Nutrition de la mère et de l'enfant pendant l'allaitement: est-il possible de manger du pilaf et comment l'introduire correctement dans le régime?

Accouchement

La combinaison de riz et de viande dans l'alimentation d'une mère allaitante influence favorablement le développement du nourrisson. Ces produits participent à la formation du tissu osseux et au renforcement des cellules. Ce tandem provoque rarement des allergies, mais peut causer de la constipation. Pilau est acceptable dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite, mais il devrait être consommé en quantité limitée, et il devrait être cuit sans épices piquantes et sans grande quantité d'huile végétale.

Puis-je manger ce plat mère allaitante?

Le pilaf n'est pas un plat interdit dans le menu d'une mère qui allaite, mais il devrait être cuit dans sa version diététique: la viande est autorisée à être mijotée et non frite.

Le pilaf de cuisine est composé de viandes faibles en gras et hypoallergéniques: veau, dinde, lapin, poulet. Seuls les épices et le curcuma sont autorisés.

Depuis quel mois

Le pilaf peut être inclus dans le régime alimentaire d'une jeune mère lorsque son bébé atteint l'âge de 2 mois. Au cours du premier mois après l'accouchement, vous ne devez pas vous appuyer sur le riz (cela provoque la constipation, ce qui est particulièrement important après l'accouchement). Oui, et la viande est introduite progressivement, en commençant par les variétés faciles à digérer. Avant de cuisiner le pilaf, vous devez avoir tous ses ingrédients déjà dans le régime de la mère allaitante séparément.

Avantages maternels

Le pilaf est extrêmement utile et comprend les propriétés suivantes pour le corps en lactation de la mère:

  • teneur élevée en vitamines du groupe B, ainsi que des vitamines E et PP - renforce le système immunitaire;
  • la présence de nombreux oligo-éléments (potassium, fer, zinc, calcium, iode) - contribue au fonctionnement normal du système cardiovasculaire, du cerveau et du système nerveux central;
  • soutient la beauté des cheveux, la force des ongles et l'élasticité de la peau;
  • favorise l'amélioration de l'humeur.

Peut-il y avoir un enfant dans le régime?

Le pilaf peut être présent dans le régime alimentaire du nourrisson. Mais il doit être correctement cuit (cuit au four ou cuit). Vous ne pouvez pas verser dans les aliments pour bébés beaucoup d’huile et encore plus pour faire frire de la viande avec des légumes. Lors de la friture, des acides gras trans se forment, qui obstruent les vaisseaux et entravent le flux sanguin normal.

À partir de quel âge inclure des aliments complémentaires?

Dans le régime alimentaire d'un enfant dans la version classique, le pilaf est autorisé pas plus tôt que 3 ans, parce que c'est un plat assez gras. Mais il est permis d'inclure du pilaf dans le menu à partir d'un an et demi, si vous le faites cuire de manière diététique (dans une cocotte ou un four: sans huile végétale et avec une viande légère: lapin ou dinde).

Les épices ne doivent ajouter que du sel. Pour la couleur, vous pouvez râper la carotte et hacher la moitié de l'échalote. Ou même faire cuire un pilaf sucré avec des abricots secs et des raisins secs (ce plat plaira certainement à l'enfant). Pour le premier pilaf de la vie d'un enfant, une ou deux cuillerées à thé suffisent.

Après cela, vous devez surveiller attentivement l'état et le bien-être des nourrissons. En cas de comportement constant, de manque de pleurs, de sautes d'humeur, de plaintes de douleurs abdominales, vous pouvez augmenter le nombre de pilaf à 50 grammes par jour. Cependant, vous ne pouvez pas en manger plus de 2 fois par semaine. Le taux de riz pour un enfant de trois ans est de 100 grammes par semaine.

Prestations pour bébé

Les principales propriétés bénéfiques du pilaf pour le corps de l'enfant sont les suivantes:

  1. teneur élevée en vitamines, minéraux et oligo-éléments (contribue au développement harmonieux de l'activité cérébrale et du système nerveux);
  2. la présence de glucides complexes (ajoute de l'énergie);
  3. réduit le risque de maux de tête;
  4. augmente les défenses immunitaires du corps;
  5. contribue au développement et au renforcement du système musculo-squelettique.

Qu'est-ce qui est dangereux?

Il y a quelques points qui font qu'il vaut la peine de s'abstenir d'utiliser Plov:

  • augmente le risque de constipation (ce qui est inacceptable pour la mère après le post-partum et dangereux pour le bébé);
  • augmente la possibilité de réactions allergiques (les substances des épices pénètrent dans le lait maternel);
  • provoque l'apparition de coliques chez le nouveau-né;
  • stimule la rétention d'eau (après avoir bu du pilaf, assurez-vous de boire beaucoup d'eau propre).

Recommandations d'utilisation pendant l'allaitement

Pilaf doit être entré à partir de l'âge de deux mois. Le premier plat de dégustation doit être diététique et combiner le minimum d'ingrédients. Une mère qui allaite devrait renoncer à presque toutes les épices, ainsi que les viandes grasses.

Avant d’ajouter du pilaf au menu, vous devez saisir la bouillie de riz dans l’eau pour que la réaction du corps du nourrisson au principal ingrédient, le riz, soit compréhensible. Avec une tendance à la constipation, il vaut mieux abandonner complètement les céréales de riz.

Comment entrer dans le régime pendant l'allaitement?

Pendant la période de poids corporel, le pilaf doit être introduit dans le régime très soigneusement et progressivement. Il est interdit à Plov de manger à jeun, le meilleur moment pour lui est le déjeuner. La première fois est de ne pas manger plus de 50 grammes du plat fini.

Après cela, il est nécessaire d'observer le comportement et la réaction du nourrisson pendant la journée. Si les selles sont normales, il n'y a pas de ballonnements, de coliques ni d'éruptions cutanées sur le visage - le pilaf peut alors être continué à être mangé, en augmentant progressivement le taux à 150 g par repas.

Tarif journalier et hebdomadaire

Pas plus de 150 grammes de pilaf ne sont mis par jour, il est conseillé de ne pas en manger plus de 2 fois par semaine. Par conséquent, le taux hebdomadaire - 300 g

Conclusion

Le pilaf est un plat sain et nutritif pendant l'allaitement. Mais seulement si elle est cuite correctement et contient un minimum de graisse.

Le cholestérol dans la viande (en particulier le porc, l'agneau et le canard) est une substance dangereuse qui encombre les vaisseaux sanguins, s'accumule sur les parois et perturbe la circulation sanguine normale. Par conséquent, pendant la période d'allaitement, le pilaf doit être allégé au maximum: retirez le zazharka, changez la viande en diététique et faites cuire le riz au four ou dans une cocotte.

Pilaf d'allaitement: règles d'utilisation et recettes

Plov - un plat copieux et savoureux à base de riz. Le riz contient beaucoup de vitamines, de minéraux et de glucides. Il satisfait rapidement la faim et sature le corps, sans contribuer à la suralimentation ni à l'apparition de l'excès de poids. Par conséquent, le riz est un aliment diététique.

Le riz a un effet positif sur le développement mental des nourrissons et participe à la formation et au renforcement de nouvelles cellules et de nouveaux tissus osseux. Il provoque rarement des allergies, mais en raison de sa teneur élevée en glucides, il peut interférer avec le travail de digestion et causer de la constipation chez la mère et le bébé. En outre, la formation de coliques et de gaz peut augmenter chez le nourrisson. Par conséquent, lors de l'allaitement, le pilaf peut être utilisé avec prudence et en quantité limitée.

Préjudice ou avantage

Les propriétés du plat dépendent des ingrédients inclus. Après tout, plov contient non seulement du riz, mais également des épices, des légumes et de la viande. Certains produits ont un effet négatif sur le bien-être du bébé et de la femme pendant l'allaitement, et d'autres sont positivement tolérés.

