition de décélérations profondes à la fin du deuxième stade du travail au moment de l'éruption de la tête. Après la naissance de la tête, la sage-femme remarque les boucles sur le cou du bébé.

Est-il possible de reconnaître la violation vous-même?

Il est impossible de déceler des signes d'enchevêtrement sans examen spécial. Si l'enfant est trop mobile et que son abdomen est très grand, cela ne signifie pas qu'il risque de se tordre dans le cordon ombilical. Près de 100% des fruits pour toute la durée de la grossesse peuvent être enrubannés et en sortir indépendamment. Et cela ne s'accompagne d'aucun symptôme.

Si la naissance a commencé pendant l'enchevêtrement avec le cordon ombilical, les symptômes seront également absents s'il s'agit d'une imprécision ponctuelle.

Caractéristiques de la grossesse et de l'accouchement

Qu'est-ce qui menace le déroulement de la grossesse en boucle autour du cou du fœtus? Étant donné que la plupart des enfants se trouvent au moins une fois dans cette position, il devient évident que les conséquences ne peuvent être qualifiées de tangibles. Par conséquent, la gestion de la grossesse n’est pas différente de la simple.

Les craintes peuvent être causées par l'identification de la mauvaise position du cordon ombilical à une date ultérieure. Si cela se produit après 38 semaines, il est nécessaire d'évaluer de manière exhaustive l'état de l'enfant et la possibilité d'accouchement par le canal utérin.

Dans le cas du diagnostic de la présentation pelvienne simultanée et de l'enchevêtrement du cordon ombilical, plusieurs paramètres supplémentaires doivent être pris en compte. La présentation pelvienne en elle-même n’est pas une indication pour une césarienne. Mais avec l'enchevêtrement, une hypoxie aiguë peut se développer. Cela est dû au fait qu'avec une migraine juste après la naissance de la tête, la sage-femme la libère des boucles possibles. Dans la présentation pelvienne, les fesses naissent et la tête s'attarde dans la cavité pelvienne. Par conséquent, la tension ou le serrage des vaisseaux du cordon ombilical et le développement de la privation d'oxygène sont possibles.

La condition du fœtus est également prise en compte. Les naissances avec emmêlement du cordon peuvent survenir chez un fœtus présentant un retard de croissance intra-utérin. Par conséquent, une césarienne peut être pratiquée: pendant l'opération, les enfants en état grave sont moins stressés et ont de meilleures chances de bien se rétablir.

Un grand danger est lié à un court cordon ombilical. Un signe d'une telle condition peut être un deuxième stade prolongé du travail. Parfois, en raison de la tension des vaisseaux, un détachement du placenta peut survenir, ce qui menace la mort du fœtus et le développement d'une perte de sang massive chez la mère lors de la formation du CID. Mais heureusement, une telle complication est extrêmement rare.

Parfois, il est possible de combiner l'emplacement des boucles sur le cou avec d'autres anomalies:

  • vasculature;
  • hypo ou hyper développement;
  • formation de nœuds;
  • absence de vaisseau du cordon ombilical ou de son hypoplasie;
  • fixation incorrecte au placenta.

Dans cette situation, la combinaison d'un enchevêtrement peut avoir des conséquences plus graves pour le fœtus. La malformation du cordon ombilical est rarement isolée. Il y a souvent des malformations ou des anomalies chromosomiques. Par conséquent, au stade du diagnostic chez la femme enceinte, ils clarifient les résultats des précédentes grossesses et accouchements, ainsi que le statut du lieu de naissance.

Si, à la fin de la gestation, le nombre de complications de la grossesse ou de menaces pesant sur le fœtus et la mère est suffisant, il est alors décidé de procéder à une césarienne planifiée.

L'hospitalisation avant l'accouchement est prescrite si, selon les résultats de l'échographie, il est établi:

  • enchevêtrement multiple;
  • présentation du cordon ombilical ou de ses vaisseaux;
  • une combinaison de développement retardé du fœtus avec un syndrome d'artère unique.

