Pourquoi le bébé régurgite-t-il après avoir nourri le mélange?

Conception

Tous les systèmes fonctionnels du nouveau-né sont loin d'être parfaits. L'organisme immature a diverses conditions, et certaines d'entre elles inquiètent les parents - par exemple, lorsqu'un enfant régurgite après avoir été nourri avec un mélange.

Cela peut se produire pour diverses raisons, à la fois sérieuses et inoffensives. Si la régurgitation semble dangereuse pour les parents, il est nécessaire de comprendre pourquoi ils se produisent.

Comment déterminer la régurgitation

Presque tous les enfants, d’une manière ou d’une autre, rotent en bas âge. Vous ne pouvez pas toujours parler de l'état pathologique - il s'agit souvent d'une variante de la norme.

Il est nécessaire de distinguer la régurgitation des vomissements. En pratique médicale, les définitions suivantes sont données.

La régurgitation est le retour d'une partie des aliments non digérés de l'estomac ou de l'œsophage vers la cavité buccale. Les masses alimentaires de l'intestin ne sont pas impliquées. Quelle est la nature des masses alimentaires? Ils ont généralement l'apparence de lait frais ou partiellement caillé.

Il est important que lors de la régurgitation, l’état de l’enfant reste normal, l’état de santé et le comportement ne changent pas. Les parents peuvent remarquer que les muscles abdominaux de l'enfant ne sont pas impliqués dans le processus.

Vomissements - l'éruption de masses alimentaires de l'estomac et des intestins par la bouche. Une particularité des vomissements est l’inclusion de plusieurs systèmes. À mesure que les précurseurs sont observés respiration rapide et accélération du pouls, la salivation augmente. La nausée est exprimée par l'anxiété, le bébé peut être méchant, refuser de manger. Les muscles abdominaux se resserrent.

En règle générale, les vomissements sont associés à tout trouble et s’arrêtent pendant le rétablissement. C'est la différence avec la régurgitation, qui peut durer plusieurs mois.

Les vomissements persistants sont un symptôme alarmant qui nécessite une consultation avec un médecin, tandis que la régurgitation est un processus physiologique auquel les enfants en bas âge sont sujets.

Causes physiologiques

Pourquoi les régurgitations ont-elles lieu et jusqu'à quel point peuvent-elles continuer?

Si un enfant n'a pas de problèmes de santé graves, il existe normalement deux raisons pour une régurgitation:

  • caractéristiques anatomiques du tube digestif;
  • caractéristiques des niveaux hormonaux.

Chez l'adulte, à la sortie de l'œsophage se trouve une valve qui retient les aliments dans l'estomac. Chez les bébés, une telle valve n'est formée que vers la fin de la première année de vie. Et avant cela, l'entrée de l'estomac est recouverte d'un mince pli de tissu muqueux qui empêche la rétention des aliments. Si le ventre est trop rempli ou immédiatement après l’alimentation, si le bébé a pris une position horizontale, la nourriture peut être partiellement jetée dans l’œsophage et dans la cavité buccale.

La deuxième raison de la régurgitation est une concentration accrue de l'hormone gastrine chez le nourrisson. Même pendant la grossesse, le fœtus produit une hormone en grande quantité, ce qui provoque une augmentation de l'appétit de la future mère. Ainsi, une femme peut prendre suffisamment de nourriture pour porter le bébé.

Après la naissance, toute la gastrine produite reste dans le corps de l’enfant, créant ainsi son propre système digestif. L'hormone favorise la production d'acide chlorhydrique et la digestion des aliments. Le nourrisson grandit et se développe de manière particulièrement intensive au cours de la première année de vie, ce qui explique pourquoi la concentration de gastrine reste élevée. Une grande quantité d'acide chlorhydrique vous permet de faire face à une quantité énorme de nourriture.

L'augmentation de la concentration en hormones améliore le tonus des muscles lisses et provoque une régurgitation.

Jusqu'à ce que la régurgitation se poursuive (normalement jusqu'à 6 à 8 mois), ils doivent cesser dès que le bébé prend suffisamment de poids. Après cela, la concentration de gastrine diminuera.

L'influence des facteurs externes

Outre des raisons physiologiques, il existe d'autres facteurs qui provoquent une régurgitation après avoir nourri le mélange.

  1. L'estomac est plein. Cela peut se produire lorsque le bébé avale trop d'air pendant la tétée et s'il mange trop de nourriture, dont une partie est jetée.
  2. Le bébé prend la nourriture à l'horizontale ou se met dans cette position immédiatement après la tétée, de sorte que la nourriture n'a pas le temps de s'échouer.
  3. Le mélange utilisé ne convient pas à la composition. En même temps, il y a un trouble digestif, des ballonnements, des coliques intestinales. Le bébé est inquiet.

Pour que les facteurs externes n'aggravent pas la situation, il convient de modifier le mode et le système de nutrition de l'enfant.

Recommandations

Pourquoi vaut-il la peine de revoir la procédure d'alimentation? Bien que la régurgitation soit typique de presque tous les nourrissons et que, dans des conditions normales, ce phénomène ne soit pas dangereux, il peut être inconfortable pour le bébé.

Les parents devraient suivre des directives simples pour réduire la fréquence et l’intensité des régurgitations. Et bien qu'elles ne cesseront probablement pas d'un coup, avec le nombre de tentatives, les mesures appliquées dans ce cas ne doivent pas être négligées.

Ce qui est nécessaire

  1. Nourrir l'enfant dans une position telle que l'entrée de l'estomac soit plus élevée que le débit de l'estomac dans l'intestin.
  2. Assurez-vous que le mamelon est adapté à l'enfant en âge. Le mélange doit s'écouler en gouttes et non pas en ruisseau pour que le bébé ne s'étouffe pas et n'avale pas l'air.
  3. Après chaque repas, maintenez le bébé debout pendant au moins 15 minutes. Il est conseillé d'attendre que le bébé absorbe l'air avalé (un son caractéristique est audible).
  4. Assurez-vous que le mamelon est rempli du mélange lors de l'alimentation. Empêcher l'enfant d'avaler l'excès d'air.
  5. Si le bébé est nourri au sein, le mélange est utilisé comme complément et c'est après elle que le bébé crache. Cela peut indiquer que l'enfant a trop mangé, le supplément devrait donc être annulé.
  6. Si l'enfant régurgite après chaque repas avec le mélange, vous devez changer de régime: réduisez la quantité de nourriture prise à la fois et offrez-lui de la nourriture plus souvent.
  7. Consultez votre médecin à propos du mélange utilisé - peut-être que cela ne convient pas. Demandez à votre médecin de choisir un autre mélange.
  8. Dans certains cas, le médecin peut recommander un mélange spécial anti-reflux. Il est utilisé avant de nourrir en petites quantités. Ou un bébé peut y être complètement transféré jusqu'à l'obtention d'un effet thérapeutique. Le médecin doit recommander, avec combien de ml devrait commencer à alimenter un mélange anti-reflux.

Quand tu n'as pas besoin de t'inquiéter

Si le bébé régurgite peu et pas abondamment, mais se sent en même temps normal et qu’il n’ya pas d’autres symptômes, la régurgitation peut alors être considérée comme une variante de la norme. Suffit de suivre les recommandations sur l'alimentation pour réduire la fréquence et l'intensité des régurgitations. Il est important de veiller à ce que le bébé conserve en même temps un gain de poids normal. Dans d'autres cas, il vaut la peine de consulter un médecin.

Dans la régurgitation normale chez les nourrissons peut durer jusqu'à 6-8 mois. À cet âge, ils doivent cesser.

Que devraient garder les parents

Il est fortement recommandé de consulter un médecin si:

  • la première régurgitation est apparue après 6 mois;
  • après un an, la régurgitation ne s'est pas arrêtée;
  • régurgitations fréquentes et abondantes, ressemblant davantage à des vomissements;
  • la régurgitation a lieu dans un contexte d'augmentation de la température;
  • l'enfant a des signes de déshydratation;
  • pendant la régurgitation, le bébé pleure et se courbe;
  • faible prise de poids.

Pourquoi ces symptômes devraient-ils alerter? Ils peuvent indiquer une maladie grave. Dans de tels cas, une visite chez le médecin ne doit pas être différée.