Les légumes et les épices, la viande et les graisses entrant dans la composition du plat peuvent provoquer une réaction allergique chez le nourrisson et même une intoxication. L'enfant peut ressentir des nausées et des vomissements, des douleurs à l'estomac, des éruptions cutanées, des démangeaisons sur la peau et un gonflement. Un pilaf excessif a un effet négatif sur la digestion et provoque souvent la constipation chez la mère qui allaite et le nourrisson.

Le riz lie l'eau contenue dans le corps. Le manque d'eau peut nuire au déroulement de la lactation et à la quantité de lait maternel. Par conséquent, lorsque le pilaf est consommé, une femme qui allaite doit fournir à son corps la quantité appropriée de liquide.

Dans le même temps, vous ne devez pas refuser un plat savoureux et sain pendant l'allaitement. En petites quantités et avec une préparation appropriée, Pilau sera très utile. Il contient des vitamines B, E et PP. De plus, la composition comprend du phosphore, de l'iode, du potassium et d'autres éléments importants.

Règles d'utilisation du pilaf pendant l'allaitement

  • Il est préférable d'introduire pilaw pendant 3-4 mois après la naissance du bébé. Le premier plat doit être diététique et aussi simple que possible. Si le bébé n’est pas allergique, différents ingrédients peuvent être inclus dans le plat à l’avenir;
  • Si votre enfant a une réaction allergique, arrêtez de prendre des aliments allergènes et consultez un médecin! Pour en savoir plus sur ce qu'il faut faire des allergies alimentaires chez les nourrissons, lisez ce qui suit.
  • La première partie devrait être 50-60 grammes, augmenter progressivement le taux à 130-150 grammes;
  • Il est recommandé de ne pas consommer de pilaf de mère au cours de la première moitié de journée, pas plus de deux fois par semaine, et pas plus d'un s'il y a plus de plats à base de riz au menu;
  • Abandonnez le pilaf si vous ou votre enfant êtes constipé. Avec un tel problème, mieux cuire du riz cuit à la vapeur simple;
  • Au début, il est préférable pour une mère qui allaite d'introduire la bouillie de riz habituelle dans l'eau (2-3 mois de lactation), puis de commencer à manger d'autres plats à base de riz.

Comment choisir et faire cuire le riz

Pour la cuisson, carottes et légumes verts, les huiles végétales conviennent bien, en l’absence d’allergie chez un bébé - tomates et paprika. N'utilisez pas d'épices et de pâte de tomates en cuisine! Jeter les sauces et la mayonnaise, l'ail et une grande quantité d'oignons. Vous pouvez ajouter un peu de sel et de poivre noir au plat.

Cuire uniquement à partir de viande maigre. Lorsque vous allaitez du bœuf, du poulet et de la dinde, du lapin. Le porc, l'agneau, le bacon et les abats doivent être jetés.

Les fruits secs seront une excellente option. Les abricots secs, les dattes, les raisins secs et les pruneaux sont très utiles pour allaiter. À propos, le pilaf aux fruits secs tonifie parfaitement le corps, donne de l'énergie, donne de la force et améliore l'humeur, aide à lutter contre la diarrhée.

Avant la cuisson, les grains sont soigneusement lavés à l'eau courante! Lors de l'allaitement, il est préférable de cuire le riz jusqu'à la moitié et de ne pas le faire frire dans l'huile. Pour préserver la structure du produit, après la cuisson, pliez le riz dans une passoire et rincez-le à l'eau froide. Vous pouvez déjà cuire le pilaf.

Examiner attentivement le choix du riz. Avant d'acheter, vérifiez la date d'expiration. Plus il est petit, plus le produit est utile. Choisissez uniquement des grains frais et de haute qualité sans traitement chimique, qui sont fabriqués conformément à GOST. Les grains doivent avoir la même forme, la même taille et la même couleur, et il ne doit pas y avoir de déchets dans l'emballage.

Versez de l'eau bouillante sur une poignée de céréales. Pour déterminer la qualité des grains, versez une poignée de céréales dans de l’eau bouillante. S'ils sont gonflés, le produit est de haute qualité. S'il est étalé, stratifié ou transformé en bouillie, le produit est soumis à un traitement chimique. Pour en savoir plus sur les types et le choix de riz pour une mère qui allaite, consultez le lien http://vskormi.ru/mama/ris-pri-grudnom-vskarmlivanii/.

Recettes pilaf pour l'allaitement

Pilaf végétarien au four

  • Riz - 1 tasse;
  • Poivre bulgare - 2 morceaux;
  • Tomates - 2 morceaux;
  • Oignons - 1 tête;
  • Huile végétale - 2 c. des cuillères;
  • Sel et herbes au goût.

Coupez l'oignon et faites-le frire dans l'huile en le mettant dans un chaudron. Poivron coupé en fines rondelles, tomates - en petits cubes. Ajoutez les légumes et le riz aux oignons, versez les ingrédients avec de l’eau 2 à 3 cm plus haut, salez. Laisser mijoter à 180 degrés pendant 20-30 minutes. Saupoudrer le plat cuit de légumes verts hachés.

Pilaf de poulet diététique

  • Poitrine de poulet - 1 kg;
  • Riz brun - 2 verres;
  • Huile d'olive - 4 c. des cuillères;
  • Carottes pelées - 2 pièces;
  • Saler et poivrer au goût.

Hachez le poulet, râpez les carottes et faites bouillir le riz dans une casserole jusqu'à ce qu'il soit à moitié cuit. Versez l'huile dans le fond du chaudron (vous pouvez prendre n'importe quel plat avec un fond épais) et faites chauffer, mettez les morceaux de poulet, ajoutez les carottes et faites-les frire. Puis versez le riz et versez 3 à 4 centimètres plus haut avec de l’eau. Ragoût sous le couvercle jusqu'à cuisson. Le sel et le poivre sont meilleurs à la fin.

Pilaf au cumin et raisins secs

  • Riz - 1 tasse;
  • Beurre - 100 gr;
  • Cumin - 6 g;
  • Raisin - 80 gr;
  • Sel au goût.

Le riz est trempé dans de l'eau salée pendant au moins deux heures, le cumin est laissé dans de l'eau tiède pendant 30 minutes. Faire fondre le beurre et ajouter les raisins secs, faire frire. Faire bouillir le riz séparément jusqu'à ce qu'il soit à moitié cuit, mélanger avec du cumin, verser avec du beurre fondu, ajouter un peu d'eau et laisser mijoter pendant 30 minutes sous le couvercle. Prêt à saler et saupoudrer de raisins secs.

Pilaf sucré à la citrouille et aux pommes

  • Riz - 1,5 tasse;
  • Pomme verte pelée - 2 pièces;
  • Pulpe de citrouille - 500 gr;
  • Raisin - 100 gr;
  • Beurre - 100 gr.

Lavez les raisins secs et faites-les légèrement tremper, coupez les pommes en petits cubes. Mélange d'ingrédients. Faites fondre le beurre dans une casserole, mettez des tranches de potiron, versez 1/4 de riz et une couche de raisins secs avec des pommes sur le dessus. Alterner les couches avec du riz et des fruits. Tous versent de l'eau salée afin de couvrir la couche supérieure de riz. Cuire le pilaf sous le couvercle pendant 60 minutes.

Pilaf sucré séché

  • Riz - 2 tasses;
  • Abricots secs - 50 g;
  • Pruneaux - 50 g;
  • Raisin - 50 gr;
  • Noix - 30 gr;
  • Huile d'olive - 4 c. des cuillères;
  • Sel au goût.