Si l'accouchement a commencé à suivre des voies naturelles, alors le CTG fœtal est nécessairement réalisé pour le diagnostic opportun de la détérioration. Avec le développement de l'hypoxie aiguë, l'accouchement est complété par une césarienne d'urgence.

Implications pour l'enfant

Les conséquences de l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou ne sont pas dangereuses si cela est arrivé pendant la grossesse: l'enfant se dénoue et rien ne détériore son état. Si le clampage des vaisseaux provoquait une hypoxie aiguë, les complications pour l’enfant dépendraient du moment où l’état pathologique se produirait et des actes médicaux à effectuer.

Selon diverses études, 21 à 65% de tous les cas d’empêtrement provoquent une hypoxie. Et dans 2,5% de toutes les naissances avec des boucles ombilicales autour du cou, la mort foetale survient pendant ou après la naissance.

Les conséquences pour l’enfant à l’avenir peuvent être associées à une privation aiguë d’oxygène. Dans ce cas, les violations commencent à apparaître au moment de la naissance. Un enfant privé d'oxygène vide les intestins pendant le travail. Le méconium (matières fécales d'origine) pénètre dans les eaux amniotiques arrière et les colore dans une couleur boueuse verdâtre, des flocons désagréables y apparaissent. L'enfant avale une telle eau, qui aggrave son état.

La neurosonographie, une échographie du cerveau, est effectuée sur de tels enfants pendant 3 à 4 jours. Des recherches sont nécessaires pour identifier les traces d'œdème cérébral, la présence d'hématomes et d'hémorragies. Sur la base des résultats de l'examen, une consultation avec un neurologue et un traitement approprié peuvent être prescrits.

Les effets à long terme peuvent se manifester par des problèmes neurologiques très difficiles à traiter:

  • l'épilepsie;
  • Paralysie cérébrale;
  • retard mental;
  • encéphalopathie.

Dans les cas bénins, il peut y avoir des manifestations sous forme de syndrome d'hyperactivité, maux de tête persistants, agitation, incapacité à concentrer son attention.

La prévention est-elle possible?

De nombreuses mères s'inquiètent de savoir si le cordon ombilical est emmêlé lors de l'échographie. Le médecin peut remarquer ce signe à tout moment, mais il est presque impossible d'éviter son apparition par des influences extérieures. La tâche des mères en prévention consiste à créer des conditions dans lesquelles le développement de polyhydramnios et l’hypoxie du foetus sont impossibles:

  1. Même au stade de la planification de la grossesse, vous devez vous débarrasser des mauvaises habitudes.
  2. Traiter les maladies chroniques. S'ils sont classés comme incurables, essayez de stabiliser l'état. Cela est particulièrement vrai pour le diabète, l'obésité et l'hypertension, dans lesquels l'insuffisance placentaire est un compagnon fréquent de la grossesse.
  3. Évitez l'infection, lorsque des signes de maladie apparaissent, ne vous soignez pas, mais prenez des antibiotiques aux doses et aux traitements recommandés par votre médecin.
  4. Mangez bien, reposez-vous suffisamment, faites de l'exercice.
  5. Éviter le stress. L'effort nerveux est toujours associé à une libération excessive d'adrénaline. L'organisme féminin et le système reproducteur y sont largement exposés. Par conséquent, chez les femmes enceintes, en raison du stress, l'utérus se tonifie, l'enfant souffre d'hypoxie, devient agité et peut changer la position du corps plusieurs fois.
  6. Observez le médecin et suivez ses recommandations.

Le cordon ombilical est-il enroulé autour du cou du fœtus - est-ce dangereux?

Lorsque le bébé bouge dans l'utérus, le cordon ombilical peut s'enrouler autour de son cou et former une boucle. Pourquoi cela se produit et qu'est-ce qui est dangereux - nous le découvrons plus loin.