On peut dire que la régurgitation sans autres symptômes est une variante de la norme physiologique. Presque tous les enfants en bas âge sont susceptibles de subir des régurgitations à des degrés divers. Pourquoi cela se produit et jusqu'à quel point ils peuvent continuer est discuté dans cet article.

Comment se rapporter à ce phénomène? Un enfant en parfaite santé et un enfant ayant des problèmes de santé peuvent tous les deux faire des rotations. Afin d'éviter des conséquences graves, les parents devraient consulter un médecin et, en l'absence de toute pathologie, suivez les recommandations pour l'alimentation.

Pourquoi l'enfant régurgite-t-il après avoir nourri le mélange?

Le problème de la régurgitation est familier à presque toutes les jeunes mères. Ce concept fait référence à la libération naturelle de nourriture de l'estomac. Certains bébés ne régurgitent presque jamais, cela arrive presque après chaque repas.

Les médecins estiment que l’absence de ce phénomène est tout à fait normal et que la mère nourrit correctement le bébé, il ne mange pas trop et n’avale pas d’air. Si maman a moins de chance, il vaut la peine de chercher des raisons et d'essayer de les éliminer.

Expliquer physiologiquement le processus de régurgitation n’est pas difficile. L'œsophage du nourrisson a une petite longueur, les valves inférieure et supérieure ne sont pas encore formées, l'estomac a une forme atypique et un petit volume. Le pancréas ne produit pas assez d'enzymes.

De plus, les causes de régurgitation peuvent être les suivantes:

  1. Aerofargia. On appelle ainsi bébé avaler de l'air avec un mélange ou du lait. Des bulles d'air pénètrent dans l'estomac, puis reviennent à l'extérieur avec du lait. Les enfants avalent de l'air soit à cause d'un grand trou dans le mamelon de la bouteille, soit lorsqu'ils mangent rapidement et délicieusement. Pour éviter toute infiltration d'air, il est recommandé de tenir le bébé à moitié assis pendant la tétée, ainsi que d'utiliser des biberons dotés d'un système anti-colique. Lorsque vous allaitez, faites de petites pauses pour éviter que le bébé ne se dépêche.
  2. Trop manger Il souffre souvent de bébés mélangés ou nourris au lait maternisé. Dans une telle situation, il est intéressant de réduire le volume du mélange et d’augmenter les intervalles entre les tétées. La même chose s'applique aux bébés nourris au sein, si leur régurgitation n'a pas été épargnée.
  3. Mélange mal sélectionné. Peut-être que le mélange artificiel pour le bébé ne correspond tout simplement pas. Il convient d’examiner les options de mélanges spécialisés pour réduire les coliques.
  4. Gaziki, violation de la chaise. Pour améliorer la digestion, il est recommandé de masser le ventre du bébé, une couche chaude peut être appliquée sur le ventre et des gouttes spéciales aident.
  5. Fumer dans la maison. Si la famille fume et que l'enfant inhale de la fumée de cigarette, il peut faire l'expérience d'un spasme de l'œsophage, ce qui entraîne une régurgitation. L'environnement de fumer pour un bébé est inacceptable!

Les causes organiques et les problèmes du tube digestif du bébé peuvent également entraîner une régurgitation:

  • l'œsophage, qui passe dans l'estomac, est trop étroit,
  • le sphincter oesophagien inférieur est sous-développé,
  • hernie du diaphragme,
  • section de l'estomac, se transformant en 12-duodénum, ​​trop rétrécie.

La solution de ces problèmes n’est possible qu’avec la participation du chirurgien et d’autres médecins spécialistes.

VIDEO SUR ARTICLE

Que faire si l'enfant crache après avoir été nourri avec un mélange de fontaine

Si le bébé crache le mélange, que le volume de régurgitation est supérieur à trois cuillerées à soupe et que la libération de nourriture par l'estomac ressemble davantage à des vomissements, la mère doit faire attention aux raisons suivantes:

  • l'enfant a été empoisonné par une nourriture de mauvaise qualité,
  • maladie virale
  • réaction aux protéines du lait de vache (intolérance),
  • violation de la microflore intestinale,
  • réaction allergique, y compris aux aliments consommés par une mère qui allaite,
  • La couleur verte ou brune de la régurgitation indique une obstruction intestinale, elle nécessite l'intervention immédiate des médecins.

Il faut également alerter le saignement, le manque de prise de poids - il est possible que l'enfant ne digère tout simplement pas les aliments.

Les points suivants aideront à distinguer les vomissements de la régurgitation:

  • la régurgitation est directement liée à l'alimentation, les vomissements peuvent commencer à tout moment,
  • lors de régurgitations, la nourriture déborde et en cas de vomissements, l'enfant peut régurgiter à plusieurs reprises avec une fontaine,
  • la régurgitation n'est pas abondante, contrairement aux vomissements,
  • la régurgitation ne cause pas d'anxiété chez l'enfant, les vomissements sont accompagnés d'une posture tendue, de larmoiements, d'anxiété,
  • la régurgitation, contrairement aux vomissements, ne conduit pas à une perte de poids.

Pour que le bébé cesse de roter, les experts recommandent d’éliminer au maximum les facteurs provocants et observent également les règles simples suivantes:

  1. Ne suralimentez pas l’enfant, surtout si cela se produit avec une alimentation artificielle. Il est nécessaire d'augmenter la pause entre les repas.
  2. Ne nourrissez pas un enfant excité, en pleurs.
  3. Ramassez le mamelon pour que son trou ne permette pas à l'enfant d'aspirer rapidement le mélange.
  4. Ne pas emmailloter le bébé et ne pas le dérouler avant de le nourrir.
  5. Ne dérangez pas l'enfant, après l'avoir nourri, tenez-le bien droit.
  6. La meilleure posture pour se nourrir - demi-assise.
  7. N'oubliez pas le massage raffermissant et la mise en place périodique de l'enfant sur le ventre.
  8. Vérifiez le nez du bébé, nettoyez-le régulièrement.

Que faire - le bébé régurgite constamment après avoir nourri le mélange

Des conseils ne sont d'aucun secours pour certaines mères et le nouveau-né régurgite constamment le mélange, malgré les mesures prises. Dans cette situation, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin. Il doit trouver les raisons, prescrire un traitement médical, dans certains cas, il suffit de procéder à une correction alimentaire.

Pour le moment, des mélanges anti-émétiques (anti-reflux) laitiers et des médicaments tels que:

  • "Tserukal",
  • "Motilium".
  • En outre, les pédiatres prescrivent des épaississants du lait maternel qui retardent l’alimentation dans l’estomac. Il peut s'agir d'amidon de maïs ou de riz, de caroube sans gluten. Pour l'alimentation artificielle, utilisez des mélanges tels que "Nutrilon anti-reflux", "Nutrilak AR", "Samper Lemolak" et autres.

En cas de suspicion de causes pathologiques, un examen supplémentaire de l'enfant est requis. Les troubles identifiés en temps opportun peuvent être traités avec succès avec la participation de neuropathologistes, de chirurgiens et d'autres médecins.

En général, les pédiatres ne considèrent pas les anomalies de régurgitation chez un enfant de moins d'un an. Si leur volume ne dépasse pas une ou deux cuillères à la fois, le bébé prend bien du poids, se développe en fonction de l'âge et reste calme. S'il y a de la fièvre, de la nervosité et d'autres symptômes, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin.

Le bébé crache après chaque tétée avec un mélange de choses à faire.

Pourquoi bébé crache après avoir été nourri? Pourquoi le bébé régurgite-t-il après chaque repas et que faire? :

La naissance d'un enfant est toujours une joie dans la famille. Et les parents aimants remarquent avec inquiétude les moindres changements dans la santé du bébé. Bien qu'ils ne soient pas toujours un signe de maladie. Par exemple, la plupart des nouveau-nés rotent après avoir mangé. Il s’agit d’un processus physiologique normal, généralement observé chez les enfants de 7 à 8 mois. Mais les parents inexpérimentés peuvent confondre la régurgitation habituelle avec les vomissements, qui signalent la présence de problèmes de santé graves pour l'enfant. C'est pourquoi il est important de savoir pourquoi l'enfant régurgite après avoir été nourri, comment prévenir ce processus et reconnaître à temps les troubles digestifs graves.