Faire bouillir le riz jusqu'à moitié prêt. Couper les abricots secs et les pruneaux, écraser les noix. Fruits secs et noix versez de l'eau et laissez reposer pendant 20 minutes. Ils deviendront plus doux et plus faciles à digérer. Versez le beurre au fond du chaudron et faites-le chauffer, faites frire le mélange avec les fruits secs et les noix, ajoutez le riz après 5 minutes, faites-le frire un peu et ajoutez un peu d'eau. Cuire encore 5 minutes, puis couvrir et laisser reposer 10 minutes. Ajoutez du sel à la fin.

Le pilaf est-il possible pendant l'allaitement?

La naissance d'un enfant est une période difficile dans la vie d'une femme. Il est nécessaire de prendre soin du bébé et de bien manger, en équilibre. La qualité du lait dépend de la santé de la mère. Il est donc important de suivre un régime et de ne pas compromettre la sécurité du nouveau-né. Cela ne signifie pas que vous devez abandonner vos plats préférés. Il est important que les aliments soient bien cuits, ils auront alors un effet positif sur la santé.

Le riz est l'un des produits les plus populaires. Il ne provoque pas d'allergies et a un effet bénéfique sur la muqueuse gastrique. Le riz est très nourrissant et nutritif. Il peut être utilisé dans une variété de plats - des desserts légers aux salades et aux soupes. Le pilaf occupe une place particulière dans cette liste, étant le plat préféré de tous. Mais le pilam ne nuira-t-il pas à un bébé nourri au sein? Cette question est posée par de nombreuses jeunes mères.

Nul besoin d’aller à l'extrême et de limiter artificiellement votre menu au porridge au lait, aux nouilles et aux soupes maigres. Ces sacrifices sont vains. Le pilaf correct sera une vraie trouvaille utile pour une jeune mère. Il suffit de changer la recette du plat en le rendant moins gras et de réduire le nombre d'assaisonnements. Voyons plus en détail si le pilaf est possible pour une femme qui allaite.

Et vous devez commencer par vous demander si, pendant l'allaitement (HB), le composant principal du plat est du riz bouilli. De nombreux médecins conseillent de traiter les plats avec ce produit avec prudence. Les arguments sont les suivants:

  • Le riz peut entraîner la constipation et la perturbation des entrailles de la mère. Les mêmes problèmes peuvent survenir chez le nouveau-né.
  • Le riz favorise la rétention d'eau. Il ne faut pas oublier de boire beaucoup de liquide après le pilaf pour ne pas avoir de problème de lactation.
  • Le pilaf est généralement préparé avec l'ajout de bacon et de nombreuses épices. S'ils tombent dans le lait, certains d'entre eux risquent de provoquer des démangeaisons, des coliques intestinales et une augmentation de la formation de gaz chez le bébé.

Important: après une césarienne, il est préférable d’exclure Pilau du menu car il peut causer de la constipation.

Mais dans le même temps, le riz est un produit très utile, riche en éléments nécessaires au corps. Il est recommandé aux personnes en surpoids. Le riz pendant longtemps donne une sensation de satiété et empêche les liquides de rester dans le corps. Le riz non poli - le plus utile, car il contient plus de vitamines et de minéraux.

Les propriétés bénéfiques du riz peuvent être une longue liste. En voici quelques unes:

  • La vitamine E renforce rapidement les cheveux et amorce la régénération des cellules de la peau.
  • La vitamine PP améliore la circulation sanguine, régule le fonctionnement du cerveau.
  • Le phosphore est responsable des os et des dents, améliore le métabolisme.
  • Le potassium aide le cœur et les reins à fonctionner correctement.
  • Le fer est l'un des oligo-éléments humains les plus essentiels. Sa carence est souvent observée chez les femmes enceintes et peut provoquer une anémie.
  • L'iode est responsable de la croissance et du développement du corps, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse.
  • Le zinc contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et sa carence entraîne un retard de croissance.
  • Les acides aminés remplissent de nombreuses fonctions différentes dans le corps, leur manque entraîne une diminution de l'appétit, un manque de sommeil et de nombreuses autres conséquences désagréables.
  • De plus, le riz aide le bébé à prendre du poids, favorise la croissance et la formation de cellules, améliore la lactation, renforce l'émail des dents, se digère facilement et procure une sensation de satiété sur une longue période.

Le pilaf est utile pour la mère et le bébé. Certains des inconvénients du riz peuvent être évités si vous ne respectez pas certaines règles.

Important: la qualité et les avantages du plat fini dépendent de la qualité du riz. Les grains doivent avoir à peu près la même taille et la même forme. Leur couleur peut varier du blanc au jaunâtre. À la maison, vous pouvez également vérifier la qualité du riz. Les céréales doivent verser de l'eau bouillante. Un riz de mauvaise qualité se transformera en bouillie et en exfoliation. Si les grains ne sont que gonflés, le produit est conforme aux normes.

Recommandations:

  • La première partie ne devrait pas être grande. Vous pouvez manger jusqu'à 70 grammes le matin, mais pas l'estomac vide.
  • S'il n'y a aucun signe négatif chez le nouveau-né - vous pouvez augmenter la portion à 170 grammes.
  • Il vaut mieux ne pas manger de pilaf trop souvent. Optimalement - 1 ou 2 fois par semaine.
  • Ne pas ajouter d'assaisonnements épicés.
  • La viande n'utilise que des variétés faibles en gras: dinde, poitrine de poulet ou lapin. Mais du porc est préférable d'abandonner, car le corps du bébé est encore mal assimilé en graisses.
  • L'huile végétale et autres graisses doivent être utilisées au minimum.

Le riz a ses propres caractéristiques de cuisson.

Avant d'ajouter du riz à d'autres produits (viande, légumes), vous devez le rincer à l'eau courante.

Le riz est bouilli jusqu'à la moitié-cuit et seulement alors ajouté au reste des produits. Seulement dans ce cas, il devient mou et bouilli rapidement.

Lorsque le riz est cuit, l'eau est égouttée et les grains sont rincés à l'eau froide. Ce n’est qu’après cela que le riz est ajouté à la viande et aux légumes.

Pendant la cuisson, le riz n'est pas mélangé, sinon le pilaf se transformera en bouillie.

Entrez le riz dans le menu est le meilleur, en commençant par la bouillie de riz sur l'eau. Ensuite, à 3-4 mois de la vie du bébé, l’eau peut être progressivement remplacée par du lait.

  • une demi-tasse de riz;
  • 2 verres d'eau ou de lait;
  • le sel

Pilaf pour les femmes enceintes. Recette

  • Faire bouillir ou dorer la dinde jusqu'à ce qu'elle soit à moitié cuite.
  • Avec de la viande bouillie pour enlever la peau. Couper la viande en morceaux.
  • Ragoût de carottes râpées pendant 1 minute.
  • Dans les carottes ajouter le bouillon et attendre jusqu'à ébullition.
  • Ragoût sous le couvercle. Après 7 minutes ajouter la viande.
  • Mettez le riz bouilli dans le mélange bouilli, remuez et mettez au four.
  • Après 40 minutes, le pilaf sera prêt.
  • Ajouter l'aneth au plat préparé.

Le riz brun et le riz sauvage peuvent également être utilisés dans le pilaf. Ils ont un effet positif sur la santé et améliorent le travail de tout l'organisme.

Le pilaf peut également être cuisiné sans viande. Ce ne sera pas moins savoureux et utile, car il est également préparé au four.

Carême Pilau. Recette

  • Un verre de riz (vous pouvez utiliser 1: 1 blanc et sauvage).
  • 3 poivrons.
  • 3 tomates.
  • 2 petites ampoules ou 1 grande.
  • 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol.
  • Un peu de sel
  • Verts (oignons, persil).

Important: les tomates et les poivrons sont des allergènes. Ajoutez-les au menu avec prudence, en observant la réaction du bébé.