Définition de la pathologie

Le cordon ombilical est également appelé le cordon ombilical et constitue une formation qui ressemble à un cordon torsadé en spirale. Il présente les caractéristiques suivantes:

  • couleur gris-bleu;
  • finition mate;
  • 55-60 cm de longueur (avec une grossesse normale);
  • environ 2,5 cm d'épaisseur.

Lorsque le cordon ombilical s'enroule autour du fœtus, ce phénomène s'appelle un enchevêtrement. Selon la classification de cette pathologie, l'enchevêtrement ne se produit que autour d'une partie du corps du fœtus - le cou, mais selon le nombre de tours, l'enchevêtrement peut être un, deux ou plusieurs.

Un simple cordon emmêlant autour du cou du fœtus

Près de 20% des femmes enceintes sont confrontées au problème de l'enchevêtrement du cordon. Le plus souvent, il y a un seul enchevêtrement qui ne serre pas le cou. Il y a plusieurs raisons et elles incluent:

  • Excès de longueur du cordon ombilical. Il a un diamètre d'environ 2 cm et une longueur variant de 40 à 60 cm.Ces chiffres sont considérés comme normaux, mais il peut atteindre environ 70-80 cm de longueur, auquel cas les femmes sont à risque car leur bébé peut être emmêlé dans un cordon ombilical. Ces dimensions sont transmises génétiquement et coïncident très souvent avec celles des parents.
  • Sentiments fréquents et nervosité, poussée d'adrénaline.
  • Augmentez la quantité de liquide amniotique (niveau d’eau élevé).

Ces raisons ne sont pas fortuites, car le long cordon ombilical et l’eau polyhydrique permettent à l’enfant de bouger plus librement, ce qui entraîne un enchevêtrement.

Il y a souvent des rumeurs parmi les femmes enceintes que si un enfant bouge trop activement, il souffre d'hypoxie. En fait, les mouvements actifs ne parlent de rien de tel.

Lorsque le fœtus est âgé de 28 semaines, il sera ajusté en mode quotidien. Vous pouvez déterminer quand le bébé dort ou est réveillé. Lors du déménagement, il faut faire attention à son activité. Si le bébé commence à bouger moins, on peut alors en conclure qu'il ne va pas bien (il devrait y avoir au moins 10 mouvements de fœtus par jour). Par conséquent, si le bébé est inactif, il est nécessaire de consulter un gynécologue et de le consulter.

Dans un seul enchevêtrement, l'accouchement naturel est autorisé. De nombreuses momies accouchent toutes seules et dès que la tête du bébé est montrée, la sage-femme retire doucement le nœud coulant.

Tordre le cordon ombilical autour du cou

Il y a aussi un double enchevêtrement. Si, au moment de l'échographie, l'enfant a atteint l'âge de 37 semaines, il ne sera pas en mesure de se défaire, car il ne dispose déjà pas de suffisamment d'espace pour manœuvrer dans le ventre de sa mère. Mais si une double intrication a été observée par échographie plus tôt que cette période, il y a encore une chance qu'il puisse à nouveau se démêler.

Le double enchevêtrement complique naturellement l’accouchement, de sorte que l’obstétricien doit être informé à l’avance afin que l’accouchement se fasse en toute sécurité.

Beaucoup dépend de la manière dont le cordon ombilical est enveloppé. Pendant que le bébé est dans l'utérus, l'enchevêtrement n'est pas étroit - il n'y a pas de danger, car l'oxygène continue de circuler dans le cordon ombilical et non dans la trachée. L'essentiel est que le cordon ombilical ne soit pas pincé (le bébé peut l'appuyer), par conséquent, il est recommandé aux femmes présentant un enchevêtrement du cordon du fœtus de subir une dopplerométrie périodique.

Une femme en travail est autorisée à accoucher de façon autonome, mais elle prépare tout pour l'opération. Au moindre écart dans la santé du fœtus, une césarienne est pratiquée.

Enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus à trois reprises

Il est également possible que le cou d’un enfant soit empêtré dans le cordon par trois. Ce phénomène n'est pas particulièrement dangereux s'il n'est pas étroit. L'enfant reçoit de l'oxygène par l'artère ombilicale et une asphyxie par enchevêtrement étroit ne se produit pas. S'il y a un triple enchevêtrement serré, on peut alors observer une privation d'oxygène. Les gynécologues le déterminent par Doppler et CTG. Avec une telle violation, même avec un stéthoscope, il est possible de déterminer l'arythmie chez un enfant.

À long terme, commencer à stimuler l'accouchement. Avec une divulgation insuffisante du col de l'utérus de l'enfant est retiré par césarienne. Mais les raisons de l'opération devraient être des raisons supplémentaires:

  • le fruit est lourd;
  • l'enfant est en travers;
  • bassin étroit chez la parturiente;
  • hypertension révélée.

Qu'est-ce qui menace l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou du fœtus?

Les enfants avec double ou triple enchevêtrement sont soumis à un certain danger. En cas d'enchevêtrement ou de compression du cordon ombilical, l'enfant souffre d'un manque d'oxygène et de nutriments qui lui sont fournis par le sang. Immédiatement, son bien-être se dégrade, ce qui peut être enregistré sur le CTG.

La santé du fœtus dépend de la durée de sa privation d’oxygène. Rarement, mais toujours, il a été observé que si le cordon ombilical était étroitement attaché et que sa longueur était considérablement réduite, le placenta était alors détaché du fœtus. Par conséquent, si le saignement n'apparaît pas à temps chez le médecin, vous pouvez perdre l'enfant.

L'enchevêtrement du cordon ombilical menace et le fait que le bébé puisse blesser les vertèbres cervicales pendant l'accouchement. Par conséquent, un obstétricien qui accouche doit agir en conséquence.

Tous les enfants sont différents et les situations d’enchevêtrement sont également différentes. Par exemple, certains enfants n’ont aucun effet alors que d’autres développent des troubles végétatifs-vasculaires.

Mesures préventives

Il est à noter que l'enchevêtrement est formé par le fait que l'enfant se déplace activement à l'intérieur de la vessie fœtale, tordant le cordon ombilical et se mettant dans la boucle. Mais dans le même temps, la mère peut minimiser le risque d'enchevêtrement si elle observe certaines règles:

  • Faites des promenades quotidiennes au grand air.
  • Dormez au moins 7 heures et pendant le sommeil pour assurer un flux d'air frais dans la pièce.
  • Constamment sous la supervision d'un gynécologue et mettre en œuvre toutes ses recommandations.
  • Au troisième trimestre de la grossesse à subir CTG - une procédure qui permet d'identifier la nature du rythme cardiaque et l'activité de l'enfant. Selon son résultat, le médecin lui donne des recommandations.

Si vous trouvez un enchevêtrement, ne soyez pas nerveux. Le médecin peut vous prescrire des médicaments qui favorisent la circulation sanguine dans la zone fœtale et placentaire.

Vidéo: Enchevêtrement du cordon ombilical lors de l'accouchement

Dans la vidéo suivante, un expert expliquera en détail que les femmes enceintes devraient être au courant de l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou:

Le plus souvent, l'enfant est tordu une fois et non pas serré. Très rarement, à plusieurs reprises, combinés, c'est-à-dire lorsque le cou et la jambe sont fixés. Un seul enchevêtrement n'est pas dangereux. Compliqués sont considérés comme double et triple enchevêtrement. Parfois, lorsqu'ils sont détectés, une césarienne planifiée est effectuée. La prévention est l'observance d'une femme dans la journée et une totale tranquillité d'esprit.

8 questions sur l'enchevêtrement du cordon ombilical

L'enchevêtrement du cordon ombilical - un diagnostic qui effraie beaucoup de femmes qui attendent un enfant. Vaut-il vraiment la peine de s'inquiéter et comment se comporter afin de réduire les risques possibles?