Caractéristiques physiologiques des nouveau-nés

La plupart du temps, la régurgitation a lieu dans les premiers mois suivant la naissance et, chez l’enfant en bonne santé, elle peut aller jusqu’à un an. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du tube digestif chez les enfants. Leur estomac est très petit et les muscles du sphincter, qui empêchent que leur contenu ne soit rejeté dans la bouche, ne sont pas encore développés. L'oesophage est court et droit; par conséquent, lorsque l'estomac déborde, une régurgitation se produit. Quel est ce processus? Cela jette une partie de la nourriture mangée. Cela se produit généralement sans implication des muscles abdominaux, l'enfant ne se gêne pas et la nourriture ne contient pas de traces de mucus ou de sucs digestifs. Avec l'âge, la plupart des enfants régurgitent. Habituellement, ils ne causent des problèmes qu'aux parents, car ils souillent les vêtements et les meubles. Mais le bébé, qui a souvent ce problème, a intérêt à ne pas s'allonger sur le dos après avoir mangé, afin de ne pas s'étouffer.

Signes de régurgitation

Il survient chez 85% des nouveau-nés, même absolument sains. Maman ne s’inquiète pas si elle découvre pourquoi le bébé crache après l’allaitement et comment distinguer ce processus des vomissements. Ne vous inquiétez pas si:

- la régurgitation se produit rarement, jusqu'à 4 fois par jour;

- la quantité de nourriture éjectée par l'enfant est faible, environ une cuillère à soupe;

- la régurgitation ne lui cause ni anxiété ni douleur;

- le bébé se développe normalement, prend du poids, est gai et calme;

- l'enfant a beuré un lait partiellement durci sans odeur acide et sans impuretés de sang et de mucus.

Quels signes indiquent qu'un enfant vomit

Il est nécessaire de garder et d'agir, il est préférable de consulter un médecin si:

- l'enfant a soudainement commencé à roter au bout de six mois et auparavant, rien de tel ne se produisait avec lui;

- le bébé vomit une grande quantité de nourriture, parfois c'est tout ce qu'il a bu pour cette nourriture;

- régurgitations souvent, souvent 5 fois par jour;

- l'enfant crache pas immédiatement après avoir mangé, mais après plusieurs heures;

- vomir avec des mélanges de mucus, de sang, de sucs digestifs, avec une odeur désagréable et souvent pas du tout digérés;

- le bébé pleure, ne prend pas de poids correctement et a de nouveau faim après la régurgitation;

- l'enfant a des selles anormales.

Pourquoi bébé vomit après avoir été nourri

Si les parents connaissent les raisons de cette maladie, ils peuvent partiellement l’empêcher. Pour de nombreux enfants, il est impossible de se débarrasser complètement de la régurgitation, mais il est tout à fait possible de les réduire de moins en moins si vous savez pourquoi cela se produit.

1. Le plus souvent, le bébé se débarrasse de l'excès de lait. Les nourrissons, surtout ceux qui sucent activement, mangent parfois trop. C'est pourquoi la régurgitation se produit.

2. Une autre cause fréquente est l’ingestion d’air avec du lait. Une bulle d'air peut provoquer chez le bébé une gêne, des coliques, et quand cela se produit, cela entraîne une partie du lait.

3. Parfois, la régurgitation se produit chez les bébés prématurés ou ceux qui ont un retard de développement. Mais généralement, avec l'âge, ces problèmes disparaissent.

Ce sont les causes physiologiques de la régurgitation, et cette affection n’est pas dangereuse pour la santé du bébé. Habituellement, l'enfant se développe bien, est gai et calme, dort normalement. Il n'a pas besoin d'un traitement spécial, mais maman peut légèrement corriger son comportement et rendre la régurgitation moins fréquente.

Mesures préventives

Si l'enfant régurgite souvent après avoir été nourri, vous devez être plus attentif à ce processus. Que peut-on faire?

1. Avant de nourrir votre bébé, placez-le sur le ventre pendant un moment.

2. Pendant que vous mangez, essayez de garder votre enfant dans une position semi-verticale.

3. Lorsque le bébé prend le sein, veillez à ce qu'il capture non seulement le mamelon, mais aussi l'isolae.

4. Après l’alimentation, vous devez tenir le bébé debout pendant un certain temps jusqu’à ce que de l’air avalé soit libéré.

5. Essayez de ne pas ralentir l'enfant après avoir mangé et sans qu'il soit nécessaire de changer de vêtements.

6. Assurez-vous que les vêtements et les couches ne pincent pas le ventre de bébé.

7. Il est également recommandé de passer à un autre mode d'alimentation dont l'enfant a besoin plus souvent, mais par petites portions.

Quand vous devez prendre des mesures plus sérieuses

Mais il arrive aussi que les parents procèdent à une prophylaxie, mais l'enfant crache après chaque repas. Cela peut être dû à différentes raisons:

- dans de rares cas, il y a des pathologies du développement du tube digestif, de la hernie du diaphragme ou de l'obstruction intestinale. Le plus souvent, cela nécessite une intervention chirurgicale;

- si l'enfant crache beaucoup après avoir été nourri et que cela s'accompagne de coliques, de flatulences ou de diarrhée, il peut s'agir d'une infection alimentaire;

- il arrive que cela se produise lorsque la température augmente, l'apparition de maladies virales, de pathologies du développement ou d'autres problèmes;

- le bébé crache brusquement après avoir été nourri au cas où la nourriture ne lui conviendrait pas. Dans ce cas, les artificiels doivent recevoir un mélange différent et si le bébé est un bébé, la mère doit faire attention à son régime alimentaire. Il est recommandé d’exclure les bonbons, les confiseries et les produits qui provoquent des allergies;

- Il est urgent de consulter un médecin si l'enfant crache après avoir été nourri avec une fontaine. Cela peut être une intoxication alimentaire ou une infection.

Caractéristiques de l'alimentation du mélange

Le rot est particulièrement fréquent chez les bébés des artificiels ou ceux qui se nourrissent de manière mixte. Les nouveau-nés ont très peu d'enzymes digestives et il leur est donc difficile de choisir un tel aliment de manière à ce qu'il soit assimilé normalement. Seul le lait maternel est bien digéré et le mélange doit être sélectionné pour chaque enfant individuellement. Très souvent, les enfants ont des réactions allergiques à la nutrition artificielle. Si l'enfant régurgite après chaque tétée, cela signifie que le mélange ne lui convient pas. Le médecin vous aidera à trouver un nouveau look. Il est peut-être judicieux d'essayer des mélanges thérapeutiques, ou ceux qui ont des suppléments anti-reflux. Le plus souvent, il s'agit de gomme de caroube ou d'amidon de riz. De tels mélanges sont utilisés comme médicaments, prescrits par un médecin, et ils ne peuvent pas être pris pendant une longue période.

Comment nourrir les artefacts

Si l'enfant régurgite après avoir mangé le mélange, vous avez peut-être mal organisé le processus lui-même. Comment nourrir l'enfant iskim?

- Il est important de choisir le biberon et la sucette adaptés au bébé. Ils ne doivent pas être très gros et il est indésirable de prendre une sucette très douce. Vérifiez que le trou n’est pas trop large, le lait devrait couler goutte à goutte et non pas un ruisseau. Et si le trou est très petit, l'enfant sera fatigué en suçant;

- il est également important de tenir correctement le bébé et le biberon pendant la tétée. Le bébé devrait être dans une position semi-verticale. Assurez-vous qu'il y a toujours du lait dans le mamelon afin que l'enfant n'engloutisse pas l'air;

- Lorsque vous mélangez avec un mélange, il est très facile de suralimenter le bébé. Consultez votre médecin pour savoir combien de lait votre bébé a besoin de grammes et ne lui donnez pas plus que nécessaire. S'il ne mange pas assez ou prend mal du poids, il vaut mieux changer le mélange que d’augmenter sa quantité.

Que peut recommander un médecin

Il arrive parfois que la mère comprenne pourquoi le bébé crache après avoir été nourri, prend toutes les mesures préventives, le bébé est en bonne santé et se développe normalement, et la régurgitation ne s'arrête pas. Dans ce cas, le médecin peut recommander un médicament. Le plus souvent, il s'agit de médicaments destinés à améliorer les intestins et à éliminer les spasmes, par exemple, Motilium, Espumizan, Kordinax ou Riabal. Après tout, la régurgitation peut être déclenchée par une augmentation de la formation de gaz et par la constipation. Parfois, la nutrition à base de caséine est prescrite, c’est-à-dire des suppléments de protéines du lait complexes au lait maternel ou des mélanges spéciaux. Vous pouvez également recommander l'introduction d'additifs qui rendent le lait plus dense et qui reste dans l'estomac. Il peut s'agir de riz, d'amidon de maïs ou de farine de caroube. Il est préférable de les mélanger avec du lait maternel, mais vous pouvez acheter des mélanges spéciaux pour l’alimentation. N'abandonnez pas l'allaitement, cela aggrave généralement le problème.

