Combien de temps l'estomac me fait-il mal en début de grossesse?

Conception

Les douleurs abdominales en début de grossesse sont un phénomène très courant. Mais les causes de cette douleur peuvent être très diverses. Certains d’entre eux sont totalement inoffensifs et ne suscitent pas beaucoup d’inquiétude. D'autres sont sérieusement menacées par une grossesse qui vient de commencer.

Malheureusement, même si elle a sous les yeux un article détaillé sur la signification de ces symptômes ou d’autres, une femme peut difficilement comprendre ce qui se passe. De plus, dans certains cas, il est très important que le traitement soit commencé le plus tôt possible. Par conséquent, tous les doutes, toutes les sensations désagréables sont forcément un signal de réveil pour vous - il est temps de vous tourner vers votre gynécologue.

Cependant, vous devriez parler des causes possibles de douleur abdominale au début de la grossesse afin de savoir à quoi vous attendre et comment agir au mieux dans une situation donnée: rendez-vous chez le médecin ou appelez une ambulance et rendez-vous à l'hôpital..

Douleur physiologique

Heureusement, la plupart du temps, les douleurs abdominales au début de la grossesse ont un caractère physiologique. En règle générale, ces douleurs ne causent pas beaucoup d'inconvénients, sont presque imperceptibles, elles n'augmentent pas. Dans certains cas, non seulement l'estomac, mais aussi le bas du dos peuvent être douloureux.

Pourquoi l'estomac fait-il mal en début de grossesse? Les premières douleurs peuvent survenir une semaine après la conception, lorsqu'une femme ne peut encore rien savoir de sa grossesse. Pendant cette période, l'ovule est introduit dans l'endomètre. Les lésions microscopiques de la membrane muqueuse, et parfois du vaisseau sanguin, peuvent provoquer une douleur et parfois un léger saignement. En règle générale, nous parlons littéralement de quelques gouttes.

Une femme prête rarement attention à ces sensations, car elles ressemblent beaucoup au syndrome prémenstruel habituel.

Au cours du premier mois de grossesse, l’estomac fait mal pour d’autres raisons. En particulier, une modification des niveaux hormonaux, à savoir une augmentation de la quantité de progestérone dans le sang d'une femme, peut provoquer des douleurs. En outre, dès les premiers jours de la grossesse, d'autres changements commencent à se produire: étirement des ligaments, changement du centre de gravité du corps, etc. Tout cela peut également être ressenti par une douleur dans l'abdomen.

Tout cela est absolument inoffensif et ne nécessite aucune intervention médicale. Cependant, au cas où, il aurait toujours envie de consulter un médecin, car dans des situations plus troublantes, les syndromes peuvent être très similaires. Vous pouvez aller chez le médecin vous-même.

Douleur pathologique en début de grossesse

Malheureusement, au début de la grossesse, l’estomac fait mal et pour des raisons moins anodines.

Fading Grossesse

Parfois, pour diverses raisons, le développement du fœtus s’arrête et le fœtus meurt. Naturellement, dans ce cas, le corps le rejette, ce qui provoque une contraction de l'utérus et, par conséquent, une douleur au bas de l'abdomen. Dans ce cas, la douleur sera vive, aggravée, probablement avec des saignements.

Hélas, rien ne peut être fait. Les médecins peuvent seulement s'assurer qu'il n'y a pas de particules de fœtus dans l'utérus. Si nécessaire, éliminez la muqueuse utérine. Femme - compter sur une nouvelle grossesse. En savoir plus sur l'avortement manqué →

Grossesse extra-utérine

Pas de diagnostic moins triste - grossesse extra-utérine. Dans certains cas, l'œuf fécondé n'atteint pas l'utérus mais est fixé dans l'une des trompes de Fallope. Assez rapidement, il atteint une taille qui dépasse le diamètre du tuyau et commence à le rompre. Ce processus provoque une sensation douloureuse.

Pour la grossesse extra-utérine se caractérise par un grand ensemble de symptômes: la douleur est localisée dans un endroit particulier, quand un organe est rompu, des saignements abondants commencent, douleur aiguë, nausée, vomissement, vertiges, évanouissement. Cependant, il est préférable de ne pas apporter la rupture, car il est fort probable qu'il ne sera pas possible de restaurer la trompe de Fallope.