Julia Chernysheva
Obstétricien-Gynécologue, Moscou

Question 1. Quelle est la fréquence d’enchevêtrement du cordon ombilical?

Cette condition, détectée par échographie, est diagnostiquée chez une femme enceinte sur trois. Si à propos de l'enchevêtrement est devenu connu dans les premiers stades, alors il n'y a aucune raison de s'inquiéter. À ce stade, le fœtus est encore très petit et dispose de beaucoup d'espace pour les mouvements actifs. Il nage, se retourne. Et parfois plusieurs fois par semaine, il passe tout d'abord dans la boucle par le cordon ombilical, puis il est tout aussi facilement libéré de cette boucle. Des mesures doivent être prises si l'enchevêtrement se trouve plus proche de l'accouchement, alors que l'enfant a déjà pris sa position définitive avant la naissance.

Question 2. Pourquoi le cordon est-il emmêlé?

Le cordon ombilical est un organe spécial qui relie le placenta au fœtus. La formation du cordon ombilical commence à 11 semaines. Au moment de la naissance, son épaisseur atteint 2 cm: elle se compose actuellement de deux artères et d'une veine. Les artères transportent le sang du fœtus vers le placenta, saturé de dioxyde de carbone et de produits métaboliques. Et à travers la veine, le sang, enrichi en oxygène et en nutriments, va au bébé. Les vaisseaux ombilicaux du cordon ombilical sont entourés d'une substance spéciale - la gelée de Varton. Cette substance gélatineuse empêche leur écrasement.

Normalement, la longueur du cordon ombilical est comprise entre 40 et 70 centimètres. Si elle dure plus longtemps, des boucles du cordon ombilical peuvent se former aux derniers stades de la grossesse, ce qui peut tomber dans la tête, le manche, la jambe de bébé ou son corps. La taille du cordon ombilical ne dépend pas des conditions extérieures ou du mode de vie d'une femme. C'est un facteur héréditaire.

Le polyhydramnios est un autre facteur qui augmente les risques d’enchevêtrement. Dans un grand volume de liquide amniotique, le fœtus continue à se déplacer activement au cours des stades avancés. La polyhydratation est une complication du cours de la grossesse. Pour identifier ses causes, il est nécessaire de consulter un gynécologue.

Certains bébés, même dans l'utérus, se comportent plus activement que d'autres, ce qui augmente le risque d'enchevêtrement par le cordon ombilical. Souvent, la mobilité est associée aux particularités du caractère de l'enfant, qui se manifestent avant la naissance. Mais il arrive que cela soit causé par une hypoxie chronique (manque d'oxygène chez le fœtus). Lorsqu'il n'y a pas assez d'oxygène, le fœtus commence à s'inquiéter. Son corps produit le cortisol, une hormone du stress. Le cœur commence à se contracter plus souvent afin de saturer l’ensemble du corps avec une petite quantité d’oxygène. Dans ce contexte, l'activité motrice augmente et, par conséquent, le risque d'enchevêtrement du cordon ombilical.

L'une des principales raisons du manque d'oxygène chez le fœtus est de fumer une femme enceinte. Sous l'influence de la nicotine, les vaisseaux se contractent et la circulation sanguine normale est perturbée. Cela se produit non seulement dans le corps de la mère, mais également dans celui du fœtus, car la nicotine passe facilement à travers la barrière placentaire. Le tabagisme augmente le risque de nombreuses complications, l'hypoxie fœtale en est un.

L'hypoxie provoque souvent le mauvais mode de vie de la future mère, la violation du régime, l'inactivité physique. Pour que l’enfant ait suffisamment d’oxygène, une femme doit le recevoir elle-même en quantité suffisante. Il faut aérer la pièce, marcher à l'air frais, bouger. Bien sûr, nous ne parlons pas d'effort physique sérieux, mais des exercices spéciaux, comme la natation et la marche à un rythme tranquille, en bénéficieront.