Moudre les oignons et les faire frire brièvement. Ajouter les tomates et les poivrons, laisser mijoter 5 minutes à feu doux. Posez délicatement le riz sur les légumes et versez l'eau sur le mélange. Plov ragoût au four pendant 30 minutes. La disponibilité peut être déterminée par le fait que le liquide s'est évaporé ou non. Saler le plat fini et ajouter les verts.

Pour les amateurs de bonbon, il existe une version de ce plat. La version sucrée du pilaf à base de fruits séchés est populaire dans l’est et diversifie agréablement le menu de la mère qui la nourrit. Les fruits séchés contiennent une grande quantité d'éléments nutritifs, pas inférieurs à leurs homologues frais. Par exemple, les raisins secs sont une source de vitamine B, utile pour les troubles nerveux et l'insomnie. Les pruneaux aident à nettoyer les intestins et à normaliser la digestion. Les abricots secs contiennent beaucoup de potassium, ce qui normalise la fréquence cardiaque.

Pilaf aux fruits secs

  • 2 tasses de riz;
  • 50 g d'abricots secs;
  • 50 g de pruneaux;
  • 50 g de raisins secs;
  • 30 grammes de noix;
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive;
  • une pincée de sel.

Lavez soigneusement les abricots secs et les pruneaux. Échaudez-les et hachez-les finement. Mélanger les fruits secs avec les noix concassées et les faire frire dans un peu d'huile. Ajoutez le riz cuit à moitié jusqu'à ce qu'il soit à moitié cuit, versez de l'eau sur le mélange et laissez cuire pendant 5 minutes. Puis couvrez le plat avec un couvercle et laissez-le pendant 10 minutes, puis transpirez. Le sel

En outre, le pilaf peut être cuit dans une mijoteuse. Les premiers mois de la vie du bébé sont particulièrement difficiles, et cet appareil facilitera grandement la vie d'une femme. La mijoteuse est parfaite pour préparer des repas diététiques, elle vous fera gagner beaucoup de temps et sera une aide précieuse pour une mère sans sommeil.

Pilaf dans une mijoteuse pour une mère qui allaite. Recette

  • 3 tasses de riz;
  • 150 g d'oignons;
  • 100 g de carottes;
  • 120 g de paprika;
  • 120 g de tomates;
  • 3 gousses d'ail;
  • les verts;
  • le sel;
  • 80 ml d'huile végétale.

Les légumes lavent et pèlent. Couper l'oignon, le poivron et les tomates en cubes. Râpez les carottes sur une râpe grossière. Versez de l'huile végétale dans le bol du multicuiseur et activez le mode Friture. Ajouter l'oignon, le poivron et la carotte au beurre. Frire pendant 5 minutes. Ajouter les tomates et les faire frire pendant encore 5 minutes. Salez et mélangez, faites frire pendant 5 minutes. Ajouter le riz et l'ail. Remplissez le contenu avec de l'eau et fermez le couvercle. Cuire 40 minutes en mode Plov. Saupoudrer le pilaf frais avec des herbes fraîches.

Conclusion

Après l’accouchement, une mère qui allaite veut enfin savourer vos plats préférés, mais le souci de la santé du bébé doit venir en premier. Souvent, les femmes vont à l'extrême et coupent sévèrement leur régime par peur d'un enfant ou, au contraire, elles commencent à manger sans restriction. Il est nécessaire de garder le juste milieu et une approche raisonnable du choix du menu. Le riz peut être son excellente base - il va bien avec la viande et les légumes et avec les fruits secs. Au cours de cette période, les femmes n’ont pas souvent les moyens de se payer des repas et le pilaf est un plat délicieux et sans danger pour une mère qui allaite. Le pilaf diététique est parfait pour le menu du jour et enrichit le régime.

Nouvelles de la mère

Le monde de la mère et de l’enfant: santé, nutrition et développement. Informations et services pour les parents

Biscuits à la noix de coco pour l'allaitement

La noix de coco est un fruit de palmier d'un goût particulier. Sa pulpe et son lait sont consommés sous leur forme naturelle. Les préparations sont largement utilisées en cuisine. Les confiseries, les desserts et les sucreries avec l’ajout de copeaux de noix de coco ou de farine adorent tout, mais est-il possible d’utiliser de délicieux biscuits à la noix de coco pendant l’allaitement?

Biscuits au sésame pendant l'allaitement

Pendant l'allaitement, il est important que la mère ne choisisse que des aliments sains, qui ne provoquent pas d'allergie chez le nouveau-né et ne nuisent pas au corps en croissance. Si une mère qui allaite veut manger des bonbons, il est recommandé de privilégier des produits aussi naturels que possible, tels que les biscuits au sésame lors de l'allaitement.

Est-il possible de thé aux fruits avec HB

Pour les mères qui allaitent, le respect du régime d'alcool est nécessaire et important: l'activation de la lactation dépend de la quantité de liquide pénétrant dans l'organisme. Qu'est-ce qui est inclus dans la liste de boissons recommandée, quelles sont leurs qualités importantes à prendre en compte et est-il possible d'avoir du thé aux fruits pendant l'allaitement?

Courges pour enfants dans une cocotte

Les diététistes recommandent d'introduire des légumes dans le menu des enfants après six mois, et ceux qui ne provoquent pas d'allergies conviennent mieux à la première alimentation. La teneur élevée en nutriments renforce, stimule le tractus gastro-intestinal et tous les systèmes de l'organisme, accélère la croissance et le développement, en particulier si l'enfant fait cuire des courgettes pour enfants dans une mijoteuse.

Ragoût de courgettes et de dinde pour les enfants

La combinaison parfaite de vos légumes préférés avec d'autres produits vous donne une bonne occasion d'apporter de la variété au régime du bébé plus jeune. Le ragoût de courgettes et de dinde pour enfants est un plat approprié pour être transféré sur une table «adulte», où non seulement des mélanges de purées sont présents, mais aussi des aliments en petits morceaux qui doivent être mastiqués.

Escalopes de poulet pour enfants, recette de poitrine

Les qualités diététiques de la viande de poulet, ses avantages et son goût nous permettent de l'introduire dans le menu des enfants et de lui apprendre à manger à partir de six mois. Pour familiariser un petit enfant avec un aliment «adulte», une méthode bien connue est utilisée: l'introduction d'aliments complémentaires tels que les côtelettes de poulet (la recette du sein pour enfants est présentée ci-dessous).

Soufflé au poulet, recette dans un multicuiseur pour enfants

Les pédiatres recommandent l'introduction de la viande de volaille dans le régime après l'adaptation du tube digestif de l'enfant aux céréales et aux produits à base de légumes. Un des plats diététiques sains et intéressants est le soufflé au poulet cuit dans une mijoteuse pour enfants, rapidement et avec plaisir absorbé par les enfants.

Beignets de courgettes, recette pour les enfants

Selon les nutritionnistes, des pancakes aux courgettes peuvent également être préparés pour les enfants (la recette est pratiquement identique à celle d'un plat similaire du menu pour adultes).

Bouillon de poulet pour un enfant de 2 ans

La variété des aliments pour bébés et la répartition du régime alimentaire quotidien dépendent de l'âge des bébés, de la perfection de leur processus de digestion, de la présence de dents. Par exemple, comment servir la table, quelle quantité et comment préparer le bouillon de poulet préféré d'un enfant de 2 ans est très différent de celui de nourrir un enfant d'un an.

Bouillon de poulet pour un enfant 1 an

Les médecins et nutritionnistes des enfants modernes croient que les bouillons de viande devraient être introduits dans le régime alimentaire des bébés par étapes et avec beaucoup de soin. D'abord, il y a une dépendance aux bouillons et plats de légumes, puis peu à peu, une purée de pommes de terre en purée liquide est ajoutée, mais est-il possible de conduire un bouillon de poulet pour un enfant à partir de 1 an...