L'enfant crache après chaque tétée avec un mélange Komarovsky. Nourrir bébé. GrudnojRebenok.ru

Le rot de l'enfant est généralement un processus normal. Cependant, dans certains cas, cela peut être un signe de l'état pathologique du nourrisson. Ceci est mentionné lorsque, dans le contexte des éructations après la tétée, un inconfort apparaît chez le nouveau-né. Chez les enfants, tous ces processus sont clairement réglementés immédiatement après la naissance. Cela signifie que le nouveau-né sait combien il doit manger, quand et quoi. Le lait maternel est donc exclusivement destiné à son bébé.

Raisons

Pourquoi un bébé crache-t-il? Les causes de cette affection sont l'ingestion d'une grande quantité d'air qui ne peut pas entrer dans l'estomac d'un nourrisson. Par conséquent, l'excès d'air chez les enfants se démarque sous la forme de régurgitations. Cela peut être dû à deux facteurs principaux:

  • pendant la tétée, le mamelon est mal appliqué lorsque des espaces se forment entre la bouche du nouveau-né et le sein;
  • si le bébé est nourri au biberon, une situation similaire se développe alors avec un grand trou dans le mamelon.

Qu'est-ce qu'une régurgitation fréquente et comment ce processus devrait-il être normal? Le nouveau-né peut roter après chaque repas et s'il n'y a aucun signe de déshydratation (voir ci-dessous), cela ne devrait pas alarmer la mère. Habituellement, le bébé crache le lait après avoir été nourri environ 5 fois par jour. Le volume d'une portion ne doit pas dépasser deux ou trois cuillerées à soupe.

Régurgitation normale

Le bébé crache autant de fois qu'il en a besoin. Pourquoi cela se produit n'est connu que de lui seul. Par conséquent, souvent pour un bébé, cela peut être une condition absolument normale pour un autre enfant. La régurgitation normale est une régurgitation qui ne développe pas de signes pathologiques indiquant une déshydratation. C'est ce que dit le célèbre pédiatre Komarovsky.

Les principaux signes d'évacuation normale d'aliments et de gaz ingérés par l'estomac chez les bébés sont les suivants:

  • malgré la régurgitation, les enfants ne maigrissent pas et on observe une augmentation constante de celle-ci;
  • le printemps chez un bébé ne coule pas;
  • un bébé en bas âge se comporte comme d'habitude, c'est-à-dire qu'il n'a ni léthargie ni irritabilité;
  • si le nouveau-né crache après la tétée et ne pleure pas en même temps, c'est un signe de normalité.

Si les enfants ne présentent pas ces signes, mais plutôt le contraire, il est nécessaire de demander de toute urgence l'aide de pédiatres, car dans ce cas, la régurgitation du nourrisson après la tétée est un état pathologique. Si, dans ce cas, cela n’aide pas le nouveau-né à temps, cela entraînera une déshydratation sévère avec toutes les conséquences qui en découlent.

Que faire

Si vous suivez des recommandations simples, le bébé rotera moins souvent. Ils affectent les causes sous-jacentes de cette condition. Ils sont comme suit:

  • bébé après le repas devrait être debout - dans cet état, il régurgite le lait et le mélange est beaucoup moins, mais pas la fontaine de régurgitation. Parfois, l'allaitement prend jusqu'à 20 minutes.
  • bébé doit rester sur le ventre pendant un certain temps avant de le nourrir;
  • si les bébés sont nourris au biberon, demandez l'aide d'un pédiatre pour trouver le mélange optimal;
  • après avoir nourri l'enfant ne devrait pas jouer à des jeux actifs, il est recommandé d'être au repos.

Si vous suivez ces recommandations, mais qu'elles ne vous aident pas, vous devriez alors consulter un pédiatre. Dans ce cas, le bébé ne peut pas régurgiter et une déchirure nécessite donc une assistance spécialisée. Le médecin vous aidera à déterminer les causes de la régurgitation ou des vomissements.

Quand s'inquiéter

Il faut s'inquiéter si l'enfant crache le lait avec une fontaine, c'est-à-dire sous la pression et s'il y a une régurgitation abondante (plus de 2-3 cuillères à soupe). Dans ce cas, le bébé vomit, ce qui est un symptôme de certaines conditions pathologiques. Les principales causes de vomissement après l’alimentation sont les suivantes:

  • infections virales chez les enfants, qui manifestent souvent des signes de déshydratation. Pourquoi est-ce que cela se passe? Il s’agit d’une intoxication grave;
  • intoxication alimentaire qui se développe après avoir mangé des aliments de mauvaise qualité;
  • si les enfants rotent, cela peut être un signe d'intolérance alimentaire d'une certaine classe, en particulier dans le lait de vache. Des vomissements de la fontaine peuvent survenir.
  • un bébé atteint de dysbiose intestinale peut également souffrir de vomissements;
  • une réaction allergique lorsqu'un nouveau-né réagit en vomissant à tout produit pris par la mère et présent dans son lait;
  • Un enfant qui vomit souvent, en particulier une fontaine, a besoin d'un diagnostic différentiel pour éliminer les anomalies du développement du tractus gastro-intestinal.

Ainsi, le lait, jaillissant de la fontaine, est toujours un signe du processus pathologique. Dans ce cas, le bébé a besoin de soins médicaux. Nous devons consulter un médecin pour savoir pourquoi cela se produit.

Exemple de programme d'enquête

Dans le cas où un nouveau-né régurgite et perd du poids et qu'il existe d'autres signes de déshydratation, il est nécessaire de procéder à un examen complet. Il comprend les tests de diagnostic suivants:

  • examen aux rayons x;
  • échographie;
  • fibrogastroduodénoscopie;
  • test sanguin clinique général;
  • analyse des matières fécales et de quelques autres nécessaires pour des raisons particulières.

L’exécution de tous ces tests de diagnostic a permis de déterminer la cause possible de l’augmentation des émissions de gaz de l’estomac et des aliments pris la veille. Cependant, les parents ne devraient pas traiter ce problème de manière indépendante. Vous devriez contacter votre médecin, qui vous prescrira toutes les recherches nécessaires. La tâche de maman et papa est de suivre strictement les conseils d'un pédiatre.

En conclusion, il convient de noter que le bébé, qui régurgite souvent, représente toujours un danger par rapport à toute pathologie. Pourquoi est-ce que cela se produit, le médecin doit comprendre. Un nouveau-né avec une fontaine qui vomit a besoin de méthodes de recherche supplémentaires et, si nécessaire, un tel enfant devrait être traité.

Régurgitation chez les bébés | Komarovsky

Komarovsky est persuadé que les craintes liées à la régurgitation sont pour la plupart artificielles. L'enfant ne peut s'étouffer que s'il se couche et que ses bras et ses jambes sont serrés. Bien sûr, nous ne devrions pas en parler, mais dans les services de garde normaux, la régurgitation n’est pas dangereuse pour la santé.

Régurgitation chez les nourrissons: causes

L'intensité de la régurgitation dépend de la force avec laquelle l'estomac pousse la nourriture. Les muscles abdominaux ne sont pas impliqués dans ce processus. Komarovsky est convaincu que la régurgitation chez les nourrissons est un phénomène répandu. Avec une forte intensité d'éjection d'aliments, il est possible de cracher par le nez. Les parents doivent comprendre qu'il ne s'agit pas de vomissements. Les signes de ce dernier sont:

La quantité autorisée de décharge lors de cracher - 2 cuillères à soupe. Une quantité importante de pertes et une forte intensité de poussée d'aliments peuvent indiquer l'apparition de vomissements, ce qui indique une intoxication du corps.