Les fruits de l'hypoxie peuvent survenir en raison de la nervosité de la future mère. Quand une femme est inquiète, des hormones de stress sont libérées dans son sang: l'adrénaline et le cortisol. Ils franchissent la barrière placentaire et atteignent le fœtus. Par conséquent, le bébé commence à bouger plus qu'il ne le devrait.

La cause de l'hypoxie peut aussi être une insuffisance placentaire. Il est provoqué par l'hypertension, les maladies du sang, y compris la thrombophilie, ainsi que le diabète et les maladies du rein. La prééclampsie (gestose) et les infections intra-utérines sont également dangereuses.

Question 3. Quels sont les types d'enchevêtrement?

Le cas le plus courant et le plus sûr est un simple enchevêtrement à blanc. Même s’il arrive que le cordon ombilical ne forme pas une, mais deux voire trois boucles autour du fœtus. Pour savoir exactement à quel enchevêtrement il faut faire face dans chaque cas particulier, une échographie ne suffit pas. Une cartographie Doppler couleur est prescrite à une femme (ne le confondez pas avec Doppler). Cette technique vous permet de voir la direction du flux sanguin dans les gros vaisseaux et à partir de ces données, de déterminer exactement le nombre de boucles formées par le cordon ombilical. Dans certains cas, une étude échographique tridimensionnelle est également requise.

Question 4. Le fœtus peut-il suffoquer si le cordon ombilical est enroulé autour de la gorge du bébé?

Le fœtus ne peut en aucun cas étouffer, ni pendant le développement du fœtus ni pendant le travail. Les poumons ne commencent à fonctionner qu’après la naissance de l’enfant et lorsque sa bouche est libérée du mucus. Jusqu'à présent, les voies respiratoires ne sont pas impliquées dans l'apport d'oxygène au bébé. Par conséquent, il n’est pas très important que le cordon ombilical soit projeté sur la gorge, le manche, la jambe ou le tronc. L'état du cordon ombilical lui-même est important. C'est par elle et pendant le développement du fœtus et lors de la naissance même, le fœtus reçoit de l'oxygène et des nutriments. Tant que le flux sanguin dans le cordon ombilical n'est pas interrompu, l'enfant ne souffre pas, même si sa gorge est enlacée. Une situation dangereuse survient lorsque la lumière de ses vaisseaux rétrécit sous l'effet de la tension ou du pincement du cordon ombilical. Dans ce cas, le fœtus souffre d'un manque d'oxygène - hypoxie.

Question 5. L'enchevêtrement affecte-t-il le développement du fœtus?

Pour savoir s’il existe une menace, une cardiotocographie (CTG) est prescrite. Au cours de cette étude, le rythme cardiaque du fœtus, ses mouvements et la contraction de l'utérus sont enregistrés à l'aide d'une sonde à ultrasons. L'étude réalisée par toutes les femmes enceintes à partir de 33 semaines de grossesse. Si le nombre de battements de coeur diminue pendant les perturbations, cela signifie qu'il y a un danger pour la santé de l'enfant. Dans ce cas, faites aussi la doplérométrie par ultrasons. Il permet d'évaluer la nature et la vitesse du flux sanguin dans les vaisseaux du placenta et du cordon ombilical: si ces indicateurs sont normaux, tout est en ordre et la femme enceinte n'a qu'à suivre scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin. Habituellement, une observation dynamique est prescrite pour l'enchevêtrement. Cela est nécessaire pour pouvoir suspecter des violations à temps du bébé et pour prendre les mesures nécessaires dans les meilleurs délais. Les études peuvent être effectuées tous les 4 à 7 jours, ou peut-être tous les jours: tout dépend de l'état du fœtus. Si une observation quotidienne est requise, il est généralement proposé aux femmes de se rendre au département de pathologie de la grossesse.