Peu importe qu'il soit possible de détecter la pathologie à temps ou si les médecins doivent éliminer les conséquences d'une rupture de la trompe de Fallope, il est peu probable que la chirurgie soit évitée. Ce n'est que dans des cas extrêmement rares, lorsqu'il est possible de détecter une grossesse extra-utérine à un stade très précoce et que la taille de l'ovule est très petite, il est possible d'utiliser des médicaments pour l'avortement médicamenteux. En savoir plus sur la grossesse extra-utérine →

La menace de fausse couche

Maux d'estomac pendant la grossesse et en cas de risque de fausse couche. Sous ce nom très effrayant se cache un processus tout aussi effrayant: le détachement de l'ovule. Selon la force du détachement, divers symptômes sont possibles.

Y compris aiguës, ne mettant l'accent sur rien d'autre, douleur, aggravée dans le bas de l'abdomen, saignements: de l'écoulement légèrement rosâtre au riche écarlate. Et la douleur et les saignements peuvent agir en tant que symptômes distincts, ou ensemble.

Si vous trouvez ces signes, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Ensuite, allongez-vous et attendez en toute sérénité l’arrivée d’un médecin. Pas besoin de paniquer. Un traitement en temps opportun permet, en règle générale, de sauver la grossesse. Pas besoin de faire des histoires et de ramasser des objets, pas besoin de mettre un coussin chauffant ou de la glace sur l'estomac. Vous pouvez boire quelques comprimés No-shpy. En savoir plus sur la menace de fausse couche →

Kyste du corps jaune

Le corps jaune est l’un des organes temporaires qui se forment dans le corps de la femme pour maintenir sa grossesse. Il se développe à la place des follicules éclatants. La tâche de cet organisme est de produire de la progestérone dans les premiers mois de la grossesse - jusqu'à la fin de la formation du placenta.

Dans certains cas, le développement du corps jaune n’est pas tout à fait correct, il accumule un fluide en soi et ne devient plus caractéristique de sa taille. Dans ce cas, parlez du kyste du corps jaune. Cependant, pour la grossesse, il est rarement dangereux et fait face à ses tâches.

Cette condition peut également se manifester par une douleur tirante dans le bas de l'abdomen. En règle générale, la douleur sera localisée à un endroit spécifique, mais rarement grave. Cette pathologie ne nécessite généralement pas d'intervention, bien qu'il ne soit pas superflu d'établir le diagnostic, certaines recommandations étant destinées aux femmes présentant un kyste du corps jaune.

En particulier, comme elles sont beaucoup plus que les autres femmes enceintes, vous devez éviter les efforts physiques: longues randonnées, haltérophilie, sports. Même des relations sexuelles brutales avec son mari peuvent provoquer une rupture du kyste. En cas de rupture, les symptômes seront similaires à ceux décrits dans la section sur la grossesse extra-utérine, dans la mesure où les saignements internes sont abondants.

Maladies non gynécologiques

Cependant, des maux d'estomac au début de la grossesse peuvent aussi être dus à des raisons non liées à la gynécologie. Des maladies telles que la cystite, la pyélonéphrite, l’appendicite, etc. peuvent provoquer des douleurs. Chacune d’elles peut gambader toute seule ou cela peut se produire dans le contexte de la grossesse.

Si vous y réfléchissez, tout peut être totalement prosaïque: des douleurs dans le bas-ventre en début de grossesse peuvent provoquer des ballonnements. En début de grossesse, les troubles intestinaux constituent un satellite très fréquent chez les femmes. Dans ce cas, nous ne pouvons que conseiller de réviser votre régime alimentaire.

Si l’estomac fait mal aux premiers stades de la grossesse, ne paniquez pas immédiatement, il est préférable de se calmer et de consulter au plus vite le médecin. Si la douleur n'est pas grave, s'il n'y a pas de saignement, s'il n'y a pas d'autres symptômes désagréables, vous pouvez venir à votre propre consultation, sinon il est préférable d'appeler une ambulance et de ne pas risquer votre enfant.

Pourquoi l'estomac fait-il mal en début de grossesse?

Beaucoup de femmes qui se préparent à devenir mères notent qu'elles ont mal au ventre en début de grossesse.

Ce symptôme peut être le signe d'une grossesse physiologique normale, ainsi que le signe de la présence d'une pathologie grave nécessitant des soins médicaux urgents.

Les principales causes de la douleur

Liée à la grossesse

Les causes obstétricales de la douleur sont la grossesse extra-utérine et la menace de fausse couche.