Komarovsky croit que la régurgitation chez les bébés se produit pour les raisons suivantes:

  • ingestion d'air pendant l'alimentation - lorsque l'air entre dans l'œsophage, il est irrité;
  • trop manger - à un mois, un bébé peut manger environ 100 ml de nourriture. Tout ce qu'il mange au-dessus de la norme sort sous forme de régurgitation;
  • le surmenage - le travail lent du système digestif provoque une régurgitation;
  • modification de la nutrition - une régurgitation à forte intensité nutritionnelle peut être une réponse à l'introduction d'aliments complémentaires ou au remplacement du mélange;
  • la dentition - pendant cette période, une grande quantité de salive est libérée chez le bébé, qui entre dans l'œsophage et l'irrite;
  • Coliques - une violation de la digestion aide à régurgiter après un repas.

Komarovsky à propos de la régurgitation chez les bébés

Bien que la régurgitation soit considérée comme un phénomène relativement inoffensif, elle cause beaucoup de désagréments et d'inquiétude aux parents. Komarovsky propose les méthodes suivantes pour aider à réduire les régurgitations après avoir mangé:

  • correctement appliquée sur le sein - si, pendant la tétée, l'enfant se trouve dans une position inconfortable ou ne tient pas correctement le sein, la probabilité que l'air pénètre dans le lait augmente de manière significative. La technique de l'alimentation d'un bébé est montrée dans les leçons pour les femmes enceintes dans les cliniques prénatales. En outre, une bonne alimentation est enseignée dans les maternités. Si la mère n’est pas certaine que le bébé tète correctement, elle peut consulter un pédiatre.
  • maintien vertical - après la tétée, l'enfant doit être tenu verticalement, ce qui permettra à l'excès d'air de s'échapper et empêchera son ingestion. Komarovsky considère que cette méthode est la plus efficace.
  • si la cause de la régurgitation est la colique, peu de temps avant de manger le bébé, il est nécessaire de le poser sur l'estomac pour que les gaz s'échappent et que l'inconfort disparaisse.

La suralimentation est une cause fréquente de régurgitations abondantes, comme le mentionne souvent Komarovsky. Les parents doivent comprendre que la suralimentation est aussi dangereuse pour la santé du bébé que l’épuisement. La génération la plus âgée apprend souvent aux jeunes parents à nourrir les nouveau-nés strictement à l'heure et dans les quantités requises. En fait, il est impossible de définir la quantité de nourriture pour un bébé. Il devrait manger autant qu'il en a besoin, puis quand il le veut. Pour s'habituer au régime bébé, bien sûr, nécessaire, mais un peu plus tard. Dans les premiers mois de sa vie, son corps lui-même lui dit quand il devrait recevoir de la nourriture et dans quelle mesure.

Il est à noter que les enfants bien enveloppés rotent plus souvent et plus abondamment, ce qui indique une pression intra-abdominale élevée, à la suite de laquelle la nourriture est repoussée. Un emmaillotage gratuit et une pose fréquente sur le ventre sauveront le bébé de ce problème.

Pourquoi le bébé régurgite-t-il une heure après la tétée?

Beaucoup de jeunes mères s'inquiètent lorsque le nouveau-né crache immédiatement ou une heure après la tétée. Mais la régurgitation chez les nouveau-nés jusqu'à 7-8 mois est un processus physiologique normal, associé aux caractéristiques structurelles du tube digestif du bébé. Le bébé peut se débarrasser de l'excès de lait ou de l'air avalé pendant la tétée. Pour se débarrasser de l’anxiété, la mère doit être en mesure de distinguer la régurgitation régulière des vomissements, qui peuvent être un signe de maladie grave.

Comment distinguer la régurgitation des vomissements?

Si une heure après avoir nourri le bébé crache, vous devez surveiller attentivement son état. Cela ne pose pas de problème:

  • si le lait sortant est caillé mais n'a pas la couleur ni l'odeur du suc gastrique ou des impuretés de mucus;
  • si le bébé est calme, il prend bien du poids et dort bien la nuit;
  • s'il a rarement des coliques et des gaz, et qu'il n'y a aucun problème avec la chaise;
  • si la régurgitation se produit plusieurs fois par jour et de faible volume.

Un bébé vomit si:

  • il rote une fontaine;
  • grande quantité de vomi;
  • ils ont la couleur et l'odeur de la bile, une impureté de mucus;
  • l'enfant est agité, il a fréquemment des coliques, des selles et des gaz.
Pourquoi le bébé régurgite-t-il souvent une heure après la tétée?

Le bébé crache un peu après le repas pour ces raisons:

  • il mange trop et régurgite le surplus de lait, ce qui se produit le plus souvent avec une alimentation artificielle;
  • lorsqu'il se nourrit, le bébé avale beaucoup d'air et cette bulle d'air, ainsi qu'une partie de la nourriture, crachera environ une heure après avoir été nourrie;
  • la cause de la régurgitation peut être une formation accrue de gaz due à un mélange inapproprié ou à une alimentation de la mère qui allaite.
Et si le bébé crache souvent une heure après la tétée?

Réduire la fréquence des régurgitations aidera de telles mesures:

  1. Assurez-vous que le bébé capte complètement le mamelon pendant l'allaitement et qu'il n'y a pas de grande ouverture dans le mamelon du biberon. L'enfant ne doit pas claquer au moment des repas et avaler de l'air.
  2. Pour éviter les régurgitations, placez le bébé sur le ventre avant de le nourrir, puis nourrissez-le en position semi-verticale.
  3. Une fois que l'enfant a mangé, ne le dérangez pas, changez de vêtements, faites des massages et faites de la gymnastique.
  4. Après avoir mangé pendant 10 à 15 minutes, tenez le bébé dans une position verticale pour pouvoir avaler accidentellement de l'air.

Sources: http://iberemennost.ru/posle-rozhdeniya/chto-zhe-znachit-kogda-grudnichok-srygivaet, http://zhenskij-sajt-katerina.ru/srygivanie-u-grudnichkov-komarovskij/, http: /womanadvice.ru/pochemu-rebenok-srygivaet-cherez-chas-posle-kormleniya

Pas encore de commentaires!

Bébé crache dans un mélange enroulé

Des taches de lait en poudre sur vos vêtements suggèrent à tort que vous êtes le parent d'un grand amateur d'éructations. Au cours des premiers mois de la vie, la plupart des enfants font boire du lait ou un mélange artificiel plusieurs fois par jour. Ce sont plus vos problèmes (vous devez effacer beaucoup) que les problèmes de santé d'un enfant, et cela dérange rarement un enfant. Habillez-vous en conséquence. Si vous avez de la chance avec votre enfant et qu'il partage chaque repas avec vos vêtements, portez des vêtements avec un motif coloré et évitez les couleurs sombres. En cas de régurgitation, gardez une couche en tissu à portée de main.

Regurgitation: quand vous devez vous inquiéter

La régurgitation devient un problème et nécessite des soins médicaux dans l’un des cas suivants:

• L’enfant perd du poids ou ne le prend pas avec succès.

• Les vomissements augmentent en fréquence et en volume et deviennent jaillissants (la masse régurgitée vole à travers vos genoux et tombe au sol).

• Le vomi est constamment vert (souillé de bile).

• Le vomissement est accompagné du comportement de l'enfant, indiquant une douleur abdominale intense.

• Le bébé étouffe et tousse à chaque repas.

Pas grand chose n'est perdu. Quand un enfant régurgite, vous pouvez avoir l'impression que tout le lait que votre corps en a fait si diligemment, ou tout le mélange, pour lequel vous avez donné tant d'argent, en a coulé. Mais, très probablement, vous exagérez trop le volume de lait régurgité. Déversez une cuillère à soupe de lait ou un mélange sur la table et voyez l’ampleur de la flaque Maintenant, dites-moi, y a-t-il une tache sur votre peignoir? Pour la plupart, les enfants ne rotent qu'une cuillère à café.

Pourquoi l'enfant régurgite-t-il? Les petits enfants rotent simplement parce qu’ils sont petits. Ils avalent le lait avec l'air, et l'air est dans l'estomac sous le lait. Lorsque l’estomac de l’enfant se contracte, il refoule une partie du lait dans l’œsophage, comme un pistolet pneumatique, et vous avez du lait aigre et coagulé sur votre épaule. Certains mangeurs avides avalent trop de lait trop rapidement et le ventre surchargé en renvoie. Lorsque vous appuyez sur le ventre ou que vous le retournez brusquement, jetez le bébé vers le haut et que vous causez une régurgitation.

Comment faire face à la régurgitation. Voici

Quelques recommandations pouvant aider votre enfant.

• Prenez votre temps pour vous nourrir. Gardez à l'esprit que petit

les bébés ont un petit ventre. Si vous nourrissez avec des mélanges, donnez à votre bébé de plus petites portions, mais plus souvent.