Le pilaf est-il possible pendant l'allaitement?

Les jeunes mères qui allaitent leurs enfants sont obligées de suivre un régime. Ainsi, il est interdit de plats avec la présence d'aliments gras, assaisonnements épicés, introduit d'autres restrictions. Mais qu'en est-il nager? Bien sûr, il ne peut en être ainsi - ainsi pense la majorité des jeunes mères. Cependant, c'est loin d'être le cas.

Après avoir compris si le pilaf est possible pendant l'allaitement, il devient évident que le plat présenté pour une femme qui allaite est sans danger. Mais il y a certains points dans les bases de la cuisine. Après avoir accouché, les femmes essaient de ne manger que des bouillons maigres en utilisant de la viande faible en gras pour la cuisson. Sur les céréales, parlez avec prudence - ayez peur de provoquer une distension abdominale chez le bébé. Et qu'en est-il du pilaf? Ceci est une graisse solide ou un plat, y compris les céréales et le porc interdits. Mais comme le disent les experts, une mère allaitante au pilaf avec HB est possible, mais seulement avec le respect de la précaution. Les recommandations seront discutées dans l'article.

Quel est dangereux

Le Plov, en raison de la teneur en riz riche en phosphore, potassium, fer et vitamines du groupe B, est un plat plutôt utile. Ce que les jeunes mères savent et anticipent à la sortie de l'hôpital. Il n’est pas recommandé d’utiliser du pilaf lors de l’alimentation, le premier mois après la naissance, de jeunes mères ayant subi une césarienne. Cela est dû aux points de suture et au risque élevé de constipation, ce qui est extrêmement indésirable pour les femmes opérées.

Les autres dangers incluent:

  • La présence de riz entraîne souvent des ballonnements chez la jeune mère et le nouveau-né. Les coliques, déranger le bébé, affecteront négativement son état émotionnel.
  • Un grand nombre d'épices utilisées dans la fabrication du pilaf peuvent déclencher des allergies chez l'enfant - la diathèse élémentaire entraînera des nuits blanches. Les nouveau-nés ont souvent des crises d'asthme immédiatement après la tétée, si la jeune mère continue de consommer un plat d'épices épicées.
  • Le riz provoque un gonflement, qui affecte également la lactation - la quantité de lait produite. Pour éviter de telles conséquences devraient boire beaucoup d'eau.

Aucun avertissement ne devrait être fondamental dans l'utilisation du pilaf pendant l'allaitement. Avant d'utiliser le plat, même en petite quantité, vous devez consulter votre médecin.

Recommandations dans la préparation

D'après ce qui précède, les jeunes mères ont une question correspondante: est-il possible de manger du pilaf de poulet ou de porc pendant la lactation, si le riz a déjà été testé et ne provoque pas de ballonnement chez un enfant.

La réponse est oui, mais vous devriez suivre les recommandations, qui incluent les bases suivantes:

  • Lorsque vous nourrissez une femme, vous devez manger du pilaf sans épices. Pendant la cuisson, utilisez uniquement une petite quantité de sel. Le reste de l'assaisonnement est exclu.
  • Une recette d'allaitement ne devrait comprendre que des viandes maigres. Il est permis de cuisiner avec l'ajout de poulet, de lapin ou de bœuf. Le pilaf de porc est interdit car le corps du nouveau-né n'absorbe pas les graisses.
  • Si une femme allaite, de nouveaux plats sont inclus avec soin - pas plus de 50 g par jour et le matin.
  • Même si vous n’avez pas remarqué la détérioration de l’enfant après l’allaitement, il est recommandé d’augmenter la portion progressivement, pour atteindre le taux journalier de 150 g. Lors de l’allaitement, il est interdit d’utiliser plus de 300 g de riz par semaine.
  • Pour éviter d'augmenter la quantité de graisse et d'huile dans un plat, il est recommandé de faire cuire à la vapeur. Ici, vous pouvez faire sans ajouter de l'huile, et le plat avec de la viande sera toujours savoureux et juteux.

Des recommandations sont également données aux jeunes mères sur le fait de nourrir un bébé en mangeant un plat. Alors, nourrissez l'enfant avant les repas, cela minimisera les risques de ballonnements chez le nouveau-né. Il est nécessaire de nourrir le bébé et 2-3 heures après que la femme se soit mangée, car le lait maternel comprend tous les composants nocifs des produits dans les 2 heures qui suivent leur entrée dans l'estomac.

Ainsi, le pilaf pour une femme pendant l'allaitement peut être consommé, et il est parfois nécessaire, si la jeune mère est une amoureuse du plat présenté. Mais il est indispensable d'éliminer les épices et la graisse si vous nourrissez le bébé régulièrement (le nouveau-né est encore petit et ne mange que du lait maternel). Comme le disent les experts, même de petites quantités d'aliments nocifs pour l'alimentation peuvent être consommées. La recette peut être modifiée en faveur d'une alternative moins nocive pour le bébé. La condition principale est de manger en petites quantités afin de suivre avec soin l'état de l'enfant et le sien. Les psychologues disent qu'après l'accouchement, les parents devraient répondre à leurs besoins, qui concernent souvent la nutrition. Il est seulement important de respecter les recommandations.

Puis-je manger pilaf mère allaitante

Les femmes qui allaitent devraient accorder une attention particulière à leur régime alimentaire. D'une part, les aliments doivent être nutritifs et sains, d'autre part, les substances qui y sont contenues et qui pénètrent dans le lait maternel ne doivent pas nuire au bébé. Malheureusement, de nombreux plats préférés à cette époque sont interdits. Et que dire du plat préféré de nombreuses femmes au foyer - le pilau? Est-il possible de l'utiliser pour les mères allaitantes, ne va-t-il pas nuire au nouveau-né?

Quels sont les dangers du pilaf?

Certains médecins ne recommandent pas aux femmes qui allaitent de manger du pilaf, surtout pendant la première fois après l'accouchement. Ils utilisent les faits suivants comme arguments:

  • Le riz affecte le fonctionnement des intestins et chez les femmes après l'accouchement, son travail n'est pas toujours bien organisé. Boire du riz peut causer de la constipation, ce qui est indésirable pour tout le monde, mais pour les femmes avec des points de suture après une césarienne ou une interruption de la naissance peut être assez dangereux. Étant donné que le riz contient environ 50% d'amidon, son utilisation peut provoquer la constipation chez le nouveau-né, dont le système enzymatique n'est pas encore complètement développé et ne peut pas digérer les glucides complexes qui sont bien nourris avec de la nourriture.
  • Étant donné que le vrai pilaf est fabriqué à partir de viande et de graisse, avec une grande variété d’épices, il va de soi que certains de ces produits iront au lait maternel. Le bébé peut réagir à de tels aliments avec une réaction allergique, une colique intestinale, une augmentation de la formation de gaz.
  • Le riz lie l'eau dans le corps, ce qui peut affecter la lactation. Par conséquent, lorsque vous mangez du riz pendant l'allaitement, vous devez en outre boire beaucoup de liquide.

Recommandations des diététistes

Cependant, le riz est très utile car il contient plusieurs vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6), ainsi que des vitamines E et PP, riches en oligo-éléments tels que le phosphore, le potassium, le fer, le zinc, le calcium, l'iode et autres. Il contient également les acides aminés nécessaires pour le corps.