La grossesse extra-utérine est une variante de la fixation de l'ovule en dehors de la membrane muqueuse de l'utérus: dans la trompe de Fallope, sur l'ovaire, le col de l'utérus ou les organes abdominaux.

Cette pathologie est très grave et peut menacer la santé et même la vie d'une femme.

La douleur dans cette condition peut être initialement douloureuse ou tirante, augmentant progressivement et se localisant principalement sur un côté.

Ou bien, des sensations douloureuses apparaissent sur le fond d'une santé complète et sont très intenses, provoquent une faiblesse grave et des vertiges, pouvant aller jusqu'à la perte de conscience, et peuvent s'abandonner dans l'anus, la jambe ou l'hypochondre.

L'apparition de pertes sanguines sanguines dans le tractus génital d'intensité variable est possible: de peu lumineux à abondantes.

Avec la menace de fausse couche, lorsque le tonus de l'utérus monte, la douleur est souvent une nature constante et douloureuse, accompagnée d'une sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen et qui donne dans le bas du dos.

Pendant un court laps de temps, les sensations désagréables sont arrêtées par la prise de médicaments antispasmodiques, mais elles réapparaissent rapidement. Au fur et à mesure que la maladie s'aggrave, la douleur change, devient forte et des crampes apparaissent, un écoulement sanguinolent du vagin apparaît.

Si la grossesse se déroule sans incident, les causes de la douleur au bas de l'abdomen peuvent être:

  • troubles du système digestif;
  • étirement de l'appareil ligamentaire de la cavité abdominale en raison de la croissance de l'utérus;
  • inflammation de la vessie;
  • pathologie chirurgicale aiguë.

En raison de changements hormonaux dans le corps de la future mère au début de la grossesse, il est parfois difficile pour le corps de se réorganiser pour adopter un nouveau mode de travail.

Quelles pourraient être les conséquences d'une grossesse non en développement? Plus de détails peuvent être trouvés dans cet article.

Sur les signes de la grossesse dira notre section.

En outre, pendant la grossesse, de nombreuses femmes modifient leur régime alimentaire habituel en utilisant des quantités excessives d'aliments salés, acides ou inhabituels.

Tout cela peut provoquer des ballonnements, une violation de la motilité intestinale, une crise de gastrite et, par conséquent, une crise de douleur abdominale.

L'adhérence au régime et au régime quotidiens, la consommation d'une quantité suffisante de liquide, la prise de médicaments régulant l'acidité du suc gastrique et l'élimination de la formation excessive de gaz dans l'intestin facilitent l'élimination de cette douleur.

Avec la croissance progressive de l'utérus, sa position par rapport aux organes internes change, le bas de l'utérus s'élève progressivement au-dessus et tire les ligaments derrière lui, ce qui aide à maintenir les organes pelviens dans la position correcte.

Cela provoque une gêne et de légères douleurs de traction dans le bas de l'abdomen, qui surviennent lors de la levée de poids, du changement de la position du corps et du fait de rester longtemps.

De telles sensations désagréables ne sont pas permanentes et disparaissent rapidement lors de la cessation de l'effort physique, du changement de posture et d'un court repos.

Pas lié à la grossesse

La réduction physiologique de l'immunité pendant la grossesse, la pression de l'utérus en croissance sur la vessie, l'hypothermie ou le port de linge impropre peuvent déclencher l'apparition d'une cystite - inflammation aiguë ou chronique de la vessie.

Cette maladie se caractérise par une douleur soudaine, coupante ou lancinante dans le bas-ventre, accompagnée de mictions fréquentes.

Une femme enceinte, comme toute autre personne, peut développer une appendicite, une cholécystite ou une obstruction intestinale - des maladies chirurgicales aiguës nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence.

Les douleurs abdominales dans ces conditions sont très diverses et s'accompagnent souvent d'une détérioration du bien-être général, de fièvre, de vomissements.

Une demande tardive de soins médicaux peut constituer une menace sérieuse pour la santé de la mère et de son futur bébé.

D'où viennent les maux d'estomac en début de grossesse?

Au début de la grossesse, les femmes ont souvent diverses sensations douloureuses: le bas du dos et l’abdomen peuvent être douloureux.

Ces symptômes doivent être traités avec une attention particulière, car le risque de fausse couche augmente directement au cours du premier trimestre de la grossesse.