• Forcer le bébé à libérer de l'air pendant et après la tétée. Les bébés nourris au sein devraient être autorisés à libérer de l'air tous les 90 ml de lait. Les bébés allaités au sein lorsqu'ils se rendent de l'autre côté ou lorsque le bébé qui tète se met en pause si le bébé s'attarde longtemps dans un sein. (Voir Comment laisser un enfant laisser échapper l'air.)

• Allaitez le bébé et maintenez-le debout pendant vingt à trente minutes après avoir mangé. Si vous n'avez pas le temps de vous asseoir et de tenir l'enfant dans une position verticale, portez-le dans un sac à dos droit tout en effectuant votre travail. Gravity est le meilleur ami d'un enfant enclin à régurgiter.

• Évitez les jeux frénétiques avec votre enfant et ne le jetez pas dans les airs au moins une demi-heure après avoir mangé.

• Si vous nourrissez au biberon, assurez-vous que le trou dans le mamelon n'est ni trop grand ni trop petit.

Quand la régurgitation arrive à la fin. Dans la plupart des cas, les crachats s'arrêtent vers l'âge de six à sept mois, lorsque l'enfant est capable de s'asseoir debout - la gravité maintient le lait. (Voir à propos du reflux gastro-oesophagien ou du reflux gastro-oesophagien.)

Sang dans le lait régurgité. Ne paniquez pas à la vue du premier sang de votre bébé. Si vous allaitez, il est beaucoup plus probable que ce soit votre sang et non le bébé. Habituellement, ce sang s'écoule pendant la tétée des mamelons lors de l'alimentation, au cours de laquelle il disparaît. Parfois, l'enfant crache avec une grande tension et peut déchirer l'un des petits vaisseaux sanguins au bout de l'œsophage. Il guérit aussi rapidement. Si aucune de ces raisons

cela ne semble pas probable et le saignement continue, informez le médecin.

Un bébé-enfant éclate une fontaine après avoir été nourri (vomissements chez un nouveau-né)

Il est difficile de dire avec des mots simples quelle joie nos enfants nous apportent. Pour chaque parent, il est extrêmement important de fournir au nouveau-né les soins nécessaires à son développement et à sa santé. Les jeunes mères, en particulier, ont beaucoup de questions à se poser: il y a un processus lorsqu'un bébé bave tout ce qu'il mange. De quoi s'agit-il, quelles sont ses causes et comment se comporter?

Pourquoi un nouveau-né crache-t-il comme une fontaine après s'être nourri

Le rotage est un processus courant qui implique l’entrée d’une petite quantité d’air dans l’œsophage d’un enfant avec du lait ou du lait maternisé. Fondamentalement, ce processus est typique chez les nouveau-nés âgés de 3 mois et plus. Chez les enfants après 10 mois, la régurgitation n'est pratiquement pas observée.

Pourquoi bébé vomi et pourquoi il régurgite soudainement - les raisons de ce phénomène sont les suivantes:

  • L'estomac du bébé est plein de lait et d'air. C'est pourquoi la régurgitation est principalement observée immédiatement après que le bébé a mangé abondamment;
  • muscles affaiblis qui bloquent le canal entre l'œsophage et l'estomac. Chez le nouveau-né, les muscles de la valve sont encore peu développés et ne seront plus forts qu’après la 1ère année;
  • réaction allergique au lait ou aux compléments alimentaires: elle est perceptible après un mélange d'un autre type ou fabricant.
  • troubles physiologiques de l'œsophage ou de l'estomac.

Avec le développement normal du développement de l'enfant immédiatement après la régurgitation, il se comporte calmement et continue de jouer.

Ce que vous devez faire attention! Malheureusement, la cause de la régurgitation peut être la présence de toute maladie. Pour consulter un spécialiste, la régurgitation peut présenter les caractéristiques suivantes:

  • quand on dit que le bébé a beaucoup roté, cela signifie que le volume du mélange déchiré est de 5 ml ou plus;
  • la régurgitation se produit non seulement après le repas, mais se répète au bout d'un certain temps;
  • les vomissures ont l'apparence de lait jaune coagulé ou de caillé et une odeur aigre;
  • l'enfant est agité, pleure, il peut parfois refuser complètement de manger;
  • La régurgitation se produit non seulement par la bouche, mais aussi par le nez.

Le Dr Komarovsky, dans son programme, a attiré l’attention des jeunes mères sur le fait que si le nouveau-né fait une régurgitation de cette nature, on peut dire qu’il vomit. Et c’est une raison claire de la présence de toute maladie de l’œsophage ou des intestins, qui nécessite un recours immédiat au pédiatre.

Les vomissements de la fontaine peuvent être causés par plusieurs raisons:

  • taille de l'intestin grêle;
  • pendant l'allaitement, la mère met incorrectement le bébé au sein;
  • il n’ya pas assez de lait dans la poitrine ou le mamelon a une forme irrégulière;
  • les préparations pour nourrissons ou les aliments de complément ne conviennent pas à l'enfant;
  • changement brusque de pouvoir. Cela devrait être fait progressivement et très soigneusement;
  • constipation, flatulences graves ou coliques chez les nourrissons, ce qui augmente la pression sur l'abdomen du nouveau-né;
  • un bébé prématuré a des organes digestifs sous-développés ou un faible réflexe de succion et de déglutition;
  • le nouveau-né souffrait d'hypoxie intra-utérine, qui était à l'origine du développement d'un spasme du pylore;
  • surexcitation ou fatigue du bébé.

Vaut-il la peine de paniquer quand le gosse vomit une fontaine?

Les jeunes mères se posent souvent la question suivante sur le forum: «Comment faut-il se comporter lorsqu'un bébé crache une fontaine? Comment peut-il aider et que faire? "

Selon les experts, il ne faut en aucun cas paniquer et jeter le bébé seul dans le berceau ou sur le canapé. Il est nécessaire de prendre le bébé dans ses bras en position verticale. Et conservez-le ainsi pendant environ 5 à 10 minutes. Si pendant ce temps les vomissements ne s'arrêtent pas, vous devez appeler la salle d'urgence.

Afin de réduire au minimum la possibilité de roter, il est nécessaire, si possible, d'essayer de ne pas suralimenter le nouveau-né (nourrir souvent, mais seulement légèrement). Il n'est pas recommandé de commencer à nourrir l'enfant lorsque celui-ci est surexcité, et encore plus lorsqu'il pleure.

Lorsque vous allaitez avec du lait maternel, essayez de donner au bébé une position dans laquelle sa tête sera au-dessus du niveau du ventre.

Si le bébé est nourri artificiellement, le trou dans le mamelon ne doit pas être trop grand (le nouveau-né peut s'étouffer avec le mélange), mais pas trop petit (dans ce cas, l'enfant va avaler beaucoup d'air).

Un changement d'alimentation en courant peut donner de bons résultats dans la lutte contre la régurgitation de la fontaine. Par exemple, pour rendre un mélange artificiel plus dense ou plus liquide. Si le nouveau-né est allaité, vous pouvez utiliser de la poudre de riz pour épaissir le lait maternel. Le lait doit d'abord être égoutté.

Vous pourriez être intéressé de connaître le prix d'un spray Airfit. AirFit Spray est un excellent agent bactéricide. Si vous êtes intéressé par des critiques de personnes réelles sur Chocolate Slim, vous pouvez les trouver en cliquant sur ce lien http://helsbaby.ru/shokolad-slim-otzyvy-realnykh-lyudejj-chocolate-slim.html. Après tout, lire les véritables critiques de personnes vous aidera à savoir si Chocolate Slim est un moyen efficace pour perdre du poids.

Que faire si un bébé crache une fontaine lorsqu'il est nourri avec du lait maternisé ou du lait maternel?

Dans l'une de ses émissions télévisées, le Dr Komarovsky recommande l'utilisation de mélanges de guérison spéciaux issus de la régurgitation, utilisés dans l'alimentation artificielle.

Les pédiatres conseillent souvent de prendre des mesures préventives après chaque repas, ce qui peut empêcher ou faciliter le processus de régurgitation par la fontaine:

  • avant de nourrir le bébé, allongez-le sur le ventre;
  • masser doucement le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre;
  • à la fin de la tétée, il faut 5 à 10 minutes pour tenir ses mains en position verticale, en le caressant doucement dans le dos;
  • pas besoin d'envelopper fermement un nouveau-né, de le retourner ou de jouer avec lui immédiatement après l'avoir nourri.