Si la dopérométrie a montré des anomalies, cela indique que l'enfant souffre déjà d'hypoxie. Cette condition est aiguë et chronique. Hypoxie aiguë est une indication pour la livraison d'urgence. En termes simples, l'enfant doit être sauvé d'urgence. Mais c'est encore très rare. L'hypoxie chronique est plus courante. Un apport insuffisant en oxygène peut entraîner des modifications des processus métaboliques, une altération du développement intra-utérin et une réduction de la capacité d'adaptation du nouveau-né. Le système nerveux est particulièrement sensible à l'hypoxie. Plus le fœtus souffre d'un manque d'oxygène longtemps, plus toutes ces complications peuvent être prononcées. Pour éliminer les conséquences indésirables, les médecins peuvent prescrire à une femme des médicaments qui soutiennent la circulation utéro-placentaire. Ils sont également généralement recommandés pour la prévention de l'hypoxie.

Question 6. Existe-t-il des moyens de résoudre l'enchevêtrement du cordon ombilical dans l'utérus?

Aucune procédure médicale pour libérer le fœtus de la boucle ne va pas aider. Et si des "guérisseurs" promettent de le faire par des méthodes "médicamenteuses" inconnues de la médecine, vous ne devriez pas les croire. Il n'y a pas de telles méthodes. Le médecin peut prescrire des exercices liés à la modification de la position du corps d'une femme enceinte, par exemple, "Kitty". En position initiale, vous devez vous mettre à quatre pattes et vous reposer sur vos paumes et vos genoux. Gardez la tête droite. Prenez une profonde respiration en inclinant la tête tout en pliant le dos. Revenez lentement à la position de départ. Ne retiens pas ton souffle. Nommer aussi bien connu "Vélo". Les femmes enceintes doivent l'exécuter à un rythme lent. Six à neuf "tours" suffiront. Un autre bon exercice est fait contre le mur. Position de départ: couché sur le dos, les bras le long du corps, les jambes pliées au niveau des genoux. Lève tes jambes, repose-les contre le mur. Ensuite, tout en inspirant, tout en continuant de vous toucher, écartez les jambes. À l'expiration, revenez lentement à la position de départ. Répétez 4-5 fois. L'essence des exercices est qu'en changeant la position du corps d'une femme enceinte, la position du fœtus peut également changer, et il peut se libérer de la boucle. Mais cent pour cent résultat est préférable de ne pas attendre. Et ne vous fâchez pas s'il devenait évident que l'accusation spéciale n'a pas aidé. Beaucoup mieux juste pour se calmer. Moins la future mère sera nerveuse, moins l'enfant s'inquiète. Cela signifie que le risque de resserrement de la boucle diminuera.

Question 7. L'enchevêtrement du cordon est-il une indication de la césarienne?

Un simple enchevêtrement lâche du cordon ombilical lui-même ne devient pas le plus souvent une indication pour une délivrance chirurgicale. Mais dans ce cas, toute la période de la naissance nécessite une surveillance attentive de l'état de l'enfant. En cas d'hypoxie aiguë, une césarienne d'urgence est réalisée.

Pendant les contractions, le rythme cardiaque du bébé est surveillé avec le CTG fœtal. Cela vous permet de comprendre comment le bébé réagit aux coupures nettes dans l'utérus. Au deuxième stade du travail, le risque d'hypoxie augmente. Par conséquent, le cœur du bébé écoutait toutes les 3 minutes et après chaque tentative d'utilisation d'un stéthoscope obstétrical, autrement dit, des tubes. Si la fréquence cardiaque n'est pas normale, le médecin peut effectuer la stimulation pour accélérer l'accouchement. Dans certains cas, également utilisé épisiotomie - dissection du périnée. Si le cordon ombilical s'enroule autour de la gorge, l'obstétricien le libère de la boucle immédiatement après la naissance de la tête du bébé. À ce stade, vous ne pouvez pas pousser. Le médecin vous préviendra à ce sujet.