La douleur à proximité de l'abdomen est due à une augmentation de la progestérone.

Pour savoir si vous avez mal au ventre pendant la grossesse en raison de facteurs physiologiques ou en raison d'une pathologie dangereuse, vous devez connaître les recommandations d'un spécialiste.

Douleur abdominale en début de grossesse

Toutes les femmes enceintes veulent que la période de procréation se passe sans incident et ne soit pas préoccupante. Mais la plainte la plus fréquente chez les femmes dans la situation est de tirer ou de faire mal au bas-ventre.

La plainte étant extrêmement populaire, vous devez donc comprendre quand une telle gêne pendant la grossesse est une pathologie et nécessite une intervention médicale immédiate, et dans quelles situations ils auront un caractère physiologique et nécessiteront uniquement les prescriptions générales suivantes.

Bien sûr, les douleurs abdominales basses apparaissent à différents stades de la grossesse, mais le plus souvent, les femmes se forment au début de cette période.

La douleur dans l'abdomen varie à la fois dans la perception personnelle et dans son emplacement, dans son pouvoir de manifestation.

Des sensations douloureuses apparaissent dans un état calme et après diverses activités physiques. Les douleurs peuvent se former à un endroit ou donner à d'autres endroits.

Les symptômes

Dans de nombreuses situations, l’estomac a mal aux premiers stades de la grossesse en raison du fait que le corps de la future mère subit divers changements afin de se préparer à la future période de gestation et à la naissance elle-même.

Habituellement, ces douleurs ne sont pas très fortes - beaucoup de femmes font des parallèles avec leurs étirements pendant la grossesse.

Mais dans une situation où l'estomac fait très mal ou l'inconfort est associé aux symptômes suivants, vous devriez consulter un médecin:

  • la douleur dans le bas de l'abdomen n'est pas sourde, mais vive et croissante, ne passe pas après avoir pris la position couchée;
  • inconfort sous la forme de contractions d'intensité variable;
  • nausée et réflexe nauséeux, troubles du fonctionnement du tractus gastro-intestinal, perte d'appétit;
  • saignements divers;
  • concentration de la douleur dans différentes parties de l'abdomen, qui deviennent plus intenses lors du processus de pressage.

Ceci, bien sûr, n’est pas un état physiologiquement normal et, dans toutes les situations, laisse présager des processus pathologiques dangereux dans le corps humain.

Dans ce cas, vous devriez consulter un gynécologue dès que possible.

Et avec l'apparition de saignements, une femme enceinte devrait immédiatement prendre une position horizontale - il est interdit d'aller chez le spécialiste elle-même. Vous devriez immédiatement appeler une ambulance.

Raisons

Lorsque l’estomac fait mal aux premiers stades de la grossesse, il s’agit d’un signal dangereux pour toute femme qui doit lui faire écouter ses propres sentiments.

Par force et par emplacement, il est possible de déterminer s’il existe un risque pour la santé de la future mère ou du fœtus.

Une thérapie correctement effectuée aide à prévenir d'éventuels effets indésirables, même si elle est fondamentalement suffisante pour se calmer et permettre au corps de se reposer.

Les facteurs provocateurs de la formation d'une gêne douloureuse au bas de l'abdomen en début de grossesse sont nombreux.

Nature physiologique de la douleur

De manière prédominante, l'estomac fait mal en début de grossesse pour des raisons physiologiques.

Une telle douleur, généralement incapable de causer un grand inconfort, presque imperceptible, ne se caractérise pas par une tendance à augmenter. À certains moments, ce n'est pas seulement l'estomac qui fait mal, mais aussi la région lombaire.

Beaucoup de femmes dans une position similaire se posent la question, à cause de quoi a-t-il mal au ventre en début de grossesse?

L'inconfort initial peut se manifester plusieurs jours après la conception, lorsque la future mère n'assume pas sa position.

À ce stade, le fœtus pénètre dans l'endomètre. Les plus petites lésions de la membrane muqueuse et, dans certaines situations, ainsi que les vaisseaux sanguins, peuvent provoquer une gêne, voire un saignement mineur.

Une femme insiste rarement sur ce type de douleur, car elles sont extrêmement similaires au syndrome prémenstruel habituel.

Dans les premières semaines de grossesse, l’estomac fait mal en raison des circonstances suivantes.