À quelle fréquence un enfant vomit-il?

Si un enfant a sorti une fontaine une fois par mois sans se répéter, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais avec les répétitions fréquentes de la régurgitation de la fontaine immédiatement ou une heure après avoir été nourri, vous devez contacter un spécialiste et assurez-vous d'établir la véritable image de ce processus.

Est-ce que l'enfant perd du poids en vomissant une fontaine

Si vous regardez la vidéo ci-dessous, vous vous rendrez compte que des répétitions fréquentes de régurgitations près de la fontaine peuvent entraîner le fait que le nourrisson peut perdre du poids ou souffrir de déshydratation.

La fontaine vomissante peut souvent être accompagnée de fièvre.

Ne soyez pas indifférent, même à première vue, à des changements mineurs dans le comportement de votre enfant. Sa santé future en dépend. Aimez et prenez soin des petits, ils vous rembourseront la même chose!

Lire des articles utiles:

Après la tétée, pourquoi le bébé régurgite-t-il avec du lait coagulé ou du lait caillé?

Une bonne nutrition est la clé d'une croissance et d'un développement harmonieux du nourrisson. C'est pourquoi les jeunes mères ont tellement peur des régurgitations fréquentes chez leurs nouveau-nés. En fait, ce processus est assez physiologique et dans la plupart des cas, il ne nécessite aucune intervention médicale. Voyons pourquoi le rot de nouveau-né et ce qui peut et doit être fait avec.

Régurgitation ou reflux gastro-oesophagien, est la libération d'une petite quantité de nourriture de l'estomac dans la cavité buccale. Cela peut être dû à une alimentation excessive, à l'ingestion d'une grande quantité d'air s'il est mal fixé à la poitrine ou à un trou excessivement grand dans le mamelon. La cause du rejet d’une partie de la nourriture est souvent une colique. Une contraction antispasmodique des parois de l'estomac provoque la libération du lait maternel / du mélange dans l'œsophage et, de là, dans la gorge, dans la cavité buccale. Si le volume d'aliments rejetés ne dépasse pas 3 ml, ne vous précipitez pas pour emmener votre bébé à un rendez-vous avec des spécialistes.

Si un bébé crache avec du lait caillé, il n’ya rien de mal à cela non plus. La structure caillée des aliments rejetés est due aux effets d’une enzyme spéciale contenue dans le suc gastrique. Il est responsable de préparer les aliments pour une digestion plus poussée.

Comment distinguer la norme de la pathologie?

Après régurgitation du lait coagulé, le bébé se comporte comme d'habitude, il est enjoué et actif. Un seul rejet (normal) d'une petite quantité de nourriture consommée a lieu principalement immédiatement après le repas ou après une demi-heure maximum. Un enfant ne peut agir qu'avec des éructations trop fréquentes. En effet, avec le lait coagulé, une certaine quantité de suc gastrique pénètre dans l'œsophage. Cet environnement acide irrite les parois délicates de l'œsophage et provoque une sensation de brûlure.

Dans le même temps, les vomissements sont accompagnés de symptômes tels que la léthargie, les sautes d'humeur. De plus, cela ne dépend pas de l’heure du repas, cela peut être répété plusieurs fois par jour et la quantité de lait récupérée sur les vêtements ou la literie d’un enfant est égale à la quantité totale de nourriture consommée (ou même plus). Ainsi, si un enfant régurgite une heure après avoir été nourri ou plus tard, le volume de nourriture qu’il a rejeté dépasse souvent les 3-5 ml, et l’état peut difficilement être qualifié de satisfaisant, contactez immédiatement un pédiatre!

Les principales causes de régurgitation du lait coagulé ou du mélange

Il existe plusieurs causes communes à ce problème:

  • attachement inapproprié au sein de la mère, sa nervosité;
  • la position horizontale du bébé (et du biberon) pendant la tétée;
  • trop grand trou dans le mamelon;
  • le biberon est rempli de lait maternel ou d'un mélange pas complètement;
  • température trop élevée dans la pièce;
  • l'enfant est agité, tourne et avale une grande quantité d'air. Cela est principalement dû à des crampes (coliques) dans l'estomac et à des malaises (constipation, gaz, etc.).

L'enfant vomit avec du lait coagulé et avec le développement d'un certain nombre de maladies ou la présence de certaines caractéristiques de développement inhérentes à son âge:

  • recouvrement insuffisamment serré de la valve séparant l'estomac de l'œsophage. Ses muscles sont renforcés quand il atteint l'âge d'un bébé. Avant cela, il est possible de jeter involontairement du lait caillé de l'estomac dans l'œsophage. Ceci, à son tour, mène à la régurgitation;
  • maladies infectieuses;
  • allergique à votre mélange choisi;
  • des anomalies dans le fonctionnement normal des organes du tube digestif (le plus souvent congénitales), telles qu'une transition trop étroite entre l'œsophage et l'estomac;
  • aérographie névrotique ou pneumatose de l'estomac. Un tel problème peut survenir si la mère n'a pas assez de lait. Le système nerveux du bébé est encore très faible et ne peut pas totalement supporter la régulation du travail de tout l'appareil digestif. En conséquence, de temps en temps, l'enfant régurgite la masse de caillé.

Quand vaut-il la peine de voir un médecin?

Jusqu'à six mois, votre bébé mangeait calmement et rejetait littéralement deux ou trois fois par jour un maximum de 3 à 5 ml de lait. À mesure qu'ils mûrissaient, le problème commençait à prendre de l'ampleur, sans cesser, même après un an? Ensuite, consultez votre pédiatre pour obtenir des conseils et un rendez-vous avec un neurologue, un gastro-entérologue, etc. Les cas suivants sont préoccupants:

  • éructant, le bébé a encore faim et tète avidement;
  • sa température corporelle générale a augmenté, sa peau est devenue bleuâtre;
  • refus fréquent de nourriture et perte de poids;
  • le volume de lait coagulé, rejeté par l'organisme, est égal au volume total consommé ou même davantage. Dans de tels cas, il est très important d'empêcher l'aspiration, c'est-à-dire d'empêcher le bébé de s'étouffer avec le vomi. Pour ce faire, il est placé sur le flanc et le fond du lit est légèrement incliné de manière à ce que la tête des miettes se trouve au-dessus des jambes.

Comment se débarrasser des régurgitations fréquentes et abondantes?

Pour commencer, vous devez utiliser les mesures préventives habituelles:

  • couchez le bébé sur le ventre avant de le nourrir;
  • Veillez à ce qu'il saisisse l'aréole du mamelon avec sa bouche;
  • remplissez bien le biberon et choisissez la sucette par âge (avec un petit trou);
  • après l’alimentation, ne mettez pas le bébé dans le berceau et ne le secouez pas. Tenez-le doucement près de vous et maintenez-le pendant 15 à 20 minutes en position verticale.

Si un bébé régurgite le lait coagulé même après toutes les mesures prises, essayez d'utiliser un mélange de lait concentré ou de lait de synthèse avec du riz en poudre (recommandé à partir de 3 mois) - jusqu'à 1 cuillère à soupe. l sur 60 ml. La deuxième option - avec l'aide d'un pédiatre pour choisir un mélange thérapeutique spécial de régurgitation. Et si le rejet constant d'aliments contenant du suc gastrique provoque une irritation des miettes de l'œsophage? Ensuite, le médecin peut également lui demander de prendre des médicaments qui réduisent le niveau d'acidité de l'estomac.

En accordant plus d’attention au processus d’alimentation et en utilisant une aide qualifiée, il est possible de faire en sorte que les épisodes de régurgitation avec de la nourriture caillée se répètent moins souvent, voire s’en débarrassent tout à fait.

Lire d'autres rubriques intéressantes

Sources: http://www.medn.ru/semiy/statyi/Srygivanieunovorozhdennyx.html, http://helsbaby.ru/rebenok-srygivaet-fontanom-posle-kormleniya.html, http://ladyspecial.ru/materinstvo/ razvitie-rebenka / pochemu-posle-kormleniya-rebenok-srygivaet-svernuvshimsya-molokom-ili-tvorozhistoj-massoj

Pas encore de commentaires!

Pourquoi le bébé régurgite-t-il après avoir été nourri et que faire?