Considérant que, avec certaines de ses faiblesses, le pilaf est un plat très utile et savoureux, les médecins permettent aux mères qui allaitent de le manger, mais vous recommandent en même temps de respecter les règles suivantes:

  • Le pilaf nourri au sein doit être préparé sans épices. Utilisez seulement une petite quantité de sel. Du poivre, de l'épine-vinette, de la pâte de tomate et d'autres "goodies" devront être temporairement abandonnés.
  • Une mère qui allaite ne doit pas manger d'aliments très gras, le pilaf doit donc être fabriqué à partir de viande maigre (comme le poulet ou le lapin) et avec une quantité minimale de beurre. Le corps d'un nouveau-né est plus sensible à l'assimilation des protéines, il lui est donc très difficile de faire face aux graisses.
  • Pendant la période d'allaitement, entrer dans n'importe quel nouveau plat du régime devrait être extrêmement prudent. Plov ne peut pas être mangé l'estomac vide et pour la première fois après l'accouchement, vous ne pouvez pas manger plus de 50 g de nourriture, et le matin.
  • Assurez-vous de surveiller la réaction du bébé à un nouveau plat. Si tout est en ordre avec l'enfant et qu'il n'y a pas de conséquences négatives, alors la prochaine fois que la portion de pilaf peut être légèrement augmentée. Ainsi, la dose quotidienne est ajustée à 150 grammes, mais il ne faut pas en manger plus de 300 grammes par semaine. le riz.
  • Il n'est pas recommandé d'utiliser du pilaf plus d'une fois ou deux fois par semaine, surtout si le riz est présent dans d'autres plats du régime de ma mère.

Au début, après l’accouchement, une mère qui allaite est souvent tentée de manger un plat très savoureux et préféré. Cependant, chaque fois, elle doit réfléchir à la manière dont cela peut affecter la santé du nouveau-né. Et pour que l'enfant ne souffre pas de coliques ou de diathèses intestinales, une femme allaitant au cours de l'allaitement doit abandonner certains plats ou les préparer selon une recette quelque peu modifiée, à l'exclusion des produits indésirables. Ne vous fâchez pas, car le bébé grandit très vite et, après quelques mois, ma mère pourra à nouveau manger vos friandises préférées.

Allaitement Pilau

Vous êtes devenue mère et maintenant toute votre vie est consacrée au petit enfant. Pendant cette période, vous devez non seulement prendre soin de votre bébé, mais également suivre votre nutrition, car la valeur nutritionnelle du lait maternel dépend de votre santé. Cela signifie que pendant l'allaitement, vous devez suivre un régime et ne pas vous permettre ces produits potentiellement dangereux pour le bébé. Bien sûr, personne ne vous oblige à abandonner vos plats préférés. Voici maintenant qu'ils ont besoin de cuisiner d'une manière spéciale.

Ce n’est un secret pour personne que presque toutes les femmes ont dans leur livre de cuisine une recette à base de riz. La spécialité la plus populaire de cette céréale est le pilaf. Cette maman jeune maman plaît à tous les ménages, alors qu’elle refuse en règle générale d’utiliser le plat. En vain! Le pilaf d'allaitement est autorisé à être consommé et il peut être inclus dans le régime alimentaire de la nouvelle maman dès le deuxième jour après la naissance. C'est juste pour préparer le plat qui est nécessaire pour une autre technologie, en utilisant seulement de la viande maigre et sans ajouter d'épices. Des détails sur ce que devrait être un pilaf pour une mère allaitante, nous dirons dans notre article d'aujourd'hui.

Les avantages et les inconvénients du riz pendant l'allaitement

Certains pédiatres ne recommandent pas aux femmes qui allaitent d'utiliser des plats à base de riz, en s'appuyant sur les faits suivants:

  1. Le riz affecte le fonctionnement des intestins, ce qui chez les femmes après l'accouchement ne fonctionne pas toujours correctement. Dans de tels cas, pilau peut provoquer la constipation, il est donc préférable de refuser cet aliment aux femmes qui ont subi une césarienne ou une interruption de la naissance.
  2. Le riz contient 50% d'amidon. Et cela peut provoquer la constipation chez les nouveau-nés.
  3. Le plat traditionnel est composé de viande et de graisse, avec une grande variété d'épices. Certains de ces produits peuvent entrer dans le lait maternel, provoquant une réaction allergique chez le bébé, des coliques intestinales et une augmentation de la formation de gaz.
  4. Le riz lie l'eau dans le corps, ce qui peut affecter le processus de lactation. Par conséquent, après avoir mangé des plats de riz, il est nécessaire de boire le plus de liquide possible.

Cependant, le riz est très utile car il contient plusieurs vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6), ainsi que des vitamines E et PP. En outre, il est riche en oligo-éléments tels que le phosphore, le potassium, le fer, le zinc, le calcium, l'iode. Par conséquent, avec certaines de ses faiblesses, le pilaf est un plat très utile et savoureux. Ainsi, la majorité des nouvelles mamans sont autorisées à manger du pilaf, à condition de respecter certaines règles:

  1. Le plat ne doit pas être gras, épicé. Les épices dans le processus de cuisson ne peuvent pas être ajoutés.
  2. Le pilaf ne doit pas être mangé l'estomac vide. Pour la première fois après l’accouchement, vous ne pouvez pas acheter plus de 50 g de nourriture, pas pour le petit-déjeuner ou le dîner, mais seulement pour le déjeuner.
  3. Après avoir mangé du pilaf, vous devez observer la réaction du bébé à un nouveau plat. Si le bébé va bien et qu'il n'y a pas de conséquences négatives, la prochaine fois, vous pourrez manger un peu plus de riz avec de la viande. Ainsi, la dose quotidienne de pilaf est ajustée à 150 g. Cependant, vous ne devriez pas consommer plus de 300 g de nourriture par semaine.

Technologie de préparation du pilaf pendant l'allaitement

Tout d'abord, il convient de noter que la mère qui allaite devrait manger la nourriture qui profitera au bébé. Tant que l'enfant n'a pas encore formé d'appareil digestif, il ne devrait pas y avoir de graisse, d'oignons, d'ail et d'épices dans les plats. Les aliments frits sont également interdits. Toutefois, cela ne signifie pas qu’à partir de maintenant, vous devriez manger des aliments frais, sans description et absolument sans goût. Si vous cuisinez un pilaf diététique à base de poulet, alors croyez-moi, en termes de goût et de saveur, ne distinguez tout simplement pas ce plat de l'original.

Recette

Pour cuire un tel pilaf, il est nécessaire de faire bouillir la viande de poulet à moitié cuite, puis d'enlever la peau et de couper le filet en petits morceaux. Ensuite, faites chauffer une cuillerée à thé d’huile végétale dans une poêle et éteignez littéralement les carottes fraîches râpées en une minute. Remplissez-le d'eau ou d'un bouillon de légumes, amenez à ébullition. Au bout de 5 minutes, ajoutez le poulet et attendez que le mélange bout.

Dans la masse totale, placez le riz lavé, mélangez, couvrez et placez le plat au four pendant une demi-heure. N'oubliez pas que plus l'eau s'évaporera, plus le riz deviendra friable. Le plat fini peut être décoré à l'aneth.

Allaitement Pilau

Le pilaf est l'un des plats les plus populaires en Russie et dans les pays de la CEI. Outre le fait qu'il soit incroyablement savoureux et satisfaisant, le pilaf à haute énergie est très utile pour le corps humain.

Bien entendu, il est utile de préciser que la valeur nutritionnelle dépend directement des ingrédients qui composent le plat. Vous pouvez ajouter du porc, du poulet, du lapin, de l'agneau, du bœuf et des fruits de mer, en plus d'essayer une recette végétarienne.

Pendant la période d'allaitement, une femme devrait accorder une attention particulière à son régime alimentaire. Les repas doivent être équilibrés et la nourriture est bonne.

Il est important que les substances qui sont transmises au bébé par le lait maternel ne provoquent pas de réaction allergique ni de gêne chez le bébé.