  • Ajustement hormonal. Réduction de certaines fonctions du tractus gastro-intestinal due à la relaxation musculaire lors de la croissance des hormones. Cela devient un facteur provocant dans la formation de la douleur. Un inconfort d'origine similaire dans le bas de l'abdomen est particulier pendant la grossesse et n'a besoin que d'une prophylaxie pour son élimination.
  • Les conséquences de la toxicose. L'estomac en particulier fait mal lors d'un réflexe de vomissement, refus de la prise de nourriture. Dans la situation actuelle, toutes sortes de mesures visent à éliminer l’état toxique. Les menus et les méthodes de prévention de la toxicose dépendent des caractéristiques personnelles du corps de la femme. Dans le processus de vomissement constant devrait consulter le médecin qui prescrit un traitement hospitalier.
  • Alimentation déséquilibrée. Une femme enceinte devrait normaliser son alimentation et exclure du menu les produits qui perturbent l’estomac.
  • Situations stressantes et troubles psycho-émotionnels. L'estomac fait mal jusqu'à ce que la source d'expériences nerveuses soit éliminée. En tant qu'agent prophylactique, la valériane peut être prise (en comprimés ou en gouttes).
  • Intoxication alimentaire. Associée à la fièvre, au réflexe nauséeux et au trouble des selles. Le traitement dans cette situation est nécessaire sans délai, car l’empoisonnement peut nuire non seulement à la femme, mais également au fœtus.
  • Maladies du tube digestif. Ce groupe de maladies peut se manifester par divers troubles digestifs, des troubles des selles et le tonus général de la femme enceinte. Les personnes à risque peuvent inclure les femmes qui ont souffert avant de porter un fœtus de maladies associées au tractus gastro-intestinal. Un régime alimentaire strict et une thérapie complète seront la clé pour éliminer les douleurs abdominales douloureuses.

Lorsque vous avez mal à l'estomac en début de grossesse, il est conseillé de consulter un spécialiste, car dans les situations les plus dangereuses, le syndrome peut être très similaire aux symptômes ci-dessus.

Nature pathologique de la douleur

Souvent, outre les causes physiologiques qui affectent l'apparition de la douleur en début de grossesse, il existe des facteurs pathologiques.

Chacun d'eux est dangereux et nécessite une attention appropriée. Sinon, les conséquences pourraient être les pires.

Fading Grossesse

Dans certaines situations, en raison de divers facteurs provoquants, la formation du fœtus est arrêtée et il meurt.

Bien sûr, dans un tel cas, le corps commencera à le rejeter, ce qui provoquera des contractions utérines et, en conséquence, un malaise douloureux au bas de l'abdomen. Capables d'être de nature aiguë, ils peuvent s'intensifier, souvent associés à des saignements.

Grossesse extra-utérine

Le diagnostic d'une grossesse extra-utérine n'est pas moins dangereux pour la future mère et le fœtus. Dans certaines situations, le fœtus n'est pas en mesure d'atteindre l'utérus mais est fixé dans l'un de ses tubes.

Bientôt, il atteindra une certaine taille qui dépassera le diamètre de la trompe de Fallope, et il commencera à le faire éclater. Un tel processus et provoque un malaise.

Pour ce phénomène, un grand nombre de signes sont caractéristiques: la gêne est concentrée à un certain endroit, dans le processus de rupture d'un organe, il se produit un saignement intense, une douleur aiguë, des nausées, des nausées, des vertiges, des évanouissements.

Cela ne devrait pas conduire à la rupture, car la restauration de la trompe de Fallope sera probablement impossible.

La menace de fausse couche

L'estomac fait mal en début de grossesse et lorsqu'il y a un risque de fausse couche. Ce processus implique le détachement de l'ovule. Selon l'intensité avec laquelle il passe, différents symptômes sont probables.

Cela inclut les douleurs aiguës qui ne permettent pas de se concentrer sur quoi que ce soit, ce qui peut s'intensifier dans le bas de l'abdomen, ainsi que les saignements (de l'écoulement d'une décharge rose à un écarlate intense).

L'inconfort et les saignements peuvent être des signes distincts et articulaires.

Lors du processus d'identification de ces symptômes, il est nécessaire d'appeler rapidement une ambulance. Ensuite, vous devez prendre une position horizontale et attendre l’arrivée des médecins au repos.

Ne devrait pas paniquer. Un traitement précoce donnera généralement la possibilité de sauver la grossesse. Il est permis de prendre 2 comprimés No-shpy.