Tous les parents savent qu’après avoir mangé un nouveau-né, il est nécessaire de conserver une «colonne», c’est-à-dire dans une position verticale, de sorte qu'il éclate l'air qui s'est accumulé dans l'œsophage. Parfois, en même temps que l'air, le bébé crache de la nourriture qui vient d'être consommée. la régurgitation chez les nouveau-nés après l'alimentation se produit chez 80% des nourrissons et la plupart d'entre eux sont physiologiques et ne nécessitent aucun traitement. Cependant, beaucoup de parents sont effrayés par de tels phénomènes, voyons dans quels cas vous devez vous inquiéter.

Pourquoi le nouveau-né rot après avoir été nourri?

Normalement, le bébé rote après chaque repas au bout de 3 à 15 minutes. Dans ce cas, la régurgitation ne crée pas d'inquiétude pour le bébé et n'affecte pas son bien-être. Que le nouveau-né soit nourri au sein ou avec un mélange, le bébé vomit un produit non digéré qui ne dégage aucune odeur ni impureté. Il existe plusieurs raisons pour une régurgitation naturelle:

  • excès d'air entrant pendant l'alimentation
  • suralimentation
  • faiblesse physiologique de la valve gastrique du pylore

Toutes ces conditions sont considérées comme absolument normales, si le bébé prend bien du poids, ne se réveille pas en régurgitant, a bon appétit, n’a pas de problèmes de selles, la régurgitation n’est pas accompagnée de pleurs ni d’anxiété. La régurgitation chez les nouveau-nés après l’alimentation a des causes diverses, donc dans tous les cas, si cela vous dérange, vous devriez contacter votre pédiatre.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Les parents sont particulièrement inquiets lorsqu'un enfant crache une fontaine après avoir été nourri ou lorsque ce processus est accompagné de pleurs. Dans ce cas, une véritable régurgitation peut être de nature pathologique et être un symptôme de maladie congénitale ou de trouble neurologique.

Afin de déterminer correctement la cause de la régurgitation et, si nécessaire, de prescrire un traitement adéquat, l'enfant doit être montré aux spécialistes suivants:

  • pédiatre pour évaluer la santé globale, la prise de poids et le développement
  • au neurologue pour tester les réflexes et la fonction motrice
  • un chirurgien pour évaluer le développement du système digestif.

Les médecins spécialistes vous prescriront des analyses de sang et d'urine et vous recommanderont de faire une échographie bébé du tube digestif et du cerveau. L'échographie cérébrale est pratiquée chez les très jeunes enfants jusqu'à ce que la suture ne soit pas envahie par la végétation. Ces procédures sont absolument sans danger et sans douleur. Après toutes les recherches, le médecin sera en mesure de diagnostiquer et de choisir une méthode de traitement.

Considérez les maladies les plus courantes détectées chez les bébés présentant une régurgitation abondante:

  1. Troubles neurologiques ou irritabilité. Un nouveau-né qui a des problèmes avec le système nerveux a tout un «tas» de symptômes: forte pression intracrânienne, augmentation du tonus ou, au contraire, tonus musculaire trop lent, très souvent une régurgitation abondante et une anxiété générale s'ajoutent à ces symptômes. Le neurologue pédiatrique s’occupe du traitement de ces bébés. Le rotage s'arrête lorsque l'état neurologique de l'enfant se stabilise. Il se produit habituellement entre 6 et 12 mois, selon la gravité de la maladie.
  2. Pilorospasme La maladie est causée par un spasme du pylore - la partie la plus étroite de l'estomac. Le plus souvent, la maladie survient chez les bébés prématurés et ceux qui ont subi un traumatisme à la naissance. Dans ces cas, le bébé régurgite une heure après la tétée ou même immédiatement avant la prochaine tétée. Dans le même temps, le contenu des masses émétiques est clairement digéré - fromage, a une odeur aigre. Le traitement du pylorospasme est la nomination d'antispasmodiques et l'utilisation de mélanges spéciaux anti-reflux, si le bébé est un "artificialité". Réduire la quantité de vomi permet une alimentation plus fréquente en petites portions.
  3. Sténose pylorique. Anomalie congénitale dans laquelle les muscles du pylore sont complètement hypotrophrons. Pour cette pathologie est caractérisée par la fontaine de vomissements à rude épreuve. Avec la sténose pylorique, le nouveau-né prend très mal du poids, sans cesse inquiet de la faim. La chaise est rare, épuisée, légère. Le traitement est urgent et chirurgical uniquement si le bébé ne peut pas mourir pendant l'opération.

Si, après l'examen, aucune maladie ou pathologie du tube digestif n'est identifiée, votre enfant est en bonne santé et la régurgitation est sa particularité.

Si les vomissements commençaient soudainement, le bébé devenait agité, sa température augmentait, une diarrhée apparaissait, puis une ambulance devait être appelée. Ces symptômes peuvent indiquer le développement rapide d'une infection ou d'un empoisonnement.

Est-ce qu'un enfant crache tellement?

Il semble à beaucoup de parents que le bébé crache presque toute la portion de la nourriture obtenue pendant la tétée. Cependant, ce n'est le plus souvent pas le cas. Pour déterminer si le bébé régurgite est abondant, il est nécessaire de mettre une serviette ou une couche propre sur l’épaule après l’alimentation et de porter la «colonne» du bébé quand il crache, il suffit de regarder le diamètre des taches, si la tache est supérieure à 6-7 cm, la régurgitation est alors abondante. Une tache de 2-3 cm indique que le nouveau-né a versé autant de lait ou de mélange qu’il entre dans une cuillère à soupe, c.-à-d. pas grand chose du tout.

Le bébé crache pendant l'allaitement.

Donc, si vous avez réussi tous les tests obligatoires, si vous avez étudié et qu'aucune anomalie n'a été identifiée, vous pouvez alors essayer de réduire le nombre de régurgitations chez le bébé à la maison. Pourquoi le bébé a-t-il vomi après l'allaitement? Peut-être que vous êtes en train de suralimenter le bébé. Beaucoup de bébés aiment sucer leurs seins, même s'ils sont déjà pleins, tandis que l'excès de lait est recraché. Essayez de sevrer votre bébé lorsqu'il a fini de téter. Lorsque vous allaitez, il est préférable de ne pas garder le bébé horizontalement, mais à un angle de 30 à 50 degrés. Le contenu de l'estomac ne se «renversera» pas.

Après la tétée du lait maternel, l’enfant crache souvent si la mère consomme des produits qui entraînent une formation accrue de gaz: chou, haricots, pain noir. Dans ce cas, il est conseillé de tenir un journal alimentaire, enregistrant la réaction du nouveau-né à ces plats ou aliments.

Bébé vomit pendant le biberon

Pourquoi le bébé régurgite-t-il après avoir nourri le mélange? Les causes probables de ce phénomène sont:

  • mélange de lait non approprié
  • trou trop grand dans le mamelon ou trop étiré - le bébé avale de l'air ou est étouffé par un mélange
  • intervalles trop courts entre les tétées; lors de l'alimentation avec des mélanges, les intervalles doivent être plus longs de 1 à 2 heures par rapport à l'allaitement

Pour éliminer la régurgitation, vous pouvez administrer à votre enfant un mélange spécial anti-reflux. Il se distingue du mélange de lait adapté par une consistance plus épaisse et est marqué des lettres AR sur l'emballage. Vous pouvez donner un tel mélange dès le 1er jour de la vie. Cependant, il convient de noter que le mélange anti-reflux contient moins de fer que le mélange habituel. Par conséquent, si vous nourrissez constamment son enfant, il est nécessaire de surveiller le taux d'hémoglobine pour ne pas rater l'apparition de l'anémie.

En choisissant une formule lactée pour nourrir un enfant, assurez-vous de rendre visite au pédiatre et écoutez ses recommandations.

La plupart des enfants cessent de roter au bout de 3-4,5 mois, certains peuvent le faire jusqu'à 6-7 mois, jusqu'à ce qu'ils apprennent à s'asseoir (il n'y a pas de lien direct entre ces phénomènes, mais dans la pratique, les pédiatres en parlent souvent). Si votre bébé est en bonne santé, actif, curieux, prend du poids et se développe normalement, il n'est pas nécessaire d'attacher une importance particulière à la régurgitation. Essayez d'agir avec calme et confiance, sans attirer l'attention du bébé sur le problème.