Les femmes posent souvent la question suivante: "Un pilam est-il possible pour une femme qui allaite?"

Avantages lors de l'allaitement

Les diététistes recommandent des plats de riz pour les femmes en surpoids. Le riz bien cuit, avec une addition de sel limitée, ne retient pas les fluides corporels. Un plat comme le pilaf est très utile et contient les vitamines et les minéraux suivants:

  • Vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6);
  • La vitamine E;
  • Vitamine PP;
  • Le phosphore;
  • Le potassium;
  • L'iode;
  • Zinc et autres
  • Acides aminés.

Le pilaf est un plat assez satisfaisant et après avoir mangé une petite quantité de nourriture, la femme est saturée et ressent une poussée de force pour continuer à s'occuper de ses miettes.

Particulièrement en raison du manque de sommeil la nuit et du manque constant de temps pour cuisiner et manger, le pilaf avec HB est un excellent plat santé riche en calories et en glucides complexes, qui est très important pour recharger le corps en énergie.

Préjudice de l'allaitement

Certains médecins ne conseillent pas aux mères d’utiliser les plats de riz pour la première fois lorsqu’elles allaitent. Cela est dû aux points suivants:

  • Après l'accouchement, les femmes souffrent de constipation et le riz ne fait qu'aggraver le problème car il contient la moitié de l'amidon. De plus, manger du riz peut causer des problèmes avec les selles de l’enfant.
  • Souvent préparé à partir de viande grasse avec une assez grande quantité d'assaisonnement. Tout cela passe par le lait de la mère au bébé. De tels aliments peuvent provoquer des éruptions cutanées allergiques, des démangeaisons, des coliques, un gonflement du ventre chez un enfant.
  • En mangeant du riz, le corps a besoin de plus de liquide. Par conséquent, si vous mangez du pilaf, buvez plus d’eau.

Recommandations pour l'utilisation de pilaf en HB

Tenant compte du fait que le pilaf est toujours un plat savoureux et sain, les médecins permettent plus souvent aux mères de le manger en GW.

La principale raison de l'interdiction est l'allergie chez un enfant et l'intolérance individuelle de l'un des ingrédients de la part de maman.

Dans tous les cas, vous devez suivre des règles simples afin de ne pas provoquer de conséquences négatives du plat:

  • Pour maman sur HB Pilov, il est recommandé de cuisiner sans ajouter d'assaisonnements épicés et épicés. Il est important de limiter l’ajout de sel, de poivre, de ketchup et de sauces. Pendant un certain temps, il vaut mieux refuser les impuretés gustatives.
  • Il n’est pas recommandé aux mères qui allaitent de manger des aliments gras. Par conséquent, lors de la cuisson, il est préférable de choisir le type de viande maigre: dinde ou lapin. Vous pouvez ajouter des fruits de mer ou du bœuf, du poulet. Il est conseillé d’ajouter un minimum d’huile, car il est encore très difficile pour le corps du bébé d’absorber les graisses.
  • Manger des friandises ne peut pas être sur un estomac vide.
  • Lors de la première utilisation, il est conseillé de ne pas consommer plus de 100 grammes de nourriture afin de vérifier la réaction de l'enfant à un nouveau produit. En outre, le taux journalier peut être augmenté à trois cents grammes.
  • Le pilaf est un plat spécifique et ne doit pas être emporté. Plusieurs fois par semaine, offrez-vous des friandises, c'est assez.
  • Ne recommande pas l'utilisation de pilaf de porc pendant l'allaitement. Mais si vous essayez le plat, il est préférable de vous limiter et de manger délibérément un peu. L'option idéale pour les mères allaitantes est le pilaf de poulet.

Option de régime de recette pilaf

Il est extrêmement important que maman mange la nourriture qui est principalement bénéfique pour l'enfant.

Pendant les six premiers mois, le bébé a un tractus intestinal formé et il est préférable d'arrêter de manger des aliments gras, ainsi que des oignons et de l'ail, des assaisonnements. Mais cela ne signifie pas que le pilaf alimentaire est fade et non appétissant.

Le Pilau cuit à base de viande de poulet sans aucun mélange d'épices est très savoureux et parfumé, et surtout un plat diététique et sain.

Technologie de cuisson:

  1. La première chose à faire est de préparer un petit poulet à moitié prêt.
  2. Enlevez la graisse de la carcasse et coupez le poulet en morceaux.
  3. Séparément, râpez les carottes et faites-les cuire dans une petite poêle à frire ou un canard dans une petite quantité d'huile végétale ou d'olive.
  4. Versez de l'eau de carotte ou du bouillon de légumes, jetez la viande de poulet dans l'eau. Porter à ébullition.
  5. Ajoutez la bonne quantité de riz, salez et attendez. Remuer périodiquement.
  6. Assurez-vous que l'eau ne déborde pas. Le riz devrait être friable.
  7. À la fin, ajoutez de l'aneth finement haché.

Espérons qu'il ne sera plus question de savoir si le pilaf peut être donné à une mère allaitante. Si vous abordez correctement la préparation d'un plat, cette recette diversifie parfaitement le régime alimentaire d'une femme sous HB et sera utile à la fois pour la mère et le bébé.

Cuisine orientale - est-il possible de pilafer pendant l'allaitement?

Plov. Un tel plat parfumé, juteux, épicé et nourrissant est un mets merveilleux au souvenir duquel la salive commence à couler.

Mais est-il possible de le manger pendant l'allaitement? Le bébé réagit brusquement à tout changement dans le régime alimentaire de la mère. Vous devez donc introduire avec soin de nouveaux aliments et plats, notamment le pilaf, dans le régime alimentaire.

Après tout, il comprend le riz (produit plutôt lourd), la viande et les épices.

L'article explique en détail si le pilaf peut être mangé à une mère qui allaite et donne 3 recettes des options de cuisson les plus sûres pour ce plat.

Dommages et avantages de l'allaitement maternel

  • Le riz se renforce et, après l'accouchement, les intestins sont instables pour les femmes, ce qui fait que le riz, surtout après une césarienne, ne peut pas être consommé.
  • Les médecins ne recommandent pas de manger du riz pendant l'allaitement avant que le bébé n'ait entre 2 et 4 mois - à ce moment-là, l'enfant sera capable d'absorber correctement les glucides complexes.
  • Le vrai pilaf comprend de la viande grasse, beaucoup d’huile, des épices fortes et parfumées - tout cela peut provoquer des allergies chez l’enfant, ainsi que l’apparition de coliques intestinales, de gaz et de constipation.
  • Le riz lie l'eau, ce qui peut nuire à la production de lait. Par conséquent, lorsque vous l'utilisez, vous devez en outre boire plus d'eau.

Les avantages

  • Le riz contient une grande quantité de vitamines, en particulier de vitamines B, ainsi que de PP, E et de minéraux: zinc, calcium, iode, fer et autres oligo-éléments importants pour le corps de la mère et de l'enfant.
  • Il a un effet fixant, il est donc recommandé de l’utiliser contre la diarrhée.
  • Satisfait rapidement et définitivement, sans provoquer de sensation de lourdeur (à condition que ce soit du pilaf alimentaire).
  • Après un long régime, plov est l’une des plus délicieuses occasions de faire plaisir à une mère qui allaite.

Conditions d'utilisation

Pendant la période d'allaitement, tous les aliments et plats doivent être introduits dans le régime avec prudence.

Pour la première fois, cela ressemble plus à une expérience (ou à une dégustation) qu’à un repas complet: une mère ne devrait pas manger plus de 50 g de pila avant 12h00-13h00 par jour et toujours sur un estomac non affamé.

Si ni la femme ni le bébé n'ont de sentiments négatifs, la portion suivante pourra être augmentée à 150 g.