Kyste du corps jaune

Le corps jaune est considéré comme l’un des organes temporaires qui se forment à l’intérieur du corps de la femme afin de maintenir la grossesse. Il se forme au point de rupture du follicule.

Sa tâche principale sera de produire de la progestérone en début de grossesse, jusqu'à l'achèvement de la formation du placenta.

Dans certaines situations, cet organe est mal formé, il y a une accumulation de fluide à l'intérieur et il atteindra des dimensions inhabituelles.

Dans ce cas, nous pouvons parler du kyste du corps jaune. Habituellement, pour la grossesse elle-même, elle représente rarement une menace et parvient effectivement à atteindre son objectif.

Cette condition peut manifester des sensations désagréables entraînant le caractère dans le bas de l'abdomen. Généralement, la douleur est localisée sur un site spécifique.

Cette pathologie ne nécessite fondamentalement aucune intervention. Cependant, il ne sera pas superflu d'effectuer un diagnostic approfondi, car certaines prescriptions sont destinées aux femmes atteintes d'une maladie similaire.

Facteurs non gynécologiques

Les douleurs abdominales ne sont parfois pas associées à des problèmes gynécologiques. Des maladies telles que la pyélonéphrite, l’appendicite et d’autres maladies provoquent souvent des sensations désagréables.

Ils peuvent se développer seuls ou se former directement au moment de la naissance.

Les causes profondes de la douleur dans le bas de l'abdomen comprennent également un gonflement ordinaire. Au début, le trouble gastro-intestinal est une cause très fréquente.

Dans cette situation, il vous suffit d'équilibrer votre propre nourriture pour la saturer en vitamines.

Si vous ressentez une gêne au niveau de l'estomac au début de votre grossesse, ne paniquez pas. Vous devez vous calmer, déterminer où se trouve exactement la douleur et consulter le plus rapidement possible le médecin.

Si les sensations ne sont pas intenses, s'il n'y a pas de saignements et d'autres symptômes désagréables, vous pouvez vous rendre au centre médical par vous-même ou appeler les médecins de manière optimale et ne pas mettre votre vie et le fœtus en péril.

Prévention

Les mesures de prévention de la douleur ressentie dans le bas de l'estomac au début de la grossesse comprennent:

  • Réviser le menu, ce qui favorise une digestion et une absorption appropriées dans le corps.
  • Puissance fractionnelle.
  • Jeûne interdit.
  • Réception d'eau dans la quantité nécessaire.
  • Élimination des situations stressantes.
  • Promenades régulières dans la rue.
  • Traitement opportun des maladies du tractus gastro-intestinal.
  • Spécialiste de la consultation en temps opportun.

La prévention aide à soulager dans de nombreuses situations physiologiques, mais pour des douleurs persistantes, il est préférable de connaître les recommandations du médecin.

Un malaise douloureux dans le bas de l'estomac en début de grossesse est un phénomène extrêmement populaire. Les facteurs de provocation sont différents.

Certains d'entre eux ne causent pas de conséquences néfastes pour la vie, d'autres sont capables de provoquer des conséquences graves. Par conséquent, s'il y a le moins de suspicion et d'inconfort, il est nécessaire de consulter un gynécologue.

Pourquoi l'estomac fait mal en début de grossesse

Peut-être que chaque femme, dans une position «intéressante», est confrontée à un syndrome tel qu'une douleur abdominale en début de grossesse, qui pousse certainement la future mère aux pensées les plus perturbantes. Cependant, en réalité, la survenue d'un tel inconfort n'indique pas toujours une menace pour la grossesse récente. Alors, pourquoi le syndrome de la douleur similaire se produit? Et à quel point est-ce dangereux? Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi l’estomac peut faire mal en début de grossesse.

Pourquoi l'estomac fait mal en début de grossesse: les causes

Il convient de noter immédiatement que plus de la moitié des femmes en début de grossesse sont confrontées à un syndrome tel que la douleur au bas de l'abdomen, qui survient dans la plupart des cas pour les raisons physiologiques les plus courantes et les plus anodines. Dans le même temps, ces douleurs sont un peu douloureuses et tirent dans la nature, sans causer à leur «propriétaire» aucun malaise grave. Dans le même temps, non seulement le bas-ventre, mais aussi les reins peuvent faire mal pendant cette période.