Si l'enchevêtrement est serré et que le cordon ombilical est considérablement étiré, la tactique de livraison sera différente. Dans ce cas, le risque d'hypoxie aiguë lors de l'accouchement naturel est très élevé. La raison en est que lorsqu'un enfant passe dans le canal génital, le cordon ombilical est resserré encore plus, la lumière de ses vaisseaux est considérablement rétrécie. Il y a un autre danger. En raison de la boucle, le cordon ombilical devient plus court. Cette longueur peut ne pas être suffisante pour permettre au fœtus de progresser sans entrave dans le canal utérin. Il existe un risque de décollement prématuré du placenta. Normalement, il est séparé du mur de l'utérus après la naissance du bébé. Le décollement prématuré du placenta est l’une des complications les plus graves de la grossesse et de l’accouchement. C'est une condition très dangereuse pour le bébé, car c'est à travers le placenta qu'il reçoit de l'oxygène jusqu'à ce qu'il commence à respirer par lui-même. Pour minimiser les risques en cas d'enchevêtrement serré, une césarienne programmée est généralement proposée à la femme.

Question 8. Est-il possible de prévenir en quelque sorte l'enchevêtrement du cordon ombilical?

Le refus de fumer (y compris passif), le mode correct de la journée, l'absence de stress permettront d'éviter l'hypoxie chez le fœtus et réduiront ainsi le risque d'enchevêtrement du cordon ombilical. La future mère doit s'inscrire le plus tôt possible dans un établissement médical pour subir une grossesse, se soumettre à tous les examens nécessaires et suivre les recommandations du médecin. Il est particulièrement important d'être constamment sous observation si des antécédents de maladies augmentent le risque d'hypoxie.

Si un noeud se forme...

Beaucoup de futures mamans se demandent si la condition dans laquelle le cordon ombilical est noué est dangereuse? Il y a vrai et faux noeud. Ce qui semblait être un nœud lors de la première échographie peut en réalité être une expansion variqueuse de l’un des vaisseaux ou une section torsadée du cordon ombilical. Il n'y a aucune menace pour la santé de l'enfant. Le vrai noeud est très rare. Cela se produit si le cordon ombilical a d'abord formé une boucle, puis le fruit est passé à travers cette boucle. Il n'y a aucun moyen d'empêcher la formation d'un véritable nodule, car ni une femme ni un médecin ne peuvent contrôler tous les mouvements du fœtus. En soi, le nœud n'est pas dangereux, s'il n'est pas serré trop fort. Une fois serrés, les vaisseaux du cordon ombilical peuvent être pincés. Cela entraîne une altération du flux sanguin et, par conséquent, une hypoxie chez un enfant. Pour comprendre si le nœud est une menace, le médecin prescrit également la doplerométrie.

Ne pas lever les mains en l'air?

De nombreuses femmes, en particulier les plus âgées, sont toujours convaincues que l'enchevêtrement est dû au fait qu'une femme enceinte garde les mains hautes, par exemple lorsqu'elle suspend ses vêtements ou ses rideaux. À partir de là, le fruit est censé être retourné et emmêlé dans le cordon ombilical. Tout cela n'a rien à voir avec la réalité. Aucune recherche moderne n’a confirmé que le fait d’élever les mains nuisait à un enfant. Cette position est tout à fait naturelle et ne peut pas avoir de conséquences indésirables.

Source de la photo: Shutterstock

L'hypoxie fœtale fait maintenant l'objet de nombreuses discussions. Ce terme peut être entendu par la future mère à la clinique prénatale, dans la salle d'accouchement et, quelque temps après, à la réception chez le neurologue pour enfants. Le fait est que l'hypoxie, qui est fréquente.

Le seul souvenir de la vie intra-utérine, qui reste avec nous pour la vie, est le nombril. C'est de cet endroit que part le cordon ombilical, ce fil qui relie mère et bébé pendant neuf mois.

Alors que le bébé est dans le ventre de la mère, il est très vulnérable à l’apparition de divers troubles du corps. L’un d’eux est l’hypoxie fœtale, une affection due au manque d’oxygène. Comment est-ce dangereux de développer n.