La portion maximale de pilaf est de 300 g par semaine. Même si la réaction du corps est positive, une augmentation de la quantité de riz peut déclencher la constipation et l'indigestion chez un enfant.

Le pilaf pour femme qui allaite ne devrait être préparé qu'avec les aliments les plus légers et les moins caloriques. Au lieu d'agneau ou de porc gras, il est préférable de prendre du poulet (de préférence un filet de poulet) ou du lapin tendre. L'huile doit être utilisée le moins possible, car le corps du bébé digère difficilement les graisses.

Vous devez également tempérer la quantité de sel. Tous ces composants peuvent provoquer une réaction allergique chez le bébé.

Option de régime de recette pilaf

Si nous cuisinons du pilaf pour une mère qui allaite, alors seulement diététique. Mais "régime" ne signifie pas que le plat ne sera pas savoureux. En aucun cas! Certaines recettes ne sont pas de qualité inférieure à l'original.

Pilaf sans viande

Ce type de pilaf est cuit au four et ne contient pas de viande - le plat le plus léger qui soit rapidement absorbé et nourrit en permanence le corps en énergie.

  • riz blanc ou sauvage - 250 g ou 1 tasse;
  • poivron doux - 2 morceaux;
  • tomates (vous pouvez cerise) - 2-3 pièces;
  • oignons - 1 gros oignon;
  • huile végétale - 2 cuillères à soupe;
  • sel (ajouter au goût, mais un peu);
  • verts au choix - persil, oignons verts, aneth.

Avant d'ajouter des poivrons et des tomates au plat, vous devez vous assurer que ces légumes ne provoquent pas d'allergies chez le nouveau-né.

Vous devez d’abord préparer les légumes: hachez les oignons et faites-les légèrement cuire dans l’huile du chaudron, puis ajoutez-y les tomates hachées et les poivrons doux. Ajoutez du riz aux légumes et versez de l’eau sur tout pour recouvrir complètement le mélange + 2-3 cm de plus. Les légumes et le riz sont cuits au four pendant environ une demi-heure à une température pouvant atteindre 180 degrés, jusqu'à l'évaporation complète du liquide. Prêt pilaf peut être un peu de sel et garnir de légumes verts hachés.

Pilaf de viande

Pour cette recette, vous avez besoin de viande, mais assurez-vous de bien manger - du poulet (pilon ou filet de poulet).

  • viande de poulet - 1 poitrine de poulet ou 2-3 pilons;
  • riz brun - 2 tasses 200-250 g chacune;
  • carottes - 1 morceau;
  • huile d'olive - 3-4 cuillères à soupe;
  • sel au goût

La viande de poulet doit être coupée en petits morceaux ou en lanières et cuite dans un peu d'huile, juste au chaudron. Ajouter la carotte râpée à la viande. Le riz brun verse sur la viande et les carottes et verse de l'eau jusqu'à 3-4 cm au-dessus. Faites cuire tout ce dont vous avez besoin pour évaporer le liquide et le ramollissement complet du riz. Il convient de garder à l'esprit que le riz brun est préparé beaucoup plus longtemps que le blanc habituel, il est donc préférable de le faire bouillir à moitié.

Sweet pilaf

Le pilaf sucré contient des fruits et des fruits séchés. Ceci est une version diététique et très savoureuse du plat, que vous pouvez vous gâter pour le dessert.

Composition:

  • riz blanc - 1,5 tasse;
  • pomme verte (elle est verte car dans cette version du plat l'acide est important) - 2 pièces;
  • citrouille - 300-400 g;
  • raisins secs - 100 g;
  • beurre - 50-100 g

Processus de cuisson:

Avant de préparer le plat, préparez les raisins secs: versez de l’eau chaude dessus pour qu’ils ramollissent bien et rincez-les soigneusement. Les pommes et les citrouilles doivent être coupées en petits morceaux. Faites fondre le beurre dans un chaudron, versez à nouveau une portion de riz, de raisins secs et de pommes, puis de riz, de raisins secs et de fruits - il s'avère que les composants sont disposés en couches. Après cela, tout est rempli d'eau. Faire bouillir le besoin d'évaporer le liquide (environ 60 minutes).

Comment choisir et faire cuire le riz?

Le riz est la base de tout pilaf. Il est nécessaire de choisir ce produit avec soin, car de nombreux produits dans les magasins ont été traités avec des composés chimiques nocifs.

Un tel produit est dangereux non seulement pour la mère et le bébé, mais aussi pour la personne moyenne.

Pour choisir un riz de qualité, vous devez examiner attentivement le paquet.

GOST doit être indiqué dessus et les grains eux-mêmes doivent être de la même taille, de couleur blanche ou légèrement jaunâtre (selon le type de riz).

Vous pouvez vérifier la qualité du riz à la maison. Pour ce faire, versez des grains d'eau bouillante sur ceux-ci: s'ils se dispersent, ils se stratifient et se transforment en bouillie - le produit est de mauvaise qualité et traité chimiquement. Ils devraient seulement gonfler, mais pas plus.

Moins utiles, mais doux et ne nécessitant pas une longue attente - il s’agit de types de riz polis et cuits à la vapeur. Ils sont transformés (enlèvement complet de l'enveloppe, cuisson à la vapeur), ils contiennent donc moins d'éléments nutritifs, mais le plat s'avère plus savoureux et plus digeste.

Les types de riz suivants conviennent le mieux à la préparation du pilaf:

  • Le basmati est une variété indienne au goût de noisette caractéristique.
  • rouge - ne bout pas doucement et ne se transforme pas en bouillie de riz, savoureuse et nutritive;
  • Espagnol - il est facile de le reconnaître par de petits grains. Il absorbe l'eau rapidement et ne colle pas;
  • Ouzbek - gros riz, absorbe beaucoup d'humidité, mais ne colle pas ensemble. Le plat fini est friable, avec un goût un peu sucré.

Technologie de cuisson

Avant d'ajouter du riz aux légumes et à la viande ou aux fruits et aux fruits secs (si le pilaf est doux), bien rincer à l'eau courante.

Pour le faire décomposer plus rapidement et être plus doux, il faut d'abord le faire bouillir jusqu'à la moitié de la cuisson.

Puis égouttez l'eau, rincez les grains avec de l'eau froide et ensuite seulement dans le chaudron.

Pendant la cuisson, ne mélangez pas les ingrédients avec une cuillère. Après tout, c’est ce qui distingue le vrai pilaf du porridge de riz: il ne se mélange pas. Ainsi, la graisse sur laquelle les légumes et la viande étaient frits ne collent pas les grains. Le plat est friable et traditionnel.

Vous ne pouvez pas mélanger aussi à cause de cela, le riz commence à brûler.

Avant d'essayer pilaf

Avant qu'une mère qui allaite décide d'essayer le pilaf, vous devriez commencer avec de la bouillie de riz ordinaire sur l'eau. Avec le lait, vous pouvez commencer à cuire de telles céréales seulement 3 à 4 mois.

La bouillie de riz aidera à déterminer si un tel plat convient au bébé et à la mère, ou non. C'est une excellente préparation avant de goûter le pilaf.

Un autre plat «test» est la casserole de riz. Il est préparé avec des légumes, des œufs, de la crème sure faible en gras et des légumes verts. Le sel et les épices ne mettent pas. Le plat est rapidement absorbé, il est facile et simple à préparer.

Conclusion

Mais le pilaf est diététique, avec des légumes, de la viande légère et une petite quantité de beurre.

C'est un plat sécuritaire qui dynamise rapidement le corps de la mère et ne nuit pas au bébé.

La chose principale à pré-vérifier s'il y a des allergies et autres réactions négatives à cela. Pour cela, seulement 50 à 60 g de nourriture suffisent. Si tout va bien, vous pouvez faire du pilaf en toute sécurité dans le menu hebdomadaire.