Alors, pourquoi l'estomac fait-il mal en début de grossesse? Les premières douleurs pendant la grossesse peuvent survenir environ une semaine après la conception, au moment de l'introduction de l'ovule dans l'endomètre. Au cours de ce processus, la membrane muqueuse est légèrement endommagée, raison pour laquelle ce syndrome douloureux peut survenir. De plus, en plus de la douleur dans le bas de l'abdomen, des saignements mineurs peuvent survenir. En règle générale, une femme ne prête pas attention à ces symptômes, car tout ce qui précède a beaucoup en commun avec le syndrome prémenstruel habituel.

Changements hormonaux

Cependant, ce n’est pas seulement pour cette raison que l’estomac peut faire mal en début de grossesse. Par exemple, un changement des niveaux hormonaux est une autre raison courante pour laquelle une femme ressent une gêne et des douleurs abdominales pendant la grossesse. Et le fait est qu’au moment de la gestation du fœtus dans le corps de la femme, le niveau de progestérone augmente de manière significative, ce qui a pour conséquence que le corps lui-même a du mal à changer rapidement d’une nouvelle façon de travailler; il en résulte une douleur et une gêne dans le bas de l'abdomen.

Utérus élargi

En outre, les circonstances suivantes peuvent provoquer l'apparition de spasmes et de sensations douloureuses dans l'abdomen: pendant la gestation du fœtus, la taille de l'utérus commence à augmenter, ce qui provoque l'étirement de ses muscles et de ses ligaments, ce qui finit par provoquer une douleur dans le bas de l'abdomen. Dans le même temps, le volume de sang en circulation augmente également, ce qui peut également entraîner une sensation de lourdeur dans l'abdomen.

Aussi, assez souvent chez les femmes se produit pli de l'utérus. Par exemple, dans sa position normale, l'utérus est légèrement incliné vers la paroi frontale de l'abdomen. Toutefois, dans certains cas, il est plié vers la vessie, ce qui provoque des sensations douloureuses non seulement au bas de l'abdomen, mais également au bas du dos.

Lotissement

Sans oublier la décharge, qui concerne également chaque femme, en début de grossesse. En règle générale, la plupart des femmes traitent ce symptôme de manière extrêmement négative, estimant que toute évacuation pendant la grossesse, et en particulier à ses débuts, constitue une menace directe de fausse couche, ce qui n’est en fait pas le cas. La première décharge se produit au moment de la fixation d'un ovule fécondé dans les parois de l'utérus, ce qui est naturel. De plus, des pertes rares peuvent survenir au moment où vous auriez dû avoir votre prochaine menstruation. Dans cette situation, ne vous inquiétez pas, car cela est une conséquence des processus physiologiques naturels se produisant dans le corps. Cependant, tout ce qui précède ne signifie pas que toute sélection est la norme. Si vous craignez des pertes abondantes et fréquentes, qui s'accompagnent également de douleurs dans le bas de l'abdomen, consultez alors votre médecin.

La menace de fausse couche

Ainsi, nous avons décrit ci-dessus les causes de la douleur abdominale aux premiers stades de la grossesse, qui ne représentent aucune menace pour la santé de la femme et du futur bébé. Toutefois, outre ce nombre de raisons, il existe d’autres dont la présence présente déjà un danger.

Ainsi, par exemple, l'apparition dans les premiers stades de spasmes dans l'abdomen est un phénomène tout à fait normal, qui, comme nous l'avons dit, est associé à la survenue de certains processus physiologiques dans le corps de la femme. Cependant, ces spasmes peuvent indiquer une fausse couche imminente. C'est pourquoi, quand ils se produisent, il est impératif de consulter votre médecin traitant. En ce qui concerne l'avortement lui-même, avec la menace de fausse couche, des spasmes résultent du fait que l'œuf ne peut pas se fixer aux parois de l'utérus.

Grossesse extra-utérine

Dans certains cas, l’œuf ne peut tout simplement pas atteindre l’utérus lui-même et se fixe dans la trompe de Fallope, ce qui provoque une grossesse extra-utérine qui peut être dangereuse non seulement pour la santé, mais également pour la vie de la femme. En règle générale, lorsqu’elle décide qu’une grossesse extra-utérine est une grossesse extra-utérine, une femme est hospitalisée, car en cas d’urgence, il est nécessaire de retirer l’embryon de la trompe de Fallope. Si cela n’est pas fait à temps, il en résulte un saignement abondant, une inflammation et un choc toxique. C'est pourquoi, en cas de moindre soupçon de grossesse extra-utérine, il est impératif que vous contactiez votre médecin pour un examen.

Comme nous l'avons dit, une grossesse extra-utérine au stade initial se manifeste comme le symptôme le plus trivial, à savoir le spasme, dont la survenue peut être confondue avec un mal de ventre commun, mais il existe d'autres symptômes indiquant la présence d'une grossesse extra-utérine, que chaque femme devrait certainement connaître.. Ensuite, nous listons ces symptômes pour vous:

douleur dans le bas du dos;

douleur dans les épaules. La survenue de ce symptôme est due à une accumulation de sang dans la cavité abdominale;

faiblesse générale et malaise, vertiges;

saignements, écoulement abondant;

une augmentation du volume de l'abdomen, des ballonnements;

sensations douloureuses dans le bas-ventre de nature aiguë et aiguë, sensation de tension dans le bas-ventre

Bien sûr, en raison de la restructuration du corps associée aux changements des niveaux hormonaux, une femme peut ressentir l’un de ces problèmes. C’est pourquoi, au début de votre grossesse, il est très important d’examiner attentivement vos sensations. Si plusieurs symptômes se manifestent simultanément, il est nécessaire de contacter votre médecin pour un examen.

Les spasmes

Nous avons déjà énuméré plusieurs facteurs pouvant causer des crampes abdominales en début de grossesse. Cependant, une augmentation de l'utérus et une grossesse extra-utérine ne sont pas les seules causes de ce syndrome douloureux. Par exemple, la présence de calculs ou d'infections dans la vésicule biliaire se traduira également par des spasmes dans l'estomac. Toute infection de la vessie et des reins ou des problèmes du tractus gastro-intestinal sont également des causes de crampes et de douleurs abdominales en début de grossesse. En outre, les rapports sexuels et l'orgasme provoquent une dilatation de l'utérus, ce qui entraîne également des spasmes.

Après avoir lu tout ce qui précède, il apparaît clairement que les spasmes sont loin d’être la chose la plus innocente pour notre corps, ce qui peut indiquer qu’il existe de nombreux problèmes de santé. Cependant, nous ne devrions pas oublier que les spasmes peuvent aussi être causés par les causes les plus banales. Par exemple, nous savons tous que pendant la grossesse, les habitudes alimentaires de la belle moitié de l’humanité changent de façon très radicale: les femmes consomment souvent des aliments acides, salés, etc., ce qui conduit finalement à des troubles digestifs mineurs.

Également au début de la grossesse, de nombreuses femmes abandonnent un mode de vie actif, estimant que tout mouvement brusque peut provoquer une fausse couche. Cependant, en fait, des exercices légers quotidiens et une gymnastique spéciale sont ce dont les femmes enceintes ont besoin pour une grossesse correcte.

Afin de se débarrasser ou au moins de moins s'attaquer à un symptôme tel qu'un spasme de l'abdomen pendant la grossesse, il est recommandé à la femme de suivre quelques règles simples, dont nous vous parlerons plus tard. Par exemple, tout d'abord, il est nécessaire de prendre soin de votre alimentation correcte et équilibrée, car c'est la qualité des produits qui affecte notre état de santé. Essayez d'utiliser autant que possible dans votre régime alimentaire des fruits et des légumes frais. Aussi, buvez beaucoup d'eau chaque jour. Mais parmi les pâtes, le riz et le pain blanc, les experts recommandent d'abandonner.

Un conseil supplémentaire de spécialistes est de ne pas tolérer si vous voulez aller aux toilettes, car la vessie remplie augmente la pression sur les muscles, ce qui conduit également à des spasmes.

Lorsque vous êtes allongé ou assis, changez de position plus souvent. Essayez également de garder vos jambes légèrement surélevées à ce moment-là, car leur position basse n'augmente que le flux de sang de la région pelvienne.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles l’estomac peut faire mal aux premiers stades de la grossesse, dont certaines sont inoffensives, ainsi que d’autres qui menacent votre santé et celle du futur bébé. C'est pourquoi n'essayez pas d'identifier indépendamment la cause de telles douleurs dans l'abdomen; au cas où quelque chose vous dérange et que vous vous sentiez mal à l'aise, il est fortement recommandé de contacter votre médecin pour un examen.